[Auteur] Aruval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Auteur] Aruval

Message  Aruval le Sam 25 Déc 2010 - 21:36

Me voici donc dans la salle d'interrogatoire Very Happy
J'entends déjà les premières questions:

- Est-ce votre Premier roman ? Cela fait-il longtemps que vous écrivez ? :
=> Symboliquement, oui, c'est le premier où je m'attarde vraiment sur les détails et où je demande des avis. Je ne suis pas sûre qu'il soit bien, je fais juste de mon mieux. Embarassed

=> Les idées ne me manquent pas, quand j'ai commencé à écrire, j'écrivais un roman pour chaque idée. Maintenant j'essaie de les lier, de les mettre les unes à la suite des autres pour faire une seule histoire. Certaines idées se sont égarées et seul me reste le début de ce qui aurait peut-être été une grande aventure. D'autres pourront peut-être jamais se retrouver ensemble, mais qui sait? Cela ne coûte rien d'essayer.

=> Il m'est très difficile de ne pas écrire un nouveau roman à chaque fois que l'arbre de mon imagination fais une nouvelle graine. Je suppose que je ne suis pas la seule à avoir ce soucis, et j'espère que ça passera avec l'âge.

=> J'écris depuis ma quatrième primaire, et, ne connaissant toujours pas les noms des années en France, je vous dirai plutôt "depuis l'âge de huit ans". Encore une fois, les idées fourmillaient, et je remarque en relisant mes textes, ô combien poussiéreux et absolument enfantins, pour ne pas dire nuls parce que j'y tiens trop, que j'étais très versatile et que je changeais parfois complètement le thème de mon texte.

- Souhaitez-vous être publiée ? Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ? :
=> Pour cela, il faudrait que je dépasse le stade des cinquante premières pages. Mon caractère versatile est toujours en moi, me jouant parfois des tours biscornus avec mon imagination.

=> Mais, pourquoi pas?

=> Pour les commentaires, éviter les incohérences au niveau de l'évolution de l'histoire serait déjà un bon début. Je n'ai pas trop de problèmes d'orthographe, me semble-t-il, mais il est toujours bon de vérifier. Normalement mon correcteur est censé repérer les fautes, mais j'en doute.

=> Je n'ai jamais d'avis sur mes descriptions :/

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…):
=> Ces deux mots-ci: Intéressant et personellement. Il me faut toujours vérifier leur orthographe au dictionnaire, ce sont deux "exclus" de mon cerveau, comme le sont les mots de vocabulaire en Latin que je n'arrive pas à lier au Français.

=> J'ai tendance à trop utiliser les participes présents, il serait bien de les renvoyer chez eux. Wink

- Résumé du roman & thèmes abordés ?
Pour échapper à une mort cruelle offerte par les Guerriers du feu, une jeune servante s'enfuit d'un château à bord d'un de ses petits vaisseaux de chasse. Mais il arrive un terrible accident et le bébé qu'elle protégeait meurt, avalé par les eaux de la Mer Division. Une dizaine d'années plus tard, un démon, qui cherche à retourner chez lui, commence à pourquivre celui qu'il croit être Aaron, mais qu'il confond avec Dorian, un adolescent rejetté des autres à cause de sa température corporelle beaucoup trop basse...
Ceci est donc le gros résumé. En lisant le prologue, vous vous direz sûrement: " Mais quel rapport avec cet avant-goût?", mais comme dit précédemment( euh... oui, je crois), l'idée est là, mais il manque les écrits.
Je ne le mettrai pas tout de suite sur ID. Premièrement, je réécris la moitié du prologue à cause d'une incohérence( d'où le fait que je les hais) et mon chapitre premier a été reculé pour laisser place à un autre chapitre qui n'a en apparence presque rien à voir avec le résumé. Deuxièmement, j'aimerais avancer un peu dans l'histoire. Sinon, l'attente sera trop longue et le texte tombera dans l'oubli. J'ai démarré trop tôt mon projet sur "Écrivain en herbe", et c'est en train de se passer.

=> Les thèmes de ce roman sont la possession, la recherche de soi, un peu aussi de la guerre( qui est marquée noir sur blanc au tout début) et

- Quel lectorat visez-vous ?
=> Je pencherais plus pour des personnes de mon âge. Ce serait logique. ^^

- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?:
=> Je coule dans la fantasy, je flotte dans l'aventure.

=> Pierre Bottero, Pauline Alphen(Les Éveilleurs) et Angie Sage( Magyk).

- Quelle est votre intention littéraire ? Êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?
=> On m'a dit que j'avais un talent pour écrire. Je me teste un peu en fait. L'écriture est en quelque sorte mon "passe-temps".

Si vous avez eu le courage de lire jusqu'ici, chapeau ^^

Aruval.
avatar
Aruval
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 20
Emploi/loisirs : Imagination
Votre talent : Écriture
Points : 74
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Lou le Sam 25 Déc 2010 - 21:55

J'ai bien aimé les premiers Magyk, mais j'ai trouvé qu'ils allaient en s'affaiblissant. J'ai même pas acheté le dernier.

Sinon, je connais bien ton problème de versatilité, j'ai le même. J'ai une solution qui m'aide bien alors je te la propose :
Je me focalise sur un roman, et dès que j'ai une idée qui traine, je la note sur un carnet à coté. Si l'idée est trop obsedante, j'en fais une nouvelle ou alors je fais une "structure de base" en gros un squelette de futur roman (par contre faut faire gaffe, la première fois que j'ai fais ça, je me suis relu quelques années plus tard, j'ai RIEN compris).

Valaaa. J'espère te lire bientôt.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Aruval le Sam 25 Déc 2010 - 22:07

J'aime beaucoup le dernier, mais son résumé est un peu hors-sujet. Le quatrième ne m'a pas vraiment plu.
Merci pour l'idée du carnet, ça va beaucoup m'aider Very Happy

Aruval.
avatar
Aruval
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 20
Emploi/loisirs : Imagination
Votre talent : Écriture
Points : 74
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Pacô le Sam 25 Déc 2010 - 22:44

Aruval a écrit:=> Symboliquement, oui, c'est le premier où je m'attarde vraiment sur les détails et où je demande des avis. Je ne suis pas sûre qu'il soit bien, je fais juste de mon mieux. Embarassed
Quand tu dis t'attarder sur les détails... c'est en rapport avec les descriptions ? Ou c'est que tu travailles les aspects du scénario ?
Ou c'est que tu prends le temps de le corriger ?
Bref, de quels détails parles-tu ? Smile

Aruval a écrit:
=> Les idées ne me manquent pas, quand j'ai commencé à écrire, j'écrivais un roman pour chaque idée. Maintenant j'essaie de les lier, de les mettre les unes à la suite des autres pour faire une seule histoire. Certaines idées se sont égarées et seul me reste le début de ce qui aurait peut-être été une grande aventure. D'autres pourront peut-être jamais se retrouver ensemble, mais qui sait? Cela ne coûte rien d'essayer.
C'est là que s'acquiert la maturité de l'écrivain, en effet. L'abondance d'idées, c'est très bien. Ce qu'il ne faut pas toutefois, c'est la surabondance et ne pas savoir les départager. C'est même ce qui peut tuer une plume ; parce que travailler sur dix mille projets à la fois contraint l'auteur à ne pas se concentrer sur un en particulier.

Et la qualité du travail rendu est souvent mauvaise.

Aruval a écrit:=> Il m'est très difficile de ne pas écrire un nouveau roman à chaque fois que l'arbre de mon imagination fais une nouvelle graine. Je suppose que je ne suis pas la seule à avoir ce soucis, et j'espère que ça passera avec l'âge.
Non, ça partira souvent avec l'expérience et la rigueur de l'écriture. Force toi à terminer un projet avant d'en commencer un autre.
Rien ne t'interdit de noter aussi sur un papier en attendant.

Sinon, tu peux aussi réfléchir sur les péripéties du roman en cours Wink.

Aruval a écrit:
=> J'écris depuis ma quatrième primaire, et, ne connaissant toujours pas les noms des années en France, je vous dirai plutôt "depuis l'âge de huit ans". Encore une fois, les idées fourmillaient, et je remarque en relisant mes textes, ô combien poussiéreux et absolument enfantins, pour ne pas dire nuls parce que j'y tiens trop, que j'étais très versatile et que je changeais parfois complètement le thème de mon texte.
Tu changeais le thème de ton texte en cours d'écriture ?
Non, mais plus tu as commencé jeune, plus tu es susceptible d'être à l'aise par la suite.

Ceux qui commencent à 77 ans sont généralement peu sûrs d'eux avec leurs plumes ! huhu

Aruval a écrit:
=> Pour cela, il faudrait que je dépasse le stade des cinquante premières pages. Mon caractère versatile est toujours en moi, me jouant parfois des tours biscornus avec mon imagination.
Oui donc ton imagination devient tout de même un certain problème.
Je pense que c'est un défaut de concentration lié à un défaut de motivation. Qu'est-ce qui te pousse à interrompre ton écrit ?
L'envie de prendre un nouveau thème uniquement ? Ou parce que le thème abordé te désintéresse ?
Je crois avoir quelques conseils pour parer à ce problème qui m'a l'air récurrent chez toi. Very Happy

Aruval a écrit:=> Mais, pourquoi pas?
Et tu viserais quels éditeurs ?

Aruval a écrit:
=> Pour les commentaires, éviter les incohérences au niveau de l'évolution de l'histoire serait déjà un bon début. Je n'ai pas trop de problèmes d'orthographe, me semble-t-il, mais il est toujours bon de vérifier. Normalement mon correcteur est censé repérer les fautes, mais j'en doute.
Tu as quoi comme correcteur ? Une personne humaine ou une machien ? (si c'est antidote, ça va).

Les incohérences... on en revient encore à ce manque de concentration, c'est ça ?

Aruval a écrit:=> Je n'ai jamais d'avis sur mes descriptions :/
C'est-à-dire ?
Quand tu fais une description, tu visualises la scène et tu décris ? Est-ce que tu prends beaucoup de temps pour les rédiger ?
Est-ce que tu crées la description ou est-ce que tu t'inspires... d'un film par exemple ?

Aruval a écrit:
=> Ces deux mots-ci: Intéressant et personellement. Il me faut toujours vérifier leur orthographe au dictionnaire, ce sont deux "exclus" de mon cerveau, comme le sont les mots de vocabulaire en Latin que je n'arrive pas à lier au Français.
huhu. Et un participe présent et un adverbe en -ement.
Mais je n'ai pas bien compris ton problème avec eux : tu as des problèmes pour leur orthographe ? Ou c'est qu'ils viennent polluer tes écrits ?

Aruval a écrit:
=> J'ai tendance à trop utiliser les participes présents, il serait bien de les renvoyer chez eux. Wink
Pas tous attention, ils sont utiles quand même.
Tu sais à quoi ça sert un participe présent ?

Aruval a écrit:
Pour échapper à une mort cruelle offerte par les Guerriers du feu, une jeune servante s'enfuit d'un château à bord d'un de ses petits vaisseaux de chasse. Mais il arrive un terrible accident et le bébé qu'elle protégeait meurt, avalé par les eaux de la Mer Division. Une dizaine d'années plus tard, un démon, qui cherche à retourner chez lui, commence à pourquivre celui qu'il croit être Aaron, mais qu'il confond avec Dorian, un adolescent rejetté des autres à cause de sa température corporelle beaucoup trop basse...
Youp's, quelques petites fautes de frappe : "rejeté" et "poursuivre".

Aruval a écrit:
Ceci est donc le gros résumé. En lisant le prologue, vous vous direz sûrement: " Mais quel rapport avec cet avant-goût?", mais comme dit précédemment( euh... oui, je crois), l'idée est là, mais il manque les écrits.
D'accord... l'avant goût peut être prometteur. reste à savoir comment tu mènes ta barque. Fais-tu attention aux clichés ? T'inspires-tu beaucoup ou essaies-tu de te défaire des clichés rencontrés dans beaucoup de séries américaines ou sagas littéraires ?

Aruval a écrit:
Je ne le mettrai pas tout de suite sur ID. Premièrement, je réécris la moitié du prologue à cause d'une incohérence( d'où le fait que je les hais) et mon chapitre premier a été reculé pour laisser place à un autre chapitre qui n'a en apparence presque rien à voir avec le résumé. Deuxièmement, j'aimerais avancer un peu dans l'histoire. Sinon, l'attente sera trop longue et le texte tombera dans l'oubli. J'ai démarré trop tôt mon projet sur "Écrivain en herbe", et c'est en train de se passer.
On essaie de ne pas faire tomber les sujets dans l'oubli sur ID ; on demande régulièrement des nouvelles des progressions dans la rédaction.
Et par quoi commences-tu ton roman ? Une présentation, une introduction narrative... ou une scène d'action ?

Aruval a écrit:
=> Les thèmes de ce roman sont la possession, la recherche de soi, un peu aussi de la guerre( qui est marquée noir sur blanc au tout début) et
Et ? tongue

Pas de magie ? Pourtant les démons, les guerriers du feu etc. ça me faisait penser à de la fantasy.

Aruval a écrit:
=> Je pencherais plus pour des personnes de mon âge. Ce serait logique. ^^
Collégien (pour la France)
Ce seraient donc les 12-16 ans ?

Aruval a écrit:
=> Je coule dans la fantasy, je flotte dans l'aventure.
Huhu... un Indiana Jones sur un naz'gûl ?

Aruval a écrit:=> Pierre Bottero, Pauline Alphen(Les Éveilleurs) et Angie Sage( Magyk).
Fichtre, je n'en ai lu aucun.
Ils sont biens ? (question aussi adressée un peu aux autres qui passeront par là)

Aruval a écrit:
=> On m'a dit que j'avais un talent pour écrire. Je me teste un peu en fait. L'écriture est en quelque sorte mon "passe-temps".
Hin hin. Donc tu préfères écrire pour toi... ou pour les autres ?
Par passe-temps... tu ne vois pas l'écriture comme une passion mais plutôt comme quelque chose qui t'occupera un mercredi après-midi de vacances ? Ou alors, tu ferais passer l'acte d'écriture avant tout le reste ?

Aruval a écrit:
Si vous avez eu le courage de lire jusqu'ici, chapeau ^^
Mais nous sommes de vaillants lecteurs sur ID Wink.
Et en prime, tu as plein d'autres questions !

PS : Est-ce qu'un jour plus tard tu te verrais grande écrivaine qui dédicace à la FNAC avec une queue noire de monde ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Lou le Sam 25 Déc 2010 - 23:17

Comme je disais, les Magyk sont vraiment sympas, en particulier le premier. C'est une approche un peu différente de la magie. Quant à Boterro, c'est genre le mastodonte de la fantasy et du fantastique français pour adolescent. Même si personnellement j'ai un peu moins aimé la trilogie Elanna (vraiment trop forte en fait).

Tu connais l'Epouvanteur ? Sont très bien aussi ceux la.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Aruval le Sam 25 Déc 2010 - 23:50

J'ai l'impression d'avoir soulevé plus de questions que de réponses :/
Allez! Je suis motivée- ou pas-.

Pacô a écrit:Quand tu dis t'attarder sur les détails... c'est en rapport avec les descriptions ? Ou c'est que tu travailles les aspects du scénario ?Ou c'est que tu prends le temps de le corriger ?
Je relis pour vérifier l'orthographe, j'étoffe les descriptions et j'essaie de rendre l'action plus réaliste. Je vérifie aussi la concordance des temps pour éviter ceci: "C'est la jour de leur réunion, alors elle se dépêcha.".
Je définirais le tout comme une relecture.

Pacô a écrit:C'est même ce qui peut tuer une plume ; parce que travailler sur dix mille projets à la fois contraint l'auteur à ne pas se concentrer sur un en particulier.
Et la qualité du travail rendu est souvent mauvaise.
J'en arrêtais un pour commencer l'autre, puis je reprenais le précédent... J'ai commencé à relire, mais certains textes sont de trop mauvaises qualités et je n'en retrouve plus l'idée de base.
Sinon, tu peux aussi réfléchir sur les péripéties du roman en cours Wink.
Ce que je tente de faire en "liant" mes idées Wink

Pacô a écrit:Tu changeais le thème de ton texte en cours d'écriture ?
Oui. Pas comme s'il y avait un coup de théâtre, plutôt comme j'avais tenté d'assembler deux idées opposées.

Pacô a écrit:Oui donc ton imagination devient tout de même un certain problème.
Je pense que c'est un défaut de concentration lié à un défaut de motivation. Qu'est-ce qui te pousse à interrompre ton écrit ?
L'envie de prendre un nouveau thème uniquement ? Ou parce que le thème abordé te désintéresse ?
Un très gros problème. La seule pensée d'avoir trouvé un thème meilleur pouvait m'arrêter en plein écrit, mais j'arrive à bloquer ça pour l'instant. C'était très décourageant de ne jamais finir quelque chose.

Pacô a écrit:Et tu viserais quels éditeurs ?
Difficile de te répondre, je ne connais rien au monde de l'édition.

Pacô a écrit:Tu as quoi comme correcteur ? Une personne humaine ou une machien ? (si c'est antidote, ça va).
Les incohérences... on en revient encore à ce manque de concentration, c'est ça ?
Malheureusement, je n'ai pas antidote, mais je compte beaucoup sur les membres d'écrivains en herbe. J'ai aussi OpenOffice, qui ressemble plus à un dictionnaire, parce qu'il ne remarque pas les fautes d'accords et de conjugaison.
la plupart des incohérences viennent d'inattention, c'est vrai. J'écris qu'un personnage se dirige vers une pièce et, deux pages plus loin, il revient d'une autre salle.

Pacô a écrit:C'est-à-dire ?
Quand tu fais une description, tu visualises la scène et tu décris ? Est-ce que tu prends beaucoup de temps pour les rédiger ?
Est-ce que tu crées la description ou est-ce que tu t'inspires... d'un film par exemple ?
C'est-à-dire que je ne sais pas si elles sont bien faites ou non. Oui, je visualise le paysage ou la personne avant de décrire. Je note les caractéristiques du lieu/personnage sur une feuille( par exemple, les couleurs exactes).

Pacô a écrit:Mais je n'ai pas bien compris ton problème avec eux : tu as des problèmes pour leur orthographe ? Ou c'est qu'ils viennent polluer tes écrits ?
Non, ils sont totalement absent de mes écrits, à cause de leur orthographe.

Pacô a écrit:Tu sais à quoi ça sert un participe présent ?
Plus pour les descriptions, non?

Pacô a écrit:Youp's, quelques petites fautes de frappe : "rejeté" et "poursuivre".
Ce résumé n'est pas passé par le correcteur Razz merci Very Happy

Pacô a écrit:Fais-tu attention aux clichés ? T'inspires-tu beaucoup ou essaies-tu de te défaire des clichés rencontrés dans beaucoup de séries américaines ou sagas littéraires ?
Si je regardais d'abord les séries américaines Wink . Je souhaite faire un roman qui ne reprenne pas les idées des autres, même si, parfois, c'est gênant. J'évite aussi le cliché de "l'adolescent héros".

Pacô a écrit:Et par quoi commences-tu ton roman ? Une présentation, une introduction narrative... ou une scène d'action ?
Spoiler:
Ceci est le premier paragraphe, je pense que le lire t'éclaireras plus.
Un vent fort soufflait sur la cité militaire. Des milliers de guerriers, de tout âge, s'apprêtaient à la quitter. Des hommes, mais aussi des femmes partaient de leur logis pour s'enfoncer dans la campagne afin de rejoindre les frontières de leur territoire. Des nouvelles inquiétantes étaient arrivées de là-bas. Selon les lettres que les messagers transportaient avec eux, leurs ennemis qui, depuis quelques années, préféraient rester en petits villages et se faire la guerre les uns aux autres, avaient brusquement changé de cible. Toutes les peuplades adoratrices des sartérons, une race d'équidés au long cou couverts de poils soyeux, s'étaient regroupées en quelques mois seulement en un clan uni, soudé, partageant la même religion, langue et un mode de vie identique. Très rapidement la hiérarchie s'était reformée, comme à l'ère des cascades, une époque de pillages intensifs chez les Combattants de glace juste avant le début de la guerre, arrêtée par une suspension de temps, phénomène très fréquent sur la planète et que les soldats considéraient comme un symbole de paix de la part des dieux. Selon les rumeurs, les armées ennemies étaient en marche vers la capitale pour récupérer les terres qui leurs auraient soit-disant appartenues il y a quelques siècles.
Une introduction narrative, je pense ^^

Pacô a écrit:
Aruval a écrit:=> Les thèmes de ce roman sont la possession, la recherche de soi, un peu aussi de la guerre( qui est marquée noir sur blanc au tout début) et .
Et ? tongue
Pas de magie ? Pourtant les démons, les guerriers du feu etc. ça me faisait penser à de la fantasy.
Et la magie. tongue Le nom "guerrier du feu" est trompeur, il désigne un guerrier du clan des sartérons( c'est un équidé au long cou poilu et doux Wink). "Du feu" met en évidence leur température corporelle plus élévée que celle des humains.

Pacô a écrit:Collégien (pour la France)
Ce seraient donc les 12-16 ans ?
Grosso modo. Je n'ai que treize ans, mais la tranche me paraît bien.

Pacô a écrit:Huhu... un Indiana Jones sur un naz'gûl ?
Plus fantasy qu'aventure quand même. Razz

Pacô a écrit:Ils sont biens ?
Personnellement( Ah tiens? le voilà qui revient --'), je trouve que les livres de Pierre Bottero ont un style particulier, les lire est une très bonne expérience. "Les Éveilleurs" de Pauline Alphen est très spécial. Le résumé est un peu fade comparé à l'écrit, il fait un peu cliché, mais le message que le livre porte est fabuleux. Et puis magyk, très bien écrit, c'est une approche différente de la magie, comme l'a écrit Lou.

pacô a écrit:Hin hin. Donc tu préfères écrire pour toi... ou pour les autres ?
Par passe-temps... tu ne vois pas l'écriture comme une passion mais plutôt comme quelque chose qui t'occupera un mercredi après-midi de vacances ? Ou alors, tu ferais passer l'acte d'écriture avant tout le reste ?
J'ai retrouvé le bon mot grâce à toi. Very Happy
L'écriture est l'une de mes deux passions, et elle dispute la place du trône avec le saxophone.
Avant tout le reste? Surtout pas! Je dois manger aussi!( Je l'accorde, cette réponse n'est pas très intelligente). Sérieusement, non. Je ne pense pas réussir à bâtir ma vie sur l'écriture. Donc non, je ne me vois pas "grande écrivaine qui dédicace à la FNAC avec une queue noire de monde". Plutôt petite souris qui grignote petit à petit son fromage. Wink

Lou a écrit:Quant à Boterro, c'est genre le mastodonte de la fantasy et du fantastique français pour adolescent. Même si personnellement j'ai un peu moins aimé la trilogie Elanna (vraiment trop forte en fait).
Tu connais l'Epouvanteur ? Sont très bien aussi ceux la.
Je préfère de loin la première trilogie d'Ewilan à celle d'Ellana qui est, comme tu l'as écrit, trop forte à mon goût. Surtout le premier, qui m'apparaît comme un enchaînement de morts sur morts dans lequel une gamine doit sauver sa peau et grandir.
Ah, l'Épouvanteur... Ces livres ont réveillé mes peurs enfantines ^^
Tiens, il me manque le dernier ^^'
avatar
Aruval
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 20
Emploi/loisirs : Imagination
Votre talent : Écriture
Points : 74
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Pacô le Dim 26 Déc 2010 - 11:02

Aruval a écrit:J'ai l'impression d'avoir soulevé plus de questions que de réponses :/
Allez! Je suis motivée- ou pas-.
Mais non, ce n'est qu'une impression Rolling Eyes.

Aruval a écrit:Je relis pour vérifier l'orthographe, j'étoffe les descriptions et j'essaie de rendre l'action plus réaliste. Je vérifie aussi la concordance des temps pour éviter ceci: "C'est la jour de leur réunion, alors elle se dépêcha.".
Je définirais le tout comme une relecture.
D'accord. Donc ce n'est pas pareil qu'étoffer les descriptions (qui est une réécriture).
La relecture s'attarde sur la forme. La réécriture prend en compte le fond parce que tu altères la contextualisation du récit.

Oui, il faut faire attention à la concordance des temps ; c'est le premier truc qui tue chez un auteur Smile.

Aruval a écrit:J'en arrêtais un pour commencer l'autre, puis je reprenais le précédent... J'ai commencé à relire, mais certains textes sont de trop mauvaises qualités et je n'en retrouve plus l'idée de base.
Si tu as pu le constater par toi-même, c'est encore mieux Smile.

Aruval a écrit:Ce que je tente de faire en "liant" mes idées Wink
Yep.
Il s'agit parfois d'intégrer les nouvelles idées aux idées en cours Wink.

Aruval a écrit:Un très gros problème. La seule pensée d'avoir trouvé un thème meilleur pouvait m'arrêter en plein écrit, mais j'arrive à bloquer ça pour l'instant. C'était très décourageant de ne jamais finir quelque chose.
Le conseil que je peux te donner c'est, plutôt que de te lancer dans une nouvelle aventure, à chaque fois que tu as une bonne idée qui te paraît meilleure que la précédente... tu prends un calepin et tu schématises ce que serait ton futur scénario et le fond de ta future histoire.
Si tu constates que tu avais juste une idée de fond mais rien pour étoffer le contexte du récit, rien qui donne de la consistance à la psychologie des personnages... abandonne et poursuis ton dernier projet en cours.

Si effectivement, tu parviens à aligner tes personnages, à leur donner une identité propre, à schématiser un scénario et différentes péripéties... ça vaut le coup de se lancer.

Bien souvent, les idées qui surviennent paraissent excellentes mais ne sont que des substances similaires aux premières idées. Dans leurs premiers reflets de l'esprit, elles semblent révolutionnaires et bien meilleures... mais en creusant un peu, elles n'ont aucune consistance - ou du moins pas plus que sur ton idée en cours.
C'est comme ça que l'on peut départager les vrais éclairs de génie des petites fantaisies de l'esprit Smile.

Aruval a écrit:Difficile de te répondre, je ne connais rien au monde de l'édition.
Tu n'as même pas quelques noms en tête ? Les plus connus ? huhu

Aruval a écrit:Malheureusement, je n'ai pas antidote, mais je compte beaucoup sur les membres d'écrivains en herbe. J'ai aussi OpenOffice, qui ressemble plus à un dictionnaire, parce qu'il ne remarque pas les fautes d'accords et de conjugaison.
la plupart des incohérences viennent d'inattention, c'est vrai. J'écris qu'un personnage se dirige vers une pièce et, deux pages plus loin, il revient d'une autre salle.
Ah oui... alors c'est pour ça qu'à mon avis, il vaudrait mieux que tu tiennes un schéma à jour à côté de toi.
Je suppose que t'écris "au coup de sang" c'est-à-dire que tu saisis ton traitement de texte... et tu rédiges tête baissée. Sans brouillon ni rien ?

Les membres d'écrivains en herbe pourront effectivement visualiser les incohérences (quoique j'en doute pour certains Rolling Eyes) mais tu n'as pas quelqu'un de ta famille capable de lire TOUT le texte d'un coup ?
Parce que c'est comme ça uniquement que l'on repère les plus grosses incohérences. Celles qui s'effectuent sur deux pages consécutives sont assez visibles. Par contre, l'acte qui contredit un fait de 5 chapitres plus haut passent souvent entre les mailles du filet de l'internaute qui lit sur un forum.

Aruval a écrit:C'est-à-dire que je ne sais pas si elles sont bien faites ou non. Oui, je visualise le paysage ou la personne avant de décrire. Je note les caractéristiques du lieu/personnage sur une feuille( par exemple, les couleurs exactes).
D'accord. C'est déjà pas mal ça Wink.
Tu sais dessiner ? Parce que ça peut être une bonne technique ça aussi...

Aruval a écrit:Non, ils sont totalement absent de mes écrits, à cause de leur orthographe.
Oh... si ce n'est que ça, il s'agit de te munir d'un Robert ou d'un petit Larousse Smile.

Aruval a écrit:Plus pour les descriptions, non?
Pas vraiment.
Un participe présent est ce qui introduit une notion de simultanéité. Pour faire simple, le participe présent est là pour induire une action en même temps que l'action produit par le verbe conjugué.
Exemple :
Je me douche en chantant.
Le participe présent ici induit que le chant est produit en même que le fait de se doucher. Tu me suis ?

Le problème du participe présent, c'est qu'il amoindrit l'effet du verbe conjugué et peut donc "parasiter" la phrase dans son ensemble. En d'autres termes, il peut faire perdre l'objectif de la phrase, son but premier.

C'est pourquoi effectivement il est plus utilisé dans les descriptions parce qu'il y a plus sa place (et que le verbe conjugué ne fait pas l'objet d'une action directe, moins marquante pour le scénario). Mais le participe présent peut avoir toute sa place dans une action s'il est justifié. Tout dépend de l'effet que tu veux produire. Wink

Si tu n'as pas tout compris, c'est que je m'exprime mal et tu peux me redemander ^^.

Aruval a écrit:Si je regardais d'abord les séries américaines Wink . Je souhaite faire un roman qui ne reprenne pas les idées des autres, même si, parfois, c'est gênant. J'évite aussi le cliché de "l'adolescent héros".
Souviens d'une phrase d'un mec très bien - dont j'ai perdu le nom : "toutes les histoires ont déjà été racontées ; il s'agit surtout de savoir comment les raconter."

Tout est dans la manière de présenter l'histoire et d'installer ton univers littéraire. Les histoires de vampires existaient déjà avant Twilight, pourtant l'auteur a trouvé un procédé (pas fameux hein Rolling Eyes ) pour raconter l'histoire différemment.
C'est ça le secret pour attirer son public !

Aruval a écrit:Une introduction narrative, je pense ^^
Je pense qu'un petit tour chez ID ne te fera pas de mal. J'aurais deux ou trois conseils à te donner sur ce court extrait !
(huhu, attention, pas de méprise, je dis ça pour ton bien)

Une introduction peut être beaucoup trop "condensée" je pense surtout.
Aruval a écrit:Et la magie. tongue Le nom "guerrier du feu" est trompeur, il désigne un guerrier du clan des sartérons( c'est un équidé au long cou poilu et doux Wink). "Du feu" met en évidence leur température corporelle plus élévée que celle des humains.
Oui mais des chevaux guerriers, c'est un peu magique tout ça Smile.

Aruval a écrit:Grosso modo. Je n'ai que treize ans, mais la tranche me paraît bien.
Oui, il me semble que 12-16 ans est une catégorie pour les éditeurs. Enfin, c'est leur public "jeunesse".
(celui de Twilight par exemple)
Aruval a écrit:Le résumé est un peu fade comparé à l'écrit, il fait un peu cliché, mais le message que le livre porte est fabuleux.
C'est un message "moral" ? Je hais les bouquins qui te font la morale. Je préfère de loin ceux qui transpirent d'une morale sans te l'imposer.

Aruval a écrit:Et puis magyk, très bien écrit, c'est une approche différente de la magie, comme l'a écrit Lou.
Je suis pas connaisseur.
Moi, en terme de fantasy, j'avais une référence petit : Raymond E. Feist avec la sage des Chroniques de Krondor (Pug et son royaume attaqué par des étrangers venus d'un autre monde).
Puis aussi, j'avais adoré la sage de "A la croisée des mondes".

Aruval a écrit:J'ai retrouvé le bon mot grâce à toi. Very Happy
L'écriture est l'une de mes deux passions, et elle dispute la place du trône avec le saxophone.
Avant tout le reste? Surtout pas! Je dois manger aussi!( Je l'accorde, cette réponse n'est pas très intelligente). Sérieusement, non. Je ne pense pas réussir à bâtir ma vie sur l'écriture. Donc non, je ne me vois pas "grande écrivaine qui dédicace à la FNAC avec une queue noire de monde". Plutôt petite souris qui grignote petit à petit son fromage. Wink
Donc tu ne rêves pas de gloire et de succès.

C'est bien ; tu seras moins susceptible vis-à-vis de la critique ^_^.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Aruval le Dim 26 Déc 2010 - 11:41

Tartines sur tartines, nous allons y arriver Razz

Pacô a écrit:Tu n'as même pas quelques noms en tête ? Les plus connus ? huhu
Bien sûr! Comme Gallimard ou Pocket Jeunesse, XO Éditions, Flammarion, Hachette, etc.

Pacô a écrit:Ah oui... alors c'est pour ça qu'à mon avis, il vaudrait mieux que tu tiennes un schéma à jour à côté de toi.
Je suppose que t'écris "au coup de sang" c'est-à-dire que tu saisis ton traitement de texte... et tu rédiges tête baissée. Sans brouillon ni rien ?
Justement, non. Les incohérences surviennent surtout au niveau des personnages secondaires, auxquels je porte un peu moins d'attention.

Pacô a écrit:Les membres d'écrivains en herbe pourront effectivement visualiser les incohérences (quoique j'en doute pour certains Rolling Eyes ) mais tu n'as pas quelqu'un de ta famille capable de lire TOUT le texte d'un coup ?
Mon frère est collé à son ordinateur, ma mère a trop de travail et mon père ne donne que des avis négatifs...
Donc pas pour l'instant. Razz

Pacô a écrit:Tu sais dessiner ? Parce que ça peut être une bonne technique ça aussi...
J'apprends. Razz Je ne sais pas dessiner les humains, ni les grottes, mais je me débrouille pour (presque tout) le reste ^^


Pacô a écrit:Si tu n'as pas tout compris, c'est que je m'exprime mal et tu peux me redemander ^^.
Si, si.

Pacô a écrit:Souviens d'une phrase d'un mec très bien - dont j'ai perdu le nom : "toutes les histoires ont déjà été racontées ; il s'agit surtout de savoir comment les raconter."
Tout est dans la manière de présenter l'histoire et d'installer ton univers littéraire. Les histoires de vampires existaient déjà avant Twilight, pourtant l'auteur a trouvé un procédé (pas fameux hein Rolling Eyes ) pour raconter l'histoire différemment.
C'est ça le secret pour attirer son public !
Tu reviens souvent à ces livres... que je n'ai pas lus Wink
Mais j'ai compris.

Pacô a écrit:Je pense qu'un petit tour chez ID ne te fera pas de mal. J'aurais deux ou trois conseils à te donner sur ce court extrait !
Une introduction peut être beaucoup trop "condensée" je pense surtout.
Bon, je posterai bientôt alors... Very Happy

Pacô a écrit:Oui mais des chevaux guerriers, c'est un peu magique tout ça. Smile
Des chevaux guerriers? Ce sont des montures, c'est tout. Mais, avant de trop m'avancer, il faudrait que j'écrive un peu plus. Wink
Parce qu'il y a aussi des races purement magiques( non, pas d'elfes dans celui-ci Wink).

Pacô a écrit:C'est un message "moral" ? Je hais les bouquins qui font la morale. Je préfère de loin ceux qui transpirent d'une morale sans te l'imposer.
Pas... vraiment. Il cherche à faire comprendre que l'ordinateur n'est pas un chose excellente pour la santé sans l'imposer.

Pacô a écrit:Moi, en terme de fantasy, j'avais une référence petit : Raymond E. Feist avec la sage des Chroniques de Krondor (Pug et son royaume attaqué par des étrangers venus d'un autre monde).
Puis aussi, j'avais adoré la sage de "A la croisée des mondes".
J'irai voir.
La Boussole d'or... Il faudrait que je le relise un jour ^^

Pacô a écrit:Donc tu ne rêves pas de gloire et de succès.
cheers
avatar
Aruval
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 20
Emploi/loisirs : Imagination
Votre talent : Écriture
Points : 74
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auteur] Aruval

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum