commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Mer 16 Juin 2010 - 20:47

Envois 10 et 11 :

Nouria se rapprocha du jeune homme, jusqu’à le toucher, inquiète.
=> j'aurais éventuellement mis le "inquiète" en début de phrase

et il ne distingua rien durant de longues secondes. Ses yeux ne distinguèrent rien,
=> répétito ! De distinguer Wink.
=> m'enfin la formulation elle-même est un peu maladroite : à revoir. Pourquoi dire deux fois qu'il ne voit rien ?

un cou de poulet tranché et avarié, [...] ces sentiments à ces odeurs de viande avariée.
=> répétition "avarié"

et vomit le peu d’eau qu’il avait avalé
=> avalée

« Tu crois que ce sont les mêmes militaires qui ont fait ça ?
– Non. Ils ont embarqué les animaux, on dirait… »
=> j'ai pas saisi la logique de la réponse par rapport à la question. Nouria demande si ce sont les mêmes militaires et Khalil répond que non. Ensuite : ils ont embarqué les animaux.
=> suggestion : je rajouterai un "mais" : "Mais ils ont embarqué les animaux, on dirait..."

: abréger les souffrances du pauvre animal.
=> je ne pense pas que ce soit nécessaire de le préciser. La suggestion, il me semble ici, serait encore plus poignante.

elle vit revenir son voisin.
=> ça fait un peu bizarre de l'appeler "son voisin" ici, puisque ça renvoie à une époque révolue.
=> suggestion : "son ancien voisin", au moins. Mais perso, je changerais complètement la dénomination.

« Si je devais le refaire, je le referai. »
=> les futur et conditionnel me posent toujours un souci. Ici, referai est bien au futur ? (je pose la question plus pour moi que pour toi en vérité ^^)

et elle s’appuya un peu plus à lui.
=> "et elle s'appuya un peu plus sur lui"

Je ne crois pas avoir grand chose de plus à ajouter à ce relevé.
Une narration très poignante, un rendu émotionnel puissant, une force étonnante... ça prend les tripes donc je crois que c'est réussi.
Beaucoup d'heures de vol je suppose pour la rédaction de ces chapitres aussi non ?

La férocité des israëliens est à son comble. On prend le parti "anti-juif" sans même s'en rendre compte. Jusqu'à ce que Nouria le formule et que Khalil l'approuve silencieusement.
Je suis à fond dedans et je pense que c'est plutôt bon signe.

Une seule question alors me turlupine : les deux grands frères de Khalil, dont tu parles lorsqu'il explique pourquoi il a la hantise du sang coagulé, en avais-tu parlé précédemment ? Et sont-ils morts eux-aussi alignés contre le mur du village ?
Je n'avais aucun souvenir d'eux et si c'est la première fois que tu en parles, il serait bon de préciser un petit truc du genre : "eux aussi exécutés" ou alors "chanceux d'avoir pu échapper au massacre du village" histoire de pouvoir les situer dans le contexte Smile.

Mais franchement, je prends un sincère plaisir à poursuivre ma lecture.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Mer 16 Juin 2010 - 22:36

Merci. Smile

Envois 8 & 9 :

Plongé dans ces souvenirs,[...] il doutait que cette chance se reproduise
=> ton extrait a ce passage en double... puisqu'il était déjà présent dans l'extrait précédent ^_^.
Je ne vois pas où dans l'extrait précédent...

puis l’éclat intelligent de ses yeux noirs revenait, un peu hébété, un peu éteint.
=> comment ça l'éclat revient... pour être un peu éteint ?
=> antithèse étrange, non ?
voui, mais uné clat n'est pas forcément très vif, il peut être mourant, terne...


La jeune fille garda pour elle ces réflexions et ces questions.
=> ce serait plus "ses réflexions et ses questions" non ?
Ca pourrait, mais là ça fait référence au paragraphe précédent donc "ces" est correct, je pense.


sa victime exécuta une cabriole que l’adolescent aurait presque trouvée amusante dans d’autres circonstances.
=> une expression un peu revue et corrigée...
Ah ? possible... Bon, je la reprends presque telle qu'elle un peu plus loin, donc j'vais trouver autre chose.

celle d’un inconnu, mais un inconnu capable de la protéger et de la venger.

=> pourquoi un inconnu ?
Ben Khalil n'est pas un garçon qui sait tuer. Donc, d'un coup, il apparait comme un inconnu aux yeux de Nouria.


et rendit vie à chacune de ses cellules assoiffées.
=> elle rendit vite quoi ?
rendit VIE


Finalement, les flash-back ne me dérangent pas outre mesure. Ils ralentissent un peu, ils font un peu un va-et-vient... mais... pourquoi pas.
Le fait qu'il y en ait deux dans le même chapitre est p'tre problématique, j'avoue... mais les deux sont importants et y'a pas beaucoup de place pour eux autrement dans l'histoire...


Dernière édition par arwen le Mer 16 Juin 2010 - 22:58, édité 1 fois
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Mer 16 Juin 2010 - 22:52

Envois 10 et 11 :


Nouria se rapprocha du jeune homme, jusqu’à le toucher, inquiète.
=> j'aurais éventuellement mis le "inquiète" en début de phrase
exact


et il ne distingua rien durant de longues secondes. Ses yeux ne distinguèrent rien,
=> répétito ! De distinguer Wink.
=> m'enfin la formulation elle-même est un peu maladroite : à revoir. Pourquoi dire deux fois qu'il ne voit rien ?
Beh, c'était voulu la répétition. Maintenant, si ça sonne mal, bien sûr...


et vomit le peu d’eau qu’il avait avalé
=> avalée
J'ai p'tre tort, mais j'ai fait l'accord sur "le peu".


« Tu crois que ce sont les mêmes militaires qui ont fait ça ?
– Non. Ils ont embarqué les animaux, on dirait… »
=> j'ai pas saisi la logique de la réponse par rapport à la question. Nouria demande si ce sont les mêmes militaires et Khalil répond que non. Ensuite : ils ont embarqué les animaux.
=> suggestion : je rajouterai un "mais" : "Mais ils ont embarqué les animaux, on dirait..."
Voui, pas clair, je l'admets. Ça veut dire que dans le village, les militaires n'avaient pas embarqué les animaux comme là. A modifier donc.

: abréger les souffrances du pauvre animal.
=> je ne pense pas que ce soit nécessaire de le préciser. La suggestion, il me semble ici, serait encore plus poignante.
exact !


« Si je devais le refaire, je le referai. »
=> les futur et conditionnel me posent toujours un souci. Ici, referai est bien au futur ? (je pose la question plus pour moi que pour toi en vérité ^^)
Oui, futur. J'avoue que l'usage du conditionnel me pose aussi parfois problème. Mais là, il affirme donc, je crois que c'est le futur qu'il faut mettre.


et elle s’appuya un peu plus à lui.
=> "et elle s'appuya un peu plus sur lui"
on peut dire s'appuyer à. C'est pas exactement la même notion que s'appuyer sur...

Je ne crois pas avoir grand chose de plus à ajouter à ce relevé.
Une narration très poignante, un rendu émotionnel puissant, une force étonnante... ça prend les tripes donc je crois que c'est réussi.
merci Embarassed

Beaucoup d'heures de vol je suppose pour la rédaction de ces chapitres aussi non ?
Sur l'ensemble du chapitre non, pas particulièrement. Par contre le passage dans la maison a été ardu. Pas évident de faire passer l'idée qu'il ne voit rien d'abord, de l'odeur (j'ai trouvé le truc du souvenir pour accentuer l'effet qu'elle a sur Khalil ) et surtout le coup des mouches, j'avoue...
Les mouches, leur mouvement - qu'il ne voit pas, mais qu'il entend -, sa peur, c'était le plus dur... Si tu me dis que c'est réussi, j'en suis très contente !


La férocité des israëliens est à son comble. On prend le parti "anti-juif" sans même s'en rendre compte. Jusqu'à ce que Nouria le formule et que Khalil l'approuve silencieusement.
Je suis à fond dedans et je pense que c'est plutôt bon signe.
pourtant c'est un passage délicat... vu le sujet. Là aussi, je suis contente si ça passe, parce que mon but n'est pas de faire une histoire avec des propos antisémites (pour être claire), mais ces sentiments violents sont logiques chez les personnages...


Une seule question alors me turlupine : les deux grands frères de Khalil, dont tu parles lorsqu'il explique pourquoi il a la hantise du sang coagulé, en avais-tu parlé précédemment ? Et sont-ils morts eux-aussi alignés contre le mur du village ?
Je n'avais aucun souvenir d'eux et si c'est la première fois que tu en parles, il serait bon de préciser un petit truc du genre : "eux aussi exécutés" ou alors "chanceux d'avoir pu échapper au massacre du village" histoire de pouvoir les situer dans le contexte Smile.

C'est dit très rapidement, dans le tout premier flash-back : il jette dans la fosse les cadavres de son père et de ses trois frères. Pas inutile en effet de le rappeler.


Mais franchement, je prends un sincère plaisir à poursuivre ma lecture.
je constate ça, avec étonnement ( et plaisir, faut l'avouer ! )
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Mer 16 Juin 2010 - 23:02

J'ai une question, si je peux me permettre, sur la fusillade. Comment la perçois tu ? C'est pas le genre de scène où je suis à l'aise, en fait...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Jeu 17 Juin 2010 - 11:56

arwen a écrit:
Je ne vois pas où dans l'extrait précédent...
En fait, non, ce n'est pas grave.
C'est juste que tu as posté un paragraphe en doublon sur deux envois différents.
Une erreur de manip', mais pas de scénario ou de style. Wink

[quote="arwen"]
voui, mais uné clat n'est pas forcément très vif, il peut être mourant, terne...
[quote]
Personnellement, pour moi, un "éclat terne", ça relève de l'oxymore. Mais une oxymore qui n'est peut-être pas très justifiée...


arwen a écrit:

et il ne distingua rien durant de longues secondes. Ses yeux ne distinguèrent rien,
=> répétito ! De distinguer Wink.
=> m'enfin la formulation elle-même est un peu maladroite : à revoir. Pourquoi dire deux fois qu'il ne voit rien ?
Beh, c'était voulu la répétition. Maintenant, si ça sonne mal, bien sûr...
Bah j'avoue que oui, je trouve ça très bizarre si c'est volontaire ^_^.

arwen a écrit:
et vomit le peu d’eau qu’il avait avalé
=> avalée
J'ai p'tre tort, mais j'ai fait l'accord sur "le peu".
Je pense que ça marche...

arwen a écrit:
Voui, pas clair, je l'admets. Ça veut dire que dans le village, les militaires n'avaient pas embarqué les animaux comme là. A modifier donc.
Ah d'accord... Je l'avais pas saisie dans ce sens là.
Le "mais" déforme l'idée alors. Hum... Peut-être un "parce que" ? "Non parce qu'ils ont embarqué..." ?

arwen a écrit:
C'est dit très rapidement, dans le tout premier flash-back : il jette dans la fosse les cadavres de son père et de ses trois frères. Pas inutile en effet de le rappeler.
Oui, juste une petite référence, le petit détail qui informe discrètement le lecteur qui n'a pas été attentif comme moi. Laughing



En ce qui concerne la fusillade... Tu veux plutôt dire, l'exécution sommaire que Khalil effectue sur les cinq soldats israëliens ?

Je ne suis peut-être pas dans un meilleur instant pour en parler, puisque j'ai la tête enfarinée de philosophie (à chier !) donc...

Mais je dirais que dans l'absolu, ce qui en est ressorti, c'est la froideur de l'acte. Comme s'il était sans émotion au moment de l'acte et qu'il a tué les cinq soldats comme s'il allait cueillir cinq pissenlits dans les bois pour Nouria. C'est pour ça que ça m'a plu : il n'y a pas eu de drame américain, avec les trompettes ou les tambours comme un acte héroïque. Mais simplement, la vengeance glaciale d'un enfant qui n'en est plus un à la suite du massacre de ses parents, et qui ré-équilibre l'injustice en massacrant les criminels de son innocence.

Bref pour moi... c'était dans la logique du traumatisme du jeune arabe qui mûrit une haine farouche contre l'envahisseur.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Jeu 17 Juin 2010 - 12:49

Pacô a écrit:
arwen a écrit:
Je ne vois pas où dans l'extrait précédent...
En fait, non, ce n'est pas grave.
C'est juste que tu as posté un paragraphe en doublon sur deux envois différents.
Une erreur de manip', mais pas de scénario ou de style. Wink
ah ok


arwen a écrit:
voui, mais uné clat n'est pas forcément très vif, il peut être mourant, terne...

Personnellement, pour moi, un "éclat terne", ça relève de l'oxymore. Mais une oxymore qui n'est peut-être pas très justifiée...
vi, oxymore p'tre. Pourquoi pas justifiée ?


arwen a écrit:
Voui, pas clair, je l'admets. Ça veut dire que dans le village, les militaires n'avaient pas embarqué les animaux comme là. A modifier donc.
Ah d'accord... Je l'avais pas saisie dans ce sens là.
Le "mais" déforme l'idée alors. Hum... Peut-être un "parce que" ? "Non parce qu'ils ont embarqué..." ?
Finalement, je supprime ce dialogue : ça n'a aucune espèce d'importance ce détail, dans l'histoire.


arwen a écrit:
C'est dit très rapidement, dans le tout premier flash-back : il jette dans la fosse les cadavres de son père et de ses trois frères. Pas inutile en effet de le rappeler.
Oui, juste une petite référence, le petit détail qui informe discrètement le lecteur qui n'a pas été attentif comme moi. Laughing
C'est pas un problème d'inattention, dans le récit on focalise sur le petit frère, pas du tout sur les aînés, c'est logique que t'aies zappé.


Mais je dirais que dans l'absolu, ce qui en est ressorti, c'est la froideur de l'acte. Comme s'il était sans émotion au moment de l'acte et qu'il a tué les cinq soldats comme s'il allait cueillir cinq pissenlits dans les bois pour Nouria. C'est pour ça que ça m'a plu : il n'y a pas eu de drame américain, avec les trompettes ou les tambours comme un acte héroïque. Mais simplement, la vengeance glaciale d'un enfant qui n'en est plus un à la suite du massacre de ses parents, et qui ré-équilibre l'injustice en massacrant les criminels de son innocence.
Bref pour moi... c'était dans la logique du traumatisme du jeune arabe qui mûrit une haine farouche contre l'envahisseur.
Exact, pas du tout héroïque. Il les zigouille sans prendre beaucoup de risque, dans leur sommeil. C'est un acte de guerre très crade, pas du tout sympathique, même si je crois on le comprend et on y adhère.
Difficile je crois de cueillir des pissenlits dans une végétation méditerranéenne ! Mais c'est l'idée, oui. Il n'a aucune émotion, aucun regret, doute pour cet acte. C'était à faire, c'est tout.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  azul le Jeu 17 Juin 2010 - 21:42

arwen a écrit:


« Si je devais le refaire, je le referai. »
=> les futur et conditionnel me posent toujours un souci. Ici, referai est bien au futur ? (je pose la question plus pour moi que pour toi en vérité ^^)
Oui, futur. J'avoue que l'usage du conditionnel me pose aussi parfois problème. Mais là, il affirme donc, je crois que c'est le futur qu'il faut mettre.
Si je peux me permettre... Il y a affirmation, oui, mais dans la supposition du "si c'était à refaire". Donc, conditionnel.
Pour s'en assurer, on peut passer à la troisième personne : "S'il devait le refaire, il le referait (et non il le refera).
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Jeu 17 Juin 2010 - 21:44

Heureusement, j'avais dit je crois... Embarassed (hum hum on lit les commentaires sur la suite que tu as pas encore lue ? drunken )
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Dim 20 Juin 2010 - 12:22

une modif sur le premier chapitre (la fin, que quelqu'un avait trouvé perfectible, me souviens plus qui, désolée)

Les larmes jaillirent de ses yeux noirs.
Là où l’assassinat des hommes du village avait échoué ; là où la macabre tâche que lui avaient assignée les Israéliens l’avait laissé de marbre ; là où les coups et les humiliations, n’étaient parvenus qu’à lui arracher des cris de douleur et de haine, la vue du petit cadavre brisa ses dernières résistances.
Devant l’animal supplicié, Khalil éclata en pleurs comme un enfant.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Dim 20 Juin 2010 - 18:41

Pourquoi des points virgule ? o_O

Envoi n°12 :

Khalil ouvrit un œil ensommeillé.
=> dans son état de stress j'aurais plus vu une réaction brutale, précipitée... pas ensommeillée comme un gamin qui vient de s'endormir devant un film tranquillement dans son salon.

Ils s’étaient endormis dans la remise, fuyant la chaleur de l’après-midi.
=> même si on s'en doute très fortement, il serait bon de dire "Nouria et Khalil". C'est un nouveau chapitre et le "ils" n'est peut-être pas un sujet trop vague pour bien se positionnner.

Ses traits étaient bu-rinés
=> trait d'union de trop.

casser la croute
=> croûte (accent)

Kader ne s’en soucia pas
=> le "en" réfère au souvenir de Khalil. T'es sûre que c'est bien de ça que tu voulais parler ?

Ils portèrent les deux cadavres de cette façon
=> de quelle façon ?

Rendre ce dernier service
=> mince, j'aurais plus pensé à un truc du type : "rendre les derniers honneurs"... "service" pour un mort, ça le fait pas selon moi ^^.

s’amusait de ses difficultés à fumer.
=> un peu de répétitions de "fumer"

T’y prendras gout
=> goût (accent)

leur fuite dans les mon-tagnes,
=> trait d'union

Tu sais ce qui s’est passé dans certains villages où les hommes ont résisté.
=> ce qu'il s'est passé non ?
=> et pourquoi pas de point d'interrogation à la fin ?

L’adulte considéra le garçon qui lui posait ces questions dérangeantes.
=> tu nous dis déjà que l'homme a quelque chose à se reprocher ? Pas cool pour le suspens.

J'y pense, y'a une musique de circonstance (et un film) mais je pense que tu as dû les voir puisque tu m'as l'air bien renseigné sur le conflit israëlo-palestinien.
Valse avec Bachir.

Un film qui, dans le genre poignant, mérite plus encore que ses oscars. Et la BO est plutôt émouvante aussi : On The Nature Of Daylight de Max Richter.

Revenons-en au récit.
C'est vrai que la Jordanie l'a pas joué très franco avec les Palestiniens en se retournant contre eux. M'enfin, d'un autre côté, peut-être ont-ils été plus clairvoyant ?

Kader va les raccompagner jusqu'en Cisjordanie ? M'est avis qu'il va devenir un genre de mentor pour Khalil et Nouria. La question est : en sera-t-il à la hauteur ? Et : ses intentions sont-elles toutes bonnes ?

Pas grand chose à rajouter pour ma part. Je lis et j'apprécie Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Lun 21 Juin 2010 - 10:01

Merci
pour les traits d'unions, n'y fait pas gaffe, c'est la césure de word. J'essaie d'en corriger un maximum quand je poste les textes, mais il peut en rester deux ou trois...

quoi ? quels points virgules ?

pour le réveil, en fait dans mon idée, c'est qu'ils se sont endormis profondément pour une fois. Bon, c'est à préciser je crois, du coup.

petit souci en effet avec ça "Kader ne s’en soucia pas"

pour le "dernier service" , c'est un enterrement à la diable, dans une fosse. Pas vraiment des "honneurs"...

J'ai bien sur vu Valse avec bachir. j'aime beaucoup ( surtout le dessin, magnifique) mais je regrette un peu le coté israelo israélien... C'est voulu, je sais bien, mais j'aimerais avoir le pendant, coté palestinien...

Pour Kader, c'est pas qu'il a des choses à se reprocher, c'est expliqué dans le paragraphe. Il fout le camp, c'est tout. Les questions de Khalil le dérangent pour ça.

Les jordaniens, clairvoyants ? dans leur intérêt oui. annexer la future cisjordanie c'était un bon coup...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  azul le Lun 21 Juin 2010 - 18:57

Je viens de lire l’envoi 3, et je ne trouve rien à redire, même pas une petite faute. Je suis contente que tu aies ajouté ces passages ; ils font bien la jonction avec la suite et amènent doucement vers plus d’intimité.

J’ai vu que tu avais « allégé » certains passages de la toilette dans l’envoi 4. J’ai vu qu’il restait quelques fautes aussi.

Je poursuis ma lecture à partir du dernier envoi où j’en étais restée avant la discussion.

Envoi 6

Nouria éclata en pleurs contre le garçon
Elle pourrait fondre en larmes pour éviter la répétition avec éclater
Les heures nocturnes leur épargneraient également la chaleur étouffante de ces longues journées d’été alors qu’ils n’avaient pas eu la présence d’esprit d’emporter de quoi boire ou manger.
Il faudrait mettre une virgule avant « alors », la phrase est longue
Après que Nouria lui ait fait remarquer sa puanteur
Non non, je ne dis rien^^
la plaie au cuir chevelu qu’un soldat lui avait fait d’un coup de crosse.
J’enlèverais la fin de la phrase ; on sait d’où vient cette plaie
Ses flancs étaient tachés de marques de coups
Couverts au lieu de tachés ?
il aurait certainement partagé le dégout
Dégoût
Certes, ces attributs féminins commençaient à l’intéresser
Ces ou ses
Oui, deux jours plus tôt, Khalil aurait éprouvé de la pitié, de la compassion, mais également et cette condamnation inculqués
Il manque un mot dans cette phrase, ou il y en a un de trop
Une femme violée salissait l’honneur de sa famille.
Je trouve que tu te répètes beaucoup ; tu as déjà évoqué cette notion plus haut
Il voulait oublier ce qu’il avait appris d’abord pour ne pas être seul et ensuite seulement, parce qu’il aimait bien Nouria.
Il voulait oublier ce qu’il avait appris, d’abord pour ne pas être seul, et ensuite parce qu’il aimait bien Nouria
Pas très glorieux non, après avoir pleuré dans ses bras
Pas très glorieux, non, après avoir pleuré dans ses bras
Sa voix mourut sans terminer sa phrase.
Je crois que tu peux enlever « sans terminer sa phrase ». On l’a vu au-dessus, et si sa voix meurt c’est qu’elle ne termine pas de toute façon

Pas grand-chose à redire sur ce passage, sinon que tu as tendance parfois à répéter des idées quelques lignes ou un paragraphe plus loin.

Je ne l’ai pas noté, mais le « phénomène au-dessous de la ceinture » revient souvent (la formulation) et m’étonne toujours autant. Je doute qu’à cette âge on ait besoin de penser aux filles pour produire ce phénomène ; il est physiologique je pense (‘fin, pas tout le temps, ok)

Ils sont mignons les deux petits becs. Le ton est juste, avec ce qu’il faut d’émotion. Je trouve Khalil très attachant.


Dernière édition par azul le Lun 21 Juin 2010 - 19:41, édité 1 fois
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Lun 21 Juin 2010 - 19:04

meerci !
Voui, j'avoue le phénomène étrange, là ça le fait pas, puisque c'est vu de son point de vue. Certes ça date de l'époque où il avait 13 ou 14 ans... où c'était encore un p'tit peu nouveau ( nan nan, je sais, ça peut être plus précoce ! mais là, vis à vis d'une fille c'est ses premiers émois ! Wink ) ... mais vu qu'il y repense à 17 ans, nan...
mais j'ai pas encore trouvé autre chose ! Razz
Et je me rends compte que j'ai pas mis à jour les corrections, oups... je croyais portant. Je le ferai mercredi.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  azul le Lun 21 Juin 2010 - 19:38

ertes, ces attributs féminins commençaient à l’intéresser et il lui arrivait parfois un étrange phénomène sous sa ceinture lorsqu’il y pensait, mais cela restait secondaire dans son affection pour la jeune fille.
Tu pourrais dire : "Certes, ses attributs féminins commençaient à l'émouvoir d'une autre manière, mais à l'époque cela restait secondaire...

Non, parce que là, à dix-sept ans, on sent bien que c'est un petit peu moins secondaire Very Happy
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Lun 21 Juin 2010 - 19:59

hum nan, parce que c'est pas d'une autre manière qu'elles lui font de l'effet. C'est juste nouveau à l'époque.

j'ai écrit ça

"Khalil avait commencé à s’éloigner d’elle à cause de leur insistance. Certes, à presque quatorze ans, ces attributs féminins commençaient à l’intéresser. Ils avaient éveillé ses premiers désirs, encore obscurs, sans pour autant changer la nature de son affection pour la jeune fille. Il avait continué à l'envisager comme une simple camarade de jeu, sans imaginer quoi que ce soit d'autre jusqu'à très récemment. Visiblement, personne n’avait souhaité ou n’était parvenu à comprendre cela dans son entourage. "
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  azul le Mar 22 Juin 2010 - 9:13

arwen a écrit:
Khalil avait commencé à s’éloigner d’elle à cause de leur insistance. Certes, à presque quatorze ans, ces attributs féminins commençaient à l’intéresser. Ils avaient éveillé ses premiers désirs, encore obscurs, sans pour autant changer la nature de son affection pour la jeune fille. Il avait continué à l'envisager comme une simple camarade de jeu, sans imaginer quoi que ce soit d'autre jusqu'à très récemment. Visiblement, personne n’avait souhaité ou n’était parvenu à comprendre cela dans son entourage.
Oui c'est mieux. C'est marrant cette manie que tu as d'employer des démonstratifs plutôt que des possessifs. Je dirais "ses attributs", puisqu'il s'agit de Nouria ici, c'est à cause d'elle que ses camarades le chambrent.
Il avait continué à l'envisager comme une simple camarade de jeu, sans imaginer quoi que ce soit d'autre jusqu'à très récemment.
Il avait continué à l'envisager comme une simple camarade de jeu... jusqu'à très récemment ou Il avait continué à l'envisager comme une simple camarade de jeu, sans imaginer quoi que ce soit d'autre (on est à l'époque).
Visiblement, personne n’avait souhaité ou n’était parvenu à comprendre cela dans son entourage.
Ce qui inclus donc ses parents ? On n'est plus avec les camarades de jeux ?

Envoi 7

– À quoi ça sert ?
– À rien, mais j’veux pas crever ici. Courage, lève-toi. »
Khalil la prenait par la main et la forçait à se redresser.
Il y a un problème de temps avec le verbe prendre. Il ne peut pas être à l’imparfait après le dialogue, ou alors ce serait plutôt « il la tenait par la main » (le temps qu’il lui parlait). Si tu gardes le verbe prendre, ce serait « il l’avait pris par la main »
Ils avaient trouvé quelques baies sauvages à manger
J’enlèverais « à manger », on se doute de ce qu’ils en font
Nouria se laissa tomber sur place
Tu emploies souvent cette expression
plutôt que de courir se faire tuer, de manière certes très romantique
Je ne suis pas sûre que « romantique » soit approprié dans le contexte. Idéaliste, peut-être, et encore ce n’est pas tout à fait ça. Romanesque, peut-être ?

Wouah ! Très émouvant le passage sur l’altercation entre le père et le fils, et l’exécution de la famille. C’est étrange cette façon que tu as de toujours revenir sur les évènements, mais là je trouve que ce n’est pas de trop.

Envoi 8

Plongé dans ces souvenirs, Khalil doutait soudain du bien-fondé de sa décision de partir à l’aventure vers une destination inconnue. Si son père s’était trompé, qui était-il pour décider de ce genre de choses et prétendre que c’était là la seule solution ?
Dans la première phrase, les deux « de » sont un peu lourds. Le « vers une destination inconnue » me paraît redondant avec « partir à l’aventure » (ou vice-versa)
Dans la deuxième, c’est le « genre de choses ». Et je ne sais pas à qui s’adresse la phrase. Le « qui était-il » est-il celui du père ou de Khalil. Je le vois comme ça « … de partir vers une destination inconnue (de partir à l’aventure). Si son père s’était trompé, qui était-il lui-même pour en décider et prétendre… »
La question de Nouria le sortit de ces considérations inquiètes.
Ces ou ses. Je vois plus les siennes que celles-là
Les militaires israéliens semblaient épargner les femmes et les enfants.
Ils ont pourtant tué le petit frère. Et la mère aussi, je crois
Recroquevillé sur le sol, arrosé d’urine et d’excréments, le garçon ne bougeait pas.
On replonge dans les souvenirs. Bien que « arrosé d’urine et d’excréments » nous le montre, je mettrais le verbe au plus-que-parfait « n’avait plus bougé ».
Il avait compris qu’il se tramait quelque chose là-bas, sans savoir qui en était la victime,
Il a bien dû entendre des voix non ? Celles de sa mère, de Nouria…
ils avaient eu un regard contrarié pour leur second prisonnier.
Comment ça le second ? Nouria est dans la pièce à côté, ça je me souviens. Il n’y a qu’elle ? Impossible alors qu’il n’ait pas reconnu sa voix, elle a dû crier, non ?
Abandonner une jeune fille vivante ne les gênait pas.
Ah oui mais là non. On ne peut pas être dans le point de vue des militaires à travers le regard de Khalil, même si je me doute que ce sont des suppositions de sa part.
« On fait quoi de c’lui-là ? On le bute ?»
Espace avant le guillemet fermant
incapable de maitriser les tremblements
Maîtrisé
Khalil aurait hurlé de folie sans cette botte pesant sur sa trachée.
Khalil aurait hurlé de folie si cette botte n’avait pas sur sa trachée.
, le dos vouté
Voûté (tu es fâché avec les flexes^^
abattre cet adolescent qui sanglotait bruyamment ou le laisser vivre avec ces souvenirs atroces
Mouais, ils sont pas super malins. Lors d’un massacre, il est évident que même les enfants sont susceptibles de se venger un jour si on leur laisse la vie
la crosse de son arme sur le crane.
Crâne
, l’empêchaient de tourner la tête comme il le voudrait
Comme il le voulait
Dans ces moments, le regard perdu dans le vide, il lui semblait perdre la raison
Il semblait perdre la raison
puis l’éclat intelligent de ses yeux noirs revenait, un peu hébété, un peu éteint.
Étrange l’éclat éteint
Partir, prendre le chemin de l’Est
Pas sûre de la majuscule s’il s’agit de prendre la direction de l’est
Son regard pensif fixa les taches de sang persistantes sur le vêtement du garçon. Un sang qui n’était pas le sien.
Qu’est-ce qu’elle en sait ? Il saignait lui-même, du nez et de la nuque. Je me souviens que son col de chemise était teinté de sang.
La jeune fille garda pour elle ces réflexions et ces questions.
Je dirais « ses », ce sont quand même les siennes

Le moins que l’on puisse dire est que tu as un don pour décrire les instants dramatiques. Les sentiments et les émotions passent bien.
J’aime assez ces retours dans les souvenirs, qui nous en disent un peu plus, qui apportent des détails qui ajoutent à l’horreur. Cependant, certains m’ont interrogée, et j’ai été obligée de relire du début.
« Ils avaient séparé les hommes des femmes et des enfants. Les premiers avaient été conduits vers le cimetière, les seconds poussés vers la sortie du village, vers l’Est. » « Les hommes étaient morts, les femmes et les enfants disparus il ne savait où. »
Si je comprends bien, les hommes et les enfants à partir de dix ans ont été exécutés ; les femmes et les enfants en dessous de dix ans ont été emmenés vers l’est (la direction que prennent les deux jeunes). Cela veut donc dire que la mère de Khalil et celle de Nouria ne sont probablement pas mortes. Or, cette éventualité n’est pas évoquée par les jeunes, surtout quand il est question des noces d’une fille violée. Le père est mort, mais la mère, il y a peut-être un espoir de la retrouver, non ?
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Mar 22 Juin 2010 - 9:41

merchi !
Va pas trop vite ! Faut que j'ai le temps de faire les corrections !
Demain !

là je bosse et vraiment pas le temps ni la tête à me plonger dedans dans le détail.

juste quelques réponses sur le fond :

Ils ont pourtant tué le petit frère. Et la mère aussi, je crois
Non non, il n'est dit nulle part, ni laissé supposé que la mère a été tuée... Ce ne sont que des hommes qui ont été exécutés
Pour les enfants, ceux de moins de dix ans ont été épargnés. J'pensais pas utile de le préciser... enfin la notion d'enfant à l'époque était très restrictive, quoi. Un gosse de dix ans pouvait etre considéré comme "suspect", combattant... enfin bon.

Il a bien dû entendre des voix non ? Celles de sa mère, de Nouria…
Encore la mère ? Il n'en est question nulle part...
je ne comprends pas d'où tu la sors... sinon le fait qu'on en parle lors d el'altercation avec le père, mais nulle part il est dit qu'elle fait partie des tués ou qu'elle est emmenée dans la maison.
Par contre, j'ai oublié de préciser que l'altercation avait lieu plusieurs jours avant l'arrivée des militaires, d'où p'tre l'impression que tout ça se succède.

« Ils avaient séparé les hommes des femmes et des enfants. Les premiers avaient été conduits vers le cimetière, les seconds poussés vers la sortie du village, vers l’Est. » « Les hommes étaient morts, les femmes et les enfants disparus il ne savait où. »
Si je comprends bien, les hommes et les enfants à partir de dix ans ont été exécutés ; les femmes et les enfants en dessous de dix ans ont été emmenés vers l’est (la direction que prennent les deux jeunes). Cela veut donc dire que la mère de Khalil et celle de Nouria ne sont probablement pas mortes. Or, cette éventualité n’est pas évoquée par les jeunes, surtout quand il est question des noces d’une fille violée. Le père est mort, mais la mère, il y a peut-être un espoir de la retrouver, non ?
Oui c'est ça. Oui, y'a un espoir, mais au fond, ils n'en savent trop rien et comme Khalil a pris la décision de ne pas passer par la route, pour l'instant les revoir est un peu hypothétique. Ils n'ont aucune idée où ils sont, tout juste celle d ela direction prise. Et pour les noces, c'est une société patriarcale, ce sont les pères qui décident de ça. Et ils sont morts...

Sinon, sur le fait qu'il n'ait pas entendu nouria.
d'abord il n'arrive pas au tout début de l'affaire : c'est dit, ça lui prend une partie de la nuit, de jeter les cadavres. Donc nan, Nouria n'est plus vraiment en état de crier, plusieurs heuresaprès le début des viols.
Et c'est une constante chez les victimes violées, y'a une déréalisation qui s'opère, la victime ne se rend plus compte de ce qu'on lui fait et se dissocie de son corps. donc, pas de cris.
Ensuite, Khalil est quand même dans un sale état sinon physique(il se prend des coups au point de s'évanouir ), au moins psychologique... donc même si elle criait, non, il ne l'identifierait pas. Et puis, identifier la voix de quelqu'un qui crie sous l'effet de la peur, et de la douleur, c'est pas simple du tout, même quand t'es en bon état !
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Mer 23 Juin 2010 - 11:50

Ouf ! J'ai rattrapé mon retard niveau corrections (tout est à jour, normalement ! )
J'vais répondre un peu plus en détail.
Déjà j'ai rajouté des précisions sur les points où tu t'embrouillais un peu.


Visiblement, personne n’avait souhaité ou n’était parvenu à comprendre cela dans son entourage.
Ce qui inclus donc ses parents ? On n'est plus avec les camarades de jeux ?
Voui, c'est dit dans la phrase suivante.


Envoi 7

Nouria se laissa tomber sur place
Tu emploies souvent cette expression
se laisser tomber, c'est qua le deuxième utilisation, je crois, mais se laisser etc, oui, donc j'ai changé.


plutôt que de courir se faire tuer, de manière certes très romantique
Je ne suis pas sûre que « romantique » soit approprié dans le contexte. Idéaliste, peut-être, et encore ce n’est pas tout à fait ça. Romanesque, peut-être ?
Non romantique, en référence à ce qu'on dit souvent de certains mouvements révolutionnaires...


Wouah ! Très émouvant le passage sur l’altercation entre le père et le fils, et l’exécution de la famille. C’est étrange cette façon que tu as de toujours revenir sur les évènements, mais là je trouve que ce n’est pas de trop.
Vi, j'ai tendance à pas tout raconter du premier coup... surtout que là ce sont les souvenirs de Khalil. Il oblitère complètement certains passages, pour se les remémorer ensuite. C'était trop long de le faire d'un coup dès le début. Et pas très crédible. Psychologiquement, tu ne te souviens pas de tout, aussitôt après, je pense. En tout cas, tu ne te refais pas aussitôt tout le film.

Envoi 8


Plongé dans ces souvenirs, Khalil doutait soudain du bien-fondé de sa décision de partir à l’aventure vers une destination inconnue. Si son père s’était trompé, qui était-il pour décider de ce genre de choses et prétendre que c’était là la seule solution ?
Dans la première phrase, les deux « de » sont un peu lourds. Le « vers une destination inconnue » me paraît redondant avec « partir à l’aventure » (ou vice-versa)
Dans la deuxième, c’est le « genre de choses ». Et je ne sais pas à qui s’adresse la phrase. Le « qui était-il » est-il celui du père ou de Khalil. Je le vois comme ça « … de partir vers une destination inconnue (de partir à l’aventure). Si son père s’était trompé, qui était-il lui-même pour en décider et prétendre… »
J'ai modifié la première partie, mais la dernière phrase j'hésite, je verrai plus tard.


Les militaires israéliens semblaient épargner les femmes et les enfants.
Ils ont pourtant tué le petit frère. Et la mère aussi, je crois
J'ai modifié et précisé tout ce paragraphe.

Abandonner une jeune fille vivante ne les gênait pas.
Ah oui mais là non. On ne peut pas être dans le point de vue des militaires à travers le regard de Khalil, même si je me doute que ce sont des suppositions de sa part.
Oui, ce sont des suppositions et j'en ai besoin pour expliquer...


Voûté (tu es fâché avec les flexes^^)
Depuis le CP ! Jamais réussi à mémoriser quand il y en a ou pas.


abattre cet adolescent qui sanglotait bruyamment ou le laisser vivre avec ces souvenirs atroces
Mouais, ils sont pas super malins. Lors d’un massacre, il est évident que même les enfants sont susceptibles de se venger un jour si on leur laisse la vie
Non, pas malins du tout, mais pas à cause de la vengeance. Sont assez sûrs d'eux pour ne pas penser que leurs victimes en soient capables...
C'est de la cruauté, c'est tout. Pas un acte planifié, organisé de la part de ces soldats. Torturer leur victime est plus marrant que de le tuer... Un peu comme les chats avec leur proie qui finisse par l'abandonner quand elle ne bouge plus...
Ceci dit, j'avais besoin d'une justification pour le garder en vie, Khalil ! Sans qu'il ne soit trop abimé. donc impossible de le laisser pour mort...

Son regard pensif fixa les taches de sang persistantes sur le vêtement du garçon. Un sang qui n’était pas le sien.
Qu’est-ce qu’elle en sait ? Il saignait lui-même, du nez et de la nuque. Je me souviens que son col de chemise était teinté de sang.
J'ai un peu précisé, le sang est sur son pantalon...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Ven 25 Juin 2010 - 15:01

Envoi n°12 :

Dingue, seulement deux reproches à faire :
et passa la langue sur ses lèvres desséchées et gercées,
=> n'est-ce pas un peu redondant "gercées" et "desséchées" ?


Et puis tu avais dit qu’on ne marche-rait que de nuit.
=> marcherait (pas de trait d'union)

alors qu’ils arrivaient en haute d’une petite côte,
=> en haut (un "e" de trop)

Et on ne peut pas dire que ce sont des reproches majeurs Laughing.

Bon, ce qui me plaît à ce niveau de l'histoire, c'est que tu as réussi à instaurer une sincère complicité entre Nouria et Khalil et ça se reflète vraiment dans la lecture. On les aime (je suis un sentimental me diras-tu Laughing).
Par contre, ce qui m'a choqué un tantinet plus, c'est le changement de comportement de Khader. Je l'avais cru plutôt sage aux premiers abords ; enfin il me faisait attentionné. Là on sent plutôt le gros égoïste qui s'en fout royal de Nouria et qui pourrait limite leur faire faux bond à tout moment.

Je continue à prendre un sacré plaisir à suivre leur aventure.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 25 Juin 2010 - 15:39

Merci,

Je crois qu'il va falloir que je bosse encore sur ce personnage.
Parce que, sans dévoiler la suite, non, ce n'est pas quelqu'un sur qui ils peuvent compter. Enfin, ils vont vite s'en apercevoir...
En même temps, c'est pas non plus un salaud complet... d'où sans doute, la première bonne impression qu'il donne. Je devrais peut-être la nuancer, un peu...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Ven 25 Juin 2010 - 16:15

Bah pour te faire une comparaison "simpliste", je l'ai vu aux premiers abords comme le mentor de n'importe quel roman d'aventure.
Le "Dumbledore" de Khalil Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 25 Juin 2010 - 18:28

Oui. J'avais vu le coup du mentor ! Je croyais que le fait qu'il soit sur le départ, pas trop concerné par les évènement suffisait à ne pas en faire un individu tout à fait respectable.

je verrai... j'y réfléchirai.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 26 Juin 2010 - 15:30

Je me casse. Merci particulièrement à Azul et Barbara : vous m'avez appris énormément et je vous estime beaucoup.
J'ai supprimé mes textes.
si jamais ça intéressait certains de lire la suite, me contacter (facile de me retrouver sur le net )
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Sam 26 Juin 2010 - 15:39

J'ose espérer au moins que mes interventions ont su te faire enlever les quelques traits d'union en trop.

Un départ regrettable pour l'aspect littéraire de ce forum. Mais bonne continuation pour plus tard Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Jeu 1 Juil 2010 - 3:45

Suite à quelques tractations avec l'administration, je reposterai d'ici peu Les yeux de Nouria ici ( j'attendrai par contre pour les deux autres romans, l'un étant en phase de quasi complète réécriture, l'autre demandant aussi pas mal de travail dessus)
Merci à ceux et celles qui ont déjà lu et commenté et à ceux et celles qui liront et commenteront encore...
Entrant, dans une période de congés forcés, j'aurais certainement le temps de vous rendre la pareille.
Pour les Yeux de Nouria, je vais écrire une petite introduction historique, une sorte de préface, le contexte de cette période dans cette région, n'étant pas particulièrement connu de tous.

Edit, c'est remis en ligne, avec donc un préambule, des modifications principalement à la fin du 1er chapitre et dans le chapitre 5.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum