Alcool, moteur d'une fête ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Ven 18 Juin 2010 - 16:41

Un fait de société de plus en plus présent.

On critique, on approuve, on indiffère... les réactions sont souvent multiples à ce sujet.
Toutefois, l'on constate une montée en puissance de l'alcoolisme dit "de l'instant" au sein des soirées festives, et notamment des jeunes adolescents (ce de plus en plus jeune).

Êtes-vous donc plutôt rangés du côté de "sans alcool, la fête est plus folle ?" ou ne concevez-vous pas un seul instant une fête sans alcool ?


=> attention, il y aura sûrement du parti pris là-dessous.
(je précise, je suis un conscrit organisateur de fêtes plusieurs fois l'an. Je suis donc rôdé aux remarques désobligeantes à ce sujet ^_^).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Laumie le Ven 18 Juin 2010 - 16:46

"Sans alcool, la fête est plus folle" me convient tout à fait Razz Cependant, je dois avouer que je ne déteste pas boire dans les soirées. Mais pas jusqu'à me sentir mal ou être bourrée. Je connais mes limites et je ne vois pas l'intérêt de faire des conneries dont je ne me souviendrais plus le lendemain.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  MrSonge le Ven 18 Juin 2010 - 16:50

Les gens incapables de s'amuser sans être bourrés m'amusent.
Mais il y a une nuance entre ceux qui boivent en soirée parce que c'est l'occasion et qu'il vaut mieux y aller de sa petite vodka à ce moment que trois minutes avant un examen, et ceux qui se saoule pour le plaisir de se saouler, ce qui est une fuite du réel au profit d'une festivisation absolue que je trouve répugnante.

Donc je ne vois pas trop quel jugement je pourrais me permettre de porter sur la boisson en tant que tel. Quand elle n'est pas un impératif de plaisir à l'amusement ( => "Je ne peut pas faire une fête digne de ce nom sans finir pété comme un tonneau"), je ne vois pas bien le problème. Quitte à finir plein une fois ou deux, au moins ça nous aura fait les pieds. À l'inverse, ceux qui ne boivent pas uniquement par principe, je ne vois pas non plus l'intérêt. Moi je bois très peu parce que je ne supporte pas l'alcool, tout simplement. Et quand je dis que je ne supporte pas, c'est de façon physique très marquée. Mais qu'un type qui tienne la boisson se refuse absolument de trinquer en soirée uniquement parce que "l'alcool c'est le mal" (et non pas le mâle), je trouve cela aussi... discutable que l'inverse.

La question de l'âge, par contre, est différente. Il est prouvé que l'abus d'alcool est néfaste, j'estime donc normal qu'un enfant ne soit pas encouragé à sombre dans la vodka dès 12 ans. Mais après cela... La liberté des uns s'achève là ou commence celle des autres.^^

(Je pense notamment aux accidents de la circulation et autres dommages éthyliques collatéraux)

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  domingo le Ven 18 Juin 2010 - 17:18

Moi j'avoue qu'il m'arrive de temps en temps de me bourrer la gueule ! genre tu te réveille le lendemain chez tes potes, ils te regardent d'un oeil noir et LÀ tu sais que t'a fait des conneries ! La plupart du temps l'alcool lève les inhibitions du coup on me dit juste que j'ai dit ceci ou cela, que machin à mal pris ce que j'ai dit mais qu'il m'en voudras pas parce que j'étais bourré etc...

Hormis, les soirées où je ne conduis pas et où je sais que je peux me vautrer dans la déchéance totale je ne bois jamais d'alcool ! Donc j'ai pas de raison de culpabiliser !^^
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Liven d'Eleissen le Ven 18 Juin 2010 - 17:23

Même avis que Laumie, "Sans alcool, la fête est plus folle". Je peux boire aussi, hein, mais quant à être bourrée, c'est non. J'ai trop eu de récits de lendemain de soirée de gens qui envoient des SMS sans savoir ce qu'ils écrivent (et c'est pas souvent poli), qui appellent leurs amis et sont incapables de dire où ils sont ou d'autres qui boivent pour boire, le summum étant atteint lorsqu'on se trouve dans l'urgence de trouver une salle de bain. Très peu pour moi.
Je trouve que ça a un côté "sale", irrespectueux pour soi et pour les autres.
Mais je ne suis pas contre une Vodka-jus de pomme, les vins d'Alsace, Bordeaux (quoique je n'aime pas le vin rouge) et autres qu'on peut trouver dans les pique-nique des prépas Razz

L'âge, par contre, est un vrai problème. Exemple, à Berlin: on a croisé deux gosses de quoi, 10 ans, 12 ans grand max, avec une bouteille à la main et qui buvaient au goulot. Je sais que l'Allemagne est un cas particulier (on a arrêté de compter les rixes et les bouteilles de bière et autres brisées par terre) mais il y a quand même des limites à ne pas franchir.

__________________________________

*from my book

+Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime.
+L'écrivain original n'est pas celui qui n'imite personne mais celui que personne ne peut imiter.

+Je déplace ton pion sur ce maudit échiquier. Prends garde à la Reine. Elle te prendra et t'emportera dans cet empire de décadence. Le Fou veille. Le Cavalier te regarde.Échec et mat, trésor. [By a friend, Elilah]
avatar
Liven d'Eleissen
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1865
Age : 26
Localisation : Over the stars, in my dreams...
Emploi/loisirs : Khâgne Lettres Modernes
Votre talent : Écriture
Points : 1766
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Ven 18 Juin 2010 - 17:50

Je constate le même phénomène.
Au début des fêtes qu'on organisait, les 10-15 ans étaient relativement peu nombreux (sachant que les fêtes qu'on organise sont du type alcool à foison).
Aujourd'hui, je suis de plus en plus étonné quand je dois servir des gosses qui arrivent presque pas à dépasser le bar.

La plupart du temps, je tente plus ou moins de refuser. Le souci, c'est que y'a le commerce qui tourne derrière et puis eux, ils te sortent l'argument bidon qu'ils viennent chercher le verre de leur père.

Personnellement, rares sont les fêtes où je ne bois pas. Je le dis, je l'affirme mais à l'inverse de beaucoup, toutefois, rares sont les fois où je finis vautré dans un fossé (^^).
C'est-à-dire que soit je sais où sont mes limites (mais je dois avoir de grandes limites o_O) soit je suis plutôt hermétique à l'alcool... très bonne question.

Mais ce qui me désolé ces derniers temps, c'est de devoir ramasser des gamins assis sur le bord du caniveau parce qu'ils attendent leurs parents et sont dans un sale état (d'ailleurs tu te dis : Mon Dieu les parents ! o_O)

Par conséquent, pour moi, j'ai l'impression que l'alcool est un moteur de fête. Il détend, il délie un peu les langues, il brise le "froid" et cela ajouté à une musique de circonstance, et je trouve que c'est essentiel.

J'avoue que parfois, quand il manque l'un ou l'autre, j'ai l'impression de m'ennuyer.
Mais non non. Je ne suis pas dépendant pour un sou !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  domingo le Ven 18 Juin 2010 - 17:52

Mais non non. Je ne suis pas dépendant pour un sou !
Tu sais que c'est le leitmotiv des alcooliques ça ?^^
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Laumie le Ven 18 Juin 2010 - 17:56

Pacô a écrit:Je constate le même phénomène.
Au début des fêtes qu'on organisait, les 10-15 ans étaient relativement peu nombreux (sachant que les fêtes qu'on organise sont du type alcool à foison).
Aujourd'hui, je suis de plus en plus étonné quand je dois servir des gosses qui arrivent presque pas à dépasser le bar.

La plupart du temps, je tente plus ou moins de refuser. Le souci, c'est que y'a le commerce qui tourne derrière et puis eux, ils te sortent l'argument bidon qu'ils viennent chercher le verre de leur père.

Ça me fait penser aux fêtes à Rion y'a 2 ou 3 ans. J'y étais avec des amies et là, un gosse d'une douzaine d'années qui vient nous aborder comme ça, pour le fun. Et le pire, c'est qu'il savait qu'il était bourré mais il s'en foutait ...

Maintenant, quand tu vas aux grosses Férias genre Bayonne ou Dax, la majorité des consommateurs bah c'est eux. On se demande ce qui est exactement en cause dans cette histoire de s'alcooliser beaucoup.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Ven 18 Juin 2010 - 18:26

domingo a écrit:
Mais non non. Je ne suis pas dépendant pour un sou !
Tu sais que c'est le leitmotiv des alcooliques ça ?^^
C'est fait exprès ^_^.

Oui et moi je demande qui sont les fautifs là-dedans :
=> les gosses ?
=> les parents ?
=> les serveurs ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  domingo le Ven 18 Juin 2010 - 18:42

les 3.
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Laumie le Ven 18 Juin 2010 - 18:44

Non moi "j'excuse" les serveurs. Quand t'as du monde à servir, tu peux pas demander à chaque personne de sortir sa carte d'identité.

Mais les parents et les gosses, là d'accord.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  domingo le Ven 18 Juin 2010 - 19:10

ils sont responsables mais pas coupables si tu préfères. eux- aussi ont une part de responsabilités, non ?
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Laumie le Ven 18 Juin 2010 - 19:11

domingo a écrit:ils sont responsables mais pas coupables si tu préfères. eux- aussi ont une part de responsabilités, non ?

Dans ce cas-là, oui.
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Ven 18 Juin 2010 - 19:25

Quoique parfois, c'est visible comme le nez au milieu de la figure qu'ils sont loin d'avoir 18 ans.
Les mecs plus que les filles d'ailleurs.

Les filles, ça se patouille tellement de maquillage que, dans le noir, tu pourrais effectivement facilement te tromper.

Je dis ça, parce que je fais partie de ces serveurs ^_^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Invité le Ven 18 Juin 2010 - 21:13

domingo a écrit:
Mais non non. Je ne suis pas dépendant pour un sou !
Tu sais que c'est le leitmotiv des alcooliques ça ?^^

+1 Razz

J'aime boire et je m'en cacherais jamais. J'aime un bon alcool tout comme parfois j'aime me mettre dans un état pitoyable. Mais l'alcool peut aussi s'apprécier avec modération comme dans l'excès. Tout dépends principalement du contexte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Darwin le Ven 18 Juin 2010 - 21:29

Pour ma part, et les gens qui me connaissent vous le diront, le problème ne se pose pas. J'ai horreur de ça. En fait je prends aucun plaisir à siroter ne serait-ce qu'une bière, du coup, je vous fais le Sam quand vous voulez, c'est loin de me priver =)

__________________________________
Darwin @ Deamon-Space

 

 

 

 

avatar
Darwin
Dieu évolutif

Masculin Nombre de messages : 1987
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Votre talent : Aucun
Points : 1103
Date d'inscription : 13/08/2007

http://deamonspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Blackmark le Sam 19 Juin 2010 - 15:29

Pour ma part, l'alcool n'est pas le moteur d'une fête, mais de certaines fêtes. Si la soirée entre amis au coin du feu se passe tout à fait d'alcool, d'autres tombent plus facilement à plat en son absence. Je rejoins donc Pacô sur ce point :

Pacô a écrit:Par conséquent, pour moi, j'ai l'impression que l'alcool est un moteur de fête. Il détend, il délie un peu les langues, il brise le "froid" et cela ajouté à une musique de circonstance, et je trouve que c'est essentiel.

Après, l'important, c'est que chacun connaisse ses limites pour que la soirée finisse aussi bien qu'elle a commencé...

Quant au problème de l'âge, je crois que ce n'est même pas un débat, plutôt un problème de société.
avatar
Blackmark
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 28
Votre talent : Inutile
Points : 187
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Sam 19 Juin 2010 - 16:25

Je partage ton point de vue.
Surtout que, comme le dit MrSonge, si l'alcool (modéré) n'est pas néfaste pour le corps humain adulte, il l'est par contre pour l'enfant de -15 ans.
Par conséquent, ils ne se rendent pas compte qu'ils se bousillent leur foie beaucoup trop tôt...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Invité le Sam 19 Juin 2010 - 16:44

Pacô a écrit:Je partage ton point de vue.
Surtout que, comme le dit MrSonge, si l'alcool (modéré) n'est pas néfaste pour le corps humain adulte, il l'est par contre pour l'enfant de -15 ans.
Par conséquent, ils ne se rendent pas compte qu'ils se bousillent leur foie beaucoup trop tôt...

Même un verre, juste un, une fois par semaine, peut-être de l'alcoolisme. Donc je ne suis pas tout à fait d'accord avec sa phrase.. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Sam 19 Juin 2010 - 16:56

Ah non !
Notre prof d'svt nous a dit qu'un verre d'alcool/jour (mais juste un !) est au contraire bénéfique pour l'organisme : ça lui enlève des toxines.
Par contre, pas le pastis et tout ce qui est dérivé de l'anis, me semble-t-il. Rolling Eyes

Donc si c'est un alcoolisme bénéfique, ne nous privons pas Laughing !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Gavroche le Sam 19 Juin 2010 - 16:57

un ou deux verres de vin rouge, oui c'est bénéfique, à cause des tanins. Par contre l'alcool en lui même pas du tout, vu son action sur le foie...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Invité le Sam 19 Juin 2010 - 16:59

C'est bénéfique pour le corps effectivement en très petite quantité. Mais je parler de l'addiction en soi. Aucune addiction n'est bonne Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Pacô le Sam 19 Juin 2010 - 17:00

... sauf l'addiction à ID.

Là vous êtes devenu un gens bien Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Invité le Sam 19 Juin 2010 - 17:13

Pacô a écrit:... sauf l'addiction à ID.

Là vous êtes devenu un gens bien Wink.

Haha je m'y attendais cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Darwin le Sam 19 Juin 2010 - 20:36

arwen a écrit:un ou deux verres de vin rouge, oui c'est bénéfique, à cause des tanins. Par contre l'alcool en lui même pas du tout, vu son action sur le foie...
+1, rien à voir avec l'alcool en fait Smile

__________________________________
Darwin @ Deamon-Space

 

 

 

 

avatar
Darwin
Dieu évolutif

Masculin Nombre de messages : 1987
Age : 30
Localisation : Clermont-Ferrand
Votre talent : Aucun
Points : 1103
Date d'inscription : 13/08/2007

http://deamonspace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alcool, moteur d'une fête ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum