Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  petitebrise le Sam 16 Jan 2010 - 20:51

Au passage : Merci Kat. C'est gentil.

Chapitre III

...
L’égoïsme de ces temps modernes étant sans limites, des milliers de quidams continuèrent à avaler goulûment leurs tartines de confiture en regardant les corps éparpillés, offerts aux objectifs des journalistes charognards et retransmis, par la magie des satellites, dans leurs cuisines Ikea, modèle Ädel.

Un peu longue cette phrase peut-être ? (si tu avais écrit que Cristelle avait une cuisine Ikéa, modèle ädel, j'aurais fouiné partout chez moi pour trouver la caméra !)

Monsieur aurait aimé une teinte plus rustique, mais madame avait péremptoirement décrété que le clair irait mieux avec le hall adjacent. Ce fut donc l’imitation bouleau.
Si cette explosion avait généré autant de compassion qu’Hitler n’eut pu (bof)en éprouver en voyant un juif se noyer dans le beau Danube bleu, celle qui se produisit au Royal Windsor, quelques heures plus tard, eut le mérite d’émouvoir davantage la population.
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Mer 3 Fév 2010 - 19:53

Je constate que je ne suis pas le seul à avoir succombé au modèle Adel d'Ikéa Laughing

Ajout des chapitres XI et XII Cool J'ai enfin pu dégager la suite de l'intrigue, j'ai les grandes lignes du dénouement, cela prend forme donc je me relance dans l'écriture.

Encore merci à tous pour votre soutien et vos aides précieuses.
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Mar 9 Fév 2010 - 22:43

L’enquête sur l’attentat du Royal Windsor évoluait autant qu’un skin écoutant du Rammstein.
=> euh... et c'est quoi alors une enquête qui évolue autant qu'un skin écoutant du Rammenstein ? Parce que je vois pas trop bien le lien qu'on peut faire entre les deux. Le premier parle de vitesse (la vitesse de l'enquête), l'autre du goût des skins pour Rammenstein. Du coup... un peu perdu ^^.

depuis les années quarante ou une majeure partie de la population a baissé ses pantalons pour mieux accueillir les pieux nazis,
=> j'aime bien la façon de le dire, mais, sans vouloir défendre ton pays (ce serait le comble tiens Very Happy), je crois qu'ils avaient pas trop le choix ^^".

à quelques soulards nocturnes qui passait leur existence avec un verre dans la main
=> qui passaient

par les plus insignes des lieux-communs
=> par les plus insignes des lieux communs... ça veut dire quoi "insigne" dans ce contexte là ? oO

C’était au pied du mur que l’on voyait le mieux le mur, tant allait la cruche à l’eau qu’à la fin elle était forcément pleine et un étranger demeurerait, quoi qu’il arrive, louche et potentiellement dangereux.
=> reprendre deux grosses blagues du net, ça me fait l'effet de l'auteur qui croit avoir découvert ces proverbes couillons et qui, du coup, passent un peu pour des zigotos ^^.
Mais c'est que mon avis.

Ainsi avait-il tout naturellement commencé à surveiller plus que de raison [..] et surveillant les éventuelles disparitions de moutons
=> répétition surveiller. "guetter" ?

Doué du talent littéraire d’un autiste profond
=> ah un autiste peut-être doué littérairement ! Ils sont juste pas bavards ^^.

Hé béh, on en prend encore pour son grade.
Comme tu t'attaques à chaque catégorie sociale, tu risques de réunir la haine de tous tes lecteurs partis comme ça \o/.
Tant que tu ne te consacres pas à la satire d'un terminal S ou d'un tyran, je poursuis et j'aime bien Twisted Evil.

Attention tout de même, au niveau du style, à ne pas trop l'étouffer par des phrases trop longues. J'ai encore eu cette impression de phrases interminables qui s'entortillent dans ma tête et qui ne veulent plus rien dire ^^".

Attention aussi à l'abondance de personnages. On en découvre plein, plein, plein... et on en oublie les anciens.
Christelle, ou le tout premier, je ne sais plus qui c'est par exemple.

Mais je lirais la suite toujours avec autant de plaisir (malsain).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Mar 9 Fév 2010 - 22:51

Merci pour la suite de tes commentaires, j'essayerais d'y regarder demain. Je suis justement en train d'avancer sur la suite de ce roman.

Pour les personnages, il en faut bien quelques-uns sinon l'intrigue serait trop simple. Mais je te rassure, tous ont leur utilité (à part sans doute Jacob sur le quai du métro mais tu verras en y arrivant ^^) et ils ne sont, au final, pas si nombreux que cela. Allez je t'aide un peu: il y a 8 personnages qui concourent à l'intrigue.

Edouard et Cristelle sont les principaux avec Abdel.

Viennent ensuite les secondaires: Hubert, André, Antoine, Niels et Edgard.

Je ne précise pas qui est qui car ce serait gâché un peu le plaisir de la lecture.

Bonne nouvelle: la fin de la trame est bouclée. Reste à l'écrire... Wink
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Mer 10 Fév 2010 - 0:18

Au terme d'une lutte âpre contre le sommeil, je suis heureux de vous annoncer la naissance du chapitre XIII Laughing
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  azul le Mer 10 Fév 2010 - 11:46

Félicitations à l'heureux papa chizz
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  kat le Lun 15 Fév 2010 - 0:37

Doué du talent littéraire d’un autiste profond
=> ah un autiste peut-être doué littérairement ! Ils sont juste pas bavards ^^.
wow, décidément la satyre, c'est vraiment pas mon truc. Un autiste profond, je ne pense pas qu'il puisse être doué d'un point de vue littéraire, tout dépend de son degré d'apprentissage de la lecture (et d'un), de son niveau de conpréhension de l'utilité des mots et de l'expression parce que c'est une façon de communiquer aussi (et de deux), de sa capacité à gérer les problèmes de pragmatique (et de trois) et d'accepter de laisser une trace de ses créations, ce qu'ils ont du mal à accepter sans criser (et ça fait quatre)

Un autiste peut-être doué littérairement mais c'est plus du domaine des aspergers et des hauts niveaux (autistes dits légers).
D'autre part, les soucis et comportement de l'autiste ne s'arrêtent pas seulement au fait de ne pas être bavards. J'en connais qui sont très bavards (un bon paquet en fait) sauf que parler c'est bien mais communiquer c'est autre chose et le bavard n'est pas celui qui a forcément mieux compris que parler servait à communiquer (jsais pas si je suis claire là...)
Enfin bref, le sujet me tenant à coeur, je voulais préciser tout cela.

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Lun 15 Fév 2010 - 20:48

A Kat: Petite précision bien utile. Comme le sujet semble te toucher, j'espère que la phrase, elle, ne te choque pas. Tu l'auras compris, le ton est résolument satyrique et, en ce sens, cette phrase ne reflète bien évidemment pas ma pensée. Ce serait d'autant plus malheureux que les populations autistiques représentent un large pourcentage des jeunes dont j'ai la charge. Je rappelle que je suis éducateur dans l'enseignement spécial et, à ce titre, je ne me permettrais bien entendu pas de me moquer sciemment de n'importe quelle forme de handicap que ce soit. Ceci dit tu as raison, il y a pratiquement autant de formes d'autismes qu'il n y a d'autistes et la barrière du langage est loin d'être une généralité. J'en connais même de très bavards Wink

Ceci dit, il est très probable que certains propos dans cet ouvrage heurteront peut-être certaines sensibilités. Comme le disait Pâco, tout le monde en prend pour son grade et je vais finir par me mettre l'entierté du lectorat potentiel à dos. Et bien soit, puisque c'est le jeu de ce type d'écrit, apprécierons ceux qui le voudront et seront peut-être choqués d'autres. Je ne pourrait certainement pas plaire à tous (ce qui ne veut pas dire que je pense que Kat soit choquée, je crois plus qu'elle souhaitait, à juste titre, apporter une précision intéressante) car, comme le disait Desporges: On peut rire de tout mais pas avec tout le monde.

Au plaisir de lire la suite de vos remarques.
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  kat le Lun 15 Fév 2010 - 20:58

ce qui ne veut pas dire que je pense que Kat soit choquée, je crois plus qu'elle souhaitait, à juste titre, apporter une précision intéressante
en effet. Le but d'un roman de ce type est justement de 'choquer' la population et de ce côté s'il n'éveillait pas de vives émotions, c'est qu'il serait raté, ce qui n'est pas le cas, je me dois de le préciser.

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Dim 28 Fév 2010 - 10:12

Ajout des Chapitres XIV et XV...La fin de l'histoire approche, reste-t-il encore des gens motivés pour m'aider dans ce projet? Embarassed
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Dim 28 Fév 2010 - 20:42

Chapitre VII

Elle s’était donnée à lui avec délice mais point trop nympho, le soir où il avait commencé par défoncer le véhicule avant de défoncer la conductrice.
=> euh... bizarre la tournure de ta phrase.
=> le "mais point trop nympho" en est la cause je pense. Tant pis pour le jeu de mots =/.

quoi qu’il en fut également question
=> fût

- Pourquoi es-tu restée, s’était-t-il enquis ?
=> Pourquoi es-tu restée ? s'était-t-il enquis ? (demande à azul, c'est un pro de la ponctuation)

il avait finit par la saisir
=> il avait fini

le courant circula
=> bof bof la formulation. "Le courant était passé" ou un truc du genre.

Ne te tracasses pas, j’ai des économies, je m’occupe de tout. Il avait tenu parole, s’était fait entuber de quelques milliers d’euros par un garagiste même pas honnête et le temps s’était écoulé comme il le fait toujours en pareille circonstance.
=> saute une ligne entre la fin de la réplique et le retour de la narration
=> quelques milliers d'euros, c'est ptètre un peu exagéré. Quelques centaines ce serait déjà pas mal ^^".

Il lui était apparu étrange de pouvoir ressentir une quelconque sympathie pour une femme dont l’épiderme ne soit quelques peu teinté, ne serait-ce que de la mémoire du soleil infaillible de l’Orient.
=> pas très compréhensible la fin de phrase

la belle ondulait des hanches salaces en desservant la table, chantonnant doucereusement
=> deux participes présents et un adverbe à la suite. Berk, c'est super pas ingérable ! A reformuler tout en les détruisant un par un ! Twisted Evil

le cul confortablement rivé dans le divan hideux.
=> rivé... ouais, immobilisé comme un clou si ça peut aller. Mais moi je trouve qu'il exprime pas tout à fait ce que tu veux dire. Quitte à faire, j'aurais plus vu un "cloué dans le divan".

Comme à l’heure habitude
=> c'est un jeu de mot ou une grosse bourde ?

Je l’ai déjà évoqué plus avant, ces augustes insignifiants ne connaissaient du monde lointain,
=> répétition de lointain

et que ne demeurent levé que les dépressifs ou les junkies
=> levés.
=> oui et puis tous ceux qui travaillent de nuit aussi Very Happy.

Les premiers pleurant devant la beauté d’une partie de baise entre un couple de singe à culs bleus, les seconds ne pouvant plus contrôler leurs paupières ni leur sphincters et s’urinant lamentablement dessus en s’extasiant sur la beauté des plantations d’opiums Vietnamienne.
=> deux fois beauté
=> oulah, c'est que la critique elle y va franco... ^^"

cette carence sonore confère à l’insupportable.
=> confère n'a pas sa place ici. Ou du moins, ce serait : "cette carence sonore confère avec l'insupportable"
=> "cette carence sonore se lie avec l'insupportable" ou "jouer avec les limites de l'insupportable". En même temps, la phrase en elle-même est pas simple Razz.

s’octroyant un répit alcoolique, quoi que de courte durée, puis se jeta à l’eau.
=> faudrait ponctué un peu plus fortement parce que là... ouaïlle. genre : "- quoi que de courte durée - )

Edouard ne pouvait en croire ses oreilles ce qui, vu la taille des esgourdes, était un peu stupide
=> ne pouvait pas en croire...

Il avait bien ouï et cela l’effrayait bien plus que la perspective d’un nouvel album de Christophe, ce qui n’était pas peu dire.

=> Cristophe... ? oO

- Non, bien sur que non, ce n’était pas moi ? Pour qui tu me prend abruti ?, s’énerva le con pair.
=> C'est pas une question la première phrase. Pas de point d'interrogation mais plutôt d'exclamation !
=> le jeu de mot est un peu tiré par les cheveux là. Surtout que ce serait "conne paire" enfin... voilà quoi u_u".

son verre brandit au bout de ses phalanges de bureaucrate
=> brandi

son con parse
=> même chose...

comme un enfant somalien sur un grain de riz.
=> attention, ça peut être mal pris...

La panique était totale dans le petit cerveau de la jeune femme, comment devait-elle gérer cette situation, elle qui n’était même pas capable de nouer ses lacets toute seule ?
=> un point entre "de la jeune femme" et "comment devait-elle".

Pourtant, elle savait qu’il lui fallait réagir et que, de sa réaction, dépendrait la suite de l’histoire car, à ce stade, l’auteur était bien trop défoncé que pour écrire quelque chose de cohérent.
=> ouïlle... c'est le genre de phrase aux trente six mille virgules. Pas très limpide.

pour mieux baigner l’insignifiant qui l’honorais de ses prestations
=> l'honorait
=> (tu as fumé quoi là ? oO)

- Vous n’avez pas honte ?, hystérisa-t-elle dans un registre des plus aigus.
=> hystériser ? LoL
=> s'écrier peut être non ?

fixant la moquette qui, finalement n’avait rien à envier au douloureux divan
=> "...qui, finalement, n'avait..."

enfin celle qui ne s’étaient pas faites claquer
=> celles

Le cessé le feu
=> Le cessez-le-feu (expression)

et lui tendit une pogne tremblotante.
=> une poigne tu veux dire ?

- Pardonnes-moi hulula le premier.
=> pardonne
=> pardonne-moi, hulula le premier (virgule)
=> hululer c'est pas top. C'est chouette pour le hibou surtout ^_^

- Non, toi pardonnes moi, pleurnicha le second.
=> même chose : pardonne-moi

les sanglots sincères. De ces sanglots
=> j'aurais plus mis un point virgule

qui consiste à glisser des pailles au cul des mouches
=> répétition de glisser. "qui introduisent des pailles au cul des mouches..."

dont personne ne voulu revendiquer la paternité.
=> ne voulut

Appréciation linguistique :


Aïe aïe, sans mentir, j'ai eu plus de mal à ingurgiter ce chapitre.
Tu bourres trop tes phrases à mon avis. Plein de jeux de mots, des formes de pensées, des allusions tirées par les cheveux... et puis des "qui" des "que", des "dont" qui n'en finissent plus et qui font perdre le fil de la compréhension.

Aussi, tu abuses pas mal des participes présents, des adverbes en -ement, des tournures pas forcément avantageuses du type :
Prenant son courage à deux mains, elle le déposa sur le divan pour mieux baigner l’insignifiant qui l’honorait de ses prestations hasardeuses depuis quelques temps.
Avec des mots alignés les uns derrière les autres mais qui ne sont pas bien huilés pour aller si bien ensemble.

N'oublie pas que le lecteur n'est pas dans ta tête et qu'il ne suit peut-être pas aussi rapidement l'envolée de ton humour. Et le talent de l'auteur, c'est aussi de savoir faire passer comme il faut le message à son lecteur : sans le brusquer, sans le semer, sans l'agacer etc.

La mise en cause va surtout sur le second extrait du chapitre. Donc attention.

Appréciation du récit :

Pas mal du tout. C'est toujours marrant, même s'il faut suivre.
(oui la narration est toujours en cause pour la bonne compréhension).

Cristelle fait beaucoup moins sotte quand elle parle, malgré tout ce que lui envoie dans les dents le narrateur \o/.
C'est voulu ? Je me serais attendu à ce qu'elle dise des choses encore plus mièvres, encore plus "passe partout", encore plus "série américaine 7 à la maison de TF1". Non ? Razz

Enfin la scène est assez grotesque avec la dispute un peu zarb' et partie sur rien avec une logique nulle... mais c'est l'ambiance du roman qui veut ça je présume.

Donc oui, attention à ne pas nous perdre. Sinon c'est plaisant.
Toutefois, on se demande où tu veux nous emmener... A part le Windsor qui est vraiment en toile de fond (et que l'on aurait tendance à oublier) il n'y a pas de problématique à part la description basique de la vie de quelques gens ordinaires (et un peu couillons) ?

Certains pourraient dire qu'il n'y a pas d'intérêt. Prends garde et sauce un peu l'aventure pour qu'elle tienne une certaine curiosité de la part de ton lectorat Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Lun 1 Mar 2010 - 11:34

Pacô a écrit:Chapitre VII

Elle s’était donnée à lui avec délice mais point trop nympho, le soir où il avait commencé par défoncer le véhicule avant de défoncer la conductrice.
=> le "mais point trop nympho" en est la cause je pense. Tant pis pour le jeu de mots =/.

Mais euuuh, je le garde celui-là, le jeu de mot est trop beau

le courant circula
=> bof bof la formulation. "Le courant était passé" ou un truc du genre.

Ok, je prend

Ne te tracasses pas, j’ai des économies, je m’occupe de tout. Il avait tenu parole, s’était fait entuber de quelques milliers d’euros par un garagiste même pas honnête et le temps s’était écoulé comme il le fait toujours en pareille circonstance.
=> quelques milliers d'euros, c'est ptètre un peu exagéré. Quelques centaines ce serait déjà pas mal ^^".

J'en déduis que tu n'a pas de voitures ou que tu n'a jamais eu d'accident. Ma copine s'est pris un chasse-neige dernièrement: pour une aile et la direction touchée: 2.800 euros...Et c'est qu'une C3! Le devis pour mon dernier sanglier (ben quoi j'habite au milieu des bois^^) passait les 2.000 Euros (sous Omnium, ouf). Quelques centaines d'euros c'est à peine de quoi mettre 4 pneus neiges et encore...tailles classiques.


Il lui était apparu étrange de pouvoir ressentir une quelconque sympathie pour une femme dont l’épiderme ne soit quelques peu teinté, ne serait-ce que de la mémoire du soleil infaillible de l’Orient.
=> pas très compréhensible la fin de phrase

Oui, je dois la revoir mais je ne sais pas encore comment


Comme à l’heure habitude
=> c'est un jeu de mot ou une grosse bourde ?

...Une grosse bourde ^^

et que ne demeurent levé que les dépressifs ou les junkies

=> oui et puis tous ceux qui travaillent de nuit aussi Very Happy. .
...Alors s'ils bossent, ils ne regardent pas la tv ^^


Il avait bien ouï et cela l’effrayait bien plus que la perspective d’un nouvel album de Christophe, ce qui n’était pas peu dire.

=> Cristophe... ? oO

Quoi? Tu ne connais pas Christophe....Et j'ai criéééééé: Aline pour qu'elle revienne! Sortis récemment de la naphtaline, il essaye de rechanter ce qui est une terrible horreur pour moi ^^


- Non, bien sur que non, ce n’était pas moi ? Pour qui tu me prend abruti ?, s’énerva le con pair.
=> le jeu de mot est un peu tiré par les cheveux là. Surtout que ce serait "conne paire" enfin... voilà quoi u_u".

Oui, je sais, c'est limite mais c'est une sorte de petit hommage par l'absurde à certains de mes mentors: Desproges, Devos,... En moins bon bien sûr^^ Je pense que cela passe mieux du fait que le truc est repris plusieurs fois.

son verre brandit au bout de ses phalanges de bureaucrate
=> brandi

Retravaillé depuis (il manquait un mot avant brandi): son verre de cognac brandi... Voilà moi, ça me fait rire ^^

comme un enfant somalien sur un grain de riz.
=> attention, ça peut être mal pris...

Bien sûr, comme beaucoup de propos dans cet ouvrage. C'est le principe même de cette satyre, taper dans l'humour glauque mais en dénonçant en même temps des situations tragiques. La faim dans le monde me dégoûte terriblement, les aides octroyées sont dérisoires et ponctuelles. Ce genre de remarque n'est pas vaine. En fait, je prend conscience que j'écris comme je suis au boulot. Les nouveaux sont souvent choqués par mon humour noir, les plus anciens savent que ce genre d'humour sert surtout à dédramatiser, à prendre du recul mais que c'est aussi une carapace "grande-gueule" pour marquer plus de sensibilité. Bref, je ne vais pas démarrer mon quart-d'heure psy mais voilà, j'assume ce genre de propos car ils ne reflètent pas mes pensées et ne servent qu'à souligner ce qui me touche.


pour mieux baigner l’insignifiant qui l’honorais de ses prestations
=> l'honorait
=> (tu as fumé quoi là ? oO)

Tout se fait "à jeun" (ou alors parfois avec un verre ou deux...ou trois)

- Vous n’avez pas honte ?, hystérisa-t-elle dans un registre des plus aigus.
=> hystériser ? LoL
=> s'écrier peut être non ?

Pas touche à mon "hystérisa" ^^. J'aime utiliser des verbes complètement improbables pour marquer des répliques, quitte à en inventer la conjugaison. Cela fait partie intégrante du concept. J'assume pleinement.


et lui tendit une pogne tremblotante.
=> une poigne tu veux dire ?

Non,non, une pogne. C'est un mot argotique français.

- Pardonnes-moi hulula le premier.

=> hululer c'est pas top. C'est chouette pour le hibou surtout ^_^

Même principe que pour "hystérisa", j'aime le fait "d'hululer" (j'aurais pu mettre "brailla" par exemple, l'idée est la même). Le type est imbibé et les émotions sont exacerbées dans cet état. Je le voix bien, gueulant et pleurnichant. Donc le "hululer" me sied.


Appréciation linguistique :


Aïe aïe, sans mentir, j'ai eu plus de mal à ingurgiter ce chapitre.
Tu bourres trop tes phrases à mon avis. Plein de jeux de mots, des formes de pensées, des allusions tirées par les cheveux... et puis des "qui" des "que", des "dont" qui n'en finissent plus et qui font perdre le fil de la compréhension.

Aussi, tu abuses pas mal des participes présents, des adverbes en -ement, des tournures pas forcément avantageuses du type :
Prenant son courage à deux mains, elle le déposa sur le divan pour mieux baigner l’insignifiant qui l’honorait de ses prestations hasardeuses depuis quelques temps.
Avec des mots alignés les uns derrière les autres mais qui ne sont pas bien huilés pour aller si bien ensemble.

C'est là que je prend conscience de la particularité de l'exercice entrepris. Au-delà de l'humour grinçant et omniprésent, j'essaye de ne pas coller aux codes établis. Pas de recherches de belles phrases poétiques et lissées. Ici le forme doit rejoindre le fond (dans ma vision en tout cas) alors comme l'histoire est loufoque et décalée, j'ai ressenti le besoin d'écrire de manière aussi loufoque (détourner des mots, entrechoquer des jeux-de-mots, percuter des images,...) Bref, c'est particulier, je le conçois. je ne suis pas sûr que je renouvellerais l'expérience (peut-être que je l'affinerais une prochaine fois) mais j'aime aller au bout d'un projet donc je persiste et signe. On verra. Le public sera forcément plus intime que pour un ouvrage plus classique mais cela n'est pas grave en soi. J'attendrais encore un peu pour le Goncourt ^^.

Je relis régulièrement des écrits desprogiens (notamment évidement "des femmes qui tombent") et je reste confiant. Sans plagier (ce qui eut été dommage et prétentieux de ma part) son style, j'y suis assez fidèle. Ce livre n'a pas rencontré son public, le mien suivra peut-être le même parcours mais tant pis. j'aurais essayé, je me serais amusé. C'est sur qu'un amateur de "classiques" tels que Musso, Gavalda, Levy (tapes pas Mr Songe),... Ne vas pas adhéré à ces folies littéraires mais peut-être que les autres justement seront heureux de lire "autre chose". Enfin, bon, bref, c'est très expérimental tout ca.


N'oublie pas que le lecteur n'est pas dans ta tête et qu'il ne suit peut-être pas aussi rapidement l'envolée de ton humour. Et le talent de l'auteur, c'est aussi de savoir faire passer comme il faut le message à son lecteur : sans le brusquer, sans le semer, sans l'agacer etc.

Oui, tu as raison et j'en ai conscience. j'ai parfois l'impression d'écrire pour moi (ce qui est probablement en partie le cas) en glissant des jeux de mots ou des clins-d'œil élitistes. Mais si je reviens encore une fois sur le livre de Desproges, il m'est arrivé de rater certaines notes d'humour ou allusions qui me sont apparues seulement au fil des relectures ou qui me sont peut-être encore hermétiques. Par exemple "son verre de cognac brandi...": combien le relèveront? Peu importe: le jeu de mot est là. Idem pour "c'est une théorie d'une grande relativité"... Combien verront l'allusion à la théorie d'Einstein? Pas grave. Si le lecteur passe à côté de celles-là, il lui en reste tellement d'autres...Il en comprendra bien quelques-unes.

Appréciation du récit :

Pas mal du tout. C'est toujours marrant, même s'il faut suivre.
(oui la narration est toujours en cause pour la bonne compréhension).

Cristelle fait beaucoup moins sotte quand elle parle, malgré tout ce que lui envoie dans les dents le narrateur \o/.
C'est voulu ? Je me serais attendu à ce qu'elle dise des choses encore plus mièvres, encore plus "passe partout", encore plus "série américaine 7 à la maison de TF1". Non ? Razz

Il y a une limite à tout, même à la caricature. Je ne pouvais pas noircir encore plus le trait sous peine de me retrouver avec un décérébrée baveuse sans potentiel.

Enfin la scène est assez grotesque avec la dispute un peu zarb' et partie sur rien avec une logique nulle... mais c'est l'ambiance du roman qui veut ça je présume.

Clairement! Le début de l'engueulade repose sur une phrase mal comprise comme c'est bien souvent le cas quand on est saoul. Je voulais montrer que l'alcool peut amener des situations à dégénérer pour rien. Je ne me serais pas vu amener cela autrement vu le ton global de grand "n'imp".

Donc oui, attention à ne pas nous perdre. Sinon c'est plaisant.
Toutefois, on se demande où tu veux nous emmener... A part le Windsor qui est vraiment en toile de fond (et que l'on aurait tendance à oublier) il n'y a pas de problématique à part la description basique de la vie de quelques gens ordinaires (et un peu couillons) ?

Certains pourraient dire qu'il n'y a pas d'intérêt. Prends garde et sauce un peu l'aventure pour qu'elle tienne une certaine curiosité de la part de ton lectorat Wink.

Il faut bien garder à l'esprit que ce n'est pas un thriller...Il n y aura pas 50 rebondissements, c'est établi. Pour le reste, je te rassures, il y a bel et bien une trame et elle se met en place dans les chapitres suivants. Je suis d'ailleurs en train de refermer les portes ouvertes sur les derniers chapitres, car oui, comme je l'ai dit, j'arrive au terme du récit (quatre ou cinq chapitres maximums et ce sera la fin: d'une part parce que l'histoire arrive au bout, de l'autre car je ne me vois pas faire un roman "trop épais" avec ce genre de prose à part).


avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  B. le Mer 3 Mar 2010 - 21:47

il habitait seul mais sans maman


=> j'ai envie de dire, c'est le principe d'être seul ... donc pas de "mais"

je pense que tu es passé à côté de l'allusion à la chanson d'Aznavour "j'habite seul avec maman dans un très vieil appartement, rue Sarasate --> Il habitait seul mais sans maman dans un très vieil appartement qui n'avait même pas cette coquetterie d'être sis rue Sarasate.
Hem... Si j'avais lu cette remarque plus tôt, je n'aurais pas corrigé comme je l'ai fait.
Au temps pour moi, je ne connaissais pas la chanson d'Aznavour.
J'espère que, parmi toutes les allusions qui fourmillent dans ton texte, je n'en ai pas raté d'autres...

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Mer 3 Mar 2010 - 21:52

Pas grave ^^. Il y aura sûrement encore d'autres allusions dissimulées au cour du texte...Vigilance donc Razz

Mais je en suis pas loin en cas de doute Wink
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  oxxo le Dim 7 Mar 2010 - 9:41

oups... je voulais dire quelque chose de la lecture que je venais de faire, mais là... après tout ça... je n'ose plus trop... Embarassed c'est tellement complet... Je ne suis pas allée jusqu'à ça.

Bon je vais tout de même lâcher mon "com" maigroulet Rolling Eyes

Chapitre 1
Alors tout de suite, dans les premières lignes j'ai accroché. J'ai beaucoup eu de plaisir avec le style limite humour anglais, propre, et cinglant à la fois, qui fait ressortir l'absurde avec délice. Vers la fin, j'ai été déçue par les gros mots. Ô pas que je vois choquée ou sainte, nooooon ! Mais j'ai trouvé dommage cette facilité alors qu'avant tu disais des choses bien pire avec tellement plus d'élégance.

Observation : cet avis n'engage que la seule responsabilité de mon opinion. En cas de réclamation, je nierai en avoir une. Laughing
avatar
oxxo
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 45
Localisation : Sur Terre
Votre talent : Écriture
Points : 43
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Dim 7 Mar 2010 - 15:51

noway a écrit:
J'en déduis que tu n'a pas de voitures ou que tu n'a jamais eu d'accident. Ma copine s'est pris un chasse-neige dernièrement: pour une aile et la direction touchée: 2.800 euros...Et c'est qu'une C3! Le devis pour mon dernier sanglier (ben quoi j'habite au milieu des bois^^) passait les 2.000 Euros (sous Omnium, ouf). Quelques centaines d'euros c'est à peine de quoi mettre 4 pneus neiges et encore...tailles classiques.

Oui mais quelques milliers, ça sous entend des chiffres à quatre zéros. Ou alors il faut parler de "quelque millier" sans pluriel, ce qui fait référence à la tranche 1000-9000.
A noter que je peux me tromper \o/.

noway a écrit:
et que ne demeurent levé que les dépressifs ou les junkies

=> oui et puis tous ceux qui travaillent de nuit aussi Very Happy. .
...Alors s'ils bossent, ils ne regardent pas la tv ^^
Oh ça, ça dépend qui. Les infirmières dans leur salle de pause café, elles ont la TV branchée toute la nuit.
Et puis tous ceux qui sont dans les stations essence, tous ceux qui font de la maintenance... etc.

noway a écrit:
Il avait bien ouï et cela l’effrayait bien plus que la perspective d’un nouvel album de Christophe, ce qui n’était pas peu dire.

=> Cristophe... ? oO

Quoi? Tu ne connais pas Christophe....Et j'ai criéééééé: Aline pour qu'elle revienne! Sortis récemment de la naphtaline, il essaye de rechanter ce qui est une terrible horreur pour moi ^^

Beh je connais la chanson mais pas le chanteur alors.
Nos références musicales ne sont sans doute pas les mêmes aussi XD.
[/quote]
C'est sur qu'un amateur de "classiques" tels que Musso, Gavalda, Levy (tapes pas Mr Songe),... Ne vas pas adhéré à ces folies littéraires mais peut-être que les autres justement seront heureux de lire "autre chose". Enfin, bon, bref, c'est très expérimental tout ca.
[/quote]
Je ne dirais pas classique.
Pas que je reprenne la verve argumentée de MrSonge mais plutôt que sur l'essence même des ouvrages classiques, il faut que la prose soit reconnue par le patrimoine et le temps.
Or ça ne concerne encore aucun des trois auteurs.
Nous en reparlerons dans un siècle et nous verrons s'ils auront perduré. Là seulement, ce seront des "classiques".

Et entre nous, je préfère ta prose à la leur, excepté Gavalda pour qui j'ai un peu d'affection littéraire si je n'en lis qu'un ou deux Smile.

noway a écrit:
Par exemple "son verre de cognac brandi...": combien le relèveront? Peu importe: le jeu de mot est là.
Les british et amateurs d'eau-de-vie, sans aucun doute ^_^.

noway a écrit:
Idem pour "c'est une théorie d'une grande relativité"... Combien verront l'allusion à la théorie d'Einstein?
Là j'ai envie de dire que celui qui ne fait pas le lien, il a un vide culturel énorme.
Ne pas connaître les principes de la théorie, passe encore (tout le monde n'est pas physicien).
Mais ne pas avoir entendu son nom... c'est ne pas vivre dans la bonne réalité de la société.

J'essaie de lire pas mal de tes extraits, mais c'est pas toujours simple parce que tu n'es pas le seul à poster XD.
Extrait suivant :
Chapitre VIII


C’était un jour comme un autre qui n’apporterait rien de plus à une humanité dont une bonne partie s’entretuait à coups de machettes ou de voitures piégées pour les plus bricoleurs et dont la partie restante feignait d’ignorer ce qui se tramait plus bas. Les chiens continuaient à déféquer paisiblement sur les trottoirs, sous le regard bienveillant de leurs maîtres imbéciles. Les chats se planquaient sous les combles, attendant la nuit noire pour devenir gris. Quelques oiseaux idiots s’époumonaient en piaillements qui ne pouvaient couvrir les bruits sourds d’une ville s’éveillant. A l’aube, les éboueurs et les facteurs s’étaient mis en route, ramassant les poubelles ou distribuant les ordures publicitaires. Au loin, les cloches d’une église tintaient, rappelant à qui voulait l’entendre que Jésus avait quand même pas mal morflé pour nous et qu’une petite pièce dans le tronc des pauvres, ce n’était quand même pas cher payé pour un salut éternel.
=> alors là je dis... Génial !
Je reprendrai ma pensée dans le commentaire général ^_^

il avait avalé un mauvais nescafé debout dans l’embrasure du frigo, contemplant dans la lumière blafarde les dizaines de pots de yaourts qui constituaient l’essentiel de son alimentation.
=> dans et dans. Double "dans", pas très agréable. A reformuler, à virer... à faire ce que bon te semblera du moment qu'il n'y a plus cette répétition pas esthétique pour un sou.

dans la mesure où son âge moyen le mettait encore à l’abri d’un recours au viagra, et il s’était dirigé vers la salle-de-bain. Dix minutes plus tard, il en était ressorti, même pas rasé mais sentant un peu moins mauvais qu’en y entrant. Le port d’une ceinture à son jeans élimé rendant difficile son exploration testiculaire, il devait désormais se contenter d’une palpation négligée à travers l’étoffe. Il n’avait pas un planning bien chargé et, dans la mesure où il n y avait même pas eu un chien écrasé pour alimenter sa rubrique
=> tu utilises deux fois l'expression "dans la mesure où..."

Ecoutes, maman est près de toi ?
=> Écoute

et je doute que quelqu’un ai pensé à installer le téléphone dans le caveau familial
=> que quelqu'un ait pensé (subjonctif)

Un de ses confrères de Bruxelles lui avait fournis sous le sceau du secret
=> lui avait fourni

Ainsi, il avait apprit que l’engin explosif avait été déposé dans le sous-sol du bâtiment
=> il avait appris

Pas le genre de truc qu’on eu pu espérer de la part d’une mouvance aussi organisée et professionnelle que celle des disciples d’Oussama.
=> qu'on eut pu

Il avait bien réfléchis à cette incohérence apparente
=> réfléchi

d’avantage réputée pour ces quelques tapineuses vénérienne
=> davantage

Appréciation linguistique :

La même. Je crois que je vais zapper cette appréciation bientôt XD.
Au moins, ça prouve que tu es continu sur toute la ligne et que ton roman ne sera pas déséquilibré Laughing.

Des erreurs de conjugaisons néanmoins (tu n'aimes pas les participes passés des verbes du 2 et 3ème groupe on dirait).

Un petit compliment : les phrases sont beaucoup moins alambiquées, l'humour passe du coup mieux. Garde ce rythme, c'est beaucoup plus plaisant !

Appréciation du récit :

J'ai adoré le début. Tu l'as sans doute remarqué ^^".
Mais j'avoue que cette amorce est tout à fait sublime : un style riche, un humour judicieux, une peinture satirique dans les tons, des jeux de mots élégants et bien cernés (les éboueurs et les facteurs par exemple)... une introduction qui accroche et qui fait sourire dès le départ.
Bravo !

Par contre, vois-tu, je n'ai pas compris qui était le gars là. C'est encore un nouveau personnage ? Ou on l'a déjà rencontré ?
Comme tu ne le nommes pas, je me fais un peu noyé parmi tous les caractères et je retrouve plus qui c'est.
Une petite conséquence des personnages à foison peut-être...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Dim 14 Mar 2010 - 14:07

Petite réponse rapide, désolé je n'ai guère de temps à moi pour le moment (en fait je suis en vacances ^^)

Pour la lecture de oxoo, merci. Hélas, le ton est volontairement limite tout le long. Je raconte comme je parle dans la vie: souvent en soutenu, parfois en familier. C'est une volonté rédactionnelle que l'on retrouve dans tous mes textes.
nag
Pour Pacô: je vais juste éclaircir le coup du personnage: non ce n'est pas forcément un nouveau personnage. mais on en a parlé que très peu par avant. C'est le journaliste qui suit Hubert dans sa logique conspiratrice. J'ai retravaillé ce passage là récemment car en effet, on ne savait pas trop bien qui il était. Pas mal de choses ont d'ailleurs été retravaillées ces derniers temps. Mais bon, c'est en dent de scie pour le moment. Je ne posterais donc pas la nouvelle version tout de suite, le temps de la peaufiner.

Sinon, concernant le nombre de personnage, je pense qu'il doit y en avoir 7 ou 8 maximum sur tout le long de l'histoire, ce qui n'est pas de trop. Le soucis, je pense est de lire par "épisodes". C'est comme si tu démarre un bouquin et que tu le laisses de côté pendant un mois, quand tu replonges dedans, tu as un peu perdu le fil. Ce doit être ce qui perturbe un peu sur ce travail.

Allez je file, j'ai juste profité d'un petit réseau wifi pour passer dire bonjour.
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Dim 14 Mar 2010 - 17:15

Chapite IX

qu’il n’avait osé prendre en sortant.
=> qu'il n'avait pas osé
=> pourquoi refuser ce "pas" à chaque fois, hein ? Je le remarque souvent, les auteurs trouvent ça kitch' de le virer... pourtant, c'est une erreur de français =_=".

Personne ne croisait son regard, on ne le calculait pas.
=> alors là "calculer" je le trouve hors contexte lol

Il pressa le pas davantage encore
=> "davantage encore" sent le pléonasme

Douce analogie de notre système politique où, même si elle passe son temps à se branler, il arrive que la gauche se mouille tandis que la droite conserve ses positions confortables.
=> pourtant n'était-ce pas la main droite qui actionnait le massage testiculaire ?

Un pan entier de sa chambre à coucher était désormais recouvert de coupures de presses et d’illustrations du Royal Windsor défiguré.
=> un pan ... du mur ?

un puissant homme d’affaire pénétrait le hall d’un luxueux restaurant.
=> "pénétrait DANS le hall". Un peu de convenance voyons ^_^'.

Il était vêtu tout de noir,
=> ou : "il était tout de noir vêtu".

J’ai rendez-vous avec vous-savez-qui.
=> non !! Avec Voldemort ? LOL

Nos interventions conséquentes sont devenues plus rare qu’un bon rôle pour Eddy Murphy.
=> je trouve que ça fait mal placé là. Parce que bon, entre personnes puissantes, Eddy Murphy doit leur sembler bien insignifiant.

des empêcheurs de pacifier en paix.
=> bof bof

Tu prends peut-être un peu trop tes aises avec la langue et ça se ressent au niveau de l'appréciation du lecteur.
J'ai trouvé que ce texte ressemblait plus à un brouillon qu'à un extrait parmi les autres. Beaucoup trop de facilités pour ne pas se confronter au problème ; le souci, c'est que ça dénote d'un certain amateurisme.

Utiliser l'humour, c'est bien, mais la plupart du temps, j'ai l'impression que tu contournes les subtilités de la langue, les petites incohérences etc.
Surtout vers la fin.
Du genre : "répondit le Men In Black."
Pourquoi Men In Black ? Jusque là, j'ai eu toutes les impressions sur ce personnage sauf d'y voir un Men in Black ^_^.

Enfin.

Concernant le personnage en lui-même, je m'attendais à quelqu'un de puissant, de cassant et qui suivrait ses propres idées et les imposerait aux autres.
En vérité, il se transforme en sous-fifre, en larbin, et je viens à me demander : finalement, il est mal décrit au départ ce garçon.

L'histoire du complot... on a l'impression de relire l'histoire du 11 septembre avec les USA qui auraient fait exploser leurs propres tours afin de massacrer le monde oriental.
Source d'inspiration ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Jeu 18 Mar 2010 - 12:18

Merci pour la lecture et les commentaires, je prends en compte et remplacerait dès que possible.

"pénétrait le hall" s'était volontaire mais maladroit, cela sent plus la faute que l'humour...Je sacrifie.

Pour le "Men in black" s'était juste une allusion à sa tenue noire.

Pour l'analogie avec les théories du complot sur les attentats du 11/09, il serait malvenu de nier une idée commune. Mais cela ne reflète pourtant pas ma propre pensée sur ces attentats. Mais j'admets que l'idée y est.

Merci pour tes commentaires. L'ouvrage est pratiquement terminé mais j'avoue que je ne suis pas satisfait et donc je traîne et je chipote (puis l'envie est mitigée en ce moment).

Je vais tout de même poster le chapitre suivant...
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Ven 19 Mar 2010 - 21:08

La théorie du 11 septembre avec les USA manipulateurs est encore l'un de ces mythes entretenus par les nostalgiques des services secrets, histoire de montrer que le pays est maître de tout.
Je pense surtout qu'ils se sont bien faits entuber en croyant manipuler les gars de la trempe d'Oussama.
Mais ça me donne une idée de débat Smile.

Concernant les Men In Black, j'ai bien compris cela, mais... non pour moi, à part les références vestimentaires qui sont comme n'importe quel agent de sécurité ou gorille/garde du corps, cette comparaison ne m'a pas parlé ^_^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  noway le Ven 19 Mar 2010 - 21:11

Oui,, je ne partage pas ces théories conspirationnistes (même si j'avoue que le coup du Pentagone reste nébuleux ^^) mais cela m'a, en effet, un peu servis de base.

Je vais poster la suite du roman jusqu'à la fin. Après tout ce qui me chipote vous apparaitra peut-être plus clairement. J'ai comme un petit arrière goût d'insatisfaction sans parvenir cependant à en trouver l'origine.
avatar
noway
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 211
Votre talent : Écriture
Points : 241
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Sam 20 Mar 2010 - 13:18

N'oublie cependant pas le principe du don contre don Wink.

Chapitre X

Ceci étant dit, le commun des mortels trouverait l’exercice rébarbatif et, soyons franc, à la limite du franchement chiant mais pour Edouard, il s’agissait là d’une mission de confiance qui le mettait en joie et érigeait sa verge en une hampe patriotique des plus solides.
=> pas mal mais très lourd.
=> un peu comme le paragraphe en entier. Mais ça, ça vient de ton style ^_^".

son chef de réseau lui avait enjoint de faire pèter le château du coin, honteusement réquisitionné par une horde d’officiers nazis, braillards et violeurs de jeunes fermières à temps perdus.
=> le "à temps perdus" est mal placé puisqu'on a l'impression que ce sont des "jeunes fermières à temps perdus"
=> de faire péter le château du coin (problème d'accent)

- Arrêtes avec ces petits noms à la con. Tu m’énerves.
=> Arrête

- Excuses-moi, mon amour,
=> Excuse-moi

- Je t’aime, conclu-t-elle avant d’enfoncer une langue chafouine au plus profond de sa bouche.
=> conclut-elle

- Moi aussi, je m’aime, ironisa-t-il, pouffant à son propre trait d’esprit
=> mouais, bof. En plus, j'aime pas le "ironiser".

Appréciation linguistique :

Mieux que tout argument, je préfère te mettre en relief un exemple qui expose clairement ma gêne concernant parfois ton style d'écriture :

Il était pressé d’annoncer la nouvelle à Cristelle comme seules peuvent l’être les femmes enfin en gestation et qui, trop longtemps ont souffert des grossesses des copines, toutes fières d’exhiber leurs rejetons baveux à leurs yeux de femelles en manque de pouponnage.

Je suppose que le "pouponnage" est encore un terme inventé de ton cru ? ^_^
Bon, voilà le souci majeur : trop de propositions juxtaposées qui s'assemblent les unes derrière les autres et qui se terminent par un fait qui n'a rien à voir avec le départ.
Ici, tu commences par dire qu'Edouard est pressé de revenir chez lui pour annoncer une bonne nouvelle à sa compagne, et à la fin de la phrase, on est en pleine concentration sur le fait que les femmes enceintes ont un plaisir indiscutable de montrer leurs poupons à toutes ses copines et que ces dernières qui n'ont jamais connu l'enfantement, crèvent de jalousie.
Enfin, en d'autres termes, tes phrases s'éparpillent très vite et nous font partir à des milliers de kilomètres du sujet principal... et c'est ça qui a tendance à dérouter ma lecture et à me faire décrocher par moments.

De plus, les adverbes en -ement sont toujours foisonnant chez toi et c'est parfois lourd et désagréable à lire. Pense à sincèrement alléger ton style. Encore une fois, l'humour passerait mieux avec une légèreté dans tes phrases. Et ça n'empêche pas les mêmes jeux de mots.
Jeux de mots que j'apprécie toujours autant cela dit Smile.

Appréciation du récit :

Eh bien, ce serait presque mignon cette scène de ménage. Malgré le portrait peu attirant des deux protagonistes, on aurait tendance à s'attendrir sur eux.
Bon coup de renversement de préjugés XD.

L'histoire en elle-même est toujours sur un ton légèrement absurde... mais ça reste plaisant à découvrir.

Attention néanmoins, tu t'envoles un peu trop dans des explications pseudo-techniques et humoristiques du taff' que doit faire Edouard... mais à l'évidence, je crois ne pas avoir pleinement saisi.
Il est chargé de réfléchir sur le contenu du site internet regroupant plusieurs communes/villes, c'est ça ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Dim 28 Mar 2010 - 19:18

Chapitre XI

André, plus docile qu’un yorkshire au dressage s’était contenté d’acquiescer avant de s’en retourner chez lui se masturber un peu car il se faisait tard et qu’il avait envie.
=> tiens un exemple concret de ce qui ampoule ta narration : ici, il y a 3 verbes pronominaux à la suite. Question langue fourchue, tu es bon ^_^.
=> il faut penser à adapter ses phrases avec des verbes non pronominaux pour plus d'élégance (surtout si elle a tendance à regorger de pronominaux).

Il se prépara avec excitation, fourra quelques affaires dans un sac de voyage et pris le chemin de la gare.
=> prit

C’est que la mission que lui avait confié Hubert ne manquait pas d’exciter son cortex.
=> confiée

Plus excité qu’une actrice de pornos
=> normalement, les mots "diminutifs" sont invariables donc "porno"
=> surtout que c'est "de la pornographie"

Quelques instants plus tôt le jeune homme avait franchis la porte du « Ré-habillez-moi ».
=> franchi

Le cheveu gominé, rasé de frais
=> de frais ? Pas de près ?

cette simple démarche relève du mécanisme masculin le plus aboutis
=> abouti

Ils s’en étaient donc allé
=> allés

comme seules peuvent le faire les belges.
=> comme seuls (sauf si tu ne parles que des femmes belges, mais là je sais pas trop les us et coutumes des belges ^_^)

De ces attirances contre lesquels on ne peut pas lutter.
=> lesquelles
=> zarb' ce bout de phrase. Ce serait pas plus "Une de ces attirances...etc" ?

le jeune homme poursuivi
=> poursuivit

et par voie de conséquence entre ses cuisses.
=> une virgule entre "conséquence" et "entre ses cuisses"

que le véhicule démarra et disparu dans l’obscurité laissant l’homme seul avec ses remords et son cancer latent.
=> disparut

Appréciation linguistique :
Un peu les mêmes avec en plus : ouh, cet extrait comporte de nombreuses fautes !

Là il faut vraiment te relire sérieusement (ou alors tu n'as pas édité depuis) mais beaucoup d'énormités parsèment ton texte ; et ce sont des erreurs facilement évitables !

Attention à la lourdeur des phrases : parfois, j'ai toujours du mal à suivre de bout en bout tes phrases tellement tu pars dans des envolées humoristiques que toi seul comprend du premier coup. La première fois tu relis tranquillement, la seconde fois tu prends la peine de recommencer, mais à la troisième, ça agace de devoir toujours relire pour comprendre (et encore parfois, partiellement comprendre).
Exemple :
Pour l’être humain moyen, cette simple démarche relève du mécanisme masculin le plus aboutis afin de s’assurer une bonne partie de baise.
J'avoue que je n'ai pas tilté sur le coup le "mécanisme masculin". Ce sont plein de petits détails comme ceux-ci qui entravent parfois ma compréhension et donc la fluidité du texte même si chaque phrase, indépendamment du texte, se comprenne très bien. C'est l'ensemble qui fait très vite fourbi.
Donc attention à cela Wink.

Appréciation du texte :

Quel salopard ce Édouard tout de même.
Ce que je comprends moins, c'est pourquoi Cristelle s'est laissée aller ? Certes elle est blonde et ne comprend pas les avances de l'ami de son compagnon. Ok.
Mais tout de même, je croyais qu'elle était réellement amoureuse, très mièvre sur les bords, et je pense qu'elle aurait mis un "stop" dès que Édouard aurait baissé son pantalon. Je veux dire que là, ça rentre dans le "facile" et dans le trop gros stéréotype de scénario (pas stéréotype de société, que tu sembles maîtriser avec brio ^_^) et... non, moi ça m'a choqué. J'aurais plus vu un quiproquo entre Édouard qui a envie de baiser et Cristelle qui croit passer un moment entre ami.

Et les deux flics, là, c'est la première fois qu'ils interviennent dans l'histoire ? Parce que je ne me souviens pas d'eux et je trouve que tu les insères plutôt très mal...

Toutefois, le comique est toujours au RDV comme les clins d'œil succulent. Et je prends toujours un plaisir certain à lire.
Poursuivons Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Pacô le Lun 5 Avr 2010 - 9:52

Chapitre XII

Au terme d’une première journée de discussion sur la question cruciale des outils de construction de pages internet,
=> discussions (généralement, dans ce genre de réunion il y en a plusieurs

Tout content d’avoir perdu son temps dans des palabres vains
=> les palabres vains ?

ombre de son ombre pour paraphraser le Grand Jacques qui s’y entendait quand il s’agissait de poétiser autre chose que de la daube FMesque.
=> j'ai un petit brin de culture qui flanche ; tu peux m'éclairer ?

comme on se moque d’un caniche sortant du bain.
=> on se moquye d'un caniche sortant du bain ? Laughing

A quoi sert donc l’argent si même le prolo refuse d’en croquer ?
=> accent sur le A majuscule

Mais que vaut un fémur de nos jours ?
=> petit délire solitaire ? Laughing

Mais, à la vérité, il redoutait Hubert et sa forte personnalité. Plus gringalet qu’un somalien au régime, il était doté d’une personnalité aussi virulente que celle d’un poulpe marinant dans la graisse de porc un après-midi de juin au marché de Phuket.
=> attention, on a l'impression que la seconde phrase s'adresse à Hubert

Il s’appelait Jacob et était ouvrier dans le bâtiment. Bien que possédant un visage avenant et une stature à faire pâlir le discobole il n’avait rien à voir
=> virgule entre "discobole" et "il n'avait etc."

de connecter ses quelques neurones entres-elles.
=> entre eux (c'est UN neurone, et non une)

qu’un pauvre insignifiant appris qu’il était suspecté
=> apprit

Appréciation linguistique :

Quelques tournures d'esprit qui m'ont fait sourire, surtout une :
Lorsque le véhicule de la STIB s’ébranla sur le quai, il éjacula une
longue rafale d’harassés
Je dois reconnaître que j'ai trouvé l'image marrante. Pas Darwin qui la trouve vulgaire, mais il ne t'a jamais lu (^_^).

Toujours cette difficulté néanmoins à tenir le rythme de la lecture. J'accroche beaucoup trop sur les phrases qui me paraissent beaucoup trop alambiquées.

Appréciation du récit :

André est bizarre. Il fait ahuri mais à la fois sérieux, à la fin de cet extrait, lorsqu'il annonce à Édouard qu'il est suspecté de terrorisme.

Edgard Dubreuil, on l'avait déjà rencontré quelque part lui ? Avant cet extrait-ci ?

La satire de la belgique bruxelloise continue. C'est drôle de voir les piques que tu lances.
Un truc qui m'étonne néanmoins, c'est de voir à quel point tu fais des références à notre président français (travailler plus pour gagner plus). Personnellement, je dois l'avouer, je n'ai aucune idée de la politique menée en Belgique ni même des expressions phares qui circulent par chez vous. Alors que toi, tu as l'air de connaître autant que moi les critiques que l'on peut faire sur notre gouvernement et ce que celui-ci réalise pour essayer de se faire bien voir. Bref, je me sens moins au courant du coup ^_^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires: Ces personnes qui sont tout le monde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum