Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Lun 15 Mar 2010 - 22:46

C'est en discutant tranquillement avec super Laumie que m'est venu ce débat.

Donc, je le mets en gros pour faire classe :

Faut-il avoir lu pour écrire ?

On peut le différencier en plusieurs parties également. Parce que par exemple, si quelqu'un passe son temps à lire des romans à l'eau de rose, est-ce qu'il pourra écrire de la Science Fiction ?

Moi, je vais répondre façon disserte : Oui et Non.
Non, parce que en principe, l'art d'écrire se trouve "au fond de nous" ( un blabla dans ce genre). Il est pas censé avoir de limite. Ni d'exemple.
Oui parce que l'écriture a évoluée au fil des années, que le lectorat change.

En fait, lire beaucoup n'est pas obligatoire, mais faut quand même un tit peu se tenir au courant je crois. En plus, être un grand lecteur ne fait pas de vous un bon écrivain.
ouais je sais, j'ai pas beaucoup d'arguments, mais il est 23h45, j'ai une soutenance de projet collectif demain, et j'ai fais tout un dossier aujourd'hui, alors je fatigue niveau argumentation.

( Par contre, l'argument : oui faut lire pour voir ce qui a déjà été fait, bouarf, je suis pas tout à fait d'accord. Après tout, je pense que la vraie originalité se trouve dans la façon dont on exploite une idée. Mais ça c'est un autre débat alors tchut !).
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  kat le Lun 15 Mar 2010 - 23:02

.


Dernière édition par kat le Ven 2 Avr 2010 - 22:48, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Lun 15 Mar 2010 - 23:19

Je suis en partie d'accord.
L'écriture doit être retravaillée, reformée, et tout les autres re. Mais est-ce qu'on a vraiment besoin de lire d'autres ouvrage pour faire quelque chose de bien ? Tu cites le dessin en exemple, mais on peut "bien" dessiner rien qu'en observant le monde. ( bon, en travaillant aussi évidemment).
Il n'est pas vraiment question de don, mais de base. Peut-on apprendre les bases de l'écriture sans lire ? ( Bon, la mise en forme itout ça compte pas).
Après tout, l'écriture, c'est une retranscription des récits oraux. Faut parvenir à les adapter pour un support écris, je pense pas qu'il y ait forcément besoin d'avoir lu.

PS : tu lis quoi ?
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  kat le Lun 15 Mar 2010 - 23:27

.


Dernière édition par kat le Ven 2 Avr 2010 - 22:48, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  MrSonge le Mar 16 Mar 2010 - 6:16

Je suis d'accord avec Kat et j'irai presque encore plus radicalement loin (oui, je suis radical, j'aime pas la tiédeur Twisted Evil ) :
Il faut avoir lu pour écrire.
Pour écrire quelque chose de conséquent, s'entend. N'importe qui maitrisant la langue peut pondre un petit pavé Fantasy à la "Eragon", ou un roman culcul-tagada à la Marc Lévy. Je veux bien parler de quelque chose de plus important, au moment où l'écriture devient un art. À ce moment-là, l'œuvre va s'inscrire dans une dynamique intrinsèque d'évolution culturelle (pas de progrès !). C'est de cela que participe les écrivains qui offrent de nouvelles œuvres au patrimoine culturel de leur pays. Et je suis prêt à sauter en parachute (j'ai le vertige) du haut de la Tour Eiffel si vous parvenez à me citer un seul écrivain véritable, mort ou vivant, qui n'est pas un grand lecteur.
La personnalité, l'originalité, tout cela, c'est bien beau, mais n'oubliez pas qu'on se forge par rapport aux autres et souvent grâce aux autres. Je suis ce que tu n'es pas, et c'est là toute ma spécificité. Tout d'abord, simple question de culture. Un écrivain travail avec des mots, avec sa langue. Comment peut-il prétendre la connaître s'il n'a pas lu ? Il passe à côté de centaines de milliers de possibilité, de potentialité que, à moins d'être le nouveau Hugo, il ne redécouvrira pas tout seul.
L'image que je préfère est celle de la digestion. Quand on mange, on ne fait pas comme trop souvent font les lycéens : apprendre et recracher tel quel. Quand on mange, on digère. C'est-à-dire que l'on transforme, on transmue et on s'approprie ce qui est bon pour nous, tout en rejetant ce qui ne nous aide pas à vivre. La lecture, et l'apprentissage en général, c'est pareil. Il faut lire et en faire quelque chose, de nos lectures. Alors bien sûr, il y aura du déchet, puisqu'on ne peut pas prétendre embrasser d'un coup d'oeil dans le même amour toute la littérature française des 5 siècles précédents. Mais il y aura aussi tout ce qu'on a pu assimiler organiquement et qui va nous aider, non seulement à trouver notre spécificité, donc à devenir nous même (Nietzsche : "Deviens ce que tu es"), mais également nous apporter une aide précieuse si on décide de se lancer dans l'écriture.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Itzpapalotl le Mer 17 Mar 2010 - 15:05

Je suis d'accord avec MrSonge. On peut commencer à écrire en n'ayant que peu lu. Mais on ne peut bien écrire qu'après avoir lu.

__________________________________
No matter what we do, at the end of the day... life is too short.
http://valamaldoran.wordpress.com
avatar
Itzpapalotl
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Nombre de messages : 389
Votre talent : Écriture
Points : 401
Date d'inscription : 08/03/2010

http://valamaldoran.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Pacô le Ven 19 Mar 2010 - 17:33

Je suis un peu du même avis que MrSonge.

On peut difficilement prétendre bien écrire si on n'a jamais touché à un livre de sa vie. Comme un forgeron aura besoin d'un maître forgeron, un auteur aura besoin d'un mentor. Et tout comme l'apprentissage du forgeron se passe à la forge, celui de l'écrivain passera par le livre.

Je reprends un peu les arguments de certains, mais déjà rien qu'au niveau de l'orthographe, c'est évident que la lecture favorise la qualité. J'ai envie de dire, quand on lit beaucoup, l'écriture d'un mot devient un automatisme et il est bien souvent inutile de courir dans un dico pour une broutille.
Pour développer l'imaginaire aussi, pour éviter d'être un bide culturel (et de ce fait ne pas réécrire ce qui a déjà été écrit ^_^), pour avoir des références, pour enrichir ses textes...
Tout bon auteur laisse transparaître au fil de ses textes - aussi originaux soient-ils - une empreinte de son auteur fétiche. C'est obligatoire et le plus souvent inconscient.

Et pour terminer avec un petit "je ressors mon cours", dans une dissertation il est très mauvais d'appliquer le plan : Oui et Non, Lou ^_^".
Parce que comme nous le rabâche notre prof de philo, vous faites un "oui", un "non" et une conclusion avec un "alors peut-être" ?
Bref, vaut mieux faire un oui ou un non, puis des nuances.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Ven 19 Mar 2010 - 18:18

Bha, je finissais toujours par terminer mes dissert en disant que de toute façon, on va mourir donc bon on s'en fou (avec des variations, mais le but étant toujours de dire "mourir").

Mais en fait, la vous parlez de livres qui sont publiés, hors l'écriture c'est aussi un journal intime, une lettre...
On peut donc écrire si on a pas lu non ?

PS : et j'avais des bonnes notes en philo NA !
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  kat le Ven 19 Mar 2010 - 18:31

.


Dernière édition par kat le Ven 2 Avr 2010 - 22:47, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Ven 19 Mar 2010 - 18:37

C'est pour ça que j'entre cette donnée maintenant. Écrire pour soi, c'est aussi écrire je trouve.
Je me souviens pas qu'Anne Franck soit une grande lectrice ( Bon, je cite Anne Franck, mais je suis pas sûre que son journal intime n'est pas été remanié par-ci par-la).
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  kat le Ven 19 Mar 2010 - 18:44

.


Dernière édition par kat le Ven 2 Avr 2010 - 22:47, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Ven 19 Mar 2010 - 18:54

Je tiens à faire remarquer que le sujet était : Faut-il avoir lu pour écrire.
Hors, j'ai jamais mis : écrire des romans qui sont publiés et qui ont du succès.
Ce n'est pas si basique que ça d'écrire. Perso, je ne pense pas que la reconnaissance soit une finalité dans l'écriture. Pour répondre à ce genre de question, on ne peut pas sélectionner une seule chose et y répondre. Faut comprendre tout l'ensemble.
On peut aussi se dire : lire quoi ? Parce que quelqu'un qui n'a jamais posé les yeux sur un livre lis quand même : les panneaux routiers, le journal, ses cours...

Haha, ça devient dur la.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  MrSonge le Ven 19 Mar 2010 - 19:03

Perso, je ne pense pas que la reconnaissance soit une finalité dans l'écriture.
Tu noteras que je n'ai pas parlé de reconnaissance. Une œuvre peut-être sublime, capitale pour l'évolution de la littérature et être méconnue. (Ceux qui ont lu Lautréamont lèvent la main... Rolling Eyes ).

Mais si on va dans le sens d'écrire "primitivement", non, on a pas besoin de lire (dans le sens lire de la littérature). N'importe qui peut rédiger une lettre de félicitations, une carte postale, une lettre de motivation en connaissant un minimum de grammaire et d'orthographe. Mais même là, quelqu'un qui n'ouvre jamais aucun livre, je suis prêt à parier que sa lettre de motivation sera absolument déplorable. Le degré zéro de l'écriture (c'est-à-dire quand on ne veut que transmettre une information - mauvais articles de journaux, lettres, et tout ce qu'on rédige de ce genre-là), tout le monde le pratique, s'il a un minimum d'éducation. Après, dès que l'on s'engage dans le domaine de la littérature, là ça devient autre chose, et c'est à partir de ce stade-là que je crois la lecture indispensable. Pour le reste, mon frère ne lit jamais -sauf pour le lycée, il est bien obligé- et il arrive à pondre des textes scolaires médiocrement dans la moyenne. Donc, non, à ce niveau, l'un n'est pas nécessaire pour l'autre.

Tout bon auteur laisse transparaître au fil de ses textes - aussi originaux soient-ils - une empreinte de son auteur fétiche. C'est obligatoire et le plus souvent inconscient.
Cela, par contre, je ne suis pas d'accord.
Tu peux lire l'intégrale de Céline, je suis persuadé que tu ne retrouveras pas l'empreinte de Rabelais, ni de La Fontaine, ni de n'importe qui d'autre, d'ailleurs...
Idem pour Hugo. Si tu prends ses écrits de la maturité, tu ne trouves pas une once de Chateaubriand.
Baudelaire de même, dans ses Fleurs du Mal, par exemple, il n'y a l'empreinte de personne, excepté la sienne.

Je suis contre l'idée de génération spontanée en littérature (un génie qui, pouf !, jaillit de nulle part), mais je crois aussi que lorsqu'un écrivain atteint un certain degré de génie, les empreintes et influence sont tellement assimilées, qu'elles se gomment d'elles-mêmes.


Dernière édition par MrSonge le Ven 19 Mar 2010 - 19:08, édité 1 fois

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  kat le Ven 19 Mar 2010 - 19:06

.


Dernière édition par kat le Ven 2 Avr 2010 - 22:49, édité 1 fois

kat
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 829
Votre talent : Écriture
Points : 1000
Date d'inscription : 17/12/2009

http://www.thebookedition.com/go-to-hell-de-oxanna-hope-p-40057.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  B. le Ven 19 Mar 2010 - 19:23

MrSonge a écrit:N'importe qui maitrisant la langue peut pondre un petit pavé Fantasy à la "Eragon", ou un roman culcul-tagada à la Marc Lévy.
Ecoute, je ne veux pas provoquer une nouvelle polémique, mais franchement, tu devrais te trouver une nouvelle tête de turc. Tu peux penser de lui ce que tu veux, reconnais au moins qu'il se vend parfaitement bien. Je ne tiens pas à entrer dans un nouveau débat sur cet auteur, mais n'as-tu pas d'autres auteurs à attaquer, histoire de nous offrir un autre son de cloche ? Répéter à l'infini que tu ne peux pas le blairer, on a compris, et ça commence à me lasser grandement. Je suis sûre que, dans ton infini savoir, tu seras parfaitement en mesure de démonter quelqu'un d'autre, au moins pour nous prouver que tu ne bases pas ton argumentation sur un seul auteur.

Pour apporter ma petite pierre à ce débat sur la lecture, je partage un peu chacun de vos avis.
Il faut avoir lu pour écrire, c'est certain. La lecture nous enseigne le maniement de la langue, sa grammaire, sa syntaxe, mais aussi des mots nouveaux. Lire est important pour tout le monde d'ailleurs, pas seulement pour les écrivains. Ça stimule l'imagination, ça entraîne dans d'autres mondes, d'autres époques, vers d'autres pays et d'autres moeurs. Lire apporte un enrichissement personnel à côté duquel on ne peut pas passer, surtout si on se prétend auteur. Au moins pour ne pas réécrire des histoires déjà maintes fois traitées, au moins pour leur apporter une vision nouvelle.
Et puis, le plaisir d'écrire vient du plaisir de lire, il vient de l'envie de conter à son tour nos propres histoires. L'un et l'autre sont étroitement liés, à mon avis.

Autre chose aussi. Ecrire une histoire de fantasy ne demande pas tellement de recherches : on créé un monde, des personnages. Rien n'étant réel, l'auteur n'a aucun besoin de faire des recherches. Par contre, écrire un texte historique ou contemporain, pour peu qu'on se réfère à quelques dates ou personnages existants ou ayant existé (pour ancrer le récit dans la réalité et le rendre plausible), il vient un moment où faire des recherches, et donc lire, devient inévitable.

Lecture et écriture sont indissociables.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  MrSonge le Ven 19 Mar 2010 - 19:38

Ecoute, je ne veux pas provoquer une nouvelle polémique, mais franchement, tu devrais te trouver une nouvelle tête de turc. Tu peux penser de lui ce que tu veux, reconnais au moins qu'il se vend parfaitement bien. Je ne tiens pas à entrer dans un nouveau débat sur cet auteur, mais n'as-tu pas d'autres auteurs à attaquer, histoire de nous offrir un autre son de cloche ? Répéter à l'infini que tu ne peux pas le blairer, on a compris, et ça commence à me lasser grandement. Je suis sûre que, dans ton infini savoir, tu seras parfaitement en mesure de démonter quelqu'un d'autre, au moins pour nous prouver que tu ne bases pas ton argumentation sur un seul auteur.
Oh, si. Puisque tu me le demandes si gentiment, déballons une fois pour toutes mes bêtes noires des bouquins franchouilards, ce sera toujours cela de fait.
En tête : Marc Lévy
Suivi de près par : Bernard Werber
Ah, une femme, tiens pour compléter le trio de tête : Anna Gavalda
Viennent ensuite, dans le désordre :
Amélie Nothomb (sauf ses premiers romans)
Guillaume Musso
BHL
Christine Angot
Madeleine Chapsal
Florian Zeller
Frédéric Beigbeder
Philippe Labro
Alexandre Jardin
Paul Coelho
E-E. Schmidt
Marie Darrieusecq
Camille Laurens
Emmanuelle Bernheim
Dominique de Villepin

Voilà, comme cela, j'aurai fait les deux listes. Mes coups de cœur, mes coups de gueule (lus, bien évidemment, pour chacun et chacune, j'ai perdu au moins quelques heures de ma vie..).
Ceci dit, passons.

Il faut avoir lu pour écrire, c'est certain. La lecture nous enseigne le maniement de la langue, sa grammaire, sa syntaxe, mais aussi des mots nouveaux. Lire est important pour tout le monde d'ailleurs, pas seulement pour les écrivains. Ça stimule l'imagination, ça entraîne dans d'autres mondes, d'autres époques, vers d'autres pays et d'autres moeurs. Lire apporte un enrichissement personnel à côté duquel on ne peut pas passer, surtout si on se prétend auteur. Au moins pour ne pas réécrire des histoires déjà maintes fois traitées, au moins pour leur apporter une vision nouvelle.
Entièrement d'accord. On a un peu mis de côté cet aspect de "nourriture". Écrire, c'est "manger", manger, c'est bon pour la santé. Evidemment, il faut avoir la maturité de s'inspirer de... sans copier, mais je crois que justement, c'est en lisant de nombreux livres de plusieurs horizons qu'on parvient à faire la part des choses et à piquer un peu partout ce qui nous touche et nous parle le plus afin d'en faire un cocktail personnel auquel on va finalement rajouter nos épices qui n'appartiennent qu'à nous.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Ven 19 Mar 2010 - 20:48

Perso, j'aime bien Anna Gavalda. Moi, tant que MrSonge critique l'écrivain et pas le lecteur, boarf, je m'en fiche ( j'aime pas qu'on catégorise les lecteurs.)

Ceci dit, je suis pas assez cultivée pour ressortir des auteurs qui ne sont pas de grand lecteur. Peut-être dans l'antiquité ou le moyen-âge vu qu'il y avait plutôt une tradition orale.

Et pour la reconnaissance, c'est juste moi qui en parlait, parfois j'ai des avis propres aussi.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  B. le Dim 21 Mar 2010 - 12:09

MrSonge a écrit:
Oh, si. Puisque tu me le demandes si gentiment, déballons une fois pour toutes mes bêtes noires des bouquins franchouilards, ce sera toujours cela de fait.
En tête : Marc Lévy
Suivi de près par : Bernard Werber
Ah, une femme, tiens pour compléter le trio de tête : Anna Gavalda
Viennent ensuite, dans le désordre :
Amélie Nothomb (sauf ses premiers romans)
Guillaume Musso
BHL
Christine Angot
Madeleine Chapsal
Florian Zeller
Frédéric Beigbeder
Philippe Labro
Alexandre Jardin
Paul Coelho
E-E. Schmidt
Marie Darrieusecq
Camille Laurens
Emmanuelle Bernheim
Dominique de Villepin


Ah, voilà une liste intéressante.
Je sais pourquoi tu n'aimes ni Werber, ni Nothomb, ni Beigbeder (sans parler de Lévy) car tu en as déjà dit sur eux.
Mais que reproches-tu à Paulo Coelho ?

Sinon, contente qu'on soit du même avis en ce qui concerne le rapport lecture/écriture. Very Happy

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Pacô le Dim 21 Mar 2010 - 12:13

Je sais que l'on reproche à Paulo Coehlo de se prendre pour le philosophe des temps modernes en pondant des contes qui sont de pâles copies des génies (comme Voltaire).
Et on lui reproche aussi de faire une philosophie ras les pâquerettes.

Personnellement, pour avoir lu L'alchimiste, la morale finale m'avait bien plu. Après, question philosophie, j'ai connu mieux. Mais question auteur, c'était pas mal.

Mis à part des tournures pompeuses qui, à force, devenaient lourdes u_u".

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  MrSonge le Dim 21 Mar 2010 - 14:32

Mais que reproches-tu à Paulo Coelho ?
Beaucoup de choses. Paul Coelho fait partie des auteurs que je considère comme moins mauvais que Lévy, mais paradoxalement plus dangereux parce qu'hypocrite. Marc Lévy assume son "romandegarisme" ; Coelho se prend pour un écrivain. Et la pire chose qui puisse arriver à une plume médiocre, c'est de se prendre pour un écrivain. En plus de cela, comme si ça ne suffisait pas, il se prend pour un philosophe. Et la pire chose qui puisse arriver à une plume médiocre qui se prend pour un écrivain, c'est de se prendre pour un philosophe.
Donc évidemment, en premier lieu, je lui reproche de travestir du néant intellectuel en grande épopée de pensée du XXIe siècle. Tout ce que Coelho dit, quand ce n'est pas n'importe quoi, ça a déjà été dit bien mieux et au moins depuis Socrate.
En second lieu... ma foi, dans sa dizaine de bouquin, je cherche toujours une page qui soit digne d'un auteur. Je trouve pas. Je crois qu'il est assez connu au Brésil pour ses fautes de grammaire, sans doute fastidieusement gommées par les traducteurs. Son style me paraît plat, sans aucune individualité. Il use de moyens faciles, abuse du lieu commun et traite ses sujets avec superficialité à la manière des manuels bidons de psychologie qu'on trouve dans les mauvaises librairies.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  B. le Dim 21 Mar 2010 - 20:50

Pacô a écrit:Je sais que l'on reproche à Paulo Coehlo de se prendre pour le philosophe des temps modernes en pondant des contes qui sont de pâles copies des génies (comme Voltaire).
Et on lui reproche aussi de faire une philosophie ras les pâquerettes.
Ah oui, c'est vrai, j'avais entendu ça.

Mr Songe a écrit:En second lieu... ma foi, dans sa dizaine de bouquin, je cherche toujours une page qui soit digne d'un auteur.
Tu en as lu autant de lui ? Comment as-tu pu en lire autant alors que son écriture ne te plaisait pas ?
Moi, quand je sature dès le premier, je n'en lis pas deux. Et si j'en lis deux et que le deuxième m'a lassée, je n'en lis pas davantage... Par contre, quand je suis passionnée, je peux en lire des dizaines, oui (j'ai 22 romans d'un même auteur).

J'ai lu l'Alchimiste. Je l'ai commandé sur Chapitre.com la semaine dernière d'ailleurs, parce que je l'avais beaucoup aimé et que le bouquin que j'avais lu à l'époque est à mes parents. Il me le fallait pour la bonne raison que c'est en le lisant que j'ai plongé dans le désert. Je me suis inspirée de toutes les impressions que ce livre a fait naître en moi pour écrire L'Ombre du cavalier. Et pourtant, j'avais lu l'Alchimiste des années avant d'écrire ma nouvelle... Ce livre est un indispensable pour moi.
Par contre, j'ai lu La Cinquième montagne et je l'ai moins aimé. Du coup, je n'en ai pas lu d'autre de cet auteur.
On peut accuser sa philosophie de "ras des pâquerettes", il n'empêche que son histoire, de bout en bout, m'a fait rêver et m'a emportée dans un autre monde. Et pour moi, ça suffit à donner du talent à un auteur.
Mais une nouvelle fois, cela prouve que chaque personne n'attend pas les mêmes choses de ses lectures. Wink

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  MrSonge le Dim 21 Mar 2010 - 21:09

Tu en as lu autant de lui ? Comment as-tu pu en lire autant alors que son écriture ne te plaisait pas ?
Bah c'est peut-être absurde mais... Comme je ne l'ai pas tout de suite classé dans les déchets absolus, je me suis dit que peut-être, il y avait un espoir d'amélioration. C'est pour cela que j'ai pas lâché tout de suite.

Mais une nouvelle fois, cela prouve que chaque personne n'attend pas les mêmes choses de ses lectures.
Effectivement. Pour moi, là, tu as parlé de beaucoup de choses, sauf de ta lecture. ^^
Moi, ce qui m'importe, c'est le texte. Or, quand je lis Coelho, je ne trouve rien. Pas de fond, pas de forme. Alors oui, sans doute l'histoire peut plaire et toucher certaines personnes dont c'est la corde sensible. Mais cela suffit-il vraiment à en faire un auteur ? J'ai des doutes, au vue du nombre de gens capables d'inventer des histoires, je me dis qu'un écrivain doit être capable de plus que ce minimum syndical. Wink
Maintenant si je peux te conseiller un livre qui parle du désert, à mon avis avec autrement plus de profondeur, de littéralité et de talent que L'Alchimiste, ce serait Désert, de Le Clézio. C'est.... différent, mais, à mon humble avis, nettement supérieur. Au moins du point de vue littéraire.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Lou le Dim 21 Mar 2010 - 21:10

Moi j'avais bien aimé l'oeil du loup de daniel pennac. Ca parlait de désert aussi.

Bon ok, je me tais ^^
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  B. le Dim 21 Mar 2010 - 21:15

MrSonge a écrit:Maintenant si je peux te conseiller un livre qui parle du désert, à mon avis avec autrement plus de profondeur, de littéralité et de talent que L'Alchimiste, ce serait Désert, de Le Clézio. C'est.... différent, mais, à mon humble avis, nettement supérieur. Au moins du point de vue littéraire.
Tu sais pas que j'ai fait une liste des livres que tu m'as conseillés ? Sans rire, je prévois de les lire... Mais là, mon homme essaie de me convertir à Van Cauwelaert à coup de livres offerts, et je dois dire qu'il est en train d'y parvenir. Razz Du coup, je lis cet auteur. Mais j'ai aussi une certaine bibliographie médiévale à lire dans le cadre des recherches que je fais pour mon roman. Et là, j'ai attaqué une étude de 435 pages... Autant te dire que ce Désert, ce ne sera pas pour tout de suite, mais je note ! Merci. Very Happy


Dernière édition par Barbara le Dim 21 Mar 2010 - 21:17, édité 1 fois

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Liven d'Eleissen le Dim 21 Mar 2010 - 21:16

C'est un débat très intéressant ^^ Je rejoins un peu tous vos avis sur ce qui a été déjà dit, et je suis bien d'accord que pour écrire, il faut avoir lu. Tout le monde sait faire une rédaction mais pour passer un "cran" au-dessus, se lancer dans l'écriture de nouvelles ou de romans, il est difficile d'aboutir si on ne sait pas où on va.

Barbara a écrit:
Autre chose aussi. Ecrire une histoire de fantasy ne demande pas tellement de recherches : on créé un monde, des personnages. Rien n'étant réel, l'auteur n'a aucun besoin de faire des recherches. Par contre, écrire un texte historique ou contemporain, pour peu qu'on se réfère à quelques dates ou personnages existants ou ayant existé (pour ancrer le récit dans la réalité et le rendre plausible), il vient un moment où faire des recherches, et donc lire, devient inévitable.

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Ecrire de la fantasy nécessite également de faire des recherches parce que ces mondes doivent avoir une certaine crédibilité, fonctionner selon leur logique. La plupart des livres du genre sont placés dans un décor médiéval; il faut bien à un moment ou un autre se renseigner précisément sur les armes de cette époque, les châteaux, la manière dont les gens vivaient, les foires, les vêtements etc etc si on veut obtenir une certaine vraisemblance. De même, pour tout ce qui est des détails pratiques (mon héros se fait torturer, de quelle manière? comment en sort-il?), il faut faire un minimum de recherches.

__________________________________

*from my book

+Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime.
+L'écrivain original n'est pas celui qui n'imite personne mais celui que personne ne peut imiter.

+Je déplace ton pion sur ce maudit échiquier. Prends garde à la Reine. Elle te prendra et t'emportera dans cet empire de décadence. Le Fou veille. Le Cavalier te regarde.Échec et mat, trésor. [By a friend, Elilah]
avatar
Liven d'Eleissen
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1865
Age : 26
Localisation : Over the stars, in my dreams...
Emploi/loisirs : Khâgne Lettres Modernes
Votre talent : Écriture
Points : 1766
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujet de débat : Faut-il avoir lu pour écrire ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum