Commentaires _ L'Enfer des Anges

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Lou le Mar 3 Mai 2011 - 9:56

En fait, le truc c'est que tu n'as pas de véritables mauvaises critiques ici. On relève juste les erreurs ou les trucs qui semblent ne pas aller pour nous. Et, emportés par cette folies du relevage d'erreur, on va être chipoteur , tatillon. On pointe du doigt les erreurs, mais on met souvent de côté le bon, l'original. Et ton texte en contient. Mais il faut comprendre qu'on ne peut pas TOUT dire, ça serait lonnnng.

Malheureusement, c'est ce qui te fait croire que ton texte est mauvais. Et j'ai déjà vu des mauvais textes, je te jure que le tiens ne l'est pas.

Les critiques sont très précises, et c'est pour ça qu'il y en a beaucoup et que tu as l'impression d'être nulle. Mais regarde, à l'instant avec Pacô on est en train de débattre sur un des textes de Gavroche sur la façon dont elle a mise en place une phrase. Son texte est bon, et on bataille sur une phrase.

Il y a toujours des petits trucs qui font que... Je te promet que si ton texte était mauvais, Pacô aurait même pas pris la peine de commenter comme il le fait. Plus c'est bien, et plus on va être précis ^^

Bref, abandonne pas ou je te tue (en plus j'aime bien ton idée alors j'aimerais avoir la suite)
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Marie D le Mar 3 Mai 2011 - 12:11

Merci Lou oui je sais que si c'était vraiment pourri personne ne lirait ou on me dirait: y a trop de chose à revoir...
Mais que veux-tu il a des périodes où on déprime. Bon là ça va mieux, je n'ai pas remis le nez dans le texte mais ça viendra.
En plus c'est moi qui l'ai voulu quand même, j'avais posté mon texte ici dans ce but, faut croire que je suis maso...lol

Bref la suite attendra un petit peu désolée, mais je te promets: je n'abandonne pas, ta menace me donne trop de sueurs froides pale
Razz
avatar
Marie D
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 646
Age : 31
Localisation : A la bibliothèque
Emploi/loisirs : doctorante; en cours de rédaction de thèse, et prof d'archéologie à la fac à l'occasion^^
Votre talent : Écriture
Points : 387
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  MémoireDuTemps le Ven 6 Mai 2011 - 6:57

Je vais bientôt lire ton chapitre 1. Je viens de le parcourir rapidement. As-tu lu les livres de Bernard Werber Les Thanatonautes et L'Empire des anges, car ils parlent de ce sujet ? Je pense qu'ils peuvent t'inspirer et en même temps tu peux justement corriger les nombreux défauts de ces livres très contestables...

je viens de lire une nouvelle d'Amélie Nothomb publiée par Albin Michel où j'ai constaté la répétition de 3 "comme" en peu de phrases alors qu'au moins un pouvait être remplacé facilement. et elle utilise parfois trop de participes présents dans cette nouvelle ☺ !!!

Comme quoi, même des auteurs reconnus ne sont pas à l'abri et que si nous devions même bêta-lire les plus grands livres de la littérature, je suis certaine qu'on trouverait à redire (un de ces jours je vais prendre un extrait peu connu de Hugo ou de je ne sais qui et le faire bêta-lire ici ou ailleurs).
Prends ma nouvelle publiée... ici on a trouvé à redire (et je pense que c'était à raison... même moi en la relisant) eh bien trop tard, la correctrice de l'édition ne m'a même pas contactée pour me dire qu'à deux endroits ça n'allait pas... et que c'était améliorable...
Il faut prendre la bêta-lecture comme ce qu'elle est : une aide qui permet de trouver les faiblesses de nos textes et qui est subjective... tel lecteur pointera sur un point qui le gêne et un autre sur autre chose... c'est à l'auteur de faire le tri car s'il est aveugle à ses propres faiblesses, il est aussi le seul à avoir une vue globale de son écrit et de ce qu'il veut en faire.
Oui, ça fait mal, c'est vrai (je ne sais si tu as été beaucoup bêta-lue ?) mais c'est aussi la meilleure manière d'améliorer un texte dont tu vas supprimer certains défauts (rien n'est parfait ! )... et je t'invite aussi à résister à certaines suggestions (car tu peux aussi retirer l'âme de ton texte si tu cèdes à toutes les les remarques... tu es la seule à avoir une vision globale... ne jamais l'oublier ! )
Voilà !
A lire comme ça ton texte est super et plein d'humour
A bêta-lire, je trouverai des choses à redire, c'est normal...




__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Gavroche le Ven 6 Mai 2011 - 7:14

A ce propos, je me suis livrée à une expérience amusante , hier en faisant mes courses : lire une page de Musso ( ce que je n'avais jamais fait encore) J'en avais tellement entendu parler en mal....
bon ben... oui, c 'est correct et tout. Mais mon dieu, l'expression des sentiments de ses personnages, niveau bibliothèque verte. La fille a peur ? Il écrit elle a peur !
Et sur le style, sûr qu'on n'attrape pas mal au crane à le lire ! ( et je comprends que ça puisse être agréable dans le cadre d'un simple divertissement) Millimétré pour que les phrases soient aussi simples que possible, à peine s'il oserait inversé un groupe nominal avc un groupe verbal, le bougre !
j'ai tendance à faire simple, mais j'ai trouvé pire que moi !
Dans le sens opposé, mon père m'a parlé d'un bouquin où l'auteur, tenez vous bien, a pondu une phrase de... vingt pages !!!
Illisible.
Pas possible, il a couché avec l'éditeur !
Alors, Marie ce que tu écris n'est ni de la bibliothèque verte ( et puis même, j'ai adoré l'étalon noir, moi ! Et j'en suis fière ! ) ni illisible !
Tout ça pour te dire encore une fois de pas te décourager. Même ces histoires de clichés attendus, ça a l'air d'être une montagne et je crois, en fait, que c'est pas grand chose à arranger,s 'il faut l'arranger. Mais tu y verras plus clair une fois que le premier jet sera écrit. C'est pour ça que je te disais peut-être d'écrire d'abord avant de tout faire lire. sinon, on va t'influencer, te décourager, en voulant bien faire....
Un premier jet, c'est un désir, une envie... faut pas trop le brider, je crois. Pas du tout même.
Bon le bébé a parfois trois pattes et deux nez à la naissance... mais la chirurgie fait parfois des miracles ( parfois douloureux ; ) ) et pis sic 'est pas le cas,c 'est pas bien grave. On n'en meurt pas ! Si si, je te jure ! on se prend la tête, on jette des milliers de feuilles à la poubelle, mais on survit ! Et pis parfois, on es tout fier de notre bébé avec deux nez ! Ca fait original, non , Wink
avatar
Gavroche
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 769
Votre talent : Écriture
Points : 1036
Date d'inscription : 30/05/2010

http://gavrochetcie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  RevAn le Ven 6 Mai 2011 - 7:48

J'espère sincèrement que tu vas continuer ce roman qui est très loin d'être mauvais. La preuve, j'ai été emporté par ma lecture. Et bizarrement, ça m'arrive de moins en moins souvent, même quand je prends des bouquins édités et publiés.

Tu sais, j'ai eu la même réaction que toi il n'y a pas si longtemps. J'ai pris les premières remarques négatives sur mon roman. Ça a été un vrai choc. Vraiment. J'ai plus osé poster mes romans après ; mais bon arwen a très bien résumé la situation. Ce forum a un des plus hauts degrés d'exigence que j'ai pu voir. J'étais pourtant déjà habitué avec les commentaires d'arwen sur mes textes sur un autre forum. J'en ai bavé faut dire: l'un d'eux était tellement mauvais que j'ai pensé arrêter les frais. (Et certains l'ont aimé pourtant ce premier jet)
Selon certaines personnes, mes premiers jets sont relativement propres ; j'ai reçu de bonnes critiques sur ceux de mon roman. Arrivé ici, boum, sept pages de commentaires de la part de Pacô sur un prologue qui n'en dépassait pas trois. Ça m'a refroidi. Mais maintenant , le texte est bien plus agréable.

Donc, moi je t'encourage à lire surtout que je voulais poursuivre ma lecture.
D'ailleurs, tout ça m'incite à resposter le mien. Histoire d'être maso et de me désensibiliser un peu Smile
avatar
RevAn
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 26
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 151
Date d'inscription : 05/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Pacô le Ven 6 Mai 2011 - 15:26

MémoireDuTemps a écrit:
Comme quoi, même des auteurs reconnus ne sont pas à l'abri et que si nous devions même bêta-lire les plus grands livres de la littérature, je suis certaine qu'on trouverait à redire (un de ces jours je vais prendre un extrait peu connu de Hugo ou de je ne sais qui et le faire bêta-lire ici ou ailleurs).
Impossible, je reconnais tout ce qui est de Hugo tongue.

Mais c'est évident que Hugo commet certains impairs : si j'adore - et c'est encore un petit mot - ses réflexions sur l'état d'une société, ses descriptions sur la façon de vivre des gens etc. je trouve sa manière d'aborder les personnages assez mauvaise. En fait, je dirais même qu'il n'arrive pas à créer une véritable atmosphère autour d'un personnage : il pourrait s'appeler Causette ou Marie... ça irait aussi bien.
Le problème, c'est que tous ses romans ont un fond "criard" sur la société ; qu'importe Gavroche ou le bossu, l'idée c'est surtout de montrer une réalité (fantasmée dirait même MrSonge). Du coup, la personnalité du personnage en lui-même n'a je crois pas beaucoup d'importance pour Hugo.
Du moins, ce n'est pas pour ça que je le vénère Smile.

Mais il y a tant de choses à redire sur beaucoup de grands qui en sont pas corrects ; la seule différence avec un écrivain amateur, c'est qu'ils assument très bien leur imperfection et en font même leur génie.
C'est ça la clef moi je vous dis tongue.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  MémoireDuTemps le Ven 6 Mai 2011 - 16:05

Je pense aussi comme toi qu’en tant qu’écrivain reconnu certaines choses ne sont que détails et qu’un correcteur n’oserait pas faire remarquer trop de choses de peur de se faire rembarrer ou pire encore. Il est aussi sûr qu’on ne lit par certains grands écrivains pour uniquement s’extasier sur leurs mots seulement (j’ai pris Hugo, mais d’autres auraient pu faire l’affaire).
A notre petit niveau, ma remarque vaut aussi. J’espère qu’une bonne partie d’entre nous trouvera un jour un éditeur (sérieux bien sûr) qui un jour prendra le risque de nous éditer… Bon je ne connais pas vraiment le chiffre de diffusion des éditeurs, mais je pense que pas mal de livres en réalité ne doivent être vendus qu’à quelques centaines d’exemplaires ou même bien moins. Comment pouvons-nous nous distinguer afin de n’être pas un auteur à succès auprès du rebut ou du pilon (CAD que la plupart nos livres terminent ainsi). Certes l’imagination, le synopsis, l’originalité du contexte jouent un rôle, mais si on sait se créer un style, cela peut avoir une influence pour nous distinguer de la masse… Mais je pense que c’est un autre débat… donc je poste ma bêta ci-après !

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  MémoireDuTemps le Ven 6 Mai 2011 - 16:12

[quote="Marie D"]
Partie 1: Coma
L’antichambre, ou la bonté humaine selon Acace

Une sorte de mur en gelée d’une blancheur infinie. Moi ça ne me choque pas du tout, tu devrais seulement en dire plus, d’abord le mur… généralement on passe par-dessus, on cherche une porte ou on le défonce si on est un tank par exemple, or Gabriel le franchit… s’il est en gelée et qu’il l’escalade, il va «s’enfoncer dedans»… le problème vient peut-être de ce mot, mur, une paroi, une membrane, un rideau peut-être alors… quant à la blancheur infinie, oui j’imagine ☺

Voilà ce qu’était en train de franchir Gabriel. Le voilà me gêne plus, surtout que cela ne te permet pas de t’affranchir du «était en train» un peu maladroit…

Le contact n’était absolument pas désagréable, mais le jeune homme eut ce réflexe que chaque être humain a, il se mit à chercher de l’air. Il tendit les mains le plus en avant possible, espérant sans doute en trouver l’autre côté. Et c’est effectivement ce qui arriva. Si ta phrase commençait par une phrase dynamique, tu pourrais continuer sans ces verbes faibles «eut» «se mit à» «tendit les mains» «c’est» plus 2 adverbes en « ment »

Un pas de plus, et Gabriel bascula, virgule inutile la tête en avant. Il parvint à se rattraper tant bien que mal et atterrit sur ses pieds. Ce qu’il avait devant lui était étrangement réel. Tu peux améliorer cette phrase sans difficulté par exemple « Devant lui, il découvrit une scène habituelle, étrange dans cette nouvelle réalité : »
Il se trouvait dans un couloir immaculé, peu large et peu profond. Au bout, une file de personne se tenait appuyée contre le mur - d’ailleurs tout mou -, face à un homme assis à une table de bois beige. Son crâne paraissait luire de loin.
Un peu intimidé, et se demandant ce participe présent ne se justifie pas trop ici, conjugue au passé simple plutôt vraiment ce qu’il fabriquait dans cette galère, Gabriel s’avança, triturant ses boucles blondes comme il avait l’habitude de le faire remplace peut-être par « comme à son habitude » lorsqu’il était angoissé.
Devant lui, les gens défilaient face à l’homme, discutaient brièvement avec lui, écrivaient quelque chose et passaient derrière le bureau pour accéder à une porte brillante.
On bouscula le jeune homme. En se retournant , il s’aperçut conjugue ici aussi « il se retourna et s’aperçut » qu’il bloquait l’étroit passage. D’autres personnes traversaient le mur en gelée, l’air aussi perdu que lui, et s’inséraient dans la file, doublant le blondinet.
Gabriel se plaça finalement peut-être remplacé à la suite, et attendit ; il eut la bizarre impression d’être à la Poste ou à la banque, en train d’attendre pour faire peser un colis ou récupérer un chéquier. Cette scène aurait été banale, si Gabriel ne s’était pas rappelé qu’il avait laissé son corps sur une table d’opération. ♥♥♥

Son tour arriva bientôt. Gabriel se présenta à un homme d’une trentaine d’années, barbu, une chevelure bien fournie. Ce qu’il avait pris pour un crâne bien lisse et luisant se révélait en fait être une luminescence. Une définition frôla l’esprit de Gabriel, mais il refusa d’y penser.
L’homme - qui portait une tenue de soldat romain - avait la tête penchée sur un énorme livre aux feuilles d’or. Il écrivait avec une drôle de plume, en fait une branche de ce qui devait être de l’acacia. Comme pour les précédents « clients », il ne leva pas la tête.
- Oui ?
Gabriel resta interdit. L’homme attendait apparemment une réponse, mais là il ignorait totalement de quoi il s’agissait.
- Pa-pardon ?
Le barbu, exaspéré, releva la tête.
- Nom, prénom, raison de votre présence ici.
- Euh… Gabriel Langelo. La raison ? Ben c’est-à-dire que…
- Laissez tomber. J’en ai marre d’entendre toujours les mêmes choses. Accident de voiture, chute dans les escaliers… C’est toujours la même rengaine.
Ne sachant que dire, Gabriel préféra se taire. Il était de plus en plus surpris de la tournure que prenaient les évènements.
L’homme chercha un long moment la ligne qui l’intéressait, mais il ne trouva rien. Il se décida à feuilleter les pages précédentes.
- Ah ! s’écria-t-il, faisant sursauter Gabriel. Vous êtes là. Vous êtes en retard.
- Oui je me suis fait doubl-
- Vous ne vouliez pas partir, hein ? Comme beaucoup.
De son doigt épais, il suivit la ligne.
- Accident de voiture, c’est ça ?
- Oui mais ce n’était pas de ma faute.
- Non bien sûr. Ils disent tous ça.
Dans la première case, il fit une croix, et demanda à Gabriel de signer dans la dernière.
- Allez maintenant circulez.
Mais inutile ce mais Gabriel risqua une question.
- Vous n’avez pas l’air d’aimer ce que vous faites. Point d’interrogation
L’homme, étonné par le courage du « jeunot », releva la tête et l’examina.
- Non. C’est pas mon boulot non plus. Mais j’ai pas le choix.
Puis il murmura, plus pour lui que pour Gabriel.
- C’était à prévoir cela dit. Nous nous sommes sûrement trop reposés sur nos acacias.
- Vos lauriers vous voulez dire ?
- Si vous le dites. ♥♥♥
Un moment d’attente, puis il osa une autre question.
- Vous vous appelez comment ?
- Encore toi ? Tu trouves que je n’ai pas assez de travail comme ça ? Il faut en plus que tu me retardes ? Hors d’ici ! ordonna-t-il, en indiquant la porte derrière lui.
Gabriel, se sentant un peu coupable, conjugue ici et remplace les , par et se dirigea vers ladite porte.
- Acace, dit l’homme à nouveau penché sur son livre. Mon nom c’est Acace.
J’aurais dû m’en douter.

Gabriel s’approcha de la sortie, tourna la poignée et poussa la porte. Une lumière aveuglante le réchauffa immédiatement.
Je trouve le dialogue très crédible, avec pas mal d’humour réaliste, du dynamisme, on croirait une caricature de fonctionnaire. Je pense que le début de ce qui précède justement cette interrogatoire pourrait être un peu plus développé notamment ce « mur », ce couloir en accentuant aussi ce côté étonnant de ce qu’il vit –si on peut dire ☺- et son ressenti, ses pensées, pense-t-il au Purgatoire par exemple ou à Saint-Pierre. C’est vrai aussi qu’en continuant ton texte des idées vont te venir qui te permettront d’ajouter une touche ici ou là… Courage, pour un premier jet (sans fautes d’ailleurs !) c’est déjà super et ça me plaît bien. Pense quand même, en tout cas pour le début, à consulter les Thanatonautes, cela t’aidera à mon avis (au fait c’est surtout la suite du bouquin de Werber qui est loupée, le premier est pas si mal).

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Marie D le Sam 7 Mai 2011 - 8:38

Coucou!
Ben dis donc je ne m'attendais pas à autant de com! lol

Donc pour répondre en vrac: j'ai déjà été plusieurs fois lue et corrigée, notamment sur ce forum, mais à l'époque c'était peut-être moins sévère (car j'y avais mon premier roman et si je le remettais maintenant je ne donnerai pas cher de sa couverture^^).
Le début de ce roman-ci a aussi été corrigé, mais uniquement au niveau orthographe, grammaire, syntaxe (d'où le fait qu'il n'y ait pas de faute MémoireduTemps, car généralement je suis une adepte des fautes de frappe et inversions de lettres même en me relisant 15 fois^^). Je savais qu'il avait des choses à redire, mais je ne devais pas être dans un bon jour, ça m'a vraiment trop touché. C'est un peu bête quand j'y pense maintenant, mais c'est vrai, c'est difficile d'entendre que son bébé n'est pas très beau et doit subir de la chirurgie esthétique 'Razz'

J'aime beaucoup Werber (oui je sais, lapidez-moi^^), et j'ai donc bien évidemment lu les Thanatonautes, l'Empire des Anges et le Cycle des Dieux. Mais je ne veux pas le relire pour le moment, j'ai trop peur de trop m'en inspirer, tu vois? Bien qu'en elle-même l'histoire soit différente, je crains d'empiéter sur ses plate-bandes.

J'ai voulu commencer un livre récemment, Sinouhé l'Egyptien. Et bien c'est une catastrophe: en deux pages, il écrit 6 fois la même phrase ("C'est pour moi que j'écris"), ajoute 20 "moi" supplémentaire, répète 3 ou 4 fois la même idée, bref, pour s'entraîner à la bêta-lecture c'est le rêve! Du coup comme je veux faire partie du jury ImperialDream, je m'essaie sur ce bouquin.
C'est là que je me dis que mon roman n'est pas si pourri finalement...

Je ne l'abandonne pas, je vais le reprendre, mais d'abord le continuer un peu. Je pense que posterai la version corrigée quand j'aurai au moins ma première partie de finie, je vais suivre le conseil de Gavroche.


Merci pour ta correction Mémoire du Temps, j'ai regardé et c'est ok pour moi.
Sauf pour les deux trucs en rouge: le point d'interrogation: non car c'est une constatation et non une question; il faut peut-être que je rajoute "constata-t-il"? / et pour le "doubl-": je voulais montrer qu'il est interrompu, et en lisant divers bouquins j'ai vu qu'ils le mettaient comme ça. Mais bon ils n'ont pas forcément raison... On l'écrit comment alors?
Quant à l'évocation de Saint-Pierre ou du Purgatoire, Gabriel se veut non-croyant, donc il ne peut imaginer qu'il s'agisse de ça, mais comme tu n'es pas la première personne à ma le dire, j'ai compris que je devais expliciter ce problème (car il le dit plus loin mais au début cela semble être confus).

Merci à tous en tout cas!

J'espère que j'ai répondu à tout...
avatar
Marie D
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 646
Age : 31
Localisation : A la bibliothèque
Emploi/loisirs : doctorante; en cours de rédaction de thèse, et prof d'archéologie à la fac à l'occasion^^
Votre talent : Écriture
Points : 387
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires _ L'Enfer des Anges

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum