commentaires sur : l'Elue

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Dim 27 Déc 2009 - 14:37

Pacô a écrit:Bien sûr, tu peux contester mes critiques. Je n'attends que ça .

Je m'en doute mais je vais te décevoir... je corrige et ensuite je vais illico presto te demander des exercices pour allèger mes "tournures trop lourdes".
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Dim 27 Déc 2009 - 14:40

azul a écrit:Lol, allez titebrise, prends-le au mot et sors le fouet. À bas la tyranie ! ô_ô
J'vais aller me faire un p'tit coup de Patchiquo, tiens !

lol ! J'agonise déja, tu veux ma mort ? Je suis enterrée sous les corrections !
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  kat le Dim 27 Déc 2009 - 17:16

je t'en rajoute une petite couche Smile

Samuel prit la direction de la voiture qu’elle avait admiré quelques instants auparavant « J’aurais dû m’en douter ! ». Il sortit une clef de sa poche et un bip se fit entendre en même temps que les feux clignotèrent.
retentit ?

Ils roulèrent vingt minutes avant d’arriver devant un grand portail en fer forgé. Ils avaient longé un long moment un grand mur qui, expliqua le jeune homme, clôturait la propriété. Le portail s’ouvrit après qu’il eut appuyé sur un bouton intégré dans le tableau de bord. Ils gravirent une longue allée de gravillons blancs avant de stopper devant une immense demeure. Plusieurs lumières éclairèrent le parc. Jamais de sa vie Elisabeth n’avait vu une maison plus belle. L’ancienne bâtisse, ou plutôt le château, en vieilles pierres se dressait fièrement entouré de deux tours. Elle compta quatre étages.
Le portail s'ouvrit après qu'il eut appuyé sur un bouton intégré au tableau de bord. La phrase est compliquée, on peut peut-être simplifier le tout ou le tourner différemment.
plusieurs lumières éclairèrent le parc, je dirais éclairaient le parc.

Il avait fait le tour de la voiture et avait pris Elisabeth par le coude
Il fit le tour de la voiture ? Par contre la prendre par le coude, ben ça doit pas être pratique tongue

« Tu as froid ? S’inquiéta le jeune homme.
Pas de majuscule

Il se pencha et souleva une galet sur le côté

L’entrée était agrémentée d’un immense escalier en pierre dont les murs s’ornaient de tableaux représentant des visages plus ou moins sévères
Là je ne suis pas sûre, est ce que l'on peut dire les murs s'orne de ... ou les murs sont ornés de ...
les visages : portraits

Elle était impressionnante tant par sa taille que par les meubles qui s’y trouvaient. Elle était dominée par une très grande cheminée en pierre. De grands tapis parsemaient le sol, et des fauteuils étaient disposés ça et là formant plusieurs petits salons.

Plein de courage à toi flower

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  kat le Dim 27 Déc 2009 - 22:36

tu écris à une vitesse toi, j'ai du mal à suivre Smile

des canapés éparpillés tous accolés à une petite table agrémentées d’une lampe et surtout, surtout
c'est la table qui est agrémentée d'une lampe ? dans ce cas pas de pluriel
surtout est répété 2 fois mais je pense avoir compris qu'il s'agit d'un répétition volontaire

Le jeune homme regarda sa montre
Elle le regarda déconcertée
Comme le verbe regarder se répète 2 fois en très peu de temps, je suggère "il consulta sa montre'

labyrinthe de couloirs
on peut remplacer par dédale de couloirs aussi

elle va tomber amoureuse, je le sens Laughing


Dernière édition par kat le Dim 27 Déc 2009 - 22:36, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Dim 27 Déc 2009 - 22:36

Extrait 8 :

« Ça va ? » S’enquit-il.

Pour le coup, Elisabeth était presque détendue maintenant (Si tu mets "Pour le coup", ton "maintenant" est un peu inutile)

« Poufff… [Pas de virg.] réussit-elle à articuler sur le coup de l’émotion.

Ils se dirigèrent doucement vers le grand escalier qui menait à l’entrée : une grosse porte en bois massif avec un loquet en forme de tête de lion [Point] « Comme dans les films de Dracula ! » pensa Élisabeth en frissonnant.

— Hum… le mulot est de retour. Ne sois pas impressionnée. Ce ne sont que de vieilles pierres ».

« Je veux juste prendre ton manteau. Et si cela peut te rassurer [Virg.] les fantômes ne sortent pas avant minuit !

« Tu vis seul [Pas de point d'interrogation] ici ?

« Le château a été édifié à la fin du 15ème siècle par une famille italienne, chassée par les révolutionnaires. Elle (Tu parles d'un château juste avant. Pourquoi ce "elle" ?) fut revendue à plusieurs propriétaires.


Dernière édition par Laumie le Dim 27 Déc 2009 - 22:54, édité 1 fois
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Dim 27 Déc 2009 - 22:42

kat a écrit:Plein de courage à toi

Merci Kat.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Dim 27 Déc 2009 - 22:54

Et on enchaîne, extrait 9 Razz :

Les pièces se succédèrent, toutes très belles, raffinées. Pour finir le jeune homme choisit, pensait-il, celle qui serait l’apothéose pour la jeune fille. (Je te suggère ceci : "Pour finir, le jeune homme choisit celle qu'il pensait être l'apothéose pour la jeune fille.")

Des milliers de livres... Élisabeth resta immobile à l’entrée de la pièce n’osant pas entrer dans ce sanctuaire sacré (Chez moi, un sanctuaire c'est forcément sacré Wink).


— Bon écoute [Virg.] vu l’heure qu’il est, je te propose quelque chose : je te laisse quelques instants dans cette pièce et moi je tente de nous préparer un petit truc à manger. Ensuite, j’aurais peut-être encore une surprise. Ça te branche ?

Elle le regarda [virg.] déconcertée [Pas de virg.] mais soudain heureuse. « Naturellement qu’elle voulait rester ! quelle question stupide ! » (Puisqu'elle pense, pourquoi ce "elle" ? On parle à la 1° pers. du singulier en principe.).

— Je te laisse [virg.] je ne suis pas loin. Tu te rappelles d'où se trouve la cuisine ?

Elle prit un premier ouvrage au hasard et commença par lire la couverture « Jean Paul Sartres (Sartre doit se retourner dans sa tombe avec ce joli "s" mdr), Les mains sales (Je ne sais pas si tu ne devrais pas le mettre en italique, vu que c'est quand même un titre de bouquin), Gallimard, Paris 1948 ».

— Pas que (Sinon, il manque quelque chose) chez moi ! Chez tous les gens un temps soit peu normaux [Virg.] figure-toi !

Il tendit la main. Elle mit sa main dans la sienne et une onde électrique la parcourut.

« À table ! Ça va refroidir !

Ça sent très bon. J’adore les pâtes ! »

— Tu sais [virg.] question surprise ce soir j’ai eu mon quota. On peut s’arrêter là.

— Oui c’est vrai. Ce château n’est ni inscrit ni classé. Et ce que grand-mère veut... l’argent permet tout. Nous sommes dans l’aile ouest. La plus récente ; elle donne sur les jardins. (Ta phrase est bancale, à revoir) Bon qu’allons-nous observer cette nuit ? »

Il était tellement sûr de lui, tellement à l’aise ; ses longues mains s’activaient et au bout d’un moment il se tourna vers elle, un sourire éclatant.

Bon bah ça devient très intéressant tout ça Razz Va-t-elle succomber ?? Razz Razz
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 10:31

Merci beaucoup Laumie.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Lun 28 Déc 2009 - 11:48

De rien ^^
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 11:52

Tutt,Tutt... sois pas si modeste : Sartre t'a réservé une place au Paradis !lol! Very Happy
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Lou le Lun 28 Déc 2009 - 13:05

Bon bon bon, à moi de commenter Mouarf mouarf.

Bon, premier constat : c'est trop long, beaucoup trop long. Avec un titre comme l'élue, on s'attend à du fantastique, à on en a pour un moment avant qu'il arrive. D'ailleurs, à part le verre, rien ne montre du fantastique. Toute la scène du début avec les amis, la famille, je trouve que ça ne sert à rien. Je comprend que tu t'attaches à tes personnages, mais la on a l'impression que tu t'éloignes de l'objectif initial : une histoire fantastique sur l'élue.
Quand on lis ce début, on a l'impression que c'est un roman sentimental pour adolescente ( ce qui n'est pas un mal, j'adore ça ). L'ambiance n'est pas assez fantastique à mon gout. N'oublie pas que le lecteur qui va lire ton roman s'attend à du fantastique, si tu mets trop de temps à lui en donner, il ne va pas continuer à lire.

Sinon, l'histoire est un mélange de facilité et de bonnes idées. C'est parfois très enfantin avec des tournures de phrases trop évidente et des réflexion trop simple. Si je comprend bien, ils sont au lycée, j'ai plutôt l'impression qu'ils sont au collège. Elle prépare son bac, elle a donc 17 ou 18 ans ( 16 si elle a sauté des classes ) franchement son caractère est beaucoup trop lisse pour une fille de cet âge. Pourtant, tu fais des dialogues plutôt bons, et il y a une bonne structure. Mais il manque ce petit truc qui fait qu'on se plonge dans un récit et qu'on espère qu'il soit vrai.

Bon eu, voila pour l'instant.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 13:55

J'avoue que le début peut paraître long et que le fantastique tarde à venir (c'est pourquoi j'ai ajouté le prologue...) mais... encore une fois, je se sais pas comment faire autrement.


C'est une jeune fille, plus que banale, avec des amis banals dans une vie banale... jusqu'à...
Les incidents doivent arriver par étape et de plus en plus violents.

Mais, Lou, je vais peut-être couper certaines scènes du début pour allèger. Sauf que c'est difficile d'élaguer quand tout vous semble important... (soupir)

Merci pour ton commentaire.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Lun 28 Déc 2009 - 15:39

petitebrise a écrit:Tutt,Tutt... sois pas si modeste : Sartre t'a réservé une place au Paradis !lol! Very Happy

MDR Chouette, je sais déjà où j'vais aller à ma mort XD
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Lun 28 Déc 2009 - 16:14

Chapitre 3 - 1° Partie :

La grande ville étalait ses lumières dans la nuit. New York… « La plus belle ville du monde disaient certains, psseutt (Moi j'aurais plutôt mis "Pfff" mais ça c'est chacun qui voit ^^)... Le plus grand agglomérat de déchets humains (Je pense qu'il faudrait que tu mettes quelque chose pour terminer mieux ta phrase. Comme "Le plus grand agglomérat de déchets humains plutôt") » . Aucune complaisance dans son regard, que [color=red](Uniquement ?)[/u] du dédain. On frappa à la porte du luxueux appartement. Elle se retourna lentement, s’appuya sur sa canne au pommeau d’or [color=red]et inspira profondément.

« Entrez !

Un grand homme d’âge moyen s'avança vers la vieille femme. Arrivé devant elle, il inclina respectueusement la tête et attendit qu’elle parle. (T'as tendance à trop couper tes phrases et ça fait haché)

— Hum... J’aurais dû m’y attendre. Ne jamais sous-estimer l’ennemi. Bien, prenez toutes les dispositions nécessaires. Laissez-moi maintenant. J’ai besoin de réfléchir. »

L’homme s’inclina une dernière fois et disparut derrière la porte. La vielle femme avait fermé les yeux.

« Ils ne peuvent plus rien maintenant [Pas de point alors que t'as la virgule qui suit les guillemets]», murmura-t-elle. « Ça n’est plus qu’une question de temps. »

Elles avaient prévues (Astuce : Elles avaient prévu quoi ?? De se rendre etc ... COD après l'auxiliaire avoir donc pas d'accord) de se rendre cet après-midi dans un musée d’archéologie. Oui, ce matin, Élisabeth était heureuse et ne laisserait aucune idée noire gâcher ce plaisir. Elle secoua la tête comme pour chasser une mouche invisible.

Dans la voiture, Marie en profita pour lui poser une multitude de questions sur sa soirée et Élisabeth joua le jeu. Elle lui décrivit la merveilleuse demeure, la bibliothèque, le repas de pâtes dans l’antique cuisine et pour finir le voyage magique dans les étoiles. Marie était ravie, elle gloussait en écoutant sa fille et Élisabeth pensa que sa mère n’était pas différente de Djamila. « Une vraie gamine » s’attendrit-elle en la regardant au volant de sa petite voiture.
Elle savait que Marie avait beaucoup souffert de l’abandon de son père. Elle savait également que ses parents s’étaient aimés passionnément. Élisabeth était née, quelques mois plus tard son père les laissait toutes les deux. (Mal dit, à revoir) Il était mort des années plus tard sans avoir réapparu une seule fois dans leurs vies [Point] Élisabeth allait avoir 4 ans.

Au retour, Élisabeth somnola dans la voiture et le souvenir de la voix chaude de Samuel lui parvint [Pas de virg.] à travers les bribes de la musique de l’auto-radio. Alors, en rêve elle écouta encore (Ouh >< C'est mal dit, faut revoir) l’histoire de Jupiter, le Dieu du ciel [Virg.] et de sa fille Chélone, condamnée à être transformée en tortue pour avoir offensé son père.

Elle ouvrit les yeux lorsque sa mère ralentit pour se garer dans la rue. Par réflexe, elle regarda la maison voisine et fut déçue de ne pas voir les volets ouverts. Éric lui avait dit qu’ils rentreraient en fin d’après-midi. Son portable ne signalait aucun nouveau message. « Ils ont dû prendre du retard » (Précise que ce sont des pensées et non des paroles). Elle décida d’en profiter pour réviser ses cours de français.

Chapitre 3 - 2° Partie :

Le lendemain, Élisabeth se réveilla en sursaut avec la migraine. Elle courut à la fenêtre de la cuisine et colla son nez à la vitre. Rapidement, de la buée se forma et Élisabeth dessina deux trous pour mieux observer à l’extérieur. Un bruit de pas se fit entendre derrière elle.

« Ils ne sont pas rentrés Éli. Tu n’auras pas de garde du corps ce matin pour t’accompagner

— Oh ! C’est bizarre... Éric m’avait dit qu’ils rentreraient hier. Tu n’as pas vu mon portable ?

— Dans l’entrée. Sur le guéridon (Je te suggère de le déplacer devant "Dans l'entrée" et de n'en faire qu'une seule phrase) » Lança-t-elle en se servant un café.» (Qu'est-ce qu'il fait là celui-là ?? Razz)

Élisabeth consulta ses messages, en vain. « Ne t’inquiète pas ! [Signe double : Un espace avant, un espace après] » [Pas de virg. Ton "!" suffit.] entendit-elle de la cuisine [Point] « Je suis sûre qu’ils ont dû avoir un contretemps ».
La jeune fille revint dans la cuisine les yeux toujours rivés sur le portable, comme si soudain (Déplace derrière ton verbe "allait") un message allait apparaître.

— Oh ! J’en profite. Tu diras à ta mère que c’est ok pour dimanche, je passerai la chercher.

— Euh oui ... pas de problèmes, je lui dirai. Suzie, j’aurai besoin d’un renseignement.

La matinée se passa lentement, trop lentement pour Élisabeth qui eut beaucoup de mal à se concentrer. À midi, elle rejoignit ses deux amies au self. Elle s’assit face à Djamila qui affichait une moue boudeuse.

« Ça va pas Djamila ?

— Si si... C’est juste qu’on est lundi et que je haies les lundis ! On devrait supprimer cette journée !

— Oui tu as raison mais ca ne ferait que déplacer le problème. Ensuite ce serait les mardis que tu haïrais ! Plaisanta Valérie.

— Qu’est ce que vous avez fait ce week-end ? » (Alerte intrus XD) demanda Djamila d'un ton las.

— Pas grand-chose, commença Valérie. Je suis allée voir de la famille avec mes parents et dimanche j’ai révisé !

— Passionnant ! Se moqua Djamila. Et toi ? (Ca serait ptêt pas mal que tu précises que Djamila s'adresse à Elisabeth sinon ton lecteur va pas saisir) Comment t’as fait sans ton prince charmant ? D’ailleurs, il est où ? demanda-t-elle en regardant autour d’elle.

— Pas revenu. Éluda Élisabeth.

— Le week-end a dû te paraître long ? insista-t-elle.

— Pas vraiment... En parlant, elle se remémorait quelques épisodes de ce week-end.

— Quoi [Pas de "!"] pas vraiment ? Ça veut dire quoi ? S’agaça son amie.

Elle sortit du self sous l’œil médusé de ses deux amies. (Ça c'est bien \o/)

— Qu’est-ce qui lui arrive ? S’inquiéta Élisabeth. Elle s’est disputée avec Laurent ?

— Pas que je sache. En tout cas, vendredi ça allait bien. Après ? (Après quoi ?? On comprend pas la question)... Tu as vu Laurent aujourd’hui ?

— Non pas ce matin.

— Bon, qu’est ce qu’on fait ? On va la voir ?

— Ah non. Laisse-la donc patauger dans sa sauce ! On lui a rien dit. Elle nous agresse et faudrait maintenant (Inverse) lui courir après ?!
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Pacô le Lun 28 Déc 2009 - 16:41

petitebrise a écrit:suite chapitre 2 : (3ème partie) Nouvelles amitiés ?

Sur le chemin, Élisabeth s’excusa de l’attitude de sa mère.

« Y a pas de mal Éli, au contraire ta mère est super cool. Mes parents sont plus... fermés. J’aurais aimé qu’ils ressemblent à Marie. Tu as de la chance.

— Hum... Rends-moi service : ne le lui dis surtout pas !

— Au fait, j’allais oublier : tu es très jolie aujourd’hui

— Oh ! c’est Marie (perso, j'appelle jamais ma mère par son prénom comme ça...) qui a insisté,... elle... enfin, elle trouve que je m’habille trop comme un garçon. Merci.

— Moi je trouve que tu es tout le temps jolie, souffla-t-il en lui prenant la main. Élisabeth rougit.

Ça y est, tu recommences ! À chaque fois que je vais te toucher tu vas ressembler à Bozo le clown ?

Élisabeth détourna la conversation (c'est facile ça... montre comment elle la détourne cette fameuse conversation. Parce que là ça fait un peu : tiens j'avais plus rien à creuser, alors je change complètement de cap... mais ça fait une mauvaise impression) et demanda à Éric si ses anciens amis ne lui manquaient pas, si le lycée lui plaisait et si ses parents se plaisaient (répétition: "si ses parents étaient satisfaits de la région.") dans la région.

— Tu as décidé de faire concurrence à Djamila ou quoi ? Oui, mes anciens amis me manquent un peu. Le lycée est sympa et je ne sais pas si mes parents se plaisent dans la région. Ça te va comme réponse ?

— Comment ça, tu ne sais pas si tes parents se plaisent ici ? Vous ne parlez jamais chez vous ?

Éric partit dans un grand éclat de rire.

— Ça fait à peine deux mois qu’on est dans le coin, Éli, et ils n’ont simplement pas eu le temps de se faire une idée. Je te rassure, ce ne sont pas des ogres. Ce soir je te les présente si tu veux. De toute façon ma mère souhaitait te connaître. Ah ! Voila que tu ressembles à Jasper maintenant ! C’est nouveau le blanc !

— Arrête de te moquer ! Tu parles de moi à ta mère ? Tu lui dis quoi ? Et pourquoi veut-elle me connaître ? Et NON CE SOIR (je suis particulièrement contre l'utilisation de majuscule pour souligner le fait qu'elle parle fort : ça donne l'impression que l'auteur ne peut pas le dire parce qu'il sait pas comment le dire... De toute manière, l'imprimerie nationale désapprouve. Les éditeurs aussi, sauf si tu es réputée Razz) je ne suis pas là !

Sans savoir pourquoi, Élisabeth était vaguement agacée. Qu’Éric parle d’elle avec sa mère, alors qu’elle-même interdisait à Marie de la questionner, c’était comme une trahison. (moi je vois pas du tout pourquoi... une profonde marque d'égoïsme, mais tu exploites mal je trouve ce caractère)

— Il a bien fallu que je lui explique où j’allais le soir après les cours ! C’est ma mère après tout, normal qu’elle sache qui je fréquente ! T’inquiète pas, je lui ai juste dit que la fille de la voisine était dans la même classe que la mienne !

— Pourquoi je m’inquièterais. Effectivement, qu’aurais-tu bien pu dire d’autres ?! (enlève le "!", les deux c'est bon pour la BD, pas pour une oeuvre littéraire)

— Eh bien puisque tu le demandes, à commencer : qu’elle était particulièrement belle, qu’elle avait un joli regard noisette avec des paillettes au fond des yeux, qu’elle était très amusante surtout quand elle rougissait parce que j’avais osé l'embrasser.

Tout en parlant, il avait enroulé une mèche des cheveux d’Élisabeth entre ses doigts [point virgule ou point] ils étaient face à face et s’observaient.

— J’allais oublier aussi que je pouvais lui dire que tes cheveux avaient des reflets roux dans le soleil.

En disant cela il avait incliné la tête sur le côté et arborait son sourire en coin qu’Élisabeth trouvait si craquant. Elle ne bougeait plus ; elle tentait de calmer les battements de son cœur et sentait encore le rouge (le sang plutôt. Mais le rouge, ça fait... communiste ? xD Sinon, tu peux jouer avec ton personnage, c'est dans ces moments là que tu peux installer un caractère.) lui monter aux joues, ce qu’elle détestait car il allait encore se moquer d’elle. Contre toute attente, il ne l’embrassa pas ; il lâcha sa mèche et laissa tomber sa main le long de son corps.

— On va être en retard »

Élisabeth fut déçue mais elle « émit » un petit sourire pour ne pas le lui montrer. Lorsqu’ils reprirent leur marche, il avait lâché sa main. En arrivant, ils saluèrent leurs amis qui attendaient la sonnerie devant les grilles du Lycée. Laurent les observait (le passé simple est fixe dans le passé tandis que l'imparfait laisse une durée.) de loin et Élisabeth crut déceler dans son regard une lueur d’irritation (de loin, elle est forte elle pour voir dans les yeux des gens ^^). Il lui adressa un bref salut avant de se tourner vers Djamila qui s’extasiait devant le maquillage de son amie. Valérie resta en retrait, les observant tour à tour.

L'idylle se poursuit.
Ils commencent à être mignons tous les deux, surtout Eric qui est charmeur à souhait.
Elle, encore un peu pataude, mais c'est voulu non ?

Ce qu'il faudrait, c'est creusé un peu plus le personnage de Elizabeth. C'est le perso principal, et on a l'impression de plus connaître Eric qu'elle : je veux dire par là, dans ses mimiques, dans ses traits de pensée.
Je trouve Eli un peu creuse encore.

Pour le reste, oui pourquoi pas.
Le style est encore un peu maladroit. Des lourdeurs que tu peux corriger quand même certaines fois. La fluidité est plus relevée, mais pas encore assez pour moi.

Mais au moins, c'est mieux, donc tu es sur le bon chemin Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Lun 28 Déc 2009 - 16:48

Chapitre - 3° partie :

L’après-midi parut encore plus long que la matinée (T'as un comparatif, tu peux pas le laisser à moitié en l'air LoL) à Élisabeth. Heureusement, son dernier cours se terminait à 15h30. Lorsque la sonnerie retentit[Virg.] elle se précipita vers la sortie avec soulagement. Elle ralluma son portable et [Virg.] déçue[Virg.] constata qu’aucun nouveau message ne s’affichait. Elle décida de rentrer rapidement. Les grilles du lycée étaient grandes ouvertes. Elle s’avança sur le trottoir et s’arrêta net. Sur le bord de la route, un peu plus loin, elle observa (Mouais c'est pas le verbe que j'aurais employé là. "Elle vit, elle aperçut") une voiture de sport noire. Les vitres teintées ne permettaient pas de voir si un conducteur s’y trouvait, mais sans savoir pourquoi[Virg.] Élisabeth avait tous ses sens en alerte. Son cœur battait plus vite et sa gorge était sèche [Point] Elle déglutit[Virg.] s’attendant presque à voir un monstre sortir du véhicule. Elle éprouvait un sentiment indescriptible qui signalait un danger proche. Elle reconnaissait cette voiture maintenant. C’était la même qu’elle et Éric ("qu'Eric et elle", on ne se met jamais en 1°) avaient vue (La voiture) en rentrant un soir. Elle s’était arrêtée devant eux, sans raison, avant de repartir en trombe. Élisabeth en aurait mis sa main au feu : c’était la même voiture.

— Ça n’est rien. En fait [Virg.] je pensais tomber sur ta messagerie. Je ne voulais pas te déranger.

— Tu... Tu ne me déranges pas. Je sortais du Lycée. J’ai fini mes cours...

Tandis qu’elle parlait [Virg.] son regard s’attachait à nouveau sur (Soit tu mets "S'attardait sur", soit tu laisses ton "s'attachait" et dans ce cas-là, tu corriges ton "sur" en "à") la voiture noire. Elle aperçut la vitre avant s’ouvrir légèrement et n’écouta plus le jeune homme.

— Élisabeth ! Allô ? Tu m’entends ?

— Oui, oui, je suis là... Je...

Elle observait toujours le véhicule qui ne bougeait pas. Maintenant qu’elle savait que quelqu'un se trouvait à l’intérieur [Virg.] elle était encore plus en alerte.

— Élisabeth ? Continuait Samuel. Élisabeth ? Ça va ?

Alors brusquement[Virg.] elle décida de confier son angoisse au jeune homme.

— Je crois qu’il y a une voiture qui me surveille ! Lâcha-t-elle.

— Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ?

— J’ai dit : je crois qu’il y a une voiture qui me surveille. Répéta-t-elle en articulant.

—Tu es où ?

— Je suis au Lycée devant l’entrée...

— Ne bouges (Impératif) pas. Je suis là dans 10 minutes maximum. »


Il raccrocha sans laisser le temps à la jeune fille de répondre. Le véhicule était toujours immobile. Maintenant, Élisabeth était presque seule. La silhouette d’un élève disparaissait vers le grand bâtiment. Elle se concentra à nouveau sur le véhicule. La vitre était à nouveau fermée. Elle scruta (C'est quand même très exagéré, on observe, on jette un oeil mais on scrute pas les aiguilles d'une montre xD) les aiguilles de sa montre avec impatience. Soudain, elle entendit des pas derrière elle.

« Élisabeth ?

Elle sursauta[Virg.] se retourna et retint un ouf de soulagement en reconnaissant Laurent.

— Oh ! Salut Laurent.

— Excuse-moi. Je ne voulais pas te faire peur.

— Pas grave, sourit-elle, rassurée de ne plus être seule.

— Qu’est-ce que tu fais là ?

— J’attends quelqu'un !

— Ah ! Et...

Elle devança la question qu’elle sentait venir et lui coupa la parole.

— On ne t’a pas vu à midi ?

— Euh, non. J’étais au gymnase. Entraînement...

— Tu t’entraînes beaucoup, hein ? L’équipe va être du tonnerre cette année !

— Oui, justement on a pas vu Éric. Il devait venir s’entraîner avec nous. Tu l’as vu ?

— Non, il n’est pas là... parti dans de la famille (Mal dit, à revoir).

Il avait répondu d’un ton morose[Point] Pourtant[Virg.] il s’enflammait dès qu’on parlait baskett.

— Ça n’a pas l’air d’aller ? s’inquiéta-t-elle.

— Ouais... C’est pas le top !

— Grave ?

— Non... (Il semblait hésiter)(Hésita-t-il). Avec Djamila [Virg.] c’est fini...

Il regarda par-dessus l’épaule d’Élisabeth , écarquilla les yeux et émit un sifflement d’admiration tandis qu’un bruit de moteur se faisait entendre. La jeune fille fit volte face (Se retourna, tout simplement. Volte face ça fait très brusque quand même) et reconnut la Bentley grise de Samuel qui s’arrêtait à leur hauteur.

— Bon et bien, je dois y aller... Je... On se voit plus tard ok ? Salut Laurent."

T'as quelques soucis avec la ponctuation, miss ^^ Et y'a aussi le fait que t'as tendance à faire des phrases trop brèves. Ça hache ton texte et c'est dommage.

Sinon pour le texte en lui-même, je suis intriguée par la disparition d'Eric ...
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 17:19

Laumie : Merci encore - je me dépêche d'aller corriger les monstruosités que tu as relevé .
Merci aussi pour les astuces... je vais également tenter de faire des phrases un peu plus longues, moins coupées.

Pacô : Merci aussi. J'essaye de m'améliorer. Relire les autres textes, donner son avis c'est très enrichissant. Je suis un peu comme une gamine qui a peur de décevoir Embarassed
Mon héroïne manque de caractère certes. Sans que ce soit une Cassie ou encore l'extrême : une miss Zapping, il va falloir que je lui donne un peu plus de mordant. A voir donc,...
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Lou le Lun 28 Déc 2009 - 17:30

Tu sais moi, je fais tout l'inverse : je vais trop vite à l'essentiel, on me le reproche tout le temps ^^ Comme quoi, on est deux extrêmes. En tout cas, tu as du potentiel, c'est bien ça.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 17:51

Merci, Lou. chui toute émue... Peut-être que tu pourrai m'aider à élaguer tout ça ? Wink
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Lou le Lun 28 Déc 2009 - 17:53

Ouarf, je risque de couper dans le vif ça peut surprendre ^^ T'es sur de vouloir ça ?
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  petitebrise le Lun 28 Déc 2009 - 18:42

J'ai une question :

après un ?, est-ce qu'on met une majuscule ou pas ?
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Laumie le Lun 28 Déc 2009 - 18:56

Bien sûr, comme après un "!" ou un point ^^
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  kat le Mar 29 Déc 2009 - 13:44

Chapitre 3 : 4ème partie - Tout s'accélère

Où est-elle ? Coupa le jeune homme.

— Elle est partie ! Lâcha- t- elle, toute honteuse.
D'après ce que j'en sais, pas de majuscule sur un verbe de parole dans un dialogue, c'est pour ça que je te souligne à chaque fois cela. Mais peut être que je me trompe. Quelqu'un saurait-il cela ?

— Élisabeth... Écoute moi bien. Je te croirais toujours et toi tu dois me faire confiance.

Elle hocha la tête en silence les larmes aux yeux. Il continua sur le même ton :

— Alors, tu dois me croire quand je te dis que tu ne dois pas avoir peur. A chaque fois que tu ressentiras quelque chose de... troublant, tu m'appelleras. D’accord ?

Les cauchemars se multiplièrent les uns après les autres
j'aurais mis succèdèrent

J’appellerai le lycée
pourquoi ne va-t-elle pas le faire maintenant ? (J'appelle le lycée)

l’entrebaîllement de la porte
entrebâillement

Vu que tu m’as laissé trois messages et tenter de m’appeler huit fois
tenté

Oui, justement en parlant de répondeur jamais tu réponds ! Et oui j’étais inquiète. Tout le monde te cherchait !

Bonjour, dit-il en raccrochant son portable.Tu vois je vais bien
espace entre le point de portable et Tu

Elle voulut refermer la porte mais il bloqua la porte avec son pied.
Elle voulut refermer la porte mais il la bloqua avec son pied

Oui, mais une très jolie zombie. Et alors... Tu ne me laisses pas entrer ?

Elle s’écarta pour le laisser passer et se précipita dans la salle de bain.

— Bon ! Je propose que tu m’embrasses pour rattraper ton accueil, s'exclama-t-il soudain comme sorti d'une sorte de léthargie.
ce n'est pas une répétition mais je trouve que ça sonne comme tel.

Je me disais aussi, tu étais un peu blanche
pâle ?


Dernière édition par kat le Mar 29 Déc 2009 - 13:48, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  kat le Mar 29 Déc 2009 - 13:46

Bonjour m’doiselle
euh... ça doit pas se dire ça Smile

s’ vous plaît
un espace en trop

— Vous sentez bon. Mais c'est quoi ce parfum ! moi je veux savoir !

Elle osa un sourire tordu
bof, dans ce cas ce n'est plus un sourire mais une grimace

Déjà midi ! faut qu’ je file !
un espace en trop

soupirat-t-elle

Allez, je t’emmène. En route !
Le 'En route' peut être supprimé.

Ca n’est pas si simple Éric..
ça

Elle lançait des regards éperdus vers le groupe, cherchant de l’aide, une échappée
échappatoire ?

Si ça veut dire que tu ne recules plus dès que je m’approche de toi ou que je t’effleure ?
Je ne comprends pas le ?, c'est une question ?

Élisabeth trifouilla dans le fin fond de son cerveau
les tréfonds ? au plus profond ?

Ca va mieux ? S’enquit Valérie.
ça

Elle cherchait une excuse, n’importe quoi mais elle était comme paralysée.
Tu as déjà utilisé excuse dans le paragraphe précédent

Ca doit être son nouveau parfum ! Ricana-t-il.

Elle ne savait pas encore comment elle allait amorcer le sujet.
amorcer la discution ?

Voilà... C’est au sujet de lundi soir. Tu te souviens de ce qui s’est passé Lundi soir ?
Elle n'a pas besoin de lui répéter deux fois le même jour

Ils n’avaient plus beaucoup de temps avant que la classe ne soit envahie à nouveau par d’autres élèves, pour une autre cours avec un autre professeur.
beaucoup de autre.

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  azul le Mar 29 Déc 2009 - 14:10

Où est-elle ? Coupa le jeune homme.

— Elle est partie ! Lâcha- t- elle, toute honteuse.
D'après ce que j'en sais, pas de majuscule sur un verbe de parole dans un dialogue, c'est pour ça que je te souligne à chaque fois cela. Mais peut être que je me trompe. Quelqu'un saurait-il cela ?
Exact ! Le point d'interrogation et d'exclamation ne terminent pas la phrase juste avant l'incise. Ils sont là pour marquer... l'interrogation et l'exclamation, justement : "Où est-elle ?" coupa le jeune homme. "Elle est partie !" lâcha-t-elle, toute honteuse. (On voit bien que "lâcha-t-elle" est placé en incise entre le point d'exclamation et la virgule.)

Il en serait de même, en dehors du dialogue, si l'interrogation ou l'exclamation se trouvait en mileu de phrase : ... et mon Dieu ! il ne pensait pas que ce serait si difficile. (Exemple à la noix^^) Dans ce cas, le point d'exclamation remplace la virgule.
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur : l'Elue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum