Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re

Message  nayladream le Lun 25 Mar 2013 - 13:04

Me revoilà pour une petite correction en bonne et du forme Very Happy

Spoiler:

. Effrayée par une brusque secousse dans les branches, elle interrompit leur course. À reculons, elle s’éloigna des arbres et atteignit l’espace dégagé qu’un réverbère grésillant éclairait par intermittence. Bien que soucieuse de mettre un maximum de distance entre la source du bruit et sa frêle silhouette, elle fit de son mieux pour ne pas perdre de vue ses camarades. Camarades qui, soit dit en passant, ne se sentaient que peu concernés par son sort : ni l’un ni l’autre ne cesserait le jeu avant d’avoir déterminé le plus fort des deux chevaliers.
Dissimulé derrière un hêtre, Daniel entendit les pas précipités d’Isabelle et l’aperçut, les bras serrés contre la poitrine.
— La Princesse est sauvée, s’écria-t-il victorieux, rends-toi !
— Tu rêves ! cria Cédric depuis l’autre côté. J'aurai mis "de l'autre côté de..." ou "depuis (...) précisant l'endroit exacte.
Il se précipita à l’abri d’un épais buisson.
Guidé par la voix de son adversaire, Daniel se rapprocha de sa position, tous les sens en alerte. Il n’y avait aucune raison que le Chevalier Noir lui échappât cette fois, il l’avait répétition verbe avoir
à sa merci !
Le vent se leva et remua les arbres qui bruissèrent d’abord doucement puis plus violemment, agrémentant leur jeu d’une ambiance inquiétante. Concentré, Daniel tendit l’oreille afin de ne pas manquer ladverbes trop proches moindre de ses faits et gestes, au cas où son adversaire trouverait un autre refuge. Il profita de ce laps de temps pour envisager le meilleur angle d’attaque. De face, il ne ferait pas le poids ; plus trapu que lui, Cédric aurait eu l’avantage au corps à corps. Non, il préférait éviter l’affrontement direct et le surprendre en contournant adverbes trop proches l'un de l'autre
sa position. Lui enfoncer le bâton entre les omoplates était tellement plus délectable !
À mille lieues de ces réflexions, Isabelle observait les nuances du ciel annonciatrices de la nuit. Peu à peu gagnée par le froid et sa peur irrationnelle de l’obscurité, elle tentait d’apercevoir ses amis, en vain : chacun d’eux ne songeait qu’à échapper à la vigilance de l’autre et ils n’étaient plus qu’ombres parmi les ombres effrayantes qui s’appropriaient le parc. Les arbres devinrent à ses yeux de noirs fantômes dont les chaînes de feuilles s’agitaient en un murmure angoissant celui là, je le trouve justifié;
elle étouffa un cri de terreur. ♥♥♥ Les craquements des branches mêlés à ceux
Tu voulais plutôt préciser le bruit que font ses amis, ici "ceux " aplanit ta phrase, alors qu'elle a si bien débutée.
de ses amis achevaient de la terrifier Ici, tu répètes le mot "terrifier", on sait déjà qu'elle étouffe un cri de terreur, du coup je dirai " manque de l'achever, sans en rajouter pour produire plus d'impacte, et en laissant le lecteur suspendu, tu lui suggères la scène.
quand, prise d’une frayeur incontrôlable, Cette tournure est un peu bizarre, on reprend encore le côté "terreur et frayeur", je crois qu'une seule phrase suffit pour exprimer là, ce qu'elle ressent, mais si la scène progresse vers autre chose, il faut donner une autre indication, genre battement de coeur, pulsation, sueur: bon j'exagère un peu mais en gros, donner un signe qui précise vers quoi elle évolue.
elle leur cria de les rejoindre.
Sans réponse, bien sûr.
— Ce n’est plus drôle, ajouta-t-elle entre ses mains en porte-voix. On devrait rentrer !
En l’absence de retour, elle réitéra ses appels, inlassablement. là, je beug un peu, il y a réitéra ses appels et inlassablement, qui ne vont pas ensemble. L'adverbe est de trop je pense.
Cédric fut le premier à céder. Quelques minutes de plaintes suffisaient Confus, vu que tu utilises plus tôt "fut le premier à céder", j'aurai mis, " avaient suffit à lui faire renoncer " et j'aurai retiré "minutes" pour lui faire renoncer à la meilleure partie de cache-cache de leur courte vie ! Tu peux garder la phrase déclarative.
Isabelle avait sur lui un pouvoir que Daniel enviait et dénigrait tout à la fois. Exaspéré par son attitude, il fulminait contre son ami et ses faibles résolutions. Heureusement, il comptait bien leur faire comprendre ce que signifiait une partie de cache-cache à proprement parler. Ah ça non, il ne se montrerait pas aussi facilement !
Seulement, Isabelle ne le voyait pas de cet œil.
Daniel ! Attention, le nom Daniel est répété 26 fois dans le premier extrait, tu peux varier pour éviter la répétition.
Il commence à faire nuit ! insista-t-elle. Sors de là, il faut que je rentre ! Papa va s’inquiéter.
Ce brusque rappel à la réalité lui fit l’effet d’un coup de poing dans le ventre : Daniel avait totalement occulté l’épineux problème des parents. Un bref regard à sa montre lui indiqua qu’ils auraient dû rentrer depuis bien longtemps. Mieux encore, ils auraient dû rester sous la responsabilité de Maurine, sœur aînée de Cédric et nounou à ses heures, chargée de leur surveillance cet après-midi-là. Mais une fois encore, le petit ami de l’adolescente avait débarqué ; un binoclard à l’allure dégingandée, ennuyeux à mourir et dont la tête ne revenait pas, mais alors pas du tout à Daniel.
Le conseil de guerre n’avait pas tardé. Les trois garnements s’étaient presque aussitôt rassemblés pour échafauder un plan machiavélique, uniquement destiné à faire fuir l’intrus de manière rapide et efficace. Phrase trop longue, à découper je pense.
Contre Daniel, Cédric et Isabelle, il n’avait aucune chance et cette fois n’avait pas été différente des autres. Régulièrement, Maurine perdait de vue les trois enfants, qui cherchaient sans cesse à échapper à sa surveillance pour faire ce que bon leur semblait. À force, elle avait appris quels étaient leurs endroits favoris et finissait toujours par les retrouver, il était à chaque fois plus difficile de lui glisser entre les doigts. Toutefois, Daniel n’était jamais à court d’idées : le tout était de trouver la bonne distraction.

Bon, j'ai relevé quelques points qui m'ont gênés à la lecture et qui aplanissent ton texte. Peut être varier les mots afin d'éviter les répétitions et donner plus d'impacte à ton début d'histoire. Je n'ai pas tout corrigé mais je reviendrai terminer la suite à la loupe. Encore et encore Twisted Evil Et oui, je dois être d'humeur sadique ces temps-ci Wink
Sinon, pour l'ambiance jeu de gamin, c'est pas mal dès l'entrée de ton tome, mais il reste encore à fouiner dans ton extrait et retirer quelques trucs pas sympas pour lui donner de la force.
Que le pouvoir surnaturelle t'accompagne dans ta quête pour la chasse aux petits parasites Hybrid !
AMEN I love you
En espérant que ça a pu t'aider... Je reviendrai... drunken
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 37
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Hybrid le Jeu 28 Mar 2013 - 22:36

Ah ! Tu as mis le doigt sur ma bête noire : les répétitions. Quelles qu'elles soient. Quand j'ai une idée en tête, j'ai un mal de chien à m'en défaire. Parfois, je suis même très très trèèèès forte à ce jeu (je ne devrais pas, je sais).

Pour les répétitions du prénom "Daniel", je dois avouer que je bloque. Je vais tenter d'en modifier, d'en remplacer, voire de reformuler, mais honnêtement, je préfère lire Daniel plusieurs fois que de trouver des remplacements qui vont alourdir le texte sous prétexte que répétition c'est bouhh caca.
J'applique le conseil de tonton beorn Wink

Les « RARE » : Remplacement Anti Répétition. C’est le mot que vous trouvez pour éviter l’autre, celui qui serait vraiment-vraiment le mieux placé, mais que, pas de bol, vous avez déjà utilisé dans la phrase d’avant.
Ça peut être un nom commun ou un nom propre. Le prénom d’un personnage, par exemple, remplacé par « le soldat » ou « la cantinière » ou « le marin ».
Ça donne :
« Eomer prit de la quiche lorraine. Puis le guerrier se resservit une tranche de camembert.
-Eomer ! appela une voix familière
Le rohirim se retourna.
-est-ce qu’il reste des biscottes ?
-nan, répondit le prince. »
Dans ce cas, je suggère :
1) remplacement par un pronom « il » ou « elle » ou « lui » ou ce qui convient. Les trois quarts du temps, ça marche et on comprend très bien le sens.
2) la répétition quand même. Parfois, ce n’est pas gênant du tout.
Source

Cela dit, je peux alléger... 26, ça fait vraiment trop ^^'. Par contre, tu es la première à le souligner (première que ça gêne ?)
Je repasserai pour le détail, il est tard et grosse journée demain...

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 35
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  nayladream le Ven 29 Mar 2013 - 9:53

Coucou Very Happy
En fait, ce qu'il faut que tu te dises, c'est, est-ce que mes remarques apportent quelque chose à ton récit ? Si oui, tant mieux, si non, tu es seule juge de ton travail. Je n'ai fait que soulever certaines remarques. Et dis-toi bien, si ça n'a pas gêné d'autres, c'est qu'ils ne sont peut être pas allés fouiller au fond de ton texte. Mais c'est vrai que 26, ça fait beaucoup. Tu peux remplacer Daniel par ... Le jeune homme, le gaillard, garçon etc... Trouver des expressions, surnom pour le nommer. Moi aussi j'ai eu cette difficulté pour aborder un personnage dans mon roman. Et je l'appelle tantôt "sa meilleure amie, j'utilise son nom, elle, sa particularité (élémental d'eau), surnom, vermine (donc un truc affectif pour la nommer ou le contraire, tu peux aussi suggérer une description " boucle d'or pour désigner le blond", je ne sais pas, je dis ça comme ça) etc... Bref, ça te laisse un champs large pour enrichir ton texte et non le contraire. Utiliser plusieurs fois le même prénom, étouffera le reste de ton récit, et on fera une fixation que sur ce prénom. ça deviendra lassant, d'autant plus que c'est un premier extrait, donc imagine le lecteur qui va manger ça tout le long de ton tome... ça ne risque plus de le gêner, mais de le rebuter. Encore une fois Hybrid, ne te concentre pas sur nous "lecteur" pour le moment, concentre toi sur ton travail. Les membres vont te donner leur remarques, chacun (enfin dans l'idéal, ce serait cool que tout le monde participe), et à toi de voir si c'est une remarque qui peut t'aider à avancer. Sachant, sachant, sachant tout de même, qu'un professionnel (encore une fois je reviens la dessus) va forcément remarquer les détails qui vont lui sauter au yeux, avant même de traiter le fond ! Tu vois ce que je veux dire ? Enfin je te dis ça, mais un travail exigeant, demande à ce qu'on se penche un peu sur son travail ( "à s'auto-critiquer" pour qu'il soit le plus nickel possible (d'abord pour soi, pour se faire plaisir, ensuite, pour les autres) et là, tu es seule à trancher sur ce point. Voili voilou bon courage à toi ! sunny

avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 37
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  MémoireDuTemps le Ven 29 Mar 2013 - 11:04

Tiens une bonne idée que vous me donnez là, je vais faire un petit fil dans les cours sur les répétitions, pourquoi l'auteur ne les voit pas bien, ce qu'il faut faire, le petit outil à donner à tous, les sites pour les synonymes et pourquoi certaines sont à ôter d'urgence et pourquoi, parfois, on n'a pas le choix, il faut répéter (si si il y a des cas, mais disons que 99% des fois un abus de répétitions se voit et gêne un lecteur un tant soit peu attentif à ce qu'il lit) disons courant de la semaine prochaine...
Remarque quand même : ma fable du "Corbeau et la grenouille" qui fait quand même 10000 secs, analysée par repetition detector a un score de zéro répétitions proches... comme quoi c'est possible !

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1516
Age : 46
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Hybrid le Mer 4 Déc 2013 - 20:47

Ma grosse journée a duré quelques mois. Navrée pour mes messages ultra-éclairs... c'est que je me concentre sur mes écrits et aller sur internet me perturbe forcément Wink Merci toutefois pour ces conseils, nayladream.

nayladream a écrit:En fait, ce qu'il faut que tu te dises, c'est, est-ce que mes remarques apportent quelque chose à ton récit ? Si oui, tant mieux, si non, tu es seule juge de ton travail.
Evidemment, et heureusement ! Ne t'en fais pas, je prends toutes les critiques à partir du moment où elles sont constructives, fondées, et un minimum argumentées. Même si elles ne me plaisent pas, même si elles ne me feront pas changer de mon idée de départ (parce que je suis une tête de bois parfois), au moins j'ai un aperçu de ce que les autres pensent et perçoivent de ce que j'écris.

nayladream a écrit:Encore une fois Hybrid, ne te concentre pas sur nous "lecteur" pour le moment, concentre toi sur ton travail.
Pas d'inquiétude pour ça Wink Sur ID, je prends juste la température pour voir comment les gens réagissent ! (je trempe un orteil dans l'eau, quoi)

nayladream a écrit:bon courage à toi !   sunny
Merci bien m'dame ! J'en ai fort besoin en ce moment !

MémoireDuTemps a écrit:Remarque quand même : ma fable du "Corbeau et la grenouille" qui fait quand même 10000 secs, analysée par repetition detector a un score de zéro répétitions proches... comme quoi c'est possible !
Avoue, tu l'as hacké. Wink

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 35
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Pacô le Lun 16 Déc 2013 - 16:24

Hybrid a écrit:
Pour moi, c'est parler de "dispute" qui me paraît exagéré. C'est seulement la mère de Daniel qui pète un boulon et laisse tomber la pression - avec ses avantages et inconvénients pour l'entourage Rolling Eyes. Papounet il temporise.
Pour le reste, je suppose que c'est une question de points de vue, et surtout de la personnalité que tu accordes à la mère de Daniel, qui n'est sans doute pas le même que celui que je lui ai donné ! Forcément, on se fie tous à ce qu'on a plus ou moins vécu et c'est peut-être en décalage avec ta vision de tes parents, mais j'insiste, là, c'est une question de personnalité. Et de contexte : si Daniel en était à son coup d'essai, je suivrais sans doute tes conseils. Mais ce n'est pas le cas et j'en ai laissé quelques indices (trop peu, peut-être ?*) au fil du texte. Ce qui explique que la peur est moins présente et la colère un peu plus.
Là, elle est davantage en ras le bol parce qu'elle a l'impression de ne plus savoir gérer son fils (et que cette incapacité se traduit par un danger qu'elle ne peut lui éviter) que dans l'angoisse pure et dure. Justement parce que ce n'est pas la première fois qu'il fait le coup et que sa patience est mise à rude épreuve.
Ici, elle s'attend au pire de la part de Daniel parce que justement, il ne déçoit jamais ses attentes !
Je comprends que ça te gêne mais je ne sais pas si je reviendrais sur ce point. J'éclaircirai peut-être la situation, par contre. Avec une petite énumération des antécédents de Daniel, par ex ?

Ce qui peut être induit dans ta façon de créer le roman, et ce qui l'est dans la tête du lecteur rencontre parfois une frontière assez mystérieuse et déroutante ^_^.
J'en conviens, avec les informations qui précisent un peu plus la situation, je saisis un peu plus le contexte.
J'avais bien envisagé un bambin fripon et casse-cou, mais pas tellement fugueur. Parce que même s'il en fait voir des vertes et des pas mûres à ses deux parents, je trouve que la "fugue" - ou assimilée puisqu'il n'a juste pas respecté les horaires - est une étape au-dessus que l'emmerdeur traditionnel...

Alors oui, pourquoi pas une énumération plus ou moins déguisée de ses antécédents au fil du texte.
Ou mieux, dans un dialogue. Avec l'un des deux marmots qui l'accompagnent : genre la gamine qui lui rappelle tous les anciens faits d'armes de Daniel pendant qu'elle préfère rentrer à la maison.
(Oui ! Toujours les filles qui sont là pour te rappeler tes mauvais penchants ! tongue)

Sinon, rien à voir, tu comptes revenir bosser sur ce roman un peu ou pas du tout ? ^^"

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Hybrid le Mar 17 Déc 2013 - 18:36

Hellow !
Euh... oui, c'est à dire (au cas où tu ne l'aurais pas remarqué) qu'il est en stand by pour le moment. En fait, j'ai de moins en moins le temps d'écrire (la fatigue quotidienne me privant de l'énergie nécessaire pour passer des heures à écrire comme j'aurais pu le faire autrefois) (à moins que ce soit mon grand âge Wink?) donc je me consacre pour le moment à des textes qui sont lus par d'autres, pas à Evalan
Et encore... Ça fait un an que je les néglige (et mon ordinateur ne m'a guère aidée sur ce coup en me foirant certains fichiers... :-/)

Donc je te remercie pour tes remarques, et je les note dans un coin de ma tête. J'y reviendrai, mais sans doute pas maintenant (fêtes obligent), sans doute courant 2014. Le projet n'est pas abandonné !

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 35
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Pacô le Mer 18 Déc 2013 - 13:07

Je crois qu'on vit tous les mêmes problèmes.
Notre insouciance d'antan s'en est allée avec les moments consacrés exclusivement à l'écriture parce qu'il n'y avait rien d'autres à penser.

A chaque fois que j'écris, j'ai le vieux malaise de se dire : "mais si j'écrivais pas, je pourrais peut être avancer dans mon mémoire, dans ma recherche de stage, dans le staff du dernier projet de communication ... etc."
Ou pire, quand tu rentres de ta journée de fac et de ta journée de boulot étudiant, tu préfères passer du temps avec tes colocataires ou te faire lessiver par la TV...

Dure vie où l'innocence de mon enfance s'est évaporée avec la jouissance de l'inspiration Sad .

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Hybrid le Mer 18 Déc 2013 - 17:54

Dur, dur de vieillir... Wink

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 35
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commentaires "Le Prince des Hydres" (nouvelle version)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum