Lilly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lilly

Message  Lilly No le Mar 31 Juil 2012 - 15:39

Bon eh bien je vais suivre à la lettre les questions de l'admin Smile


Est-ce votre Premier roman ? Je n'écris pas depuis longtemps, seulement quelques mois
- Souhaitez-vous être publié ? Peut-être, dans la mesure où je m'améliore un jour
- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? Je fais beaucoup de répétitions, je tourne souvent autour des mêmes thèmes, et j'ai tendance à faire des phrases beaucoup trop longue où le lecteur finit par s'y perdre
- Résumé du roman & thèmes abordés ? Je parle beaucoup de la mort dans ce que j'écris, je parle aussi de la vie en général, de l'amour et de ma vision des choses, mais il arrive que certaines choses que j'écris soient assez morbides.
- Quel lectorat visez-vous ? Disons que je vise des gens qui n'auront pas peur d'avoir mal au crâne en me lisant ^^ Mais aussi des gens qui ne prendrons pas tout au premier degré
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ? Mon auteur préféré est bernard werber, mais ce que j'écris n'a rien à voir avec ses romans. J'écris principalement des poèmes, et mon modèle dans ce domaine serait Philippe Jaccottet.
- Quelle est votre intention littéraire ? La seule intention que j'ai en écrivant c'est de me décharger de certaines émotions pour ensuite prendre du recul sur les choses.
avatar
Lilly No
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 22
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante en psychologie
Votre talent : Écriture
Points : -3
Date d'inscription : 31/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lilly

Message  Pacô le Mar 31 Juil 2012 - 20:10

Lilly No a écrit:- Souhaitez-vous être publié ? Peut-être, dans la mesure où je m'améliore un jour
Et sais-tu comment ça "marche" dans le monde de l'édition ?
(question perfide, puisque j'ai déjà vu ce que tu avais dit à propos de ça dans l'une des fiches de présentation d'un autre membre Razz)

Lilly No a écrit:- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ? Je fais beaucoup de répétitions, je tourne souvent autour des mêmes thèmes, et j'ai tendance à faire des phrases beaucoup trop longue où le lecteur finit par s'y perdre
Tourner toujours autours des mêmes thèmes n'est pas une maladresse en soi. D'ailleurs, TOUS les écrits tournent souvent autours des mêmes thèmes. C'est la manière de les traiter, exploiter, mettre en forme qui diffère et qui rend le texte riche, ou non.


Lilly No a écrit:- Résumé du roman & thèmes abordés ? Je parle beaucoup de la mort dans ce que j'écris, je parle aussi de la vie en général, de l'amour et de ma vision des choses, mais il arrive que certaines choses que j'écris soient assez morbides.
Bizarrement, les jeunes ont toujours tendance à être fasciné par les écrits morbides. Pourtant je suis jeune... Very Happy.
Une raison à cela ?

Lilly No a écrit:- Quel lectorat visez-vous ? Disons que je vise des gens qui n'auront pas peur d'avoir mal au crâne en me lisant ^^ Mais aussi des gens qui ne prendrons pas tout au premier degré
Je ne sais pas si beaucoup de lecteurs aiment avoir mal au crâne... ou du moins, mal au crâne parce que ce qu'ils lisent les font réfléchir, et non pas pour déchiffrer tout simplement ce qu'ils lisent Razz.

Lilly No a écrit:- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ? Mon auteur préféré est bernard werber, mais ce que j'écris n'a rien à voir avec ses romans. J'écris principalement des poèmes, et mon modèle dans ce domaine serait Philippe Jaccottet.
Ahh ! Bernard Werber... il faut que je me taise à ce moment là je crois silent.

Lilly No a écrit:- Quelle est votre intention littéraire ? La seule intention que j'ai en écrivant c'est de me décharger de certaines émotions pour ensuite prendre du recul sur les choses.
Ah ça, c'est une bonne intention ! Mieux que celle de vouloir faire de l'argent en tout cas Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lilly

Message  Lilly No le Mar 7 Aoû 2012 - 16:53

Alors pour ce qui est du monde de l'édition je sais simplement que pour faire publier un texte il faut envoyer le manuscrit à la maison d'édition, après comme justement je l'ai marque dans la fiche de présentation je ne l'ai jamais fait donc je ne sais pas comment repérer les arnaques en matière d'édition par exemple Smile

Pour ce qui est des écrits morbides personnellement ils me plaisent tout simplement parce que je pense que la mort est un thème à aborder et non pas à taire parce ce qu'il nous concerne tous, pour ce qui est du fait d'y penser quand on est jeune... je sais pas peut être tout simplement qu'on a tendance à y penser en arrivant à l'âge adulte, de passer à autre chose ensuite, pour y repenser quand on vieillit... tu en penses quoi? Smile

Pour Bernard werber... pourquoi se taire? ^^

Et puis pour l'intention... c'est sur qu'être motivé par l'argent amène à écrire en masse et finalement négliger la qualité, et puis honnêtement , l'argent ne m'intéresse pas, dans quelque domaine que ce soit... ^^
avatar
Lilly No
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 22
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Etudiante en psychologie
Votre talent : Écriture
Points : -3
Date d'inscription : 31/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lilly

Message  Hybrid le Dim 7 Oct 2012 - 15:29

Hummm... s'il suffisait pour être publié d'envoyer son texte à une maison d'édition, ce serait merveilleux. Encore faut-il qu'il soit retenu ! Car les éditeurs reçoivent des manuscrits à foison et n'ont pas les moyens (ni la volonté) de tous les éditer. Il y a donc tri à faire et seule une infime poignée sera gardée sur le tas. Mieux vaut bien cibler son éditeur pour mettre toutes les chances de son côté. Quant au meilleur moyen d'éviter les arnaques, à mon avis, ça reste de bien se renseigner sur l'éditeur choisi (je te conseille d'ailleurs d'élargir tes recherches à plus d'un éditeur). Aujourd'hui, ils ont tous au moins un site web (ou presque, peut-être pas les plus petites maisons d'édition), et définissent clairement leur ligne éditoriale (= le genre des ouvrages pouvant être retenus pour publication). Les commentaires aussi sont souvent un indicateur (s'il y en a plusieurs - et quand je dis plusieurs, pas seulement deux). L'achat d'au moins quelques-uns de leurs ouvrages s'avère pour moi tout aussi indispensable. C'est en tenant un produit fini dans les mains qu'on se rend compte parfois des lacunes d'un éditeur (mauvaise mise en page, coquilles et fautes => manque de rigueur, difficulté à trouver l'ouvrage = problème de distribution (peut n'être que temporaire) etc).

Je n'ai moi-même jamais contacté d'éditeur, mais en me présentant comme membre du comité de lecture d'une petite maison (pour le plaisir et l'aide, j'y étais attachée mais il semble qu'elle soit en mauvaise posture actuellement :/ ), je me suis davantage intéressée à ce qu'un éditeur peut rechercher. Et crois-moi, vouloir une publication à compte d'éditeur "classique", ça tient plus du parcours du combattant et de la quête du Graal qu'autre chose. Je crois avoir lu quelque part que moins d'1% des auteurs y parvient, pour diverses raisons portant autant sur le manuscrit proposé que sur la politique de la maison...

Pour les écrits morbides, j'ai moi-même traversé cette période (l'Hybride en est un brillant exemple), et avec le recul, je pense que, en ce qui me concerne, c'était une période où je m'interrogeais beaucoup à ce sujet, ainsi qu'une période de mal-être. A mon avis, si on y pense plus quand on est jeune, c'est surtout parce que c'est un thème "nouveau". Enfants, nos parents nous en protègent (du moins... en général), alors quand on en prend conscience (vers l'adolescence, généralement), on trouve ça mystérieux, inquiétant... fascinant, par certains aspects. Mais une fois passé ce stade, je crois qu'il y a un phénomène d'accoutumance.
En plus, contrairement à toi, Lilly No, je crois que le thème de la mort, les thèmes morbides sont loin d'être "tus". C'est peut-être rarement évoqué dans la vie courante, mais en littérature, ça n'a rien de tabou. Bien au contraire ! Avec le retour en force, ces dernières années, des écrits vampiriques, j'irais même jusqu'à dire que c'est à la mode.

D'ailleurs je pense que la raison pour laquelle tu te tournes vers ce thème, tu l'expliques dans ta dernière réponse : pour te décharger de certaines émotions et prendre du recul.
Quand ce recul sera définitivement pris, ça ne te paraîtra sans doute plus aussi séduisant et tu passeras à autre chose !

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 34
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lilly

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum