Démon des Airs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démon des Airs

Message  Démon des Airs le Sam 17 Juil 2010 - 16:17

Bhon, buiske Imbehrial Tream a les moyens deu meu vaire barler, alorrs che fais barler :

Le Cinéma :
- Vous avez toujours aimé filmer des instants de votre vie ? (c'est-à-dire, avec la caméra de vos parents ou l'appareil photo numérique, pendant des repas de famille etc. ?)
Filmer non. En revanche la photo oui, bien avant le numérique. Comme je suis assez technophile, j'ai possédé un appareil numérique dès qu'il en est sorti un. J'ai eu ma crise paroxystique. Pendant deux ans je traitais de façon obsessionnelle chacune de mes photos sur logiciels, à l'infini. J'en ai édité dans pas mal de revues dans le monde, et vendues quelques unes. Mais j'ai fini par être frustré par la limite de perception de l'image, si on reste dans les codes traditionnel que je n'ai pas pu, ni eu envie, de franchir (genre recherche d'expression totalement abstraite).
Alors qu'avec les mots, je me sens plus léger et je décolle mieux dans l'imaginaire. Le tout, c'est de les maîtriser, et ça c'est une autre paire de manches...
En fait et en réalité, ma démarche cinématographique n'est pas liée à l'image mais à l'expression dramatique (normal, étant comédien à l'origine)
- Depuis quand vous êtes-vous lancé dans l'élaboration d'une "vraie" fiction ?
A partir du moment où j'ai voulu l'écrire, c'est à dire il y a un an... et quelques. Pour cela, j'ai suivi les cours d'une école canadienne avant de me lancer, car l'écriture scénaristique est assez particulière et très codée (eh oui, je retombe dans les codes alors que je voulais m'en affranchir). On n'en sort pas !
- Avez-vous déjà écrit des scénarios ? Si oui, pouvez-vous nous en montrer un ?
Oui, quelques uns courts, et j'ai un long métrage de fiction aventure qui est en cours. Je veux bien en montrer un, mais je le mets où ? J'ai tenté de créer une rubrique scénario dans l'espace cinéma, mais elle n'apparait pas. Appel du pied à Paco qui devrait avoir la réponse.
Tiens, à propos, j'ai lu que Domingo avait eu la riche idée de proposer à chacun s'il acceptait de transmettre ou partager ses expériences avec les autres. Pour ma part, .. pani pwoblem, comme on dit aux Antilles. N'hésitez-pas à me demander... Si je peux répondre dans la limite de mes modestes expériences...
- Vous recherchez à faire de l'Art ou vous cherchez à dénoncer dans vos films ? (c'est-à-dire, vous réalisez un film de manière picturale, belle, sans fondement politique, sans intention d'imposer une idée, ou au contraire, vous cherchez à convaincre celui qui vous regarde ?)
Et bien si je pouvais, les deux, mon général.
- Vous aimeriez passer dans une salle de cinéma ? Ou simplement faire visionner vos films par les intimes ?
Pour les intimes, c'est déjà fait. Non, si j'écris un film, et que je le réalise (ou que je le fais réaliser), c'est pour qu'il soit vu dans les salles. Ce sont les réactions de gens qui m'intéressent, pas celles des amis.
]- Vos réalisateurs fétiches ?
Aucun fétichisme. Aucun maître ni aucun Dieu (n'en déplaise à certains). Non, j'ai bien sûr des réalisateurs préférés, mais il y en a tellement et je n'aime pas forcément tout d'eux. Mais quand même : Almodovar, Tarentino, Eastwood, Luc Besson (mais seulement quelques uns), Wong Kar Wai, Fellini, mais là, j'en oublie d'évidents qui ne me viennent pas en tête alors que je les adorent.

La littérature :

C'est là où je me sens le mieux. Paradoxalement, c'est là où je me suis le moins exprimé sur le plan artistique. Pourquoi ? Alors que j'adorais écrire tout jeune ? Alors que le français était la seule matière où j'étais quasiment toujours premier ? (parce que c'est la seule que j'aimais, hein ? Pas parce que j'étais un génie) Si ! Je crois savoir. Sans doute parce que pour écrire, il faut rester le cul sur sa chaise sans bouger pendant des heures et quitter le monde...
Or j'aime l'action, l'aventure, voyager, rencontrer du monde, vibrer avec des gens, les sentir, les palper (je suis très tactile). Le théâtre m'a alors séduit de façon intense très jeune. Ça a été une belle mais difficile aventure... jusqu'à l'aviation.
Il n'empêche. J'adore les mots et jouer avec. Jouer aussi avec leur sens caché, les pulsions et les intentions qu'on veut leur faire transmettre. Ça c'est génial.
Mais pour ça il faut énormément pratiquer, même si l'on est doué. Un prof d'art dramatique me disait, à Paris : Le talent, c'est 10% de dons, et 90% de travail. Et je le crois de plus en plus. Pour tout. On peut aussi appeler ça "l'expertise". Sinon on reste un charlot. Donc, c'est pas gagné :;o):
- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)
Si je désire me faire éditer ? Bien sûr. Quel est l'écrivain qui ne le désirerait pas ? Pour l'argent ? Non, non. Ce serait trop mal payé, la plupart du temps. La raison ? C'est de se faire plaisir. D'expulser quelque chose de soir. Cela dit, être reconnu ne me déplairait pas ! Je crois que lorsqu'on écrit (donc pour les autres, sinon ça tourne à la névropathie), c'est pour être lu.
Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)
Bon. Ok. Je m'allonge sur le sofa, docteur. J'ai commencé à écrire un roman il y a trois ou quatre ans. Un tiers. Nul ! Et pourtant je tiens bien l'histoire et je l'ai entièrement en tête. C'est un thriller socio-politique sur fond scientifique, basé sur quelque chose existe déjà et que la plupart des gens ignorent, y compris beaucoup de scientifiques. Quelque chose dont j'ai eu vent il y a vingt ans et qui est sournoisement en train de forme. Quelque chose qui va radicalement changer l'humanité. Quelque chose auquel on doit se préparer impérieusement. Quelque chose que je ne dirai... que dans mon roman. Il faut donc que je le finisse ! Aidez-moi à progresser ! Help !
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)
Évidemment sinon je ne serais pas là. Sur tout ! En fait, indépendamment de la syntaxe, grammaire etc... les problèmes sont de plusieurs ordres : D'abord, je suis impatient et j'ai tendance à bâcler la relecture. (n'est-ce pas, Barbara ?). Ensuite, j'ai tendance à être un peu baroque. Enfin c'est comme ça que je le définis, en voulant être à la fois littéraire, poétique, en aimant faire des phrases sophistiquées, et tout d'un coup, pratiquer la rupture, en utilisant un autre phrasé, une autre intention plus terre à terre. Un peu provoc, peut-être, un peu anar... Juste pour le plaisir du jeu. Si c'était maîtrisé, ce ne serait pas grave, mais pour l'instant, il faudrait que je me calme et que je commence par écrire "raisonnablement". Je pense que c'est ma difficulté principale, accompagnée quelquefois d'un oubli du lecteur (mais justement, est-ce que ça ne va pas ensemble ?)
-
Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)
En fait je crois que je viens d'en parler. Mais par ailleurs j'aimerais faire un recueil de nouvelles de fiction, basées sur un fond autobiographique juste comme trame de décors. Où tout est fictif, mais fondé sur du crédible. Où j'aimerais y mettre de la poésie, de l'action, de l'humour (aie aie aie, ça c'est difficile) et maîtriser les ruptures de rythme. (je compte sur vous !)
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Je n'aime pas sévir... En fait je suis plutôt genre tolérant. Mes auteurs ? Pfff ! Franchement, là. On va dire en vrac sans ordre de préférence : Balzac, Eugène Sue (le dernier, je l'ai lu il y a 40 ans et je m'en souviens encore), Kafka, Pencole, Djaenada (uniquement le chameau sauvage), Stendal (que j'adore mais dont je n'ai jamais réussi à finir un seul bouquin), Baudelaire, Maupassant, Romain Gary (l'éducation européenne, j'adore) Poe, Voltaire (j'adore le traité sur la tolérance, très contemporain alors qu'il a été écrit en 1760), Rabelais, Etc. Je ne sais plus.
- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)
Ca, ce n'est pas compliqué, comme question.
Écrire, c'est communiquer. Si on ne s'intéresse pas à son lecteur, il n'y a plus qu'à remballer, parce que lui, il nous le fera savoir par une fin de non recevoir et fermera le bouquin. Alors si on n'a pas envie de faire cette démarche là, on passe des heures devant son clavier pour rien, il vaut mieux faire autre chose. Enfin, c'est mon point de vue et il n'engage que moi. Cela dit, on n'est pas obligé de vouloir en avoir énormément, de lecteurs. Il suffit juste que ceux aiment vos idées, votre style, soient heureux de vous lire. On n'est pas obligé de chercher la quantité.

Voalà. J'espaire queue se né pa plain de fotes, parse ke jeu des butes.
Merci.
avatar
Démon des Airs
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 68
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Ecriture
Votre talent : Écriture
Points : 146
Date d'inscription : 07/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  domingo le Sam 17 Juil 2010 - 19:53

(normal, étant comédien à l'origine)
Haaaaaaaa ! Tout s'explique. Cet égo, le syndrome Alain Delon, le goût pour la mise en scène : tu es COMÉDIEN.
Cool ! Ça nous fait quelqu'un qui pourra juger de la pertinence des dialogues dans nos récits. cheers
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Démon des Airs le Dim 18 Juil 2010 - 7:18

Mais ce sera avec plaisir !
avatar
Démon des Airs
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 68
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Ecriture
Votre talent : Écriture
Points : 146
Date d'inscription : 07/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Pacô le Dim 12 Sep 2010 - 12:16

Quel(s) rôle(s) as-tu interprété ?

(ceci explique donc aussi ton penchant pour les scenarii Very Happy)

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Démon des Airs le Dim 12 Sep 2010 - 16:02

J'ai assez parlé de moi, Paco. C'est un site littéraire, alors restons dans ce domaine.
Je t'informe encore d'un temps d'absence. ID est assez chronophage et j'ai pas mal de contraintes en ce moment. D'ailleurs, je repars jusqu'à la du mois et serai très pris en octobre. Ensuite je serai plus dispo pour lire et commenter des textes... et corriger les miens...

A ++
avatar
Démon des Airs
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 68
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Ecriture
Votre talent : Écriture
Points : 146
Date d'inscription : 07/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  domingo le Dim 12 Sep 2010 - 16:02

Et cette croisière ou cette traversée en solitaire c'était comment ?
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Démon des Airs le Mer 15 Sep 2010 - 10:13


C'était magnifique, tout simplement. La meilleure façon de répondre, c'est de mettre lien sur les photos :

http://www.facebook.com/?ref=logo#!/album.php?aid=83291&id=1449640656

... si ça marche. Normalement, elle sont en accès libre.
avatar
Démon des Airs
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 68
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Ecriture
Votre talent : Écriture
Points : 146
Date d'inscription : 07/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  domingo le Mer 15 Sep 2010 - 10:31

Arf... Je ne suis pas sur facebook. Je ne peux pas les voir Sad
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Démon des Airs le Jeu 7 Oct 2010 - 7:06

Je suis le capitaine d'un bateau en cale sèche. J'ai affalé les voiles, démonté le safran, frappé les amarres. Je profite d'une mer houleuse (I.Démontée) que je regarde au loin avec mes jumelles pour colmater les fuites, calfater les bordées, vernir les bastingages, calibrer le compas et le sextant. J'ai commandé de nouvelles cartes de navigation pour éviter les écueils et reprendrai la mer ASAP, une fois le beau temps revenu. Bon vent à vous tous et passez à l'écart des tempêtes.
avatar
Démon des Airs
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 111
Age : 68
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Ecriture
Votre talent : Écriture
Points : 146
Date d'inscription : 07/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démon des Airs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum