Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valentin

Message  Valentin le Dim 28 Nov 2010 - 19:59

- Est-ce votre Premier roman ?
C'est effectivement la première fois que je me lance dans quelque chose de cet ampleur. Jusqu'à présent je m'étais contenté de courtes chroniques ou de roleplay.

- Souhaitez-vous être publié ?
Oui.Si je suis ici c'est avant tout pour me faire une idée de mon niveau, donc inutile de me faire de « cadeaux ». Et puis tant que c'est constructif moi, il n'y a vraiment aucune raison que je me vexe, je préfère qu'on me dise franchement que ça va pas, plutôt que de me bercer dans mes illusions!

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ?
Pas spécialement...attention je ne dis pas que je n'ai pas de faiblesses! Seulement que je n'en vois pas qui prédomines sur les autres.

- Résumé du roman & thèmes abordés ?
L'idée de mon roman est de suivre deux personnages. D'une part un personnage fictif dans un univers contemporain qui se dévoilera et fera des découvertes peu à peu, et d'autre part suivre un personnage historique en narrant certains évènements...à ma façon, en essayant de ne pas déborder sur les faits historique.

- Quel lectorat visez-vous ?
Adulte de manière général. Les personnes aimant l'Histoire s'y retrouveront ( j'espère) avec de nombreux faits historique peu connu (pour le commun des mortels j'entends), mais de manière général même sans aimer particulièrement l'histoire ça doit le faire!

- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Un peu touche à tout, quoique deux domaines ressortent. Je suis fasciné par l'Histoire, pas celle des dates qu'on nous fait apprendre bêtement en cours, non, celle des anecdotes croustillantes et des histoires folles! Ainsi que la SF pour la créativité qu'elle permet. Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....

- Quelle est votre intention littéraire ?
Sans prétention mal placé, le must pour moi serait de vivre de ma plume (ou de mon clavier « azerty » je m'en contenterais). Et justement si je suis ici c'est pour voir au travers de vos commentaires si je peut espérer y parvenir, ou si je ferais mieux de retourner à mes câblages...

Voilà voilà, des questions?
avatar
Valentin
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : De l'autre côté de l'écran
Votre talent : Écriture
Points : 56
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  Pacô le Dim 28 Nov 2010 - 21:56

Valentin a écrit:
C'est effectivement la première fois que je me lance dans quelque chose de cet ampleur. Jusqu'à présent je m'étais contenté de courtes chroniques ou de roleplay.
Tu as quelques exemples sous la main ?
Et quel genre de rôle play (parce qu'il me semble, n'étant pourtant pas adepte du concept, qu'il y a un sacré paquet d'univers) ?

Et tu étais un chroniqueur régulier ? Ou tu avais des "pannes" d'inspiration ? Parce qu'il me semble qu'il faut un bon rythme !

Valentin a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ?
Oui.Si je suis ici c'est avant tout pour me faire une idée de mon niveau, donc inutile de me faire de « cadeaux ». Et puis tant que c'est constructif moi, il n'y a vraiment aucune raison que je me vexe, je préfère qu'on me dise franchement que ça va pas, plutôt que de me bercer dans mes illusions!
Si tu as parcouru les rubriques des écrivains, tu remarqueras que les lecteurs ne sont pas très généreux niveau cadeau ; ils n'ont pas à en faire. Si le texte est bien, il est de rigueur de le souligner, s'il ne l'est pas, de même...

Et quelle serait par exemple ta maison d'édition de prédilection ? Connais-tu un peu le milieu ?

Valentin a écrit:
Pas spécialement...attention je ne dis pas que je n'ai pas de faiblesses! Seulement que je n'en vois pas qui prédomines sur les autres.
Tu es entrain de nous dire que tu ne sais pas écrire là Cool
Ce dont je doute fort entre nous Wink.

Prenons point par point : tu es plus à l'aise pour créer ton univers ou plutôt sur la mise en forme de ton texte ?
En gros, penses-tu avoir des faiblesses sur le scénario ou plutôt sur la langue ?

Valentin a écrit:
L'idée de mon roman est de suivre deux personnages. D'une part un personnage fictif dans un univers contemporain qui se dévoilera et fera des découvertes peu à peu, et d'autre part suivre un personnage historique en narrant certains évènements...à ma façon, en essayant de ne pas déborder sur les faits historique.
Effectivement, dès qu'on touche aux évènements historiques avec une fiction, le gros risque c'est de faire du n'importe quoi !

On verra ça à la lecture...

Valentin a écrit:
Adulte de manière général. Les personnes aimant l'Histoire s'y retrouveront ( j'espère) avec de nombreux faits historique peu connu (pour le commun des mortels j'entends), mais de manière général même sans aimer particulièrement l'histoire ça doit le faire!
Et tu couvres TOUTE l'histoire ? Ou une période plus que les autres ?
Parce que dans le premier cas, ça me paraît (trop) ambitieux...

Valentin a écrit:
Un peu touche à tout, quoique deux domaines ressortent. Je suis fasciné par l'Histoire, pas celle des dates qu'on nous fait apprendre bêtement en cours, non, celle des anecdotes croustillantes et des histoires folles! Ainsi que la SF pour la créativité qu'elle permet. Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....
D'autres te rétorqueront que lorsque tu fais une balade avec l'homme ou la femme de ta vie dans un coupé sport, tu ne sais pas forcément comment est constitué le moteur, mais ça ne t'empêche de vivre pleinement la balade...

Tu te sens obligé de nous faire le détail scientifique, si je comprends bien ?

Valentin a écrit:
Sans prétention mal placé, le must pour moi serait de vivre de ma plume (ou de mon clavier « azerty » je m'en contenterais). Et justement si je suis ici c'est pour voir au travers de vos commentaires si je peut espérer y parvenir, ou si je ferais mieux de retourner à mes câblages...

J'aurais presque envie de te dire, à regret, que même si tu étais un super bon littéraire et que nous n'aurions rien à t'apprendre, les chances sont minces pour que tu puisses vivre de ta plume aujourd'hui...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  Valentin le Dim 28 Nov 2010 - 22:30

d'avance désolé pour les fautes, je n'a pas le courage de me relire... Bonne Nuit! Laughing
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
C'est effectivement la première fois que je me lance dans quelque chose de cet ampleur. Jusqu'à présent je m'étais contenté de courtes chroniques ou de roleplay.
Tu as quelques exemples sous la main ?
Et quel genre de rôle play (parce qu'il me semble, n'étant pourtant pas adepte du concept, qu'il y a un sacré paquet d'univers) ?

Et tu étais un chroniqueur régulier ? Ou tu avais des "pannes" d'inspiration ? Parce qu'il me semble qu'il faut un bon rythme !

Désolé si je me suis fait mal comprendre mais je ne parlais pas de quoi que ce soit de professionnel.
Dans les jeux de rôles, les chroniques ce ne sont ni plus ni moins que des récits narrant l'histoire de nos perso et qui permettent de les développer un maximum. On fait ça à son rythme.
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ?
Oui.Si je suis ici c'est avant tout pour me faire une idée de mon niveau, donc inutile de me faire de « cadeaux ». Et puis tant que c'est constructif moi, il n'y a vraiment aucune raison que je me vexe, je préfère qu'on me dise franchement que ça va pas, plutôt que de me bercer dans mes illusions!
Si tu as parcouru les rubriques des écrivains, tu remarqueras que les lecteurs ne sont pas très généreux niveau cadeau ; ils n'ont pas à en faire. Si le texte est bien, il est de rigueur de le souligner, s'il ne l'est pas, de même...

Et quelle serait par exemple ta maison d'édition de prédilection ? Connais-tu un peu le milieu ?
Je ne connais rien au monde de l'édition n'ayant pas eu le moindre contact...je sais juste de diverse source que c'est pas du gâteau....
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
Pas spécialement...attention je ne dis pas que je n'ai pas de faiblesses! Seulement que je n'en vois pas qui prédomines sur les autres.
Tu es entrain de nous dire que tu ne sais pas écrire là Cool
Ce dont je doute fort entre nous Wink.

Prenons point par point : tu es plus à l'aise pour créer ton univers ou plutôt sur la mise en forme de ton texte ?
En gros, penses-tu avoir des faiblesses sur le scénario ou plutôt sur la langue ?
La langue sans aucun doute. J'ai une imagination très (trop) débordante. Alors que je suis d'un niveau d'écriture "lycéen moyen" quoi. Embarassed
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
L'idée de mon roman est de suivre deux personnages. D'une part un personnage fictif dans un univers contemporain qui se dévoilera et fera des découvertes peu à peu, et d'autre part suivre un personnage historique en narrant certains évènements...à ma façon, en essayant de ne pas déborder sur les faits historique.
Effectivement, dès qu'on touche aux évènements historiques avec une fiction, le gros risque c'est de faire du n'importe quoi !

On verra ça à la lecture...
Je tape une époque suffisamment lointaine IX° siècle pour ne pas être trop encombré par les détails historique autre que les grands évènements. Le principe est simple, je colle à la réalité le temps de ses grands évènements ensuite....mon perso est freelance.
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
Adulte de manière général. Les personnes aimant l'Histoire s'y retrouveront ( j'espère) avec de nombreux faits historique peu connu (pour le commun des mortels j'entends), mais de manière général même sans aimer particulièrement l'histoire ça doit le faire!
Et tu couvres TOUTE l'histoire ? Ou une période plus que les autres ?
Parce que dans le premier cas, ça me paraît (trop) ambitieux...
[/quote]
Oups tu fais bien de le rappeler. Je le précise ailleurs mais j'ai oublié de le dire ici. J'aime principalement le Moyen-Âge.
Si je devais taper large je dirais de la fin de l'empire romain d'occident jusqu'à la Renaissance Italienne.
Mon roman porte uniquement sur la période tournant autour du IX° siècle néanmoins.
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
Un peu touche à tout, quoique deux domaines ressortent. Je suis fasciné par l'Histoire, pas celle des dates qu'on nous fait apprendre bêtement en cours, non, celle des anecdotes croustillantes et des histoires folles! Ainsi que la SF pour la créativité qu'elle permet. Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....
D'autres te rétorqueront que lorsque tu fais une balade avec l'homme ou la femme de ta vie dans un coupé sport, tu ne sais pas forcément comment est constitué le moteur, mais ça ne t'empêche de vivre pleinement la balade...

Tu te sens obligé de nous faire le détail scientifique, si je comprends bien ?
Accro était peut être un peu fort. Je vais pas te faire un cours sur l'anatomie du cheval lorsque mon héros en montera un...
Néanmoins lorsque je plante un évènements j'ai effectivement souvent tendance à me prendre la tête à vouloir que tout s'emboite d'une part (pour l'historique je vais essayer de récupérer un max de perso réel potentiellement présent par exemple), et d'autre part j'aime que le lecteur ai toutes les cartes. Lui dire par exemple: "Le vaisseaux fait un bon et parcours trois galaxie en deux jours.....Berk... Non sans faire un court de mécanique, j'explique le mode de propulsion, si les personnage sont placé dans un sommeil, les conséquences etc...
Pacô a écrit:
Valentin a écrit:
Sans prétention mal placé, le must pour moi serait de vivre de ma plume (ou de mon clavier « azerty » je m'en contenterais). Et justement si je suis ici c'est pour voir au travers de vos commentaires si je peut espérer y parvenir, ou si je ferais mieux de retourner à mes câblages...

J'aurais presque envie de te dire, à regret, que même si tu étais un super bon littéraire et que nous n'aurions rien à t'apprendre, les chances sont minces pour que tu puisses vivre de ta plume aujourd'hui...
Sans rêve la vie serait bien triste Wink
avatar
Valentin
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : De l'autre côté de l'écran
Votre talent : Écriture
Points : 56
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  B. le Mar 30 Nov 2010 - 17:40

Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Un peu touche à tout, quoique deux domaines ressortent. Je suis fasciné par l'Histoire, pas celle des dates qu'on nous fait apprendre bêtement en cours, non, celle des anecdotes croustillantes et des histoires folles! Ainsi que la SF pour la créativité qu'elle permet. Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....
Je pense exactement comme toi.
J'ai lu ensuite que tu vises le IXe siècle, que tu aimes le Moyen Âge, l'Empire romain...
Tu ne peux pas mieux tomber !
Mon roman (accepté par une maison d'édition) se déroule en grande partie au Ve siècle, juste au moment de la chute de l'Empire (même si ce n'est pas le thème principal, loin de là).
Donc si tu as des questions, un besoin d'infos et de renseignements, n'hésite pas à me demander. Je pourrais sans doute te répondre, ou au pire, t'indiquer des lectures ou t'aider à orienter tes recherches.

Je vais prendre le temps de lire ton premier extrait, sans doute ce soir, puisque j'ai fini mon propre travail de corrections. Mais déjà, j'ai remarqué que tu fais quelques fautes d'accords et de conjugaison. Tu devrais t'équiper d'un Bescherelle et ne pas hésiter à t'en servir, même quand tu es persuadé savoir comment conjuguer... je dirais même surtout si tu es certain de ta conjugaison. Il n'y a pas pire qu'une certitude pour se tromper. Wink

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  MrSonge le Mar 30 Nov 2010 - 19:43

Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....
Tu veux sans doute plutôt dire accro à la cohérence des détails ? ^^
Parce que le réalisme à strictement parler, c'est le courant qui précède le naturalisme, et qui se donne pour tâche de ne raconter que des récits dont le cadre est notre stricte réalité, telle que nous la connaissons. Donc dans le système de littérature réaliste, un vaisseau qui fait un saut hyperspatial est tout bonnement impensable, tant que la science n'en aura pas fait l'expérience au préalable afin de montrer qu'il s'agit bel et bien d'une réalité. Et ce, même si, comme Jules Verne, tu te donnes la peine de décrire le fonctionnement du moteur (Verne, qui n'était d'ailleurs non pas un réaliste, mais bien un auteur de Science-Fiction...).

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  B. le Mar 30 Nov 2010 - 19:49

Mr Songe, ou le briseur de belles idées... Fouet

Mais en fait, dire qu'une histoire est "réaliste" n'inclue pas seulement le fait que les détails, ou que le développement de la narration soient cohérents. Et le fait qu'un vaisseau voyage dans l'espace, c'est réaliste (pas comme dans les films, mais on y est, dans l'espace). Et le fait qu'il utilise tel ou tel moteur peut être réaliste si on se base sur une technique connue et qu'il serait possible d'adapter à ces engins-là. Tant qu'on ne part pas dans la fantasy style pouvoirs magiques ou la SF trop fiction, je crois quand même qu'on peut parler de réalisme, non ?

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  MrSonge le Mar 30 Nov 2010 - 19:56

Non, pas au sens stricte. Enfin si, on peut parler de vaisseau spatial bien sûr, mais je crains que les « sauts hyperspatiaux» n'aient encore jamais été testés dans l'état actuel de notre technologie mondiale. Razz
Du coup, cela reste dans le domaine de la science-fiction (ce n'est pas pour rien qu'il y a «fiction» ^^), et la porte du réalisme, pour l'instant, reste fermée à ce genre d'extrapolation technologique justement du fait qu'il s'agit d'extrapolation. Donc du moment qu'un vaisseau n'a pas effectivement fait, dans l'histoire de la science, tel ou tel saut hyperspatial, le fait d'en faire faire un dans un roman indique de facto que ledit roman est un texte de science-fiction et non plus un texte réaliste.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  B. le Mar 30 Nov 2010 - 20:09

MrSonge a écrit:Enfin si, on peut parler de vaisseau spatial bien sûr, mais je crains que les « sauts hyperspatiaux» n'aient encore jamais été testés dans l'état actuel de notre technologie mondiale. Razz
Je sais, rooooo. Evil or Very Mad
Et tu crois qu'on peut dire qu'un roman est historico-SF ?

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  MrSonge le Mar 30 Nov 2010 - 20:13

Oui, de la littérature steampunk qui insèrerait des éléments historiques, par exemple. Du moment qu'on y trouve un aspect historique, un aspect scientifique, et un aspect fictionel.
Il est à mon avis plus simple de parler tout simplement de roman fantastique, m'enfin...

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  Lou le Mar 30 Nov 2010 - 20:16

Les uchronies aussi non ?
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  B. le Mar 30 Nov 2010 - 20:16

Lou a écrit:Les uchronies aussi non ?
Affirmatif.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  Valentin le Lun 6 Déc 2010 - 22:45

Barbara a écrit:
Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Un peu touche à tout, quoique deux domaines ressortent. Je suis fasciné par l'Histoire, pas celle des dates qu'on nous fait apprendre bêtement en cours, non, celle des anecdotes croustillantes et des histoires folles! Ainsi que la SF pour la créativité qu'elle permet. Je suis un gros accro au réalisme avant tout... Impensable pour moi que dans un de mes textes un vaisseaux face un saut hyperspatial sans avoir auparavant un minimum expliqué le fonctionnement du moteur....
Je pense exactement comme toi.
J'ai lu ensuite que tu vises le IXe siècle, que tu aimes le Moyen Âge, l'Empire romain...
Tu ne peux pas mieux tomber !
Mon roman (accepté par une maison d'édition) se déroule en grande partie au Ve siècle, juste au moment de la chute de l'Empire (même si ce n'est pas le thème principal, loin de là).
Donc si tu as des questions, un besoin d'infos et de renseignements, n'hésite pas à me demander. Je pourrais sans doute te répondre, ou au pire, t'indiquer des lectures ou t'aider à orienter tes recherches.

Je vais prendre le temps de lire ton premier extrait, sans doute ce soir, puisque j'ai fini mon propre travail de corrections. Mais déjà, j'ai remarqué que tu fais quelques fautes d'accords et de conjugaison. Tu devrais t'équiper d'un Bescherelle et ne pas hésiter à t'en servir, même quand tu es persuadé savoir comment conjuguer... je dirais même surtout si tu es certain de ta conjugaison. Il n'y a pas pire qu'une certitude pour se tromper. Wink

J'y penserais promis! Mais de manière général je me débrouille avec internet dans un premier temps, puis avec d'autre sources si besoin.
Dans le genre je trouve Wikipedia génial. Avec le système de lien on peut vraiment retourner toute une période dans tout les sens, après il faut se diriger vers des sites plus "spécialisé" bien sur.

Mr Songe-> J'espère que tu ne m'en voudra pas de ne pas me mêler à ce débat. Laughing
avatar
Valentin
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : De l'autre côté de l'écran
Votre talent : Écriture
Points : 56
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valentin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum