Le débat de l'identité nationale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  der Träumer le Mar 9 Fév 2010 - 19:40

Tout ce que vous dites est vrai et montre la complexité du problème. Il est vrai que j'ai du mal à saisir tout l'enjeux des sentiments d'appartenance aux régions, n'ayant pas été éduqué dans cette optique là.
Pour ce qui est de la culture, je maintiens : les bases doivent être connus et respectés pour pouvoir se prétendre français.
Enfin, pour l'Europe : un pays européen n'est pas envisageable pour le moment et n'est pas préférable à mon goût. On peut tout à fait vivre dans la tolérance et dans le respect sans cela. Le patriotisme, c'est ça. C'est le respect de la différence. Le nationalisme, ne la respecte pas. L'égalitarisme, l'annihile.
Je retiendrais ce petit débat sur ID ceci : Etre donc français passe avant tout pour moi par un sentiment de l'être et par la respect et l'amour porté à son pays.

__________________________________
Un jeu mortel. Une chance rare. Une vie unique.


avatar
der Träumer
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 694
Age : 26
Localisation : Lyon - Villeurbanne
Emploi/loisirs : Licence 2 Histoire de l'art-Archéologie / Histoire (Université Lumière Lyon II)
Votre talent : Écriture
Points : 509
Date d'inscription : 21/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  MrSonge le Mar 9 Fév 2010 - 19:44

Justement, moi c'est ce qui me chicane un peu, cette idée de respect de son pays. Qu'on l'aime, d'accord. Mais qu'on le respecte ? En quel honneur, j'ai envie de dire ? Finalement, on y est tombé par hasard, et n'importe quel français, à un coup de dé près, aurait pu être turque ou japonais. Le respect de son pays, poussé un tout tout tout petit peu trop loin, peut très vite mener à des aberrations du genre "Je vais à la guerre heureux, parce que c'est pour ma patrie". Personnellement je sais très bien que si j'avais été un jeune français en 14, j'aurais de loin préféré sauver ma peau plutôt que de la risquer pour mon pays.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  der Träumer le Mar 9 Fév 2010 - 19:47

Par respect j'entends ne pas lui porter préjudice comme beaucoup le fond actuellement en profitant du système par exemple ou en lui crachant dessus malgré tout ce qu'il fait pour eux.
Pour le patriotisme, comme partout, tout est dans la mesure.
avatar
der Träumer
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 694
Age : 26
Localisation : Lyon - Villeurbanne
Emploi/loisirs : Licence 2 Histoire de l'art-Archéologie / Histoire (Université Lumière Lyon II)
Votre talent : Écriture
Points : 509
Date d'inscription : 21/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  MrSonge le Mar 9 Fév 2010 - 19:50

Oui et non. Il faut savoir réagir quand ça ne va pas, et ne pas devenir une nation moutonnesque qui dit amen au président parce qu'il a une cravate et parle derrière deux micros en même temps. J'aurais plutôt tendance à dire qu'en ce moment, le "tout ce qu'il fait pour eux" est assez... utopique.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  der Träumer le Mar 9 Fév 2010 - 19:53

Je suis de ceux qui pensent que l'Etat est nécessaire et refuse totalement la théorie du complot. Le gouvernement actuel veut notre bien et se donne corps et âme pour. C'est indéniable. Après, les moyens qu'il utilise, purement politiques, sont sujet à ma discussion. C'est le propre de la politique...

__________________________________
Un jeu mortel. Une chance rare. Une vie unique.


avatar
der Träumer
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 694
Age : 26
Localisation : Lyon - Villeurbanne
Emploi/loisirs : Licence 2 Histoire de l'art-Archéologie / Histoire (Université Lumière Lyon II)
Votre talent : Écriture
Points : 509
Date d'inscription : 21/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  MrSonge le Mar 9 Fév 2010 - 19:57

Ahh alors là moi je ne pense pas. Le corps de Sarkozy, à la limite, il est pour sa femme. Mais surtout pour ses Rolex. En dernier lieu pour son pays. Et c'est partout pareil. Sans parler de la pléthore de ministre qui l'entourent. Premièrement, l'ANCIEN (merci Laumie xD) ministre de la culture, cet incapable de Lang qui aurait plus sa place comme montreur de foire qu'ailleurs...Ensuite, par exemple, monsieur Besson, qui ne sait même pas organiser correctement un débat alors qu'il le crie sur les toits.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  Pacô le Mar 9 Fév 2010 - 20:15

der Träumer a écrit:Je suis de ceux qui pensent que l'Etat est nécessaire et refuse totalement la théorie du complot. Le gouvernement actuel veut notre bien et se donne corps et âme pour. C'est indéniable. Après, les moyens qu'il utilise, purement politiques, sont sujet à ma discussion. C'est le propre de la politique...
Justement non.
L'aberration du monde politique, et par extension, de l'État, c'est de nous faire croire qu'un chef d'état oublie qu'il était chef de parti. Car la définition même de l'état démocratique, c'est d'être organisé par des fonctionnaires et donc de bien faire croire au peuple que celui qui prend les rennes de l'état n'est animé que par son désir d'exécuter sa fonction de président au sein de la société, le tout en enlevant sa casquette de chef de parti.

D'ailleurs c'est visible. Tous les président, lorsqu'il prenne leur fonction, déclarent : "Je serais le président de tous les français." Or, une partie des français (voire une moitié) ne voulait pas de cet homme comme président.

C'est donc un total non sens de croire que l'État veut notre bien à tous, car l'État n'est autre que celui qui a été élu par 53% des français et qui donc agira pour les 53% des français Rolling Eyes.
Ce qui, en vérité, fait que l'État ne peut pas faire notre bien à tous, c'est la possibilité que le même homme soit éligible plusieurs fois à la même fonction.

Ce que je viens de dire, c'est pour le cas général.
Pour le cas actuel, c'est encore pire. Il est être doux rêveur de croire que le gouvernement cherche à faire le Bien Commun (surtout en supprimant les boucliers fiscaux tiens).

Mais entre nous, on ne peut que faire le bien de la majorité, c'est bien connu. (sans mauvais jeu de mots).

Pour en revenir à l'Europe : le nationalisme n'est que le degré au-dessus du patriotisme. Comme la grippe est le degré au-dessus du petit rhume.
Pourtant, aucun des deux n'est bon pour nous.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  Darwin le Mar 9 Fév 2010 - 21:39

der Träumer a écrit:En effet, ce débat pourtant pas si inutile à première vue a encore été gâché par deux groupes illustrant parfaitement la décadence de notre société et du monde politique : les médias et l'opposition.

Hum celle-ci elle poutre, Staline aurait pas dit mieux, pour ne citer qu'un dictateur >.>

Non ce débat sur l'identité nationale, c'était avant tout une bonne blague, ça a excité les nationalistes et la haine de l'étranger, c'est ce que j'ai retenu en lisant les forums. Ça a aussi eu le mérite de faire passer le message aux-dits étrangers : "bon les gars on vous aime bien, mais vous êtes pas chez vous hein.", même ceux français de nationalité étrangère. J'entends par là le petit né de parents chinois / africains / maghrébins / etc, il est français, mais vu les critères de l'identité française qu'on lui donne, je peux dire qu'il se sent bien poussé hors du lit national.
Sarko nous a proposé une lubie, dans sa continuité à son espèce de désir à revenir en arrière, devoir de mémoire poussé au ridicule, retour aux règles de l'école des années 30 etc. Maintenant regain de patriotisme, comme juste avant les Guerres Mondiales. Je crois que plutôt essayer de chercher à revenir en arrière parce que c'était plus mieux, il faut vivre avec son temps, et donc au lieu de demander aux gens comment ils se sentent français, on devrait leur demander comment ils comptent vivre en communauté, c'est à dire pas comme il y a 50 ans, ni même comme il y a 10 ans, là on a des choses à dire.

__________________________________
Darwin @ Deamon-Space

 

 

 

 

avatar
Darwin
Dieu évolutif

Masculin Nombre de messages : 1987
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Votre talent : Aucun
Points : 1103
Date d'inscription : 13/08/2007

http://deamonspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat de l'identité nationale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum