commentaires "Igarapé"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Ven 29 Avr 2011 - 16:48

Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Donc, je fais une pause dans mes lectures et commentaires, pour corriger ma prose et la poster.

Quelqu'un voit-il un progrès? Pensez-vous que j'ai tenu compte des commentaires qui m'ont été faits? Je sais, il y a du travail, mais je pense qu'il y a du mieux aussi !

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Manon le Sam 30 Avr 2011 - 21:59

Chapitre 3 2/3

Déjà, au premier coup d'oeil, toujours un problème de répétitions et de verbes ternes. Parfois un peu trop de "qui/que" souvent rapprochés en fait.
Quelques ennuis de virgule, comme après "A son tour, Bob" où tu ne l'as pas mise, quelques accents "Agé d'environ" au lieu d'Âgé

Très personnel, mais je trouve "je ne fus pas une exception" assez lourd, je te proposerai plutôt "aucune femme indifférente, pas même moi" qui me parait plus fluide.
Ou à la limite, "je ne fis pas exception" ^^

"guide de tourisme" : pas touristique ?

Je dirai plutôt "ne figure pas encore dans notre catalogue", par contre "et ceci doit être corrigé au plus vite" ne fait pas très naturel

le buffet ayant déjà été démis
je sais qu'on met la table, mais on met un buffet ? desservit, peut-être ?

qui s'échapant de Mary-Ann
n'est pas très joli :s De plus, peut-on "s'échapper de" quelqu'un ? d'un lieu, d'une étreinte... mais de quelqu'un ? on peut "échapper à quelqu'un" par contre (oui, d'ailleurs, deux p ^^)

la chaleur régnante y était étouffante
pas très joli, et un verbe terne facilement éliminable, par exemple : "et une chaleur étouffante y régnait"

Des cachets se trouvaient sur la table de chevet ce qui me rassura sur le fait qu'il avait pris quelque chose
Assez maladroit, et pas très joli. Plutôt : "Des emballages de cachets se trouvaient sur la table de chevet, à côté d'un verre vide." et pas besoin de préciser la suite, c'est de la logique pure Wink


"sans qu'il ne bouge d'un poil" : bougeât

maillot-de-bain : sans trait d'union
fruits de mers : mer

si Andrew avait de la fièvre
si Andrew avait encore/toujours de la fièvre ?

"Je constatait soulagée qu'elle" virgules autour de "soulagée" ou "Soulagée, je constatai qu'elle"
une dose de médicament : médicaments

la fièvre a cédé vraisemblablement
pas très naturel je trouve :S "La fièvre est tombée apparemment" me semble déjà plus normal

"Pedro circulait un plateau dans les mains et" virgules après circulait et avant "et"
"pour les uns, peut être" ici, pas de virgule Razz
"nous avions 25 ans" : pas de chiffres pour les petits nombres Wink
"nous ne trouverait" trouveraient
"vous avez peut-être raison" peut être


Plus général :
Le style a encore quelques progrès à faire. Je pense par exemple aux perceptions et aux sentiments. Tu utilises la narration à la première personne, l'idéal est de vraiment faire ressentir aux gens. Les odeurs, les bruits, en plus de la vue, mais aussi les détails. Bien souvent, ce sont les détails "importants" qui donnent vie aux descriptions et aux ambiances. Par exemple, Henry pourrait dessiner dans les miettes de pain sur la table. Bref, ça manque parfois un peu de vie. Essaye d'oublier ce que tu as en tête et de te relire, de voir ce qu'il manque. Qu'aimes-tu dans un livre ? Essaye de le retranscrire ! ^^
Je finis ce chapitre, mais essaye d'appliquer un peu les quelques conseils que l'on te donne : il n'y a pas que la correction à court terme qui compte Smile Lire les mêmes erreurs ou tics que l'on a souligné au début décourage parfois un peu
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Sam 30 Avr 2011 - 22:04

Heureuse de te relire Náriel Limbaëar.

J'éplucherai toutes tes critiques dès lundi. J'ai hâte d'y être !

Merci mille fois cheers du temps que tu consacres à ma prose.

Bon weekend à toi.



avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Manon le Sam 30 Avr 2011 - 23:26

Il me sourit et je remarquai que ses yeux brillaient comme jamais je ne les avais vus briller auparavant.
"comme jamais auparavant" suffit, l'expression est correcte, moins lourde ^^
De plus, les cheveux qui donnent un air sauvage et les yeux qui brillent, cela renvoie à une image assez clichouille ^^' C'est un peu comme dire de quelqu'un qui a vu des choses terribles que ça se voit sans son regard, la plupart du temps, c'est faux, mais c'est un cliché de description ^^

que je ne compris pas avant de saisir mon visage à deux mains et de m’embrasser longuement sur les lèvres.
là, la première impression, c'est qu'elle se saisit le visage ^^ "saisir" renvoie à "je" et non plus à "il"

on m'a tenue compagnie : tenu (on "tient" la compagnie ^^')
il s'agissait peut être : peut-être
ceci dit : en réalité, on dit "cela dit"

tout en lui était irrésistiblement attirant.
pourtant, il "pue" Razz

dont les noix donnent : donnaient
la plupart d'entre vous a : ont
"Andrew opta pour le plat de piranha, et moi celui de viande" : et moi pour celui

Au passage où elle le trouve euphorique, peut-être glisser un mot d'inquiétude sur les médicaments, voire le mélange médicaments/alcool ?

" cocktails de fruits exotiques toujours à base d’alcool" les cocktails sont la plupart du temps alcoolisés donc plutôt "des cocktails aux fruits exotiques", sans la précision sur l'alcool ^^ (tiens, d'ailleurs, jeudi soir, pour les 20 ans de mon fiancé, un pote brésilien lui a fait goûter le truc au citron vert, beurkbeurk XD)
"les effets secondaires à venir." pas très heureuse formulation... mais je vois pas vraiment par quoi la remplacer T_T
"et j’en passe." très oral
"n’en perde une seule." : perdît
"celles qui étaient mariés" : mariées

Et elle ne réagit pas, la narratrice ? Je la trouve vachement passive o_o
Certes, surprise, mais quand même Surprised Une nana se trémousse le décolleté devant mon copain, une baffe aux deux et on rentre à l'hotel. Surtout que bon, c'est une scène très extravagante et voir la nana rester plantée là, c'est un peu fort o_o' Elle n'est pas influencée non plus de la même manière que les autres ?

"plongea ses yeux dans les miens. " on plonge plutôt son regard ^^

tu es-là : pas de trait d'union pour là et un verbe ^^
au moment ou : où

Il ne semblait absolument pas perturbé par ce qui venait de se produire.
La narratrice non plus, cela dit ^^

à présent que j’en eus le vertige. : "à présent" serait bien au présent, vu la narration au passé, j'ai des doutes.
complètement engourdie le corps : engourdi


Donc, voilà, l'intrigue a commencé, posé les bases ^^ Vu que j'ai déjà fait le commentaire global tout à l'heure, je le refais pas en entier ici. Par contre, je trouve la scène de sexe trop pudique et distante, alors que
Je connus cette nuit-là une expérience dont je me souviendrai toute ma vie.
Il faudrait que ça marque un peu le lecteur quand même ! ^^
J'aime bien les petites descriptions des plats, mais il faudrait que tu t'attardes plus sur les saveurs en elles-mêmes, idem pour les odeurs (on est dans la jungle ! ^^) Le dépaysement s'installe peu à peu.
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Lun 2 Mai 2011 - 15:18

J'ai un petit doute ici:



"sans qu'il ne bouge d'un poil" : bougeât
Est-ce que "sans qu'il n'eût bougé d'un poil" conviendrait?



Je finis ce chapitre, mais essaye d'appliquer un peu les quelques conseils que l'on te donne : il n'y a pas que la correction à court terme qui compte Smile Lire les mêmes erreurs ou tics que l'on a souligné au début décourage parfois un peu
Oh ! Mais je m'y efforce, mais il est difficile de gommer en à peine quelques jours des mauvaises habitudes qui, elles, sont anciennes. Je pense qu'au fur et à mesure que j'avancerai dans ma relecture les erreurs se feront de moins en moins. Je fais des allers retours entre la compil d'observations qui m'ont été faites, mais c'est fastidieux. Je suis consciente que je laisse passer encore passer certaines choses, car elles ne me sautent pas aux yeux automatiquement, contrairement à d'autres. Mais ce n'est qu'une question de temps !


que je ne compris pas avant de saisir mon visage à deux mains et de m’embrasser longuement sur les lèvres.


là, la première impression, c'est qu'elle se saisit le visage ^^ "saisir" renvoie à "je" et non plus à "il"
C'est le genre d'étourderie dont je parle plus haut. Pourtant, je les relu ce passage, mais voilà, ça m'a échappé, rien ne vaut un regard extérieur.
Par contre est-ce que "je ne compris pas avant qu'il ne saisisse mon visage à deux mains et ne m’embrasse" est correct?



tout en lui était irrésistiblement attirant.


pourtant, il "pue" Razz
L'odeur est puissante, voire gênante, je n'ai jamais dit qu'il puait, pauvre Andrew ! Tu connais le parfum Paris, d'YSL? C'est le parfum préféré de ma belle-mère, personnellement je le trouve bien trop puissant. Et bien, mon fils ne le supporte pas, ça provoque chez lui des crises d'éternuement terrible, pourtant il s'agit d'un parfum très populaire. Lui, il l'éxècre.


dont les noix donnent : donnaient
Elles donnent toujours !

ew opta pour le plat de piranha
Excellente suggestion, je vais glisser quelque chose dans ce goût là. Merci !

(tiens, d'ailleurs, jeudi soir, pour les 20 ans de mon fiancé, un pote brésilien lui a fait goûter le truc au citron vert, beurkbeurk XD)
Peut être qu'il la mal préparée, ou que la cachaça était de mauvaise qualité (j'ai vu un mec une fois à Paris préparer ça avec une eau de vie qui frisait les 90°, autant dire, de l'alcool à brûler), parce que c'est bien la première fois que quelqu'un me dit qu'il n'a pas été la caipirinha ! Mais bon, tous les goûts sont dans la nature, n'est-ce pas?

Et elle ne réagit pas, la narratrice ? Je la trouve vachement passive o_o
Effectivement, elle ne réagit pas. La scène qui se déroule devant elle la dépasse. Elle ne reconnait pas Andrew. Kate a un caractère docile, ce n'est pas le genre à distribuer des claques. J'avoue que moi non plus. Dans sa situation, je serais la première à quitter les lieux, j'ai horreur de laver mon linge sale en public, pas question de me ridiculiser. J'en connais qui pour bien moins que cela auraient exploser, c'est une question de caractère, et voilà, ça ne correpsond pas à celui de Kate. Quand à ne pas être influencée, si, elle l'est puisqu'elle se sent enivrée, mais pas au point de se tourner en ridicule. C'est comme pour l'alcool, certains l'on gai, d'autres triste, n'est-ce pas?

Par contre, je trouve la scène de sexe trop pudique
Bah, en fait, c'est moi qui suis pudique ! Je ne suis pas du tout à l'aise pour m'être du piquant dans ce passage. Embarassed

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Manon le Lun 2 Mai 2011 - 16:34

FunnyBee a écrit:J'ai un petit doute ici:



"sans qu'il ne bouge d'un poil" : bougeât
Est-ce que "sans qu'il n'eût bougé d'un poil" conviendrait?

Je dirai que oui, mais à certifier




que je ne compris pas avant de saisir mon visage à deux mains et de m’embrasser longuement sur les lèvres.


là, la première impression, c'est qu'elle se saisit le visage ^^ "saisir" renvoie à "je" et non plus à "il"
C'est le genre d'étourderie dont je parle plus haut. Pourtant, je les relu ce passage, mais voilà, ça m'a échappé, rien ne vaut un regard extérieur.
Par contre est-ce que "je ne compris pas avant qu'il ne saisisse mon visage à deux mains et ne m’embrasse" est correct?

je dirai : ait saisi et ait embrassée, mais ici aussi à confirmer



tout en lui était irrésistiblement attirant.


pourtant, il "pue" Razz
L'odeur est puissante, voire gênante, je n'ai jamais dit qu'il puait, pauvre Andrew ! Tu connais le parfum Paris, d'YSL? C'est le parfum préféré de ma belle-mère, personnellement je le trouve bien trop puissant. Et bien, mon fils ne le supporte pas, ça provoque chez lui des crises d'éternuement terrible, pourtant il s'agit d'un parfum très populaire. Lui, il l'éxècre.

Oui, mais tant tout les cas, ce n'est pas attirant, et encore moins "irrésistiblement" ^^ donc ce n'est pas "tout en lui"

la plupart d'entre vous a : ont
J'ai appliqué cette règle: www.leconjugueur.com/fraccordon.php
Lorsque on = tout le monde, les gens en général, on remplace le il et est de la troisième personne du singulier. On notera que cet usage de on est soutenu.

Sauf qu'ici, je ne vois pas de "on" o_o "la plupart par contre, il me semble que s'accorde. En tout cas, les autres "la plupart" du textes sont accordés au pluriel Razz

(tiens, d'ailleurs, jeudi soir, pour les 20 ans de mon fiancé, un pote brésilien lui a fait goûter le truc au citron vert, beurkbeurk XD)
Peut être qu'il la mal préparée, ou que la cachaça était de mauvaise qualité (j'ai vu un mec une fois à Paris préparer ça avec une eau de vie qui frisait les 90°, autant dire, de l'alcool à brûler), parce que c'est bien la première fois que quelqu'un me dit qu'il n'a pas été la caipirinha ! Mais bon, tous les goûts sont dans la nature, n'est-ce pas?
Je déteste tout ce qui est alcoolisé alors bon ^^

Et elle ne réagit pas, la narratrice ? Je la trouve vachement passive o_o
Effectivement, elle ne réagit pas. La scène qui se déroule devant elle la dépasse. Elle ne reconnait pas Andrew. Kate a un caractère docile, ce n'est pas le genre à distribuer des claques. J'avoue que moi non plus. Dans sa situation, je serais la première à quitter les lieux, j'ai horreur de laver mon linge sale en public, pas question de me ridiculiser. J'en connais qui pour bien moins que cela auraient exploser, c'est une question de caractère, et voilà, ça ne correpsond pas à celui de Kate. Quand à ne pas être influencée, si, elle l'est puisqu'elle se sent enivrée, mais pas au point de se tourner en ridicule. C'est comme pour l'alcool, certains l'on gai, d'autres triste, n'est-ce pas?
Heu vouais, mais là, elle est assez passive au niveau émotionnel également. Elle ne part pas les poings serrés ou en retenant ses larmes

Par contre, je trouve la scène de sexe trop pudique
Bah, en fait, c'est moi qui suis pudique ! Je ne suis pas du tout à l'aise pour m'être du piquant dans ce passage. Embarassed
Bah alors, faut faire ressortir le côté incroyable par d'autres mots que les mots charnels Smile

avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Lou le Jeu 26 Mai 2011 - 19:13

Les prix étaient affichés en dollars, et nombre d’artisans acceptaient les travelers chèques, à en croire ce qui était écrit sur les petites ardoises suspendues au dessus de leurs marchandises.
Pas de virgule avant et.

Ce fut de loin la partie du marché que je préférai.Il y avait là quelques échoppes on l’on pouvait acheter à boire et à manger, confortablement installés à l’abri du Soleil.
Je crois qu'il y a une erreur de temps la. En fait, on comprend pas très bien qu'elle parle de la partie avec des fleurs.Et c'est pas "on" c'est où.Installées

Je me régalai
Je me régalais

bien que les beignets fussent un peu trop relevés à mon goût et que ma bouche fut en feu, j’en redemandai.

Deux fois "être" fusse et fut. Déjà que c'est une forme assez lourde, si en plus tu en mets pleins.

Les fleurs autour de nous dégageaient de puissantes effluves, qui ne furent pas sans me rappeler l’odeur que j’avais sentie en la présence d’Andrew la veille.
qui n'étaient serait mieux.

Puis ce furent les marchands d’épices et de potions en tous genres
Je crois, si je ne m'abuse, que c'est en touT genre (sans s). Mais la faudrait vérification.

Puis ce furent les marchands d’épices et de potions en tous genres. L’odeur des épices était d’une puissance telle que par moment j’eus du mal à respirer. Cette fois-ci ce fut le tour d’Henry de faire des emplettes, en achetant des piments de toutes sortes.
Deux fois "tout"

-J’adore pimenter les choses, dit-il en m’adressant un clin d’œil.
-Je vois cela. Vous permettez ? dis-je en lui prenant la caméra des mains.
-Ce sera une première !
-Comment cela ?
-Et bien, je n’ai jamais de photos de moi comme vous pouvez l’imaginer.
-Qu’à cela ne tienne ! lançai-je en le mitraillant. Agissez naturellement, faites comme si je n’étais pas là.
Trois fois cela. En plus, ça me perturbe un peu. Oralement, je connais personne qui dise "cela".

Les marchands proposaient aussi des herbes séchées vendues en bottes, ou bien moulues.
Pas besoin de virgule.

une très vieille femme arque boutée
arc-boutée

Voila. Pas mal de fautes et d'erreurs typographique dans cet extrait. Mais l'ambiance du marché est très sympa. Par contre, les discussions entre les personnages sont très ampoulées et paraissent pas naturelles. Pour le reste c'est très bien et l'ambiance "amazonie" est bien retranscrite.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Pacô le Ven 27 Mai 2011 - 10:00

CHAPITRE 2 - 1/3

Je passai à travers cette journée comme dans un rêve.
=> l'idée est jolie mais la formulation maladroite.
=> suggestion : "Je vivai cette journée comme un rêve éveillé." ou "Je traversai cette journée comme l'on vit un rêve." ou "Cette journée semblait être un rêve tant elle me parut si étrange et si merveilleuse à la fois."

Mon heure arriva enfin.
=> on dirait qu'elle va mourir !

Était-ce parce que je ne l’avais vu depuis l’avant-veille ?
=> pourquoi avoir retiré le "pas" de la négation ici ?

Quand vint mon tour, je fus incapable de me souvenir du texte que j’avais préparé. Prise de panique, je cherchais Megan du regard qui comprenant ce qui se passait, me fit signe de regarder dans mon bouquet.
=> j'ai envie de dire "boulette !" ici ^^

Mon père s’empressa à présenter fièrement Andrew à quelques membres de ma famille qu’il ne connaissait pas encore
=> mais ils ne l'ont pas vu mettre la bague au doigt de Kate u peu avant ? Very Happy

Et pensez à moi lorsque vos amis se marieront !
=> ça fait un peu déplacé dit comme ça.

Appréciation générale :

Je dirais que ça reste dans le "ton" des premiers extraits, ce qui est en soi bon signe puisque tu as trouvé ton rythme de croisière pour la rédaction de ce roman.
Néanmoins, je reste encore un peu sur ma faim lorsqu'il s'agit d'aller un peu plus en profondeur. Comme par exemple ici :
La soirée fut parfaite, aucun incident ne vint entacher cette merveilleuse journée.
C'est un rapide résumé de la journée... dont Kate nous parle depuis environ tout un chapitre.
Ce que je trouve donc dommage, c'est d'avoir énormément parlé de cette journée jusqu'à présent, pour finalement ne la résumer qu'à une ligne, voire un paragraphe.

Au niveau du vocabulaire, je le vois toujours très simple. Je ne sais pas si c'est un mal ou un bien, néanmoins je trouve que ça réduit la richesse de la lecture.
Comme ici par exemple :
Megan vint lui prêter main-forte, et elles ne furent pas trop de deux
pour me calmer. Malgré mon appréhension, tout se déroula comme prévu.
C'est que, avant tout, on dirait que le texte est "parlé" et non "narré".

Enfin, je suis toujours d'avis que le texte manque parfois un peu de détails. Je dirais que tu passes trop vite sur certains éléments - en plus du jour du mariage - et que c'est ça qui me perturbe et qui ne me donne plus très envie parfois d'en savoir plus. Par exemple :
Il ne put retenir une larme d’émotion.
Bah fichtre... sans faire le gros macho... un homme qui pleure, c'est pas mal de faire un petit "arrêt sur image" et de nous en dire un peu plus ! Parce que là, ça fait le même effet que si tu venais de nous dire qu'il avait ramassé des tulipes dans le jardin.
Remarque : tu utilises par ailleurs trois fois le mot "émotion" dans ce texte.

En résumé, la lecture est fluide et agréable... mais on peine encore à savoir où tu veux en venir. D'une part, parce que la problématique n'est pas clairement exposée : tu le dis toi-même, tout est parfait et tout va bien. On dirait presque que c'est un chapitre final. Andrew ne montre aucun signe qui puisse éveiller le doute, Kate non plus. Aucun élément extérieur ne vient frôler cette douce situation.
je te conseille sincèrement de hâter l'arrivée du moment "déclencheur" ou du moins la "problématique" du récit... avant que le lecteur ne se lasse très vite.
D'autre part, parce que le récit est parfois "plat" à certains endroits, dans le sens où il n'y a pas de profondeur dans l'événement, pas de variations d'ambiance et que tout est tout le temps sur la même onde depuis le début. C'est un facteur de lassitude, parce que quand on lit un roman, on veut souvent des problèmes Laughing.

Tu en penses quoi toi ? Smile

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Ven 27 Mai 2011 - 13:03

Quel bonheur de te lire Lou ! Du coup, je me sens toute guillerette et j'ai actualisé (enfin) mon avatar.


Puis ce furent les marchands d’épices et de potions en tous genres


Je crois, si je ne m'abuse, que c'est en touT genre (sans s). Mais la faudrait vérification.
J'ai fait des recherches et vraisemblablement on peut employer les deux orthograhes, mais je reste à l'écoute de vos remarques.

-J’adore pimenter les choses, dit-il en m’adressant un clin d’œil.
-Je vois cela. Vous permettez ? dis-je en lui prenant la caméra des mains.
-Ce sera une première !
-Comment cela ?
-Et bien, je n’ai jamais de photos de moi comme vous pouvez l’imaginer.
-Qu’à cela ne tienne ! lançai-je en le mitraillant. Agissez naturellement, faites comme si je n’étais pas là.
C'est devenu:
-J’adore pimenter les choses, dit-il en m’adressant un clin d’œil.
-C’est ce que j’ai cru comprendre. Vous permettez ? dis-je en lui prenant la caméra des mains.
-Ce sera une première !
-Comment ça ?
-Et bien, je n’ai jamais de photos de moi comme vous pouvez l’imaginer.
-Qu’à cela ne tienne !

J'ai maintenu le dernier à cause de l'expression.



une très vieille femme arque boutée
Là, j'ai tout simplement déliré ! Laughing


Voila. Pas mal de fautes et d'erreurs typographique dans cet extrait. Mais l'ambiance du marché est très sympa. Par contre, les discussions entre les personnages sont très ampoulées et paraissent pas naturelles. Pour le reste c'est très bien et l'ambiance "amazonie" est bien retranscrite.
Merci ! Je suis vraiment contente qu'au niveau de l'ambiance ça te plaise. Une fois que j'aurai terminer la correction orthographique, je me pencherai de nouveau sur les dialogues et les incises. Je n'arrive pas à revoir le tout en même temps !

À nous deux Pacô:


Je passai à travers cette journée comme dans un rêve.


=> l'idée est jolie mais la formulation maladroite.
=> suggestion : "Je vivai cette journée comme un rêve éveillé."
Je vécus plutôt, non ?


Mon heure arriva enfin.


=> on dirait qu'elle va mourir !
Effectivement ! Je vais penser à autre chose...


Mon père s’empressa à présenter fièrement Andrew à quelques membres de ma famille qu’il ne connaissait pas encore


=> mais ils ne l'ont pas vu mettre la bague au doigt de Kate u peu avant ?
s’empressa à ou s’empressa de ? Tout d'un coup j'ai un doute...
Ils l'ont bien vu passer la bague au doigt à sa chère et tendre, mais ne le connaissaient pas avant cela, c'est la première fois qu'il le rencontre, donc des présentations officielle sont requises.



C'est un rapide résumé de la journée... dont Kate nous parle depuis environ tout un chapitre.
Ce que je trouve donc dommage, c'est d'avoir énormément parlé de cette journée jusqu'à présent, pour finalement ne la résumer qu'à une ligne, voire un paragraphe.
J'avoue que je craignais de lasser les lecteurs en m'attardant trop sur ce chapitre du mariage, alors que ce n'est qu'une fois en Amazonie que l'histoire va décoller. Je vais tâcher tout de même de développer un peu ce passage.

Il ne put retenir une larme d’émotion.


Bah fichtre... sans faire le gros macho... un homme qui pleure, c'est pas mal de faire un petit "arrêt sur image" et de nous en dire un peu plus !
Il s'agit d'un mariage, ça arrive souvent qu'à ce genre d'occasion un homme verse une larme. Ce n'est pas comme s'il assistait à "Bridget Jones' Diary", où là effectivement je me sentirais obligée d'en dire un peu plus ! Very Happy

Remarque : tu utilises par ailleurs trois fois le mot "émotion" dans ce texte.
Je m'en vais corriger ceci de ce pas...

En résumé, la lecture est fluide et agréable... mais on peine encore à savoir où tu veux en venir. D'une part, parce que la problématique n'est pas clairement exposée : tu le dis toi-même, tout est parfait et tout va bien. On dirait presque que c'est un chapitre final. Andrew ne montre aucun signe qui puisse éveiller le doute, Kate non plus. Aucun élément extérieur ne vient frôler cette douce situation.
C'est en partie voulu. Je veux que le lecteur ressente le contraste entre cette vie réglée et voire même, monotone, et ce qu'ils vont connaitre lors de leur lune de miel. C'est plat, en effet, mais ça va vite changer...

[/quote]je te conseille sincèrement de hâter l'arrivée du moment "déclencheur" ou du moins la "problématique" du récit... avant que le lecteur ne se lasse très vite.[quote]
ça vient très vite dans le chapitre suivant.

Merci infiniment pour votre temps et vos précieux commentaires. cheers

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Manon le Ven 27 Mai 2011 - 15:37

""en tout genre" signifierait : dans n'importe quel genre possible

en touS genres signifie : dans TOUS les genres existant "
Donc c'est à toi de savoir ce que tu veux écrire ^^
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 31
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Ven 27 Mai 2011 - 15:58

Náriel Limbaëar a écrit:""en tout genre" signifierait : dans n'importe quel genre possible

en touS genres signifie : dans TOUS les genres existant "
Donc c'est à toi de savoir ce que tu veux écrire ^^
Merci, tous genres me semble être la tournure la plus appropriée ici donc.

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  azul le Ven 27 Mai 2011 - 19:00

Chapitre 2 1/3 (pris au hasard parce que j’ai vu une question de conjugaison et qu’après avoir lu le paragraphe j’ai trouvé quelques fautes)
La nuit précédant le jour du mariage me parût une éternité, je dormis à peine quatre heures, ressassant sans cesse tous les détails craignant d’avoir oublié quelque chose.
Me parut (passé simple)
Il faudrait un point ou un point virgule après « éternité » et une virgule après « détails »
Dieu merci, Debra fut là dès dix heures du matin, la cérémonie étant prévue à dix-huit heures
Les heures s’écrivent en chiffres et les durées en lettres (comme le « à peine quatre heures » de la phrase précédente). En principe, lorsque tu dis qu’il est 10 heures, c’est du matin, sinon ce serait 22 heures. Pour mémoire, les heures suivies des minutes s’écrivent (par exemple) : il est 10 h 30 (espace avant et après le h)
Les musiciens se mirent à jouer la Marche Nuptiale
La Marche nuptiale, et en italique les titres d’œuvres
aucun homme dans l’assemblée n’arrivait à ses pieds
L’expression serait plutôt : aucun homme ne lui arrivait à la cheville
Prise de panique, je cherchais Megan du regard qui comprenant ce qui se passait, me fit signe de regarder dans mon bouquet. Je pris le petit bout de papier que j’avais dissimulé et lus tant bien que mal les quelques lignes préparées d’avance, tel un robot.
Dans le contexte, je verrais plutôt un passé simple pour le premier verbe. Je verrais bien aussi deux phrases, parce que les participes présents pullulent. « … je cherchai Megan du regard. Elle comprit ce qui se passait (ou mon désarroi) et me fit signe… »

« que j’avais dissimulé » est inutile. On comprend que le bout de papier est dans le bouquet : « Je dénichai le bout de papier »

Préparer d’avance est un pléonasme

Et comme je n’ai compris qu’à la relecture ce que venait faire « tel un robot », je dirais « et, tel un robot, je lus les quelques lignes que j’avais préparées. (tant bien que mal est aussi inutile puisqu’elle lit tel un robot. Ou alors tu enlèves « tel un robot » et tu gardes « tant bien que mal ». Ou alors elle bredouille les quelques lignes. Uh ! ça va pas être clair à force :-(

Mon père s’empressa à présenter fièrement Andrew à quelques membres de ma famille
S’empresser au sens de « se hâter » s’emploie généralement avec « de ». Je te le conseille parce que tu as deux « à » dans cette phrase et la consonance n’est pas heureuse
Un peu plus tard, je retrouvai Andrew seul sur la grande terrasse, une coupe de champagne à la main, le regard perdu.
Le passé simple et l’imparfait s’entendent. Je laisserais au passé simple
-Tout va bien Andrew ? m’inquiétai-je.
Tes tirets de dialogues ne sont pas conformes. Il faut utiliser le cadratin — alt 0151, et ne pas oublier l’espace après le tiret
tout s’est déroulé comme sur des roulettes.
Déroulé/roulettes n’est pas génial
Ayant un autre mariage le lendemain
Rah là ! Tu vas pouvoir faire la chasse à tes participes présents. Surtout ayant, et surtout en début de phrase : tu ne peux pas trouver plus parent pauvre. Fais des phrases avec sujet, verbe, complément. « Elle devait assister à un autre mariage le lendemain et ne pouvait s’attarder plus longtemps. »
Notre première nuit en tant que jeunes mariés fut plutôt calme, notre fatigue était telle que nous nous endormîmes aussitôt.
C’est bien une femme qui écrit ça ;-) C’est comme la larme à l’œil pendant la cérémonie. Les yeux embués d’émotion, OK, mais la larme, t’as pas beaucoup de mecs qui s’amuseraient à écrire ça.
Je consacrai les trois jours suivants
Ah non, je crois que c’est plutôt ce temps qui posait question. C’est effectivement un passé simple
un bijou extrêmement couteux
Coûteux
Son regard notamment était plus lumineux, je me complaisais à penser que j’étais responsable de ce changement
À moins que tu relies par la conjonction « et », ta virgule n’a pas assez de poids. Tu as deux propositions dont la seconde découle de la première. Il te faut au minimum un point virgule

Il y a beaucoup trop de participes présents dans ton texte, ce qui l’appauvrit au niveau vocabulaire. Essaie le plus possible de faire des phrases.

Je n’ai pas le temps de vérifier les informations. L’histoire se passe aux États-Unis d’après ce que je comprends. Est-ce qu’on joue La Marche nuptiale là-bas ? Et où se marie-t-elle au juste ? Je n’ai pas compris cette histoire d’autel et de musiciens qui entament un air joyeux à la fin de la cérémonie (air plutôt que musique/musiciens d’ailleurs)

J’espère que ma correction t’aura été utile et je te souhaite donc… bon travail ;-)
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Pacô le Lun 30 Mai 2011 - 15:27

azul a écrit:
Il faudrait un point ou un point virgule après « éternité » et une virgule après « détails »
Dieu merci, Debra fut là dès dix heures du matin, la cérémonie étant prévue à dix-huit heures
Les heures s’écrivent en chiffres et les durées en lettres (comme le « à peine quatre heures » de la phrase précédente). En principe, lorsque tu dis qu’il est 10 heures, c’est du matin, sinon ce serait 22 heures. Pour mémoire, les heures suivies des minutes s’écrivent (par exemple) : il est 10 h 30 (espace avant et après le h)
Il me semble que pourtant, l'on peut choisir de tout écrire qu'en lettres.
Non ?

azul a écrit:
La Marche nuptiale, et en italique les titres d’œuvres
Exact.
On peut aussi souligner sans mettre en italique - mais il me semble que c'est plus dans le cadre d'oeuvre littéraire.


Étrange de retrouver l'une de tes corrections Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Lun 30 Mai 2011 - 16:18

Pacô a écrit:
azul a écrit:
Il faudrait un point ou un point virgule après « éternité » et une virgule après « détails »
Dieu merci, Debra fut là dès dix heures du matin, la cérémonie étant prévue à dix-huit heures
Les heures s’écrivent en chiffres et les durées en lettres (comme le « à peine quatre heures » de la phrase précédente). En principe, lorsque tu dis qu’il est 10 heures, c’est du matin, sinon ce serait 22 heures. Pour mémoire, les heures suivies des minutes s’écrivent (par exemple) : il est 10 h 30 (espace avant et après le h)
Il me semble que pourtant, l'on peut choisir de tout écrire qu'en lettres.
Non ?

Actuellement je lis Une Veuve de Papier de John Irving chez Seuil, les heures sont écrites en lettres, et tiens Pacô, les majuscules n'y sont pas accentuées. Mais là-dessus, je ne suis pas d'accord. Evil or Very Mad

Pacô a écrit:Étrange de retrouver l'une de tes corrections Smile .

C'est donc un très grand honneur, merci infiniment azul pour tes précieux commentaires. cheers

PS: je suis sûre que tu as été séduite par la petite abeille...bzzzzzzzz.



avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  azul le Ven 3 Juin 2011 - 16:03

Pacô a écrit:

Il me semble que pourtant, l'on peut choisir de tout écrire qu'en lettres.
Non ?
Non, généralement on écrit les heures d'horloge en chiffres et les heures de temps en lettres, sauf si tu as couru deux cent seize secondes pour pouvoir choper ton bus ô_ô
En revanche on écrit : il est minuit moins le quart ou il est midi trente (pas de chiffres avec les lettres).

Pacô a écrit:
Exact.
On peut aussi souligner sans mettre en italique - mais il me semble que c'est plus dans le cadre d'oeuvre littéraire.
Je ne connais pas les titres d’œuvres soulignés. Ce doit être dans des circonstances bien précises. À vérifier. En tout cas, dans un roman, il vaut mieux mettre ces titres en italique, ainsi que les titres de journaux, de magasines et bien entendu le fameux resto Chez Marcel ;-)

Funny Bee a écrit:
Actuellement je lis Une Veuve de Papier de John Irving chez Seuil, les heures sont écrites en lettres, et tiens Pacô, les majuscules n'y sont pas accentuées. Mais là-dessus, je ne suis pas d'accord.
Il faudra que je feuillette un roman de cet éditeur. En tout cas, si les majuscules ne sont pas accentuées, ne te fie pas à la typographie des heures.

Biz Maya ;-)


avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Ven 3 Juin 2011 - 16:54

azul a écrit:
Funny Bee a écrit:
Actuellement je lis Une Veuve de Papier de John Irving chez Seuil, les heures sont écrites en lettres, et tiens Pacô, les majuscules n'y sont pas accentuées. Mais là-dessus, je ne suis pas d'accord.
Il faudra que je feuillette un roman de cet éditeur. En tout cas, si les majuscules ne sont pas accentuées, ne te fie pas à la typographie des heures.

Biz Maya ;-)
OK, dac ! Very Happy

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Pacô le Sam 2 Juil 2011 - 11:50

Tiens, je voulais commenter ton texte mais il n'y est plus.
Une raison à cela ? scratch

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  FunnyBee le Sam 23 Juil 2011 - 17:58

La première raison est que j'ai pas mal remanié les premiers chapitres. La deuxième, est que j'ai soumis mon manuscrit à un concours et qu'il a été sélectionné pour la deuxième étape et sera donc évalué par un comité de lecture. J'ai besoin de faire une pause, je me suis donc replongée dans l'écriture de mon deuxième roman que j'ai laissé de côté depuis plusieurs mois faute de temps. Voilà !

avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires "Igarapé"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum