Commentaire l'Assassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commentaire l'Assassin

Message  Kazuki le Jeu 16 Fév 2012 - 16:45

Nuit-Sombre, je te crée ton espace commentaire, tu dois néanmoins le faire lorsque tu postes un de tes écrits... D'après la charte des écrits, tu dois poster ton texte dans "Vos Écrits" et tu dois créer un post sur les commentaires futures de ton texte dans la rubrique "Commentaires" . De cette façon l'auteur et le lecteur s'y retrouve beaucoup plus et tes textes ne sont pas enfouis sous la masse de commentaires Razz .

Il faut également que tu mettes à la fin de ton texte ou au début le lien pour accéder directement à l'espace commentaire.

Pour ce faire, édite ton texte et met ce lien en haut ou en bas de ton texte: http://imperialdreamer.forumsline.com/t3957-commentaire-l-assassin#85867


(Le lien en question tu le trouves dans la barre de ton navigateur en dessous de tes onglets)

avatar
Kazuki
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : Toulon
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 1
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaire l'Assassin

Message  Kazuki le Jeu 16 Fév 2012 - 16:53

Voici ma modeste contribution Twisted Evil

J'errais dans cette ruelle sombre, je ne sus dire depuis combien de temps.

J'errai

La façon dont j'allais mourir m'importait peu, ce qui comptait le plus pour moi était de faire cesser tout cela et d'arrêter cet assassin une bonne fois pour toutes, tous ces morts, la souffrance sans nom que les victimes avaient subies, ils ne l'avaient pas mérité malgré le mal qu'ils ont commis...

toute
Je dirai plutôt « qu’ils aient commis… » Puisque ton passage est à l’imparfait en majorité.

Le seul coupable c'est cette être sans cœur, ce monstre immonde. Je sais qui il est, et pourtant je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse commettre tout ces crimes. Pas lui, pas celui que je croyais mon meilleur ami, il était comme mon frère...

cet
tous ses crimes
En cyan, je te montre une répétition

Dés le début, je me suis senti en osmose avec lui, on se ressemblait tellement...

Dès

Même passion pour la musique et plus précisément pour le hard-rock, c'était un véritable ami,

Ami = répétition avec la phrase plus haut.

On aurait dit qu'il était dans sa bulle, son monde.
Son état m'inquiétait, je me sentais impuissant fasse à la situation, il s'éloignait du monde.

face

Désormais, les gens ne sortaient plus beaucoup de chez eux, chacun se méfiait de ses propres voisins avec qui ils étaient amis il n'y avait pas longtemps, la ville était plongé dans la terreur...

méfiaient
plongée

Un jour nous nous croisâmes dans un couloir, nos yeux se croisèrent, je baissais aussitôt les miens, gêné, il parla d'une voix claire comme si rien ne s'était passé :

Répétition du verbe "croiser"
Je reformulerai comme ceci : "Un jour nous nous sommes vu dans un couloir, nos yeux se croisèrent, je les baissai aussitôt, gêné…"

- Pourquoi ? Pourquoi m'ignores-tu ?

Répétition de "Pourquoi" Ce n'est pas une faute, car ton personnage semble hésitante lorsqu'elle prononce sa phrase. Tu pourrai dire : "Pourquoi m'ignores-tu ? dit t'elle hésitante"

Voilà, j'arrête ma critique ici, je reprendrai plus tard ! Smile

Tu intrigues le lecteur dès le début du chapitre. Cela donne envie de savoir la suite mais parfois on se perd un peux.
Je ne peux malheureusement pas t'en dire plus puisque je n'ai pas tout lu. Mais l'ensemble est plutôt pas mal, continu ! What a Face
avatar
Kazuki
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : Toulon
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 1
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Commentaire de l'assassin

Message  ferdi le Ven 17 Fév 2012 - 8:08

Commençons par des détails. Mes remarques sont subjectives, donc discutables, susceptibles d’être réfutées.

« J'errais dans cette ruelle sombre, je ne sus dire depuis combien de temps.»
‘je ne sus’ Le passé simple me gêne ; je mettrais ‘je ne savais… ’

« Tout ce que je savais fut …» je remplacerais le passé simple par l’imparfait

« la souffrance sans nom que les victimes avaient subis, ils ne l'avaient pas mérité malgré le mal qu'ils ont commis...»
- ‘subie’ s’accorde avec ‘que’ mis pour souffrance.
- ‘méritée’ s’accorde avec l’ mis pour souffrance.
- ‘Avaient commis’ au lieu de ‘ont commis’ pour la concordance des temps
« cette être » le nom être est au masculin ;

« tout ces crimes » tous s’accorde avec crimes.

« Sam, venait d’emménager il y avait 3 trois de ça »
La virgule après Sam n’est pas nécessaire.
Il y avait trois ??

« j'appris qu'il souffrait d'harcèlement physique et moral..» de harcèlement ( H aspiré)

« Quand je lui annonçais que j'étais au courant…» je préfère le passé simple : ‘annonçai’

« …m'ignorant froidement comme à un inconnu…» Cette tournure n’est pas correcte.

« J'étais mal,…» C’est du langage parlé.

« la ville n'avait jamais connue pareille atrocités. »
- ‘avait connu’ (accord du participe passé)
- ‘pareilles atrocités’

« la ville était plongé dans la terreur...» plongée (accord du participe passé employé avec être)
« nos yeux se croisèrent, je baissais aussitôt les miens, gêné, il parla d'une voix claire comme si rien ne s'était passé : …»
-Je baissai il faut rester au passé simple
- Qui est gêné ? La ponctuation permet de supprimer le doute.

« n'essaies plus de me revoir, tu risques ta vie...» essaie ( pas de S pour les verbes du premier groupe à la deuxième personne du singulier de l’impératif.)

« Je sonnais à sa porte, plusieurs fois, sa mère qui toujours aussi gentille m'ouvra. »
¬-Je sonnai
-‘qui’ n’est ps nécessaire
-m’ouvrit (verbe du troisième groupe)

« Elle me proposa d'entrer, et si je voulais boire quelque chose. Je refusais…»
-‘et si je voulais boire…’ La construction est incorrecte.
-je refusai (passé simple)
« Je montais…Je promenais…» Je montai…je promenai

« seul des photos dépassés légèrement du tiroir…»
-seules s’accorde avec photos
-dépassaient
-DU tiroir conviendrait si tu avais déjà parlé de cet objet.

« ils étaient souriants, en vies. » en vie

« avant de mourir il ont souffert, ils étaient recouvert de bleus…»
-Ils (les garçons)
-avaient souffert
-ils étaient recouvertS

« on les avait battu à mort…» battus

« je lâchais les photos, ils tombèrent…» je lâchai …elles
Dans ce passage, il y a répétition du mot photo.

« ses phrases incongrus …» incongrues

« …et je me vidais…» vidai
« toute mon dégoût et toutes ces émotions incontrôlable s'en allait en même temps.»
- Tout s’accorde avec dégoût.
-Incontrôlables et s’en allaient s’accordent avec émotions.

« … toute ma force s'est évaporé,…» tout (accord avec force) évaporée (idem)

« …le vent me gifla sur ma peau dénudé…» Il faudrait préciser ‘la peau dénudée’
La succession ‘me…moi’ est gênante.
« ma respiration se fit plus saccadé…» saccadée (accord avec respiration.
« …à une telle vitesse que je n'avais plus de pensée…» Cette phrase me gêne.

« Je commençais à ressentir les signes de fatigue, je m'arrêtais, m'écroulais dans l'herbe …»
Pour ces trois verbes, le passé simple est préférable.

« … des heures s'était écoulée. » s’étaient écoulées.
« …j'étais seul. Dans un endroit inconnu, seul avec une terreur profonde.
Je supprimerais le point après seul.

« C'est lui le tueur, et à présent que je le sais c'est à mon tour de mourir...»
Pourquoi cet emploi du présent ?
Tu vas être obligé de revoir les règles d’accord, en particulier celles du participe passé.
Il ne faut pas oublier la différence entre imparfait et passé simple.
Pour l’avenir, tu auras intérêt à utiliser un correcteur d’orthographe et à pratiquer des relectures approfondies. Cela dit, tout le monde fait des erreurs de frappe et des fautes d’étourderie, moi le premier.
Le récit dans les deux premiers paragraphes se situe peu avant la fin, dans une ruelle ; la fin a pour cadre un espace herbeux ; il semble qu’une liaison soit manquante.
. Je crois qu’il aurait fallu préciser les relations entre les deux garçons dans le cadre du lycée ; étaient-ils dans la même classe ?
Quel genre d’élève, de garçon était Sam ?
Ton récit a des qualités, il est bien construit, il est prenant. Le lecteur s’identifie sans problème avec le narrateur.
Tu évoques avec efficacité une une réalité actuelle: le harcèlement scolaire, le racket, la violence des ados. Ton texte est prometteur.
avatar
ferdi
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Masculin Nombre de messages : 229
Age : 80
Localisation : jura
Emploi/loisirs : Lecture- écriture- jardinage- photo
Votre talent : Aucun
Points : 222
Date d'inscription : 08/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaire l'Assassin

Message  Jaellia le Ven 17 Fév 2012 - 18:19

Bonjour!

Je ne parlerai pas de tes fautes ou de la structure de ton texte, mais plutôt de la structure de ton histoire et ta façon de la présenter... À noter que ceci n'est que mon humble opinion.

Pour commencer, je pense que ton histoire se déroule trop rapidement. Tu racontes uniquement en surface ton récit ; par exemple, tu écris que Sam est victime d'autres garçons à son école. Mais tu ne fais que le mentionner, tu ne le racontes pas. On ne peut donc pas saisir sa détresse, ce qui le pousse à tuer des gens ; parce qu'il faut être assez dérangé pour commettre des meurtres, ça ne se fait pas à la légère.

Idem pour les meurtres en tant que tel ; ils sont horribles, il y en a beaucoup, etc. Mais il serait peut-être intéressant de pouvoir être dans la tête de Sam, d'assister à l'un de ses meurtres, d'avoir plus de descriptions. Parce que là, c'est très léger, et personnellement j'ai de la difficulté à comprendre pourquoi il agit ainsi. Les gens victime d'intimidation ont habituellement tendance à opter pour le suicide plutôt que de tuer leurs agresseurs. Fais-nous comprendre en quoi il est différent. Suivant cette logique, une personne forte de caractère n'est d'habitude pas intimidée, parce qu'elle sait se défendre. Selon ton histoire, Sam aurait fait la victime, s'apitoyant sur son sort, et du jour au lendemain, il décide de tuer tout le monde? Ça ne tient pas la route.

De plus, Sam déclare à son ami qu'il veut le tuer. Mais au départ, il assassinait uniquement ses tourmenteurs. Pourquoi tourne t'il le dos à son ami, pourquoi menace-t-il de le tuer? Aussi, comment se fait-il qu'un jeune garçon soit capable de devenir un "serial-killer" sans jamais se faire prendre par la police, ou dénoncer par quelqu'un? Ses aptitudes de meurtriers insaisissables sont quelque peu invraisemblables. Au moins, développe ses techniques, sa façon de procéder.

Finalement, je trouve que ton histoire manque de suspens. Les uniques personnage que tu approfondis sont Sam et son ami ; dès le début, tu dis qu'il y a un meurtrier. Dès qu'on voit la description de Sam, on se doute forcément que c'est lui. Ce n'est donc pas très intriguant ; mettre plus de personnage en scène, décrire des assassinats mystérieux sans dire qui les a commis et sans donner d'indice (parce qu'en disant que les tourmenteurs de Sam sont ceux assassinés, on sait évidemment qui est le meurtrier) serait bien plus intéressant.

Développer, ajouter des descriptions, approfondir la psychologie de tes personnages, les raisons qui les poussent à agir, élaborer des anecdotes, c’est ce qui manque à ton histoire. Tu as ce que j'appelle "l'os" de ton récit ; manque juste à mettre un peu de viande autour, et je suis sûre que ça pourrait être bien meilleur.

Bonne chance!
avatar
Jaellia
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Étudiante
Votre talent : Dessin
Points : 28
Date d'inscription : 15/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaire l'Assassin

Message  Corbo le Lun 9 Avr 2012 - 11:49

Pardon, je reposte ici ce que j'ai par erreur posté sur le topic de la nouvelle :

Salut,

Je crois que le principal problème de ce texte est profondément structurel. Par là, j’entends qu’il n’y a aucune progression dramatique entre le début et la fin. Dès le deuxième paragraphe tout est dit : tu as présenté les personnages, exposé les faits, développé l’enjeu, dénoncé le coupable et résolu l’énigme. Du coup, tout le reste n’est plus qu’une reformulation et une dilution d’un propos déjà connu. Tu auras beau multiplier les détails et les efforts sémantiques, ni la tension ni l’angoisse ne viendront puisqu’elles supposent une progression dans le rapport à l’inconnu, un chemin vers ce qui est caché. Tu peux charger le protagoniste de cette progression tout en révélant au lecteur le point d’aboutissement du chemin, comme c’est le cas dans la littérature à suspens ou la tragédie, mais ça me semble très délicat si tu adoptes un mode de narration à la première personne. Sur ce point, il faut faire un choix.

Pour opérer ce choix avec intelligence, je pense qu’il est capital d’identifier le véritable thème de ta nouvelle. Je me permets de proposer celui de la transformation. J’ai l’impression que ce que tu as essentiellement envie de raconter, c’est la modification du caractère du personnage de Sam, son glissement vers la folie meurtrière. Et si le narrateur est son ami, cela passera par l’étude de la désagrégation de leurs rapports. Au lieu de résumer cela comme tu l’as fait, très rapidement, dans le troisième paragraphe, je crois que tu devrais en faire le cœur même de ton texte. Tu pourrais alors trouver un axe intéressant en établissant, dans cette étude, un parallèle avec la situation d’une ville gagnée peu à peu par l’angoisse, puis par la terreur. Parallèle qui n’en serait pas vraiment un, puisque ces deux lignes de progression se rejoindraient évidemment à la fin en un seul et même point : la révélation du coupable.

Ce ne sont que des pistes de travail, bien entendu, et je ne prétends pas réécrire ta nouvelle, mais il me semble qu’en cadrant un peu différemment cette histoire elle pourrait trouver une certaine puissance dramatique.
Je me permets à ce sujet de donner une paire d’exemples (pas des modèles, hein, juste des exemples) : «Harry, un ami qui vous veut du bien» de Dominik Moll pour le cinéma, et «Miso Soup» de Ryû Murakami pour la littérature. Tous deux ont le même thème, et la même façon de l’exposer.

J’espère que cela pourra t’aider.
avatar
Corbo
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 21
Votre talent : Aucun
Points : -8
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaire l'Assassin

Message  Swan le Jeu 26 Avr 2012 - 18:15

Bonjour,

Alors mh. Mon avis est assez mitigé. Tout d'abord, il y a certaines phrases qui auraient pu claquer, mais le rythme est assez dur à suivre, ça gâche parfois un peu la lecture. Après, la façon dont tu présentes ton histoire est assez maladroite (ce n'est que mon avis hein), il y a un flash-back, le caractère de Sam, son évolution que tu aurais peut-être dû plus détailler, en même temps qu'une fuite, qu'une impression de mort imminente... Peut-être en gérant mieux le déroulement de ton histoire, ça ajouterait au suspens et au plaisir qu'on a à te lire. Ensuite, la fuite de ton personnage est bancale, il court, puis s'endort dans l'herbe, sans se retourner, sans avoir peur que Sam le retrouve, pouf, il plonge dans les bras de Morphée ? Peut-être aurais-tu pu inclure des éléments de stress, de panique, accentuer la peur pour rendre la traque plus crédible, la lecture plus angoissante.

Je trouve que Sam n'est pas assez détaillé. Peut-être qu'en examinant un peu mieux ton personnage, en racontant ses problèmes avec les autres, son isolement progressif, on aurait mieux "compris" son changement, ses actes. L'incompréhension de ton personnage est très marquée, mais le fil conducteur des évènements est assez gauche.
L'orthographe pose problème, mais ça se travaille et tu peux utiliser des sites comme bonpatron pour les fautes les plus légères Smile.

Malgré tout, j'ai bien aimé l'histoire, Sam, ton personnage, seulement, ce qui m'a chiffonné est le déroulement des évènements qui ne colle pas, et le fait que ton personnage n'ait pas assez de "profondeur" car tu ne décris pas les évènements qui lui arrivent, ce qu'il subit, etc.

Bonne continuation !
avatar
Swan
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 11
Votre talent : Inutile
Points : -2
Date d'inscription : 24/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaire l'Assassin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum