commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  domingo le Lun 9 Aoû 2010 - 22:17

Hum, je crois que tu as raison. Faut que je trouve un autre nom (si t'as des propositions...)
Pour les titres des oeuvres, j'ai légèrement modifié : l'empire des anges et devenu le royaume des anges.
La fourmilière, c'est particulier car c'est un site de fan que Werber a fait fermer donc là pas de problème.
Bon, j'ai le droit de faire des allusions directes comme l'avait fait Leblanc, je crois, avec Herlock Holmes.
Je me contente de poser la question. Comme je n'ai pas de connaissance juridique sur la propriété intellectuelle je ne peux pas te dire si ce que tu as fait est légal ou non. L'essentiel était d'attiré ton attention sur ce point afin que tu te renseignes ( ça serait con si ton roman n'est pas publié pour des détails comme çeux là)
Pour le plan, c'est très intéressant, mais c'est beaucoup de boulot Shocked
Pour le chapitre 4 et 5, on m'avait fait la remarque. J'ai expliqué ce choix à Pâco mais il est discutable.
Et puis, ce sont des chronologies donc il faut que ce soit... chronologique. Tu vois, un peu comme la bible.
Mais ta proposition je la copie colle et je t'en reparle à la fin. C'est la vue d'ensemble qui te permettra d'apprécier véritablement la structure.
Il faudra que je tranche si je peux encore vraiment parler de roman initiatique ou juste "chronologie", ton avis m'y aidera.
De manière générale je ne lis pas les commentaires précédents pour ne pas être influencé donc je suis parfois redondant. beaucoup de boulot ? Pas vraiment, suffit juste de faire des couper/coller. Le soucis, en l'occurence, c'est que je n'ai qu'une fraction de ton roman du coup je ne peux pas l'apprécier dans sa globalité, en effet.
Ok. Pour la chronologie.
Pour savoir ce qu'est un roman initiatique je te conseilles : Simone Vierne, Rite, roman, initiation
Pour l'instant, je ne sais pas si ton roman cadre avec cette dénomination, je verrais lorsque j'aurai tout lu.
En fait je veux laisser planer le doute, créer une surprise. Pour le moment, on a juste l'idée préconcue de l'auteur que l'on peut avoir d'après les médias. Mais là encore, tu vois juste, le caractère mystique, l'aura auprès des lecteurs, c'est exactement ce que je développe.
Ok, je comprends. De toute façon là tu n'en ai qu'au début donc t'as encore le temps.
Domingo, merci beaucoup. C'est marrant parce que le premier texte que j'ai lu de toi, j'ai dit que tu étais "un second mo" par rapport à ton style, tes références... Et je me rends compte que tu comprends parfaitement où je veux en venir.
C'est vachement encourageant pour un auteur. De plus tu soulignes les faiblesses avec une vision objective car fondée sur des exemples concrets et "admis".
Disons que nous avons des références communes c'est donc plus facile pour se comprendre. Wink
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Nérouje le Mar 10 Aoû 2010 - 6:59

Salut Nico.

il suffit de se relire après avoir commenté pour arrondir les angles
Razz le coup de l'arroseur arrosé...

Je me permets de résumer ainsi tes arguments :
Ce n'est pas mal écrit, c'est un style, on aime ou pas et l'incohérence est voulue. Ces deux points ne sont donc pas critiquables.
Bon. je vais tenter d'employer ce qu'a suggéré Azul : est-ce bien ce que tu as voulu dire ?

EDIT :
Quant aux outils, les singes en utilisent
Non, l'essence même de l'outil est de fabriquer / modifier un objet dans le but d'améliorer un acte difficile (voire de le rendre possible.) À ma connaissance, aucun animal autre que l'homme n'a jamais CRÉÉ d'outil. Dans le meilleur des cas, ils ne savent qu'utiliser de l'existant (comme le singe, par exemple.)
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Mar 10 Aoû 2010 - 10:40

Ce n'est pas mal écrit, c'est un style, on aime ou pas et l'incohérence est voulue. Ces deux points ne sont donc pas critiquables.
là tu résumes trop Razz
je reprends :

Ce n'est pas un style littéraire mais d'un autre côté cela se veut être un "documentaire scientifique" (barré, je te l'accorde) donc le style journalistique me semblait approprié.
Là, c'est une réponse à ta critique sur la pauvreté du vocabulaire et l'abondance de PP et d'adverbes. C'est critiquable, tu peux me dire que tu reconnais pas le style documentaire ou autre chose...

Les incohérences sur les traits de vie sont voulues pour m'aider à créer le rapprochement entre Homo et Homme moderne
Si tu en as vu d'autres, ça m'intéresse.

Non, l'essence même de l'outil est de fabriquer / modifier un objet dans le but d'améliorer un acte difficile (voire de le rendre possible.) À ma connaissance, aucun animal autre que l'homme n'a jamais CRÉÉ d'outil. Dans le meilleur des cas, ils ne savent qu'utiliser de l'existant (comme le singe, par exemple.)
ça dépend de ta définition de l'outil mais fais gaffe les biologistes vont te tomber dessus abraracourcix Razz
Voir : http://www.hominides.com/html/actualites/chimpanze-outil-cote-ivoire-4300.php
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Nérouje le Mar 10 Aoû 2010 - 11:25

Ce n'est pas un style littéraire mais d'un autre côté cela se veut être un "documentaire scientifique" (barré, je te l'accorde) donc le style journalistique me semblait approprié.
Là, c'est une réponse à ta critique sur la pauvreté du vocabulaire et l'abondance de PP et d'adverbes. C'est critiquable, tu peux me dire que tu reconnais pas le style documentaire ou autre chose...
Je ne vois pas de quoi tu veux parler quand tu dis documentaire scientifique. Tu parles de la téloche ? Parce que tout ce que j'ai pu lire en vulgarisation scientifique est bien écrit, voire excellemment bien (comme Jay Gould.) À propos des journaux, je ne lis que très peu de choses (trop succinct) mais j'ai un Dossier de la recherche sous la main, je vais aller mater de plus près. Je te tiens au courant. Et, au fait, pour les répétitions aussi ?

ça dépend de ta définition de l'outil mais fais gaffe les biologistes vont te tomber dessus abraracourcix
Très rigolo ! Surtout ton lien. Peux-tu me citer un seul exemple d'un objet non transformé appelé "outil" et utilisé par l'homme ? Par contre, quand il s'agit d'animaux, le sens change. Étonnant, non ? Le fait que l'on désigne par le même mot des choses différentes dans des contextes différents sent l'amalgame, voire la désinformation. Vive le net ! affraid
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Nérouje le Mar 10 Aoû 2010 - 12:06

Après avoir feuilleté le magazine en question, lu plusieurs départ d'articles, j'ai observé que (tu t'en douterai) la qualité de l'écriture varie selon les auteurs. D'une manière générale, il y a bien quelques adverbes de ci de là mais aucune, et là je suis catégorique, aucune pauvreté de langage. D'après mes souvenirs, celle-ci appartient plutôt à M. Werber Razz

En fait, l'effet "documentaire scientifique" que tu recherchais me paraît raté. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres ?

Bon, de toutes manières (et corrige-moi si je me trompe) tu écris ainsi et as décidé de ne rien y changer. Basta.
Pourquoi pas, après tout ?
M'enfin, je laisse tomber car ça ne correspond pas du tout à ma conception de l'écriture. De plus, te justifier face à ce qu'en pense Nérouje est inutile, car ce n'est pas moi qu'il faudra persuader de la validité d'un tel concept, mais bien l'éditeur qui recevra ton manus'
Moi, j'achète rien... Wink
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Mar 10 Aoû 2010 - 12:29

Ce que je veux dire, c'est que dans un article scientifique, on se préoccupe beaucoup moins de l'aspect littéraire ^_^.
Les adverbes, participes présents, et répétitions sont "admis" et j'ai pas fait que ça non plus Razz
Disons que tu m'aurais souligné cela dans une autre partie de mon roman, j'aurais corrigé, là je trouve que ça passe et pour d'autres aussi. Je te l'avoue, si tétais mon éditeur, j'aurais fait des concessions Razz

Peux-tu me citer un seul exemple d'un objet non transformé appelé "outil" et utilisé par l'homme ? Par contre, quand il s'agit d'animaux, le sens change. Étonnant, non ? Le fait que l'on désigne par le même mot
Non, cela dépend si tu te places en biologiste ou en monsieur tout le monde. Comme pour trophée, si tu te places en chasseur ou en monsieur tout le monde.
Pour les biologistes, l'Homme est un animal évolué. L'animal utilise des outils, l'Homme utilise des outils évolués.
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Nérouje le Mar 10 Aoû 2010 - 12:41

Tiens, un petite définition (du net Rolling Eyes ) ici : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=1742
Inutile de te dire que je ne suis pas d'accord avec ceci :
Ce que je veux dire, c'est que dans un article scientifique, on se préoccupe beaucoup moins de l'aspect littéraire ^_^.
Les adverbes, participes présents, et répétitions sont "admis"
Dis, au fait, y 'a combien de décalage horaire entre toi et nous ? scratch

EDIT :
Disons que tu m'aurais souligné cela dans une autre partie de mon roman, j'aurais corrigé
Chiche ?
avatar
Nérouje
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 546
Age : 52
Localisation : alpes du sud
Votre talent : Aucun
Points : 593
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Mar 10 Aoû 2010 - 12:45

et là je suis catégorique, aucune pauvreté de langage. D'après mes souvenirs, celle-ci appartient plutôt à M. Werber

En fait, l'effet "documentaire scientifique" que tu recherchais me paraît raté. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres ?

Je répond à ton message que tu as posté pendant ma réponse précédente. Je pense pas que c'est si pauvre que celà mais il est certain que je n'ai pas voulu dire : Regardez comme j'écris bien, ah ah ah, ça fout trop la tehon à Werber.
Ce n'est pas cet aspect là que je critique.
J'ai un style simple, la recherche est plutôt sur les références et l'histoire. C'est pour ça que je parodie Werber plus qu'Hugo ou Stendhal ou Proust.... Razz

tu écris ainsi et as décidé de ne rien y changer. Basta.
Pourquoi pas, après tout ?
Ah, ben non, j'ai déjà modifié en fonction de vos remarques (même des tiennes ^_^ , j'ai enlevé Totos, par exemple). Mais après, il faut que je sois en accord avec les modifications. Je l'ai indiqué dans ma présentation : les incohérences, les incompréhensions, les fautes mais pas le style car j'estime le mien personnel et donc on ne pas demander à un auteur de changer de style (CQFD).

M'enfin, je laisse tomber car ça ne correspond pas du tout à ma conception de l'écriture. De plus, te justifier face à ce qu'en pense Nérouje est inutile, car ce n'est pas moi qu'il faudra persuader de la validité d'un tel concept, mais bien l'éditeur qui recevra ton manus'
ça, j'y ai répondu dans mon post précédent Razz

Bon, dommage Nérouje, au moins je sais que n'attirerais pas les amoureux de belle littérature...
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Mar 10 Aoû 2010 - 12:54

Décidément, on se croise Razz (je n'ai que cet émoticone qui s'affiche en ce moment...)

Werber était un journaliste scientifique et pendant mes années de fac de bio, je peux pas dire que la qualité littéraire des articles qu'on nous filait me sautait aux yeux.
Et puis n'oublie pas, qu'ici, ce n'est pas sérieux, le documentariste a un peu bu on dirait...

Disons que tu m'aurais souligné cela dans une autre partie de mon roman, j'aurais corrigé
Chiche ?
Ben oui, mais je ne fais pas la chasse non plus, quelques participes présents et adverbes ça et là, je ne trouve pas ça pauvre littérairement. Et je n'ai pas l'ambition d'être Hugo,, je te rappelle. Je pars de Werber, hein Razz

En ce moment, on a 6h00 de décalage
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  domingo le Mar 10 Aoû 2010 - 13:31

Nico,

Pourrais-tu nous dévoiler à quelles thèses de Werber tu vas t'attaquer, s'il te plait ?
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Mar 10 Aoû 2010 - 13:54

Je ne m'attaque pas à ses thèses, à part donc dans le chainon manquant où j'expose une autre hypothèse que la sienne.
Je critique plus ce que tu lui reproches : ce côté détenteur de la Vérité. Je n'aime pas aussi ce côté lisse, propret de son personnage, de ses oeuvres. Il y a aussi sa "philosophie pacifiste", le fait qu'il occulte certains aspects de la vie et du Monde qui m'agacent un peu. Derrière cette facade "angélique", se cache forcément quelque chose de plus sombre et cette partie qui m'intéresse.
Aussi bien dans mes contes, que dans ce roman, la part d'ombre est un thème récurrent chez moi. Mais je n'égalerai jamais Poe alors je mets ma touche personnelle qui est un humour un peu particulier on va dire.
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  domingo le Mar 10 Aoû 2010 - 13:58

ok. Je vois mieux où tu veux en venir.
avatar
domingo
Talent Génial
Talent Génial

Masculin Nombre de messages : 757
Age : 32
Localisation : Gard
Emploi/loisirs : Dormir
Votre talent : Inutile
Points : 826
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Pacô le Jeu 19 Aoû 2010 - 13:59

Chapitre V : Daniella

qui devait se trouver logiquement à ses côtés.
=> j'aurais plus dit : qui devait logiquement se trouver... Un détail Smile.

Son mètre soixante-dix, sa taille fine, et sa coupe de cheveux, ajoutaient à son mimétisme d’avec Sara Leigh dans Psychose.
=> pourquoi une virgule avant "et" ?
=> "ajouter à qqchose d'avec quelqu'un"... euh ça veut dire quelque chose de précis en français ? ^^

dans le plus pur style teuton
=> c'est quoi le style teuton ? (question personnelle)

Appréciation linguistique :


On lit toujours assez aisément. Toutefois, il y a plusieurs formules qui me dérangent, comme celles-ci :
Bon, c’était pas le tout,
C'est assez étrange de lire ça alors que le narrateur est extérieur à l'histoire. Pour un narrateur de ce type, il faut employer un langage neutre, sans réelle familiarité. Sinon, c'est assez confus pour le lecteur : comme si c'était une vague impression que Daniella et le narrateur ne faisaient qu'un Wink.
Surtout quand ensuite nous avons ce style de rédaction :
Elle n’arrivait pas à cerner cette impression diffuse, impalpable, qui ne la quittait pas depuis son réveil. Son regard s’attarda sur le Royaume des anges , un roman de Rewerber, posé sur sa table de chevet. L’ange dessiné sur la couverture semblait l’appeler quand sa flânerie fut brusquement interrompue. La porte de la chambre s’ouvrit, et un plateau petit déjeuner, d’où s’échappait l’odeur agréable du café, précéda un bel homme tout droit sorti d’une pub Ultra Brite.
Pour deux raisons :
=> l'une parce que le registre semble changer, différent = confusion narrateur/personnages
=> l'autre parce que cette confusion est encore plus troublante lorsque le "Bon, c'est pas le tout" paraît sortir de la bouche de Danielle tandis que "le bel homme tout droit sorti d'une pub Ultra Brite" paraît être pensé par un total inconnu...

C'est ton principal problème lorsque tu utilises cette narration très orale : tu as tendance à faire confondre narrateur et personnages, puis à mélanger un peu tous les registres.
Tu pourrais à la rigueur passer de personnage en personnage... mais je dirais que la mécanique est mal huilée puisque ça ne se fait pas en douceur.

Toutefois, ce récit est attrayant. Un peu cliché sur les bords quand tu écris ceci :
Les deux femmes éclatèrent de rire. La reprise ne fut pas trop pénible, même si les clients furent nombreux, et la journée se déroula comme du papier à musique.
On a l'impression que tu ne sais plus quoi dire et que tu clos la scène d'une manière très convenue.

Mais récit agréable Wink.

Appréciation du scénario :

J'ai beaucoup aimé l'analyse chronologique de Michel. Elle a tendance à familiariser avec le personnage, à nous tendre quelques affinités. Si tu rédiges des petites "notes" sur sa vie passée (ou actuelle) comme celle-ci, ça ne pourra que tenir le lecteur en haleine.

Et ça rattraperait cette abondance de personnages. Il y en a de partout, à tous les chapitres il en apparaît un voire deux. Et on a l'impression que sitôt créés, tu les lâches dans la nature sans prendre le temps de les exploiter, de les développer, de les choyer... Par exemple, la copine de Décathlon... bim, on se retrouve à discuter avec elle alors qu'on a l'impression que c'est une totale étrangère.
Par le même coup, le dialogue est fade et ne m'a que très peu inspiré d'intérêt. Le même avec un développement sur elle au préalable, et il devient nettement plus approfondi... alors que c'est le même.
Mais c'est parce qu'on a l'impression de connaître le personnage. C'est psychologique, ou c'est naturel. Tu as plus tendance à faire attention aux petits dialogues inutiles de ce type quand ce sont des personnes que tu connais que quand ce sont des personnes que tu ne connais pas.

Encore une apparition de l'ange sur la couverture Smile. On dirait bien que c'est lui le fil rouge Smile.

Et sinon, Bernard Werber accepte que tu l'appelles Bernard Rewerber et que tu nommes ses romans en les attitrant au Rewerber ?
Enfin je veux dire, que tu l'appelles Werber ou Rewerber... où est la différence ? S'il t'a interdit la première fois, il te l'interdira pour Rewerber.
Surotut si tu utilises les titres de ses romans. Fais là plus subtil : au lieu de "Lz Fourmilière", tu l'appelles "La Termitière" ou un truc dans ce goût là =).
(avec un clin d'oeil aux fourmis ^^).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Ven 20 Aoû 2010 - 21:21

Merci Pâco pour ta fidélité Wink

pourquoi une virgule avant "et" ?
A moins que je me sois trompé, j'ai suivi les corrections de Miss Azul, ma professeur es ponctuation Very Happy

c'est quoi le style teuton ? (question personnelle)
plutôt que style arien, je préférais style teuton qui connote aussi chevalier ce qui pour le chevalier servant m'arrangeait bien.

C'est assez étrange de lire ça alors que le narrateur est extérieur à l'histoire. Pour un narrateur de ce type, il faut employer un langage neutre, sans réelle familiarité. Sinon, c'est assez confus pour le lecteur : comme si c'était une vague impression que Daniella et le narrateur ne faisaient qu'un .
Je comprends, le narrateur se doit de rester neutre, objectif.Dans mon roman, par moment, il se "met dans la tête" de l'héroïne. Je me dois de le faire que très rarement pour éviter de sortir le lecteur de sa lecture. Ici, je cherche surtout à accentuer le rapprochement lecteur/narrateur par rapport à l'héroïne. Mais, il sera justifié plus tard. En fait, c'est surtout un procédé comique (la voix off qui émet un jugement ironique sur un des personnages ou qui l'alpague carrément).

Les deux femmes éclatèrent de rire. La reprise ne fut pas trop pénible, même si les clients furent nombreux, et la journée se déroula comme du papier à musique.
Oui, c'est une phrase bateau mais vu que je voulais souligner le fait que la vie avait repris son petit train-train quotidien, ça me semblait pas mal Razz

Et ça rattraperait cette abondance de personnages. Il y en a de partout, à tous les chapitres il en apparaît un voire deux. Et on a l'impression que sitôt créés, tu les lâches dans la nature sans prendre le temps de les exploiter, de les développer, de les choyer... Par exemple, la copine de Décathlon... bim, on se retrouve à discuter avec elle alors qu'on a l'impression que c'est une totale étrangère.
Oui, là normalement, les protagonistes principaux sont bien en place. Donc, si tu n'arrives pas à éprouver de l'empathie par rapport à eux, j'ai loupé mon coup.

Enfin je veux dire, que tu l'appelles Werber ou Rewerber... où est la différence ? S'il t'a interdit la première fois, il te l'interdira pour Rewerber.
Surotut si tu utilises les titres de ses romans. Fais là plus subtil : au lieu de "Lz Fourmilière", tu l'appelles "La Termitière" ou un truc dans ce goût là =).
(avec un clin d'oeil aux fourmis ^^).

Si j'ai bien compris, j'ai le droit si je change ne serait-ce qu'une seule lettre (comme Leblanc avec Herloch Holmes). Pour être tranquille, je précise oeuvre de fiction et je suis blindé. Les titres aussi sont modifiés (au lieu de l'empire des anges, c'est le royaume des anges). Pour la Fourmilière, c'est différent, c'était un forum créé par des fans. Mais tu m'as donné une idée, je devrais peut être changer en la Ruche.







avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Pacô le Ven 20 Aoû 2010 - 22:16

nico4g a écrit:
pourquoi une virgule avant "et" ?
A moins que je me sois trompé, j'ai suivi les corrections de Miss Azul, ma professeur es ponctuation Very Happy
Alors ma question s'adresse à mamie n'azûul préférée ! Very Happy

nico4g a écrit:
c'est quoi le style teuton ? (question personnelle)
plutôt que style arien, je préférais style teuton qui connote aussi chevalier ce qui pour le chevalier servant m'arrangeait bien.
Euh... ? oO
Tu veux dire que c'est le style de l'anti-héroïsme ?

nico4g a écrit:
C'est assez étrange de lire ça alors que le narrateur est extérieur à l'histoire. Pour un narrateur de ce type, il faut employer un langage neutre, sans réelle familiarité. Sinon, c'est assez confus pour le lecteur : comme si c'était une vague impression que Daniella et le narrateur ne faisaient qu'un .
Je comprends, le narrateur se doit de rester neutre, objectif.Dans mon roman, par moment, il se "met dans la tête" de l'héroïne. Je me dois de le faire que très rarement pour éviter de sortir le lecteur de sa lecture. Ici, je cherche surtout à accentuer le rapprochement lecteur/narrateur par rapport à l'héroïne. Mais, il sera justifié plus tard. En fait, c'est surtout un procédé comique (la voix off qui émet un jugement ironique sur un des personnages ou qui l'alpague carrément).
Non, ou bien, pour fiare intervenir les réflexions des personnages, tu peux mettre leurs pensées en italique. Histoire de marquer que là, c'est plus dans la tête du personnage, et non dans celle du narrateur.
Azul le fait bien dans le gardien Wink.

nico4g a écrit:
Les deux femmes éclatèrent de rire. La reprise ne fut pas trop pénible, même si les clients furent nombreux, et la journée se déroula comme du papier à musique.
Oui, c'est une phrase bateau mais vu que je voulais souligner le fait que la vie avait repris son petit train-train quotidien, ça me semblait pas mal Razz
Oui mais ça fait plus "cliché" et assez peu original.
Tu peux le dire d'une façon plus "excitante", ou du moins, d'une façon qui te soit propre Wink.

nico4g a écrit:
Et ça rattraperait cette abondance de personnages. Il y en a de partout, à tous les chapitres il en apparaît un voire deux. Et on a l'impression que sitôt créés, tu les lâches dans la nature sans prendre le temps de les exploiter, de les développer, de les choyer... Par exemple, la copine de Décathlon... bim, on se retrouve à discuter avec elle alors qu'on a l'impression que c'est une totale étrangère.
Oui, là normalement, les protagonistes principaux sont bien en place. Donc, si tu n'arrives pas à éprouver de l'empathie par rapport à eux, j'ai loupé mon coup.
On commençait à en éprouver pour le démon amoureux de l'ange. Mais manque de bol, tu l'as tué dès le départ.
Maintenant, on a un peu des réticences à se lier aux persos. Puis, les passages ne sont pas assez long pour qu'on familiarise Wink.

nico4g a écrit:
Enfin je veux dire, que tu l'appelles Werber ou Rewerber... où est la différence ? S'il t'a interdit la première fois, il te l'interdira pour Rewerber.
Surotut si tu utilises les titres de ses romans. Fais là plus subtil : au lieu de "Lz Fourmilière", tu l'appelles "La Termitière" ou un truc dans ce goût là =).
(avec un clin d'oeil aux fourmis ^^).

Si j'ai bien compris, j'ai le droit si je change ne serait-ce qu'une seule lettre (comme Leblanc avec Herloch Holmes). Pour être tranquille, je précise oeuvre de fiction et je suis blindé. Les titres aussi sont modifiés (au lieu de l'empire des anges, c'est le royaume des anges). Pour la Fourmilière, c'est différent, c'était un forum créé par des fans. Mais tu m'as donné une idée, je devrais peut être changer en la Ruche.
Que tu sois protégé légalement, peut-être. Quoiqu'on peut y voir de la méprise publique, et c'est dangereux pénalement.
Mais attention quand même ; un mec comme Werber, s'il t'a dans le nez, autant ne pas le provoquer parce que c'est tout de même un grand gourou de la "littérature marketing".
Il peut te glisser deux ou trois bâtons dans les roues s'il fait rappeler à l'ordre les éditeurs auxquels tu soumets le manuscrit...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Ven 20 Aoû 2010 - 23:09

Euh... ? oO
Tu veux dire que c'est le style de l'anti-héroïsme ?


non, au contraire, je fais référence aux chevaliers teutoniques.

tu peux mettre leurs pensées en italique. Histoire de marquer que là, c'est plus dans la tête du personnage, et non dans celle du narrateur.

oui, c'est une bonne idée. Je vais modifier dans le manuscrit.

Oui mais ça fait plus "cliché" et assez peu original.
Tu peux le dire d'une façon plus "excitante", ou du moins, d'une façon qui te soit propre .

Puis, Daniella retrouva les rails de son petit train-train quotidien. Elle accueillit et conseilla le flot de clients anonymes, comme il se doit, jusquà la fermeture du magasin.

Mais attention quand même ; un mec comme Werber, s'il t'a dans le nez, autant ne pas le provoquer parce que c'est tout de même un grand gourou de la "littérature marketing".
Il peut te glisser deux ou trois bâtons dans les roues s'il fait rappeler à l'ordre les éditeurs auxquels tu soumets le manuscrit...

En fait Werber, il me connait même pas, c'est son agent qui m'a envoyé un courrier m'interdisant d'utiliser son image. Mais si je modifie son nom et arrive à me faire publier chez un "petit" éditeur, je pense être tranquille.
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  azul le Sam 21 Aoû 2010 - 16:11

Son mètre soixante-dix, sa taille fine, et sa coupe de cheveux, ajoutaient à son mimétisme d’avec Sara Leigh dans Psychose.
J'ai dit qu'il fallait une virgule ici ? Moi ? Ça devait être du temps où j'en semais partout, et où Bec' disait que je me trimballais avec ma boîte de virgules. Elle n'est pas fautive ici je pense, mais elle n'est pas non plus indispensable.
D'avec est correct dans certains cas, mais pas là à mon avis.
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Sam 21 Aoû 2010 - 17:57

Bon, je vais appeler une amie, Jean Pie.., Azul

avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  azul le Sam 21 Aoû 2010 - 18:59

nico4g a écrit:Bon, je vais appeler une amie, Jean Pie.., Azul

chizz Moi aussi j'ai appelé un ami : le Dictionnaire de l'Académie française.

D'avec (souvent l'équivalent de De). Indique la séparation de ce qui était uni ou confondu. Elle a divorcé d'avec son mari (on trouve aussi : Elle a divorcé avec son mari ou Elle a divorcé de son mari). Distinguer la fausse monnaie d'avec la bonne, l'ami d'avec le flatteur. Discerner le vrai d'avec le faux.

Il semble que l'on puisse dans ces cas remplacer "d'avec" par "de" ou "du" : Distinguer la fausse monnaie de la bonne, l'ami du flatteur... Je ne pense pas qu'on puisse l'appliquer dans ta phrase.
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Sam 21 Aoû 2010 - 21:03

Complétation avec la réponse de mon amie :


Les virgules, c'est secondaire, on verra après.
Il y a dans cette phrase deux horreurs à corriger d'abord.

D'abord, dans Psychose, c'est Janet Leigh qui jouait. A ne pas confondre avec Vivien Leigh, la jolie Scarlett O'Hara de Gone with the wind.
Quant à Sara Leigh, je ne connais pas. Ou plutôt, je crois qu'il s'agit d'un prénom composé (quelquefois orthographié Sara Lea).
La moindre des choses, quand on parle de quelqu'un, c'est de l'appeler par son nom sans trop l'écorcher.

Ensuite il ne faut pas confondre mimétisme et ressemblance.
Le mimétisme est une stratégie adaptative d'imitation, la propriété qu'a le caméléon de se confondre avec son environnement.
On peut aussi parler de mimétisme en cas de reproduction machinale des gestes et attitudes d'autrui.
Ici, il s'agit tout simplement de ressemblance avec, mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué (et inexact) ?
Pardon si je rouspète, mais vraiment, si on écrit, c'est pour se faire comprendre, alors pourquoi emberlificoter les choses ?

Ensuite, en principe, pas de virgule entre le sujet et le verbe.
Quelquefois, il peut y avoir une incise (entre deux virgules) entre sujet et verbe.

Ici, on pourrait avoir une phrase simple et lisible au premier coup d'œil :
Son mètre soixante-dix, sa taille fine et sa coupe de cheveux ajoutaient à sa ressemblance avec Janet Leigh dans Psychose.
Ou la faisaient ressembler à Janet Leigh dans Psychose.
Ou accentuaient sa ressemblance avec Janet Leigh dans Psychose.

L'italique est nécessaire dès qu'on donne un titre de film, de livre, de chanson, de tableau, bref de n'importe quelle œuvre.
Si on est dans une phrase en italique, les titres d'œuvre se composent en romain, l'important étant de les faire ressortir

Pas commode la correctrice Razz
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  azul le Dim 22 Aoû 2010 - 17:45

J'adore ! Le jour où je saurai argumenter comme ça, je pourrai me considérer comme pro.
Hier soir, j'étais en train de préparer une réponse au sujet des virgules, et puis j'étais si fatiguée que j'ai eu peur de m'embrouiller, alors j'ai laissé tomber.
Son mètre soixante-dix, sa taille fine, et sa coupe de cheveux, ajoutaient à son mimétisme d’avec Sara Leigh dans Psychose.
Ce qui m'intriguait, c'était justement la virgule avant le verbe. Je me souviens qu'à une époque, je disais souvent "si tu gardes cette virgule, il faut en mettre une à tel endroit" (ici avant le et). En fait, ce sont les trois énumérations qui font que le verbe est au pluriel. J'avais l'impression que si tu enlevais l'incise "sa taille fine et sa coupe de cheveux", le verbe se retrouvait au singulier. Certes, même si c'est un peu léger de dire que l'on ressemble à quelqu'un par sa seule taille.

J'avais aussi remplacé mimétisme par ressemblance, sans me rendre compte que mimétisme n'était pas tout à fait juste ici.
Quant au nom de l'actrice, ta correctrice a fait ce que fait tout bon correcteur, elle a vérifié les informations.
Et oui, les titres des œuvres se mettent en italique.
C'est vrai que je sais tout ça, et que je ne le mets pas toujours en application. Pourtant, Dieu sait le temps que j'ai passé sur le net à les vérifier ces fameuses informations pour mes devoirs.

avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Pacô le Lun 23 Aoû 2010 - 20:20

Chapitre VI : B. Rewerber est-il un extra-terrestre ?

...mais elle ne peut rien pour mon pauvre cerveau. Pour une fois, ...
=> pour... pour. C'est désagréable à la lecture.

afin de constater si je suis seule.
=> maladroit : la constation n'est pas tellement une supposition au présent.
=> suggestion : Je tourne la tête et constate que je suis seul"

Je fume un joint, clé pour les portes de la perception,
=> je n'ai pas compris ici... ?

et puis si vous pouviez me dédicacer mon livre, s’il vous plaît.
=> on ne dit pas plus "dédicacer votre livre" ?

Encore un extrait déjà lu, donc sans grand commentaire (si ce n'est se reporter à celui que j'avais fait à l'époque).

Le "plus" de ce texte, c'est qu'il est assez engageant et on n'a aucun mal à le lire jusqu'au bout. C'est sûrement du au langage bien "parlé" de la narratrice. On aurait pu te le reprocher, mais puisque c'est extrait d'un journal intime... rien à dire.

Le "moins", c'est encore cette confusion des personnages. On s'y perd. Là encore, on est dispersé entre de nombreux (des dizaines !) de contextes différents, des univers qui n'ont aucune similarité réellement visible. Si ce n'est cette lumière rouge que l'on remarque à chaque fois ?

Où es-tu supposé nous emmener avec elle ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Lun 23 Aoû 2010 - 22:10

Salut Pâco,

Bon, j'ai pris le tout. Very Happy

Je fume un joint, clé pour les portes de la perception,
allusion au livre d'Aldous Huxley (j'ai un gros doute sur l'orthographe Surprised )

Le "moins", c'est encore cette confusion des personnages. On s'y perd. Là encore, on est dispersé entre de nombreux (des dizaines !) de contextes différents, des univers qui n'ont aucune similarité réellement visible. Si ce n'est cette lumière rouge que l'on remarque à chaque fois ?

Où es-tu supposé nous emmener avec elle ?

Bien vu pour la lumière rouge mais il est encore trop tôt pour lever le voile Twisted Evil
Oui, le but c'est de poser plein de contextes qui paraissent n'avoir aucun point commun avant de les regrouper. J'aime beaucoup ce genre qui est principalement l'apanage des policiers. Tu donnes plein de pièces du puzzle, elles n'ont pas l'air de s'imbriquer et au fur et à mesure, tu vois tout de même un dessin apparaître.
Là j'essaye de semer le doute dans l'esprit du lecteur. Est-ce que Daniella n'aurait pas pété un plomb depuis sa mésaventure ?
Est-ce elle qui écrit ces messages ? (la question se pose plus lors du second message)
Que vient faire Rewerber là-dedans ?
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Pacô le Sam 28 Aoû 2010 - 20:50

Chapitre VII : Interlude cauchemardesque

Comme prévu,
=> j'emploierai plus l'expression "Comme convenu". Simple histoire de goût je suppose...

Le reste leur appartenait …
=> parce que je suis à fond sur la typographie, il ne faut pas d'espace entre "appartenait" et les "..."

elle ouvrit les yeux, mais seule l’obscurité l’accueillit.
=> typographie : virgule inutile

et ce meuble dans la chambre
=> ce meuble = le lit ? C'est pas le truc auquel on pense tout de suite. Je pensais que tu parlais d'un buffet ou je ne sais quoi qu'autre.

Les pe tits pois sons »
=> normal les espaces ?

Daniella était restée immobile, à l’écouter.
=> maladroit le "à l'écouter".
=> suggestion : "Danielle était restée immobile ; elle l'écoutait."

Michel lui offrit le verre d’eau posé sur la table de chevet.
=> offrir est mal adapté.
=> suggestion : lui tendit

Les jours qui suivirent,
=> pour faire moins "déjà vu", je te propose : "les jours qui succédèrent cette nuit-là". Genre de jeu de mots en plus.

J'ai envie de dire que c'est dans la continuité du style.
Rien de nouveau, rien de très transcendant non plus.

Au niveau de l'art linguistique, je vais donc redire deux ou trois choses dont j'ai le secret Twisted Evil.
Attention quelques fois aux trop nombreuses incises. Comme ici :
Si Michel avait le droit au repos du guerrier, le sommeil de Daniella, lui, était agité. Bientôt, elle ouvrit les yeux, mais seule l’obscurité l’accueillit.

Mon autre reproche, linguistique voire stylistique, c'est peut-être que j'ai l'impression que tu ais trop dans le vif, dans l'action, et que tu ne prends pas le temps de poser ton histoire.
Finalement, comment est-elle faite cette chambre ? A quoi ressemblent ces deux amants lorsqu'ils sont nus ?

Et chose, ô combien raté pour moi, c'est l'effet de tension lors du cauchemar. Je n'ai pas été tellement "dedans", je n'ai pas subi l'angoisse de la femme. Cela s'explique éventuellement par le fait que ça ne dure que 6 lignes et que sa bonne humeur revient bien vite.
Point positif : le chant qui fait assez sinistre. Mais il faudrait mieux qu'on s'imagine la voix de l'enfant (un peu éraillée, dans les aigus, avec un silence de plomb qui lui fait écho... tu vois ?)

Dernière chose étrange : l'histoire du couple battu. A-t-il un lien avec le reste ? Où est-ce juste une simple petite intervention "morale" de ta part ?

J'ai pensé à une autre explication : faire surgir un instinct sauvage chez Daniella. Possible ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  nico4g le Dim 29 Aoû 2010 - 16:55

Salut Pâco,

j'emploierai plus l'expression "Comme convenu". Simple histoire de goût je suppose...
Oui, et puis c'est ce que Daniella avait prévu

ce meuble = le lit ? C'est pas le truc auquel on pense tout de suite. Je pensais que tu parlais d'un buffet ou je ne sais quoi qu'autre.
j'ai pas trouvé mieux pour éviter la répétition Rolling Eyes

=> normal les espaces ?
c'est pour donner le rhytme du chant

Pour les suggestions, je prends, merci.

Attention quelques fois aux trop nombreuses incises.
Comme je te l'ai déjà dit, je fais confiance à Azul et à sa boite à virgule Laughing , surtout que je suis pas fortiche niveau ponctuation.

Mon autre reproche, linguistique voire stylistique, c'est peut-être que j'ai l'impression que tu ais trop dans le vif, dans l'action, et que tu ne prends pas le temps de poser ton histoire.
Finalement, comment est-elle faite cette chambre ? A quoi ressemblent ces deux amants lorsqu'ils sont nus ?

C'est justement mon style. Pas de digression. Ce que je perds en climax, j'espère le gagner en clarté, pour que le lecteur aille à l'essentiel. J'ai un peu la position du lecteur enquêteur.

c'est l'effet de tension lors du cauchemar. Je n'ai pas été tellement "dedans", je n'ai pas subi l'angoisse de la femme. Cela s'explique éventuellement par le fait que ça ne dure que 6 lignes et que sa bonne humeur revient bien vite.
là, c'est un peu la phase de découverte. Daniella est surtout intriguée, pas encore paniquée. De plus, tu donnes la réponse plus loin. La personnalité de Daniella est en train de se scinder : la Daniella habituelle, souriante, joyeuse et une autre, plus mystique ou sauvage comme tu dis.

Point positif : le chant qui fait assez sinistre.
Alors là merci, parce qu'on s'était fichu de moi pour ce chant Very Happy Moi, je le trouve d'une belle mélancolie.
Pour la voix, je mets pas trop de renseignements, je laisse place à l'imagination, que le lecteur se rappelle les chants d'enfants.

Pour l'histoire du couple battu, la réponse chapitre suivant. C'est ce qui me sert à me mettre le doute dans l'esprit du lecteur. Est-ce Daniella qui écrit ces posts ?

Merci encore de ta lecture.
avatar
nico4g
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 469
Age : 40
Localisation : GUADELOUPE
Emploi/loisirs : COMMERCIAL
Votre talent : Écriture
Points : 562
Date d'inscription : 13/01/2010

http://www.atramenta.net/authors/merci-nemascope/3981

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires sur les chroniques rewerberiennes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum