(S-F) La conjonction K-D (version 2)

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Lun 26 Avr 2010 - 6:19

MrSonge a écrit:
Et d'emblée, l'on sait que la sciences ne justifiera jamais la religion, et réciproquement, la religion ne mettra pas de bâtons dans les roues de la science.
C'est pourtant ce qu'elle a toujours fait. Cf Galilée. Il ne faut pas oublier que ce n'est que Jean-Paul II qui a reconnu officiellement que l'Eglise avait fait une erreur en 1633. Comme bâton dans les roues, j'ai rarement vu mieux.^^
La religion posera toujours des problèmes à la science parce que l'une est empirique, l'autre est dogmatique. Le scientifique aura toujours un peu tendance à faire l'athée, comme le religieux aura toujours un peu tendance à fustiger la «prétention» du scientifique.

Mais il est vrai que théoriquement, ces deux domaines pourraient peut-être trouver un terrain d'entente. Mais les spécialistes de l'un et de l'autre sont par trop bornés et étriqués pour que cela arrive avant les calendes grecques...
Certes. Tu aurais aussi pu parler de Giordano Bruno ou encore de Darwin qui, durant près de quarante ans, ne parviens à se décider d'affirmer publiquement le rejet de toute intervention Divine dans le mécanisme qui a produit l'homme.
Néanmoins, on s'abuse en simplifiant inutilement.
On ne dois jamais oublier que c'est la religion qui a enfanté de la science (tous les spécialistes de l'histoire des sciences sont d'accord sur ce point – cf l'excellent "Pommes de Newton" de J. M. Vigoureux) et que le pape a soutenu Galilée jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il sabordait le bateau d'Aristote et, par la même occasion, le sien.
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Lun 26 Avr 2010 - 13:43

On ne dois jamais oublier que c'est la religion qui a enfanté de la science (tous les spécialistes de l'histoire des sciences sont d'accord sur ce point – cf l'excellent "Pommes de Newton" de J. M. Vigoureux) et que le pape a soutenu Galilée jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il sabordait le bateau d'Aristote et, par la même occasion, le sien.
Ben je crois que je lui en veux presque plus de ce retour d'opinion que s'il lui en avait tout de suite voulu. Ce petit changement de point de vue papale prouve bien que ce n'était qu'une affaire de pouvoirs, d'intérêts intellectuels et de mainmise sur les systèmes de pensées (sans oublier l'égocentrisme clérical => L'Homme est au centre de la création).
Maintenant, j'ai bien dit que théoriquement, ces deux branches pourraient très bien trouver des terrains d'entente (cf Pascal), mais je suis persuadé que d'un côté comme de l'autre la majorité obtuse ne voudra jamais vers le pas qu'il faut. Ce qui ne me dérange d'ailleurs absolument pas. Je ne suis pas athée du tout mais j'ai une haine assez profonde pour tout ce qui ressemble à une tentative de législation divine.^^

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Lou le Lun 26 Avr 2010 - 15:09

Et que faire de Einstein ? Croyant et scientifique. Il pensait que la science était la pour prouver l'existence de dieu.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Lun 26 Avr 2010 - 15:10

Encore pire que tout. Vouloir prouver l'existence de Dieu au sens où l'entendais Einstein, et la majorité des chrétiens d'aujourd'hui, est -pour moi- une absurdité totale et presque dangereuse. De toute façon Kierkegaard l'avait dit, si on parvient à prouver l'existence de Dieu, il n'y aura plus besoin d'y croire.
Prouver Dieu, c'est tuer Dieu.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Mar 4 Mai 2010 - 15:46

La veille au soir toutefois, Korell avait exulté.
A quoi se rapporte ce «toutefois» ?

Malgré sa hâte, sa vigueur fondit comme neige au soleil et il dut se traîner entre les bâtiments de la Source et la Matrice pour accéder au boyau du sas. Sa main effleura l’ouverture ; l’épaisse matière sèche, fort semblable à du vieux cuir fripé, lui livra passage.
Alors là, pour être franc, je n'ai rien compris. Pas que tes phrases ne soient pas clairs, mais (peut-être est-ce parce que je n'ai pas lu ton texte d'un trait) pour moi Source, Matrice, boyau du sas et ouverture semblable à du cuir, je ne vois pas du tout à quoi tu fais allusion. ^^

Ce fut l’insistance d’un son frai et cristallin qui dissipa sa torpeur.
Soit c'est «frais», soit je ne vois pas ce que tu as voulu dire.

Au bout d’un long moment, il se redressa avec peine, cala ses habits sous son bras et pris le chemin en direction du Bosquet central.
«pris le chemin en direction», sonne pour moi un peu comme si tu avais déjà précisé qu'il n'y avait qu'un seul chemin, ce qui n'est -je crois- pas le cas...

Quelques Mutmains remarquèrent ce nouveau venu et la mélodie qu’ils chantaient évolua vers un appel de partage.
À la place d'un «évolua», j'aurais placé ici un verbe plus "musical", du genre «modula»

L’enveloppe soyeuse stimula sa peau… soudain, il fut dominé par l’attrait irrésistible de cette nourriture : les lèvres collées à l’orifice désoperculé, il avait déjà renverser la tête et le liquide Saint-Éthique inondait sa bouche.
=> renversé
Je ne sais pas si «dominé» est ici le verbe approprié, pour parler d'un attrait. "Saisi par", peut-être, puisque irrésistible sous-entend déjà qu'il va y céder.

Bon eh bien je crois que j'ai tout dis plus haut. Découverte intéressante de l'intérieur d'un Dôme, on commence à voir un (tout) petit peu plus clair dans le jeu de Korell, mais c'est infime et on commence aussi à se demander ce que fichent ces Mutmains dans les Dômes à vivre comme des princes alors que de l'autre côté, on crève de faim à tout va.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Mer 5 Mai 2010 - 8:31

Salut MrSonge Smile

La veille au soir toutefois, Korell avait exulté.
A quoi se rapporte ce «toutefois» ?
Oui, je pense aussi qu'il manque une précision sur cette opposition : Le Dôme ressemblait à un Nimbo-poulpe (=> danger mortel) toutefois, la veille à la vue de celui-ci, il avait exulté (alors qu'un humain aurait du être inquiété par cette image.)
faut que je revoie ça.

Malgré sa hâte, sa vigueur fondit comme neige au soleil et il dut se traîner entre les bâtiments de la Source et la Matrice pour accéder au boyau du sas. Sa main effleura l’ouverture ; l’épaisse matière sèche, fort semblable à du vieux cuir fripé, lui livra passage.
Alors là, pour être franc, je n'ai rien compris. Pas que tes phrases ne soient pas clairs, mais (peut-être est-ce parce que je n'ai pas lu ton texte d'un trait) pour moi Source, Matrice, boyau du sas et ouverture semblable à du cuir, je ne vois pas du tout à quoi tu fais allusion. ^^
Depuis que je l'ai couché sur le papier, ce passage ne me plait pas non plus. Il faut que je vire "Source et Matrice" et décrive un peu mieux l'aspect extérieur du sas.

Tes autres remarques sont aussi justifiées et j'ai récupéré ta proposition ("saisi par".)

on commence à voir un (tout) petit peu plus clair dans le jeu de Korell, mais c'est infime et on commence aussi à se demander ce que fichent ces Mutmains dans les Dômes à vivre comme des princes alors que de l'autre côté, on crève de faim à tout va.
Twisted Evil Bien entendu, tout s'éclairera en temps et en lieu. Le principal étant que le lecteur ait envie de continuer pour le découvrir - ce qui sous-entends que le mystère s'éclaircisse au lieu de s'épaissir ! J'y veillerais avec la plus grand attention -

Aucun problème particulier avec l'apparition des nouveaux animaux (Champglier et Crapaud-fifre) ?

Merci pour ta contribution !
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Mer 5 Mai 2010 - 15:58

Non. Le Champglier a un nom assez évocateur pour qu'on ait une petite idée de ce qu'il s'agit, même si j'espère que tu le décriras plus avant par la suite. Quand au Crapaud-fifre, je crois que la description de son usage est assez claire... ^^

Pour le «toutefois», j'avais bien pensé qu'il s'agissait de ce genre d'opposition, mais j'ai du la déduire de manière extra-textuelle, ce qui n'est jamais très bon signe pour la clarté d'une phrase. Mais très peu suffirait à le rendre tout à fait clair à la première lecture, et pour ce genre de chose je te fais entièrement confiance.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Pacô le Mer 5 Mai 2010 - 17:07

Quelques petites remarques, comme d'habitude sur ce nouvel extrait (le numéro 13) :

sans doute l’héritage le plus mortel légué par l’Homo-detritus
.
=> véridique ironie dans l'histoire ou simple plaisanterie dissimulée ? J'avoue, j'hésite si c'est l'auteur qui se joue de nous ou si c'est vraiment une nouvelle espèce humaine de ton aventure avant-gardiste que tu as nommée ainsi pour être ironique.

Elle cédait au rythme de ses mouvements puis le comprimait en une douce étreinte.
=> je m'imagine très mal le phénomène là. Plus de précisions ?

il ignorait que cette posture humaine dévoilait un atavisme – ses lointains ancêtres bénissaient ainsi le sol d’une terre sacrée.
=> je ne comprends pas là : une posture humaine (des sauvages ?) et les ancêtres... de qui ? o_O

il se redressa avec peine, cala ses habits sous son bras et pris le chemin en direction du Bosquet central.
=> et prit le chemin

Korell pénétra dans le champ, la terre grasse et fraîche épousait la plante de ses pieds.
=> point virgule au lieu de la simple virgule, non ?

Il tendit la main, effleura les doigts rongés de labeur puis saisi l’objet.
=> puis saisit l'objet

Un méga reproche : ouah, tu nous inondes de termes plus inconnus et nouveaux les uns que les autres. A tel point qu'on s'y perd complètement...
et qu'on aurait presque envie, pour ma part, de s'en arracher les cheveux T_T.

En vérité, on doit surtout relire quinze fois (j'exagère, parfois ce n'est que quatorze Razz) certains paragraphes afin d'analyser tout le sens et de s'imaginer concrètement la scène (entre les Champsglier que finalement, on visualise sans trop les visualiser puisqu'aucune indication ne nous confirme la thèse du sanglier ^^)
Rien qu'un petit détail du genre : "un groin ruminant" et hop, tu nous assures qu'on pense bien à la bonne chose et que ça ne provient pas de notre esprit aux inflexions imaginatives exponentielles o_O.

Sinon, attention, je trouve que certaines phrases sont mal agencées. Tu es toi aussi un grand adepte du point virgule ; toutefois, il y a certains moments où je t'aurais davantage conseillé d'en négliger une au profit d'un point.

Enfin, je dis ça, je ne dis rien.
Mais l'intérêt que je porte à ton texte est accru maintenant que l'on est entré dans ce dôme.
Simple question : les humains, eux, ne savent pas ou ne peuvent pas entrer ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Mer 5 Mai 2010 - 19:10

Salut MrSonge Smile

Mais très peu suffirait à le rendre tout à fait clair à la première lecture
La veille au soir toutefois, (loin d'être / nullement) intimidé par cette (ressemblance / similitude), Korell avait exulté.
Au choix, je ne me suis pas encore décidé ! Razz

Salut Pacô ! Smile

Un méga reproche : ouah, tu nous inondes de termes plus inconnus et nouveaux les uns que les autres. A tel point qu'on s'y perd complètement...
Tu as raison, j'ai décidé d'en virer au moins deux : La Source et la Matrice (qui ne sont d'aucun intérêt pour l'instant.)


sans doute l’héritage le plus mortel légué par l’Homo-detritus
=> véridique ironie dans l'histoire ou simple plaisanterie dissimulée ? J'avoue, j'hésite si c'est l'auteur qui se joue de nous ou si c'est vraiment une nouvelle espèce humaine de ton aventure avant-gardiste que tu as nommée ainsi pour être ironique.
Disons que c'est vraiment ainsi que j'imagine que nos lointains descendants nous appelleront (et pour cause...)

Elle cédait au rythme de ses mouvements puis le comprimait en une douce étreinte.
=> je m'imagine très mal le phénomène là. Plus de précisions ?
Oui, il faut que je reprenne ce passage.

il ignorait que cette posture humaine dévoilait un atavisme – ses lointains ancêtres bénissaient ainsi le sol d’une terre sacrée.
=> je ne comprends pas là : une posture humaine (des sauvages ?) et les ancêtres... de qui ? o_O
Je te comprends, le mot "humaine" prête à confusion, le lecteur a tendance à oublier que Korell n'est pas humain.
il ignorait que cette posture dévoilait un atavisme – ses lointains ancêtres bénissaient ainsi le sol d’une terre sacrée.
Est-ce mieux ?

En vérité, on doit surtout relire quinze fois (j'exagère, parfois ce n'est que quatorze) certains paragraphes afin d'analyser tout le sens et de s'imaginer concrètement la scène
Embêtant, ça. Vas falloir que j'améliore, c'est sûr !

Sinon, attention, je trouve que certaines phrases sont mal agencées. Tu es toi aussi un grand adepte du point virgule ; toutefois, il y a certains moments où je t'aurais davantage conseillé d'en négliger une au profit d'un point.
N'hésites pas ! je suis preneur de tous conseils.

les humains, eux, ne savent pas ou ne peuvent pas entrer ?
Les deux, mon cap'

Merci pour tes corrections !
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Pacô le Mer 5 Mai 2010 - 19:53

Ok pour la typo.
Je t'ai fait quelques suggestions dans le relevé.

Alors sinon, concernant les humains qui ne savent et ne peuvent pas... n'ont-ils pas vu Korell se trimballer à poil (même s'ils s'ignorent mutuellement, j'aurais tendance à suivre du regard un mec le zizi à l'air Razz) s'enfoncer dans le Dôme ?
Et puis surtout, comme ce Dôme est la cause de tous leurs soucis, n'ont-ils pas cherché à espionner un Mutmain pour savoir comment ils faisaient pour pénétrer le dôme ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Jeu 6 Mai 2010 - 6:04

Alors sinon, concernant les humains qui ne savent et ne peuvent pas... n'ont-ils pas vu Korell se trimballer à poil (même s'ils s'ignorent mutuellement, j'aurais tendance à suivre du regard un mec le zizi à l'air) s'enfoncer dans le Dôme
Quel rapport ?
Il me semble clair pour tout le monde (cet état est exposé dans l'extrait n°1) que les Mutmains vivent "sous cloche".
Et puis surtout, comme ce Dôme est la cause de tous leurs soucis, n'ont-ils pas cherché à espionner un Mutmain pour savoir comment ils faisaient pour pénétrer le dôme ?
Pas besoin d'espionner un Mutmain (car ceux-ci se moquent éperdument des animaux qui vivent dans le Granfour), il leur suffit d'aller voir. Seulement, leur vision s'arrête là car le sas du Dôme ne les laisse pas entrer, tout simplement. Ça me semblait explicite dans l'extrait n°1. J'y reviendrais dans le texte. Si je dois appuyer cette info plus tôt, je peux.
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Ven 7 Mai 2010 - 12:46

l’image évoquait l’haleine toxique d’un Nimbo-Poulpe assoupi dans la plaine – sans doute l’héritage le plus malsain légué par l’Homo-detritus.
Léguer un héritage n'est-il pas une forme pléonastique ?

Pas une exultation humaine, non… plutôt une sorte de joie paisible, de profonde félicité.
Le seul ennui c'est que : «Exulter = Se réjouir extrêmement, éprouver une grande joie dont on donne des signes manifestes.»
Je pense donc qu'une exultation, humaine ou pas, ne peut pas être paisible.

À chaque fois, l’air ténu du Granfour puis la pression du sas le laissaient hors d’haleine. Les yeux clos et le nez enfoui dans l’herbe fraîche, il laissa une hébétude irrésistible envahir son corps.
Répétition de "laisser"

Dans la douce clarté ambiante, une pente déclive déroulait un quadrillage de champs et de vergers, cet arlequin parait la campagne de teintes vives
Je mettrais un point-virgule avant "cet arlequin"

Au bout d’un long moment, il se redressa avec peine, cala ses habits sous son bras et prit un chemin en direction du Bosquet central.
Le baiser reconnaissant est déjà "long".

Quand les Mutmains virent le nouveau venu, leur mélodie changea de rythme pour développer un nouveau thème : l’appel du partage.
Si tu dis que la mélodie change de rythme, la mélodie elle-même ne change pas, et donc aucun nouveau thème mélodique ne peut être développé.

Voilà, ceci excepté, je trouve tes modifications très pertinentes.
Pour moi, là, le Champglier est tout-à-fait bien inséré dans le texte. La description est subtile mais suffisante pour qu'on ait une idée plus précise de l'utilité de ces animaux.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Ven 7 Mai 2010 - 16:47

Merci pour tes remarques.. encore quelques trucs à modifier. Pas la mer à boire. Wink

Je voulais surtout savoir si l'entrée de Korell dans le Dôme posait encore des problèmes de compréhension ou si c'était nickel. (Je reviens sur le Champglier dans l'extrait suivant.)
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Ven 7 Mai 2010 - 16:53

Pour moi c'est nettement plus clair. Il y a juste un terme que je n'ai pas compris (Stadesse, je crois), mais je ne le crois pas essentiel pour la compréhension de cette scène. Wink

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Ven 7 Mai 2010 - 17:17

MrSonge a écrit:Pour moi c'est nettement plus clair. Il y a juste un terme que je n'ai pas compris (Stadesse, je crois), mais je ne le crois pas essentiel pour la compréhension de cette scène. Wink
'tain, tu as raison ! J'étais persuadé avoir utilisé ce terme moult fois depuis le début et y avoir familiarisé le lecteur mais après vérification : bernique ! Evil or Very Mad
Une seule fois, à la fin du premier extrait. Ça fait loin... trop loin.
Stadesse => Station de dessalement.
Je vais donc mettre le terme en entier dans cet extrait et y reviendrais une autre fois avec plus de tact.

Encore merci !
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Sam 8 Mai 2010 - 7:22

Pas une exultation humaine, non… plutôt une sorte de joie paisible, de profonde félicité.


MrSonge : Le seul ennui c'est que : «Exulter = Se réjouir extrêmement, éprouver une grande joie dont on donne des signes manifestes.»
Je pense donc qu'une exultation, humaine ou pas, ne peut pas être paisible.
Je viens de vérifier. Exulter contient la racine saltare, donc il s'agit bien de signes manifestes.
Il y a néanmoins quelque chose que je ne comprend pas : ce verbe est aussi employé dans les ouvrages théologiques et dans la bible pour désigner la joie mystique.
Alors, que fais-je, vu que ce sont les deux sens employés dans ma phrase ?
(J'ai d'ailleurs remplacé paisible par sereine.)
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Sam 8 Mai 2010 - 7:46

La joie mystique donne aussi des signes manifestes. Il suffit pour s'en rendre compte d'aller voir l'Extase de St-Thérèse du Bernin. (anecdote au passage, certaines rumeurs prétendent que le modèle de St-Thérèse était son amante du moment et que pour obtenir une véritable pose extatique, il l'aurait croquée au moment d'un orgasme xD)

Par conséquent, je pense que tant qu'elle sera sereine, la joie de Korell ne pourra pas être exultation. À moins que tu considère la profonde félicité comme extatique mais franchement je vois mal Korell se laisser aller à une singerie du genre à quelques pas du Dôme. Very Happy


Dernière édition par MrSonge le Sam 8 Mai 2010 - 9:25, édité 1 fois

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Sam 8 Mai 2010 - 9:02

MrSonge a écrit:La joie mystique donne aussi des signes manifestes. Il suffit pour s'en rendre compte d'aller voir l'Extase de St-Thérèse du Bernin.
Par conséquent, je pense que tant qu'elle sera sereine, la joie de Korell ne pourra pas être exultation. À moins que tu considère la profonde félicité comme extatique mais franchement je vois mal Korell se laisser aller à une singerie du genre à quelques pas du Dôme. Very Happy
Zut ! je suis en panne : je ne vois vraiment pas par quoi remplacer Exulter - Raison pour laquelle j'essaye de me justifier. Rolling Eyes
T'aurais une idée, toi ?
(H.S : il l'aurai croquée au moment d'un orgasme, cela vas de sois Razz)
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  MrSonge le Sam 8 Mai 2010 - 9:30

Il y aurait peut-être une solution. Tourner la phrase de manière à dire que "il n'exultait pas, car les Mutmans ne sont pas coutumiers de ces manifestations de joies, il était plutôt pénétré d'une félicité profonde".

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Pacô le Dim 9 Mai 2010 - 18:46

Nérouje a écrit:
Alors sinon, concernant les humains qui ne savent et ne peuvent pas... n'ont-ils pas vu Korell se trimballer à poil (même s'ils s'ignorent mutuellement, j'aurais tendance à suivre du regard un mec le zizi à l'air) s'enfoncer dans le Dôme
Quel rapport ?
Il me semble clair pour tout le monde (cet état est exposé dans l'extrait n°1) que les Mutmains vivent "sous cloche".

En vérité, je pensais surtout au moment "avant" qu'il ne rentre dans le Dôme. Korell traverse bien la ville, nu ?

Ensuite, pour la question d'espionner, vu comment les humains galèrent et comment lors du premier extrait ils en crèvent, j'aurais cru qu'ils auraient cherché à comprendre comment les Mutmains entraient dans ce Dôme. N'oublions pas que l'homme est capable de bien des choses dans la précarité et ses forces physiques et morales sont décuplées. Donc, sauf si ce ne sont pas des humains comme on l'entend, j'aurais tendance à croire que l'humain n'étant jamais immuable, il aurait trouvé une parade pour se sortir du mauvais pas, depuis le temps où la situation dure.

Ensuite, pour les Mutmains qui considèrent les hommes comme des animaux, oui c'est très clair. Pas de souci de ce côté là Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  azul le Dim 9 Mai 2010 - 20:34

Bonjour bonsoir, m’sieur Nérouje ! Je viens de relire l’extrait sur lequel je m’étais arrêtée et je vois que tu l’as bien remanié. C’est drôle, ça fait un p’tit bout de temps que je n’y suis pas revenue, mais je me souviens très bien de l’histoire.

J’ai trouvé deux ou trois petites choses dans l’extrait 8 du chapitre 4 :
Il tends un liquide indéfini contenu dans une corne.
Tend
Par ailleurs, tu peux me dire ce que tu fabriques avec ces crochets inversés en début de « pensée » ? Tu comptes révolutionner les codes typographiques ?
Une avalanche avait mit fin à la farce
Mis
Tandis que sa pensée post-humaine déployait ces images, sons et odeurs, Korell remarquait certains détails auxquels il n’avait porté aucune attention. Bien que les explications de Dagmar n’eussent pour lui aucune signification, la scène révélait d’elle-même ses intentions
Je bute sur cet imparfait du subjonctif. J’aurais plutôt vu un présent (n’aient) avec l’imparfait de l’indicatif. Si quelqu’un pouvait me donner son avis, la réponse m’intéresse.

Bien, pour résumer cet extrait, en acceptant d’avaler cette drogue, Korell a revécu un épisode du passé dans la peau d’un humain (ancêtre ?) nommé Kalowell, et ainsi perçu des émotions qu’il ne connaissait pas.
Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi Korell ne peut douter de l’origine des Mutmains après avoir fait ce rêve.

Ensuite, est-ce que ce sont bien les émotions humaines que tu appelles tyrannie ?

(Extrait n°9, fin du chapitre 4)
Des crampes le plièrent en deux, il trébucha et chut au sol. De nouveaux spasmes le terrassèrent, mais au sol poussiéreux il ne put offrir qu’une bile amère.
Tu as deux « sol » et l’inversion du deuxième n’est pas très heureuse. Déjà je dirais « mais il ne put offrir qu’une bile amère au sol poussiéreux. Ensuite, il faudrait remplacer « sol ».
Le Mutmain se tordit au sol, littéralement possédé par John Kalowell..
À terre ?
]Des sensations brutales me déchirent. Une douleur intolérable remonte le long de mon bras, mes mâchoires mordent un gant de matière inconnue pour tenter d’étouffer mes gémissements incoercibles. J’emploie toute ma force mais ne peux juguler ce supplice.[
Il a un sacré vocabulaire, ce gars qui finalement ne pense que par images et sensations.
mais aucun croc ne dénaturait la douceur élastique de ses traits.
Parce qu’il n’a pas de dents ? Comment cela se fesse ?^^
Aucun crocs ne dénaturaient ?
La plupart des sauvages qui habitaient ce village, dormaient dans ces quartiers
Pas de virgule.

J’ai bien l’impression que les Mutmains se croient au-dessus de la condition humaine, l’homme étant le primitif à la limite de l’animal (que nous sommes d’ailleurs).
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Lun 10 Mai 2010 - 7:56

pacô a écrit:j'aurais cru qu'ils auraient cherché à comprendre comment les Mutmains entraient dans ce Dôme. N'oublions pas que l'homme est capable de bien des choses dans la précarité et ses forces physiques et morales sont décuplées. Donc, sauf si ce ne sont pas des humains comme on l'entend, j'aurais tendance à croire que l'humain n'étant jamais immuable, il aurait trouvé une parade pour se sortir du mauvais pas, depuis le temps où la situation dure.
Salut !
C'est très bien que tu te poses ce genre de question. Malheureusement, Dagmar est le seul dans ton cas (j'y viendrais d'ici peu.)

Azul a écrit:tu peux me dire ce que tu fabriques avec ces crochets inversés en début de « pensée » ? Tu comptes révolutionner les codes typographiques ?
Salut Azul, Smile
Bin alors, on s'y remet ? (Ça m'arrange, j'ai absolument besoin de l'avis de gens qui ne sont pas amateurs de ce genre de roman.)
Pour mon malheur, je n'ai aucune chance de révolutionner que dalle. La S-F est un genre tellement prolifique que tout a déjà été appliqué (crochets inversés - bien sûr - mais aussi caractères gras, changement de police, majuscules placées n'importe où, roman sous forme de dico... enfin, jean passe et des meilleures.)
Bon, ceci dit, je ne suis pas certain de garder cette forme.

Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi Korell ne peut douter de l’origine des Mutmains après avoir fait ce rêve.
Tu sais, il y a toujours des gens qui sont persuadés que la théorie de l'évolution n'est qu'un vaste complot. Certains scientifiques ont même pondu des ouvrages conséquents (cf. M. Denton : Évolution, une théorie en crise) pour nier le fait que l'homme et les primates aient un ancêtre commun. Alors, pour Korell... qui de plus perçoit les humains comme des bêtes...

est-ce que ce sont bien les émotions humaines que tu appelles tyrannie ?
Non, je ne les appelle pas ainsi, c'est ainsi qu'elles sont la plupart du temps : tyranniques.
Si ce n'était pas le cas, l'homme ne serait pas aussi violent.

Le Mutmain se tordit à terre, littéralement possédé par John Kalowell..
]Des sensations brutales me déchirent. Une douleur intolérable remonte le long de mon bras, mes mâchoires mordent un gant de matière inconnue pour tenter d’étouffer mes gémissements incoercibles. J’emploie toute ma force mais ne peux juguler ce supplice.[
Il a un sacré vocabulaire, ce gars qui finalement ne pense que par images et sensations.
=> Ce n'est pas le sien. Tu remarquera que c'est le seul extrait où il utilise la première personne du singulier.

Parce qu’il n’a pas de dents ? Comment cela se fesse ?^^
Je ne dirais pas "pas" mais "plus". J'espère avoir été assez clair.
Spoiler:
Soudain – alors qu’il s’essuyait la bouche d’un revers de main – le cauchemar bondit d’un recoin dérobé de sa conscience et saisit ce geste innocent pour s’en repaître avec la plus grande violence. Le Mutmain se tordit à terre, littéralement possédé par John Kalowell..
]Des sensations brutales me déchirent. Une douleur intolérable remonte le long de mon bras, mes mâchoires mordent un gant de matière inconnue pour tenter d’étouffer mes gémissements incoercibles. J’emploie toute ma force mais ne peux juguler ce supplice.[
La démesure de cet étau chassa l’atroce vision et la souffrance disparut. La démesure de cet étau… ? Bien qu’avec moins de force, Korell mordait encore sa main gauche. Il relâcha son étreinte et força son bras à se déplier. Non, cette réminiscence n’était pas fortuite et pour confirmer ses doutes, son intuition proposa une image : Dagmar rugissant de rire, dents étincelantes et chevelure au vent.
Pris d’un soupçon déplaisant, Korell se palpa le visage ; son index glissa le long de sa bouche, esquissant un rond, puis un autre encore, mais aucun croc ne dénaturait la douceur élastique de ses traits. Ce qu’il avait vécu défiait l’imagination… Des dents ! Autant s’imaginer en canidé reniflant l’anus d’un confrère pour deviner ses intentions ! Purifier une telle souillure devenait une urgence.
Quand aux fesses... hum, bon...
J'en ai déjà parlé dans l'extrait n°5 :
le fait que Korell soit un Mutmain impliquait qu’il ne pouvait ingurgiter que de l’eau claire et l’aliment synthétique en tube propre à son espèce.
À quoi pourraient bien lui servir des dents ? Enfin, j'y reviendrais dans les prochains extraits.

J’ai bien l’impression que les Mutmains se croient au-dessus de la condition humaine
Non. Ils le sont.

Merci pour tout ! Que tu ne soit pas amatrice de S-F me permet de vérifier si ce que j'écris est compréhensible.
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  azul le Lun 10 Mai 2010 - 19:27

La S-F est un genre tellement prolifique que tout a déjà été appliqué (crochets inversés - bien sûr -
Tiens donc ! En tout cas il n'y a rien de tel dans mes codes typo. Il semble cependant que le crochet inversé (extérieur) soit utilisé en mathématique.
Ce n'est pas le sien. Tu remarquera que c'est le seul extrait où il utilise la première personne du singulier.
Exact. Mais ce n'était pas le cas dans les versions que j'avais lu, si je me souviens bien



(Extrait n°10)
Chapitre 5 - L’allégorie de la pomme


Je me répète, mais si c’est l’effet que tu voulais créer il est réussi : on a vraiment l’impression que Korell est l’humain et ceux qui se prennent pour des hommes les primates.
Je trouve assez marrant que Dagmar explique la mutation des chenilles (ou asticots) en papillons, alors qu’en plus nous sommes dans le point de vue de Korell. Korell qui ne comprend pas ce qui est dit et ne voit que gesticulations de primates. C’est un peu comme s’il imaginait ce qui se dit. Je suppose qu’il y a un parallèle à faire entre humain et Mutmains.

Bien que les dunes en cachaient l’origine, le Mutmain lui associa – une fois encore – la même image
Bien que doit être suivi du subjonctif. J’avoue que là ça risque de pas faire jojo, vu que « cachassent » est requis. Tu pourrais utiliser le présent du subjonctif « cachent », ce qui ne concorde pas trop avec le passé simple de la principale. Mais je ne vois pas d’autre solution.
Pour sûr ! J’vois ne vêture d’amateur d’mites qu’y porte !
J’ai du mal à la décoder celle-ci, et pourtant je m’y connais en phrases bancales
les paroles rocailleuse de Dagmar
Rocailleuses
le bébé chatmaille
Qu’est-ce que c’est ?
il plongea dans l’eau claire et après quelques brasses vives, aperçut son compagnon de voyage
Une virgule après « et »
Vautrés à l'ombre de genets
Genêts. Un genet est un cheval espagnol
la minutie de ses gestes soutenait un ton inhabituel, comme s’il élaborait un piège minutieux.
Répétition minutie/minutieux
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  azul le Lun 10 Mai 2010 - 20:13

(Extrait n°11 - fin du chapitre 5)

J’avoue que tu mènes bien ton jeu : chacun prend l’autre pour un primate. Tu arrives même à me faire sourire, et mieux que ça à m’intéresser. Korell est dans la communication non verbale, il ne voit que des gesticulations et n’entend que des sons qui lui sont inconnus (comme le rire). Il voit le bas de l’échelle primaire là où il y a un langage structuré, fait en principe pour se comprendre chez une même espèce (avec les mots s’entend). Mais les mots, le langage, n’ont pas la même signification d’une personne à l’autre. Quelquefois, je me demande si l’homme n’y a pas perdu en clarté en voulant mettre des sons sur toutes choses, avec des syllabes de plus en plus sophistiquée pour désigner plus précisément. Parfois, les mots veulent dire tout le contraire de ce qu’ils sont censés dire.

Il y a un truc que j’adore faire : observer une scène entre deux ou plusieurs individus, dans le silence ou dans le brouhaha ; l’important est de ne rien entendre de ce qui se dit. Les gens sont incroyablement intéressants quand ils ne se sentent pas observés. Si tu arrives à « entrer » dans leur cercle, tu peux quelquefois deviner ce qu’ils vont faire sans avoir besoin d’entendre les mots. J’adore faire ça.

Il est excellent ce passage, très bien écrit.

la troupe gesticulait, tapait des mains et des pieds pour échapper au piège.
Il a une vision bien à lui des choses, celle d’une espèce différente qui interprète les gestes et les attitudes comme… un moyen de défense ?
Pour échapper à cette violence, Korell glissa sous l’eau
Oui on dirait
Celle-ci regorgent d’histoires
Regorge
Je ne laisserais pas un étranger
Laisserai – je vois un futur ici
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Nérouje le Mar 11 Mai 2010 - 16:43

Salut Azul Smile

Tout d'abord, merci pour ta contribution !

La S-F est un genre tellement prolifique que tout a déjà été appliqué (crochets inversés - bien sûr -
Tiens donc ! En tout cas il n'y a rien de tel dans mes codes typo.
=> "Ambigata" et "Avidia" de V. Michel. Les crochets y sont utilisé pour illustrer un mode de communication que l'on ne connait pas : l'exjonctif.
Pour en revenir à la Conjonction, j'ai encore modifié : gras pour les scènes revécues (on vas dire les souvenirs...) et italique entre croché pour ses ambrions de pensée (mode de réflexion qu'il n'est pas habitué à utiliser puisqu'il ne possède aucun langage.)

Je suppose qu’il y a un parallèle à faire entre humain et Mutmains.
Et plus... J'ai conçu le récit avec des "tiroirs". Si l'on peut se contenter de la trame principale et passer un bon moment (enfin, je l'espère) l'histoire devrait satisfaire ceux qui désirent creuser plus avant et stimuler leur réflexion sur des sujets plus profonds. Mais ça restera au choix du lecteur, non une obligation. Wink

Pour sûr ! J’vois ne vêture d’amateur d’mites qu’y porte !
J’ai du mal à la décoder celle-ci, et pourtant je m’y connais en phrases bancales
Rassures-toi, personne n'a compris ! J'ai modifié.

Mais les mots, le langage, n’ont pas la même signification d’une personne à l’autre. Quelquefois, je me demande si l’homme n’y a pas perdu en clarté en voulant mettre des sons sur toutes choses, avec des syllabes de plus en plus sophistiquée pour désigner plus précisément. Parfois, les mots veulent dire tout le contraire de ce qu’ils sont censés dire.

Il y a un truc que j’adore faire : observer une scène entre deux ou plusieurs individus, dans le silence ou dans le brouhaha ; l’important est de ne rien entendre de ce qui se dit. Les gens sont incroyablement intéressants quand ils ne se sentent pas observés. Si tu arrives à « entrer » dans leur cercle, tu peux quelquefois deviner ce qu’ils vont faire sans avoir besoin d’entendre les mots.
Dis... tu as des dents, tout d'même ?! Parce que...
Razz

Celle-ci regorgent d’histoires
Regorge
Non, celles-ci, puisqu'il s'agit des archives.

cheers merci !
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: (S-F) La conjonction K-D (version 2)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum