Avez-vous voté aux cantonales ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Marie D le Mer 23 Mar 2011 - 21:12

J'ai voté, mais ni pour l'UMP, ni pour le PS, ni pour le FN. Non, moi j'ai voté vert. Ça ne sert strictement à rien, mais j'assume. Je trouve leur programme plus intéressant que les autres, et comme ils n'ont jamais eu de réel pouvoir, on ne sait s'ils tiendraient leur promesse. Au moins on peut espérer que si, c'est plus la peine d'y penser pour les autres...

Vote sanction? Je me demande. Pour moi les derniers à voter sont les "extrémistes", donc forcément, peu de votants, beaucoup pour le FN. La sanction, elle est dans l'abstention, pas dans le vote. Quelque part donc je suis d'accord avec MrSonge, mais je doute qu'une grève du vote soit suffisamment efficace, car comme le dit Pacô ça pourrait nous nuire...

Et j'ai toujours été contre l'intégration de la France dans l'Europe, mon opinion n'a pas changé. Je rejoint MrSonge là-dessus...
avatar
Marie D
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 646
Age : 31
Localisation : A la bibliothèque
Emploi/loisirs : doctorante; en cours de rédaction de thèse, et prof d'archéologie à la fac à l'occasion^^
Votre talent : Écriture
Points : 387
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  B. le Jeu 24 Mar 2011 - 14:50

Vous ne connaissez pas la meilleure ?

Mardi soir, j'ai reçu un appel sur mon fixe d'un serveur automatique qui disait ceci :
"Bonjour, ici Alain Juppé. Avez-vous pensé aux cantonales..."
J'ai raccroché avant d'en écouter davantage, ulcérée d'être dérangée chez moi par un "robot" qui fait de la pub pour un parti politique !
(Précision : Juppé est maire de Bordeaux.)

D'ailleurs, ça me fait penser qu'il faut que j'aille faire passer ma ligne sur liste rouge. Je n'ai que des appels à la noix en ce moment, des sociétés qui veulent me vendre des trucs, mais le coup de la demande d'aller voter pour l'UMP, ça, encore jamais. C'est insupportable.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Laumie le Jeu 24 Mar 2011 - 16:26

Logiquement quand t'as une box, t'as la présentation du numéro d'activée. Si t'es chez Orange, c'est "appel anonyme" et si t'es chez SFR, c'est "0000000000" avant le numéro. Donc ça t'évite de décrocher ^^

Mais effectivement, passer sur liste rouge est plus simple ^^

Je crois qu'on avait eu Alain Rousset nous, à l'époque, qui nous avait "téléphoné" pour faire sa pub. Ils en sont rendus à démarcher les gens par téléphone, c'est pitoyable ...
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Marie D le Jeu 24 Mar 2011 - 17:36

Ah moi j'ai eu la lettre d'Alain Juppé, pas le coup de téléphone. C'est vraiment pitoyable...


Dis Barbara tu es de quel coin exactement? Bordeaux même ou la banlieue?
avatar
Marie D
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 646
Age : 31
Localisation : A la bibliothèque
Emploi/loisirs : doctorante; en cours de rédaction de thèse, et prof d'archéologie à la fac à l'occasion^^
Votre talent : Écriture
Points : 387
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Pacô le Jeu 24 Mar 2011 - 18:38

MrSonge a écrit:
Je ne suis pas un spécialiste mais... j'ai de la peine à voir en quoi l'Europe pourrait changer quelque chose au niveau de l'éducation, du social (excepter les passoires de vos non-frontières européennes xD), et surtout... de l'agricole ! Visiblement, sur ce dernier point la France semble partagée. Les agriculteurs passent leur temps à dire que l'Europe est un fléau pour eux. Et le reste de la population tente de les persuader, à coups de statistiques, que non, non, non c'est une illusion, car tout va bien. Ou tout ira bientôt bien. Quand ? Bientôt. Vous verrez. Vous ne voyez pas ? Essayez plus fort.
Hum... alors là tu parles un brin sans savoir ^_^.
Le domaine agricole, après le métal et le charbon, fut le second domaine clef de l'Union Européenne. Cette politique se caractérise surtout par la Politique Agricole Commune qui a permis aux petits paysans, même les plus perdus au fin fond de l'Auvergne, de s'ouvrir à un marché international et surtout de ne plus subir les aléas des sécheresses - comme en 1976 où nombre d'exploitants avaient mis la clef sous la porte.
Pour avoir un papa qui travaille dans un centre de gestion agricole, le PAC est l'un des meilleurs système économique mis en place pour les agriculteurs - et qui a sauvé beaucoup de têtes en 2003.

Mais ce que tu dis est vrai : les paysans n'aiment pas l'Europe - comme la plupart des paysans vote communiste ou frontiste. Et là encore, c'est le résultat d'une très mauvaise communication : on ne leur dit pas que la PAC est européenne - beaucoup l'ignorent encore aujourd'hui - par contre on leur dit qu'une des nouvelles taxes est européenne, alors que la moitié rentre dans les caisses de l'État Français.
En fait la PAC a permis aux activités agricoles de se maintenir à 2-3% ; sans elles, on estime qu'elle serait tombée à moins de 1% et que nos produits alimentaires de base (blés, légumes etc.) seraient encore plus américains - ou depuis quelques années, latinos.

Par ailleurs, depuis la PAC, les céréales français concurrencent les céréales américains - ce qui n'était pas le cas en 1970.
Je veux dire par là que, encore une fois, beaucoup de gens pestent contre l'Europe, voient en elle le démon qui leur vole leur argent, mais ils ne comprennent bien souvent pas que la moitié des taxes qu'ils payent vont à l'état français - qui se garde bien de le préciser - mais par contre tous les problèmes sont issus de l'Europe. Ce qui est faux, le plus souvent.
Il y avait un super bon discours de Bernard Poignant - non pas de la famille - à ce propos à l'Assemblée de Strasbourg pour clarifier les choses où il demandait aux dirigeants étatiques d'être plus transparents sur les activités de l'Europe car ils nourrissaient, selon lui, leur fièvre de nationalisme en répercutant toutes les fautes sur l'Europe et non sur l'échec de leur propre politique.

Ceci étant, comme tu dis MrSonge, si nous n'étions jamais entrés en Europe, nous aurions une économie ras les pâquerettes - surtout lorsque tu sais qu'à présent, un actif sur trois peut travailler grâce à l'Europe. Et rien que pour la "bulle de paix" qu'elle a instaurée, une bulle de paix de 70 ans, ce qui n'est pas rien dans l'Histoire, je trouve que ça vaut le coup.
Même chose, sans vouloir être mesquin, la Suisse n'a jamais tellement souffert des guerres, même pas tellement de la seconde, puisque son espace banquier lui faisait profiter d'une neutralité que tout chef politique - même dictateur - avait intérêt à respecter. Ce qui n'est pas le cas pour tous les pays Wink.

Et enfin, tu dis que nous aurions du appeler "L'Union Européenne" avec des connotations économiques... bien si tu te souviens de tes cours d'histoire, elle se nommait à l'origine CECA : Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier. Puis ensuite CEE : Communauté Économique Européenne.
L'Europe ne s'en cache pas - et De Gaulle voulait qu'elle en reste ainsi : elle s'est fondée uniquement sur une collaboration économique.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Jeu 24 Mar 2011 - 19:04

C'est bien ce que je lui reproche. À l'époque de la CECA ou de la CEE, on s'assumait comme simple conglomérat de pays qui demandent une béquille économique à plus grand qu'eux. À présent, on essaye de nous faire avaler une Europe qui n'est pas seulement une Europe de l'économie mais une Europe totale. Il faut penser Europe, raisonner Europe, s'introspecter Europe, rêver Europe, et ce sur tous les plans, que ce soit culturel, politique, social, humanitaire, etc...

Encore que, parler de l'Europe économique, c'est bien m'enfin, il n'en reste pas moins qu'une partie des pays qui la composent végètent dans une semi-déroute risible (les PIGS, et d'autres, qui refusent encore d'admettre publiquement l'état critique de leur économie). On pourrait donc parler de succès mitigé quand à l'entraide économique de l'Europe, bien qu'après tout, dans le fond, sans doute, l'Union fasse la force. J'attends de voir comment elle sortira ses petits pays bras-cassés de leur situation pour me prononcer, mais on peut toujours rêver au succès ! ^^
Mais en gros, votre Europe, c'est une éducatrice économique. Quand la France sera assez grande pour se débrouiller toute seule du côté du portefeuille, elle pourra sans grand dommage quitter la Communauté qui n'aura plus rien à lui apporter... Pourquoi pas, après tout. On ne jette pas la pierre aux démunis qui cherchent l'aide sociale, ce serait le comble ! xD

Cela dit, je ne suis pas contre l'Europe, je m'en fous éperdument, comme tu l'as dit, je suis dans un pays qui peut aisément s'en passer, et qui ne se l'est pas fait dire deux fois. Je trouve juste vomitif la manière dont ladite Europe a été présentée aux français, en particulier. On aurait annoncé la venue du Messie qu'on y aurait mis sans doute moins d'enthousiasme, de délire communautaire, de paillettes, et surtout d'hypocrisie dans le sens que cette Europe était présentée comme inéluctable, comme une cristallisation du Bien en soi, et comme, en gros, la 8ème merveille du monde. Bref, on ne donnait pas réellement le choix aux citoyens. On leur a vendu l'Europe sans leur demander leur avis, puisqu'on avait déjà manigancé de manière à ce que tous ceux qui disent "non" soient automatiquement jeté dans le bac sans fond des réactionnaires à la con. Les gens ont cru faire un choix en votant pour l'Europe, mais en fait ce n'était qu'une illusion de choix, elle était déjà programmée comme nécessaire avant même que les bulletins ne volent vers les urnes. Évidemment, un machin qui tombe du ciel et qui est pré-approuvé par la société, ça ne pouvait que me donner des aigreurs d'estomac par avance. Si j'avais pu voter, rien que pour ça, j'aurais voté "non". Parce que dans le fond, le "non" est toujours beaucoup plus rigolo que le "oui", et j'aime bien faire bisquer les grands pontes du Progrès Irréversible et de la Grande Marche Forcée de l'Humanité vers l'Harmonie Totale.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Pacô le Jeu 24 Mar 2011 - 19:41

Et après, Hugo fantasme sur sa réalité Rolling Eyes.

Personnellement, je ne vois pas de grand mensonge de l'Europe ; je vois surtout un "non" à la constitution européenne qui a détruit des mois de travail parce que des français ont cru bon montrer une dernière fois qu'ils étaient un peuple jamais d'accord avec les autres.
Plus tard, les portugais - me semble-t-il - ont suivi notre chemin, mais en partie parce que les français avaient déjà dit "non".

Très sincèrement, je pense qu'actuellement, il faut nous dépasser du cadre de la nation : la nation ne sert à rien. Comme "être français" rime de moins en moins avec ce que l'on pouvait croire encore il y a cinquante ans. On n'écoute de la musique anglo-saxonne, on mange des hamburgers américains, les chinois investissent par milliers nos bancs d'école, un français sur quatre (voire un sur trois) part à l'étranger au moins une fois par an, et j'en passe.
Pour moi, la nation française n'a plus de sens ; pas plus que la nation allemande ou espagnole. La seule barrière demeure encore la langue - et encore, on apprend de l'autre - mais la Suisse peut en connaître un morceau sur le mélange des langues au sein d'un même état.

L'Europe me paraît donc la prochaine alternative, la prochaine étape de notre destinée : comme avant il y avait les duchés de Bourgogne et d'Aquitaine qui se sont rassemblés sous la couronne de France, je dirais qu'à présent les anciennes "nations" rivales ne pourraient que se rassembler vers un plus gros conglomérat fédérateur : l'Union Européenne - à la manière des États-Unis.
Et oui : l'économie fut la base de l'Europe. Mais n'oublions pas que l'économie est base de sociologie : elle fut un premier pas, une première étape, et à présent il faut viser plus de mélange : le multi-culturisme. Le multi-culturisme est la base de tout, comme les romains, les francs, les celtes ou encore les arabes ont donné naissance au peuple français il y a plus de 1500 ans, je dirais que les peuples anglais, allemands, espagnols, français, italiens etc. ne pourraient que donner naissance au peuple européen et que nous devrions tous aller à la rencontre de cette nouvelle réalité plutôt que de continuer à la renier sous d'illustres arguments "rancuniers".
Je considère par ailleurs qu'un territoire ne peut "appartenir" à une nation ; je suis rigoureusement contre qu'un peuple ne puisse pas accéder à un territoire sous prétexte qu'il n'était pas là le premier : car c'est pour moi revenir à un instinct bassement sauvage.
Et selon moi, l'homme évolue et gagne en maturité : il doit refouler cet instinct sauvage, comme il a déjà révoqué les chefs de meute, puis de guerre puis les rois, il doit à présent révoquer ce principe de "territoire" comme un vulgaire animal le ferait en urinant sur un tronc d'arbre, et penser de plus en plus au multi-culturisme par un échange à outrance...

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Jeu 24 Mar 2011 - 20:07

Personnellement, je ne vois pas de grand mensonge de l'Europe ; je vois surtout un "non" à la constitution européenne qui a détruit des mois de travail parce que des français ont cru bon montrer une dernière fois qu'ils étaient un peuple jamais d'accord avec les autres.
Et alors, vous en faites partie, de l'Europe, non ? Il fallait bien que certains aient l'impression de prendre part à l'affaire en disant non à quelque chose. Quelque chose de modifiable, bien sûr, quelque chose qui puisse être changer, évidemment. Pas question de dire "non" à autre chose que des réalités transformables, maléables, qu'on peut tordre dans le sens que l'on veut. Là, oui, c'est amusant de dire "non", on a l'impression d'être important. Puérilité. Il n'en reste pas moins que sur le fond, le peuple français, ou du moins ceux qui s'exprimaient à ce moment, s'est unanimement prosterné face au projet de l'Europe, à tel point que lui dire "non" en bloc, c'est forcément en usant d'arguments «rancuniers».
Inquisition, diabolisation, bûcher.

Comme "être français" rime de moins en moins avec ce que l'on pouvait croire encore il y a cinquante ans. On n'écoute de la musique anglo-saxonne, on mange des hamburgers américains, les chinois investissent par milliers nos bancs d'école, un français sur quatre (voire un sur trois) part à l'étranger au moins une fois par an, et j'en passe.
Pour moi, la nation française n'a plus de sens ; pas plus que la nation allemande ou espagnole. La seule barrière demeure encore la langue - et encore, on apprend de l'autre - mais la Suisse peut en connaître un morceau sur le mélange des langues au sein d'un même état.
Eh bien c'est drôle mais toutes ces horreurs que tu sembles considérer comme des progrès... moi je les vois comme des métastases. Comme quoi, c'est une question de point de vue. Ce n'est pas parce que la majorité des gens écoute de la "musique" anglo-saxonne, mange des hamburgers, et s'assoient à côté d'un chinois à l'école qu'il faut forcément considérer que cela signifie l'arrêt de mort de la nation. C'est précisément ce genre de dérive ridicule qui nourrissent les pertes totales de repères dont sont victimes les jeunes occidentaux.
Quant au mélange des langues... en effet, je suis bien placé pour dire à quel point c'est chiant de vivre dans un pays officiellement trilingue. Je souhaite à la France de garder son français le plus longtemps possible. Laughing

Le multi-culturisme est la base de tout, comme les romains, les francs, les celtes ou encore les arabes ont donné naissance au peuple français il y a plus de 1500 ans, je dirais que les peuples anglais, allemands, espagnols, français, italiens etc. ne pourraient que donner naissance au peuple européen et que nous devrions tous aller à la rencontre de cette nouvelle réalité plutôt que de continuer à la renier sous d'illustres arguments "rancuniers".
Tu confonds le multi-culturisme assimilé, qui était celui des romains, qui fut celui de l'Espagne, et la bouillie pluriculturelle qu'on veut nous faire avaler actuellement sous ce même nom. Pas besoin d'arrêter de considérer la culture de son propre pays comme singulière, pour le multi-culturisme, pas besoin de nier ou d'essayer d'aplanir les différences culturelles, comme on le fait aujourd'hui, au contraire, le multi-culturisme commencent par le reconnaissances des différences culturelles (multi !). Ensuite viennent les influences, les émulations, etc... Pas avant. Aujourd'hui, la pluralité culturelle c'est : toutes les culturelles pareilles, réunies sans la grande baignoire indistincte d'une utopique culture mondiale, sur modèle américain puant, comme de juste. À ça, je dis non. Et aucun exemple de cette merde existe dans l'histoire, à commencer par le multi-culturalisme de l'Empire Romain qui était à l'opposé exacte de la soupe d'indifférenciation générale qui est la notre, ou que certains appellent naïvement de leurs veux.

Quant à la suppression des territoires, je vois mal comment on peut en faire autre chose qu'une douce lubie... On s'organise comment, sans territoire ? Et puis ça arrangerait qui que le territoire français soit à tout le monde ? Personne... Et puis ça arrangerait qui, que le territoire du Botswana soit à tout le monde ? Qui a réellement envie d'aller s'installer là-bas ? On fait quoi, sans territoire ? On gère comment les migrations massives que cela pourrait engendrer ? D'ailleurs, toute idée de gouvernement implique un objet gouverné, et tout objet gouverné implique un territoire gouverné. Et à quoi bon avoir un territoire gouverné, si la notion même de territoire n'existe plus, puisque tout le monde pourrait aller et venir comme bon lui semble sans rendre de compte à personne, puisque personne n'a de légitimité gouvernementale sur un territoire... on tourne en rond ! xD

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Laumie le Ven 25 Mar 2011 - 1:01

Bon, pour votre débat sur l'Europe, je voudrais juste faire remarquer ceci : les Français ont dit non à la Constitution Européenne parce qu'on ne connaît pas l'Europe et parce que cette fameuse Constitution nous aurait été expliqué en Chinois qu'on l'aurait mieux comprise.

Tout ce qu'on peut entendre sur l'Europe, c'est cette fameuse PAC dont les petits exploitants ne sont pas satisfaits (et crois-moi Pacô, malgré tout ce que tu pourras dire dessus, tu ne me feras pas croire que c'est un bienfait. J'ai eu des exemples sous les yeux.) contrairement à ces chers gros exploitants de maïs (puisque mon département, c'est les pins et le maïs).

Maintenant, peut-on en revenir aux Cantonales ?? ^^ (Et vous pouvez continuer à débattre sur l'Europe dans le topic adapté Razz)
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Pacô le Ven 25 Mar 2011 - 20:27

MrSonge : Je ne dis pas que toutes les nouvelles cultures sont une bonne chose, toute évolution n'est jamais bénéfique, je dresse simplement le constat : la culture française que le FN - par exemple - défend n'existe plus. Tu auras beau battre des ailes, pleurer toutes les larmes de ton corps etc. il n'en reste pas moins que si l'on compare les ventes de Lady Gaga par rapport à celles de Chopin sur l'année écoulée, la chanteuse pop devance allègrement. Que proposes-tu ? Que l'on fasse l'autruche et qu'on méprise l'ensemble de la société en disant que ce sont tous des cons ? Je ne crois pas. Comme certains ont du regretter au XIIème siècle qu'on délaisse la culture romane pour une approche beaucoup plus gothique, je suis de ceux qui pensent plutôt qu'il faut vivre avec son temps, sans pour autant renier les souvenirs culturels du passé. Je ne suis pas du tout honteux d'écouter du Lady Gaga, mais j'ai aussi un petit plaisir à savourer l'une des quatre saisons de Vivaldi. Wink
Ce que je veux donc tout simplement dire, c'est que notre société a évolué, comme elle a évolué à l'époque où les duchés se sont unifiés : peut-être qu'à l'époque, l'on considérait, qu'en étant dijonnais, être frère d'un bordelais posait quelques problèmes culturels, il n'est aujourd'hui plus du tout un problème de dire qu'un bordelais et un dijonnais sont tout deux français.
Je ne vois donc pas le problème d'imaginer que plus tard un français et un allemand soient considérés européens.

Par ailleurs, aujourd'hui nous blessons le multi-culturisme avec l'impérialisme américain et chinois - quoique je ne trouve pas désagréable d'être assis à côté d'un chinois à la fac ^^. Ce n'est pas une affaire d'Europe. Néanmoins, ces deux aspects culturels renforcent l'idée qu'aujourd'hui nous vivons dans un monde qui souffre de plus en plus de sa solitude culturelle : il a besoin de s'ouvrir et de connaître toujours plus - d'où l'essor des réseaux sociaux et d'Internet en général. Et cet impérialisme est même parfois nécessaire pour faire ressurgir des cultures oubliées, en signe de résistance. Le multi-culturisme est à mon sens le seul aboutissant à l'épanouissement identitaire. Le nationalisme n'est qu'un essoufflement du soi, la fatigue d'être soi dirait Alain Ehrenberg, qui nous pousse naturellement à restreindre notre dimension culturelle pour n'en choisir qu'une. C'est ce que nous propose le Front National, et je n'adhère pas à cette vision de la société car elle sous-entend que la restriction rejette l'autre culture. Cette idée poussée à outrance, renforce certes l'idée d'être français, mais ensuite l'idée d'être Auvergnat, puis d'être bourbonnais.
Au contraire, l'homme doit lutter contre cet essoufflement culturel : peut-être pas en se goinfrant chez Macdonald, mais surtout pas en croyant revenir aux "valeurs françaises" qui sont de toute manière infondées et de plus en plus inexistantes - comme les valeurs bourguignonnes ou d'Aquitaine ont totalement disparu.

Non, l'Europe doit contribuer à la résistance culturelle, à "l'affrontement culturel" avec l'impérialisme américain et chinois, en révélant un certain multi-culturisme : ce que la France est à seule incapable de faire, car, comme pour l'économie, il faut mutualiser les moyens - la division affaiblissant.
Ce que je soupçonne être pour toi le "mensonge" européen, n'est pour moi qu'un moyen subtile de faire aimer l'Europe. Tout ce que je viens de dire plus haut est malheureusement un vaste charabia pour le citoyen moyen - ce qui ne veut pourtant pas dire que ce n'est pas une chose sensée et fondée.
Je soupçonne donc l'Europe à se construire sur un principe Rousseau-iste qui lui vaut certainement plusieurs torts : si le peuple ne comprend pas la nécessité de cette union, forçons-le.
Ceci étant dit, la valeur "absolutiste" est moindre dans cette situation là, puisqu'il n'y a pas qu'un seul dirigeant de l'Europe, mais une Assemblée que de toute manière les peuples boudent.

Il n'en reste pas moins qu'actuellement, l'Europe nous a donné énormément d'avantages. Couper le cordon maintenant, ce serait tout simplement arrêter un traitement anti-rhum sur trois mois au bout d'un seul : ce serait être inefficace voire augmenter les risques du fameux rhum.

Laumie : Non, la PAC est une véritable aide pour les agriculteurs, bien qu'ils n'en soient pas malheureusement très conscients.
Il faudrait alors dire pourquoi, je suppose.

La première utilité de la PAC est d'assurer la productivité agricole européenne - et notamment celle française - face aux marchés internationaux. Une politique qui a - à titre d'exemple - convaincu MacDonald à se fournir sur les marchés européens plutôt qu'américains pour leurs restaurants européens.
En second, la PAC stabilise le marché agricole : elle coordonne l'apport de marchandises européennes pour que ce ne soit pas l'anarchie économique. Pour faire plus simple... imagine que par exemple tu débarques dans un magasin et que tu trouves tous les rayonnages en bordel, avec des produits qui s'empilent les uns sur les autres, qui s'écrasent et qui sont à la limite de tomber des rayonnages. Serais-tu tentée d'en acheter un ? C'était l'une des principales problématiques exposées lors du Traité de Rome en 1957 : le marché européen était désorganisé et chaque pays y allait de sa petite promotion, de sa petite diffusion, de sa petite taxe etc. La PAC régule alors ce marché et permet de palier à cette désorganisation en ré-affirmant la qualité européenne, en structurant le marché agricole et en faisant bénéficier à chaque pays membre de son "aura" économique.
Depuis 1962 - date à laquelle la PAC a été mise en vigueur - le marché agricole français a eu une augmentation de plus de 45%.

Par là même, lorsque les pays européens vendaient avant 1962 leurs produits, il n'y avait aucune mesure de sécurité et de garantie des denrées ; ce qui affaiblissait profondément le marché français.
Aujourd'hui, les agriculteurs sont soumis à quelques contraintes sanitaires mais les produits sur le marché mondial sont assurés.

Enfin - et surtout - le considérable avantage de la PAC est, je cite : "d’assurer un niveau de vie équitable à la population agricole". Autrement dit, l'argument du "de toute façon ce sont que les riches qui en profitent" est infondé et essuyé. Au contraire, depuis les amendements de 1978, et ce dont je parlais pour la sécheresse de 1976, les agriculteurs sont assurés de percevoir un revenu minimum au cas où leurs productions subissaient des catastrophes qui réduisaient leur capital agricole au néant : sécheresse, inondation, incendie etc.
Avant la PAC, si tu perdais ta production à cause d'un effroyable incendie, les assurances ne remboursaient qu'une partie des récoltes, c'est-à-dire les moyens déployés pour parvenir à cette récolte, mais pas de quoi te faire vivre décemment jusqu'à la prochaine saison. Et seuls les plus riches avaient justement droit à une assurance : les autres n'avaient plus que leurs yeux pour pleurer.
Aujourd'hui, l'Europe te verse une indemnité suffisante pour te retourner l'année d'après ; ce en comblant le déficit entre la vente et la production. C'est une sorte d'assurance gratuite, pour tous.

Ce qui est inquiétant pour l'Union Européenne, c'est que beaucoup parlent sur elle, mais personne ne sait exactement ce qu'elle fait. C'est trop loin, trop haut...
Comme dirait le proverbe chinois :
"Quand le sage pointe du doigt la Lune, l'idiot ne regarde que le doigt."

Or la plupart des agriculteurs - et je ne dis pas tous ; par ailleurs la majeure partie de ceux qui pestent contre la PAC, ce sont ceux qui touchent l'aide européenne (ils en voudraient plus) - ne comprennent tout simplement pas que c'est une avancée économique énorme que de garantir la vente de ses productions - autre que sur le simple territoire français déjà envahi par les autres exploitants concurrents - et en plus de cette garantie, savoir qu'en cas de catastrophe, une aide sera versée pour sauver l'exploitation.
Sincèrement, c'est quoi les arguments - autre que "l'Europe nous entube" Razz - qui pourraient à la rigueur nous faire dire que la PAC est une mauvaise chose pour l'agriculteur ?


Et cette discussion sur l'Europe a toute sa place : il ne s'agit pas simplement de répondre par "oui" ou "non", sinon nous n'irions pas loin, mais d'orienter aussi nos réponses sur le "pourquoi" et sur notre ressenti vis-à-vis de la montée du FN.
Et, jusqu'à preuve du contraire, le retrait de la France de l'Europe est l'un des traits fondamentaux du programme de Marine Lepen ; j'expose ainsi mes craintes. Wink

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Ven 25 Mar 2011 - 21:17

la culture française que le FN - par exemple - défend n'existe plus.
Je suis assez d'accord avec cela. Mais sur quoi te fondes-tu pour considérer que c'est un progrès, un bien, ou quoique ce soit d'autre qu'une évaporation pure et simple, assez préoccupante au demeurant ?

Tu auras beau battre des ailes, pleurer toutes les larmes de ton corps etc. il n'en reste pas moins que si l'on compare les ventes de Lady Gaga par rapport à celles de Chopin sur l'année écoulée, la chanteuse pop devance allègrement.
Et alors ? D'abord, Chopin ne fait pas partie du patrimoine culturel français, puisqu'il est polonais, ensuite, moi je te parle de culture, toi tu me parles de ventes... quel rapport ? xD Au XIXème siècle, on lisait plus Eugène Sue que Flaubert et Baudelaire. Pourtant, la culture est de leur côté, et pas du côté des ventes.

Comme certains ont du regretter au XIIème siècle qu'on délaisse la culture romane pour une approche beaucoup plus gothique, je suis de ceux qui pensent plutôt qu'il faut vivre avec son temps, sans pour autant renier les souvenirs culturels du passé.
Tu sais ce que disait Baudelaire : vivre avec son temps c'est le plus intime souhait de ceux qui ne seront jamais des artistes. Je n'espère pas en devenir un... mais j'aime mieux me donner ma chance ! ^^
Là encore, on mélange tout. Je parle de culture, toi tu essayes de me faire avaler que la merde commerciale peut remplacer légitimement la culture. Le gothique, comme le roman, c'est du solide, de l'art véritable. De même que le romantisme par rapport aux tragédies de Racine, et de même que la peinture de Picasso par rapport à celle de Renoir. En revanche, là, toi, tu fais une comparaison absurde. À l'époque de Renoir, ça serait revenu à dire que la culture moderne c'est l'art pompier, digne descendant du néoclassisme. Or on sait tous, à présent, que les pompiers sont oubliés et que c'est les impressionnistes qui triomphent. Donc en un mot comme en cent, je ne vois pas bien où tu veux en venir, avec cette comparaison. Lady Gaga est un sous-produit commercial. L'art gothique, comme son nom l'indique, est art. Quand il existait encore de l'art, il était normal d'approuver son évolution. Mais quand il s'agit de considérer que Lady Gaga fait partie du patrimoine culturelle contemporain... merci bien. Je préfère démissionner d'une époque qui ose placer cette demeurée dans ne serait-ce que l'ombre d'un sillage artistique qui viendrait de Vivaldi ou de Chopin, ou de n'importe qui d'autre.
Je pense qu'on devait dire la même chose à ceux qui estimaient que Catull Mendès, l'archi-connu, était un poète raté. Ou Banville, ou Sully-Prudhomme, ou Albert Mérat, ou... ou... ou... "Suivez la modernité, bon sang !". Et pourtant... Il ne reste rien de Mendès, qui était ZE poète moderne de l'époque, connu partout, très riche, lu par tout le monde, même par ceux qui n'avaient habituellement aucune affinité avec le monde des lettres. Succès total. Marc Lévy fin XIXème. Et tous ceux qui le critiquaient avaient sans doute droit au même refrain : le monde évolue, etc... Je présume qu'ils n'ont pas finis de se retourner dans leurs tombes, au vu de la postérité zéro du mec. Et très franchement, je pense que Lady Gaga et Marc Lévy ne peuvent pas attendre mieux. xD

Je ne vois donc pas le problème d'imaginer que plus tard un français et un allemand soient considérés européens.
Moi si. Quand tu vas à Bordeaux ou à Dijon, les gens sont avant tous dijonnais, ou bordelais. Après, ils sont français, et en troisième lieu, éventuellement, européen. Ça s'appelle la richesse des cultures locales, et j'espère que cela perdurera encore longtemps. ^^ Même avec toute la démagogie du monde, on ne parviendra pas à aplanir les magnifiques différences culturelles qui existent entre un français et un allemand. Donc, avant tout, au fond d'eux-même, culturellement, intellectuellement, ils seront toujours français ou allemands. Et européens, aussi, peut-être. Mais secondairement

Ce que je soupçonne être pour toi le "mensonge" européen, n'est pour moi qu'un moyen subtile de faire aimer l'Europe. Tout ce que je viens de dire plus haut est malheureusement un vaste charabia pour le citoyen moyen - ce qui ne veut pourtant pas dire que ce n'est pas une chose sensée et fondée.
Je soupçonne donc l'Europe à se construire sur un principe Rousseau-iste qui lui vaut certainement plusieurs torts : si le peuple ne comprend pas la nécessité de cette union, forçons-le.
En effet, je sens dans toute cette affaire, la puanteur mielleuse des miasmes rousseausites. Inutile de dire que je trouve cette façon de faire ignoble, et pas du tout subtile pour un sou. Soit on est franc, et on fait bien voir que l'Europe n'est pas un choix, soit on est sournois et on agit comme on l'a fait. Je préfère la franchise, même en politique.

Couper le cordon maintenant, ce serait tout simplement arrêter un traitement anti-rhum sur trois mois au bout d'un seul : ce serait être inefficace voire augmenter les risques du fameux rhum.
Tu sais ce que l'on dit :
- Un rhume soigné guéri en 15 jours
- Un rhume non-soigné guérit en deux semaines ! Razz

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  L le Ven 1 Avr 2011 - 16:40

Pacô a écrit:MrSonge : Et cette discussion sur l'Europe a toute sa place : il ne s'agit pas simplement de répondre par "oui" ou "non", sinon nous n'irions pas loin, mais d'orienter aussi nos réponses sur le "pourquoi" et sur notre ressenti vis-à-vis de la montée du FN.
Et, jusqu'à preuve du contraire, le retrait de la France de l'Europe est l'un des traits fondamentaux du programme de Marine Lepen ; j'expose ainsi mes craintes. Wink

Le retrait de la France dans le programme de Marine Lepen va dans le sens d'un nationalisme un peu infondé puisque être français ne veux aujourd'hui quasiment plus rien dire.

Quoi ? j'ai un nom on ne peux plus français que français, et pourtant je suis un quart italienne et un quart polonaise... Et sans doute que mes ancêtres viennent encore d'ailleurs, de Norvège par exemple, ou encore de Russie...
En fin de compte, la nation n'a pour ainsi dire aucune importance : la France est une terre de multiculturalisme, et ce dès ses origines. Terre d'immigration, de mélanges... Notre langue par exemple contient des mots d'origines très différentes : latin, grec, germain, celte, saxon, slave, indien...

La deuxième notion, c'est que les Européens sont nos frères : nous avons le même mode de vie (trois repas par jour, habitat sédentaire et urbanisé) plus ou moins la même religion (christianisme), la même organisation sociale (monogamie, liens familiaux privilégiés), la même grammaire (écriture syllabique ou phonique, langue par déclinaisons issue d'une seule langue-mère). Oui ! les européens sont nos frères. Chacun d'entre nous, chacun de nos pays à versé sa graine dans celle de l'autre.
Je dirais même mieux, je dirais même plus : tous les humains sont nos frères. Tous - Noirs, blancs, allemands, français, arabes, chrétiens, riches, pauvres, hommes, femmes, gauche, droite - nous sommes tous des êtres humains.

Et Madame Lepen n'a pas bien compris cette idée que les Français ne valent pas mieux que les autres. Que même, la notion de Français n'existe pas, ou presque pas.
Il n'y a que la notion d'être humain qui compte.
avatar
L
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 22
Localisation : Dans ma boîte bleue
Emploi/loisirs : Etudiante
Votre talent : Écriture
Points : 180
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Ven 1 Avr 2011 - 17:04

La deuxième notion, c'est que les Européens sont nos frères :
Non, merci bien. J'ai un frère, c'est déjà suffisant. Je veux bien avoir des concitoyens, des compatriotes, mais des frères, non merci, ma famille me suffit comme famille. Baudelaire disait : « Je veux choisir mes frères »

plus ou moins la même religion (christianisme)
"Plus ou moins", c'est le mot ! C'est mal connaître les divergences fondamentales (je pèse mes mots) qui opposent catholiques, protestants et orthodoxes, et la manière dont ses trois religions influences ces comportements psychiques, sociologiques et mentaux à des niveaux très très profonds.

la même grammaire (écriture syllabique ou phonique, langue par déclinaisons issue d'une seule langue-mère).
Eh non ! Il y a des langues d'Europe qui sont rebelles à cette généralisation ! (Les langues finno-ougriennes, qui ne sont pas indo-européennes)

Et Madame Lepen n'a pas bien compris cette idée que les Français ne valent pas mieux que les autres. Que même, la notion de Français n'existe pas, ou presque pas.
La première phrase est vraie, c'est évident, d'ailleurs le fait de dire que le Français en temps qu'homme existe bel et bien, ça ne veut pas dire qu'il vaut mieux que les autres. Dire que les Noirs sont différents des blancs, c'est vrai, mais ça ne sous-entend pas qu'ils sont mieux ou moins bien.
La seconde phrase est fausse, l'histoire le prouve à chaque seconde des 20 siècles qui nous précèdent. ^^

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  L le Ven 1 Avr 2011 - 19:22

Je veux juste te dire que considérer les autres pays d'Europe comme des ennemis qui veulent, grand coup d'Union Européenne, nous voler notre fric, est un peu réducteur.
On est tous dans la même merde, non ? Alors autant se soutenir pour essayer d'en sortir, plutôt que de râler à tout le bout de champ sur "les Arabes nous volent nos impôts", "les Polonais n'ont qu'à se débrouiller". Nous sommes un peu moins dans la panade que les autres, alors autant les aider, zut à la fin ! Il faut arrêter de se regarder le nombril et de critiquer notre société ultra-libéraliste et tolérante ! Notre époque est peut-être celle qui permet le plus de s'accomplir en tant qu'humain, et ce à pas mal de gens par rapport à avant !
Tu préfère quoi ? Être un serf au Moyen Âge ? Être un Aztèque dont on arrache le coeur sur l'autel de Quetzacoatl ? Être un esclave sous l'Antiquité grecque ? Être une geisha dans l'Empire chinois ? Être un chrétien dans le Japon de l'ère d'Edo ? Ou même aujourd'hui, être un Afgan, un Libyen, un Syrien, un Cubain, un Ivoirien ?
Ou bien préfères-tu être un lycéen occidental, qui peut se promener dans la rue sans craindre d'être attaqué pour ses idées, sa religion, son sexe (enfin, ce dernier problème se pose peu pour toi Mr Songe) ? Avoir droit à voyager, à être jugé, à faire ce que tu désire, n'appartenir qu'à toi-même ?

alors, oui, nous avons une société qui dit Oui à tout. Mais je la préfère à une société qui dit Non à trop de choses. et que cet équilibre si difficile auquel nous sommes parvenu est remis en question par Madame Lepen.
Toutes les dictatures extrémistes débutent par une crise. Et il y a deux ans, c'était la crise. Il a fallu quatre ans à Hitler entre Wall Street et les pleins pouvoirs. Combien en faudra-t-il à Madame Lepen ?
avatar
L
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 22
Localisation : Dans ma boîte bleue
Emploi/loisirs : Etudiante
Votre talent : Écriture
Points : 180
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Ven 1 Avr 2011 - 19:51

On est tous dans la même merde, non ?
Oui, et cette merde a un nom, en effet. Même un drapeau et une monnaie. xD

Alors autant se soutenir pour essayer d'en sortir, plutôt que de râler à tout le bout de champ sur "les Arabes nous volent nos impôts", "les Polonais n'ont qu'à se débrouiller".
C'est pas la question. Je constate juste que l'Europe vantée et l'Europe réelle (une communauté économique) n'ont que peu de rapports.

Notre époque est peut-être celle qui permet le plus de s'accomplir en tant qu'humain, et ce à pas mal de gens par rapport à avant !
Bof, je n'ai pas vécu ce "avant", mais je ne trouve pas. Elle permet de se réaliser en temps que consommateur ou en temps que zombie. Mais en temps qu'humain ? Vraiment ?

Tu préfère quoi ? Être un serf au Moyen Âge ? Être un Aztèque dont on arrache le coeur sur l'autel de Quetzacoatl ? Être un esclave sous l'Antiquité grecque ? Être une geisha dans l'Empire chinois ? Être un chrétien dans le Japon de l'ère d'Edo ? Ou même aujourd'hui, être un Afgan, un Libyen, un Syrien, un Cubain, un Ivoirien ?
Technique classique, tu choisis les exemples les plus immondes possibles. Ça ne marche pas comme ça. Je ne dis pas que c'était mieux avant. Je dis que ça n'est pas mieux aujourd'hui. C'est subtile, mais c'est différent.

Ou bien préfères-tu être un lycéen occidental, qui peut se promener dans la rue sans craindre d'être attaqué pour ses idées, sa religion, son sexe (enfin, ce dernier problème se pose peu pour toi Mr Songe) ? Avoir droit à voyager, à être jugé, à faire ce que tu désire, n'appartenir qu'à toi-même ?
Ah désolé mais tu ne décris pas du tout un lycéen occidental moderne ! D'abord à notre époque on ne voyage plus, on fait du tourisme. Ensuite on peut très bien se faire attaquer pour ses idées, son sexe ou sa religion. Ensuite on ne fait pas ce que l'on veut du tout, et on n'appartient pas du tout qu'à soi-même, mais d'abord à l'Etat, ensuite aux médias, puis aux vendeurs en tous genres, puis à la mode, puis aux régimes bio, et enfin, un peu, à soi-même.

alors, oui, nous avons une société qui dit Oui à tout. Mais je la préfère à une société qui dit Non à trop de choses.

Moi pas... question de point de vue, sans doute ^^
Le Non est définitivement plus drôle que le Oui.

Toutes les dictatures extrémistes débutent par une crise. Et il y a deux ans, c'était la crise. Il a fallu quatre ans à Hitler entre Wall Street et les pleins pouvoirs. Combien en faudra-t-il à Madame Lepen ?
Point Godwin ! Comparer une situation qui n'a rien (je dis bien rien, strictement rien) à voir avec le Nazisme, et le Nazisme ! ^^ Comparons ce qui est comparable. La France ne sort pas d'une guerre humiliée, il n'y a pas de crash boursier, on n vient pas d'avoir eu une guerre mondiale dans les dents, et on ne sort pas du XIXème siècle qui, comme chacun le sait, a préparé le terrain de l'antisémitisme et des nationalismes dictatoriaux.
Donc aucun rapport.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Pacô le Ven 1 Avr 2011 - 20:15

Sans parler de nazisme, bien entendu, plusieurs sociologues établissent des rapports et surtout des cycles qu'ils appellent plus familièrement "coup de balancier".
C'est notamment l'objet d'un essai de Jean-Claude Beaune : Le balancier du monde.
Notre société actuelle est en plein dans ce "coup de balancier" qui fait que l'environnement se dégrade et bascule dans un paroxysme inverse.
Certes, aujourd'hui personne ne dénonce les juifs ; mais on dénonce les immigrés ou encore les "rom'".

Le crash boursier de 1929 est comparable au crash boursier actuel, sauf que les termes sont plus doux pour ne pas affoler les consommateurs qui se barricaderaient chez eux pour ne plus rien acheter.
Histoire de donner un fait concret qui marque vraiment ce crash, c'est la faillite de Général Motors, l'un des piliers du monde capitaliste et de notre société en plein progrès économiques.

C'est comme la guerre en Libye : il y a 50 ans, on aurait dit : "La France rentre en guerre". Aujourd'hui, le mot "guerre" fait bien trop peur, puisqu'il fait directement référence à la seconde guerre mondiale. Non, on parle maintenant "d'intervention militaire" ou encore "de manœuvres en Libye".
Mais appelons un chat, un chat : la France est entrée en guerre à la mi-mars contre le gouvernement de Libye.

Le parallèle ne doit néanmoins pas être facile : il doit mettre en garde. Il n'est pas là non plus pour prédire l'avenir et dire que Marine Lepen sera Hitler, car bien entendu, la réalité est souvent toujours bien pire à laquelle on s'attend Wink.
Mais non, MrSonge, tu ne peux pas révoquer l'idée que L. propose aussi simplement qu'elle nous parle de Hitler Wink.

Et enfin, une chose qui me fait halluciner dans les contestations de la Suisse et qui pourtant lui assure une sécurité pour ses placements banquiers à elle aussi, c'est la bulle de paix de 70 ans. Peu d'autres siècles peuvent se vanter d'avoir connu une France sans aucun conflit militaire - même mineur - sur son territoire. Peut-être que ça ne représente rien pour toi, mais en terme d'accomplissement humain, je ne suis pas de ceux qui pensent qu'une guerre épanouit l'esprit humain.

Puis, détruire l'Union Européenne en tant de crise ? Surtout pas.
D'une part, parce que ça tuerait l'Irlande, l'Espagne et la Grèce. Ceux-ci étant tués économiquement, nous aurions beau avoir une France dite "riche"... avec qui commercerait-elle ?
Il ne faut pas quinze ans d'étude en sciences économiques pour savoir que 85% du commerce de la France s'effectue avec ses voisins européens. Et les USA ne veulent pas des produits de nos PME ni de nos produits agricoles ; nos 15% d'exportation à l'extérieur du cercle européen n'a d'ailleurs pu voir le jour que grâce à l'attractivité de l'Union.
Résultat : destruction des PME, mort des petits exploitants agricoles et montée en puissance des multi-nationales (phénomène américain qui ne connaissent pas vraiment le système des PME). Et là effectivement, les états seront encore plus impuissants qu'ils ne le sont aujourd'hui.

D'autre part, si l'on passe outre ces "détails" économiques qui ruineraient le français moyen au profit des grands patrons, ne pas entretenir l'Irlande, l'Espagne et la Grèce, bien que ceux-ci soient un gouffre financier (certes), ce serait tout simplement préparer le terrain à une troisième guerre mondiale. Car la richesse de l'un face à la pauvreté de l'autre, et on accède très vite à la convoitise des voisins. Et là, Madame LePen pourra tenir son discours sur la fermeture des frontières, parce qu'effectivement nous aurons des flux de migrants étonnant, notamment d'Espagne, et notre économie ne pourra pas tenir une telle sur-population.
Le scénario ensuite est très simple : dès qu'un pays commence à convoiter l'autre, les tensions montent et la suite est très facilement imaginable.

Alors peut-être ne comprends-tu pas toute l'importance de l'Europe, MrSonge, peut-être ne rentre-t-elle pas dans les conceptions d'un Nietzsche qui ne l'a pas connue, mais il serait de mauvaise foi que de dire que la balance du "POUR" et du "CONTRE" ne penche pas assez du côté du "POUR" Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Ven 1 Avr 2011 - 21:26

Sans parler de nazisme, bien entendu, plusieurs sociologues établissent des rapports et surtout des cycles qu'ils appellent plus familièrement "coup de balancier".
C'est notamment l'objet d'un essai de Jean-Claude Beaune : Le balancier du monde.
Notre société actuelle est en plein dans ce "coup de balancier" qui fait que l'environnement se dégrade et bascule dans un paroxysme inverse.
Certes, aujourd'hui personne ne dénonce les juifs ; mais on dénonce les immigrés ou encore les "rom'".
Bof, je trouve cette conception de l'histoire cyclique totalement douteuse. Muray l'a montré dans son essai "Le XIXème siècle à travers les âges" : nous sommes des enfants du siècle passé, qui était un siècle neuf, sans précédent, qui a connu des phénomènes qu'aucune époque n'avait connu avant lui. Le XXème siècle n'est qu'une excroissance du siècle précédent qui déborde indéfiniment de ses limites. Alors bon, enfiler une louche de cyclique là-dedans, ça me parait plus folklorique qu'autre chose. C'est juste une excuse intellectuelle pour faire croire à une logique des catastrophes. Histoire que cacher la réalité qui est très simple : c'est de pire en pire. S'il y a cycle, il date du XIXème siècle, et il faudrait donc plutôt parler de contagion, de symptôme. Le nazisme n'est qu'un symptôme retardé du socialisme antisémite du siècle précédent, poussé à son paroxysme. Un tel événement était impensable sous l'Ancien Régime.

Le parallèle ne doit néanmoins pas être facile : il doit mettre en garde. Il n'est pas là non plus pour prédire l'avenir et dire que Marine Lepen sera Hitler, car bien entendu, la réalité est souvent toujours bien pire à laquelle on s'attend.
Je n'y crois pas. Le coup de Hitler II, le retour n'est que de la poudre aux yeux. Une incapacité profonde à comprendre et à vivre son époque, pas celles de ses parents ou grands parents. Notre époque n'est plus en rien comparable à celle que 39-45, c'est un fait qui me paraît évident. Alors tirer des liens douteux et infondés entre la petite Marine Le Pen et un des plus ignobles cinglés tortionnaires que la terre ait connu me parait à la limite de l'honnêteté intellectuelle, à vrai dire. ^^ Ou alors, comme je l'ai dit, on avoue par là même n'avoir rien compris à l'évolution fondamentale qui a marqué le tournant de la fin du siècle passé, à partir de 1968 environ, et donc on avoue être incapable de dire quelque chose de réellement fondé quant au monde actuel, et pas à celui d'il y a 80 ans.


Alors peut-être ne comprends-tu pas toute l'importance de l'Europe, MrSonge, peut-être ne rentre-t-elle pas dans les conceptions d'un Nietzsche qui ne l'a pas connue, mais il serait de mauvaise foi que de dire que la balance du "POUR" et du "CONTRE" ne penche pas assez du côté du "POUR"
Nietzsche était pro-europe. ^^
Comme je l'ai dit et redit, je ne suis pas contre l'Europe, je suis contre l'Europe hypocritement présentée comme fin unique et obligatoire pour tous. Je suis contre la dictature de l'Europe, car c'est une dictature ! Un système politique entier qui se ligue pour faire avaler à ses citoyens que c'est "l'Europe ou rien". Je suis contre. Même si je n'ai rien contre l'Europe, du moins en projet, je suis contre quand même parce qu'on a obligé les gens, de manière biaisée et très subtile, à voter pour, en les persuadant qu'il n'y avait pas d'alternative ! Or il y en avait une : dire non. Simplement parce qu'on a essayé de falsifier les votes en faisant croire à tout le monde que le non, c'était le Mal absolu, je suis partisan du non. Je me fiche éperdument de la balance du pour et du contre puisqu'il n'y a même pas eu débat (enfin si, des faux débats, gagné d'avance par le "pour"). J'exige qu'on présente les projets politiques de manière neutre, afin de laisser les gens choisir. On a imposé l'Europe, je suis donc contre cette Europe-ci. Les arguments pour et contre, il fallait les présenter de manière impartiale, sans tentative de conversion religieuse (il y a un culte de l'Europe évident) de masse.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  L le Lun 25 Avr 2011 - 20:06

Tu raconte n'importe quoi. Une Europe "imposée" et un "pour" présenté comme meilleur que le "contre" ? Et... quand cela s'est-il passé, concrètement ?

Il n'y pas eu de débat parce que l'Europe est une création sur le long terme, dont le début (là où se posait la question du "pour" et du "contre" justement) se situe en 1957. Après, c'est juste l'adéshion de nouveaux pays, de nouveaux projets ensemble qui a fait évoluer la CECA vers l'UE. UE dans laquelle nous sommes très bien installés, et dont nous faisons partie, dois-je dire, "pour le meilleur et pour le pire". Nous retirer de l'Europe, non seulement c'est assez galère, mais en plus, ce serait la ruine.

quand au coup de

"C'est juste une excuse intellectuelle pour faire croire à une logique des catastrophes. Histoire que cacher la réalité qui est très simple : c'est de pire en pire."

Trop facile de dire ça ! "C'est la fin du monde, on est de plus en plus pourris, et gnagnagni et gnagnagna". Franchement, de ta part, je m'attendais à mieux. Crois tu vraiment que notre époque est la pire de toute ? Non ! Il y a eu pire (il y a aussi eu mieux).
Alors, pitié ! cesse de nous sortir l'éternelle rengaine du "le monde est nul, on nous force à être des consommateurs zombies et on nous matraque à longueur de journée pour qu'on vote ceci ou cela". C'est de la théorie du complot de petit joueur.
Si tu veux que le monde change, arrête de le critiquer et de gémir sur notre siècle en attendant le jour ou tu pourra sortir de ton trou en hurlant "je vous l'avait bien dit !".

je suis vraiment désolée d'être aussi méchante avec toi, Songe. Mais les types qui tentent de me faire avaler que notre monde est pourri et que ça ne va pas s'arranger, ça à le don de m'énerver. Un peu de confiance en l'humanité, que diable ! Rappelez vous le mythe de Pandore : nous avons tous les maux du monde, mais nous avons l'espérance de nous en sortir.
avatar
L
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 159
Age : 22
Localisation : Dans ma boîte bleue
Emploi/loisirs : Etudiante
Votre talent : Écriture
Points : 180
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Pacô le Lun 25 Avr 2011 - 20:23

L a écrit:UE dans laquelle nous sommes très bien installés, et dont nous faisons partie, dois-je dire, "pour le meilleur et pour le pire". Nous retirer de l'Europe, non seulement c'est assez galère, mais en plus, ce serait la ruine.
Tiens, d'ailleurs, histoire de remettre une couche sur les agriculteurs : le tort qu'on pourrait mettre sur le compte de l'UE, c'est son côté "soviétique" : on assiste trop les citoyens sans que ceux-ci s'aperçoivent de ce qu'ils ont.
Dernièrement, depuis les jours où il faut beau, les bureaux de Strasbourg s'accumulent de demandes de subvention des agriculteurs, en prévision des pertes de rendements causées par la pluie qui ne vient pas.

Pension que tous ces agriculteurs obtiendront ; mais c'est tout de même un comble que de demander à quelqu'un d'autre de rembourser ce que la pluie ne fait pas.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  MrSonge le Sam 30 Avr 2011 - 18:24

Tu raconte n'importe quoi. Une Europe "imposée" et un "pour" présenté comme meilleur que le "contre" ? Et... quand cela s'est-il passé, concrètement ?
Pendant les votations, évidemment. Tu devrais le savoir mieux que moi, tu vis en France, tu as vécu la chose de l'intérieur. Moi, je n'ai pu que ricaner par derrière, confortablement installé dans mon petit pays de riches qui ont dit "non". Wink
Je ne parle pas de débat quant à la création de l'Europe, je parle de la manière dont elle est présentée aux pays qui ont la possibilité d'y adhérer, et en particulier aux citoyens français. Et encore une fois, je maintiens que les candides qui croyaient avoir le choix auraient mieux fait de rester au lit le jour des votations. C'était un choix rhétorique.

Trop facile de dire ça ! "C'est la fin du monde, on est de plus en plus pourris, et gnagnagni et gnagnagna". Franchement, de ta part, je m'attendais à mieux. Crois tu vraiment que notre époque est la pire de toute ? Non ! Il y a eu pire (il y a aussi eu mieux).
Je n'ai jamais dit que le monde était de plus en plus pourri. J'affirme qu'il est pourri. De tout temps, et en tous lieux. Et les olibrius qui essayent de nous faire croire au progrès de l'humanité sont des myopes de l'entendement.
Baudelaire : « La croyance au progrès est une doctrine de paresseux. »

Et puis d'ailleurs, ais-je dit que je voulais changer le monde ? Pas plus que ça. Je reste persuadé qu'il sera toujours aussi pourri après tous les changements humains imaginables et envisageables. Croire au Paradis terrestre possible sur cette Terre est une utopie de socialistes, et si l'on devait rendre quelque chose à la religion catholique, ce serait ce grand pas en avant : faire comprendre à l'homme que jamais le Paradis ne sera de ce monde. Comme disait Claudel, chaque fois que l'homme veut créer le Paradis sur terre, cela donne un Enfer très convenable. Même Hitler avait de très bonnes intentions, et visait le progrès de l'humanité par la purification de la race Aryenne. ^^

Ah et puisqu'on parle de mythe, souvenons-nous aussi de la Genèse : l'humanité, ça commence par une Chute. Et une malédiction. Ou plutôt deux, une pour l'homme, une pour la femme. Guerre des sexes. Et tout cela ne pourra jamais être amélioré dans ce monde, parce que la vie d'une humanité n'y suffit pas. Alors soit on espère l'autre monde et le corps glorieux éternel, soit on espère le néant, et puis on s'accommode du reste avant de passer l'arme à gauche. chizz

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous voté aux cantonales ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum