De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  lu-k le Dim 30 Aoû 2009 - 0:10

On ne peut s'empêcher de voir dans cet engouement international une tendance à infantiliser les citoyens en se préoccupant excessivement de leur santé, qui est après tout de l'ordre de la sphère privée.
Se révèle alors une question essentielle : Dans quelle mesure l'Etat peut-il ou doit-il nous protéger contre nous-mêmes ?
Cette réflexion n'est pas sans rejoindre la fameuse prédiction du nouveau despotisme de Tocqueville, qui annonce une anesthésie des volontés individuelles.
Les tendances bienveillantes et tutélaires de l'Etat on tendance à nous faire accepter l'érosion de nos libertés personnelles.

Bon, après, j'anticipe les paroles de ceux qui pourront m'accuser de tenir un peu le même genre de propos que la minorité de petits péteux qui crient à l'atteinte à la liberté dès qu'on les empêche de pourrir la vie des autres :
Beaucoup me diront que cette loi a été faite parce qu'ils n'ont pas spécialement envie d'alimenter la Sécu pour soigner des branleurs qui auraient pu éviter le cancer à quarante ans ; parce qu'ils n'ont pas envie d'avoir un cancer à cause de cons qui ont que ça à foutre de fumer leurs trucs dégueulasses sous leurs nez et les empêchent de passer une bonne soirée sans avoir à suffoquer et à brûler leurs vêtements en sortant vu l'odeur qui les imprègne.
C'est sûr. Et ce sont des arguments qui se tiennent.

Néanmoins, j'aimerais que ce débat, peu à peu, prenne une tournure plus générale, au-delà de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, et se base sur la question posée précédemment : Dans quelle mesure l'Etat peut-il ou doit-il nous protéger contre nous-mêmes ?
avatar
lu-k
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 23
Votre talent : Écriture
Points : 164
Date d'inscription : 03/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Pacô le Dim 30 Aoû 2009 - 9:51

Je tiens tout d'abord à rappeler que l'ensemble des lois - et bien souvent, tout le monde l'oublie - est fait pour protéger le citoyen et non l'emmerder.

L'interdiction de fumer dans les lieux publics est - il me semble - nécessaire. Et je dirais même que ce n'est pas pour protéger la vie des fumeurs, mais surtout celle des non-fumeurs Wink. De quel droit un homme aurait-il le droit de faire partager son poison avec son voisin ? Pourquoi devrait-on risquer le tabagisme passif en allant manger une pizza au resto ?

Ce n'est donc plus une question de volonté individuelle mais de prise de conscience générale. Certes, tu as encore le droit de te suicider ... mais doit-on pour cela contaminer les autres de ton mal ?

Et ensuite, il me semble que l'Etat est le dernier garant de la protection contre nous-même, le seul rempart contre le retour à l'état bestial. Si l'on ne l'accepte pas, nous n'avons plus qu'à retourner vivre dans des grottes.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  La Baguette le Dim 30 Aoû 2009 - 11:50

Merci Pacô. Ca faisait une heure que j'essayais de formuler une réponse sans réussir a mettre des mots sur mes idées et tu as dit exactement ce que je pensais.
avatar
La Baguette
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 22
Localisation : A côté de la plaque...
Emploi/loisirs : Gribouillage
Votre talent : Dessin
Points : 82
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  MrSonge le Dim 30 Aoû 2009 - 12:05

Et ensuite, il me semble que l'Etat est le dernier garant de la protection contre nous-même, le seul rempart contre le retour à l'état bestial.
D'accord en gros, sauf sur ça. ^^
Je vais faire mon chiant, mais allons-y :
L'Etat, c'est le plus froid de tous les monstres froids. Il ment froidement et voici le mensonge qui rampe de sa bouche : « moi l'Etat, je suis le peuple ».
(Nietzsche)

L'Etat n'a pas à nous protéger contre nous-même. Nous, c'est l'individu. L'Etat se doit de régler les rapports public entre les individus, ce qui évidemment, va avoir des répercussion sur le comportement de chacun.

" C'est toi-même et toi seulement qui est coupable de toi. "
Comme on le voit, Sartre n'a rien inventé. Mais Nietzsche précise encore :

" Sur ce terrain du mépris de soi, véritable marécage, pousse toute mauvaise herbe, toute plante vénéneuse, tout cela petit, caché, trompeur et fade. Ici grouillent les vers de la vengeance et du ressentiment; ici l'air empeste de choses secrètes et inavouables; ici se trame constamment la conspiration la plus méchante, la conspiration de ceux qui souffrent de ceux qui sont réussis et vainqueurs, ici la simple vue du vainqueur excite la haine. "

Le vainqueur, il faut bien le comprendre, c'est celui qui n'a pas renoncé à affirmer sa vie (cf. Spinoza et la joie), celui qui a échappé aux forces culturelles écrasantes de la haine de soi. Parmi les effets de cette force négative, il y a aussi l'Etat.

Froideur de l'Etat comme système anonyme qui gère la vie des citoyens anonymes. L'Etat poursuit l'oeuvre de négation de l'homme par l'homme commencé par la religion biblique et le socratisme.
L'Etat, c'est donc la "nouvelle Idole". A cette froideur de la vie sociale structurée par l'Etat, l'Individu doit opposer la chaleur de l'affirmation de soi, de l'artiste généreux, du créateur audacieux et singulier.

Les totalitarismes du XXe siècle c'est cela : une victoire de la "mauvaise herbe", adorateur de l'idole laïque qu'est l'Etat. Les totalitarismes sont des mouvements de masse, donc de l'individu anonyme. A l'origine de cette haine, il y a,je crois, la haine de soi et ses manifestations: l'envie (de celui qui domine sa vie et la réussit) et la paresse (le refus de sortir de la complaisance confortable au mouvement anonyme de la masse, le refus de l'effort pour être soi-même).

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Darwin le Dim 30 Aoû 2009 - 20:48

Vous savez pourquoi j'ai jamais eu de bonnes notes en philo ? Parce que j'ai horreur de citer des auteurs, ou de donner l'impression de répéter bien benoîtement ce que machin ou truc a dit (en gros aimer sans comprendre mais là c'est un autre débat). Ce n'est pas une attaque personnelle sur qui que ce soit, je viens de penser à ça en lisant Mr Songe Rolling Eyes . Parenthèse fermée.

Pour ce qui est des fumeurs, ça faisait un moment qu'on l'attendait cette loi quand même. Ca fait un moment qu'être ivre su la voir publique est punissable. Nuire à la santé des autres l'est aussi, à mon sens. La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres il me semble, donc libre à chacun de fumer, mais sans polluer le voisin.
En revanche, cette loi contribue à diaboliser le fumeur. Les gens les voient un peu comme des nuisibles, on te demande de sortir d'un air mécontent toussa, mais te voir picoler en soirée et dégueuler, ça fait rire beaucoup plus de gens. L'alcool et la clope ne sont pas perçus de la même façon. L'Etat a au moins réglé ça de son côté avec la loi anti-tabac.

__________________________________
Darwin @ Deamon-Space

 

 

 

 

avatar
Darwin
Dieu évolutif

Masculin Nombre de messages : 1987
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Votre talent : Aucun
Points : 1103
Date d'inscription : 13/08/2007

http://deamonspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  B. le Dim 30 Aoû 2009 - 20:50

Je suis du même avis que Pacô qui a parfaitement formulé ce que j'ai moi-même pensé en lisant ton post Lu-k.

Sinon, Lu-k, très bonne idée de proposer un débat sur les pouvoirs de l'Etat. Mais en ce qui me concerne, je pense que l'Etat joue parfaitement son rôle dans ce cas précis - et encore, pas assez selon moi. Et non en effet, la Sécu et les contribuables n'ont pas forcément envie de payer pour les petits cons qui se la joue perso et djeuns en fumant sans limite et qui se retrouveront cancéreux et dépendants vingt ou trente ans plus tard. Vaudrait mieux que cet argent serve à sauver des enfants atteints de cancers que eux n'ont pas cherché à avoir.
Quant à l'alcool, ben pour moi ça devrait être le même combat. Les conséquences sont tout aussi désastreuses pour des jeunes inconscients qui se retrouvent en fauteuil roulant quand ils ne se tuent pas au retour de soirées trop arrosées. Et le coup du "nez-rouge" c'est bien mais pas suffisant.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Dmn le Lun 31 Aoû 2009 - 5:02

Si les gens etaient conscient des risque de facon profonde, s'ils etaient inteligent et autonome alors il n'y aurait pas de loie.

C'est par exemple pour les imbeciles qui conduisent vite et tue des enfants que certaine loie limitatif de vitesse ce sont cree.

Si tu fumes libres a toi de le faire mais pourquoi les autres devraient en subir les consequences ? Peut de personnes ce preocupe de penser a la sante des autres c'est ainsi que des loie pareil prennent vie.

Si certain sont assez bete pour attendre que l'etat lui dise quoi faire et comment ou non agir c'est son affaire, ne croyez vous pas ?
Je ne vais attendre qu'une loie qui interdise de lancer des enfants par une fenetre ou de mettre sa plante verte dans un micro onde sorte pour me demander si je peux ou non le faire.
Arretons d'etre assiste et l'etat arretera de nous assister.
avatar
Dmn
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3436
Age : 27
Emploi/loisirs : il est un état où le temps n'est plus en soi.
Votre talent : Dessin
Points : 3489
Date d'inscription : 02/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Pacô le Lun 31 Aoû 2009 - 8:33

kaëd a écrit:
Arretons d'etre assiste et l'etat arretera de nous assister.
Le Canada te donne des bonnes idées dis-donc Very Happy.

Mais ouaip', c'est à cette conclusion que j'en arrive aussi.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  MrSonge le Lun 31 Aoû 2009 - 13:27

Parce que j'ai horreur de citer des auteurs, ou de donner l'impression de répéter bien benoîtement ce que machin ou truc a dit.
Oui mais je t'assure que quant tu l'as compris, citer Nietzsche est du domaine de la haute jouissance intellectuelle, sachant que c'était sans doute le type le plus brillant du XIXe. Razz

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Darwin le Lun 31 Aoû 2009 - 16:18

Question de point de vue ^.^

__________________________________
Darwin @ Deamon-Space

 

 

 

 

avatar
Darwin
Dieu évolutif

Masculin Nombre de messages : 1987
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Votre talent : Aucun
Points : 1103
Date d'inscription : 13/08/2007

http://deamonspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Dmn le Lun 31 Aoû 2009 - 17:27

oui pour moi c'est sans aucun doute que c'est krishnamurti qui offre une vision plus perssante. Et la jouissance c'est de le faire par soi même en pensant par soi meme avec un regard toujour neuf de tout prejuger Smile .
avatar
Dmn
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3436
Age : 27
Emploi/loisirs : il est un état où le temps n'est plus en soi.
Votre talent : Dessin
Points : 3489
Date d'inscription : 02/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  MrSonge le Lun 31 Aoû 2009 - 18:56

Pas d'accord. Ça c'est la politique falsifiée du sociologue qui croit comprendre une société sans en étudier l'Histoire, du philosophe qui rejette l'entier de l'héritage du passé sous la bannière de la "nouveauté".
On ne peut pas envisager de réfléchir sur une société, sur un mode de pensée, sans avoir digéré ce qui vient avant.
Penser par soi-même, c'est évident, rejeter en bloc l'héritage de plus de 20 siècles de pensée, c'est être énemi de la vraie pensée. Voyez les plus pointus des philosophes, même ceux qui prône la destructions des valeurs anciennes, etc... (Nietzsche) Ils se sont tous nourris du passé avant de se décrété prêt à être des créateurs.
Des créateurs (dans le sens philosophique du terme, hein, pas de le sens "basique" ou chacun de nous, ici, est artiste qui crée), nous ne le sommes pas (à moins que le Deleuze des temps modernes soit sur le forum, mais ça m'étonnerait ! xD), donc notre devoir est de se forger ce qui nous permettra, plus tard, de penser correctement par nous-même sans refaire les même erreurs qu'il y a deux, trois, quatre, dix siècles.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Dmn le Lun 31 Aoû 2009 - 19:22

pas forcement.

Il restera du passé que ce qui est juste.
Or on retire du passe des espece de moral totalitaire.

Heuresement que nos parent ne nous priv pas de vivre en fonction d leur vecu a eux.

On repete toujours et toujours, fprcement des qu'une idée nouvelles rentre on ne la comprends pas.

La revolution n'est pas economique, elle psychologique voila le fait.

C,est bien d'avoir des connaissances mais dans le fond ce qui importe c'est de comprendre sensiblement les choses u_u .

Pour comprendre la societe il suffit de l'observer simplement.
Elle est violente nous ne connaissons que cela apperement. Sois nos repeterons sans cesse cette violence sois nous changons voila tout.
avatar
Dmn
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3436
Age : 27
Emploi/loisirs : il est un état où le temps n'est plus en soi.
Votre talent : Dessin
Points : 3489
Date d'inscription : 02/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  MrSonge le Lun 31 Aoû 2009 - 19:33

Pour comprendre la societe il suffit de l'observer simplement.
Non. Ou alors, eh bien, l'histoire ne mérite pas d'exister en tant que science.
En regardant simplement la société, on apprend rien sur ses fondement. Il faut procédé comme lorsque l'on parle généalogie. Pourquoi notre société ?
Parce que son passé.
Comprendre ce passé, c'est comprendre les motivations des masses, c'est comprendre l'état des choses présent.

C,est bien d'avoir des connaissances mais dans le fond ce qui importe c'est de comprendre sensiblement les choses u_u .
Je maintenant qu'en ce qui ce trouve être la pensée philosophique, t'a beau avoir le cerveau surpuissant de Valéry, si tu ne connais rien au passé philosophique, tu n'es bon à rien, sauf à répéter des erreurs tout juste dignes de Platon !

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Dmn le Lun 31 Aoû 2009 - 20:08

Redecouvrir les choses par soit même serait il plus juste ?

C'est ça l'inteligence. Comprendre les choses par soit même.
avatar
Dmn
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3436
Age : 27
Emploi/loisirs : il est un état où le temps n'est plus en soi.
Votre talent : Dessin
Points : 3489
Date d'inscription : 02/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  MrSonge le Lun 31 Aoû 2009 - 20:13

L'éclairage historique, comprenons le bien, n'est pas là pour mémoire : s'il est généalogique, c'est qu'il vise à mieux comprendre le présent pour pouvoir peut-être s'en affranchir (pas si facile que l'on pense !!). Ce point de vue historique est donc toujours en rapport avec notre actualité. Ce travail fait aux limites de nous-mêmes doit d'un côté ouvrir un domaine d'enquêtes historiques et de l'autre se emttre à l'épreuve de la réalité et de l'actualité, à la fois pour saisir les points ou le changement est possible et souhaitable, et pour déterminer la forme précise à donner à ce changement.
Pas de changement sans cette ontologie historique de nous-mêmes, qui peut s'organiser selon trois axes :
Savoir
Pouvoir
Ethique

Elle tente donc de répondre à trois questions :
Comment nous sommes-nous constitués comme sujets de notre savoir ?
COmment nous sommes nous constitués comme sujets qui exercent ou subissent des relations de pouvoir ?
Comment nous sommes-nous constitués comme sujets moraux de nos actions ?

L'enjeu de ces recherchent généalogiques, c'est de savoir dans quelle mesure le travail de penser sa propre histoire peut affranchir la pensée de ce qu'elle pense silencieusmeent et lui permettre de penser autrement !

Oui, je cite encore, mais je m'en fou ^^, Deleuze à propos de Foucault :
"Si Foucault est un grand philosophe, c'est parce qu'il s'est servi de l'histoire au profit d'autre chose : comme disait Nietzsche, agir contre le temps, et ainsi sur le temps, en faveur, je lespère, du temps à venir."

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum