Der Kartensmeister

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 29 Nov 2009 - 13:43

avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Laumie le Dim 29 Nov 2009 - 16:26

Tu es assise sur ton lit, fixant la fenêtre [Pas de virg.] en silence, tes mains aux longs doigts blancs posées sur tes genoux. Tes cheveux d’or dégoulinent tristement sur tes épaules.

« Camélia... »

Je te serre plus fort contre moi, je veux que tu reviennes, je veux que tu me reviennes, même si tu es encore absente pour les autres. Reviens au moins pour moi s’il te plait…

Bon alors au niveau orthographe, grammaire et construction des phrases, y'a rien à redire.

Le chapitre en lui-même est très émouvant avec cette personne qui essaye de faire réagir Camélia par tous les moyens possibles et imaginables. J'ai hâte de lire la suite ^^

[Chouette, du Cyrus \o/]
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 29 Nov 2009 - 16:30

Je suis heureuse que ce début te plaise !
Mais, c'est bizarre, j'aurai pensé que l'identité du narrateur était évidente après la lecture de la première version... Si ce n'est pas cas, tant mieux, remarque...
Bon, je corrige et poste la suite !
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Laumie le Dim 29 Nov 2009 - 16:37

Bah je suppose que c'est le Card Maester, mais je voulais pas en dévoiler trop pour ceux qui n'ont pas lu l'autre histoire ^^
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 29 Nov 2009 - 16:39

Je me disais aussi...
Faut que je répare mon détecteur de techniques de non spoilage, il est encore tombé en panne ce me semble...
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Laumie le Dim 29 Nov 2009 - 16:41

Ça peut aider, je pense.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Laumie le Dim 29 Nov 2009 - 17:05

Roh l'accident bête quoi !!!!!!!! >< Pis cette dispute qui la fait s'énerver à cette pauvre Emily et lui rappeler qu'Hugo est parti T-T C'est triste de vivre des situations comme ça T-T
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Pacô le Dim 29 Nov 2009 - 18:14

I've seen your first extract !
Hem.

Juste avant de commencer, l'avatar, on te l'a fait où tu as un sacré peau de tomber sur une image qui correspondait parfaitement à ton histoire ? oO
Le relevé (court):
te contentes de contempler
=> c'est lourd et on a l'impression d'une répétition. "te contente de scruter la fenêtre".

Tu es ailleurs, dans un autre univers, une autre galaxie, un autre espace.
=> bof, y'a aucune logique dans cette énumération. Pas de gradation ou de dégradation. univers c'est vaste, une galaxie c'est super vaste mais un espace, ça redevient petit. Donc au pire, mets le "espace" en prem's.

mais ne sembles pas l’avoir remarquer
=> remarqué

J’enfouis mon visage dans tes boucles blondes, je dessine du bout d’un doigt le long de ta nuque.
=> il manque un complément. "Je dessine quoi d'un doigt le long de ta nuque" ?

Analyse linguistique:
C'est pas mal, mais je n'aime pas trop ces débuts en italique avec un être que l'on ne connait pas mais qui parle. Et qui parle. Et qui se répète un peu beaucoup trop à mon goût.

Le style est donc très redondant, très répétitif et puis il y a un ton comme de la lamentation derrière tout ça. Pour un premier chapitre, ce n'est peut être pas ce que j'aurais choisi de mieux.
Tu commences aussi comme ça pour la nouvelle hein ? Parce qu'il me semble l'avoir déjà dit ^^".

Mais bon, c'est néanmoins fluide, même si on a tendance à ne pas trop se concentrer sur ce que dit le narrateur, à force, puisque ça se répète.

Analyse de l'histoire:
Je la connais déjà cette histoire \o/.
Mais Camélia, elle n'existait pas avant hein, dit ?

Sinon, bah, c'est très posé comme début. Pas vraiment d'action, juste un constat.
Je pense que ça pourrait presque faire l'objet d'un genre de prologue. Enfin je dis bien un genre hein, un prologue c'est avant tout pour relater ce qui se passe AVANT le début de l'histoire.

Donc genre, je verrais plutôt un aperçu, pour moi.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 29 Nov 2009 - 18:31

C'est pas mal, mais je n'aime pas trop ces débuts en italique avec un être que l'on ne connait pas mais qui parle. Et qui parle. Et qui se répète un peu beaucoup trop à mon goût.
Ben oui, je suis une fan des répétitions, depuis le temps, je croyais que tu le savais Pacô...
Et c'est voulu qu'on ne connaisse pas le narrateur. Si je me débrouille bien, on ne devrait connaître son identité qu'à la fin du récit (sauf si tu es victime de la panne de mon détecteur de techniques de non spoilage)

Mais Camélia, elle n'existait pas avant hein, dit ?
Si, elle existait. Son nom n'était mentionné qu'à la fin, mais elle apparaissait avant. Au début de l'histoire, même.

Je pense que ça pourrait presque faire l'objet d'un genre de prologue. Enfin je dis bien un genre hein, un prologue c'est avant tout pour relater ce qui se passe AVANT le début de l'histoire.
Je vois ce que tu veux dire pour le prologue mais je vais plutôt en faire un récit en parallèle avec l'histoire d'Emily.

Juste avant de commencer, l'avatar, on te l'a fait où tu as un sacré peau de tomber sur une image qui correspondait parfaitement à ton histoire ? oO
J'ai un sacré pot et je passe un certain temps à rechercher un avatar qui corresponde à mon écrit du moment.
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  petitebrise le Dim 29 Nov 2009 - 19:07

Bonjour Cyrus. Je vais tacher de te décrire ce que j'ai ressenti en lisant ton premier chapitre :

Pour commencer, c'est très beau, presque poétique. J'aime beaucoup ton style. On a l'impression que tu voies la scène et que tu la décris avec des mots plaisants, doux, même pour les sentiments plus durs. Du coup, ça donne à cette scène une atmosphère presque sereine, on devine à peine la tension. Vraiment, on suit ton héroïne dans l'évasion, dans son ailleurs.

Les répétitions ne me gênent pas du tout, au contraire, elles vont de pair avec cette atmosphère en suspens, "sur le fil sur du rasoir" et en même temps les mots que tu emploies sont légers :

Tu es assise sur ton lit, fixant la fenêtre, en silence, tes mains aux longs doigts blancs posées sur tes genoux. Tes cheveux d’or dégoulinent tristement sur tes épaules.

et bien moi, c'est dans ma tête que tes mots coulent.

Tu ne m’entends pas, tu n’entends plus personne. Tu regardes la fenêtre sans la voir, perdue dans tes rêves éveillés.
Je m’approche, réajuste une mèche derrière ton oreille et observe ton profil qui se découpe à contre- jour devant la flamme de la bougie. J’ai envie de te prendre dans mes bras, de te mordre, de te frapper, jusqu’à ce que tu aies mal, jusqu’à ce que tu pleures, jusqu’à ce que tu réagisses enfin. Que tu cesses d’être amorphe, éteinte, absente, de n’avoir plus aucune lueur au fond des yeux
.

Alors ici, je comprends que la personne qui lui parle souffre également, mais je ne sais pas encore qui elle est. Un homme, une femme, une mère, un frère ?

Petite fille… Je donnerai ce que j’ai de plus cher au monde pour te voir de nouveau sourire… Pour que tu te lèves et leur craches au visage la colère et la haine qui te hantent la nuit et te font gémir dans ton sommeil. Cette fureur que tu gardes au fond de toi, qu’on surprend parfois au détour d’un regard mais que tu dissimules derrière ton masque vide.
Ils n’ont pas le droit


C'est un très beau passage (Si derrière ces mots ne se cachait pas une profonde détresse, que j'espère ne jamais éprouver, j'aurai presque envie qu'un garçon me parle comme cela pour me consoler.... je me demande si c'est un garçon?)

Ils n’ont pas le droit de te faire pleurer, ils n’ont pas le droit de te faire du mal… Camélia… Tu es si fragile, si douce, si pâle…
Petite ombre, ne les écoute pas, écoute- moi, moi seul, écoute ma voix, je t’aime petite fille ; je t’aime et je ne te ferai jamais de mal… Laisse-moi te parler et écoute-moi, ne t’occupe pas d’eux, ils ne sont rien, rien du tout, oublie- les, oublie- les…
Camélia…
Je te serre contre moi, tu ne me vois pas, tu ne vois plus rien.


Une poésie... Rien à dire, moi j'adore ton style. Alors je vais lire la suite de ce pas pour découvrir qui sont réellement tes personnages.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

chapitre 2

Message  petitebrise le Dim 29 Nov 2009 - 19:36

Bon, bon,bon... j'ai déja lu ton 2ème chapitre (dévoré serait le treme le plus juste) et sinon tu la postes quand la suite ??



A juste envie qu’on l’oublie cinq minutes. Voudrait seulement être tranquille une fois dans sa vie, qu’on cesse de lui demander sans arrêt son avis sur des choses qui la dépassent –« le paysage est une fenêtre de l’âme, qu’en pensez- vous ? » Elle n’en pensait rien justement. Si ce n’est que le type qui avait écrit la fameuse phrase devait s’étonner de la tonne de papiers noircis par des lycéens à cause de professeurs de philosophie adeptes de la dissertation à sujet vague.
L’avenir.


J'aime beaucoup ce passage ! tu décris tellement bien l'angoisse de beaucoup de jeunes... cette pression...

Alors elle attrapa son agenda qui traînait tristement sur la table de chevet et le fit rejoindre l’oreiller et les CD éparpillés au sol.

le : "et le fit rejoindre l'oreiller", m'a fait tiquer. Mais bon...


Il n’y en avait qu’un qui n’avait pas été dupe, qui avait su passé outre son agressivité et sa méchanceté apparente. Hugo…
Un drôle de personnage, rencontré par hasard à la cantine un jour de pointe
.

su passé : passer ?

Hugo…
Il l’avait si facilement percée à jour, lu en elle comme dans un livre ouvert. Lorsqu’ils étaient seuls, tous les deux, elle réapprenait à sourire, à ne plus se montrer agressive et brutale.


J'aime bien leur relation. j'étais déja sous le charme de ton héroïne, alors Hugo, je t'en parle même pas...

Et puis…
Et puis, Hugo avait dû déménager il y avait quelques mois. Ils s’écrivaient encore, se téléphonaient parfois, mais ce n’était pas pareil. Ce n’était plus pareil.
Elle ne pouvait plus le toucher.


Oh ben oui ! mais non ! ça c'est trop dur. A peine, on l'apprécie que déja il s'en va... snif.

Pourquoi était- il parti ?

Oui ! pourquoi ?

Une fois dehors, Emily enfonça les mains au fond des poches de son blouson et se dirigea vers la nationale. La boulangerie était en face, il fallait traverser, se faufiler au milieu du flot incessant des voitures, et elle avait horreur de ça. Les gens ne s’arrêtaient jamais pour la laisser passer. Ce n’était plus vraiment une nationale, mais tout le monde l’empruntait pour se rendre en centre-ville, c’était plus rapide. Et puis, il y avait les camions…

Voila une scène le la vie de tous les jours très bien décrite !
En fait, tu décris très bien les scénes de vie.

Sincèrement, j'aimais déja beaucoup le 1er chapitre, le deuxième, j'adore. Alors... la suite
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 29 Nov 2009 - 20:17

Embarassed muah, merci pour ce commentaire, je ne sais plus quoi dire du coup à part merci... Embarassed
Merci pour les corrections et tes impressions, je m'en vais de ce pas poster la suite !
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  petitebrise le Lun 30 Nov 2009 - 12:22

Me revoilou ! merci d'avoir posté aussi vite la suite.
Dans ce chapitre, j'en apprends un peu plus sur les deux mystérieux personnages du premier : un frére extrêmement protecteur et sa soeur, une simplette... ou plûtot une enfant avec un corps d'adulte.
Pour le moment, aucun lien avec le second chapitre mais j'attends le parallèle, il viendra certainement plus tard. Les deux histoires sont toutes les deux différentes avec une atmosphère particulière pour chacune d'elles et elles sont intéressantes.

Sèche tes larmes, montre leurs que tu es au dessus d’eux. Ils ne valent pas tes larmes, ils ne les méritent pas… Camélia… s’il te plait plaît.

Je t’aime tant, petite fille, je ne veux plus que tu souffres. Nous partirons, nous partirons, nous les laisseront (laisserons) derrière nous, nous les abandonnerons comme ils nous ont abandonnés, tu verras…
Camélia…

Petite fille… Si seulement le monde se résumait à tes rires et mes tours de magie… Mais c’est loin d’être le cas. Tes rires effraient et mes tours sont inutiles. Nous sommes inutiles, différents. Ils nous détestent. Je sais qu’ils nous détestent. Parce que nous ne ressemblons pas à leurs attentes. Parce que nous ne sommes pas conformes aux règles. Nous ne leur plaisons pas.
Nous partirons. Nous irons là où nous ne dérangerons plus personne. Là où nous passerons inaperçus.


Alors mystère, il ne parle pas seulement d'elle, il s'intègre dans la différence. Donc, on soupçonne qui lui aussi a quelque chose de "particulier". Mais quoi ?

Tiens, les revoilà… Je me défais de ton étreinte, me relève et quitte doucement la pièce. Tes grands yeux de poupées (poupée, je mettrais pas de S, mais bon ça se discute) me suivent du regard (j'enlèverais "du regard") avec inquiétude.

Ils sont dans le salon. Lui, la pipe aux lèvres, est assis dans le grand fauteuil. Elle, bien droite, le visage grave et fier, se tient derrière lui, une main sur le dossier.

J'aime bien cette desciption : elle va bien avec le cadre. Soudain tout devient sobre, froid et cela tranche avec la scène précédente, douce et chaude...

« Nous avons parlé avec Vega. »

Vega, hum... c'est un nom particulier ça. Cela me fait penser aux étoiles ! (sourire : non mais t'inquiète, j'ai toujours la tête dans la lune...)

Elle approuve d’on hochement de tête.

« Ta sœur n’a plus sa place parmi nous. Elle va intégrer un… endroit spécialisé, plus approprié à son… état. »
Mon dieu…
Un asile…
Ils vont t’enfermer. Ils vont t’enfermer Camélia, ils vont nous séparer… Ils vont nous tuer….


Ah ! Ce : ils vont nous tuer traduit la relation en osmose qu'il entretient avec sa soeur. Finalement, lui serait "normal".
Il en devient presque inquiètant.

« Ils viendront la chercher demain. Aide- la à se préparer, qu’elle ne fasse pas trop… tâche… »

Cette dernière remarque, c’est d’elle évidemment. Elle qui s’occupe toujours davantage de ce que penseront les autres plutôt de ce que ressentent ses propres enfants
.

Oups ! je l'aime pas la maman !!!

Je m’incline légèrement et prends congé.

Comme c'est étrange : j'en connais pas beaucoup des jeunes qui s'inclinent pour prendre congès. Hum...

Et nous, nous serons loin, bien loin…

Moi je suis prête pour les suivre...
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Ven 4 Déc 2009 - 14:33

Mmmm... tes commentaires font toujours autant plaisir à lire, PetiteBrise Smile
(et je m'excuse platement pour les fautes d'orthographes qui traînent encore)

Alors mystère, il ne parle pas seulement d'elle, il s'intègre dans la différence. Donc, on soupçonne qui lui aussi a quelque chose de "particulier". Mais quoi ?
Ah ah, suspense... Non, disons que Andreas est le seul de sa famille à ne pas rejeter Camélia à cause de sa simplicité. Et du coup, il subit les brimades au même titre que sa sœur.

Ah ! Ce : ils vont nous tuer traduit la relation en osmose qu'il entretient avec sa soeur. Finalement, lui serait "normal".
Il en devient presque inquiètant.
A ce point ? alors c'est parfait...

Oups ! je l'aime pas la maman !!!
Tu m'étonnes... mais à sa décharge, il est difficile de vivre avec un enfant simple, comme l'est Camélia (je ne l'excuse pas, attention hein ! Je dis juste que son comportement a une explication)


Comme c'est étrange : j'en connais pas beaucoup des jeunes qui s'inclinent pour prendre congès. Hum...
Non, à l'époque où vit Andreas, c'est normal (même si j'ai oublié de la préciser, l'époque d'ailleurs). De plus, cela tient plus d'un hochement de tête...

Moi je suis prête pour les suivre...
J'espère alors que le voyage ne te décevra pas...
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  petitebrise le Ven 4 Déc 2009 - 17:10

je suis certaine que le voyage ne me decevra pas ! j'attendais cette suite avec impatience.

Elle marchait. Elle avançait. Ou bien reculait-elle ? Elle l’ignorait. Il n’y avait aucun moyen de s’en assurer. Aucun repère.
Mais elle continua à marcher, histoire de faire quelque chose ; de ne pas s’ennuyer.

(cet état doit être super stressant. C'est genre, tu sens plus vraiment ton corps ? comme quand tu te réveilles en pleine nuit le bras inerte parce que tu as dormi dessus : ça me le fait parfois, je panique crois moi ! je remue dans tout les sens pour savoir si mon bras est encore vivant... alors un corps entier...quelle horreur )

« Mad Hatter. Enchanté de faire ta connaissance, les personnes sont si rares par ici, déclama-t-il en ôtant un haut de forme violet. Faire une rencontre relève parfois du miracle, tu sais. Mais je suis habitué, attendre ne me dérange aucunement. »

(j'aime déja ce personnage ! la façon dont il s'exprime... )

Mad Hatter ne se démonta pas, cependant. Il ouvrit et referma l’éventail de cartes avec dextérité, et rétorqua :
« Ma suggestion n’est pas aussi stupide ou incongrue que tu le crois, petite fille. Vu que tu ne sais pas quoi faire, tu peux très bien piocher dans le jeu que je te présente. Rester planté là cent-sept ans n’est pas non plus très utile, je pense.

(bon, moi j'imagine qu'elle est en plein coeur d'un de ses rêves... "me trompes-je" ?)

-Erreur ! s’écria Mad Hatter en pointant du doigt les pieds nus de la jeune fille. Regarde bien ! »
En effet, entre ses orteils poussait une minuscule tige d’un vert tendre. Mais lorsque l’adolescente se baissa pour mieux voir, la tige se résorba et disparut. Étonnée, Emily se releva et demanda :
« C’est vous qui faites ça ?

(chouette ! on est au dans "Emily au pays des merveilles" ou alors c'est le paradis !)


Emily croisa les bras sur sa poitrine et bougonna :
« J’imagine que je n’en saurai pas plus tant que je n’aurai pas pioché une carte…

(tiens au fait, les tours de cartes ! c'est amusant c'est ce qu'adore Camélia... hum hum, 1er point commun !)



Oh ! j'ai à peine eu le temps de rentrer dans l'histoire... soupir !
Ton style est très élégant. C'est super limpide à lire, donc du coup les lignes se boivent comme du "petit lait". J'aime toujours autant les deux histoires. Lorsque cela s'arrête sur Emily, j'ai qu'une hâte : c'est de savoir ce qui lui est arrivée et idem pour Camélia et son frère. Le fait de jouer tantôt sur une scène ,tantôt sur l'autre est une bonne manoeuvre :tu tiens tes lecteurs en haleine (au moins moi ! lol!)
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Ven 4 Déc 2009 - 17:21

(cet état doit être super stressant. C'est genre, tu sens plus vraiment ton corps ? comme quand tu te réveilles en pleine nuit le bras inerte parce que tu as dormi dessus : ça me le fait parfois, je panique crois moi ! je remue dans tout les sens pour savoir si mon bras est encore vivant... alors un corps entier...quelle horreur )
C'est bizarre. Moi, ce genre de choses me calme. Enfin, ça m'effraie aussi, mais ça me calme. Mais sinon, oui, c'est l'idée. C'est comme si tu marchais sous l'eau, tu n'entends rien, tu ne sens rien , tu a à peine conscience d'exister...


(j'aime déja ce personnage ! la façon dont il s'exprime... )
XD je suis contente qu'il te plaise, car il est si amusant à écrire... !

(bon, moi j'imagine qu'elle est en plein coeur d'un de ses rêves... "me trompes-je" ?)
Plus ou moins. N'oublie pas qu'elle vient de se faire renverser par un camion...


(tiens au fait, les tours de cartes ! c'est amusant c'est ce qu'adore Camélia... hum hum, 1er point commun !)
Bien vu... d'aillleurs, le titre indique d'emblée qu'il sera question de cartes... (der Kartensmeister, ça veut dire le maître des cartes en allemand)

Le fait de jouer tantôt sur une scène ,tantôt sur l'autre est une bonne manoeuvre :tu tiens tes lecteurs en haleine (au moins moi ! lol!)
Tu me rassures, là. J'avais peur au contraire de perdre le lecteur à cause de cette alternance de chapitres.
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Pacô le Ven 4 Déc 2009 - 18:41

Lu le chapitre 2.
Voilà ce qui en ressort:

C’est toi qui a réclamé la garde d’Emily je te signale !
=> qui as

D’eux, de leurs problèmes de couples, de leur incapacité à communiquer sans se hurler dessus, de leur peur d’affronter les problèmes.
=> ils en sont plus en couple, s'il y a eu une garde, c'est qu'ils ont divorcé.

Incertain, l’avenir, d’ailleurs. Un peu flou et pas très prometteur, si on se référait aux bulletins de notes. Limite catastrophique pour être tout à fait honnête. Du moins, c’était ce que le lycée disait et répétait à chaque conseil de classe. « L’avenir proche d’Emily est difficilement envisageable si elle continue sur cette pente et ne se ressaisit pas rapidement », c’était le genre de phrase conclusive qui fuguait en bas du relevé de notes.
=> très redondant et lourd comme extrait. Chose mise en cause: les répétitions du "relevé de notes".

Un parfait résumé de ce que pouvaient écrire l’ensemble des professeurs.
=> pouvait. C'est l'ensemble le sujet.

a peut- être des capacités, mais devant le peu de devoirs rendu, il est dur de juger
=> rendus

A juste envie qu’on l’oublie cinq minutes. Voudrait seulement être tranquille une fois dans sa vie, qu’on cesse de lui demander sans arrêt son avis sur des choses qui la dépassent
=> ce genre de style et d'écriture suppose que le narrateur s'exprime à la première personne du singulier. Or, ce n'est pas le cas. Wink

le paysage est une fenêtre de l’âme, qu’en pensez- vous ?
=> boah dans les sujets de philo, la question posée ne dit jamais vraiment "qu'en pensez-vous?". Elle est plus de la forme: "Le paysage est-il une fenêtre de l'âme ?"

Mais merde ! Foutez- moi la paix ! Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard ! Je sais ce que je ne veux pas faire ! C’est un début, non ? Non, évidemment. Comme si tout le monde était né avec un métier en tête…
=> minimum en italique. Mieux si y'avait des guillemets. Et le top si tu ajoutes des petites précisions comme quoi Emily pense/dit ça quand elle s'énerve.

Il renversa une pile de CD posés sur l’étagère
=> CDS
=> dans le sens strict de la grammaire (et de ses accords), il faut un "e" à posée puisqu'il s'accorde avec "pile". Mais aujourd'hui,les deux sont tolérés... du laxisme linguistique u_u".

et les CD éparpillés au sol
=> CDs

Elle avait envie de cogner contre le mur
=> soit c'est vulgaire, soit tu as oublié un possessif "se cogner".
=> si c'est l'usage vulgaire (comme j'ai l'impression), emploie le verbe "frapper".

Abimer ce qu’ils étaient sensés avoir de plus précieux au monde.
=> censé (dans le sens supposer)

A cause de sa peur, de son manque de courage…

=> c'est la même chose non ? Et c'est du coup un peu redondant.

C’était à n’en plus finir.
=> bof. J'aurais bien vu la notion de cercle viscieux. Là j'ai l'impression que ça perd un peu ce que tu voulais dire =/.

Il n’y en avait qu’un qui n’avait pas été dupe, qui avait su passé outre son agressivité et sa méchanceté apparente.
=> beaucoup trop lourd !
=> "Un seul n'avait pas été dupe".
=> apparentes.

Hugo avait souri, posé son plateau sur la table et s’était négligemment laissé tomber sur sa chaise
=> plus "choir" que tomber.

Il l’avait si facilement percée à jour, lu en elle comme dans un livre ouvert.
=> syntaxe maladroite. Ton "lu" se raccorde, certes, à "Il" et au verbe "avoir" mais aussi au complément indirecte "l'", ce qui donne du coup un aperçu du genre: "Il l'avait lu en elle".
=> A reformuler

Elle aurait voulut que tout s’arrête, et passer sa vie la tête contre sa poitrine, à écouter les pulsations lentes de son cœur, fermer les yeux et se laisser bercer.
=> voulu.

Dans le salon, sa mère s’était laissée tomber sur le canapé
=> Décidément ... Laughing .

Appréciation linguistique:
Pour moi (et ça ne tient qu'à moi), bien meilleur que le précédent car il donne une impression de vie Smile.

Quelques répétitions, des maladresses inhérentes à ton style j'aurais envie de dire, mais qui peuvent ne pas être vues comme telles. C'est à dire, des répétitions qui peuvent agacer le lecteur ou au contraire, le charmer. Donc c'est ton choix (comme l'ancienne émission de FR3 u_u").

Sinon, pour le reste, c'est un peu tout dans le relevé. Une appréciation qui se confirmera au fil de ma lecture (ou non ^^).

Appréciation de l'histoire:
Un scénario classique: le héros rejeté par ses contemporains à qui il arrivera une histoire extraordinaire.
C'est l'effet que donne ce chapitre deux.

Néanmoins, il y a un petit plus: le fait que tu décrives particulièrement bien les émotions et les situations de cette solitude, de ce rejet.
Et le fait aussi de ne pas la laisser toute seule avec un Hugo qui a l'air aussi extraordinaire pour son âge \o/.
Petite question, il aura une importance dans ce récit ?

Et sinon, juste petit bémol: la confusion des deux parents. Ils ont une garde de Emily mais vivent encore sous le même toit. Etrange... sont-ils divorcés ou vivent-ils encore en couple ?
Dans les deux cas, il faudra modifier quelques passages, histoire d'être plus clair et d'enlever un non-sens souligné dans le relevé Wink.

J'ai particulièrement aimé dans l'ensemble en tout cas. Et je suis très intrigué pour lire la suite, même si je connais la galère dans laquelle elle s'embarque !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  petitebrise le Ven 4 Déc 2009 - 19:43

merci d'avoir posté si vite la suite...


S’il te plait (plaît)…


Ton cri finit en un long hurlement. Je te bâillonne avec ma main libre pour qu’ils ne t’entendent pas. Tu trembles, gémis, essayes de se débattre, mais je tiens bon. Je te serre contre moi, te berce doucement.« Calme-toi, calme-toi… s’il te plait… »


« Je ne vous veux aucun mal… »

(c'est agaçant ! qu'est-ce qu'il attend pour se barrer ?)


Son cri est suivi par des aboiements rauques. Les chiens. Elle a lâché les chiens. Ils ne sont que trois, assez vieux, mais encore résistant(s), si on en croit leur galop régulier.

Tu te relèves, me retires la fourche et la poses au sol. Tu essuies rapidement du revers de ta manche le sang sur mon visage, et prends mes mains. Tu jettes inquiet derrière mon épaule et te mets brusquement à courir, m’entraînant à ta suite dans les profondeurs des ténèbres.

Quelle fin de chapitre ! c'est elle qui prend les choses en main soudainement ! innatendu... mais peut-être que cette évasion a réveillé son envie de vivre finalement ! trés chouette ! vraiment j'adore.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Pacô le Ven 4 Déc 2009 - 20:17

Chapitre 3.

Je ris à mon tour, sans bruit, range le jeu de cartes et te prends dans me bras.
=> mes

qu’elle ne fasse pas trop… tâche…
=> tache (sans accent, sinon c'est le labeur)
=> humpf', mot qui va complètement pas avec la manière de parler de la mère. Et puis, autre époque, autre mœurs. Cette expression n'existe que depuis une vingtaine d'années. "Pas trop négligée". Et évite ces points de suspension à rallonge. Il pense, si tu veux vraiment tenir cet effet de pause pour réfléchir, comme ce sont des pensées, il faudrait en mettre tout le temps, tous les deux mots. Car quand tu penses, tu t'arrêtes tout le temps. Il est illogique de n'en mettre que à certains endroits pour faire "genre". En fin généralement, les auteurs ont opté pour ne pas en mettre du tout, et ne pas faire tache justement Razz.

Appréciation linguistique:
Bon on retombe sur cette narration mélancolique que j'aime moins. Le style est pour moi beaucoup trop pompeux, mais pas par son effervescence de vocabulaire trop ardu, mais plus parce que le narrateur me donne l'impression d'un mec qui soupire sans reprendre son souffle tout le long du chapitre.
Et j'aime pas vraiment.

Ce qui est dérangeant, c'est que le style est trop axé sur une seule vision des choses, mais ça je te le dirais plus dans l'autre appréciation. Donc du coup, on a l'impression de tourner en rond niveau stylistique. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ... c'est un style qui ne se construit pas quoi =/.

Autre chose:

Je te rassure d’un sourire avant de tourner des talons.
C'est une expression pas très belle que tu emploies souvent j'ai remarqué. Ce n'est aps particulièrement dérangeant une fois, mais c'est bien la troisième fois que je la lis. En plus de la redondance, comme ce n'est pas une expression des plus charmantes, je trouve que tu aurais tout intérêt à l'enlever parfois Smile.

Appréciation de l'histoire:
Ce que j'appelais "une seule vision des choses", est tout simple.
Je n'aime pas, en tant que lecteur, lorsque le narrateur ne nous montre qu'une manière de penser et qu'il ne cherche pas à se remettre en question.
Quitte à ce qu'il décide de conserver ses positions. Mais là, tout le chapitre tend à penser à:

  • nous sommes les plus malheureux
  • je suis blasé de la vie
  • mes parents sont des gros cons hypocrites
Outre le scénario peu banal, je ne suis pas enchanté par ce constat tiré sur une quarantaine de lignes; un constat qui s'évertue à ne rien faire découvrir et l'où comprend depuis le début que ça ne va pas dans sa vie et qu'à la fin, on n'en sache pas plus à part que, ça ne va pas dans sa vie.
C'est le genre de narration qui me lasse et qui brise la rythmique du chapitre précédent, pour moi.

Camélia, c'est la soeur de Hatter ? J'ai peur que quand tu vas faire apparaître Hatter, on s'en rend compte tout de suite. Surtout grâce aux tours de cartes...

Bref, là, un son de cloche un peu moins réjouissant. Je n'ai pas aimé ce passage et je verrais bien mieux un chapitre construit avec Emily avec une petite référence au début à Camélia et à la pensée du magicien. Mais pas de chapitres en alternance exclusivement dédié à ça .

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Sam 5 Déc 2009 - 10:46

Camélia, c'est la soeur de Hatter ? J'ai peur que quand tu vas faire apparaître Hatter, on s'en rend compte tout de suite. Surtout grâce aux tours de cartes...

Bref, là, un son de cloche un peu moins réjouissant. Je n'ai pas aimé ce passage et je verrais bien mieux un chapitre construit avec Emily avec une petite référence au début à Camélia et à la pensée du magicien. Mais pas de chapitres en alternance exclusivement dédié à ça .
Dommage, c'était l'idée pourtant.
Mais je ne sais pas si je vais la garder.
Partons donc du principe que ceci constitue la première version. Je verrai par la suite si ces chapitres ont un réel intérêt ou non.
Et, oui, le rapprochement avec Hatter peut être évident pour toi puisque tu as déjà lu la version précédente. Mais je ne suis pas certaine qu'il saute aux yeux si rapidement pour les autres.


=> tache (sans accent, sinon c'est le labeur)
=> humpf', mot qui va complètement pas avec la manière de parler de la mère. Et puis, autre époque, autre mœurs. Cette expression n'existe que depuis une vingtaine d'années. "Pas trop négligée".
Oui, j'avoue hésité. Mais négligé n'est pas assez fort. Camélia la répugne, d'où la "tache". Faut que je trouve un synonyme de cette expression un peu plus ancien.


C'est une expression pas très belle que tu emploies souvent j'ai remarqué. Ce n'est aps particulièrement dérangeant une fois, mais c'est bien la troisième fois que je la lis. En plus de la redondance, comme ce n'est pas une expression des plus charmantes, je trouve que tu aurais tout intérêt à l'enlever parfois
Très bien , dans ce cas, il fera volte-face (et moi je la trouve très bien cette expression).

Outre le scénario peu banal, je ne suis pas enchanté par ce constat tiré sur une quarantaine de lignes; un constat qui s'évertue à ne rien faire découvrir et l'où comprend depuis le début que ça ne va pas dans sa vie et qu'à la fin, on n'en sache pas plus à part que, ça ne va pas dans sa vie.
C'est le genre de narration qui me lasse et qui brise la rythmique du chapitre précédent, pour moi.
C'est encore une fois le but recherché. Il arrive que tu tournes en rond, n'importe qui a le droit de tourner en rond, je ne vois pas pourquoi les personnages devraient absolument savoir où ils vont.

merci en tous cas de prendre encore du temps pour lire et corriger, Pacô.
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Sam 12 Déc 2009 - 14:54

Je risque fort de ne rien poster durant un certain temps concernant der Kartensmeister car après relecture des différents commentaires et des chapitres, je me rends compte qu'il vaut mieux tout recommencer et cesser les chapitres en italique (ou du moins les introduire à un autre moment, ou en faire un prologue comme tu l'avais conseillé Pacô, auquel cas je n'en n'écrirai qu'un ou garderai le dernier...). Enfin, tout ça pour dire que ceci constitue effectivement et définitivement la première version, et que je vais tout reprendre depuis le début. (Le titre pourra donc peut-être changer encore une fois).
Désolée.
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  petitebrise le Sam 12 Déc 2009 - 15:59

Crying or Very sad c'est cruel Sad
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Pacô le Sam 12 Déc 2009 - 16:24

Ce n'est pas grave.
Plus tard quand tu seras célèbre, ce sera le genre de truc qui se vendra des millions u_u".
(oui on s'arrache les carnets de poésies ratées de Hugo Razz).

Mais bon, oui, je pense en effet qu'il vaut mieux reprendre l'organisation de ton récit.
Je pensais sinon: pourquoi pas faire un petit passage en italique en chaque début de chapitre ?
Ou alors dans un prologue, comme je te l'avais conseillé initialement.

A toi de voir et je te dirais Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Cyrus le Dim 13 Déc 2009 - 7:45

Ce n'est pas grave.
Plus tard quand tu seras célèbre, ce sera le genre de truc qui se vendra des millions u_u".
(oui on s'arrache les carnets de poésies ratées de Hugo)
Arf, oui mais c'est Hugo... Parce que je suis par hasard retombée sur la première version de La Bouche d'Ombre et je peux t'assurer que ça fait peur Oo'

par contre, ce n'est pas idiot l'idée des débuts de chapitre en italique. Je vais essayer pour voir ce que ça donne.

Et rassure-toi, Petite-Brise, je ne vais pas jeter tout ce que j'ai déjà écrit. Je vais juste enlever quelques passages, l'agencer autrement... Les chapitres en italique ayant malgré tout leur importance, je ne peux pas tout supprimer. Pis, en règle générale, les secondes version sont plus présentables...
avatar
Cyrus
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 463
Age : 26
Localisation : A côté de la plaque
Emploi/loisirs : regrimper sur ladita plaque
Votre talent : Écriture
Points : 370
Date d'inscription : 10/09/2008

http://theblackcyrus.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Laumie le Dim 13 Déc 2009 - 13:29

Bon et dès que t'as fait tout ça, tu viens nous faire voir hein ?? T-T
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Der Kartensmeister

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum