Les Nuits de Musset

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Jeu 14 Mai 2009 - 13:15

Je ne ferai pas de Biographie de Musset, mais je dirai simplement, comme un avis personnel, que Musset est un des plsu Grands. J'ai choisi de présenter l'oeuvre pour laquelle je suis le plus admirative, à savoir Les Nuits. Oeuvre magistrale par la puissance de ses reflexions sur l'Homme, splendide par ses images, Merveilleux par cette certitude qu'il me donne que la Poésie est un rêve avant d'être un art.

La nuit de mai ou les vaines séductions de la poésie.
La muse exhorte le poète à chanter et lui propose d'oublier son mal en laissant errer son inspiration ; mais il persiste à se taire et demeure abîmé dans sa douleur. Ne peut-il alors, suggère-t-elle, servir au public en festin poétique les souffrances de son cœur ? Il juge la tâche au dessus de ses forces et se dérobe définitivement.

La nuit de décembre ou l'obsession de la solitude
Un personnage qui ressemble au poète comme un frère lui est toujours apparu aux heures sombres de sa vie. Il interroge ce double mystérieux, qu'il vient de retrouver au moment où il enfermait dans un coffret les reliques d'un amour brisé. L'étrange vision révèle son secret : elle s'appelle la solitude.

La nuit d'août ou les illusions du plaisir.
Le poète accueille avec joie sa muse ; mais elle s'inquiète de le voir plongé dans une ivresse factice : pense-t-il être guéri de sa blessure, et ne regrettera-t-il pas ? Le poète refuse de partager ses alarmes ; il veut renaître au bonheur dans l'exaltation de nouvelles amours.

La nuit d'octobre ou les bienfaits de la douleur.
Le poète se croit guéri de son mal ; mais, en évoquant ses souvenirs, il s'indigne bientôt et maudit celle qui l'a fait souffrir. La muse alors le console. Ne doit-il pas à cette expérience de savoir mieux goûter désormais les joies terrestres ? Le poète, dans un sursaut, se dispose à renaître avec le jour qui se lève.
Source: Romantis

Voici un extrait de La Nuit de Mai.
LE POÈTE

S’il ne te faut, ma sœur chérie,
Qu’un baiser d’une lèvre amie
Et qu’une larme de mes yeux,
Je te les donnerai sans peine ;
De nos amours qu’il te souvienne,
Si tu remontes dans les cieux.
Je ne chante ni l’espérance,
Ni la gloire, ni le bonheur,
Hélas ! pas même la souffrance.
La bouche garde le silence
Pour écouter parler le cœur.

LA MUSE

Crois-tu donc que je sois comme le vent d’automne,
Qui se nourrit de pleurs jusque sur un tombeau,
Et pour qui la douleur n’est qu’une goutte d’eau ?
Ô poète ! un baiser, c’est moi qui te le donne.
L’herbe que je voulais arracher de ce lieu,
C’est ton oisiveté ; ta douleur est à Dieu.
Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s’élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t’ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu’une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots.
Lorsque le pélican, lassé d’un long voyage,
Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux,
Ses petits affamés courent sur le rivage
En le voyant au loin s’abattre sur les eaux.
Déjà, croyant saisir et partager leur proie,
Ils courent à leur père avec des cris de joie
En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux.
Lui, gagnant à pas lents une roche élevée,
De son aile pendante abritant sa couvée,
Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux.
Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte ;
En vain il a des mers fouillé la profondeur ;
L’Océan était vide et la plage déserte ;
Pour toute nourriture il apporte son cœur.
Sombre et silencieux, étendu sur la pierre
Partageant à ses fils ses entrailles de père,
Dans son amour sublime il berce sa douleur,
Et, regardant couler sa sanglante mamelle,
Sur son festin de mort il s’affaisse et chancelle,
Ivre de volupté, de tendresse et d’horreur.
Mais parfois, au milieu du divin sacrifice,
Fatigué de mourir dans un trop long supplice,
Il craint que ses enfants ne le laissent vivant ;
Alors il se soulève, ouvre son aile au vent,
Et, se frappant le cœur avec un cri sauvage,
Il pousse dans la nuit un si funèbre adieu,
Que les oiseaux des mers désertent le rivage,
Et que le voyageur attardé sur la plage,
Sentant passer la mort, se recommande à Dieu.
Poète, c’est ainsi que font les grands poètes.
Ils laissent s’égayer ceux qui vivent un temps ;
Mais les festins humains qu’ils servent à leurs fêtes
Ressemblent la plupart à ceux des pélicans.
Quand ils parlent ainsi d’espérances trompées,
De tristesse et d’oubli, d’amour et de malheur,
Ce n’est pas un concert à dilater le cœur.
Leurs déclamations sont comme des épées :
Elles tracent dans l’air un cercle éblouissant,
Mais il y pend toujours quelque goutte de sang.

LE POÈTE

Ô Muse ! spectre insatiable,
Ne m’en demande pas si long.
L’homme n’écrit rien sur le sable
À l’heure où passe l’aquilon.
J’ai vu le temps où ma jeunesse
Sur mes lèvres était sans cesse
Prête à chanter comme un oiseau ;
Mais j’ai souffert un dur martyre,
Et le moins que j’en pourrais dire,
Si je l’essayais sur ma lyre,
La briserait comme un roseau.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Ven 15 Mai 2009 - 18:07

Etrangement, il y a des auteurs auxquels je n'ai jamais accroché, et auxquels je n'accroche toujours pas.
Musset en est. Marivaux aussi. Rousseau également.
J'ai toujours trouvé d'une pleurnicherie à la limite du supportable son (à Musset) oeuvre. Ou en tout cas tout ce que j'en ai essayé.

Mais peut-être qu'un jour le déclic se fera en moi ! ^^
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

i

Message  Morganne le Sam 16 Mai 2009 - 20:11

Ra la la; je ne sais pas comment on peut ne pas aimer Musset... comme quoi, tous différents. par contre je te suis pour Rousseau...
mais Musset, Musset! tu as lu Lorenzacio? ca c'est wahoo aussi, un jeu aussi diaboliquement bien caché...
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  kirlim le Sam 16 Mai 2009 - 20:25

Hmm, il a écrit un poème qui traite de la lune ?

__________________________________
<br>

kirlim
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3190
Votre talent : Écriture
Points : 2761
Date d'inscription : 12/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Pacô le Sam 16 Mai 2009 - 22:15

Je ne lis que très peu de poèmes (je suis pas un grand fan).
Quoi que là, je me suis mis à Verlaine et j'aime bien en piocher deux ou trois de temps en temps, juste avant de dormir souvent ^^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Sam 16 Mai 2009 - 22:20

Dans les poèmes de Musset, ce qui m'a toujours agacé, c'est cette complaisance maladive dans le malheur et la pleurnicherie. J'ai perdu mon amour, et vas-y que je me lamente un peu, j'ai retrouvé l'amour, mais je me lamente quand même, etc...

Mais à part cela, je n'ai pas non plus lu tout Musset, hein. Very Happy (et j'avoue que j'ai aimé "Il ne faut jurer de rien")
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Dim 17 Mai 2009 - 8:49

raaah, je l'ai pas encore lu celui là!

c'est vrai qu'il se lamente un peu... mais comme il le dit "les plus désespérés sont les chants les plus beaux" c'est ce côté négatif qui lui donne cette splendeur selon moi, j'aime l'atmosphère qui se dégage de sa poésie.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Dim 17 Mai 2009 - 9:09

Justement, moi, c'est ce qui me dérange. Very Happy
On pourrait, selon moi le comparer à Tchaikovsky. Tchaiko, c'est sans doute le musicien qui a poussé le plus loin l'idée de : tout ce qui est beau doit être triste. Résultat, la moitié de son oeuvre, au bas mot, est inécoutable de sensiblerie carrément gniangnian.
Mozart, par contre, c'est "la souffrance avec le sourire", quand ce n'est pas la joie. Et alors là, évidemment, le résultat est tout autre. Suffit de comparer les longs et ennuyeux opéra du Russe avec les merveilles de Mozart (Don Giovanni, Nozze de Figaro...)

Mais après, évidemment, c'est mon avis, je ne veux pas faire sauter le piédestal de Musset. Si on l'y a placé, c'est qu'il le méritait ! Laughing

(Baudelaire arrive à être très négatif aussi, mais sans ce léger penchant pour le mièvre. D'où mon admiration sans réserve pour Charles ^^)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Dim 17 Mai 2009 - 17:58

j'aime aussi beaucoup Beaudelaire tu me diras. Mais c'est... différent.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Pacô le Dim 17 Mai 2009 - 18:28

Beaudelaire, c'est différent quand même. Il a une façon à lui d'interpréter les choses. Dans son Spleen et l'Idéal par exemple... Je sais pas, il est unique !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Dim 17 Mai 2009 - 19:16

C'est évident. Et même, je ne dis pas cela pour déprécier Musset, mais Baudelaire, c'est le Dieu quand même.
J'adore Hugo, je vénère Valéry et Rimbaud, j'adore Leconte de Lisle, mais je place quand même Baudelaire au-dessus de tout. il est unique.
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Dim 17 Mai 2009 - 19:20

J'aime pas tant que ca Hugo. J'adore Rimbaud par contre.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Dim 17 Mai 2009 - 19:22

Normal, Rimbaud, c'est sublime. chizz

(chez Hugo, j'avoue préférer les romans, quand même, aux poésies...)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Dim 17 Mai 2009 - 19:28

chez Hugo je n'apprécie vraiment ni l'un nu l'autre. ce que je trouve le moins rébabatif, c'est le théatre. j'ai bien aimé 'Hernani'
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Dim 17 Mai 2009 - 19:33

Ruy Blas est absolument génial.
Mais ses romans... Notre-Dame de Paris !!! Mythique ! Génial ! Des dizaines de pages cultissimes. La scène de l'attaque de la cathédrale, celle de la fuite de Frolo, la scène du meurtre du capitaine Phoebus, l'adorable personnage Gringoire, l'humanité hallucinée des scènes dans la Cour des Miracles...
L'Homme qui rit !!! Des pages de remplissages au début, je te l'accorde mais la scène de la tempête en mer !! Admirable. La scène ou le jeune Gwymplaine se trouve nez-à-nez avec un pendu !! Géniale.
Et les Misérables....... Ahhhhhhhh, les Misérables. Oublie les longueurs des tirades sur l'argot, sur Waterloo, lire en diagonal... Mais après ! La scène de la réflexion de Jean Valjean, la profondeur de Javert, les Thénardiers, la Palisade devenue mythique, et la mort de Gavroche...
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Dim 17 Mai 2009 - 19:39

ah oui, j'ai A-Do-ré(mi fa sol) (oh, c'était nuuul!) Ruy Blaz... quand je pense qu'on en a fait un film comique, Hugo doit se retourner dans sa tombe ^^
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Dim 17 Mai 2009 - 19:40

Certes mais... j'ose à peine avouer que j'ai hurlé de rire quand j'ai vu "La folie des grandeurs" XD...
Monseigor... il est l'oooor. Il est huit ooooor.
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Lun 18 Mai 2009 - 9:03

il enmanque une!
vous êtes sor?
tout à fait sor!

oui moi aussi, at j'ai beau le connaitre par coeur, je me marre toujours autant quand je le regarde. Chêêêr Louis de Funès. quel grand homme. bon je vais aller m'occuper de mettre Désert à la bibliothèque.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Lun 18 Mai 2009 - 16:01

"Ah ! La reine a dit de tout prendre !!!
- Mais j'ai rien pris !!
- Si.... Si...
- Non, non, lâchez moi !!
*secouesecouesecoue*
- Mais... qui m'a mis ça dans mon pantalon ??"

(la reine) "RAUS SCHNELL !!!"
(blaze) "Raus schnell : ahhh, quelle belle langue"

"Vous vous retirerez au couvent des *** et ferez vœu d'obéissance...
- Oh...
- .... de chasteté
- Oh...
-... et de pauvreté
- Oh non sire !!!! Pas pauvreté !!!!"

"Vous êtes mon pion. Et je le nettoie mon pion, je le bichonne mon petit pion !
*coup de pied au c*l*
- Moi, un seigneur !
- Le derrière d'un Grand vaut bien le derrière d'un valet !!
- Ohhhhh, vous avez une tête énooooooorme !"

"Et mentir, vous savez ? C'est très utile de mentir ! Allez, dites moi un gros mensonge pour que je voie si je vous crois, mais alors un gros !
- Eh bien il y a un mois j'ai volé 100 deniers à monseigneur...
- HEIN ? VOLEUR; ou les avez-vous cachées !!!?????
- Sous ma paillasse..
*fouillefouillefouille*
- Voleur, voleur, vous m'avez volé !!
-Non, sire, je vous ai menti..."

Excellent ce film, vraiment excellent ^^. Pas le meilleur de De Funès dans sa "grande série", je trouve, mais vraiment vachement bien quand même.
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Mer 20 Mai 2009 - 20:24

nanan, c'est noon monseigneur, je vous ai menti (révérence du chapeau)

mieeerde!
-grossier personnage!

et le roi me dit, soit tu l'épouse, soit c'est le babaresque-
et alors?
et alors,... c'est le barbaresque!
César! me voila!!
Oh non!non!
La viei!le!

Mais sire nos gens sont très pauvres et
-c'est normal! les riches c'est fait pour être très riche et les pauvres, très pauvres!

et mon entousiasme? et mes acclamations? Viva Don Salluste!
Viva Don Salluste.
Viva notre bienfaiteur!
Viva notre bienfaiteur.
Olé!
Olé.
Ca ira.

Tout ca c'est pour le roi!
ca c'est pour moi.
Ca c'est pour le roi... ca... ca c'est pour moi.
ca... ca c'est pour le roi, mais non, le rois en a assez, hein, mais si c'est pur le roi, alors je me dis c'est pour le roi , allez, ho, non c'est pour moi.
ralala. que du bonheur.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Mer 20 Mai 2009 - 20:31

J'ai une idée, on s'évade, on rentre en espagne, je complote, j'épouse le roi, la vieille épouse le perroquet et me voilà reine !!
- Dites, vous n'avez pas parfois un peu la tête enoooorme ?

Dans mon pays on appelle ça una machina infernale...

Votre bombe a sauté bien trop tôt ! "gnignignigni pfffft !" Tandis que ma bombe à moi, ma grande bombe, quand elle explosera ça fera un scandale énorme !

Excellentissime, ce film ! Avec ses petits regards et ricanements pervers quand il zieute la reine avec son télescope XD...
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Mer 20 Mai 2009 - 20:48

oooh! c'est pas bientôt fini de danser la samba à quatre heure du matin?



par MrSonge le Mer 20 Mai - 22:31

J'ai une idée, on s'évade, on rentre en espagne, je complote, j'épouse le roi, la vieille épouse le perroquet et me voilà reine !!
- Dites, vous n'avez pas parfois un peu la tête enoooorme ?

celle là j'avoue elle est énorme. et le passage où Salluste est déguisé en duègne et qu'il fait les mimiques pour attirer l'attention de césar, et qu'il doit faire pivoter sa crinoline pour passer entre deux tables xD énorme.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Mer 20 Mai 2009 - 20:51

"Il chante, il danse, il piétine !!"
"Il va réveiller tout le palais, ce grand panda"

Et le coup de la hallebarde qui se plante dans le plafond ^^.

Oouiiiiii, quand il se déguise et fait "T-t-t-t-t-t".... regards gênés.... "Ktktktktktkt".... éventail : flapflapflapflap.... regards gênés.... Excellent ^^.

"ah, ce n'est pas prudent de se promener ainsi dans les rues de Madrid"
Soulève sa perruque d'un coup : "Et comme ça tu crois que ce serait prudent, andouille ?"
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Morganne le Mer 20 Mai 2009 - 20:58

et quand césar scie le dessous de son carosse au début, et qu'il tombe. César le regarde, regarde dans le carosse comme pour vérifier xD et crie "Monseigneur! mais pourquoi vous êtesdescendus?" et l'autre qui monte en marche pasque le cocher ne s'arrête pas, qui tend les deux coupes qu'il a réussi à sauver à césar qui s'empressse de les balancer dans le carosse sans fond xD
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  MrSonge le Mer 20 Mai 2009 - 21:01

A Blaze ^^. Tu confonds César et Blaze ^^

"Ah mon boooon Blaze, mon bon Blaze... Dites, ils m'acclamaient pas ! *coup de pied au cul*, Ils m'acclamaient pas !!! *re-coup de pied*"
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Nuits de Musset

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum