...que par moments, on eût pu la croire folle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...que par moments, on eût pu la croire folle...

Message  Dedalus le Sam 7 Avr 2012 - 20:59

Milady, toujours nerveuse et sujette aux vapeurs sombra dans la piété avec une ferveur telle, que par moments, on eût pu la croire folle.
Barry Lyndon.

Bonsoir,

Je suis une habituée des forums de littérature, seulement, cette fois, j'ai décidé de ne pas m'engluer dans l'écriture automatique. J'arrive donc à pas feutrés, pour éviter que l'on se fourvoie sur mon compte dès les premières notes. J'ai souvent été le visage sur lequel le monde me collait l'étiquette de pédante nombriliste. Je lisse mon poil, et vais tout de suite répondre à ce questionnaire.
Au passage, je suis véritablement enchantée de trouver un site de cette trempe : loin d'être tiède.


J'ai posé mes guêtres crasseuses sur ce forum, car je souhaitais des avis acerbes, touchant au plus près le Vrai, pour éviter de me brûler les ailes... Je ne suis qu'une écriVAINE amatrice.

Votre âge : 21 ans.
Votre sexe : Féminin. Ou asexué, je ne sais plus bien.
Profession : Étudiante de manière spasmodique en littérature. Et peintre, lorsque je trouve la couleur ocre dans les rayons.
Région / Pays : Je loge actuellement sur Lyon.
Votre caractère : J'essaie de coller le plus possible à l'image que je désire être. Sincère et bienveillante. Je garde pourtant des vieux relents de cynisme. Sensibilité à en devenir écarlate très rapidement.
Votre talent (romancier, nouvelliste, poète etc.) : Je ne dois pas être la seule à avoir peur de parler de "talents". Encore plus au XXIème siècle. Mon écriture ferait honte à mes inspirateurs.
La raison pour laquelle je suis sur ce forum : Découvrir quelques nouvelles écritures, et vous livrer ma plume véhémente. (Et velléitaire)

Votre couleur : La Terre de Sienne brûlée.
Votre genre de musique: La musique classique... Je pense notamment à Berlioz et Rachmaninov. Ainsi que la chanson française. Brel, Ferré... Ce qui prend déjà énormément de temps.
Votre genre littéraire: L'époque charnière entre la fin du XIXème siècle, et le début du XXème siècle. Je pense à Huysmans, Léon Bloy, jusqu'à Henry de Montherlant.
Votre film : Je m'intéresse aux films depuis peu. En ce moment, Barry Lyndon. Sans oublier l'actrice mère, Isabelle Huppert.

Si j'étais quelque chose à manger: J'ai horreur de la nourriture. Les dents qui claquent.
Si j'étais un animal: Nevermore.
Si j'étais un mois de l'année: Mars.
Si j'étais un grand homme: Franz Kafka. Et James Joyce.

Une citation de mon choix: « Si l’on songe au nombre d’hommes que l’on a vus, connus, et si l’on
s’avoue le peu que nous avons été pour eux, le peu qu’ils ont été pour
nous, nous ne nous sentons pas très fiers. Nous rencontrons l’homme
d’esprit sans nous entretenir avec lui, le voyageur sans rien apprendre
de lui, l’homme sensible sans lui rien témoigner d’aimable. »
Les affinités électives
- Goethe.
Une pensée maintenant tout de suite: Je me sens glacée. Je déteste de plus en plus mes pensées en arborescence.Je n'arrive plus à me concentrer. L'écriture automatique a dépecé mon pagne et plusieurs artères. Je suis l'Optimisme, qui tombe sur les quatre coins de la pièce, qui se relève sur un air de Léo Ferré, et je me demande de quel couleur serait ma couronne d'épines. Bleue. Verte.
avatar
Dedalus
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 2
Age : 27
Localisation : Lyon.
Emploi/loisirs : Lecture.
Votre talent : Aucun
Points : 0
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...que par moments, on eût pu la croire folle...

Message  MémoireDuTemps le Sam 7 Avr 2012 - 22:15

Dedalus a écrit:Milady, toujours nerveuse et sujette aux vapeurs sombra dans la piété avec une ferveur telle, que par moments, on eût pu la croire folle.
Barry Lyndon. après la mort de leur fils suite à une chute de cheval....

Bonsoir,

Je suis une habituée des forums de littérature
lesquels si ce n'est pas indiscret ?, seulement, cette fois, j'ai décidé de ne pas m'engluer dans l'écriture automatique. J'arrive donc à pas feutrés, pour éviter que l'on se fourvoie sur mon compte dès les premières notes. J'ai souvent été le visage sur lequel le monde me collait l'étiquette de pédante nombriliste. confused Je lisse mon poil, et vais tout de suite répondre à ce questionnaire.
Au passage, je suis véritablement enchantée de trouver un site de cette trempe : loin d'être tiède.



J'ai posé mes guêtres crasseuses sur ce forum, car je souhaitais des avis acerbes, touchant au plus près le Vrai, pour éviter de me brûler les ailes... Je ne suis qu'une écriVAINE amatrice.
à un moment je disais de moi "écrivain, mais surtout vaine."
Votre âge : 21 ans.
Votre sexe : Féminin. Ou asexué, je ne sais plus bien.
Very Happy
Profession : Étudiante de manière spasmodique en littérature. Et peintre, lorsque je trouve la couleur ocre dans les rayons.
Région / Pays : Je loge actuellement sur Lyon.

Votre caractère : J'essaie de coller le plus possible à l'image que je désire être. Sincère et bienveillante. Je garde pourtant des vieux relents de cynisme. Sensibilité à en devenir écarlate très rapidement.
Votre talent (romancier, nouvelliste, poète etc.) : Je ne dois pas être la seule à avoir peur de parler de "talents". Encore plus au XXIème siècle. Mon écriture ferait honte à mes inspirateurs.
on demande à voir !
La raison pour laquelle je suis sur ce forum : Découvrir quelques nouvelles écritures, et vous livrer ma plume véhémente. (Et velléitaire) très bonne raison

Votre couleur : La Terre de Sienne brûlée.
Votre genre de musique: La musique classique... Je pense notamment à Berlioz et Rachmaninov. Ainsi que la chanson française. Brel, Ferré
Very Happy Very Happy ... Ce qui prend déjà énormément de temps.
Votre genre littéraire: L'époque charnière entre la fin du XIXème siècle, et le début du XXème siècle. Je pense à Huysmans, Léon Bloy, jusqu'à Henry de Montherlant.
Votre film : Je m'intéresse aux films depuis peu. En ce moment, Barry Lyndon.
Very Happy Very Happy Sans oublier l'actrice mère, Isabelle Huppert. Very Happy Very Happy

Si j'étais quelque chose à manger: J'ai horreur de la nourriture. Les dents qui claquent.
Si j'étais un animal: Nevermore.
Si j'étais un mois de l'année: Mars.
Si j'étais un grand homme: Franz Kafka. Et James Joyce.

Une citation de mon choix: « Si l’on songe au nombre d’hommes que l’on a vus, connus, et si l’on
s’avoue le peu que nous avons été pour eux, le peu qu’ils ont été pour
nous, nous ne nous sentons pas très fiers. Nous rencontrons l’homme
d’esprit sans nous entretenir avec lui, le voyageur sans rien apprendre
de lui, l’homme sensible sans lui rien témoigner d’aimable. »
Les affinités électives
- Goethe.
Une pensée maintenant tout de suite: Je me sens glacée. Je déteste de plus en plus mes pensées en arborescence.Je n'arrive plus à me concentrer. L'écriture automatique a dépecé mon pagne et plusieurs artères. Je suis l'Optimisme, qui tombe sur les quatre coins de la pièce, qui se relève sur un air de Léo Ferré, et je me demande de quel couleur serait ma couronne d'épines. Bleue. Verte.
Oui mais qu'entends-tu par "écriture automatique" ??? et bien sûr cheers ici

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...que par moments, on eût pu la croire folle...

Message  Pacô le Dim 8 Avr 2012 - 9:54

Bonjour à toi et bienvenue !
(Et bonne Pâques)

Je reste curieux de découvrir cette plume véhémente dont tu fais allusion. Toutefois, tu ne donnes qu'une époque et non un genre littéraire ; même si le nom des trois auteurs donnent une idée, et que la référence à Kafka ne peut que me séduire.

Et sinon, comment as-tu déniché ce forum ? Smile

Au plaisir de te recroiser dans nos futurs ébats littéraires Twisted Evil.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...que par moments, on eût pu la croire folle...

Message  Pilgrim le Dim 8 Avr 2012 - 15:41

Salut,

l'aperçu que tu nous donnes ici de ton écriture n'a rien de honteux ; elle est au contraire très prometteuse !!!

Et pour ma part, j'aime bien tes références... (ça nous change de la SFFF...) Twisted Evil

Et Dedalus, Joyce, forcément...

Bienvenue !
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...que par moments, on eût pu la croire folle...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum