Commentaires pour Arkus

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Commentaires pour Arkus

Message  Capo le Mer 6 Fév 2013 - 2:31

Tout d'abord merci Pâco! C'est avec des gens comme toi qu'on progresse. En tout cas bien joué, en effet je me suis inspiré de l'invasion turque (ottomane pour être exact) pour les oriens. Pour ce qui est de la surprise de l'attaque, je me demande si je ne devrais pas faire un ou deux chapitres au lieu de commencer par celui ci? Sa permettrait de mieux etoffer le scénario en parlant plus de Stavros justement? En tout cas je vais apporter dès maintenant les corrections! Encore merci!
avatar
Capo
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 54
Age : 25
Votre talent : Aucun
Points : 39
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires pour Arkus

Message  Hybrid le Mer 6 Fév 2013 - 21:51

Hello, j'ai survolé, trié, une activité par ici ? Zoup, je viens mettre mon nez.
Alors j'ai décidé d'y aller mollo, de 1) parce que ton extrait est bien assez long pour m'occuper pendant des heures (voire jours), et de 2) parce qu'à mon retour du boulot mon cerveau se branche sur *stand-by* et que j'ai bien du mal à le remettre en état de marche.

Du coup, je ne commenterai qu'un tout petit extrait, et pour une fois, je vais juste te faire part de mes notes et/ou corrections au fil de l'eau. J'ai survolé les commentaires de Pacô et je les rejoins majoritairement. Certaines de mes remarques seront peut-être redondantes avec les siennes mais au moins, tu pourras en dégager une tendance générale.

Sinon, et Pacô te le confirmera, je suis une grande chipoteuse du moindre détail xD. Et je rappelle juste pour la forme que ma parole n'est pas d'évangile donc n'hésite pas à ne pas être d'accord avec moi ^_^.

Spoiler:

Code couleur :
explications
fautes
maladresses ou lourdeurs
flood xD
La nuit touchait à sa fin. Les paupières de Philippe commencèrent à se faire lourdes (je n'aime pas trop cette tournure, je la trouve trop familière, simple ressenti personnel) . Il se ressaisît ressaisit (pas de circonflexe) et continua sa ronde sur les remparts de la ville d’Ancobarus. Des chuchotements vinrent briser (le terme "briser" me paraît trop fort pour un chuchotement, « briser » a quelque chose de violent, ce que le mot « chuchotement » ne sous-entend pas) le silence habituel. Philippe s’arrêta pour regarder autour de lui, sans voir personne. Il poursuivit sa ronde, les sens en alertes alerte. Les bruits se firent plus clairs, comme un claquement métallique (cohérence ici : les bruits pour un claquement ? S'il est répétitif, pourquoi pas, mais là pour moi, les bruits se résument à un claquement) . Philippe passa sa ("la" passe tout aussi bien, on se doute que c'est pas celle du voisin...) tête par-dessus les remparts. Des ombres s’avancèrent (comme je pense que l’action est en cours et non achevée, un imparfait conviendrait sans doute mieux ici) vers la cité. Le garda garde plissa ses (cf précédemment, "les" rend la lecture moins lourde) yeux pour voir plus clair (Euh... arrête-moi si je me trompe, mais il fait encore noir, non ? Dans ce cas, peut-on vraiment parler de "voir plus clair" dans le noir ? "Mieux y voir", "mieux distinguer", me paraissent plus adaptés), il devait en avoir le cœur net. Un bref reflet argenté l’aveugla, la flèche fendit les airs et se planta directement dans le crâne du garde (phrase étrange au niveau de la focalisation et en plus, l’action de la flèche me paraît trop morcelée pour avoir l’effet escompté (casse un peu l'effet de brusquerie, le côté soudain et imparable). Jusqu’alors, tu te focalises sur Philippe, mieux vaut parler d’une perte de conscience ou de vie après l’éclair, et expliquer ensuite ce qui s’est passé. Je laisse ça à tes bons soins ^^). Le corps bascula par-dessus les fortifications et vint s’écraser (comme l'a souligné Pacô, utiliser directement le verbe a plus d'impact... sans mauvais jeu de mot)lourdement au sol. Le choc interpella (alors, là, par contre, ça ne me paraît pas assez fort comme verbe. Je le remplacerais par quelque chose de plus marquant comme "alerter" ou "inquiéter", interpeller, c'est trop vague... plusieurs autres soldats (Bon, ici, j'ai un souci de localisation spatiale et de cohérence : où se trouvent ces soldats ? D’où l’ont-ils vu ? Comment font-ils pour le voir alors qu’il fait nuit ? Une brève description de l'environnement me manque un peu, là (éclairage, disposition, s'il est seul sur le rempart ou s'ils sont plusieurs etc...) qui virent le corps sans vie de leur compagnon (Pour la phrase dans son entier, je trouve le rapport de la principale à la subordonnée maladroit. On a l'impression que tout est simultané, alors qu'il y a un ordre chronologique : chute, alerte des soldats, et vue du corps. Là, j'ai le sentiment que tout se fait en même temps ! A reformuler ?) La réaction fut immédiate, un sergent courut aussi vite que possible (inutile voire lourd, on se doute qu’il n’y va pas en traînant les pieds, sinon tu n'emploierais pas le terme "courir" !) vers le poste le plus proche. La porte était fermée, il l’ouvrit d’un violent coup d’épaule. Deux hommes jouaient aux dés pendant que les autres dormaient paisiblement.
Philippe est mort ! (non seulement ils ont vu le corps, mais en plus ils l’ont reconnu tout de suite ? Nyctalopes ou pas de possibilité d’erreur ? Eclairage (façon : "oui, tirez-moi dessus, je suis tout seul et bien éclairé !") On manque un peu de précision, ici. De plus, pour moi, cette phrase est trop plate, trop vague. "il est mort" peut aussi bien désigner un type terrassé par une crise cardiaque. On ne ressent pas "l'attaque" dans cette phrase qui devrait être "coup de poing". "Il a été abattu" "on lui a tiré dessus" "nous sommes attaqués" me paraît plus approprié, nan ?) Faites sonner l’alarme, les autres avec moi ! cria-t-il aux hommes.
Les gardes se réveillèrent brusquement. Ils enfilèrent leur casques, prirent les lances et se précipitèrent vers les remparts. L’aube approchait, exhibant (ici, le terme me paraît trop fort, trop « violent » encore une fois alors que l’aube est un doux passage de l’obscurité à la lumière, que penses-tu d'un « divulguer » ou « révéler » ?) avec elle un terrible spectacle . (deux points couperaient moins les deux phrases, qui sont liées) Ils étaient des milliers. Les amures aRmures scintillaient de mille feux (cliché) sous le soleil naissant. Des centaines d’étendards claquaient au vent.
— Les oriens ! "Vauriens !", ai-je envie de répliquer ! hurla un garde en pointant du doigt la masse qui se rassemblait aux portes de la cité.

C'est un extrait très court, mais je compte poursuivre dès que mon cerveau sera d'humeur, et j'espère que mes remarques t'auront aidé à progresser.

Pour mon ressenti sur le fond... je me le réserve pour plus tard, lorsque j'aurai poursuivi ma lecture. C'est trop peu pour donner un avis concret. J'ai dit le principal dans mes commentaires.
Je rejoins juste l'avis de Pacô sur la crédibilité de la scène : des milliers d'hommes peuvent-ils arriver au pied d'une forteresse armée où les gardes veillent, même en pleine nuit, sans que quiconque les entende, à défaut de les voir (nuit noire ? Lune ? bruit des pas, des hommes qui parlent, des armes et armures qui cliquettent, des étendards qui claquent dans le vent) ? A revoir peut-être. En tout cas, un point à remettre en question selon ta propre vision de la scène.

A bientôt pour la suite, je compte bien continuer, car tu as éveillé mon intérêt avec cette attaque de bon matin...


__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 34
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires pour Arkus

Message  Capo le Jeu 7 Fév 2013 - 22:04

Merci Hybrid pour tes corrections (très pertinentes et que je vais tout de suite appliquer). Comme Pâco, je vois que le début te gène, tu m'as convaincu dans l'idée que je dois écrire un chapitre avant. Pour mieux présenter la surprise de l'attaque, approfondir un peu le personnage de Stavros. Je suis content de ton intérêt, sa m'encourage! Je posterais aussi la suite (plus pour le scénario que pour les corrections, je sais que les extraits sont longs). Je vous le dis dès maintenant, le personnage principal n'est pas Lucius Arkus mais son fils! Smile Encore merci pour les corrections!
avatar
Capo
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 54
Age : 25
Votre talent : Aucun
Points : 39
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires pour Arkus

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum