Daltec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Daltec

Message  Daltec le Lun 9 Mai 2011 - 17:28

- Est-ce votre Premier roman ?
Pas de premier roman mais l'idée germe. Je n'écris pour le moment que des nouvelles.

- Souhaitez-vous être publié ?
Oui j'aimerais si l'occasion se présente. Mais j'ai encore beaucoup à apprendre.

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ?
Il me manque du vocabulaire mais il n'y a que moi qui puisse pallier à ce problème avec un dictionnaire des synonymes. Les temps du passé que j'ai du mal à maitriser. Et les éternelles fautes d'orthographe!
Pour le fond, je dirais la crédibilité des dialogues et la psychologie des personnages.

- Résumé du roman & thèmes abordés ?
Je suis tourné vers le genre policier, thriller, fantastique. Sinon des histoires qui présentent une tranche de vie. Je ne sais pas trop comment dire ça.

- Quel lectorat visez-vous ?
Je dirais un public averti. C'est assez cru parfois.

- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ?
Je sévis dans le genre policier, thriller. Mes auteurs de références sont: James Ellroy, RJ Ellory, Stephen King,Thierry Joncquet, Guy des Cars, Grangé, Werber,.... Ensuite j'aime bien changer d'auteur mais c'est vrai que je n'accroche pas beaucoup à la science fiction ou les romans à l'eau de rose.

- Quelle est votre intention littéraire ?
Ecrire des histoires, écrire un roman (au moins un!) et puis d'autres....


J'espère avoir été le plus clair possible. Si non, ben n'hésitez pas.... Very Happy

avatar
Daltec
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 15
Votre talent : Écriture
Points : 19
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  FunnyBee le Lun 9 Mai 2011 - 17:57

Bienvenu(e) à toi Daltec.

J'espère que le forum te sera utile ! Very Happy
avatar
FunnyBee
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 44
Votre talent : Écriture
Points : 203
Date d'inscription : 28/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Daltec le Lun 9 Mai 2011 - 18:50

Merci merci.
Very Happy
avatar
Daltec
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 15
Votre talent : Écriture
Points : 19
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Daltec le Jeu 12 Mai 2011 - 10:37

Pour répondre à ta question Pacô,

En effet je prends un malin plaisir à tuer (tous) mes personnages, car c'est bien plus concevable de le faire sur le papier que dans la réalité!!!
Et oui j'aime bien quand le méchant gagne, mais pas à chaque fois (enfin très souvent quand je fais le tour de mes histoires!). Seven, le film, est une de mes références. La trilogie littéraire de James Ellroy sur les USA des années Kennedy, Nixon, Hoover où le Mal (sous une autre forme plus diffuse) remporte la partie.
J'en ai marre du Bien qui triomphe toujours! Prenons l'inverse et voyons ce qui se passe. Mais du point de vue du Mal. Voilà ce qui m'inspire. Le côté sombre de l'être humain. Tout le monde (j'en suis convaincu) à sa part sombre enfoui en lui. L'environnement extèrieur fera qu'elle s'épanouit ou qu'elle reste enfouit au plus profond de nous. La frontière est mince quand on y réfléchit.
Mes personnages, pour la plupart, sont des meurtriers, des mafieux, des flics corrompus ou des gens comme nous avec un passé dououreux. Bref c'est pas la joie.
Et puis entre nous, écrire sur des gens heureux me parait plus compliqué que sur des personnages torturés. C'est mon point de vue. Néanmoins il faut que j'essaye!
Ah oui, je suis un grand "fan" des tueurs en série. J'ai lu un tas de bouquin qui analyse, décortique la psychologie de ces criminels. Puis d'autres livres qui m'aident comme l'expertise médicale, l'entomologie forensique, le magazine de la police scientifique (non je ne suis pas abonné tout de même!). C'est très académique mais fort enrichissant pour retranscrire une scène.
J'aime bien collé à la réalité!

Voili voilou. Si c'est pas clair n'hésites pas... Smile
avatar
Daltec
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 15
Votre talent : Écriture
Points : 19
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Pacô le Jeu 12 Mai 2011 - 11:34

En fait, je suis du genre à ne pas faire le Bien ou le Mal, parce que je suis convaincu qu'on n'est jamais tout l'un ou tout l'autre.
Alors dans mes histoires, j'aime prendre le parti de la neutralité partielle : en fait, j'aime surtout quand on ne s'attend pas à la fin. Ni que le gentil gagne, ni que le méchant jubile... mais qu'une tierce personne remporte le gros lot.

Par contre, je reste persuadé qu'une bonne histoire doit pointer vers un zeste d'espoir quand ça finit pas très bien, ou vers un soupçon de problème quand ça finit bien.
Le "ils eurent beaucoup d'enfants" ou le "le monde sombra dans les ténèbres" en conclusion, je trouve ça assez détestable et j'aime vraiment pas ; je trouve que ça fait gros manque d'imagination et gros manque de discernement Smile.

J'aurais un peu la vision catharsique de l'être humain : il est entre la jonction du divin et de la bestialité primaire. Et je crois que ce que l'on qualifie trop souvent de "Mal" n'est autre qu'une déjection de bestialité, alors que notre part de divin nous a bâti une morale.
En fait, tout ce qui est mauvais est tout ce qui ne rentre pas dans la morale ; par ailleurs, le mal diffère selon les cultures. Aujourd'hui, tuer un homme, c'était terriblement mal. Il n'y a pas encore si longtemps, s'il était irlandais - par exemple pour les britanniques - ce n'était au contraire pas une mauvaise chose Wink.

C'est pour ça que j'essaie de ne pas m'imbriquer dans un consensus "Bien/Mal" mais plutôt de faire barboter mes personnages dans un fouillis de concepts et de psychologies qui leur font faire... ce qu'ils ont à faire, sans vraiment se dire : c'est bien ou mal ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Lou le Jeu 12 Mai 2011 - 12:26

Stephen King est très fort dans les histoires qui "se finissent bien mais pas pour tout le monde".
Oui enfin, tuer un homme aujourd'hui encore ça peut être considéré comme bien, par exemple pour les pédophiles.
avatar
Lou
Shérif(ette)

Féminin Nombre de messages : 1448
Age : 27
Votre talent : Écriture
Points : 1461
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Daltec le Jeu 12 Mai 2011 - 13:38

"Par contre, je reste persuadé qu'une bonne histoire doit pointer vers un zeste d'espoir quand ça finit pas très bien, ou vers un soupçon de problème quand ça finit bien".

Je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point. Laisser le doute au lecteur vers une amélioration ou bien l'inverse. Pour ce qui est de la neutralité, tu seras d'avis que pour faire une bonne histoire, et bien il faut des gens avec des mauvaises et des bonnes intentions, les confronter, mettre une tierce personne (voire plus) qui jouera le trouble faite, le court circuit, l'électron libre. Je parahrase un peu ce que tu as dit.
Ce que je veux dire c'est que, à chaque personnage que tu crées, gentil ou méchant, tu donnes ton point de vue, ta vision de cette morale qui t'es propre. Tu ne peux pas être totalement neutre dans ton histoire. Vois tu ce que je veux dire?

La morale (ou le mal) est différente pour chacun. C'est bien de le préciser. Elle ne se situe pas au même niveau pour tout le monde et ç'est là où les personnages deviennent intéressant à travailler, à construire. Cette jonction comme tu dis entre le divin et la bestialité. Entre la morale "universelle" (paix et partage) et les autres morales plus sombres.
Mais je reste persuadé (cela reste mon avis) qu'au fond d'eux mêmes, ce genre de personne s'est posé au moins une fois la question : c'est bien et/ou c'est mal?
avatar
Daltec
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 15
Votre talent : Écriture
Points : 19
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  MémoireDuTemps le Jeu 12 Mai 2011 - 18:27

Daltec a écrit:J'en ai marre du Bien qui triomphe toujours ! Prenons l'inverse et voyons ce qui se passe…

Pacô a écrit:Par contre, je reste persuadé qu'une bonne histoire doit pointer vers un zeste d'espoir quand ça finit pas très bien, ou vers un soupçon de problème quand ça finit bien
Je serais assez d’accord avec Pacô.
L’image du héros, beau brun (ou blond), grand et fort, musclé et doté d’une forte intelligence et toujours assez distingué qui sauve l’héroïne blonde bien sûr, mince, moins grande que le héros, féminine un peu moins intelligente (surtout en naïveté)… qui triomphe de manière réglo du méchant (qui bizarrement tire comme un pied quand il vise le héros, qui est aveuglé pas sa haine, au point de pas voir le prochain coup du héros et qui fait toujours des plans foireux où il oublie le principal… par exemple en prévoyant une mort douloureuse mais longue ce qui donne tout le temps au héros de s’en sortir)… oui c’est un cliché très à la mode
Alors prendre le contre-pied et faire l’inverse, c’est quand même aller dans le même sens.
Et d’abord, ce qu’oublie pas mal de monde, Hitchcock a identifié le problème « Quand le méchant est réussi… » et si on l’appliquait au bon qui n’est pas si bon que cela… car nous ne sommes pas d’un bloc.
Je pense donc comme Pacô, si ça se termine mal il faut une lueur d’espoir, si ça se termine bien, il faut un petit nuage pour laisser supposer que le bonheur ne sera pas sans orage…

Les Princesses de mon histoire ne sont ni bonnes (aucune pitié pour les humains ou entre elles) ni mauvaises (tenter de sauver l’humanité, oui ça elles le feront). Les méchantes ont une justification tout à fait honorable.
Dans mon histoire, c’est l’épilogue qui redonne l’espoir… car sinon la fin elle-même est plutôt une victoire à la Pyrrhus…

Daltec a écrit:Ah oui, je suis un grand "fan" des tueurs en série. J'ai lu un tas de bouquin qui analyse, décortique la psychologie de ces criminels.
Ma Princesse Odile donne son avis sur les serial killers : « La jeune Odile aurait été prête à se livrer aux pires de tous, à la crème du serial killer qui pourrait faire souffrir ses chairs au-delà de sa perception. Cependant, en lisant les témoignages, les moments des procès, les journaux salaces qui relataient les faits, on ne découvrait que des brutes épaisses, haineux de la femme parce que leur mère en était une, malades obsessionnels confinés dans leur isolement sensoriel et social, souvent retardés mentaux, mais pas de ceux qu’on peut aimer, qui sont si troublants, émouvants, à protéger contre la noirceur de la normalité. Non ces tueurs en série n’étaient, ne sont que des caricatures du macho moyen qui ne voit du sexe faible qu’un objet qui satisfait ses pulsions égoïstes de dominant croit-il ! » … Oups, vais me faire assassiner avec une telle tirade… Oui certains sont fascinants quand même… mais guère nombreux… et les personnages de ciné parfois (Monsieur Verdoux, Hannibal Lecter dans le silence des agneaux – livre et film…)

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Pacô le Dim 15 Mai 2011 - 9:45

Lou a raison : Stephen King est un maître à penser pour les histoires qui se terminent bien et mal, et surtout pas de la même façon pour tout le monde.
Personnellement, je sais d'avance que mon histoire se terminera en "moindre mal"... c'est-à-dire que ça aurait pu être pire mais qu'on aurait pu faire bien mieux. Cette fin pour moi a une vocation utile en plus de ça : comme elle dénonce une forme de société, une forme de pensée... cette fin en dents de scie permet aussi de pointer du doigt ce qui débloque chez nous et de peut-être éventuellement nous pousser à se dire : merde, mais pourquoi ils ont pas fait ça à ce moment là ?

Et surtout, il ne faut pas une fin prévisible en fait : dans un James Bond, on sait déjà qu'il va vaincre la menace et coucher avec la poupée du lot : ce qui fait l'intérêt du film, ce sont ses gadgets et notre satisfaction de voir les méchants russes/chinois/terroristes vaincus. C'est de l'auto-jubilation et on met en scène nos fantasmes. Je ne crois pas néanmoins que cela fasse une bonne histoire. Comme de montrer toute la noirceur d'un homme et de le faire aller de mal en pire de façon tout à fait logique... c'est pas forcément bon, parce que comme le dit MémoireduTemps, c'est la même chose que James Bond dans l'autre sens.

Alors j'aime la tierce personne, le tierce parti... celui à qui on s'attend le moins qui finalement, s'en sort le mieux - voire en couillonnant un peu les autres. Qu'en fait, un petit détail échappe à l'attention du lecteur et déraye le système formé pour aboutir sur une fin beaucoup plus pertinente (et originale).

La frontière du bien et du mal n'est pas facile à saisir : en effet, pour certains tuer des pédophiles c'est faire le bien, pour d'autres, ça reste moralement inconcevable. Alors forcément, pour les grands thèmes, la société trouve son compte, mais pour des questions plus subtiles, comme la peine de mort, elle a longuement dansé sur plusieurs pieds et jongler entre bien et mal avant de se décider.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daltec

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum