La société des écrivains

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Thoutmes le Lun 28 Avr 2014 - 7:28

En fait j'avais envisagé une auto-édition et déjà mis le bouquin en forme pour du A5, en prenant tout un tas de précautions (chapitres en pages impaires, marge de la reliure, marge du bas, etc.). J'arrivais à quelque chose autour de 340-350 pages. C'est la version que je leur ai remise après acceptation de mon manuscrit.
Ils sont apparemment "dé-formaté" la version Word, et pas forcément telle que je l'aurais aimée : on passe à 300 pages avec des interlignes simples et une police de 11  au lieu de 12, ce qui me semble un peu trop tassé.
Assez curieusement, alors que j'avais fait plusieurs relectures, plus une assez sévère par une enseignante en retraite, j'ai tout de même retrouvé des répétitions et deux ou trois fautes de frappe qui nous avaient encore échappé.
Et enfin j'ai du me faire violence pour ne pas réécrire certaines phrases sous une forme légèrement différente !
C'est un travail usant...
 Moui...
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Suite de l'affaire et bilan provisoire

Message  Thoutmes le Mer 30 Avr 2014 - 10:24

J'ai signé le BAT (bon à tirer). Auparavant j'ai fait deux relectures avec des corrections, notamment pour des problèmes de césure et quelques autres détails de mise en page et/ou de modifications de phrases. Toujours avec une grande réactivité du responsable éditorial.

  • Petit problème finalement réglé : je trouvais que la police Times en taille 11 avec interlignes à 1 tassait un peu trop le texte, j'ai donc demandé à augmenter légèrement l'interlignage ou la police. Je me suis retrouvé directement avec du Times 12 et une quarantaine de pages supplémentaires (340 pages au lieu de 300) et un prix de vente augmenté de 5€ ! Je leur ai fait remarquer que c'était irréaliste et que ma remarque avait simplement valeur de suggestion, en ajoutant que si l'ouvrage était invendable je n'en subirais aucune conséquence, alors qu'eux... Au final l'ouvrage conservera son prix initial et sera en Times 12. Donc ils sont ouverts à la discussion et plutôt compréhensifs, mais je ne sais pas comment ça se serait passé si c'était à compte d'auteur (quoique le prix de vente figurait dans le contrat avec le nombre de pages indicatif).

Maintenant le responsable éditorial est sorti du circuit, et j'ai affaire à deux autres personnes : une responsable de la diffusion et une responsable "presse". J'ai contacté la première, elle semble tonique et efficace, m'a même indiqué ses dates de congés et la manière dont le remplacement serait assuré.
Ce qui m'inquiète un peu c'est l'absence, apparemment, d'un véritable commercial : la diffusion me semble plus appartenir au domaine de la logistique qu'à celui de la vente. Si c'est le cas (pas de commercial) ce sera à moi de faire ce boulot localement.
A suivre...
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Suite des relations avec la société des écrivains.

Message  Thoutmes le Ven 16 Mai 2014 - 17:16

Pour être utile à tous, du moins j'espère.
J'avais demandé une disponibilité du livre avant le 20 mai. J'ai reçu le 14 un carton de 50 exemplaires (10, contractuels, pour moi et 40 pour un libraire qui m'avait donné son accord préalable pour les dédicaces que je prévois le 23 mai). Qualité : parfaite, ainsi que l'emballage sous plastique par 3 exemplaires. Je suis un emm... mais je n'ai rien à redire, à un détail près : la couleur du texte de leur logo ne ressort pas du tout sur la première de couverture.
Je suis donc désormais en relations avec 3 personnes : la responsable de publication, la responsable "presse" et le maquettiste qui gère également le site Web. Les conditions commerciales offertes aux libraires et surfaces de vente sont dans le standard de la profession ; je l'ai vérifié parce que très clairement c'est moi qui vais faire la prospection commerciale locale... C'est à mon avis une des principales faiblesses de cet éditeur (normal puisqu'ils prennent peu de contrats à compte d'éditeur, donc ils ne sont pas gréés pour ça).
L'autre point faible porte sur le matériel promotionnel : le mail d'acceptation à compte d'éditeur mentionnait un "coup de coeur", je m'attendais donc à un bandeau promotionnel. Que nenni, c'est uniquement dans leur bulletin trimestriel. Je peux avoir des bandeaux mais en les payant (0,80€ pièce par 50 exemplaires) ; idem pour les affichettes destinées à annoncer les dédicaces (1€) : à ma charge !
Dieu merci, je ne paie pas les bouquins que je prévois pour les séances de dédicaces, ils les fournissent.
Je devrais toucher environ 3,60€ par livre acheté par mes soins et revendu, mais seulement 1,80€ pour ceux vendus par les libraires. Donc exit le bandeau promotionnel, ou seulement à titre démonstratif dans les vitrines.
Je prévois de commencer les contacts sérieux la semaine prochaine, je complèterai ce mémo avec l'aspect "presse" et la diffusion. Point important : les relations avec tous les acteurs de la SDE contactés jusqu'à ce jour sont excellentes, j'ai rarement besoin de les relancer.
Bon week-end à tous.
 farao
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau point de situation : catastrophe en cours ?

Message  Thoutmes le Mar 27 Mai 2014 - 12:19

Donc 40 exemplaires livrés le 15 à un libraire local dont 25 destinés à des dédicaces le 23 mai.
Un tas de messages types reçus de l'éditeur (communiqué de presse, présentation, affichette avec la couverture et la 4°, etc.).
Je commence à courir les libraires et hyper/supermarchés du coin (ceux qui vendent des livres) pour lancer les commandes. J'obtiens une superbe affiche (en PJ) et une séance de dédicaces dès le 31 mai à l'espace culturel du Leclerc voisin qui lance une première commande de 15 exemplaires le 17  mai "pour voir", et j'ai RV avec le journaliste de la presse locale demain (28 mai) pour un article le 30 mai.
Catastrophe : personne n'a reçu le moindre livre et j'ai passé ma journée d'hier à tenter de démêler la situation, ce qui n'est pas simple avec le pont de l'Ascension...
Il semblerait qu'il y ait eu du retard dans l'impression de l'ouvrage et que le premier lot de 40 ait été tiré à part. C'est du moins ce que l'on m'affirme. 15 exemplaires ont été envoyés par Chronopost aujourd'hui pour la dédicace du 31, mais il semblerait impossible d'en avoir plus pour l'instant !
J'en conclus donc naturellement que les 500 exemplaires du premier tirage ne l'ont pas été et qu'il est bien possible que les tirages soient faits "à la demande", ce qui serait hors contrat !
Le 23 j'ai vendu 28 livres sur les 40 du premier lot, plus 8 réservés ferme, j'ignore si le libraire concerné n'a pas vendu le reste depuis.
Faire une dédicace sur la journée avec 15 bouquins disponibles alors que le Leclerc en a déjà pré-vendus, je ne le sens pas bien...
Bref, si tout "baignait" jusqu'ici, je stresse pas mal depuis hier. Heureusement que je ne suis pas allé au-delà des points de vente locaux pour l'instant !
La suite au prochain numéro.
 No  pale
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  MémoireDuTemps le Mar 27 Mai 2014 - 13:26

vraiment désolée pour toi... l'éditeur ne doit pas être habitué à des auteurs qui vendent  chizz ... plus sérieusement, assure-toi que les éditions prévues au contrat sont bien réelles et te sont fournies lors des dédicaces prévues... s'il s'avère que la Société des Ecrivains a essayé de t'entourlouper, envoie-leur un recommandé et s'ils ne remplissent pas le contrat porte plainte très vite, car ce genre d'éditeurs peut plonger très vite et être en cessation de paiement.

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Thoutmes le Mar 27 Mai 2014 - 14:09

Merci pour tes remarques et suggestions. Il est certain que je vais suivre ça de très très près !
Ceci étant c'est un contrat à compte d'éditeur, c'est à lui de supporter le coût de l'impression et de respecter les clauses du contrat. S'il ne le fait pas c'est très ennuyeux pour moi mais ça ne me coûte rien, sauf de la frustration et du ridicule vis-à-vis des gens que je connais !
 Suspect
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Suite des relations avec la société des écrivains.

Message  Thoutmes le Lun 30 Juin 2014 - 19:32

Toujours pour l'édification du peuple écriveur...
La plus grande difficulté à laquelle j'aie été confronté a été la rupture de stock de mon livre !
Le contrat prévoit 500 exemplaires minimum, mais il est établi pour deux ans. Or après une première série de 40 livres vendus par une librairie locale et 85 par une grande surface (+ 30 par moi), la grande surface a passé commande de 200 exemplaires (oui, 200!).
Conséquence immédiate : l'éditeur n'ayant pas prévu l'impression de tant d'ouvrages dès le départ, les autres libraires et points de vente n'ont pu être servis, ce qui m'a posé (et me pose encore) des problèmes graves puisque je n'ai eu aucune information claire ni échéance précise de réimpression et que je ne pouvais plus solliciter aucun libraire ni en démarcher de nouveaux.
Une journée de dédicaces était prévue à Saumur le samedi 28, elle a failli être annulée : ce n'est que le jeudi que j'ai enfin appris que 30 exemplaires seraient livrés le vendredi 27 aux organisateurs. Résultat, une mauvaise préparation médiatique locale et des ventes "moyennes".
A ce jour mon principal problème réside dans l'absence de feed-back entre le service chargé de la diffusion (et donc des réimpressions et expéditions) et aussi bien moi-même que les structures de vente. Je pense, mais ce n'est qu'un avis, que les moyens de l'éditeur sont mal répartis entre la structure chargée des relations "presse" et celle chargée de tout ce qui touche à la diffusion. Je n'ai d'ailleurs qu'un seul interlocuteur pour chacune de ces deux structures.
A suivre !  clown
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  MémoireDuTemps le Lun 30 Juin 2014 - 22:08

Que disait ton contrat au sujet des premières impressions et des réimpressions ?
Cela ne m'étonne pas vraiment qu'ils soient en rupture, ils ne doivent pas être habitués à un volume important de vente en si peu de temps.
Je réfléchis à une petite enquête : comment se comporte ce genre d'éditeurs quand un livre édité à titre exceptionnel à compte d'éditeur réussit comme le tien à être très bien vendu ?

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Thoutmes le Lun 30 Juin 2014 - 22:43

Le contrat ne mentionne en fait que 500 exemplaires et porte sur deux ans. Il garantit la disponibilité du livre sur ces deux années (avec un stock minimum) et les réimpressions regroupées par minimum de 20 exemplaires. 
Il n'y a aucune indication de délai de réimpression, me semble-t-il, mais je vérifierai demain (c'est sur un autre PC).
Pour répondre à ta réflexion, je pense que le vrai problème pour l'éditeur est le risque financier : les points de vente ont une marge de 33% et un délai de paiement de 90 jours avec possibilité de retour des invendus. Tant que le volume est faible avec un nombre de points de vente réduit tout va bien, mais si un point de vente prend un très gros volume, ne les vend pas et les retourne au bout de 3 mois... Idem si l'auteur démarche une centaine de points de vente qui en prennent chacun 10 ou 15 sans les vendre...

J'imagine que le point bas du prix de revient pour un éditeur se situe autour d'une centaine d'exemplaires et que le risque minimal veut qu'il démarre avec une dizaine ou une quinzaine d'exemplaires sur quelques points de vente. En laissant ensuite à l'auteur le soin de faire le démarchage commercial il étale la demande dans le temps et peut gérer les invendus en les transférant d'un libraire à l'autre. Le tout avec un volume réduit.
Dans mon cas, le système a été perturbé parce que le livre s'est immédiatement bien vendu même si ce n'était que sur deux points de vente. L'hyper qui en a commandé 200 en vendait encore 5 par jour récemment et table sur les touristes en profitant des 3 mois d'été et des 3 mois de délai de paiement !
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Pilgrim le Mar 1 Juil 2014 - 16:20

Une rupture de stock... Mon rêve ! chizz 
Vraiment un très grand bravo pour ce beau succès !
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Thoutmes le Mar 1 Juil 2014 - 19:32

Pilgrim a écrit:Une rupture de stock... Mon rêve ! chizz 
Vraiment un très grand bravo pour ce beau succès !

Merci à toi Pilgrim !  pirat
D'abord j'ai l'impression d'avoir fait de la littérature un peu "commerciale" grâce au titre et au lieu de l'action, mais finalement ce qui compte c'est que ça intéresse des lecteurs !!!  clown
Quelques-uns que je ne connais pas (si, si, ça existe !) semblent avoir envie de venir visiter le coin. Tant pis pour eux !
Quoique... cette ville est vraiment intéressante, indépendamment du livre.
 farao
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Petit bilan sur la "SOCIETE des ECRIVAINS"

Message  Thoutmes le Lun 18 Aoû 2014 - 8:20

Mon livre est officiellement sorti le 18 mai, nous sommes le 18 août, un petit bilan est donc envisageable.
Rappel : j'ai été publié à compte d'éditeur, pas à compte d'auteur plus ou moins déguisé !

  • Recommanderais-je cet éditeur ?
  • Je ne le déconseillerais pas formellement (à compte d'éditeur, bien sûr) mais je ne le proposerais pas en première option.

Pourquoi ?
Commençons par les points positifs, sans revenir sur tout ce que j'ai déjà expliqué dans les posts précédents.

  • Efficacité du responsable de la mise en page, échanges rapides.
  • Délais tenus (à peu de chose près) : je souhaitais une sortie avant la mi-mai alors que je n'ai signé le contrat que vers le 20 février si ma mémoire est bonne.
  • Mes demandes ont pratiquement toutes été prises en compte, y compris le prix de vente du livre, alors que j'avais fait passer la police ce caractères de 11 à 12 et donc le nombre de pages de 292 à 327 (augmentation de 3€ du prix de vente, que j'ai pu faire annuler. Mais attention pour ceux qui publient à compte d'auteur !).
  • Diffusion simultanée papier, ebook (Kindle, epub, pdf).
  • Contrat amendé en fonction de mes exigences (droits de réadaptation, etc.).
  • Droits d'auteur immédiatement dans la norme (10%). Nombre d'exemplaires de l'auteur : 10
  • Une responsable de la publication, une responsable "presse", un webmestre, tous bien identifiés.
  • Une assez bonne veille "presse" : les informations parues à propos du livre m'ont été communiquées. C'est le cas par exemple d'un article paru en août dans la presse régionale.
  • Pas de vraie difficulté à récupérer gratuitement les exemplaires que j'ai utilisés pour promouvoir la diffusion du livre (responsables des boutiques du château de Chinon ou de l'abbaye de Fontevraud par exemple).

Les points négatifs :

  • L'éditeur est clairement gréé pour "gérer" des publications à compte d'auteur. Ce qui suit découle directement de cette situation.
  • Le plus gros problème, à mon sens, est l'absence de feedback : depuis la sortie du livre je suis dans l'incapacité de savoir ce qui a été fait ou pas, avec qui, et à quel moment.
  • La diffusion "presse" est maigrelette : j'ai fait moi-même une liste de diffusion après avoir reçu celle qui m'était proposée et qui comprenait quelques bizarreries... Je ne suis pas certain que des exemplaires aient été envoyés, peut-être seulement un courrier. En revanche je n'ai eu aucune difficulté à faire envoyer des exemplaires à des blogueurs intéressants.
  • Il n'y a pas de liste des sites Web ou blogs sur lesquels il faut être présent, ni sur la manière d'y valoriser un ouvrage. Pas d'appui dans ce domaine
  • Pas d'aide à la valorisation des commentaires sur Amazon, Fnac et autres. Ce que font (très visiblement) de nombreux éditeurs.
  • Les envois de livres sont gérés par Publibook, pas tout-à-fait en interne donc, ce qui a causé pas mal de difficultés d'approvisionnement. Alors qu'il y a de nouveau des livres en stock, je sais qu'un point de vente attendait un réapprovisionnement depuis une dizaine de jours. Je lui en ai apporté 5 (à me restituer) vendredi dernier pour le dépanner ! Ce problème s'est vérifié à plusieurs reprises, dans d'autres points de vente. Et pour Amazon ! (J'ai fait 3 relances par email avant que le problème soit réglé).
  • Mon livre a bénéficié d'un "coup de cœur" du comité de lecture. Mention en est faite dans la fiche de diffusion à la presse. ça devait également figurer dans le mensuel d'information de l'éditeur, mais ce n'est pas le cas (oubli ? mauvaise coordination ?). De même, l'annonce de sa sortie a été faite en page 7 du mensuel d'avril... pour une sortie effective le 18 mai... Je garde ça en réserve pour le cas où je souhaiterais changer d'éditeur avant le terme du contrat.
  • Ce fameux "coup de cœur" n'apparaît nulle part ailleurs que dans la fiche "presse". Si je souhaite des bandeaux pour le mentionner (c'est à la mode), je dois les acheter !
  • Enfin, comme le soulignait Paco dans un de ses posts, j'ai eu quelques difficultés avec la responsable "polars" d'une grande librairie de Tours qui refusait de me recevoir, au motif que c'était à l'éditeur de la contacter. Il m'a fallu beaucoup de persévérance (et surtout de patience avant de lancer la machine à baffes !) pour lui expliquer que ce n'était pas un livre à compte d'auteur et que j'allais demander à l'éditeur de la rappeler directement ! (Cette librairie apparaît pourtant dans la liste des partenaires de Sté des écrivains...).

En résumé, je n'ai aucune raison d'être profondément mécontent de mon choix d'éditeur, mais d'excellentes raisons d'en préférer un autre si l'opportunité s'en présente. La Société des écrivains publie trop d'ouvrages pour en assurer un vrai suivi et une vraie promotion. Les quantités vendues, pour la plupart des ouvrages qu'elle publie, sont trop faibles pour assurer des marges correctes malgré l'appel au financement direct par la plupart (?) des auteurs.
Cette situation ne lui permet donc pas de consacrer du temps et des moyens à une véritable promotion des livres publiés à compte d'éditeur. Et son passé pèse aussi dans la balance (cf. expérience de Tours).
 farao
avatar
Thoutmes
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 69
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Héhé...
Votre talent : Aucun
Points : 128
Date d'inscription : 07/02/2014

http://cavespainctes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Adeline le Mer 14 Juin 2017 - 10:43

Pacô a écrit:
Nouvelle enquête ImperialDream.
Bonjour,
Nous entendons bien les critiques adressées à notre encontre.
Néanmoins, depuis le rachat de la Société des Écrivains par le groupe AParis, son offre a considérablement évolué afin de répondre au mieux aux attentes de ses auteurs.
Ainsi, la Société des Écrivains propose dorénavant une gamme de services beaucoup plus complète dans l’optique d’accompagner les auteurs dans chaque étape de leur vie d’écrivain. À savoir :
La publication de leur ouvrage
Une mise en page professionnelle
Une correction complète du texte
Une rédaction de la quatrième de couverture
Une couverture personnalisée
Un accompagnement au quotidien

Sa diffusion
Conversion de votre livre au format ePub
Création d'un site Internet dédié à votre livre
Large diffusion grâce au référencement Dilicom (10 000 points de vente)
Un service diffusion renforcé
Mise en vente sur les sites de vente en ligne
Gestion d'un stock de 500 exemplaires libraires

Sa promotion
Inscription à 10 salons régionaux
Invitation aux grands salons nationaux
Campagne promotionnelle sur Facebook
Service de presse
Pack complet d'accessoires

En outre, l’une des valeurs clé de notre maison d’édition est la transparence. Ainsi tous les auteurs ayant déposé leur manuscrit auprès de la Société des Écrivains sont contactés par téléphone par notre éditeur afin de les éclairer sur notre offre. Cet entretien téléphonique permet aux auteurs d’avoir toutes les cartes en main pour nous comparer à nos concurrents et effectuer leur choix en conséquence.
Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignements sur notre collection, n’hésitez pas à écrire à client@societedesecrivains.com. Nos équipes vous recontacteront dans les plus brefs délais.
À très bientôt !
L’équipe de la Société des Écrivains.
avatar
Adeline
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 1
Votre talent : Dessin
Points : 0
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La société des écrivains

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum