RevAn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RevAn

Message  RevAn le Dim 6 Fév 2011 - 10:25

Salut !
Bon voilà, je vous remercie d'avance si vous passez sur mes écrits, et sur ce petit sujet Wink

- Est-ce votre Premier roman ? J'écris depuis l'âge de quatorze ans. J'ai écrit deux romans manuscrits (saga de fantasy en deux volumes de cent quatre vingt et cents pages). Dans l'espoir d'être publier (naïeveté à cet âge), j'ai commencé la réécriture et taper mon premier roman qui a atteint les trois cents trente pages (ça restait assez médiocre, bourré de clichés de fantasy).
J'ai ensuite écrit pas mal de début de romans toujours en fantasy. J'ai ensuite commencé un roman de science fiction. Arrêté au bout d'une trentaine de pages. Pendant des années, je n'ai pas réussi à aller plus loin dans l'écriture. Finalement, j'ai travaillé un projet d'uchronie sur la Seconde Guerre Mondiale, et écrit des nouvelles en rapport avec ce projet. Et, c'est alors que j'ai enfin réussi à avoir un projet viable, écrire un début de roman et à le continuer. Le nom du roman est Choc et Effroi, sorte de techno-thriller (en plus soft pour toucher un plus large public) se déroulant dans la péninsule coréenne (Près d'une centaine de pages, et j'ai la motivation de le finir). Sinon, j'ai écrit quelques nouvelles sur divers sujets qui me tenaient à coeur (thriller, uchronie, historique et fantastique).

- Souhaitez-vous être publié ? Je pense que c'est le rêve de tout écrivain amateur. Oui, j'aimerais être publié, et donc il ne faut pas hésiter à aller au fond des choses. Je suis sensible, et sur le coup mal le prendre ou déprimer. Mais, j'en suis très reconnaissant une fois digéré.

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? Je dirais les répétitions d'idées, les stéréotypes littéraires. En général, sur d'autres forums, on dit que j'ai un bon style, efficace pour ce que j'écrisw

- Résumé du roman & thèmes abordés ? Pour mon roman du moment, c'est un roman qui mêle thriller, guerre, espionnage et romance dans la péninsule coréenne aux alentours de 2020. Un soldat américain Dean Jenkins brisé par les horreurs qu'il a vu est capturé et va faire la rencontre de Kim Sujin, une nord-coréenne différente de ses compatriotes et qui vit dans la peur d'être démasqué.

Pour mes uchronies, le contexte est la Seconde Guerre Mondiale où l'Allemagne Nazie a repoussé le Débarquement en Normandie, et dispose de protectorats (Pays Baltes, Ukraine, et Biélorussie). S'ensuit une guerre froide entre les Etats Unis, l'Allemagne Nazie et l'Union Soviétique.

- Quel lectorat visez-vous ? Un public adulte.

- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ? J'aime bien la science fiction (uchronie, anticipation, ...) et les thrillers. pas mal d'auteurs de fantasy et de science fiction comme Tolkien, Herbert. Sinon, j'aime beaucoup Clancy (techn-thriller et espionnage) et Stephen King (fantastique).

- Quelle est votre intention littéraire ? Avant, c'était un passe-temps. J'essaie d'y passer beaucoup plus de temps, et c'est devenu quelque chose de plus important.

J'ajouterais que mon principal problème, est de détester la correction. Il me faut un correcteur dévoué qui m'aide sinon je n'arrive pas à repérer mes erreurs. De ce fait, la plupart de mes textes sont des premiers jets qui n'ont pas été retouchés. En général, je me dis que je vais terminer le premier jet du roman avant la réécriture. Ou du recueil de nouvelles avant la réécriture.

Je suis aussi très recherche pour coller avec la réalité. J'ai donc tendance à vouloir trop en dire dans certains récits. Je me suis amélioré un peu quant à ça, mais parfois, ça se voit.
avatar
RevAn
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 26
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 151
Date d'inscription : 05/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RevAn

Message  Pacô le Dim 6 Fév 2011 - 15:29

RevAn a écrit:
- Est-ce votre Premier roman ? J'écris depuis l'âge de quatorze ans. J'ai écrit deux romans manuscrits (saga de fantasy en deux volumes de cent quatre vingt et cents pages). Dans l'espoir d'être publier (naïeveté à cet âge), j'ai commencé la réécriture et taper mon premier roman qui a atteint les trois cents trente pages (ça restait assez médiocre, bourré de clichés de fantasy).
J'ai ensuite écrit pas mal de début de romans toujours en fantasy. J'ai ensuite commencé un roman de science fiction. Arrêté au bout d'une trentaine de pages. Pendant des années, je n'ai pas réussi à aller plus loin dans l'écriture. Finalement, j'ai travaillé un projet d'uchronie sur la Seconde Guerre Mondiale, et écrit des nouvelles en rapport avec ce projet. Et, c'est alors que j'ai enfin réussi à avoir un projet viable, écrire un début de roman et à le continuer. Le nom du roman est Choc et Effroi, sorte de techno-thriller (en plus soft pour toucher un plus large public) se déroulant dans la péninsule coréenne (Près d'une centaine de pages, et j'ai la motivation de le finir). Sinon, j'ai écrit quelques nouvelles sur divers sujets qui me tenaient à coeur (thriller, uchronie, historique et fantastique).
Tu sembles être quelqu'un de productif. Tu réponds déjà un peu à ma question en me donnant quelques éléments de réponses, mais en considérant à présent tes écrits de 14 ans, est-ce que tu perçois une nette amélioration de ton niveau ?
Sur quoi par exemple ?

Qu'est-ce qui a pu changer en toi depuis qui justifie cette évolution, cette progression dans la rédaction ?
Et pourrais-tu ré-écrire sur les thèmes abordés à tes 14 ans ? De quoi ça parlait d'ailleurs ?

RevAn a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ? Je pense que c'est le rêve de tout écrivain amateur. Oui, j'aimerais être publié, et donc il ne faut pas hésiter à aller au fond des choses. Je suis sensible, et sur le coup mal le prendre ou déprimer. Mais, j'en suis très reconnaissant une fois digéré.
Je suppose que lorsque tu t'accroches à une idée, tu aimes quand elle reste ou cela ne te dérangerait pas de la revoir... voire de l'abandonner pour en prendre une autre ?
En d'autres termes, si un correcteur ici présent te soulignait un élément de ton histoire - auquel tu tiens - et te recommandait avec moult arguments de le modifier ou de le virer. Quelle serait ta réaction première ?

Et tu écris dans une optique d'édition ou préfères-tu au préalable te faire plaisir ?

RevAn a écrit:
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? Je dirais les répétitions d'idées, les stéréotypes littéraires. En général, sur d'autres forums, on dit que j'ai un bon style, efficace pour ce que j'écrisw
J'ai pu remarquer les répétitions d'idées Smile.
Et est-ce que tu aimes lorsque les correcteurs te font des suggestions d'idées ? Ou tu préfères être maître de ton écrit et qu'on ne te dise que ce qui nous paraît incohérent, sans te lancer des pistes d'idées exploitables pour construire ton roman ?

RevAn a écrit:
- Résumé du roman & thèmes abordés ? Pour mon roman du moment, c'est un roman qui mêle thriller, guerre, espionnage et romance dans la péninsule coréenne aux alentours de 2020. Un soldat américain Dean Jenkins brisé par les horreurs qu'il a vu est capturé et va faire la rencontre de Kim Sujin, une nord-coréenne différente de ses compatriotes et qui vit dans la peur d'être démasqué.
Tu serais capable de nous pondre une petite accroche ?

Quelle a été ta motivation pour écrire sur ce sujet ?

RevAn a écrit:
Pour mes uchronies, le contexte est la Seconde Guerre Mondiale où l'Allemagne Nazie a repoussé le Débarquement en Normandie, et dispose de protectorats (Pays Baltes, Ukraine, et Biélorussie). S'ensuit une guerre froide entre les Etats Unis, l'Allemagne Nazie et l'Union Soviétique.
Tu sembles aimer les régimes pas très réglo.
Un chapitre de l'histoire qui te plaît ?

RevAn a écrit:
- Quel lectorat visez-vous ? Un public adulte.
Très bien.
Il faut donc éviter le vocabulaire parfois trop peu mature et surtout les réflexions qui sont trop présentes dans la littérature jeunesse.

RevAn a écrit:
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ? J'aime bien la science fiction (uchronie, anticipation, ...) et les thrillers. pas mal d'auteurs de fantasy et de science fiction comme Tolkien, Herbert. Sinon, j'aime beaucoup Clancy (techn-thriller et espionnage) et Stephen King (fantastique).
Et Barjavel ? Sa façon de voir les choses, tu aimes ?
Qu'est-ce qui t'attire dans la SF ? Le fait de créer un nouveau monde ? (qui se lierait à la Fantasy) Le fait de vouloir mettre en garde les lecteurs ? Le fait d'anticiper, de donner ta vision du monde ?

RevAn a écrit:
- Quelle est votre intention littéraire ? Avant, c'était un passe-temps. J'essaie d'y passer beaucoup plus de temps, et c'est devenu quelque chose de plus important.

J'ajouterais que mon principal problème, est de détester la correction. Il me faut un correcteur dévoué qui m'aide sinon je n'arrive pas à repérer mes erreurs. De ce fait, la plupart de mes textes sont des premiers jets qui n'ont pas été retouchés. En général, je me dis que je vais terminer le premier jet du roman avant la réécriture. Ou du recueil de nouvelles avant la réécriture.

Je suis aussi très recherche pour coller avec la réalité. J'ai donc tendance à vouloir trop en dire dans certains récits. Je me suis amélioré un peu quant à ça, mais parfois, ça se voit.
Pourtant, on parle de 1/3 de rédaction et de 2/3 de corrections en terme de temps.
Le correcteur est un bon appui, il t'éclaire sur de nombreux points mais il ne peut certainement pas corrger le texte à ta place. Parce que le travail d'une bonne correction ne se limite pas aux simples "s" ou "ent" oubliés, comme tu as pu le constater sur ta propre nouvelle.

La correction consiste à se poser les bonnes questions, de remettre en cause ses passages et de voir si tu ne peux pas toujours faire mieux. Généralement, durant la phase de corrections, ton texte peut prendre une physionomie tout à fait différente : soit parce que tu l'auras élagué, soit parce que tu l'auras enrichi. Mais il s'agit toujours d'une transfiguration nécessaire qui finalise le récit.
Et ça, le correcteur ne peut que souligner les points éventuels à remettre en cause, mais seul l'auteur est capable d'apporter une solution efficace et dans la logique du texte.

Et si tu veux publier, l'éditeur - s'il est vraiment du métier - te demandera parfois un an de corrections avant de produire ton roman. Demande à Barbara ! Smile

Et tu veux faire plaisir à tes lecteurs avant ton propre plaisir ? Est-ce que tu as un but particulier en écrivant ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: RevAn

Message  RevAn le Dim 6 Fév 2011 - 20:13

Tu sembles être quelqu'un de productif. Tu réponds déjà un peu à ma question en me donnant quelques éléments de réponses, mais en considérant à présent tes écrits de 14 ans, est-ce que tu perçois une nette amélioration de ton niveau ?
Sur quoi par exemple ?
Qu'est-ce qui a pu changer en toi depuis qui justifie cette évolution, cette progression dans la rédaction ?
Et pourrais-tu ré-écrire sur les thèmes abordés à tes 14 ans ? De quoi ça parlait d'ailleurs ?
Et bien, j'ai réécris un des passages de mon premier roman. Voir si je pouvais l'améliorer pour tenter l'édition. J'ai vite déchanté. Pour dix lignes, j'ai presque eu une page. Et comme c'était de la fantasy cliché, je n'ai pas cherché à aller plus loin. Difficle de répondre à ta question. Parce que j'ai évolué au niveau du style mais j'ai récemment changé sur les conseils de deux lecteurs que je remercie (l'une est d'ailleurs sur le forum Wink ) J'écrivais avec pas mal de participes présents, et les répétitions d'idées étaient fréquentes encore une fois.
Il faudrait que je poste les deux versions d'une nouvelle. Mais, disons qu'entre temps, j'ai beaucoup épuré mon récit, notamment des figures de style clichés et des formulations banales. J'essaie de les éviter au maximum.

Je ne pense pas pouvoir réécrire sur le sujet de mon roman écrit à 14 ans. C'était très manichéen, les personnages très peu travaillés, stéréotypés. Beaucoup d'action, à chaque chapitre quasiment. Je pourrais réécrire de la fantasy, mais ce serait quelque chose de plus réaliste, moins merveilleux. On pouvait dire que ça ressemblait à Eragon, et si je devais réécrire, ce serait plus dans le même genre que le Trône de Fer ou l'Assassin Royal. Une fantasy plus sombre en somme sans élément manichéen.


Et est-ce que tu aimes lorsque les correcteurs te font des suggestions d'idées ? Ou tu préfères être maître de ton écrit et qu'on ne te dise que ce qui nous paraît incohérent, sans te lancer des pistes d'idées exploitables pour construire ton roman ?
Les suggestions d'idées ne me dérangent pas, loin de là. J'en prends d'ailleurs souvent note. Les correcteurs sont avant tout des auteurs et des lecteurs, et on écrit pour qu'on nous lise. Donc, oui, j'apprécie les conseils.

Tu serais capable de nous pondre une petite accroche ?
Quelle a été ta motivation pour écrire sur ce sujet ?

En Extrème Orient, se dresse le dernier vestige de la Guerre Froide où deux camps se font face
dans un conflit larvé. D'un côté, la Chine et la Corée du Nord. De l'autre, Les Etats Unis et leurs alliés.
2020. Un des informateurs à la solde des Américains est abattu à Pyongyang.
Cet assassinat s’inscrit dans une série de purges qui visent à rasseoir la domination du nouveau leader Kim Jong-Un.
En conséquence, un agent infiltré, un certain Lee Sang-hun, détenteur d’informations capitales, demande à être évacué. Une opération d’exfiltration est donc montée en toute hâte. Dean Jenkins, un soldat marqué par les horreurs qu'il a vu et commise, y est envoyé avec son équipe.
L'exfiltration tourne au désastre. Capturé, interrogé et torturé, Dean sombre, jusqu’à ce que l’espoir renaisse. Sous les traits d’une nord-coréenne, Kim Sujin.

D'abord, j'avais envie d'écrire un scénario. L'inspiration est venue en mars dernier lorsque le patrouilleur sud-coréen a été touché par une torpille du Nord. Mais j'ai déchanté. J'avais un synopsis détaillé et une histoire qui me plaisait. Je me suis beaucoup renseigné et finalement, je me suis lancé en octobre. Une centaine de pages grand format. Et j'ai l'intention de le terminer Smile

Tu sembles aimer les régimes pas très réglo.
Un chapitre de l'histoire qui te plaît ?
Effectivement, mes grand-pères aimaient beaucoup cette période de l'histoire.
Et j'ai attrapé le virus si je puis dire Wink

Et Barjavel ? Sa façon de voir les choses, tu aimes ?
Qu'est-ce qui t'attire dans la SF ? Le fait de créer un nouveau monde ? (qui se lierait à la Fantasy) Le fait de vouloir mettre en garde les lecteurs ? Le fait d'anticiper, de donner ta vision du monde ?
J'ai lu la Nuit des temps qui m'avait beaucoup marqué. J'aimais le style, et l'histoire.
Pour la SF, je suis devenu fan de Star Wars à l'âge de sept ans, ce qui m'a beaucoup orienté par la suite vers ce genre de récit imaginaire. Je dirais que c'est davantage laisser libre cours à son imagination, créer quelque chose d'intéressant, une bonne histoire. Si je peux y rajouter un message, tant mieux Smile

Pourtant, on parle de 1/3 de rédaction et de 2/3 de corrections en terme de temps.
Le correcteur est un bon appui, il t'éclaire sur de nombreux points mais il ne peut certainement pas corrger le texte à ta place. Parce que le travail d'une bonne correction ne se limite pas aux simples "s" ou "ent" oubliés, comme tu as pu le constater sur ta propre nouvelle.

La correction consiste à se poser les bonnes questions, de remettre en cause ses passages et de voir si tu ne peux pas toujours faire mieux. Généralement, durant la phase de corrections, ton texte peut prendre une physionomie tout à fait différente : soit parce que tu l'auras élagué, soit parce que tu l'auras enrichi. Mais il s'agit toujours d'une transfiguration nécessaire qui finalise le récit.
Et ça, le correcteur ne peut que souligner les points éventuels à remettre en cause, mais seul l'auteur est capable d'apporter une solution efficace et dans la logique du texte.

Et si tu veux publier, l'éditeur - s'il est vraiment du métier - te demandera parfois un an de corrections avant de produire ton roman. Demande à Barbara !

Et tu veux faire plaisir à tes lecteurs avant ton propre plaisir ? Est-ce que tu as un but particulier en écrivant ?
La correction, quand faut s'y mettre, je m'y mets. Juste une certaine réticence. Il me faut simplement la motivation nécessaire. J'écris dabord pour mon plaisir. Mais j'aimerais le faire partager aux autres. Quand j'écris, je sais qu'il faut un bon équilibre, donc j'évite de m'épancher sur certains points que moi je trouve intéressant, mais que la majorité des lecteurs n'aimeront pas. Mon roman serait plus un techno-thriller, mais pour toucher un public plus large, le contenu est plus soft, notamment sur les technologies, etc ...
avatar
RevAn
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 26
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 151
Date d'inscription : 05/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RevAn

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum