La place de la philosophie et de la politique dans le roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La place de la philosophie et de la politique dans le roman

Message  Pacô le Dim 28 Oct 2012 - 22:48

Bonsoir,

C'est un sujet qui est intéressant à développer, dans le sens où je suis un auteur particulièrement friand de politique et de philosophie dans ses propres écrits.
Pour ma part, j'ai toujours vu l'écriture comme une façon de véhiculer un message, et si possible, un message politique et philosophique. Quand je crée un univers, j'aime à ce qu'il développe une vision positive ou négative de la société, soit pour apporter une forme d'idéale, soit pour dénoncer deux ou trois choses qui ne vont pas, soit pour au contraire forcer le trait sur une situation qu'il ne faudrait pas atteindre - dictature, idéologie prononcée et discriminante etc.

Reste aussi à savoir la façon de la développer. En frontal, avec vraiment des blocs descriptifs, en assaisonné, avec des allusions plus ou moins multiples, ou en métaphorique... avec une certaine allégorie de ce qu'on veut faire comprendre.
Et déjà, est-ce que vous imaginez lors de la création de votre roman - ou de votre nouvelle - à ces deux dimensions politique et philosophique ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum