Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  MrSonge le Jeu 1 Avr 2010 - 16:26

Alors qu'approche le cinquième anniversaire de son accession au trône de Pierre, Benoît XVI est mis en cause pour la façon dont l'Eglise a couvert les scandales pédophiles. Pour les catholiques, ce pape est un tragédie. Pour les mécréants, c'est un régal d'humour involontaire...

«Vous savez, les enfants oublient vite.»
Ce furent les mots lâchés à la porte de l'évêché, dans le canton suisse du Valais, il n'y a pas si longtemps, à une mère venue raconter que là-bas, dans son village de Bramois, le curé avait violé son enfant. «Ne pas se laisser intimider par les jacasseries» : ce sont, la semaine dernière, les mots d'un pape, Joseph Ratzinger, au jour des Rameaux, à l'heure où les mises en cause s'accumulent contre lui. Entre ses deux phrases, presque un demi-siècle, et pourtant l'ignominie d'un évêque d'autrefois qui ne voulut même pas recevoir une mère, et l'absence de regard du pape d'aujourd'hui sur lui-même, de contrition peut-être, il y a ce constat que rien ne change.
Alors jacassons encore un peu au sujet de Benoît XVI. Jacassons parce que l'effroi est désormais dans son Eglise, au sein des catholiques. Et il y a du pathétique à voir défiler, pour défendre le pape, l'habituelle escouade de ses courtisans, psalmodiant comme un chapelet une paranoïa d'époque. Bien sûr, les critiques contre l'Eglise réunissent des aréopages souvent hétéroclites, souhaitant qu'elle reste à sa place, ne parle par exemple ni des dérives du capitalisme, ni de violences totalitaires. Mais sur ce coup-là, tous, à les croire, en voudraient aux catholiques... Libertaires et anarchistes, anticléricaux ou protestants, droite ou gauche, et le Diable probablement : une conspiration obsessionnelle et sexuelle serait en marche, destinée à bouffer de la soutane, surtout quand elle se veut blanche et sans taches équivoques.

Tout cela rappelle un peu l'élection de Benoît XVI... La même procession miraculeuse, pizzaïolos ou cardinaux, convoqués comme des enfants de choeur devant micros et caméra en avril 2005, afin de dire qu'il était un homme ouvert et formidable. Certes, la Congrégation pour la doctrine de la foi, conduite par le «Panzerkardinal» pendant 25 ans, s'était avérée sous sa férule une machine à casser du théologien non-conforme... Mais c'était son rôle, disait-on alors. Et dorénavant devenu pape, le bras portant le glaive allait s'ouvrir pour étreindre. Or il ne se passe bientôt plus six mois, avec Joseph Ratzinger, sans une polémique de plus.

Brefs rappels :

Dès l’été 2005 à Cologne, puis à Ratisbonne, à l’automne 2006, il bafoue les progrès de l’œcuménisme, fâche les plus modérés des musulmans en amalgamant violence et islam. Il y aura ensuite des exégèses apitoyées, des explications de texte, des tentatives de rafistolage. C’est le début pour ses porte-parole d’un mode opératoire: on ne l’a pas compris, parce qu’on n’est pas intelligent comme lui. Il tente à chaque fois de s’en sortir en jouant sur une complexité qui échapperait à tous.

En janvier 2009, il décide ainsi de faire revenir dans l’Eglise la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, sise à Ecône, en Valais. Les émules de Monseigneur Marcel Lefèvre, admirateur de Videla, Franco ou Salazar, avaient été excommuniés par Jean-Paul II. Mais il veut plus que tout l’unité et la réconciliation avec les intégristes. Un des évêques de la Fraternité, Richard Williamson, tient cependant juste avant, à la télévision, des propos niant les chambres à gaz d’Auschwitz. Effarement mondial, mais il s’arc-boute, attend avant de réagir, de consentir à imaginer que Williamson pourrait s’excuser, un peu.

Bien évidemment, suite à ce précédent petit bémol, ressort encore sa propre enfance. Ces Jeunesses hitlériennes qu’on l’obligea à rejoindre. On n’est pas sérieux quand on a 14 ans. Bien sûr, ce sont là jacasseries encore, les fidèles n’y comprennent goutte, hormis une chose: lorsque, comme lui, on a défilé sous une croix gammée, on fait attention à la Bête, on ne la laisse pas vaquer alentour, comme une suspicion qui remonterait sans cesse en surface. Bref: on ne réintègre pas des antisémites négationnistes dans l’Eglise.

Il y a une insistance si imprudente, chez lui, sur ces sujets. En décembre 2009, il surprend encore en signant le décret ouvrant la voie à la béatification de Pie XII. C’est le pape de son enfance, lettré à sa manière, théologien fin. Mais ce fut surtout le vicaire de l’indécision et du silence, droit dans ses mules, incapable, même après la guerre (surtout après la guerre !!), de dire le génocide. Les archives du Vatican sur Pie XII ne sont toujours pas complètement ouvertes. Pourquoi? Désormais, ne reste plus à trouver qu’un dernier clou sur cette croix. Le Vatican est à la recherche d’un miracle attribuable à l’intervention de Pie XII...

C’est du mauvais esprit, d'accord, mais voici venir le Golgotha de Joseph Ratzinger.
Le déferlement des affaires de prêtres pédophiles a pris une telle ampleur, dans tant de régions, que ses partisans en viennent à louer, c’est un comble, la manière dont il aurait soulevé le couvercle du silence. Un genre de Monsieur Jourdain de la transparence pédophile, qui intéresse surtout l’Europe et l’Amérique du Nord: à croire qu’en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, là où se recrutent désormais les légions de nouvelles ouailles de Christ, il ne se passe rien ou alors ces histoires n’intéressent personne. Mais l’Irlande, les Etats-Unis, son Allemagne bien sûr où l’on exhibe des organigrammes de centrale atomique pour faire croire qu’il n’était pas au courant, dans son propre diocèse, des décisions concernant les prêtres pédophiles «déplacés». Qui peut imaginer cela de Benoît XVI, connaissant son peu de goût pour toute délégation de pouvoir? Et puis le frère, Georg, évêque lui aussi, à Ratisbonne, qui mettait des claques et entendait chanter les chœurs, mais jamais les cris des enfants violés...
D'après un nombre plus en plus conséquent de gens, de plus en plus fiables, Benoît XVI savait. Il a toujours su. Il rassemblait rapports et dossiers à Rome et souhaitait le «secret pontifical» absolu sur ces sales histoires et ses mines compassionnelles d’aujourd’hui apparaissent obscènes.

Encore une petite chose, au passage : Sa lettre pastorale aux catholiques d’Irlande, datée du 19 mars.
Elle ne s’adresse qu’aux seuls Irlandais, ce qui a provoqué un premier écœurement. Cette stratégie du confinement est terrible. Les affaires de prêtres pédophiles vont-elles, comme le nuage de Tchernobyl, au gré des vents mais s’arrêtant aux frontières? Quid des Etats-Unis, de la France, de l’Allemagne, de la Suisse, du reste du monde? A aucun moment, en cette lettre, il ne reconnaît la moindre responsabilité du système de l’Eglise. Pour le pape, ce sont seulement des hommes qui ont fauté, jamais l’institution. Pourtant, il y avait protection, décisions, secret, organisation, y compris par lui-même. Où sont, en cette lettre de Benoît XVI, ses propres excuses?

Ensuite, la lettre a la froide ignominie théologique de retourner les choses en présentant l’Eglise comme l’authentique victime des affaires de pédophilie. Cela, en convoquant jusqu’à l’image du Christ, victime originelle et instrumentalisée, sur laquelle le pape ose le culot diabolique de projeter l’image des tortionnaires de son Eglise: «Le sacrifice rédempteur du Christ a le pouvoir de pardonner même le plus grave des péchés et de tirer le bien également du plus terrible des maux», écrit-il, plein de compassion, aux abuseurs. Pauvre Christ, s'il avait prévu cela...

Benoît XVI en profite aussi pour une vanne à ce concile Vatican II que le temps lui a fait abhorrer: «Le programme de renouveau proposé par le concile Vatican II fut parfois mal interprété et en vérité, à la lumière des profonds changements sociaux qui avaient lieu, il était très difficile de comprendre.» Tout cela, bien évidemment, ne serait pas arrivé sans ces inconscients de Vatican II. A l’arrivée, aucune mesure concrète (à part la prière!). Ainsi, que devient le cardinal Sean Brady, qui a couvert toutes ces sodomies d’enfants irlandais durant des années? Il va bien? Quel avenir pour les tribunaux ecclésiastiques? Leur suppression n’est jamais envisagée. Tout restera exactement comme avant. A un détail près: «La prière pour l’Eglise en Irlande» que le pape offre en conclusion de son texte. Un sommet de mauvaise foi, où Joseph Ratzinger avait l’occasion de demander de prier pour les victimes. Il a préféré, encore, le faire pour ses coupables.

Jacassants vont donc les catholiques critiques, inaptes certainement à saisir une théologie aussi subtile. Benoît XVI disait en février: «Les abus sexuels sur des enfants et des jeunes gens sont non seulement un crime atroce, mais aussi un péché grave qui offense Dieu.»... Je ne sais pas si on retourne une soutane aussi facilement qu'une veste, mais visiblement, c'est le cas. Alors évidemment l'Eglise n'a de loin pas le monopole des pédophiles, qui oserait soutenir une pareille thèse ? Mais comment peut-elle donc revendiquer une mission aussi sainte et sacrée que la sienne si elle n'est pas plus vigilante qu'ailleurs lorsqu'il s'agit d'un genre de criminalité aussi immonde que celui-ci ?

«Qu’ils se souviennent que Dieu est juge et vengeur du sang innocent qui, de la terre, crie vers le ciel.»
Le mot est de Pie XI, pape que le Vatican ne songe aucunement à béatifier. «Les enfants oublient vite», ce n’est pas vrai: comme Dieu, ils n’oublient jamais. L’enfant violé de Bramois a déjà écrit trois livres pour hurler sa douleur. Ils ont sans doute échappé à Benoît XVI...

Alors bon, en fin de compte, la question se pose. Sommes-nous face à un réel scandale, justifié dans ses fondements ou à une sournoise conspiration des anticléricaux de tous bords (il faudrait alors compter les protestants dans le lot, entre autres...) qui sautent avec concupiscence sur une occasion rêvée d'ébranler une fois de plus les Pierres de l'Eglise catholique romaine ?

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Morganne le Ven 2 Avr 2010 - 15:56

hum une légère précision sur cette histoire de pédophilie.
c'est un crime épouvantable et empiré par le fait qu'il ait été commis par des hommes d'Eglise, mais je vous signale a tous hasard qu'a l'époque où ils ont été commis, la pédophilie était admise (peut être pas très glorieuse, mais on savait que ca se faisait courament), et n'était en aucun cas reconnue comme un crime. A vrai dire dans l'esprit des gens c'était un peu comme l'homosexualité aujourd'hui, en aucun ca sillégal et beaucoup pensaient que ca ne concernait que les intéressait et que c'était une pratique sexuelle comme une autre. Je ne dis pas ca pour excuser ces pretres, en aucun cas. Mais en ce qui concerne le pape, il ne pouvait pas faire grand chose, et au passage dernière paranthèse, les autorités politiques en place en savient autant que lui et n'ont pas plus réagi. Enfin, c'est légalement non conforme de soulever une affaire aussi vieille.

Et puis je voudrais dire aussi que si on se fie uniquement aux médias on n'a que la part négative de ses actions. Ce n'est ni un incompétent ni un abruti fini, et il fait des choses importantes, mais vu que tout le monde s'en fout on risque pas de le remarquer.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  MrSonge le Ven 2 Avr 2010 - 16:02

Je ne dis pas ca pour excuser ces pretres, en aucun cas. Mais en ce qui concerne le pape, il ne pouvait pas faire grand chose, et au passage dernière paranthèse, les autorités politiques en place en savient autant que lui et n'ont pas plus réagi.
Il y a une marge très nette, pour moi, entre envoyer au moins un petit blâme comme se plaisaient il y a encore peu de temps à le faire bon nombre de curés ("Pas bien !"), et carrément étouffer l'affaire comme ça été le cas. Parce que au sein de l'Eglise, c'est tout de même un délit, non, comme toute relation sexuelle que ne doivent pas avoir les prêtres... ?
Et encore une fois, les autorités politiques c'est une autre question. Si elles sont également incompétentes ou timides, c'est leur problème, pas celui de l'Eglise. ^^

Enfin, c'est légalement non conforme de soulever une affaire aussi vieille.
Ah ça, c'est comme cette histoire de curé Valaisan... Le type qui a été violé te dira qu'il se fout sans doute totalement de la prescription juridique.

Ce n'est ni un incompétent ni un abruti fini, et il fait des choses importantes, mais vu que tout le monde s'en fout on risque pas de le remarquer.
Alors là, je demande des exemples à la hauteur de ses bourdes en tous genres, parce que par chez nous, même les plus cathos des cathos semblent franchement en douter. xD

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Morganne le Ven 2 Avr 2010 - 16:11

je sais bien taper sur le pape est devenu une mode chez les cathos.
renseigne toi sur tout le travail qu'il accomplit notament avec les protestant et les anglicans. Oh certes, de loin vu de l'extérieur ca n'a pas l'air de grand chose, mais marcher vers une réunification de l'Eglise ce n'est pas rien, l'unité des chrétiens, ca compte.
ses trois encycliques et notamment la dernière saluée, je le rapelle par le monde laïque, et notamment et france. Enfin et malgré tout ce qu'on peut dire c'est le premier pape a prendre des mesures contre la pédophilie. (je t'entend déjà hurler, nempêche que c'est parfaitement vrai)

Pour revenir a cette histoire de délais légal, certes, le type s'en fout. Et ? dans un cas de viol, quel qu'il soit, si le délais est dépassé on n'a pas le droit de débuter une procédure, pour des raisons pratiques principalement mais pas seulement, et on considère que les médias n'ont pas à remuer sans cesse des affaires vieilles de plusieurs dizaines d'années. Alors pourquoi ce serait différent avec le Pape? Tout simplement parce que c'est un bon moyen de taper sur l'Eglise, ca devient un vrai sport. bientôt y'aura une discipline destruction de l'Eglise au JO.
Encore une fois ca n'enlève rien à la gravité de ce qui s'est passé, mais prendre du recul plutôt qu'hurler tout de suite avec les loups, c'est pas forcément idiot.
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  MrSonge le Ven 2 Avr 2010 - 16:21

je sais bien taper sur le pape est devenu une mode chez les cathos.
Bah qui sait, peut-être qu'après tout cette mode prend son fondement dans un véritable problème non ?

renseigne toi sur tout le travail qu'il accomplit notament avec les protestant et les anglicans. Oh certes, de loin vu de l'extérieur ca n'a pas l'air de grand chose, mais marcher vers une réunification de l'Eglise ce n'est pas rien, l'unité des chrétiens, ca compte.
Oui mais alors contre-coup de son humeur bienveillante et unificatrice, sa sale manie de vouloir réintégrer (par exemple) Pie XII et même de le faire canoniser... Là encore, visiblement il n'a pas la mesure de son entreprise. L'unité, d'accord, mais que ça ne devienne pas une excuse pour canoniser n'importe qui et pour excuser les propos négationnistes de n'importe qui...

Enfin et malgré tout ce qu'on peut dire c'est le premier pape a prendre des mesures contre la pédophilie. (je t'entend déjà hurler, nempêche que c'est parfaitement vrai)
Sur ce point, soyons lucides : Pourquoi les prend-il ? Parce que ça devient nécessaire, puisque cela se sait. Aucun mérite de ce côté, il est acculé (sans jeu de mots vaseux) à prendre ces mesures. Ce serait le comble qu'il ne les prenne pas.

Alors pourquoi ce serait différent avec le Pape?
Parce qu'il aurait pu prendre des mesures à l'époque et il ne l'a même pas fait au sein de sa propre institution, alors que c'était son devoir que d'au moins envisager un petit blâme, même discret.

Tout simplement parce que c'est un bon moyen de taper sur l'Eglise, ca devient un vrai sport. bientôt y'aura une discipline destruction de l'Eglise au JO.
Non justement pas, pas cette fois. Taper sur l'Eglise, se serait taper sur les catholiques. Or, là, on se retrouve face à un problème différent : le Pape et rien que le Pape. Alors bon, peut-être qu'on lui en demande beaucoup, mais quand on est Pape, après tout, ce n'est pas pour rien, il y a des gaffes à éviter à tout prix et surtout à répétitions sur des sujets qui fâchent.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Morganne le Ven 2 Avr 2010 - 17:07

un problème oui. Mais qui ne vient pas forcément là d'où on le pense. c'est tellement facile de trouver quelqu'un responsable de tous les trucs qui vont pas. Alors on se trouve un bouc émissaire, et c'est bien pratique. quand c'est pas sarkozy c'est benoit XVI.

oui non mais la réintégration c'est un autre problème, je pense qu'il agit plus dans une logique de pardon qu'autre chose.

Peut être. n'empêche qu'il les prend, et qu'elle ssont assez dures, ses mesures, avec des pénitences publiques. il aurait pu faire des choses moins pénibles pour ces pretres, moins punitives.

mais quelles mesures voulait il qu'il prenne, c'était légal, c'était admis, et ca aurait provoqué des réactions des gens que tout le monde ( quand je dis tout le monde je ne parle pas seulement des chrétiens, je dis, tout le monde) voulait éviter. Regarde aujourd'hui comment les gens réagissent quand on découvre qu'un pretre a une femme, on dit que c'est as normal de les en empecher et de les virer de la pretrise pour ca etc etc. Le refrain aurait été le même, et la décision de ne rien dire a été il me semble prise de concert aec les autorités politiques. Il n'y avait rien à dire. et puis en ayant réferé aux autorités religieuses, il n'a pas tout a fait rien fait no plus.
en outre ce que tu as l'air d'ignorer, c'est qu'il a essayé de dialoguer avec ces pretres, il en a parlé avec eux, il y a eu des explications, il n'a pas du tout "rien fait" comme tu le prétend, il n'a pas puni, parce qu'a l'époque il n'y avait pas lieu de punir tout comme aujourd'hui on ne punit pas un pretre qui a une femme (a l'époque c'était la même chose).

non, le preoblème est le même, et c'est sur les même qu'on tape. honnêtement tu crois que ce genre de chose n'est jamais arrivé chez les musulmans, ou le s juifs ou autres? Mais si tu remarques bien on n'en parle pas. Vu qu'on est tolérants (c'te blague).
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  MrSonge le Ven 2 Avr 2010 - 17:19

oui non mais la réintégration c'est un autre problème, je pense qu'il agit plus dans une logique de pardon qu'autre chose.
Justement, y a des limites. Qu'on le réintègre, ok, mais qu'on le canonise, là, je dis que le pardon chrétien a bon dos.

mais quelles mesures voulait il qu'il prenne, c'était légal, c'était admis, et ca aurait provoqué des réactions des gens que tout le monde
Légal ? Mais pas légal au sein de l'Eglise, non ??? Alors pourquoi étouffer une affaire comme celle-ci, pourquoi ? Se taire, c'est limite les encourager à continuer...

Il n'y avait rien à dire. et puis en ayant réferé aux autorités religieuses, il n'a pas tout a fait rien fait no plus.
Là, j'suis pas très sûr... L'autorité religieuse, c'était lui et il me semble justement que visiblement, il n'a pas fait preuve d'un zèle extraordinaire pour faire suivre ce genre de dossier. A vérifier...

non, le preoblème est le même, et c'est sur les même qu'on tape. honnêtement tu crois que ce genre de chose n'est jamais arrivé chez les musulmans, ou le s juifs ou autres? Mais si tu remarques bien on n'en parle pas. Vu qu'on est tolérants (c'te blague).
La question n'est pas de savoir si ça arrive chez les autres, c'est leur problème et ce n'est pas une raison pour tolérer cela "chez nous". Si ça arrive dans le clergé orthodoxe de ROzetdjik-Klagolov, c'est bien malheureux, mais c'est leur problème. C'est comme tout, on parle plus facilement de la misère d'ici que de la misère d'Afrique du Sud...
Sauf que là, ce n'est pas l'Eglise qui est très franchement critiquée, mais le Pape lui-même. On a toujours tapé sur l'Eglise, ce n'est pas un problème mais quelque chose de normal, comme pour toute institution, c'est la contestation extérieur qui la fait évoluer.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Pacô le Ven 2 Avr 2010 - 21:00

Plutôt que de nous dire de nous renseigner, as-tu des exemples concrets à nous mentionner ici présent sur les bienfaits de ce pape ?

Car pour l'instant, je pourrais relever le rock assimilé à de la musique satanique, les porteurs du SIDA qui l'ont bien mérité pour avoir défailli à la pratique hétérosexuelle, à la couverture des prêtres pédophiles et à la canonisation du pape enfoiré sous Hitler.

Oui en gros, pour arriver à un état d'équilibre, tu dois me citer 4 bienfaits. Et cinq si tu veux contrebalancer.
Mais autant dire que j'en ai gardé en réserve au cas où tu aurais l'audace de me dire que ce pape a fait du bien au monde catholique... Twisted Evil

Je ne suis pas particulièrement pratiquant et ça pourrait paraître gonflé de ma part de venir jugé un maître spirituel qui n'est en plus pas le mien.
Mais tout de même : son influence est telle sur le monde que même le pire des mécréants doit se soucier de ce qu'il dit et de ec qu'il fait.
Pour l'instant, pas une de ses interventions ne m'a paru légitime et ne m'a pas révoltée.

Ce n'est pas parce qu'il est pape que c'est un saint. Et là, je dirais que ce pape est le pire rétro' depuis un certain temps (depuis Pie XII).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Laumie le Lun 19 Avr 2010 - 15:33

Pour en rajouter un peu plus, et pourtant je suis croyante, je vous ferai remarquer que nous avons même eu droit à une qualification de l'homosexualité en maladie ou un truc du genre par un conseiller du Pape ...

Mais même en admettant qu'il n'y ait pas eu toutes ces fameuses bourdes qui font la joie de tous les médias et le désespoir de bon nombre de chrétiens, comment a-t-on pu, un seul instant, étouffer les affaires de pédophilie au sein de l'Eglise ?? Il me semble qu'en tant que "directeurs de nos consciences", les prêtres n'ont pas à rester muets sur ce genre d'actes. Qu'on en ait pas parlé histoire de ne pas détruire l'image de l'Eglise dans les esprits des chrétiens, d'accord. Mais qu'on ne réagisse qu'en envoyant un prêtre coupable de pédophilie dans un autre diocèse où il pourra refaire la même chose, je trouve ça scandaleux.

Sans compter que certains évêques se sont faits "muter" dans des coins reculés de France et du monde parce qu'ils s'étaient élevés contre la politique de Benoit XVI ... Excusez-moi, mais si ça, c'est pas rétrograder, je sais pas ce que c'est.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  domingo le Mer 30 Juin 2010 - 21:10

Que penserait Jésus de tout ça ?
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Pacô le Mer 30 Juin 2010 - 21:14

Du pape ou de la religion qu'il a créée ?

Dans une certaine mesure, il serait assez difficile de lui poser la question (pour le pape du moins) puisqu'il ne s'agit ni de la même époque, ni des mêmes manières de voir les choses, ni d'un même contexte géopolitique... En fait, très sincèrement, je pense qu'il n'y comprendrait rien ^_^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Liven d'Eleissen le Mer 30 Juin 2010 - 21:20

Si on suit l'Écriture, "techniquement", il est au ciel, auprès de Dieu, donc parfaitement à même de suivre les évolutions du monde Razz
Après, évidemment, si tu restes dans l'hypothèse factuelle qu'il s'agit d'un simple homme mort il y a deux mille ans, c'est plus difficile, en effet.

__________________________________

*from my book

+Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime.
+L'écrivain original n'est pas celui qui n'imite personne mais celui que personne ne peut imiter.

+Je déplace ton pion sur ce maudit échiquier. Prends garde à la Reine. Elle te prendra et t'emportera dans cet empire de décadence. Le Fou veille. Le Cavalier te regarde.Échec et mat, trésor. [By a friend, Elilah]
avatar
Liven d'Eleissen
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1865
Age : 26
Localisation : Over the stars, in my dreams...
Emploi/loisirs : Khâgne Lettres Modernes
Votre talent : Écriture
Points : 1766
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  MrSonge le Mer 30 Juin 2010 - 21:27

On va rester dans l'hypothèse factuelle, je crois. Razz
Déjà que son existence est quand même historiquement vachement floue, si on part du principe qu'il a été satellisé sur le troisième nuage au fond du couloir, dans l'entreprise de Papa, on ne s'en sortira plus... Rolling Eyes

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoît XVI, le Pape tragi-comique...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum