commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Jeu 1 Juil 2010 - 18:45

Très bien?
J'y jette un oeil dès demain !

Pour l'instant, c'est apéro et soirée pépère en vue =).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Sam 3 Juil 2010 - 10:08

Envois 15 & 16 :

Khalil s’allongea près de la jeune fille. Épuisée par la longue marche qui s’était prolongée durant toute l’après-midi, elle s’était étendue, à peine leur maigre repas terminé.
=> "à peine leur maigre repas terminé." me dérange. Je verrais déjà plus une inversion du type "leur maigre repas à peine terminé."
=> redondance : si Khalil s'allonge près d'elle, on se doute qu'elle est donc elle aussi allongée. Est-il nécessaire de dire qu'elle est étendue dans ce cas là ?

Kader, s’était installé un peu plus loin, de l’autre coté du feu de camp, déjà mourant.

=> la première virgule est de trop. A retirer.
=> le "déjà mourant" on a l'impression que c'est Kader, alors que c'est le feu...

Il perçut le regard de l’adolescente, amusé,
=> là on a un petit problème de compréhension : qui est amusé ? "Il" (= Khalil) ou le regard de l'adolescente ?

« T’es pas obligée de le garder en dormant ! »
=> ça donne un ton moins "tendre" avec les points d'exclamation. On dirait qu'ils hurlent ça, alors qu'on aurait plutôt tendance à voir des chuchotements complices dans cette situation... non ?

Mais il prenait gout à la toucher
=> goût (accent sur le "u")

mais ce geste, inconnu encore, était agréable.
=> tu répètes le mot "geste", déjà employer en plus pour parler d'un baiser sur le front. Puisque là tu passes au niveau au-dessus (baiser sur la bouche) peut-être faudrait-il changer de dénomination... ?

Le geste ne l’en impressionnait que plus.
=> encore le mot "geste"

Appréciation linguistique :

Ma foi, à part cette répétition du mot "geste" qui prend malheureusement trois attributs : un bisou sur le front, un baiser sur les lèvres, puis un coup de pied dans l'entre-jambe... ce qui finalement semble dénaturer un peu le scénario et le rendre moins précis, je n'ai guère mieux à ajouter hormis mon relevé.

Au départ, j'allais te souligner que le mot "après-midi" était masculin et qu'il fallait mettre "tout l'après-midi" au lieux de "toute" mais après une vérification, les deux genres sont tolérés puisque l'usage oscille entre eux deux.

Si, je répète une réflexion que je me suis faite : durant le petit moment intime où Khalil et Nouria se caressent, je n'aurais pas mis de point d'exclamation dans leurs propos car ça leur donne un ton fort et virulent. Tandis que dans une situation comme celle-ci, on aurait tendance à croire que ce seraient plutôt des chuchotements doux et même murmurés pour que Kader n'entende rien.

Sinon, la fluidité est nickelle, pour ne pas dire excellente. Encore une fois, ta narration nous envoûte et nous pousse franchement à la lecture tant elle coule toute seule Wink.

Appréciation du scénario :

On a franchi un cap !
Ils se sont enfin avoués leur amour... franchement. J'aime beaucoup la progression linéaire de ce scénario et les échanges intimes qui se renforcent à mesure que l'aventure avance.
On commence par un délicat nettoyage dans la nuit, puis par des petits réconforts, par des regards complices, par des paroles de connivences, par un bisou sur le front... puis enfin par un baiser sur les lèvres.

Par ailleurs, l'intervention de Kader, bien que spécifique à cette situation, semble néanmoins avoir un impact universel, comme pour rappeler la réalité au lecteur.
Ce Kader n'est qu'un homme enfermé dans son machisme, comme pourrait l'être n'importe quel autre homme sur ces terres ravagées par la guerre. Il les ramène à la réalité quelques secondes et l'action de Nouria pourrait être caractérisée par un féminisme précoce. Elle affirme sa liberté de donner son corps à qui elle veut et de ne pas se faire guider par les hommes, du moins, par certains hommes.

Je n'aurais donc pas grand chose à apporter de plus à ce scénario qui me semble complet et travaillé.
Je fais ma petite analyse, tu me dis si ça correspond ce à quoi tu pensais en rédigeant ton texte.

Pour l'instant, je patiente tranquillement la suite Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 3 Juil 2010 - 13:17

Merci de ton commentaire Smile
Rien à redire aux petites remarques, elles sont toutes fondées.
Pour le mot geste, j'avoue qu'il est bien pratique ce terme générique et compliqué à remplacer, mais je vais essayer.

Sur l'analyse, en plein dans dans le mille ! Razz
Je ne sais pas si je dois être contente ou vexée que ce soit aussi compréhensible !

En fait, dans les toutes premières versions de cette scène, Nouria était passive durant l'agression. C'était Khalil qui lui sauvait la mise.
Là, il joue presque un rôle accessoire ( il n'a pas le temps d'agir, Nouria se débrouille seule. Frapper quand Kader est déjà terre, c'est pas non plus franchement le beau rôle ! Et se faire étendre d'un seul coup de poing, pas très glorieux ! ).
Je ne voulais pas réduire Nouria à une petite chose pleurnicheuse et fragile, ayant sans cesse besoin de l'aide de Khalil. Je voulais la détacher un peu de sa protection, lui rendre un peu de liberté malgré le traumatisme des viols.

Par contre, quand elle dit "je ne suis pas une pute", c'est pas spécialement," j'ai le droit de me donner à qui je veux" qu'elle affirme. C'est lié, bien sûr, mais elle dépasse surtout sa toute première réaction d'après les viols : " personne ne voudra de moi ! Je veux mourir. ". Elle se révolte avant tout contre la condamnation morale qu'elle sait être celle des hommes. Et donc oui, c'est une affirmation féministe. tongue
Et elle supplante un peu Khalil d'un coup. Lui, oui, il dit : "elle a le droit de faire ça !" (très intéressé le garçon, quand même, parce que c'est sous entendu : "le droit de faire ce qu'elle veut avec MOI ! ") Et il ne comprend pas trop ce qui se passe dans la tête de la jeune fille. Il comprend juste qu'il est un peu plus attiré ( et qu'il n'a pas intérêt à lui manquer de respect ! ) Ça le dépasse complètement.
Voila, pour la séance analyse, mais c'est vrai que c'est un passage important, entre leurs sentiments qui se révèlent (timidement !) et Nouria qui reprend l'ascendant.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Jeu 8 Juil 2010 - 21:24

Envois 17 et 18 :

Ils avaient marché de jour, malgré la canicule,
=> j'aurais plus dit, mais c'est très subjectif : "malgré la chaleur caniculaire"

Après avoir adopté un pas soutenu, souhaitant mettre le plus distance possible entre eux et le Jordanien, ils étaient épuisés, mais, d’un geste, Khalil fit signe à la jeune fille de se taire et de ne plus bouger.
=> on dirait que y'a un peu trop de virgules. Et ça gêne pour lire...

L’adolescente haussa les épaules. Les rations militaires froides étaient un peu lassantes. Et un civet de lapin serait sans doute délicieux. Elle laissa le garçon viser l’un des petits animaux aux longues oreilles. La détonation fit s’égayer et s’enfuir les boules de poils brunes qui leur présentèrent, durant une courte seconde, leurs fesses blanches avant de disparaître.
=> ce passage fait un peu "livre pour enfant" sur les bords, tu ne trouves pas ?
=> et il est un peu alambiqué aussi...

était capable d’étendre un gamin au cours d’une bagarre
=> c'est pas un peu familier comme expression "étendre un gamin" ? Alors que jusque là, tu ne nous as pas habitués à ça Wink

Khalil ne cacha pas son amusement.
=> ils sont un peu toujours amusés... à la longue, c'est lassant.

Comme il est romantique ce garçon :').

Appréciation linguistique :

Petit reproche au début de l'envoi n°17 avec ces virgules intempestives qui dérangent franchement la lecture.
On est toujours obligé de s'arrêter. Il te faut soit trouver un moyen plus efficace de "ranger" tes propositions relatives de manière à ne pas appliquer de virgules dans ta phrase, ou alors, faire plusieurs phrases.

Second reproche : durant la scène de la cuisine du lapin et de la discussion autour du feu, Nouria et Khalil sont constamment "amusés" ou "souriant". A force, ça donne une image un peu ridicule, parce qu'on a l'impression qu'ils ont toujours les mêmes réactions.
Je vois toutefois le côté "ingénu" que tu veux donner à tes deux personnages. Il te faut, je pense, essayer de varier un peu les adjectifs (réjoui, taquin,égayé etc. à la place de "amusé" et "rieur" pour "souriant") mais il faut limiter, sinon ça devient rapidement une narration redondante et pas assez démonstrative de cette innocence.

Sinon... je me répète, excellente maîtrise de ta langue. Tu accroches ton lecteur et tu l'embarques jusqu'à la fin de l'extrait Smile.

Appréciation du scénario :

Je dois avouer qu'il n'y a pas grand chose puisque l'action est un peu "plate" ici.
Toutefois, l'intervention de Kader a effectivement donné un coup de recul à leur relation. On aurait un pincement au coeur de plus les voir se caresser.

Ce qui est étrange toutefois, c'est qu'elle lui vole un baiser sur la fin et que tu n'insistes pas un peu plus sur son côté "rebelle" en faisant ça. Juste avant tu venais de dire qu'ils avaient conscience que leur attouchement n'était pas admis dans leur communauté ; mais je ne pense pas qu'un baisé à un autre homme hors mariage le soit bien plus.
Donc il est étrange qu'après cette réflexion, Khalil ne se dise pas : "tiens, elle rejette les règles" ou "tiens, c'est bon de transgresser les règles..."
Enfin, un truc qui montre bien qu'il remarque que ce qu'elle fait, c'est pas anodin.

Enfin sinon, je redis... le coup des fleurs, c'est très mignon. On commence franchement à établir de sacrés liens auteurs/protagonistes avec ces deux adolescents là Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 9 Juil 2010 - 6:18

Merci

alors, dans l'ordre.

Je suis d'accord avec cette phrase tout plein de virgules. J'avais repéré que ça coinçait, sans trop savoir comment reprendre ( et en ayant un peu la flemme j'avoue... ). en me relisant, ça me fait sourire parce que c'est typiquement le genre d'écriture que j'avais plus jeune, compliquée et surtout mal foutue. Ca revient quand je suis fatiguée ou fainéante !

Par contre pour le passage suivant, bizarre de dire que ça fait passage pour enfants et alambiqué en même temps...y'a un ou deux détails de ponctuation qui peuvent être revus au début, je pense. Mais alambiqué, je ne crois pas. pour enfants... j'vois pas non plus. A la part le détail "aux longues oreilles" et les "boules de poils" ?

oui l'expression étendre un gamin est familière. en même temps, ça fait référence à leur enfance... Enfin, si je trouve autre chose... je verrai ce week-end

amusé, sourire, j'ai la manie de ce genre de détails, parfois. Je corrige souvent, mais visiblement c'est pas le cas ici... ( même si je me souviens avoir enlevé un ou deux "amusé "!)

Il est un peu concon surtout Khalil là ! Premier amour... sans aucune sorte d'éducation sentimentale, il fait comme un petit gosse qui cueille des fleurs pour sa maman !
Nouria est plus adulte au fond. D'où ce baiser volé . C'est vrai que Khalil pourrait marquer un temps de surprise à cet instant. Surtout que c'est la première initiative de Nouria dans ce domaine. Je l'avais un peu zappé parce qu'en fait, au départ, ce premier geste de sa part avait lieu dans le chapitre précédent, avant que Kader n'intervienne, mais je trouvais ça un peu tôt pour elle. Là, elle reprend un peu l'ascendant sur Khalil, comme lorsqu'ils étaient enfants, elle le déstabilise un peu en tout cas, donc c'est plus logique. Mais oui, il devrait être surpris !

sinon, pas d'action, en effet dans ce chapitre. Besoin d'une pause, les pauvres ! Ça fait beaucoup en trois ou quatre jours ! Et c'est l'occasion pour Nouria comme je disais de reprendre une forme sinon d'ascendant, au moins d'égalité avec Khalil. Elle vide le lapin à sa place, elle lui pose des questions auxquelles il a du mal à répondre alors que elle, elle sait ce qu'elle veut faire ( et qui le choque un peu ! ).

des liens auteurs / protagonistes ?
lecteurs tu veux dire ?

Sinon, pour les fleurs, c'est pas seulement romantique, c'est assez symbolique (mais faut bien connaitre l'histoire de la Palestine pour ça. ) Les réfugiés étaient tous quasiment des paysans. Et l'une des revendications des Palestiniens a été et est encore le droit au retour sur leurs terres de ces réfugiés. Quand Khalil dit qu'il veut être paysan, ça a une symbolique politique : il dit qu'il veut revenir. Et le coup des roses ( bon là aussi faut connaitre l'économie locale pour le saisir), c'est juste que c'est une production locale des producteurs palestiniens, les roses ) Mais j'peux pas expliquer tout cela sans être lourdingue, je crois. Donc lu au 1er degré, c'est un geste romantique, au second degré, très politique !
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Ven 9 Juil 2010 - 13:39

Pour le côté "passage pour enfant"... c'est qu'en fait, à la lecture de ces trois ou quatre lignes, j'avais l'impression de lire un passage de "Martine" quand j'avais 5 ans.
On a l'impression qu'il plonge d'un coup dans un petit univers d'enfance, des petites histoires pour enfants.
Et alambiqués parce que les phrases sont longues.

Alors de deux choses l'une :
=> soit tu évites ce côté "petit enfant"
=> soit au contraire tu l'accentues, pour montrer leur fond d'enfance, aussitôt brisé par l'action rudimentaire : la chasse

Sinon, le fait qu'il n'y est pas d'action n'était pas un reproche. Heureusement même que tu marques une pause sinon ils n'auraient pas le temps de reprendre leur souffle, et pas le temps non plus d'être complices Smile.

Et d'accord pour les fleurs. Je ne savais pas.
Et non, n'explique pas, tu as raison. Surtout que là, tu as la chance d'avoir le choix entre deux "explications" (romantique ou politique). Les deux sortes de lecteurs comprendront à leur manière et ne verront rien à ne te reprocher.
Laisse-le comme ça Wink.

Et sinon, c'était bien auteur/protagoniste... on sent que tu les aimes comme tes propres "enfants" que tu es vraiment en eux. Du coup, oui, le lecteur s'identifie à eux et les liens lecteurs/protagonistes sont aussi très forts Wink.
Mais c'est une relation de cause à effet tout ça Laughing.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 9 Juil 2010 - 19:24

ok (bon sang, claquée, heureusement trois jours de congé ! )

Je crois que j'aime toujours beaucoup mes personnages (même si parfois, je leur en fais voir des pas drôles). Bon là en particulier, à mes yeux, ce sont des gosses, c'est clair. De grands gamins, mais des gamins quand même. Le lien avec l'enfance est encore très fort, d'ailleurs...

Bon, j'ai enlevé pas mal de sourire et de "amusé", je crois ! geek
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Lun 12 Juil 2010 - 12:05

Envois 19 et 20 :

Trois petites remarques :

« Arrête de te rincer l’œil ! »
=> pure suggestion, mais j'ai pensé à un jeu de mot. Du type : "rince toi la crasse plutôt que te rincer l'oeil." Enfin, en un peu mieux, mais tu vois le genre non ?

et y répondit, timidement.
=> beaucoup de "timide" et "timidement". Peut-être chercher quelques synonymes... ?

Nouria le dévisagea et tâcha de déterminer s’il était sérieux ou se moquait d’elle.
=> elle ne ferme plus les yeux alors ? Peut-être faudrait-il préciser qu'elle outrepasse la recommandation de son amant Smile.

Appréciation linguistique :

Beaucoup de phrases courtes.
Cette constatation n'est pas un reproche. Je crois au contraire qu'elles soulignent la tension presque palpable qui règne entre ces deux enfants qui se découvrent la joie du "vrai" acte sexuel.

Tu essaies de souligner entre eux la timidité. On la sent, mais peut-être pas assez. Le fait de trop répéter le mot "timidité" en viendrait presque à annuler cette timidité.
Des tremblements de la part de Khalil ? Des voix rauques ? Des hésitations ? Des exemples concrets qui prononceraient véritablement cette timidité (quoique tu en montres pas mal, mais plus du côté de Nouria).

Il manque peut-être un vocabulaire du "toucher", du "contact". La psychologie est nickel, mais le contact... peut-être un peu moins. Comme la sensation de Khalil face à cette "bandaison" extraordinaire \o/.

Très belle narration cela dit. J'étais à fond dedans (sans mauvais jeu de mot).

Appréciation du scénario :

Je reprends ma dernière phrase de l'appréciation linguistique : j'étais franchement imprégné de ton récit et je n'ai pu m'en détacher qu'à la dernière ligne. La preuve en est que j'avais prévu de ne lire que l'envoi n°19 et que j'ai finalement dérivé sur le n°20 ^^.

Ce que je regrette peut-être, c'est que finalement tu n'insiste pas tellement sur leur "résurrection" lorsqu'il rencontre l'eau purificatrice. Il y aurait même de quoi faire une belle métaphore, comme si cette eau pure pouvait laver Nouria de tous les abus dont elle a été victime.
En gros, j'aurais peut-être accordé une place plus prépondérante à cette source d'eau.

Sinon, je reconnais que j'ai été - par simple voyeurisme ? - transporté dans cette nouvelle étape de leur intimité. Je ne sais pas comment dire exactement le fond de ma pensée, mais le fait est que les ingrédients y étaient : le désir, la curiosité, l'amour etc. On ne pouvait pas tellement en demander plus et on est complètement submergé par ce passage.
Et cette fin, la réaction de Khalil est toute aussi belle, puisque justement, on ne passe pas à l'acte sexuel, barbare en lui-même, on ne voit pas de Khalil qui se déshabille et qui l'enfourche, mais un Khalil tendre qui sait comment prendre soin de la fille qu'il met au sommet de ses priorités.

Un véritable amour en somme...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Lun 12 Juil 2010 - 14:19

Merchi

J'avoue que c'est un des passages que j'ai le plus retravaillé..., un des plus ardus, sinon le plus difficile à écrire.


« Arrête de te rincer l’œil ! »
=> pure suggestion, mais j'ai pensé à un jeu de mot. Du type : "rince toi la crasse plutôt que te rincer l'oeil." Enfin, en un peu mieux, mais tu vois le genre non ?
Je vois mais j'ai pas trop d'idée là...


et y répondit, timidement.
=> beaucoup de "timide" et "timidement". Peut-être chercher quelques synonymes... ?
Alors, j'en compte trois ! 2 "timides" et un "timidement" ! Razz
Le premier est facilement expulsable, le timidement en se cassant la tête un peu certainement ( quand on parlait des adverbes en -ement... en v'là un joli ! ) , le troisième, non il restera,je pense. C'est pas leur nombre qui me gêne le plus, en fait, en me relisant, mais qu'ils qualifient à chaque fois la même chose : un baiser !
edit : aie, pardon, j'en ai trouvé un 3eme de "timide" ! juste à coté de timidement. je comprends l'effet de répétition du coup !


Nouria le dévisagea et tâcha de déterminer s’il était sérieux ou se moquait d’elle.
=> elle ne ferme plus les yeux alors ? Peut-être faudrait-il préciser qu'elle outrepasse la recommandation de son amant Smile.
J'ai hésité sur ce passage, parce que bon, je trouvais lourdingue de répéter : "ouvre", "ferme" "yeux", "paupières" ( on tourne vite en rond sur ce geste ! surtout que là, je ne peux pas jouer sur le fait qu'elle obéit ou désobéit à ce qu'il lui demande, vu que ça remonte à deux ou trois paragraphes plus haut ! ) donc je me suis dit qu'une ellipse ne poserait pas tant que ça de problème. Ou bien un "battit des cils" pourrait convenir ( c'est tout ce qui me vient là comme idée... ) ?

Appréciation linguistique :


Tu essaies de souligner entre eux la timidité. On la sent, mais peut-être pas assez. Le fait de trop répéter le mot "timidité" en viendrait presque à annuler cette timidité.
Des tremblements de la part de Khalil ? Des voix rauques ? Des hésitations ? Des exemples concrets qui prononceraient véritablement cette timidité (quoique tu en montres pas mal, mais plus du côté de Nouria).
Euh oui, le passage n'est fait que de ça : ses hésitations, ses peurs !


Il manque peut-être un vocabulaire du "toucher", du "contact". La psychologie est nickel, mais le contact... peut-être un peu moins. Comme la sensation de Khalil face à cette "bandaison" extraordinaire \o/.
Ce vocabulaire est très présent, au contraire, je trouve. Mais du coté de Nouria, c'est clair. Je laisse un peu de coté les sensations physiques de Khalil, c'est vrai. Mais là, j'avoue le parti pris du texte : c'est Nouria le centre du sujet, pas Khalil. C'est d'elle, de ses peurs, de sa découverte de la sensualité dont il est question.
Khalil, lui, est carrément en retrait, physiquement du moins, durant ce passage, même si pour lui, c'est une première fois aussi.
Alors je pourrais m'attarder c'est vrai sur ses sensations physiques, sur son excitation, mais je pense que ça casserait justement toute l'importance qu'a ce moment pour Nouria. Ce ne serait plus la même histoire de racontée. Si elle accepte tout ça de sa part, c'est justement parce qu'il n'y va pas, parce qu'il lui promet de ne pas lui faire de mal, parce qu'il évite de lui montrer, de lui exprimer son envie (il ne se colle pas à elle, sauf au dernier moment, par exemple) dès l'instant où elle lui dit non, qu'elle ne peut pas.

Alors c'est une vision très féminine de la chose, je suis d'accord, du coup ! Puisque tout ce qui est de l'ordre du désir sexuel- physique - masculin est évacué, quasiment. Mais c'est justement ce qui se passe... il arrive à lui faire accepter tout ça en lui faisant oublier que c'est un homme qui la caresse, en lui faisant oublier que c'est un homme qui a envie de lui faire ce que d'autres ont déjà fait, un homme qui a un sexe, des pulsions... D'où le "ferme tes yeux" d'ailleurs.

Donc nan, ce n'est pas le moment dans l'histoire, je pense de raconter qu'il bande comme un âne (pour être triviale ! ). Ce qui est le cas, on s'en doute ! Y'a pas besoin de le dire, je pense pour deviner l'effet que ça peut lui faire ! Mais promis, il n'est pas oublié, de ce coté là, plus tard ! Razz


Ce que je regrette peut-être, c'est que finalement tu n'insiste pas tellement sur leur "résurrection" lorsqu'il rencontre l'eau purificatrice. Il y aurait même de quoi faire une belle métaphore, comme si cette eau pure pouvait laver Nouria de tous les abus dont elle a été victime.
En gros, j'aurais peut-être accordé une place plus prépondérante à cette source d'eau.
J'avoue ne pas y avoir pensé, mais comme j'utilise ce symbole plus tard - enfin pas tout à fait et d'une autre façon - nan, ça ferait trop, je pense... Enfin pour le coté "purificateur" parce que sinon je n'aime pas le thème de la résurrection. D'ailleurs s'en est pas une, en tout cas pas complète. Ils ne vont pas jusqu'à l'acte lui-même. Et puis c'est une complète découverte pour Nouria de la sensualité, pas une redécouverte du sexe... pas encore du moins. Même si la frontière est ténue entre les deux et que ça ressemble beaucoup à des préliminaires ! Et puis c'est un processus qui a commencé dès leur départ, en fait...


Sinon, je reconnais que j'ai été - par simple voyeurisme ? - transporté dans cette nouvelle étape de leur intimité. Je ne sais pas comment dire exactement le fond de ma pensée, mais le fait est que les ingrédients y étaient : le désir, la curiosité, l'amour etc. On ne pouvait pas tellement en demander plus et on est complètement submergé par ce passage.
Et cette fin, la réaction de Khalil est toute aussi belle, puisque justement, on ne passe pas à l'acte sexuel, barbare en lui-même, on ne voit pas de Khalil qui se déshabille et qui l'enfourche, mais un Khalil tendre qui sait comment prendre soin de la fille qu'il met au sommet de ses priorités.
C'est p'tre là où j'avais le plus peur que le bat blesse question crédibilité. Parce qu'il est puceau de chez puceau, notre Khalil ! Et il s'en sort très bien finalement dans sa façon d'aborder une jeune fille traumatisée... que certes il connait très bien et dont il est amoureux.


Je ne sais pas comment dire exactement le fond de ma pensée, mais le fait est que les ingrédients y étaient : le désir, la curiosité, l'amour etc. On ne pouvait pas tellement en demander plus et on est complètement submergé par ce passage.
C'est p'tre le plus beau des compliments qu'on peut faire sur un tel passage ! I love you
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Lun 12 Juil 2010 - 20:32

arwen a écrit:
Je vois mais j'ai pas trop d'idée là...
Ah, simple suggestion.
C'était juste un jeu de mot qui fait sourire ^^.

arwen a écrit:]
edit : aie, pardon, j'en ai trouvé un 3eme de "timide" ! juste à coté de timidement. je comprends l'effet de répétition du coup !
Je pense qu'il faut en mettre juste assez pour laisser à la suggestion de l'auteur. Le "pas du tout" n'indique pas la timidité, certes, mais le trop aussi je pense.
Le "juste ce qu'il faut", il me convient moi Smile.

arwen a écrit:
J'ai hésité sur ce passage, parce que bon, je trouvais lourdingue de répéter : "ouvre", "ferme" "yeux", "paupières" ( on tourne vite en rond sur ce geste ! surtout que là, je ne peux pas jouer sur le fait qu'elle obéit ou désobéit à ce qu'il lui demande, vu que ça remonte à deux ou trois paragraphes plus haut ! ) donc je me suis dit qu'une ellipse ne poserait pas tant que ça de problème. Ou bien un "battit des cils" pourrait convenir ( c'est tout ce qui me vient là comme idée... ) ?
Pourquoi pas.
Je sais que pour ma part, j'ai tiqué quand j'ai vu qu'elle l'observait alors qu'elle était supposée fermer les yeux.
Mais tu peux aussi tout simplement dire qu'elle va à l'encontre de la recommandation de Khalil et qu'elle l'observe.

Enfin je me répète, mais ce fut un chouette passage Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Ven 16 Juil 2010 - 11:27

Envois n°22 et n°23

Plusieurs remarques :
Se lancer dans une fusillade, avec un seul demi-chargeur pour toute munition, contre une vingtaine de miliciens, ne serait que du suicide.
=> peut-être un peu trop de virgules dans ce texte non ?
=> suggestion : "Avec un seul demi-chargeur pour toute munition contre une vingtaine de miliciens, se lancer dans une fusillade ne serait que du suicide."

dans une crise de nerfs inédite.
=> je ne sais pas pourquoi, mais le terme "inédit" me fait penser à quelque chose d'exceptionnel, d'extraordinaire et dans le sens bénéfique du concept. Mais ça ne tient sûrement qu'à moi ^_^.

il n’avait aucune amitié pour l’homme mort
=> quel homme mort ? Quand est-ce qu'on l'a tué ? Tu le dis où ? o_O

Elle n’en fut donc ni surprise ni choquée. Elle n’avait pas beaucoup de compassion pour l’homme mort, mais celui-ci ne les avait pas livrés aux Israéliens. Elle lui devait un minimum de respect, qui s’était exprimé par cette prière. Elle rétorqua d’une voix calme, mais ferme :
=> Toutes tes phrases commencent par "Elle". Il y a une tendance "catalogue" ici Wink.

Il voulait tout cela et pourtant il savait que, non…
=> pourquoi cette virgule après "que" ?

J'avoue que le changement de situation entre le câlin intime, à la limite du rapport sexuel, et la planque juste à côté des Israéliens qui torturent le Jordanien... ça décape !

Peut-être aurait-il été judicieux de faire une petite transition. Ou bien, je ne sais pas, d'étoffer la simple phrase qui explique qu'ils sont tombés nez à nez avec un commando.
Parce que là... on a l'impression qu'on sort tout à coup de nulle part.

Second reproche : la soudaine émotion de Khalil... elle est plus ou moins justifiée. Qu'il ait peur je le conçois, que ça s'accumule je comprends tout à fait et qu'il craque, ça me paraît tout à fait normal.
Toutefois, j'aurais aimé voir une graduation de cette émotion, jusqu'au moment ultime où le barrage de larmes vole en éclats. Parce que là, c'est un peu "brusque", "tout à coup"... et peut-être aurait-il été judicieux de semer à plusieurs endroits du texte es émotions chez Khalil qui montent creschendo.
Peut-être aussi ne les ai-je pas vus, ces indices, et peut-être pourrais-tu me les montrer Smile.

Enfin, pourquoi toujours répéter qu'elle lui baise la nuque ? C'est à la fois mignon, ça donne un côté familier au geste... mais ça peut aussi être rébarbatif.
Il faudrait un autre avis que le mien (croisons les doigts xD).

Il est enfin dommage que le moment où les israéliens passent à deux mètres d'eux soient éludés. Je pense que c'est là qu'on aurait pu entr'apercevoir le paroxysme de l'angoisse.

Sinon... je veux la suite Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 16 Juil 2010 - 11:57

Coucou, je verrai pour les détails plus tard, je suis au boulot et completement crevée ( vivement samedi soir !)
Vais essayer de rassembler mes neurones pour te répondre aussitot. Désolée si c'est confus, mais j'ai vraiment du mal là ce midi.

Donc, bon t'es le seul à lire aussi loin ici, mais j'ai eu d'autres lecteurs avant, qu'ont pas été choqués du changement brutal, au contraire...

Ceci dit, sur l'émotion de Khalil peut-être soulèves tu un point important par rapport à ça : enfin, je veux dire oui y'a pas de transition entre le plaisir de la scène précédente et ce craquage émotionnel. C'est abrupt et un peu schyzo comme alternance de ressentis...
Mais c'est un peu le sujet aussi...
Et oui ils sortent de nulle part après la scène précédente où il n'y avait qu'eux, où il n'était plus question de guerre ou de quoi que ce soit. Et j'avais envie aussi que Khalil craque d'un coup, sans que ce soit prévisible. Je ne sais pas, mais avec des indices, hum, nan j'ai peur de pas tomber sur l'effet voulu... Sauf si tu parles d'indices dans ce passage, en particulier. Et dans ce cas, je crois que je supprimerai l'effet flash back ( j'adore en user, mais il m'arrive souvent de remettre les choses à leur palce ensuite quand ça le fait pas trop.

bon j'argumente pas vraiment là ( cerveau en marmelade) j'essaierai d'y réfléchir avant de poster la suite la semaine prochaine.

Mais en tout cas, oui, p'tre manque t-il un petit passage et p'tre le réécrire sans flash back,c e qui permettrait de détailler un peu plus l'évolution de Khalil une fois qu'ils sont là, dans ce fossé. Vais y réfléchir après quelques heures de sommeil, dimanche...

Et sinon, je préfère éluder le passage avec la colonne qui marche juste à coté d'eux pour que le moment vraiment violent soit le craquage et pas l'angoisse juste avant. Qui, en plus n'est que l'angoisse de Nouria, Khalil, il est sur une autre planète à ce moment.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 16 Juil 2010 - 12:43

Ouais, vais faire ça.... suppriemr le flashback, commencer par nos tourteraux marchant d enuit de façon un peu inconsciente (ben vi, la tête ailleurs) pis la rencontre donc et l'attente dans le fossé. remettre els choses dans l'ordre quoi...
Ca évitera le coté trop abrupt et ça donnera l'occasion de montrer Khalil angoissé.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Ven 16 Juil 2010 - 19:52

Je poste une seconde version ( c'est un premier jet, possible qu'il y ait pas mal d'étourderies et de choses à reprendre) c'est surtout le début qui est réécrit. La fin est identique : la crise de Khalil et quand ils sont devant le corps, je n'y ai pas touché

Sinon, sur les détails...
je vais revenir juste sur le point de quand le Jordanien est tué : ben, la détonation... à ton avis, pourquoi dans un campement, on tirerait un coup de feu comme ça sans raison en pleine nuit ? Neutral C'est très elliptique oui, mais la scène est vue du point de vue des deux ados qui ne voient rien de l'exécution et n'entendent que ça... c'est d'ailleurs le déclencheur de la crise de Khalil.
Elle n'est pas compréhensible sans cela, cette crise !


avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  domingo le Sam 17 Juil 2010 - 9:52

Avant de commencer mon appréciation je tiens à dire que je ne suis pas un spécialiste de la culture musulmane et encore moins de l'histoire de Palestine/Israël.
Je n'ai aucun commentaire sur ta manière d'écrire qui est correcte ni même sur le rapport histoire/contextualisation puisque tu m'as déjà renseigné par MP. Wink

1/ Bien le préambule je pense même qu'il pourrait constituer un bon "AVANT-PROPOS" si il était un peu plus détaillé.

2/ La relation Homme/ Femme
Donc là les deux persos sont dans une sorte de cachot après s'être fait torturer par des Israéliens ?
Dans ce début ce qui me choque c'est qu'un homme et une femme soient mis dans la même cellule. Culturellement, il y a une ségrégation des hommes et des femmes dans cette partie du globe comment se fait t-il que, instinctivement, leur geôliers ne les aient pas séparés ? Si c'est pour faire perdurer leur malaise et la torture psychologique après les avoir molester je comprends ( et dans ce cas tu devrait plus montrer que les deux personnages sont mal à l'aise ensemble). Si ce n'est pas intentionnel je pense que tu devrais songer à retravailler le début car c'est un élément culturel décisif qui pourrait faire poser le bouquin au lecteur averti.

Lorsque Nouria eut renfilé ses jupons, il déposa un baiser spontané sur son front pâle, un baiser qui hésitait entre celui de l’enfant qu’il demeurait et celui de l’homme qu’il devenait. Nouria le prit pour celui d’un ami et éclata en pleurs dans ses bras. Surpris, il l’enlaça maladroitement.
Je ne reviendrai pas sur l'argument culturel mais je m'interesserais à la réaction d'une femme ( a fortiori celle d'une jeune fille) après un viol. Penses-tu qu'une femme violée embrassera gentiment un homme sur le front quelques heures après le drame ?
Je n'ai jamais été violé et je ne suis pas une femme mais je crois que ceci n'est pas très crédible. Si tu as été violée ou que tu as discuté avec une femme qui a été violée et que tu considères que cette réaction est plausible alors oublie ce que j'ai dit.

3/ Vomir quand on a le nez cassé.
Tu dis que les personnages on t été séquestrés et torturés pendant une nuit et une journée entière avant d'être libérés. Ils ont subi des humiliations, ok. Mais ils n'ont pas été tabassés ? Je dis cela parce que comme Khalil vomi après avoir été séquestré je me dit que ( dans le cas où ils ont été tabassés et que Khalil a surement une ou plusieurs fêlées et le nez cassé) lorsqu'il vomi il devrait s'étouffer. On s'étouffe quand on vomi alors que l'on a le nez cassé, c'est pas une opinion c'est un fait.
De plus, je crois que cela rajouterais un aspect misérable à la scène. Cela montrerais bien que les Israéliens veulent briser les gens, psychologiquement et physiquement. Ils font cela pour avoir l'ascendant psychologique sur leur adversaires et ainsi étouffer dans l'œuf toute sentiment de révolte.

Voilà pour le début.
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  domingo le Sam 17 Juil 2010 - 10:01

L'extrait N° 2 est génial vraiment rien à dire.
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 17 Juil 2010 - 10:23

Merci beaucoup de ta lecture et de ton commentaire

2 ou 3 choses me surprennent

Surtout que tu n'aies pas compris la situation de base
les israéliens arrivent, font évacuer le village arabe, tuent les hommes.
Nouria est violée dans la pièce d'une maison, pas d'un cachot !!!! y'a un lit voyons ! et ça se passe dans un petit village, où veux tu qu'il y ait ne serait ce qu'une prison ?
Torturés ? Bon si on considère le viol et des tabassages comme de la torture, ok... mais si c'est dans l'idée d eles faire parler ou quoi que ce soit, non. Ils gardent Khalil par plaisir sadique simplement dans la pièce voisine.
Tu es le premier à ne pas comprendre tout ça... tout est dit clairement, il me semble. Pas dans l'ordre il est vrai, mais c'est dit.

C'est le garçon qui l'embrasse sur le front, pas le contraire... là aussi probleme de compréhension que j'ai du mal à saisir, la phrase n'a rien de complexe.

J'ai dit nulle part qu'il avait le nez cassé (on peut saigner du nez sans avoir le nez cassé, on peut être molesté sans avoir le nez cassé. C'est précisé, il s'est pris des coups dans le dos et dans les jambes.)
ensuite, bof, pas envie de m'étendre sur la façon dont il vomit... le lecteur a assez d'imagination pour ça.

quant à accentuer le coté misérable, non, je ne vois pas vraiment l'intérêt ici. Un mec sur qui on pisse, une fille violée, y'a pas besoin d'en dire plus pour savoir qu'ils sont humiliés et de façon plutôt féroce.
je ne tiens vraiment pas à m'apesantir sur des détails de ce genre. C'est déjà hard de commencer sur la victime d'un viol (même sans décrire la scène) puis celle du massacre ( décrite là ) pour en rajouter encore.
C'est vraiment une affaire de choix là. D'autres écriraient de façon plus crue et choisirait p'tre de débuter par cette nuit et cette journée d'enfer. J'ai préféré arriver après... De la même façon, je préfère ne pas m'attarder là tout de suite sur la psychologie des deux ados. Sont en état de choc et y'aura bien le temps après pour y revenir.

(merci pour le 2nd chapitre... qui a été directement inspiré par les commentaires d eplusieurs personne sici, surtout Azul)
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  domingo le Sam 17 Juil 2010 - 11:27

Tu es le premier à ne pas comprendre tout ça...
Je suis stupide voilà tout ! Razz

Plus sérieusement, ce n'est pas l'amitié qui m'interrogeaient mais les démonstrations d'affections.

Torturés ? Bon si on considère le viol et des tabassages comme de la torture, ok... mais si c'est dans l'idée de les faire parler ou quoi que ce soit, non. Ils gardent Khalil par plaisir sadique simplement dans la pièce voisine.
je n'avais pas compris ça comme : ils les tapent et les séquestrent pour les faire parler mais dans le sens c'est de la violence et du sadisme gratuit pour saper le moral.


C'est le garçon qui l'embrasse sur le front, pas le contraire... là aussi probleme de compréhension que j'ai du mal à saisir, la phrase n'a rien de complexe.
En effet, il n'y a rien de complexe. Considère que j'ai lu hativement et que j'ai commis une erreur de compréhension. Wink le seul truc c'est juste que la démonstration d'affection m'a troublé.

quant à accentuer le coté misérable, non, je ne vois pas vraiment l'intérêt ici. Un mec sur qui on pisse, une fille violée, y'a pas besoin d'en dire plus pour savoir qu'ils sont humiliés et de façon plutôt féroce.
je ne tiens vraiment pas à m'apesantir sur des détails de ce genre. C'est déjà hard de commencer sur la victime d'un viol (même sans décrire la scène) puis celle du massacre ( décrite là ) pour en rajouter encore.
C'est vraiment une affaire de choix là. D'autres écriraient de façon plus crue et choisirait p'tre de débuter par cette nuit et cette journée d'enfer. J'ai préféré arriver après... De la même façon, je préfère ne pas m'attarder là tout de suite sur la psychologie des deux ados. Sont en état de choc et y'aura bien le temps après pour y revenir.
Ok, je vois. Tu veux rester dans la pudeur (le mot est mal choisi mais c'est dans le sens retenue). Ouais c'est un choix plus que valable. de mon point de vue l'essentiel pour ce genre de contexte et de dresser la psychologie du personnage comme si on était quelqu'un de cette région du globe et pas comme un occidental. Le hic, c'est que ne connaissant personne de ce coin là j'aurai du mal a évaluer ou pas la crédibilité des réactions et des paroles des personnages.

C'est ton premier roman ?
parce que je trouve que le contexte rend cette entreprise très difficile pour un premier roman. mais vu ton boulot tu as sûrement les moyens de faire quelque chose de bon surtout que au niveau du style y'a rien à redire.
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 17 Juil 2010 - 11:53

alors, comme tu as lu la suite, tu sais que ce sont deux amis d'enfance très proches Wink
la psychologie des personnages vient après. là sont en état de choc, y'a eu des horreurs de perpétrées, ils sont dans l'urgence, ils n'ont pas le temps de s'arrêter là dessus.

Tu sais la réaction à un traumatisme de ce genre est très universelle et pas du tout liée à la culture... en tout cas pas sur le coup.
après la culture intervient dans la gestion de tout ça,é videmment et il en sera question, bien sûr.

Sinon la culture musulmane je connais un peu par des amis. Et la période et le contexte de la région, j'ai pas mal lu sur le sujet quand même. ( ça n'empêche pas que j'ai pu faire des bourdes que seuls des spécialistes pourraient relever, notamment sur la société palestinienne de l'époque qu'est pas exactement celle d'aujourd'hui par exemple, j'ai pu découvrir. Bon comme la plupart du temps ils sont seuls, c'est pas bien grave du coup. ).


Non, c'est loin d'etre mon premier roman. J'en ai écrit plusieurs avant,de qualité discutables pour la plupart. Et dont certains croupissent au fond d'un carton !

mais bon, ne mets pas la charrue avant les boeufs ! lis avant de poser des questions dont les réponses sont dans le récit ( si je peux me permettre de te dire ça... )
merci encore Smile


avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Lou le Sam 17 Juil 2010 - 15:22

Désolée, je ne vais pas faire une correction détaillée, mais il y a deux points qui me chiffonnent :

Ils ne font pas de prières ? Si ils sont musulmans, ils en font cinq fois par jour.

Et, pourquoi ils dorment côte à côte alors que Kader est la, ils devraient bien savoir que c'est mal.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 17 Juil 2010 - 16:54

coucou,

ben, Khalil n'est pas franchement hyper hyper croyant (y'a une reflexion durant le massacre qu'est assez dubitative ) Enfin, je ne l'imagine pas comme athée bien entendu, mais plutot c'est pas la chose importante pour lui, à 17 ans. Ca fait partie de sa culture, mais il a d'autres chats à fouetter.

Puis bon, ce n'est pas parce que je n'en parle pas qu'ils ne le font pas. Je ne décris pas chaque repas non plus... On se doute qu'ils sont musulmans ( ils pourraient être chrétiens, remarque ! il existe une minorité de palestiniens chrétiens ) mais c'est secondaire dans l'histoire ( parce que les relations hommes femmes à l'époque, et là bas, que tu sois chrétiens ou musulmans, c'était la même chose... ). Sans compter que la plupart du temps ils marchent de nuit (les prières c'est le jour et ils n'ont pas le repère de l'appel pour savoir quand ils doivent la faire), et ils sont en situation de survie, c'est pas la priorité. D'ailleurs, je crois que durant un voyage, les musulmans en sont dispensés de prière...

Mais la religion apparait un peu quand Nouria fait plusieurs fois une prière pour les morts, quand Khalil songe ou pas à prier quand il est menacé d'un pistolet.
donc c'est pas totalement évacué.

Sinon, il fait nuit noire quand même, Kader est déjà couché. Il est peut être plus âgé mais c'est un homme extérieur à leur communauté, au village... ils se permettent là ce qu'ils ne feraient pas devant un proche, dans des circonstances plus normales.
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Pacô le Sam 4 Déc 2010 - 12:10

Je remets le fil de commentaires au goût du jour Wink.

J'ai relu l'introduction, mais il me semble en fait que je ne l'avais jamais lu.
Pour tout te dire, elle m'a fait penser à un petit préambule de film, genre écran noir et lettre blanche avec une musique désolée en fond off.
(oui je m'imagine beaucoup de choses).

Pour ce qui est du premier chapitre, je l'ai relu en diagonal histoire de me remettre les faits en tête. Mais je n'avais pas oublié grand chose finalement Razz.

Est-ce que tu as des passages précis que tu as réécris et que tu souhaiterais qu'on revienne dessus ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Lou le Sam 4 Déc 2010 - 12:20

Niveau écriture pour l'intro, y a pas de problème. Mais juste que je trouve que le début fait trop : vous voyez, les musmulans ils se sont fait vraiment avoir c'est pas bien. Le contexte de l'époque est pas assez expliqué pour moi. C'est très réducteur.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  azul le Sam 4 Déc 2010 - 12:48

Bonjour Arwen,

Quelques petites choses relevées, histoire de laisser du "propre" derrière toi.

Préambule

Deir Yassin était un village situé à quelques kilomètres à l’Ouest de Jérusalem.
Il ne faut pas de majuscule à « ouest » ; il s’agit d’une direction et non d’une région.

Premier chapitre
« Ils sont partis. Y’a plus rien à craindre. »
Une des dernières choses que j’ai apprises : il n’y a pas plus d’apostrophe à « y a » qu’il n’y en a à « il y a ».

Ils s’engagèrent dans l’unique rue, étroite et ombragée, qui dévalait le coteau, entre quelques maisons de forme cubique, aux pierres couleur ocre.
Fais attention, tu as tendance à beaucoup utiliser l’incise dans tes phrases, ce qui les hache un peu trop.

Les militaires israéliens étaient arrivés […] Les Israéliens avaient éclaté de rire.
ont ceux son père et de ses trois frères.
Il y a avait eu une discussion à propos de ces retours dans le passé, mais je ne vais pas avoir le temps de relire tous les commentaires. Je trouve que l’italique est inutile et que les sauts de paragraphe et l’utilisation du plus-que-parfait suffisent au lecteur pour comprendre qu’il y a retour dans le passé.
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Gavroche le Sam 4 Déc 2010 - 13:10

Merci à vous trois ! Smile


Alors dans l'ordre ! Non, Paco, j'ai pas vraiment modifié depuis; enfin à la marge (ai tenté de supprimer ces répétitions genre l'adolescent, la jeune fille, surtout). donc, si tu ne veux pas t'embêter, t'oblige pas à lire de façon trop détaillée les 14 premiers chapitres environ.
Voix off de film ? Hi, je le prends pas mal ! Ça me va ! Bon, c'est un premier jet. Ça mériterait certainement d'être un peu étoffé et repris, ce prologue !


Lou, d'abord il ne s'agit pas du sort des musulmans mais celui de la population arabe palestinienne qui était en majorité musulmane, il est vrai, mais aussi chrétienne et même juive pour une toute petite minorité...
Si je devais refaire toute l'histoire de la Palestine mandataire dans le détail, ça ferait un bouquin à part entière, pas un prologue.
Ensuite, le sujet du roman, c'est quand même les massacres de civils perpétrés par les Israéliens.
Ce prologue est juste là pour indiquer au lecteur que ces massacres sont une réalité historique. Il n'a pas pour but de retracer l'histoire de la première guerre israelo-arabe. ( il existe déjà de très bons bouquins à ce sujet et je serai loin de leur arriver à la cheville si je m'y risquais ! ) Même si je l'avoue, la fin de ce prologue est d'emblée partie prenante en faisant le lien avec des évènements plus actuels. Bon, c'est mon point de vue d'auteur, subjectif, j'assume qu'il puisse déplaire sur ce sujet qui est loin d'être consensuel...
Mais comme je le disais à Paco, ce n'est vraiment qu'un tout tout premier jet, amené certainement à évoluer.

Azul, aie, je sais pourtant cette règle sur les directions/régions.
Pour l'aposthophe, c'est là pour retranscrire la prononciation : il dit "ia", pas "il y a" ( bon c'est vrai que c'est une nuance un peu stupide vu qu'ils parlent arabe et que ça existe pas ça... )
J'avais oublié pour l'italique, tiens... en fait, j'ai souvent des remarques sur les flashbacks où les gens sont paumés, d'où cette accumulation de signaux... Alors, je ne sais jamais si c'est parce qu'ils n'ont pas l'habitude des flashbacks en littérature, ou si parce que ce n'est pas clair dans mes textes... J'ai l'impression d'utiliser un procédé exotique avec ça !
Vouaip, pour les incises, je fais compliqué souvent... faut que je fasse gaffe à ça.

Merci encore à vous trois !
Smile
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires pour "Les yeux de Nouria"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum