[fantastique]Dark-Side (1er jet)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 31 Jan 2011 - 9:54

Le texte est par Ici
J'ai posté le premier chapitre ainsi qu'une présentation de l'histoire.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Lun 31 Jan 2011 - 21:38

J'essaierai de lire le tout une fois mes oraux passés.
Mais, par simple remarque "stratégique", essaie de fractionner tes extraits en petits extraits (70 lignes comme le recommande la charte).
Ce n'est pas une obligation, mais un conseil : tu verras que les commentaires se font plus nombreux et plus précis quand le texte est fractionné en plusieurs extraits sur plusieurs messages, plutôt qu'en gros bloc sur un seul Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 31 Jan 2011 - 21:48

Ok? j'avais pensé au chapitre mais il y a des sous chapitres, ça sera peut être préférable en effet je vais couper à ce niveau là.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 31 Jan 2011 - 21:56

J'ai saucissonné en trois parties, même si j'ai mis la suite dans deux posts au cas où les lecteurs se poseraient des questions, disons pour une meilleure compréhension. Mais en effet ça serait gentil de jeter un oeil au premier extrait.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Elemsis B. Lotguth le Mar 1 Fév 2011 - 0:29

Je suis en train de lire ton premier extrait.
Le style me semble pas mal du tout au premier abord. C'est assez fluide à la lecture.

on y accédait par un sentier entouré de bois.
Des bois...? D'arbres? Si c'est le cas, il faudrait reformuler. "Bordé" plutôt qu'"entouré"?

mais vous aurez je l'espère bien l'occasion de faire sa connaissance à quelques moments.
Je trouve cette formulation un peu lourde par contre.

il est je pense le vampire le plus discret que je connaisse, il est ainsi mes yeux et mes oreilles en bien des lieux.
Répétition gênante de "il est".

il a gardé de sa vie dans les rues, un esprit vif et roublard.
Pourquoi une virgule?

Tout l'équipage avait trouvé la mort, seule, celle qui allait devenir ma mère avait survécu.
Je remplacerais la première virgule par un point-virgule ou un point. Et je supprimerais la seconde.

---------------

Le contexte est intéressant. Le texte est très fluide au début, mais s'alourdit au bout d'une vingtaine de lignes.
Je suis pas super fan du titre aussi. Pourquoi un titre en anglais? Avec "dark" dedans (bien cliché...)...

Je lirais les extraits suivants plus tard.
avatar
Elemsis B. Lotguth
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 141
Age : 26
Localisation : Prades (66)
Emploi/loisirs : Ecrivain (dans mes rêves)
Votre talent : Écriture
Points : 156
Date d'inscription : 16/01/2011

http://elemsischronicles.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Mar 1 Fév 2011 - 6:38

Merci. Je vais voir ça Smile
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Mar 1 Fév 2011 - 18:52

Alors, c'est parti pour le premier extrait :

Je suis arrivé en Auvergne par le plus grand des hasards, j'avais besoin de partir de Paris pendant quelque temps
=> j'aurais bien mis un petit point-virgule à la place de la virgule, qui me semble faire une pause trop faible entre les deux propositions principales.

Comme bon nombre des nôtres, la nécessité de posséder plusieurs demeures m'avait poussé à rechercher une nouvelle maison.
=> des nôtres ? On vient juste d'ouvrir le livre et nous ne savons pas à quelle caste sociale il appartient.
=> à moins que tu ne veuilles parler des nôtres en tant que genre humain. En ce cas, non, il n'y a bon nombre des nôtres qui peuvent se payer deux maisons ^^.

La demeure en granit avait gardé son aspect rustique, on y accédait par un sentier entouré de bois.
=> là, même chose : je verrais bien un point-virgule ou deux points à la place de la virgule.

Nous possédions une galerie d'art ainsi qu'un commerce d'Antiquité dont nous avions délégué la gestion à quelques employés de confiance, dont la famille était au service des nôtres depuis des siècles.
=> ne devrions-nous pas dire "dont leur famille"... parce que sur le coup, j'ai cru qu'il parlait de sa famille.
Mais c'est peut être une simple inattention de ma part Wink.

L'ensemble du domaine avait été sécurisé, personne ne pouvait y pénétrer sans passer par l'immense portail à ouverture électronique.
=> encore une virgule trop faible à mon goût.
=> le "y" n'est pas fameux
=> par ouverture électronique... est-on obligé de le préciser maintenant ?

L'intérieur était constitué d'un rez de chaussé
=> ortho : "rez-de-chaussée"

À l’étage les chambres et les sanitaires.
=> virgule après "étage"

Dans le sous-sol, j'avais fait aménager un système de surveillance
j'avais fait aménager un petit atelier de forge,
=> répétition de structure
=> suggestion : on aménage pas tellement un système de surveillance. On le fait installer, mais redire "faire infinitif" n'est peut être pas le plus judicieux. Alors je te propose : "Dans le sous-sol, un système de surveillance permettait, en cas de besoin, d'être prévenu de la moindre intrusion."
=> par contre... pourquoi "en cas de besoin"... c'est un besoin d'avoir un intrus chez soi ? Very Happy

se trouvaient un jardin d'hiver
Un peu à l'écart se trouvait le petit pavillon de Pablo.

=> répétition de structure : "se trouver complément".

Ce petit être fragile, quasiment mort de froid, en haillons m'avait ému.
=> la phrase est mal organisée : le "en haillons" fait un peu pas à sa place.
=> suggestion : "Ce petit être fragile en haillons, quasi mort de froid, m'avait ému."

je l'ai gardé à mes cotés.
=> mais il l'a caché non ? Parce que dans notre système judiciaire, on ne peut vraiment adopter un bambin trouvé dans la rue sans une trèèèès longue procédure de recherches de liens de parenté.

Il est je pense le vampire le plus discret que je connaisse, il est ainsi mes yeux et mes oreilles en bien des lieux. Il a gardé de sa vie dans les rues, un esprit vif et roublard. Il est aussi bien l'un des seuls à se permettre de m'affronter,
=> quatre "il" à la suite, c'est beaucoup trop et ça rend la lecture très monotone.

le parfait empêcheur de tourner en rond.
=> maladroit
=> suggestion : le parfait passe-temps (au pire).

a galère romaine sur laquelle elle voyageait avait été malmenée lors d'une terrible tempête, il avait trouvé cette toute jeune fille échouée sur la plage
=> la virgule est là aussi trop faible. Je recommande un "point".

Tout l'équipage avait trouvé la mort, seule, celle qui allait devenir ma mère avait survécu.
=> ainsi écrit, "seule" se réfère à la mort et non au sujet "celle". Retire la virgule après "seule".

J'étais le fils d'un combattant, je le suis devenu à mon tour dès mes quinze ans, à vingt ans j'étais un chef de guerre.
=> Comment ça le fils d'un combattant ? Rien ne nous avait dit avant que son père était un combattant.
=> un point après quinze ans, parce que la phrase s'essoufle et perd son dynamisme.

J'étais parti avec mon fils aîné et mes guerriers attaquer un autre clan, nos informations les concernant avait été en de ça de la vérité.
=> problème avec la virgule.
=> orthographe : en-deçà

j'en avais senti son goût métallique
=> son goût métallique ? Oh, ça a plus une odeur de mercure.

Appréciation linguistique :

L'un des premiers gros soucis est, selon moi, au niveau de la ponctuation : tu utilises la virgule à outrance et bien souvent, elle n'est pas adaptée parce que beaucoup trop faible.
Tu as pu constater plusieurs remarques à ce sujet dans mon relevé.
Il ne faut pas négliger la ponctuation, car c'est elle qui articule le récit. Et puis qui le guide aussi.

Un moyen assez imparable pour se rendre compte de son utilisation, c'est la lecture à haute voix (et j'insiste sur le haute-voix, pas la simple relecture). Si tu sais marquer les pauses, comme dans une partition de musique, à chaque virgule (c'est-à-dire un quart de seconde ?) tu verras qu'à beaucoup d'endroit il nécessite de s'interrompre une demie seconde (point-virgule) pour reprendre son souffle ou accentuer la transition de la phrase. Et parfois, il faut une seconde entière (le point) pour bien tout poser et reprendre sur une autre phrase.
Oui, on peut dire que ça se fait au feeling, mais il y a une certaine rigueur à respecter tout de même.
Mais ce n'est pas moi le pro de la ponctuation ici Smile.

Un autre souci concerne l'étrange monotonie qui peut ressortir du texte : avec des verbes du type "se trouver" ou "faire aménager" ou encore le simple verbe "être".
Il faut tenter de trouver des verbes qui restent moins dans l'expectative, et plus dans le dynamisme de l'action. Ce n'est pas parce que c'est une description qu'il faut nécessairement être passif et nous faire découvrir cela d'une façon très formelle. N'hésite pas à articuler cette description, à la rendre plus attractive en employant des verbes plus dynamiques : donne de la présence à tes objets, plutôt que rester dans le "ici il y a cet objet, là-bas se trouve l'autre objet."
Tu comprends ?

Autre chose : tu as tendance à beaucoup te reposer sur le "je" au cours du récit, ce qui donne là encore une certaine monotonie dans la lecture. Certes, c'est à la première personne mais tu peux faire intervenir d'autres sujets, qui rendraient la lecture plus... interactive ? ^^

Et dernier point : il y a des éléments d'information qui complètent mal la situation. J'entends par là que certaines informations sont données dans des phrases alors que l'on n'en a pas encore besoin, ou alors qu'elles sont mal données, ce qui implique que le lecteur n'ingère pas l'information.
Par exemple :
personne ne pouvait y pénétrer sans passer par l'immense portail à ouverture électronique
Ou encore :
J'avais ramené le jeune garçon d'environ sept ans à mon domicile.
Est-ce bien judicieux de préciser tout cela tout de suite ?
L'ouverture électronique peut être mentionné... lorsque l'un des protagonistes franchira le portail ?
Tandis que pour le "d'environ sept ans", il serait plus appréciable d'en faire une phrase à part pour introduire son âge, plutôt que de le glisser en plein milieu d'un autre fait/action.
En fait, il s'agit de bien cibler nos informations et de ne pas les disséminer sans logique, en croyant que plus vite ce sera fait, mieux ce sera.

La lecture globale n'a pas été désagréable cependant. Ce commentaire s'appuie volontiers sur les défauts, et moins sur les aspects positifs : en effet, c'est surtout pour montrer ce qui ne va pas.
Par contre, si tu as des doutes sur telle ou telle chose parce que tu n'es plus sûre de ce qui est bon ou non, demande avant de changer. Il y a plusieurs points du textes qui sont bons et que je ne relève pas ou ne souligne parce que justement ils sont bons.
Je pense notamment à la petite histoire de la rencontre du père et de la mère du narrateur : même si l'élocution fait encore trop "monotone" à mon goût, l'idée en elle-même est intéressante et la globalisation dynamise le récit.

Appréciation du récit :

Pour reprendre l'esprit "monotone" reproché dans l'appréciation linguistique, voici le passage incriminé :
Après avoir longé la forêt sur presque un kilomètre, on arrivait en vue de la majestueuse bâtisse de pierres, entourée par des murs d'enceinte et un grand porche fermé par des grilles ouvragées. Les chambranles étaient d'un beau grès rose veiné allant de l'ocre au rouge. Les murs étaient de granit gris surmontés de grands toits à quatre pans de tuiles brunes plates. À l'arrière de l'aile principale se trouvaient un jardin d'hiver, une immense pelouse, une roseraie ainsi qu'une grande terrasse et une piscine. L'intérieur était constitué d'un rez de chaussé avec les pièces à vivre, mon bureau et ma bibliothèque. À l’étage les chambres et les sanitaires. Au sous-sol, ma salle d'entraînement et tout le système de sécurité. Dans les nombreuses dépendances, j'avais fait aménager un petit atelier de forge, un garage pour mes véhicules et quelques chambres d'amis très simples au cas où bon nombre des miens viendraient à me rendre visite.
On aurait presque envie de sauter le passage parce qu'il est trop... condensé en descriptions à simple effet "catalogue". On se demande presque si l'on ne va bientôt voir s'afficher le prix de la bâtisse Very Happy
(je taquine).

Plus sérieusement, veille à ne pas trop forcer le trait sur la simple vision expectative au cours de tes descriptions. N'hésite pas à dynamiser cette description et à lui apporter quelques aspects motivant pour le texte, c'est-à-dire en concernant davantage les objets, en racontant peut être une ou deux anecdotes, en rendant moins l'effet "liste".
Tu vois ?

Au début, si l'on ne lit pas la quatrième de couverture, on se demande de qui le personnage parle en disant "les nôtres" et ce peut être assez perturbant. A plusieurs reprises tu nous donnes l'impression... qu'on a raté un morceau de la narration parce qu'on se dit : mais bon sang, c'est quoi "nôtre" ?
Si tu veux garde un certain suspens... il serait bon déjà d'apporter un petit effet typographique. Mettre "nôtre" en italique peut-être ?
Puis aussi, en restant plus évasif, en faisant comprendre que c'est normal qu'on ne sache pas qui est ce nôtre dès le départ.

Ou alors, autre option, tu donnes la couleur d'entrée de jeu :
Bonjour, je m'appelle Christophe et je suis un vampire.
Mais là on oscille entre... est-ce que c'est normal de pas savoir où est-ce que j'ai mal lu quelque part ? ^_^

Sinon, une introduction qui manque peut être un peu de dynamisme mais qui nous ouvre les portes sur la vie d'un personnage.
On en sait peut être un poil trop sur lui d'entrée de jeu ?
Ouarf', je taquine. Je me réserve pour le prochain extrait.


PS : il ne faut pas que tu crois que ce commentaire est un lynchage, parce qu'en me relisant j'ai l'impression de n'avoir donné que des points négatifs.
Les corrections imperialdream sont franches et apportent une certaine vision sur ton texte. Cette vision n'est pas parole d'évangile et est ouverte au débat Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Mar 1 Fév 2011 - 20:14

Oh, non je n'ai pas l'impression d'avoir été lynché. C'est intéressant au contraire. Ça me permet de mieux comprendre mes erreurs. C'est même motivant, tout n'est pas négatif dans ce que j'ai écrit c'est déjà pas trop mal.
Je reconnais que je maîtrise mal la ponctuation, que j'ai tendance à faire des phrases à rallonge depuis toujours, même si j'essaie de me soigner.
On m'a parfois reproché de ne pas faire assez de descriptions et je sais que c'est un de mes gros points faibles. Je vais essayer d'améliorer ça.
Ça m'a fait rire pour la maison parce qu'au départ la description faisait presque un demi-chapitre et une amie m'a dit on dirait la pub d'un agent immobilier du coup j'ai énormément raccourci tout ça.

D'un autre coté pour le jeune Pablo il l'a trouvé à la fin du XIXe mais je vais tacher de lever le voile un peu plus.
Ok, si je ne suis pas certaine, je viendrai crier au secours. Je garde toujours une version d'origine avant correction.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Mer 2 Fév 2011 - 23:34

Voilà, j'ai fait quelques corrections. J'ai apporté des précisions également par moment, remanié certaines phrases...

J'espère qu'il y a un mieux.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Dim 6 Fév 2011 - 18:05

Chapitre 1.
Extrait 2

C'était une superbe créature avec ses longs cheveux blond si pâle
=> accord : "blonds" et "si pâles"

que les pierres que nous ramenaient les marchands de contrées lointaines.
=> que... que... c'est pas agréable
=> et si on ne sait pas à quoi ressemblent ces pierres, ça ne nous dit pas grand chose sur la couleur bleue Wink.

Pourquoi étais-je là alors que tous mes hommes étaient partis pour Avallon s'abreuvant d'hydromel.
=> ponctuation : il ne faudrait pas un point d'interrogation ?
=> c'est où Avallon ? Sur notre planète ?

— Femme que fais je ici ?
=> typographie : que fais-je

À cette heure je devrais m'enivrer de nectar à Avallon !
=> Ah, avallon c'est le paradis des guerriers. Mais dans quelle culture ?

nous y avons retrouvé que des ruines et des cendres.
=> syntaxe : nous n'y avons retrouvé que des ruines etc.
=> attention au "y", bon patois de chez nous, mais pas très esthétique dans la littérature.

La tête de ma femme ornait un pique à ce qui avait été l'entrée de ma demeure.
=> miam !

Les humains ne sont devenus pour moi au cours des siècles que des êtres que j'évite autant que je le peux,
=> ils sont peut être aussi devenus des êtres très éphémères à ses yeux non ?

Celles que j'ai aimées n'ont su que me faire souffrir, me trahir.
=> à la place de la virgule, je mettrais un "et"

et tout ce genre de choses.
=> bof bof !

je vis tout simplement.
=> peut-on parler de vie quand on est immortel ?

Ainsi, beaucoup d'entre nous vivent soit en clan avec à leur service des humains consentants soit comme moi en solitaire ou en couple.
=> le "soit" et le "ou" s'entrechoquent un peu non ?

j'ai eu le temps que d'entendre son dernier soupire.
=> je n'ai eu le temps que d'entendre
=> soupir (et non soupire, qui est la forme conjuguée)

J'étais resté quelque temps dans le château du clan, mais la vie à la cour ne m'intéressait pas.
=> c'était où ça ? O_O

et je lui ai fait payé cher sa trahison.
=> payer

Le plus part du temps, elles se pâment dans vos bras,
=> La plupart du temps

pouvant devenir une faiblesse depuis des lustres.
=> très maladroit

Appréciation générale :

Ma première impression n'est pas très positive ici. Le souci majeur, je crois, c'est que la narration fait un peu "fouillis" parce qu'elle ne se concentre pas sur quelque chose en particulier.
Je dois avouer qu'à plusieurs moments je me suis senti un peu perdu et je ne savais plus de quoi le narrateur parlait.
Je crois qu'à cela, il y a plusieurs facteurs que je vais tenter de préciser.

et de grands yeux d'un bleu plus foncé que les pierres que nous ramenaient les marchands de contrées lointaines.
Le premier élément de réponse peut se trouver ici : la définition des éléments intrinsèques à ton histoire. Il faut toujours prendre conscience lors de la rédaction que tout élément peut être remis en cause de par son caractère "fiction". Pour cela, il s'agit alors de les préciser pour que, justement, chacun de ces éléments soient indépendants du contexte social dans lequel tu te trouves (en tant que toi, auteur Lunathyque) et soient donc propre à ton histoire, ton roman.
Dans le paroxysme de cette idée, Hugo venait à ré-expliquer le fonctionnement d'un ustensile basique. Je ne te demanderais pas d'aller jusque là, bien entendu, parce que tu risquerais de tomber dans le futile, le lourdeau etc. Mais il s'agit de bien identifier chacun de ces éléments (= ici une couleur et les pierres) pour que cette information soit propre à ton roman et jamais laissés à l'influence de l'imagination galvaudée de ton lecteur - qui s'y perdra parce que son but n'est pas de construire lui-même ton roman.
L'idée, c'est donc de préciser au mieux possible les éléments de son histoire, de les caractériser et de prendre le temps de s'arrêter dessus lorsqu'ils le recommandent.

Il y a aussi parfois un certain décalage entre le ton global du récit et quelques remarques, locutions, présentes ça et là dans le texte.
Exemples :
et tout ce genre de choses.
Quand j'ai eu l'occasion de tuer ces fanatiques, je ne me suis pas gêné.
Des formules qui fusent de notre discours populaire, mais qui ne font pas toujours bon ménage avec "littérature" et encore moins dans un style qui se veut quelque peu "relevé" pour donner une certaine consistance soutenue au vampire.

Nous trouverions le troisième élément de réponse dans le décalage entre action et réaction. J'ai un exemple très concret :
Elle s'était précipitée sur moi. J'avais vu alors ses crocs. Elle m'avait violemment mordu au cou s'abreuvant de mon sang. J'avais alors réalisé qu'elle n'était pas humaine, mais la douleur m'avait paralysé et j'étais tombé à nouveau dans la nuit.
J'ai presque envie de dire que le bleu et le rouge devrait être inversé, c'est-à-dire que l'on devrait trouver le bleu avant.
Tu donnes l'action : elle a sorti ses crocs et m'a mordu au cou.
Puis seulement après : j'ai réalisé qu'elle n'était pas humaine.
J'ai envie de dire, que c'est un peu trop tard pour s'en apercevoir Laughing.
C'est un problème d'organisation rédactionnelle - si l'on peut nommer ce souci ainsi, c'est une formule personnelle Very Happy - c'est-à-dire que l'on pense avant tout à l'action, avant d'enrichir son roman.
D'autres spécialistes disent que c'est un peu le fait de vouloir faire passer le plaisir de l'écriture avant de penser à structurer son récit - mais ce serait extrapoler sur un si court passage.
En gros, je pense plutôt que c'est le fait de ne pas être "inside" (je parle anglais aussi ^^) c'est-à-dire que tu nous expliques l'histoire, mais que tu ne nous la narres pas. Comme si tu faisais un énorme résumé, comme si tu devais raconter brièvement ce qui s'était passé : on donne les éléments clefs, puis on revient un peu en arrière pour expliquer l'action.
Il faut donc sortir de ce procédé là et plus s'engager dans une optique de "je pose mon histoire et je l'exploite de façon anecdotique"... c'est-à-dire qu'il est inutile de nous raconter de longs et en large sa vie, comme si on passait à toute vitesse dessus.
Mieux vaut se fixer sur un point précis de l'histoire et nous le narrer, en nous faisant passer son vécu en même temps. Parce que là... c'est un peu fouillis : tu nous donnes des tonnes d'informations à la fois et je crois qu'on n'en retient que très peu.

L'idée, c'est de sélectionner une scène introductive, qui servira à la fois à dynamiser le récit, lui donner de l'attrait - on a plus tendance à suivre, à se laisser aller devant un film à la télé que devant un documentaire lorsque c'est pour passer le temps - et à la fois pour créer une atmosphère : ce que l'on appelle l'univers contextuel - ou littéraire - de ton récit.
Tu verras, l'histoire se concentrera sur un élément en particulier, et tout autour tu pourras l'agrémenter de petites informations sur sa vie, mais sans en faire un récit type documentaire. Et le message passera bien mieux ; et on risque de prendre encore plus son pied aussi Wink.

Dernier élément de réponse, je crois, c'est un certain d'émotion ou plutôt de ressenti. Par exemple avec :
La tête de ma femme ornait un pique à ce qui avait été l'entrée de ma demeure.
C'est un peu brutal et le narrateur - qui est pourtant au "je" - a l'air de dire ça comme s'il nous donnait la recette du riz cantonnais.
Pas de ressenti... ce qui nous détache de la lecture. De plus, l'information semble se mélanger aux autres, sans se démarquer, ce qui rajoute un certain effet de "fouillis".

Pour conclure, je dirais donc que le récit semble être assez confus de par ses nombreuses petites imperfections d'organisation - et linguistiques, comme le décalage entre le ton global et quelques locutions contrastées et trop empreintes des formules populaires actuelles. Il faut structurer l'information, non pas en les listant comme tu sembles le faire ici, mais en les attachant autour d'un corps solide : une anecdote, une scène introductive etc.
Par exemple : Astrid qui vient se faire chercher par l'Inquisition.
C'est mon conseil du jour - à toi de voir ce qu'en pensent les autres lecteurs.

J'aurais enfin quelques petites remarques, plus sous formes de questions complémentaires et qui ont plus attrait au fond du récit :
=> pourquoi le vampire ne cherche-t-il pas à coucher avec une vampire plutôt que de se faire une humaine ? A cause d'Astrid ?
=> pourquoi ne pas plus développer son ressenti vis-à-vis du caractère éphémère de l'humain ? il doit être étrange de voir défiler des générations devant ses yeux sans prendre une ride, non ?
=> pourquoi Astrid est emmenée dans une salle de torture si l'Inquisition savait déjà que c'était une vampire ? On brûlait directement au bûcher non ?

Et en fait, encore une petite remarque sur un exemple précis :
je ne tiens pas à m'attacher à une de ces femmes et la voir un jour découvrir qui je suis ou tout simplement la voir vieillir.
Comment ça "si elle découvre un jour ce qu'il était" ?
S'il s'abreuvait de leur sang, comment faisaient-elles pour ne pas s'en rendre compte ?

Bref, j'espère que ce commentaire ne te plombera pas trop le moral. Je suis ouvert à la discussion si tu as des questions.
Bonne soirée !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Dim 6 Fév 2011 - 20:43

J'ai un peu la tête à l'envers en ce moment...

Donc si je comprends bien tu penses que je suis allée trop vite dans mes informations et que je devrais les développer ?
En fait voici ce que je pensais faire :

Le premier chapitre devait être une sorte d'introduction, où l'on découvre qui il était, comment il est devenu un vampire avec une précision sur ce qu'ils sont. Mais tout ça sans vraiment entrer dans les détails car je voulais au cours du roman revenir sur certains faits tel que la mort d'Astrid qui est un point crucial de l'histoire.
L'inquisiteur la torture pour connaître où il y a d'autres vampires mais il fait surtout cela pour son propre compte. L'homme d'église est un manipulateur qui berne tout le monde, il se cache sous un manteau avec un capuche qui ne laisse pas apercevoir son visage. En fait il cherche deux vampires précis dont un qu'il tuera pour usurper son identité et lui "voler" son immortalité.
Des siècles plus tard les deux hommes, l'usurpateur et Christophe vont se retrouver face à face. La guerre fratricide est déclanché par ce personnage et un qui reste dans l'ombre et que l'on ne découvre que vers la fin.
Mais je ne veux pas amené toute cette histoire dès le début d'une part et d'autre part les éléments se construisent que petit à petit. Christophe enquête à un moment donné sur un personnage sur ordre du conseil et il découvre ainsi que plusieurs noms de vampires sont un seul individu. Mais si je dis tout cela au début ça fiche toute l'intrigue par terre.

Donc pour les yeux par exemple c'est vrai que je n'ai pas penser qu'il fallait détailler et je reconnais que l'auteur est dans son histoire et doit penser que le lecteur lui découvre. Je vais donc tacher de remanier tout ça et d'y penser pour la suite.

avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Dim 6 Fév 2011 - 22:05

Très bien, mais je ne te demande pas de dévoiler tout ça.
Je pense qu'il faut simplement donner à l'eau à la bouche, et ce par une scène introductive.

Tu peux aussi tout simplement une journée banale - enfin plus ou moins banale - du personnage et mettre en valeur ce qu'il a de de particulier, ce qui accrochera le lecteur.
Un peu comme sur le même principe de l'épisode pilote d'une série télévisée, c'est le premier chapitre qui donne envie de poursuivre ou non. Soit en montrant toute la splendeur de sa prose pour attirer un public charmé par les lettres - comme le fait Tolkien par exemple - ou alors par une scène qui nous plonge dans l'univers du roman.
Ou même les deux Smile.

L'objectif d'un roman, c'est de tisser un univers particulier qui touche son public. Si tu commences par une banale introspection du monde vampirique... on risque de te dire que l'univers de Dracula est déjà suffisamment exploitable de ce côté là.
Alors le challenge, c'est de donner des arguments et donner vie au récit : on commence par une scène particulière.

J'aime pas trop me prendre en exemple, mais si tu vas faire un tour du côté de mon propre roman - celui de Science Fiction pas "Je suis homosexuel" même si j'introduis de la même manière - le livre s'ouvre sur une scène spécifique : l'exécution d'un criminel par l'Empire.
Ce n'est pas pour autant que je commence à donner tous les aspects du roman, mais le lecteur est immédiatement plongé dans l'univers du livre. Je peux par exemple rendre la température : l'aspect sombre et mélancolique de la République.
Je donne aussi quelques informations sur le contexte "politique" de l'histoire, sans pour autant que ce soit le pilier de cette ouverture - même si pourtant, c'est l'objectif de cette scène introductive. Je peux dire comme l'Empire a mis la main sur la République, décrire le paysage futuriste, apporter quelques éléments de la problématique... bref, tirer le lecteur et le plonger dans l'histoire.
J'aurais pourtant pu me contenter de commencer le récit en disant : il existe la république Terrae qui est née depuis une dizaine d'années, elle s'est instaurée comme le leader de l'unification de tous les peuples du monde mais suite à une crise économique sans précédent, l'Empire est apparu et a commencé à régenter le monde.

Pourtant, je suis persuadé que si j'avais commencé de cette façon, plusieurs lecteurs auraient été largués ou tout simplement désintéressés.

Ici c'est la même chose : il ne faut pas livrer tous les secrets, mais je pense qu'il faut faire agir le personnage. Du moins, nous faire rentrer dans l'histoire et ne pas nous laisser que sur le pas de la porte Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Dim 6 Fév 2011 - 22:36

Au départ, son passé devait arriver sous forme de flashback. Pour présenter un personnage, ou pour expliquer un fait.... Car l'histoire se passe à notre époque mais j'aimerais bien conserver la partie jusqu'à sa transformation.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Cecil.c le Lun 7 Fév 2011 - 0:35

Imagine tout simplement qu'il s'agisse d'un scénario de film (ok, l'image n'est pas terrible mais bon, je n'ai pas trouvé mieux) Raconte ton histoire simplement, rajoute des descriptions et des sentiments et ses détails sur les vampires que tu nous as mentionné dans ton premier chapitre, tu peux les glisser au fur et à mesure de ton récit. Pareil pour les flashbacks, tu as lu mon histoire, tu as vu comment je les ai introduits, on a l'impression d'être dans une autre histoire (au passage Paco, tu me diras si çà te vas, mais ce n'est pas avant le chapitre 6.)
En fait, on a une impression de lourdeur au final dans ton texte (pas au niveau des phrases, je m’entends). Il faut pouvoir captiver le lecteur dès le début, il faut qu’il entre dans l’histoire. Il faut que l’on ait envie de dire à la fin du chapitre : mais qu’est-ce qu’il va lui arriver ensuite ?? C’est ce qui fait que le lecteur va dévorer le livre, parce qu’il va vouloir savoir la suite. Il y a beaucoup d’informations à faire passer dans ton roman, le mieux, c’est de les faire découvrir au fur et à mesure.
avatar
Cecil.c
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 48
Votre talent : Écriture
Points : 57
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 7 Fév 2011 - 7:26

Merci à tous le deux. Par contre la correction devra attendre quelques jours sauf si je trouve un peu de temps le soir.

Après la transformation voici ce que je pensais faire :

Christophe dit qu'ils sont restés plusieurs siècles ensemble jusqu'à leur séparation et puis j'embraye sur un flashback quand il sont fait prisonnier par l'inquisiteur. Avec la scène de la poursuite, en prison, la torture et la mort d'Astrid. Puis retour au présent.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Lun 7 Fév 2011 - 10:55

Voilà, Cécile.c reprend et résume bien - faudrait que j'apprenne à résumer Very Happy - ce que je pense : il faut poser l'action et distiller les éléments descriptifs autour de cette action, pour rendre le texte plus attractif.

Prends tout ton temps pour les corrections Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 7 Fév 2011 - 11:56

Ce n'est pas forcément que je prends mon temps c'est que je suis en train de bosser sur deux gros projets 3D à la vente.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Mar 15 Fév 2011 - 10:13

Comme je le craignais... mon travail me prend pour le moment tout mon temps, j'ai du mal à continuer de faire vivre Belisam'Art et plus de temps du tout pour tout le reste... En ce moment je ne fais rien d'autre que bosser... donc pas de lecture même juste pour le plaisir, ni d'écriture...Je ferais donc les corrections à une date ultérieure.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Ven 18 Mar 2011 - 21:47

Pas de problème.

Je crois d'ailleurs que pour écrire il faut réunir plusieurs conditions nécessaires à l'inspiration ; et le stress du travail, les occupations annexes etc. sont les premières contraintes à écarter.

A ton avis, quand penses-tu pouvoir te remettre à tes corrections ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Lun 21 Mar 2011 - 20:52

J'espère pouvoir m'y remettre début avril. J'étais absente ces derniers jours pour cause de Salon du Livre et ne suis rentrée qu'aujourd'hui....
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Ven 22 Avr 2011 - 20:21

Je comptais me remettre à l'écriture mais visiblement ça ne sera pas le cas avant je ne sais pas quand... Je n'ai plus la motivation. Les idées sont là mais dès que j'ouvre quand je le fais Open Office je le referme aussitôt.

Peut-être qu'un jour je me remettrai à écrire mais rien n'est moins sur.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Manon le Ven 22 Avr 2011 - 21:08

Essaye sur papier, des fois ça vient plus facilement. Fin pour moi, ça dépend des gens Smile (dans le bon environnement)
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 32
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Ven 22 Avr 2011 - 21:17

Trouve-toi une bonne musique.
Oui, ça paraît idiot... mais des fois en trouvant la bonne musique, ça suffit à nous re-booster Wink.

Mais le meilleur encore, c'est de nous plonger dans des oeuvres littéraires un peu différentes de ce que l'on peut lire d'habitude : sans faire de plagiat - bien entendu - elles nous permettent de nous redonner de l'inspiration.
Enfin, préviens-nous quand ça revient Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Lunathyque le Sam 23 Avr 2011 - 7:29

Pas de soucis. Pour le moment je lis un thriller et j'ai de la fantasy à lire aussi, bref un peu tous les genres. J'écris en musique je n'arrive pas sans ça.
avatar
Lunathyque
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 184
Age : 49
Votre talent : Graphisme
Points : 219
Date d'inscription : 19/05/2010

http://www.belisamart.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Pacô le Dim 24 Avr 2011 - 7:16

Ou parfois, il faut se lancer dans un autre écrit.
Par exemple, personnellement, j'ai eu un gros passage à vide en début d'année... tellement à vide que j'ai eu l'impression de ne plus trop savoir quoi écrire.
Puis finalement, j'ai rédigé une nouvelle de 5 pages et je me suis rassuré sur mon état littéraire.

Il suffit simplement de trouver un autre horizon parfois, avant de se remettre sur le gros projet Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum