Nariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nariel

Message  Manon le Ven 4 Fév 2011 - 12:39

Bon, je sais pas vraiment si je posterai mon roman (parce que c'est bon bébé et que vous faites peur é_è) mais il faudra bien qu'il passe à la raboteuse Smile Pour l'instant, je vais privilégier la lecture, mais au moins, ce post me permettra peut-être d'avoir les idées à plat vis à vis de lui ^^
- Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)
Hum globalement, on va dire que c'est mon premier. Les autres "romans" n'étaient que des amorces vraiment mauvaise de quelques pages (de 2 à 20 je dirai). Enfin, celui là n'est pas vraiment mieux niveau pages MEUH BON c'est pas le sujet é_è J'avais écrit une fanfic vers la mi-sixième, terminée en 1ère ou terminale (bref, j'écris pas très vite :]) qui faisait p'tre 200 pages...

- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)
Très franchement, je manque d'ambition de ce côté là Razz Mais je suis assez "perfectionniste" avec mes écrits, donc j'aimerai bien des commentaires aiguisés ! (s'il vous plait *-*)

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)
Répétitions, verbes ternes, incohérences du récit et des personnages, participe présent...

- Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)
Très franchement, je n'aime pas beaucoup en parler >_<' Alors je vais essayer de faire un effort mais heu bon. La narratrice est une "bâtarde" (dans un peu tous les sens du terme d'ailleurs) entre une dragonne et un humain (on développera le cours de biologie plus tard, voulez-vous x)). Tout comme les dragons, son cœur permet de soigner maladies, handicaps, voire de procurer l'immortalité une fois que le corps a dépassé la puberté (et donc, transition d'un corps d'enfant humain à un corps d'adulte "dragonnier"). Heureusement, dans l'Empire Masarien, les Dragonniers sont trop respectés pour être abattus comme ça (et en plus, ils ont hérité des écailles plutôt résistantes de papa-maman) mais notre narratrice devient soldat et part faire la guerre à un royaume rebelle. Et le roi apprend alors qu'on a une dragonière dans le coin et il va chercher à la tuer (les motivations seront développées plus tard, mais outre le fait qu'il veut libérer son peuple de l'emprise de l'Empire [auquel appartient la narratrice], il veut aussi soigner sa petite fille, jusqu'alors incurable. Bref, vous voyez le topo [des fois je me demande où sont les gentils et les méchants]). Brefeuh, donc Meg/Tyl (la narratrice) va chercher à se débarrasser de lui, et par la suite, devra choisir entre elle-même et la vie d'une innocente petite fille *-* Du côté guerre Empire/Royaume, le Roi (le papa désespéré) a réussi à remettre en état des vestiges d'une antique civilisation et prend l'avantage dans la bataille. Après, la suite n'est pas tout à fait claire pour moi, et j'ai de multiples idées de fin (de celle qui se finit pas trop mal à celle qui finit sur une touche fataliste) en passant par la découverte de l'Amérique "locale" et des habitants (qui sont plus du genre Européen 25ème siècle que amérindien hun >< -> un peu science-fantasy, donc, mais là on entre en parallèle avec un autre roman (Prologue : Les Dômes). Je n'emmêle et je sais plus où j'en suis...
Ah heu oui, et comble du cliché, ça commence dans notre monde et ça passe dans le fantasy ensuite, et c'est là où je commence à coincer I love you
Grosso modo, les thèmes abordés, outre l'amour inter-racial et la stérilité, la guerre, je développe le côté un peu monstrueux de l'héroïne (en dehors du physique bien moche Very Happy) car elle se retrouve avec des appétits de dragon dans un corps à moitié humain, plus les pulsions humaines violentes de base. Je suis mal barrée pour la rendre attachante au lecteur moi é_è


- Quel lectorat visez-vous ? ( Faut bien comprendre que, par exemple, si vous vous adressez à des gamins ou si vous vous adressez à un public averti cela change quelque chose !^^)
Non pas que je n'aime pas la fantasy pour ado, mais j'espère que ça touchera plus des adultes et pré-adultes ^^')

- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Hum, clairement fantasy et science-fiction pour le roman. Sinon, j'aime un peu le fantastique, mais je trouve ça très dur à gérer et j'en ai donc peu fait...
J'aime Tolkien, qui m'a donné le goût des univers complets, foisonnants ; j'aime Pratchett même si ne pourrai jamais faire de l'humour potable ; j'aime Stephen King pour ses ambiances, ses personnages ; j'aime Lovecraft pour les ambiances, descriptions, histoires, univers passé intriguant ; Ursula le Guin pour son style, ses personnages, sa philosphie, sociologie, etc le tout mêlé avec talent (de mon point de vue) dans de la SF ; Asimov , style, univers... (oui, j'aime bien les univers Very Happy) ; heu bon, ça fait déjà pas mal mais doit y en avoir d'autres é_è (non, pas Paolini, d'accord, j'ai une dragonnière, mais c'pas du tout la même chose é_è)

- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)
Heu franchement, j'en sais rien. J'écris parce que j'ai l'impression que je ne peux pas faire autrement.

Bon, je sais que je ne suis pas DU TOUT claire, alors n'hésitez pas parce que toute seule, j'ai du mal avec les résumés, toussa toussa é_è
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  B. le Ven 4 Fév 2011 - 13:12

Et le roi apprend alors qu'on a une dragonière dans le coin et il va chercher à la tuer (les motivations seront développées plus tard, mais outre le fait qu'il veut libérer son peuple de l'emprise de l'Empire [auquel appartient la narratrice], il veut aussi soigner sa petite fille, jusqu'alors incurable. Bref, vous voyez le topo [des fois je me demande où sont les gentils et les méchants]). Brefeuh, donc Meg/Tyl (la narratrice) va chercher à se débarrasser de lui, et par la suite, devra choisir entre elle-même et la vie d'une innocente petite fille *-* Du côté guerre Empire/Royaume, le Roi (le papa désespéré) a réussi à remettre en état des vestiges d'une antique civilisation et prend l'avantage dans la bataille. Après, la suite n'est pas tout à fait claire pour moi, et j'ai de multiples idées de fin (de celle qui se finit pas trop mal à celle qui finit sur une touche fataliste) en passant par la découverte de l'Amérique "locale" et des habitants (qui sont plus du genre Européen 25ème siècle que amérindien hun >< -> un peu science-fantasy, donc, mais là on entre en parallèle avec un autre roman (Prologue : Les Dômes). Je n'emmêle et je sais plus où j'en suis...
Ah heu oui, et comble du cliché, ça commence dans notre monde et ça passe dans le fantasy ensuite, et c'est là où je commence à coincer
Eh bien justement ! Tu tiens là un sujet complexe qui sort de l'éternel et lassant affrontement antre le bien et le mal, et ça ne peut qu'apporter de la richesse à ton roman. Dans la réalité, personne n'est totalement mauvais, ou totalement bon. Que des personnages de fantasy présentent des traits de caractères complexes ne peut que les rendre attachants au lecteur : une héroïne pas si gentille, un ennemi pas si mauvais. Voilà matière à développer une histoire passionnante.

Ton problème du début dans notre monde/passage en fantasy n'en est pas un, puisque tu nous présentes dès le début ton héroïne comme un "croisement" (t'as raison, vaut mieux pas expliquer le comment, parce que là, ça serait coton ! Razz). Si tu commences ton roman dans un monde terrestre, déposes de nombreux détails qui permettront au lecteur de savoir que non, on n'est pas vraiment dans notre monde.

Quant à la fin de ton roman, en avoir plusieurs possibles est une bonne chose, tout simplement parce qu'au fil de l'écriture, ton histoire, l'idée que tu t'en fais, va évoluer d'elle-même et te mener naturellement vers LA fin adéquate. Il faut juste que tu gardes à l'esprit tes différentes fins, afin, tout de même, de conduire tes personnages vers un certain but, histoire de ne pas t'éparpiller.
Le meilleur conseil que je puisse te donner est d'écrire la trame de ton roman : scènes principales et par lesquelles tes personnages doivent absolument passer, objets/rencontres/lieux inévitables à obtenir ou trouver pour poursuivre leur aventure, etc.

Ah, c'est sûr que c'est une aventure de longue haleine, mais rares sont les premiers romans écrits en quelques mois seulement.
Tu l'as commencé quand, au fait ?

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Manon le Ven 4 Fév 2011 - 13:19

Si tu commences ton roman dans un monde terrestre, déposes de nombreux détails qui permettront au lecteur de savoir que non, on n'est pas vraiment dans notre monde.
Tiens, c'est pas bête ça o_O Initialement ça commence dans notre monde à nous, et elle finit par passer dans l'autre monde. Ca peut être une idée de faire commencer ça dans un autre monde et qu'elle passe dans un autre monde What a Face (ou alors, j'ai pas compris ta suggestion ><)


Le meilleur conseil que je puisse te donner est d'écrire la trame de ton roman : scènes principales et par lesquelles doivent absolument passer tes personnages, objet/rencontres/lieux inévitables à obtenir ou trouver pour poursuivre leur aventure, etc.
J'ai un peu commencé ça ^^


Sinon, si je regarde la date du fichier... Erf, date de l'importation sur le netbook é_è
Heu sinon, j'ai créé le personnage en 3ème, j'ai du commencer le roman à 16 ans, donc y'a 3 ans, et je suis toujours à 20 pages. J'ai énormément de mal à écrire, j'ai de longues phases d'apathie où je ne fais presque rien de constructif (que ça soit lecture, écriture, dessin), et je commence à comprendre qu'il faut soigner ça ^^' (c'est plus une question physique que de volonté morale >.<)
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  B. le Ven 4 Fév 2011 - 13:31

Náriel Limbaëar a écrit:
Si tu commences ton roman dans un monde terrestre, déposes de nombreux détails qui permettront au lecteur de savoir que non, on n'est pas vraiment dans notre monde.
Tiens, c'est pas bête ça o_O Initialement ça commence dans notre monde à nous, et elle finit par passer dans l'autre monde. Ca peut être une idée de faire commencer ça dans un autre monde et qu'elle passe dans un autre monde What a Face (ou alors, j'ai pas compris ta suggestion ><)
Oui, voilà, tu inscris toute ton histoire ailleurs que sur Terre. Fantasy quoi. Smile


Sinon, si je regarde la date du fichier... Erf, date de l'importation sur le netbook é_è
Heu sinon, j'ai créé le personnage en 3ème, j'ai du commencer le roman à 16 ans, donc y'a 3 ans, et je suis toujours à 20 pages. J'ai énormément de mal à écrire, j'ai de longues phases d'apathie où je ne fais presque rien de constructif (que ça soit lecture, écriture, dessin), et je commence à comprendre qu'il faut soigner ça ^^' (c'est plus une question physique que de volonté morale >.<)
Ça m'est arrivé avec mon roman, et c'est très décourageant, surtout quand l'histoire trotte sans cesse dans la tête, même quand on est occupé à autre chose.
Oui, il faut soigner ça. XD Faut se dire que ça ne s'écrira pas tout seul. Et tu verras qu'à force d'écrire, l'histoire viendra toute seule. Au début (enfin, si ça te fait comme pour moi !), je m'installe devant l'ordi avec seulement les premières phrases d'une scène ou d'un chapitre. Et en écrivant, je me déconnecte de tout ce qui est autour de moi et alors là, c'est parti ! Les heures filent et les pages s'enchaînent.
Au début, ne t'occupes pas des fautes, des tournures : écris simplement. Les corrections, c'est pour plus tard.

Enfin, j'espère que je t'ai un peu aidée à poursuivre l'écriture de ce roman. J'ai déjà envie d'en savoir plus sur tes personnages ! Razz

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Manon le Ven 4 Fév 2011 - 13:36

En fait, c'est presque un problème de concentration et de découragement général, accompagné de fatigues chroniques x)

Bon, je note pour le début (ça m'aide), mais je pense garder un monde "moderne", relativement semblable au notre (d'ailleurs, le fait que ça soit la Terre me permettait de faire des petites réflexions acides sur le contexte féodal du monde fantasy x)). Je pense garder un pseudo-système de démocratie, quelques animaux de forme semblable, etc etc, pour pouvoir conserver la note acidulée Razz


Bon ça motive toujours de savoir que quelqu'un aimerait en savoir plus ^^
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Rêvelin le Ven 4 Fév 2011 - 13:42

Ben voilà, comme ça je sais enfin ce que tu écris Surprised

ça m'a l'air pas trop mal tout ça : )
avatar
Rêvelin
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 48
Votre talent : Écriture
Points : 56
Date d'inscription : 17/01/2011

http://tapages.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Laumie le Ven 4 Fév 2011 - 13:45

Tout comme Barbara, j'aimerais bien connaître tes personnages parce que ton histoire sort du tout blanc/tout noir et c'est très intéressant (parce qu'il faut bien avouer qu'à force, c'est ch***t xD).

N'hésite pas à demander un coup de main quand tu bloques, on est là pour ça ^^
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 31
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Manon le Ven 4 Fév 2011 - 14:02

Je pense que je posterai quand j'aurai un peu avancé dans l'intrigue é_è'

Rêvelin : bah videment, tu fais que de la poésie et tu lis presque que ça Razz
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Rêvelin le Ven 4 Fév 2011 - 14:19

(Avant je faisais autre chose, mais je suis meilleur en poésie
Et puis généralement la prose des forums est pourrie, sans vouloir être hargneux ... alors, manque de temps + manque de qualité = Bibi lit de la poésie ^^)
avatar
Rêvelin
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 48
Votre talent : Écriture
Points : 56
Date d'inscription : 17/01/2011

http://tapages.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Pacô le Dim 6 Fév 2011 - 15:57

Náriel Limbaëar a écrit:Bon, je sais pas vraiment si je posterai mon roman (parce que c'est bon bébé et que vous faites peur é_è) mais il faudra bien qu'il passe à la raboteuse Pour l'instant, je vais privilégier la lecture, mais au moins, ce post me permettra peut-être d'avoir les idées à plat vis à vis de lui ^^
Tu as peur qu'on te décape et qu'on l'exhibe à poil en place publique ? Smile
Plus sérieusement, ImperialDream ne s'occupe pas que des textes finalisés : au contraire, quand ils sont finalisés ID ne sert plus à grand chose.
Comme l'indiquent nos jolies lettres de noblesses rajoutées sur la bannière du site, nous sommes aussi un organisme de conseils. Et les conseils sont mieux à donner avant que la chose soit faite non ?

Nous sommes du genre pointilleux, franc, rigoureux (etc.) mais nous ne sommes pas là pour démonter l'auteur et lui dire d'arrêter d'écrire. Pour ça, tu as Ado.fr, rubrique littérature Smile.
Mais tu fais comme tu le sens avant tout ; je souhaitais juste rappeler les principes fondamentaux de ImperialDream.

Náriel Limbaëar a écrit:
- Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)
Hum globalement, on va dire que c'est mon premier. Les autres "romans" n'étaient que des amorces vraiment mauvaise de quelques pages (de 2 à 20 je dirai). Enfin, celui là n'est pas vraiment mieux niveau pages MEUH BON c'est pas le sujet é_è J'avais écrit une fanfic vers la mi-sixième, terminée en 1ère ou terminale (bref, j'écris pas très vite :]) qui faisait p'tre 200 pages...
Et elle portait sur quelle oeuvre cette fanfic ? Tu avais apprécié l'écrire ? Et est-ce que le style du début de la fanfic était le même du début à la fin ?
En gros, tu as toujours un peu trempé dans l'écriture, même si tu n'as jamais vraiment eu de projet abouti. Et celui en cours, celui que tu estimes être l'une de tes meilleures productions, tu as lancé la trame grosso modo ?

Náriel Limbaëar a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)
Très franchement, je manque d'ambition de ce côté là Razz Mais je suis assez "perfectionniste" avec mes écrits, donc j'aimerai bien des commentaires aiguisés ! (s'il vous plait *-*)
Tu aimes te faire flageller ? Smile
Pour reprendre ma remarque au-dessus, les remarques sont aiguisées mais ne sont pas condescendantes, ni méprisantes, ni quoi que ce soit d'autres de méchant Wink.

Et donc... pas d'édition si je comprends bien ? Mais tu veux rendre un écrit de qualité.
Bien bien Smile.

Náriel Limbaëar a écrit:
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)
Répétitions, verbes ternes, incohérences du récit et des personnages, participe présent...
Sur la forme et le fond donc ?
Et tu veux des approfondissements des deux côtés ? Est-ce que ça te dérange lorsque l'on te soumet des idées qui touchent au fondement du texte. Comme par exemple, on avait suggéré à Barbara pour l'écriture de Voyage des Légendes de changer le nom de son personnage principal ; ce qui était une retouche assez fondamentale finalement, même si ça paraît ne pas être grand chose. C'est toute une identité que l'on a osé remettre en cause.
Après plusieurs hésitations, il me semble que Barbara a modifié et elle publie aujourd'hui Le Voyage des Légendes avec le nouveau nom.

Tu en ferais autant ?

Náriel Limbaëar a écrit:
- Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)
Très franchement, je n'aime pas beaucoup en parler >_<' Alors je vais essayer de faire un effort mais heu bon. La narratrice est une "bâtarde" (dans un peu tous les sens du terme d'ailleurs) entre une dragonne et un humain (on développera le cours de biologie plus tard, voulez-vous x)). Tout comme les dragons, son cœur permet de soigner maladies, handicaps, voire de procurer l'immortalité une fois que le corps a dépassé la puberté (et donc, transition d'un corps d'enfant humain à un corps d'adulte "dragonnier"). Heureusement, dans l'Empire Masarien, les Dragonniers sont trop respectés pour être abattus comme ça (et en plus, ils ont hérité des écailles plutôt résistantes de papa-maman) mais notre narratrice devient soldat et part faire la guerre à un royaume rebelle. Et le roi apprend alors qu'on a une dragonière dans le coin et il va chercher à la tuer (les motivations seront développées plus tard, mais outre le fait qu'il veut libérer son peuple de l'emprise de l'Empire [auquel appartient la narratrice], il veut aussi soigner sa petite fille, jusqu'alors incurable. Bref, vous voyez le topo [des fois je me demande où sont les gentils et les méchants]). Brefeuh, donc Meg/Tyl (la narratrice) va chercher à se débarrasser de lui, et par la suite, devra choisir entre elle-même et la vie d'une innocente petite fille *-* Du côté guerre Empire/Royaume, le Roi (le papa désespéré) a réussi à remettre en état des vestiges d'une antique civilisation et prend l'avantage dans la bataille. Après, la suite n'est pas tout à fait claire pour moi, et j'ai de multiples idées de fin (de celle qui se finit pas trop mal à celle qui finit sur une touche fataliste) en passant par la découverte de l'Amérique "locale" et des habitants (qui sont plus du genre Européen 25ème siècle que amérindien hun >< -> un peu science-fantasy, donc, mais là on entre en parallèle avec un autre roman (Prologue : Les Dômes). Je n'emmêle et je sais plus où j'en suis...
Ah heu oui, et comble du cliché, ça commence dans notre monde et ça passe dans le fantasy ensuite, et c'est là où je commence à coincer I love you
Grosso modo, les thèmes abordés, outre l'amour inter-racial et la stérilité, la guerre, je développe le côté un peu monstrueux de l'héroïne (en dehors du physique bien moche Very Happy) car elle se retrouve avec des appétits de dragon dans un corps à moitié humain, plus les pulsions humaines violentes de base. Je suis mal barrée pour la rendre attachante au lecteur moi é_è
C'est un peu fouillis comme résumé - voire pas très compréhensible Smile.
J'ai l'impression que tu ne maîtrises pas encore totalement ton sujet, comme si tu avais les grandes lignes mais pas encore les tiroirs pour ranger chaque chose à sa place. Est-ce que la trame, le squelette de l'histoire est noté quelque part ou bien est-ce qu'il n'est présent que dans ta tête ?
Parce qu'un premier exercice, ce serait de... tout plaquer sur une feuille de brouillon et de considérer ton œuvre : si tu arrives à la structurer ou non, si tu parviens à développer une idée jusqu'à son terme etc.
Car se lancer dans un roman sans en connaître vraiment toute l'envergure - avec des explications comme celles-ci par exemple Very Happy - c'est un peu partir partir à la guerre en oubliant le fusil à l'armurerie.

Par exemple, serais-tu capable de rédiger l'amorce, la quatrième de couverture ?

Náriel Limbaëar a écrit:
- Quel lectorat visez-vous ? ( Faut bien comprendre que, par exemple, si vous vous adressez à des gamins ou si vous vous adressez à un public averti cela change quelque chose !^^)
Non pas que je n'aime pas la fantasy pour ado, mais j'espère que ça touchera plus des adultes et pré-adultes ^^')
Ah il ne faut pas qu'espérer : il faut s'en donner les moyens et utiliser les registres qui auront davantage de sensibilités pour les amateurs de fantasy adulte.
En gros, commencer par ranger au placard le héros de 13 ans par exemple Smile.

Náriel Limbaëar a écrit:
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Hum, clairement fantasy et science-fiction pour le roman. Sinon, j'aime un peu le fantastique, mais je trouve ça très dur à gérer et j'en ai donc peu fait...
J'aime Tolkien, qui m'a donné le goût des univers complets, foisonnants ; j'aime Pratchett même si ne pourrai jamais faire de l'humour potable ; j'aime Stephen King pour ses ambiances, ses personnages ; j'aime Lovecraft pour les ambiances, descriptions, histoires, univers passé intriguant ; Ursula le Guin pour son style, ses personnages, sa philosphie, sociologie, etc le tout mêlé avec talent (de mon point de vue) dans de la SF ; Asimov , style, univers... (oui, j'aime bien les univers Very Happy) ; heu bon, ça fait déjà pas mal mais doit y en avoir d'autres é_è (non, pas Paolini, d'accord, j'ai une dragonnière, mais c'pas du tout la même chose é_è)
Mais tu l'as lu quand même Paolini ? Smile
Pour les grands complots et les affaires de politique au sein de la fantasy, je te conseille Raymond E. Feist.

Náriel Limbaëar a écrit:
- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)
Heu franchement, j'en sais rien. J'écris parce que j'ai l'impression que je ne peux pas faire autrement.

Bon, je sais que je ne suis pas DU TOUT claire, alors n'hésitez pas parce que toute seule, j'ai du mal avec les résumés, toussa toussa é_è
Mais par exemple, quelle est ta motivation lorsque tu prends ton clavier et que tu rédiges ton roman : faire plaisir aux autres ou te faire plaisir à toi ?
Est-ce que tu te sens celle qui va apporter une nouvelle vision de la fantasy ? Ou est-ce que tu te dis que si quelqu'un tombait dessus, tu serais morte de honte ?

Est-ce que tu as envie d'être reconnue pour ce que tu fais ou que l'on croit tous que tu passes ton temps à faire de la cuisine au lieu d'écrire ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Manon le Dim 6 Fév 2011 - 16:30

Tu as peur qu'on te décape et qu'on l'exhibe à poil en place publique ?
Un peu, mais comme tu l'as dit plus bas, j'aime ça aussi Razz


Et elle portait sur quelle oeuvre cette fanfic ? Tu avais apprécié l'écrire ? Et est-ce que le style du début de la fanfic était le même du début à la fin ?
J'ai assez honte de cette fanfic et dire qu'elle se basait sur le Seigneur des Anneaux serait une insulte à la mémoire de Tolkien é_è Sinon, oui, petite innocente, j'ai aimé l'écrire, mais maintenant, quand je regarde, bah heu. Bref. Je l'ai gardée quand même, pour les souvenirs ^^
Pour le style, j'ai pas vérifié, mais quand je relis le début et ce que je fais maintenant, oui, ça a évolué. Et Dieu merci
Stanislas regarda tendrement Eléonore, elle avait les cheveux châtains et longs avec de beaux yeux bleus. Morgane était plus grande de quelque centimètre mais elles se ressemblaient beaucoup, quoi que Morgane soit un peu plus claire de cheveux et ils étaient coupé à la garçonne, ce qui lui valait des remarques désagréables de la part des autres filles.
Lowl, non ?


En gros, tu as toujours un peu trempé dans l'écriture, même si tu n'as jamais vraiment eu de projet abouti. Et celui en cours, celui que tu estimes être l'une de tes meilleures productions, tu as lancé la trame grosso modo ?
J'ai terminé des nouvelles, mais effectivement, rien de finalisé. Je serai toujours trop maniaque pour finaliser x_X

Et donc... pas d'édition si je comprends bien ? Mais tu veux rendre un écrit de qualité.
Bien bien
Disons que si un jour, je me sens prête, et c'est pas prêt d'arriver, je verrai. Mais ce n'est pas ma motivation, ni principale, ni secondaire, ni autre. C'est une idée "comme ça".


Sur la forme et le fond donc ?
Et tu veux des approfondissements des deux côtés ? Est-ce que ça te dérange lorsque l'on te soumet des idées qui touchent au fondement du texte. Comme par exemple, on avait suggéré à Barbara pour l'écriture de Voyage des Légendes de changer le nom de son personnage principal ; ce qui était une retouche assez fondamentale finalement, même si ça paraît ne pas être grand chose. C'est toute une identité que l'on a osé remettre en cause.
Après plusieurs hésitations, il me semble que Barbara a modifié et elle publie aujourd'hui Le Voyage des Légendes avec le nouveau nom.

Tu en ferais autant ?
Si on me demande un changement de nom parce que le mien est du genre bien chiant à retenir, toussa, toussa, bref, si y'a une raison, je m'y résignerai.


J'ai l'impression que tu ne maîtrises pas encore totalement ton sujet, comme si tu avais les grandes lignes mais pas encore les tiroirs pour ranger chaque chose à sa place. Est-ce que la trame, le squelette de l'histoire est noté quelque part ou bien est-ce qu'il n'est présent que dans ta tête ?
J'ai écrit la trame globale jusqu'au trois-quart on va dire, après, c'est trop vague pour moi-même. J'ai peur d'en faire trop, etc etc. Je note mes idées toutefois, même si elles ne prennent pas dans la trame Smile
Après, je sais plus ou moins où je vais quand même ^^


Par exemple, serais-tu capable de rédiger l'amorce, la quatrième de couverture ?
Non, mais plus par incapacité que par manque d'histoire ^^' J'ai beaucoup de mal avec les résumés.


Ah il ne faut pas qu'espérer : il faut s'en donner les moyens et utiliser les registres qui auront davantage de sensibilités pour les amateurs de fantasy adulte.
En gros, commencer par ranger au placard le héros de 13 ans par exemple
C'est ce que j'essaye de faire en gommant le bien et le mal, etc. Ma petite narratrice commence l'histoire à 6 ans, puis son voyage vers 17/19 ans (âge qui n'a pas été choisi au hasard : la puberté Smile)

Mais tu l'as lu quand même Paolini ? Smile
Pour les grands complots et les affaires de politique au sein de la fantasy, je te conseille Raymond E. Feist.
J'étais innocente, j'avais 12 ans, je l'avais eu pour Noël. T_T
J'ai commencé les Chroniques du Krondor, mais Pug m'avait tellement... gonflée que j'avais arrêté x) Faudra que je reprenne un de ces quatre Smile


Mais par exemple, quelle est ta motivation lorsque tu prends ton clavier et que tu rédiges ton roman : faire plaisir aux autres ou te faire plaisir à toi ?
Est-ce que tu te sens celle qui va apporter une nouvelle vision de la fantasy ? Ou est-ce que tu te dis que si quelqu'un tombait dessus, tu serais morte de honte ?

Est-ce que tu as envie d'être reconnue pour ce que tu fais ou que l'on croit tous que tu passes ton temps à faire de la cuisine au lieu d'écrire ?
Je crois que j'écris pour moi. J'ai commencé par écrire pour moi et ma meilleure amie (nous étions les inséparables Mary Sue de Naniel et Nariel)
Mais maintenant, j'écris quand j'en ai envie moi, pour que je sois satisfaite de mon travail... Accessoirement, si on me dit "c'est super, continue", je ne vais pas nier que ça m'encourage Razz (même si globalement, j'aime pas avoir un commentaire aussi simple sur un texte)
Dans la vraie vie, y'en a qui savent que j'écris, mais la plupart ne m'ont jamais lu. Ils préfèrent quand j'apporte des tartes au chocolat et des scones pour le repas de midi Smile Et ça me va.
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nariel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum