Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Gavroche le Ven 18 Fév 2011 - 23:44

Bon, j'ai mis du temps à me remettre à cet exercice ; j'avoue que je déteste être mise sur la sellette ( et interrogatoire ça me fait penser à ça... ) j'suis pas du tout à l'aise avec cet exercice.

- Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)

Grosso modo, j'écris depuis l'age de 8 ou 9 ans. a l'époque c'étaient des petites histoires sur les chats ou les chevaux...
Ado, j'ai commencé à m'inspirer surtout de films que j'aimais : j'ai écrit et terminé (enfin terminé, l'histoire est entière, mais pour ce qu'elle vaut ! ) sur une prison us, mai 1968...
Un peu plus tard, ça été des textes plus historiques : des nouvelles sur la bataille de Stalingrad, la commune et j'ai tenté un truc qui ressemblait à un roman fantasy après avoir vu le seigneur des anneaux.
et puis depuis deux ans, jsuis assez prolifique : euh, 4 romans, et depuis peu des nouvelles, où je me découvre un peu. Bon dans les romans, le 1er sur Gaza serait complétement à réécrire, en projet. Deux autres demanderaient un sacré boulot et enfin y'a les yeux de Nouria, le seul que je pense digne d'être considéré comme véritablement abouti. donc oui, pour répondre à la question, premier roman véritablement abouti !

- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)

Pour les yeux de Nouria oui, les nouvelles aussi, dans une certaine mesure ( mais oh frustration, en France, c'est la galère pour ça ! )
L'exigence ? Celle que voudront bien mettre les commentateurs ! Hi !

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)

j'ai tendance aux répétitions, même si j'y fais plus attention qu'avant, je crois. Ponctuation, je peux avoir des virgules sauvages. Après c'est sur le fond, l'intérêt de mes histoires que je doute souvent. La construction de l'intrigue. (j'ai écrit un petit roman rien que pour m'essayer à en monter une ! )


- Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)

Pour les yeux de Nouria, donc c'est l'histoire ( rhaa, je souris toujours quand je dois expliquer le contenu d'un de mes textes et commencer par ça ! ) de deux ados de 17 ans, Khalil et Nouria, durant l'été 1948, en Palestine. Leur village est le théâtre d'un massacre perpétré par les milices israéliennes ( futur Tsahal) Nouria a été violée. Ils s'enfuient vers la Transjordanie.
Une sorte de road-movie avec la guerre en fond.
Une histoire d'amour, initiatique, aussi entre les deux personnages.

- Quel lectorat visez-vous ? ( Faut bien comprendre que, par exemple, si vous vous adressez à des gamins ou si vous vous adressez à un public averti cela change quelque chose !^^)
Plutôt adulte. Mais de grands ados peuvent lire aussi ( y'a des scènes dures, quelques scènes érotiques, mais rien de pornographique)

Pour les nouvelles, je reste dans la même région, beaucoup tournent autour du Moyen-Orient, de la Palestine... de l'actualité aussi. J'essaie cependant maintenant de toujours rattacher à ce que je connais bien, la France actuelle.


- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Plutôt historique et réaliste, on va dire.
Auteurs en vrac : Camus, Voltaire, Stephen King, Steinbeck. Amin Malouf (j'écris pas du tout comme lui, mais j'adore ! ) Boris Vian, Jean-Christophe Ruffin, récemment je lis des auteurs algériens et israéliens. là encore un style très différent de ce que je fais ! Mais sur les thèmes qui m'intéressent aujourd'hui.


- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)

Y'a un an j'avais du mal à répondre à ça; J'ai toujours du mal !
Ma posture , assise devant mon écran, ou allongée dans le lit avec mon portable ?
Nan, plus sérieusement. J'écris des histoires sur des thèmes qui me touchent, sur ce qui m'importe. On les retrouve dans quasi tous mes écrits... Une façon de témoigner, p'tre ( la journaliste qui parle, là... )
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Pacô le Dim 20 Fév 2011 - 14:09

arwen a écrit:Bon, j'ai mis du temps à me remettre à cet exercice ; j'avoue que je déteste être mise sur la sellette ( et interrogatoire ça me fait penser à ça... ) j'suis pas du tout à l'aise avec cet exercice.
Mais c'est justement pour te mettre mal à l'aise Twisted Evil.
Plus sérieusement, cet "interrogatoire" aura tendance à te mettre parfois au pied du mur et à mieux t'ouvrir Wink.

arwen a écrit:
- Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)

Grosso modo, j'écris depuis l'age de 8 ou 9 ans. a l'époque c'étaient des petites histoires sur les chats ou les chevaux...
Et les petits garçons écrivent sur les super-héros.
Comme à l'école les filles sont maîtresses et les garçons sont pompiers tongue.

Mais ces histoires étaient-elles déjà empruntes de Palestiniens ? Razz

arwen a écrit:
Ado, j'ai commencé à m'inspirer surtout de films que j'aimais : j'ai écrit et terminé (enfin terminé, l'histoire est entière, mais pour ce qu'elle vaut ! ) sur une prison us, mai 1968...
Un peu plus tard, ça été des textes plus historiques : des nouvelles sur la bataille de Stalingrad, la commune et j'ai tenté un truc qui ressemblait à un roman fantasy après avoir vu le seigneur des anneaux.
Tu as donc bien écris de la fantasy un jour ?
Tu as encore des restes sur ton PC ?

arwen a écrit:
et puis depuis deux ans, jsuis assez prolifique : euh, 4 romans, et depuis peu des nouvelles, où je me découvre un peu. Bon dans les romans, le 1er sur Gaza serait complétement à réécrire, en projet. Deux autres demanderaient un sacré boulot et enfin y'a les yeux de Nouria, le seul que je pense digne d'être considéré comme véritablement abouti. donc oui, pour répondre à la question, premier roman véritablement abouti !
Et tu conserves une trace de tous les romans encore non-aboutis voire abandonnés ? Que t'apporte-t-il ? A quoi ça te sert ?
Pourrais-tu réécrire sur la fantasy actuellement ? Ou aimerais-tu tenté d'autres genres, comme la Science Fiction ou les romans de chevalerie ?

arwen a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)

Pour les yeux de Nouria oui, les nouvelles aussi, dans une certaine mesure ( mais oh frustration, en France, c'est la galère pour ça ! )
L'exigence ? Celle que voudront bien mettre les commentateurs ! Hi !
Non mais les commentateurs pourront être plus ou moins intrusifs, pourront plus ou moins chercher la petite bête et c'est là dessus que nous évaluerons ton degré d'exigence tongue.

Par exemple, si par exemple nous te disions avec de bons arguments : il te faut changer le titre "Les yeux de Nouria"... tu le prendrais mal ou non ?

arwen a écrit:
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)

j'ai tendance aux répétitions, même si j'y fais plus attention qu'avant, je crois. Ponctuation, je peux avoir des virgules sauvages. Après c'est sur le fond, l'intérêt de mes histoires que je doute souvent. La construction de l'intrigue. (j'ai écrit un petit roman rien que pour m'essayer à en monter une ! )
Et comment procèdes-tu lorsque tu construis l'intrigue d'un roman ? Tout se passe dans la tête ou bien tu notes quelque part ce qu'il faut qu'il se passe ?

arwen a écrit:
- Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)

Pour les yeux de Nouria, donc c'est l'histoire ( rhaa, je souris toujours quand je dois expliquer le contenu d'un de mes textes et commencer par ça ! ) de deux ados de 17 ans, Khalil et Nouria, durant l'été 1948, en Palestine. Leur village est le théâtre d'un massacre perpétré par les milices israéliennes ( futur Tsahal) Nouria a été violée. Ils s'enfuient vers la Transjordanie.
Une sorte de road-movie avec la guerre en fond.
Une histoire d'amour, initiatique, aussi entre les deux personnages.
Et si tu devais la résumer sans mettre des parenthèses partout ? tongue
Par exemple, en faisant un texte d'accroche de 4ème de couverture ?
Moi, je m'en fous, je la connais déjà cette histoire. Mais quand on parle de son histoire, il faut être convaincant et ne pas parsemer son élocution d'aparté - ce qui donne une impression de confusion et de non-maîtrise de son sujet.
Je sais que ce n'est pas ton cas ceci dit ; alors il faut toujours parler de son texte d'un ton tranché, direct, lorsqu'on souhaite le présenter Wink.

arwen a écrit:
- Quel lectorat visez-vous ? ( Faut bien comprendre que, par exemple, si vous vous adressez à des gamins ou si vous vous adressez à un public averti cela change quelque chose !^^)
Plutôt adulte. Mais de grands ados peuvent lire aussi ( y'a des scènes dures, quelques scènes érotiques, mais rien de pornographique)

Pour les nouvelles, je reste dans la même région, beaucoup tournent autour du Moyen-Orient, de la Palestine... de l'actualité aussi. J'essaie cependant maintenant de toujours rattacher à ce que je connais bien, la France actuelle.
Et j'aurais une question : pourquoi écris-tu toujours presque systématiquement autour du Moyen Orient ? Et si ça ne se passe pas au Moyen Orient, pourquoi faut-il qu'il y ait un protagoniste issu du Moyen Orient ?

J'ai remarqué aussi, souvent, que dans tes écrits tu avais tendance à toujours "victimiser" les arabes et "barbariser" les occidentaux. Quel en est le sens ?
Et tu as dit une fois que tu aimais pas les héros antipathiques, dans la partie des lecteurs. Tu n'aimes et tu n'écrirais pas des histoires où les protagonistes principaux sont des fripouilles de première ?

arwen a écrit:
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Plutôt historique et réaliste, on va dire.
Auteurs en vrac : Camus, Voltaire, Stephen King, Steinbeck. Amin Malouf (j'écris pas du tout comme lui, mais j'adore ! ) Boris Vian, Jean-Christophe Ruffin, récemment je lis des auteurs algériens et israéliens. là encore un style très différent de ce que je fais ! Mais sur les thèmes qui m'intéressent aujourd'hui.
Et pourquoi ces thèmes t'intéressent aujourd'hui ?

Et Stephen King n'aurait-il pas tendance à privilégier les personnages assez peu sympathiques ? Ceux avec qui on aimerait pas traîner dans la vie de tous les jours ?
Et qu'est-ce que tu aimes chez Voltaire ?
Et tu fais partie de ceux qui aime Jean-Marie mais pas Rousseau ?

arwen a écrit:
- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)

Y'a un an j'avais du mal à répondre à ça; J'ai toujours du mal !
Ma posture , assise devant mon écran, ou allongée dans le lit avec mon portable ?
Nan, plus sérieusement. J'écris des histoires sur des thèmes qui me touchent, sur ce qui m'importe. On les retrouve dans quasi tous mes écrits... Une façon de témoigner, p'tre ( la journaliste qui parle, là... )
Mais tu ne réponds pas tellement à la question : penses-tu d'abord à ton plaisir ou plutôt au plaisir des autres ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Gavroche le Lun 21 Fév 2011 - 15:01

arwen a écrit:
- Est-ce votre Premier roman ? (Grosso modo, cela fait-il longtemps que vous écrivez ?)

Grosso modo, j'écris depuis l'age de 8 ou 9 ans. a l'époque c'étaient des petites histoires sur les chats ou les chevaux...
Et les petits garçons écrivent sur les super-héros.
Comme à l'école les filles sont maîtresses et les garçons sont pompiers tongue.

Mais ces histoires étaient-elles déjà empruntes de Palestiniens ? Razz
nan, j'avais plein de potes turcs, portugais, algériens, mais ils apparaissaient pas dans mes histoires ! Vraiment chats et chevaux ! Wink

arwen a écrit:
Ado, j'ai commencé à m'inspirer surtout de films que j'aimais : j'ai écrit et terminé (enfin terminé, l'histoire est entière, mais pour ce qu'elle vaut ! ) sur une prison us, mai 1968...
Un peu plus tard, ça été des textes plus historiques : des nouvelles sur la bataille de Stalingrad, la commune et j'ai tenté un truc qui ressemblait à un roman fantasy après avoir vu le seigneur des anneaux.
Tu as donc bien écris de la fantasy un jour ?
Tu as encore des restes sur ton PC ?
Ouais, j'en ai des restes. Une sorte de patchwork fait de bouts de scène sur un truc un peu science fiction en fait ( ça se passe dans un futur assez indéterminé, mais avec des races, un ordre de "sorcières" on va dire, genre Bene Gessirit de dune : bref un grand n'importe quoi avec un héros qui doit accomplir une prophétie... ) que je ne ferai jamais lire !


arwen a écrit:
et puis depuis deux ans, jsuis assez prolifique : euh, 4 romans, et depuis peu des nouvelles, où je me découvre un peu. Bon dans les romans, le 1er sur Gaza serait complétement à réécrire, en projet. Deux autres demanderaient un sacré boulot et enfin y'a les yeux de Nouria, le seul que je pense digne d'être considéré comme véritablement abouti. donc oui, pour répondre à la question, premier roman véritablement abouti !
Et tu conserves une trace de tous les romans encore non-aboutis voire abandonnés ? Que t'apporte-t-il ? A quoi ça te sert ?
Pourrais-tu réécrire sur la fantasy actuellement ? Ou aimerais-tu tenté d'autres genres, comme la Science Fiction ou les romans de chevalerie ?
Je garde tout. c'est marrant à relire dix ans après : on trouve des trucs bien, d'autres carrément honteux ! Ca permet de voir son écriture évoluer... les erreurs qu'on faisait, la récurrence des thèmes;
Non, la fantasy, aujourd'hui j'ai plus envie ( mais qui sait dans le futur ? )
La science-fiction, j'aime bien en fait le coté anticipation. Ca oui, j'aimerais bien tenter un jour, peut-être...
La chevalerie , euh non... j'ai laissé les chevaux derrière moi ( quoique... on en trouve des traces de temps ent emps, y'a toujours une bestiole à se trainer à droite à gauche dans mes récits ! Dans cet essai de fantasy, le personnage savait pas monter à cheval, tiens ! )


arwen a écrit:
- Souhaitez-vous être publié ? (Quel est le degré d’exigence que vous souhaitez dans les commentaires ?)

Pour les yeux de Nouria oui, les nouvelles aussi, dans une certaine mesure ( mais oh frustration, en France, c'est la galère pour ça ! )
L'exigence ? Celle que voudront bien mettre les commentateurs ! Hi !
Non mais les commentateurs pourront être plus ou moins intrusifs, pourront plus ou moins chercher la petite bête et c'est là dessus que nous évaluerons ton degré d'exigence tongue.

Par exemple, si par exemple nous te disions avec de bons arguments : il te faut changer le titre "Les yeux de Nouria"... tu le prendrais mal ou non ?
Le prendre mal, non. Ecouter, p'tre pas... j'aime bien ce titre. Y'en a d'autres auxquels je ne suis pas du tout attachés, qui sont là faute de mieux, mais celui là j'aime bien ! après c'est difficile à dire dans le vide, si à coté on me propose quelque chose d'intéressant...

arwen a écrit:
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? (Participe présent, adverbe en –ement, problème de virgule, développement des idées, répétitions , etc…)

j'ai tendance aux répétitions, même si j'y fais plus attention qu'avant, je crois. Ponctuation, je peux avoir des virgules sauvages. Après c'est sur le fond, l'intérêt de mes histoires que je doute souvent. La construction de l'intrigue. (j'ai écrit un petit roman rien que pour m'essayer à en monter une ! )
Et comment procèdes-tu lorsque tu construis l'intrigue d'un roman ? Tout se passe dans la tête ou bien tu notes quelque part ce qu'il faut qu'il se passe ?
C'est très variable ! Sur une nouvelle, tout se construit au fur et à mesure de l'écriture ( j'ai quelques éléments clés en tête, mais après ça s'ordonne en écrivant)
Sur un roman, dernièrement, j'écris quand même un "plan" très succinct sur papier.
Ceci dit, Les yeux de Nouria est né au fil de la plume et au final, c'est p'tre le mieux réussi !

arwen a écrit:
- Résumé du roman & thèmes abordés ? (Histoire que le lecteur/commentateur sache dans quoi il s’embarque)

Pour les yeux de Nouria, donc c'est l'histoire ( rhaa, je souris toujours quand je dois expliquer le contenu d'un de mes textes et commencer par ça ! ) de deux ados de 17 ans, Khalil et Nouria, durant l'été 1948, en Palestine. Leur village est le théâtre d'un massacre perpétré par les milices israéliennes ( futur Tsahal) Nouria a été violée. Ils s'enfuient vers la Transjordanie.
Une sorte de road-movie avec la guerre en fond.
Une histoire d'amour, initiatique, aussi entre les deux personnages.
Et si tu devais la résumer sans mettre des parenthèses partout ? tongue
Par exemple, en faisant un texte d'accroche de 4ème de couverture ?
Moi, je m'en fous, je la connais déjà cette histoire. Mais quand on parle de son histoire, il faut être convaincant et ne pas parsemer son élocution d'aparté - ce qui donne une impression de confusion et de non-maîtrise de son sujet.
Je sais que ce n'est pas ton cas ceci dit ; alors il faut toujours parler de son texte d'un ton tranché, direct, lorsqu'on souhaite le présenter Wink.
Je ne suis pas douée pour parler de mes propres textes... et j'ai tenté de réfléchir à une quatrième de couverture, non, je serais mauvaise à ce jeu là; C'est un exercice de promo, de communication, pas mon truc...
Voici le résumé, très factuel, que j'ai mis au début du texte, sur le forum :
14 mai 1948 : Création de l'état d'Israël. La Nakba, la catastrophe pour les Palestiniens. La guerre qui s'ensuit jette 750 000 réfugiés sur les routes. De nombreux villages sont détruits.
Nouria et Khalil ont 17 ans et fuient vers la Transjordanie.

arwen a écrit:
- Quel lectorat visez-vous ? ( Faut bien comprendre que, par exemple, si vous vous adressez à des gamins ou si vous vous adressez à un public averti cela change quelque chose !^^)
Plutôt adulte. Mais de grands ados peuvent lire aussi ( y'a des scènes dures, quelques scènes érotiques, mais rien de pornographique)

Pour les nouvelles, je reste dans la même région, beaucoup tournent autour du Moyen-Orient, de la Palestine... de l'actualité aussi. J'essaie cependant maintenant de toujours rattacher à ce que je connais bien, la France actuelle.
Et j'aurais une question : pourquoi écris-tu toujours presque systématiquement autour du Moyen Orient ? Et si ça ne se passe pas au Moyen Orient, pourquoi faut-il qu'il y ait un protagoniste issu du Moyen Orient ?

J'ai remarqué aussi, souvent, que dans tes écrits tu avais tendance à toujours "victimiser" les arabes et "barbariser" les occidentaux. Quel en est le sens ?
Et tu as dit une fois que tu aimais pas les héros antipathiques, dans la partie des lecteurs. Tu n'aimes et tu n'écrirais pas des histoires où les protagonistes principaux sont des fripouilles de première ?
Autour du Moyen-Orient, ça date d'il y a deux ans, quand je me suis intéressée de plus près à l'histoire de la Palestine. Comme souvent, les lectures entrainent de nouvelles idées de sujet, sans que ce soit franchement prémédité...
Sur la tendance à victimiser... d'abord, c'est pas toujours le cas dans 95 D ou les amants d'al Tarhir, ils ne sont pas victimes des occidentaux à proprement parler. Ali est même manipulateur et s'en tire plutôt bien, même s'il y est marginalisé à la base.
Dans la dernière nouvelle, y'a aucun occidental... si le personnage est victime c'est de son propre gouvernement !
Mais sinon... ça tient au sujet, la Palestine. Je considère qu'il ya un peuple opprimé, c'est les Palestiniens, pas les Israéliens. Et je préfère écrire sur les victimes, pas les bourreaux. Dans un roman, je m'identifie toujours au plus opprimé... pas au personnage cynique. En ce moment j'écris sur ce sujet, je pourrais très bien choisir un cadre plus franco français, mais alors j'écrirais sur les ouvriers, les précaires, pas le trader en bourse...

Une fripouille peut être sympathique... ceci dit, je ne dirais jamais "jamais", puisque Mary dans 95 d est un personnage cynique ( je ne sais pas d'où elle m'est sortie celle-là ! ) que je ne trouve pas super sympathique, au fond. Je préfère mes personnages plus humains, plus sensibles aux autres...


arwen a écrit:
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Plutôt historique et réaliste, on va dire.
Auteurs en vrac : Camus, Voltaire, Stephen King, Steinbeck. Amin Malouf (j'écris pas du tout comme lui, mais j'adore ! ) Boris Vian, Jean-Christophe Ruffin, récemment je lis des auteurs algériens et israéliens. là encore un style très différent de ce que je fais ! Mais sur les thèmes qui m'intéressent aujourd'hui.
Et pourquoi ces thèmes t'intéressent aujourd'hui ?

Et Stephen King n'aurait-il pas tendance à privilégier les personnages assez peu sympathiques ? Ceux avec qui on aimerait pas traîner dans la vie de tous les jours ?
Et qu'est-ce que tu aimes chez Voltaire ?
Et tu fais partie de ceux qui aime Jean-Marie mais pas Rousseau ?
Les thèmes , ils sont d'actualité aujourd'hui... et j'ai envie de m'exprimer sur ces sujets.
Au contraire, je trouve que tous les personnages principaux ( les héros) de Stephen King ont quelque chose d'attachants, de très humains, positifs. En face, ils campent des "méchants", c'est vrai et plutôt bien, mais ses héros sont tous très attachants... d'une façon ou d'une autre.
Voltaire : la simplicité et la modernité de son écriture, l'insolence vis à vis du pouvoir, l'art de dire les choses sans en avoir l'air.
J'ai pas lu grand chose de Rousseau : c'était au lycée et je séchais les cours de français, juste après les cours de sport... ( j'ai commencé à lire mes classiques en licence, pour dire ! mais franchement le thème de l'eau, beurk en 1ere...) Ca m'a pas passionné, j'en suis restée à une approche très scolaire.

arwen a écrit:
- Quelle est votre intention littéraire ? ( êtes-vous dans la posture de l’écrivain qui écrit à la place/pour les autres où êtes-vous seulement quelqu’un dont le passe temps est l’écriture ?)

Y'a un an j'avais du mal à répondre à ça; J'ai toujours du mal !
Ma posture , assise devant mon écran, ou allongée dans le lit avec mon portable ?
Nan, plus sérieusement. J'écris des histoires sur des thèmes qui me touchent, sur ce qui m'importe. On les retrouve dans quasi tous mes écrits... Une façon de témoigner, p'tre ( la journaliste qui parle, là... )
Mais tu ne réponds pas tellement à la question : penses-tu d'abord à ton plaisir ou plutôt au plaisir des autres ?
Les deux mon capitaine : si je ne prenais pas mon pied au moment d'écrire, je ne le ferai pas et aurais choisi le macramé à la place !
Ensuite, y'a le plaisir de partager ce qu'on a écrit, très différent, que j'ai découvert y'a pas si longtemps que ça; je suis restée très longtemps très farouchement secrète sur ce que j'écrivais ( la peur de se dévoiler ? ) Un plaisir qui influe sur notre façon d'écrire, car autant le plaisir qu'on a à écrire, noircir des pages est immédiat et ne demande quasi aucun effort, autant partager, cela demande de travailler, pour rendre le résultat agréable aux autres...
Donc, dans la transe du premier jet ( oui,c 'est une transe ! ) je ne pense qu'à mon plaisir. j'écris parce que le thème me botte, que j'en ai envie, pour moi. Ensuite, et ben, je corrige, je réécris pour les autres, pour partager...
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Pacô le Sam 26 Mar 2011 - 20:56

Tiens j'avais une petite question : tu penses écrire, ou du moins t'inspirer, des récents événements dans les pays du Maghreb et d'Orient - les révolutions, Kadhafi etc. ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Gavroche le Sam 26 Mar 2011 - 21:00

hi ! C'est déjà fait pour l’Égypte dans deux nouvelles : Bikaf ! aborde le sujet ainsi que les amants d'Al Tarhir. Dans celle-ci c'est vraiment le sujet d'ailleurs. Wink
Je connais moins bien la Libye et les autres pays
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  MémoireDuTemps le Dim 29 Mai 2011 - 12:03

Je découvre ton interrogatoire et votre dialogue avec Pacô.
Depuis que j'ai commencé à lire tes écrits, je me pose pas mal de questions sur ta documentation, car elle me semble assez réaliste (de ce que j'en connais, je me suis toujours intéressée à la politique - étudiante j'étais à l'extrême gauche comme on dit et je militais activement - et notamment un peu au problème palestinien... d'autant aussi que le père de mon ex beau-frère était palestinien), j’aimerais donc savoir si tu as voyagé là-bas ou si tes sources sont autres (lectures, amis…). Est-ce que tu fais lire tes récits à des personnes vivant ou ayant vécu là-bas ?
Gavroche a écrit:Je considère qu'il y a un peuple opprimé, c'est les Palestiniens, pas les Israéliens. Et je préfère écrire sur les victimes, pas les bourreaux. Dans un roman, je m'identifie toujours au plus opprimé...
Que les Palestiniens soient un peuple opprimé je partage ton point de vue… mais pas seulement par Israël… Et je ne crois pas que les Israéliens oppriment… Je pense plutôt que l’oppresseur est l’état sioniste d’Israël… Les deux peuples n’aspirent qu’à une chose, c’est que cesse cette guerre larvée ou ouverte… Bon ce n’est quand même pas le sujet…
Oui moi aussi ma sympathie est du côté des opprimés (c’est pour cela que mes "Princesses" promeuvent des "dauphins")… et que j’ai écrit pas mal de nouvelles sur les droits de l’homme si bafoués dans l’histoire.
Une autre chose aussi : j’adore Boris Vian… j’espère un jour avoir l’inspiration (et plus encore) pour écrire quelque chose de proche qui soit digne de sa cheville…

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Gavroche le Dim 29 Mai 2011 - 12:38

Salut,
Non, je n'ai pas voyagé là-bas ( pas l'envie qui m'en manque... )
Comme toi, je m'y intéressais un peu quand j'étais étudiante, proche d'un milieu d’extrême gauche c'était forcément à l'ordre du jour ! Mais c'est surtout depuis la guerre sur Gaza en 2009 que je m'y suis intéressée et que j'ai commencé à écrire dessus.

Donc pour l'instant c'est surtout des lectures, regarder des documentaires,d es films, écouter de la musique ; tout récemment, je fais partie d'une asso, avec des gens qui y ont fait des séjours, avec qui je discute. Beaucoup d'anecdotes me viennent de ces contacts. Je ne leur ai pas encore fait lire...

Je disais que je ne considérais pas le peuple israélien comme opprimé, contrairement au peuple palestinien. Les Israéliens vivent super confortablement, eux... mise à part quelques dizaines de roquettes par an du coté de Gaza... et très très peu d'attentats grosso modo depuis 2006. ( même en prenant les chiffres de la seconde Intifada, le nombre de civils tués israéliens est bien inférieur à celui des palestiniens... )

Après bien sur, c'est l'état qui est l'auteur de cette oppression ( ceci dit, l'ensemble des israéliens fait son service militaire de 2 ou 3 ans et participe par ce biais à l'occupation... tandis que 80 % des israéliens étaient pour la guerre sur Gaza en janvier 2009, hein ? Sachant que 20 % de la population israélienne est en fait constituée de ceux qu'on nomme arabes israéliens ou Palestiniens de l'intérieur... Ça dit tout de l'ambiance locale... On assiste là bas à la même droitisation de l'opinion publique que chez nous, en plus violent. )
L’État mais aussi les colons qui sont armés et ultra violents...
Mais il existe une minorité de gens, très très peu, au sein même d'Israël qui lutte au coté des Palestiniens, c'est certain. Et ça laisse un espoir !

Bref !

J'suis fan de Boris Vian et en fait surtout de ses chansons ! Mais faudrait que je relise quelques romans !

Et euh, désolée de ma longue tartine géopolitique, tu dois connaitre cela aussi ! Mais j'ai pas pu m'empêcher !
Embarassed

En tout cas, merci de ton intérêt ! Smile
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interrogatoire ? Ca va faire mal ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum