Une porte sur l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une porte sur l'âme

Message  Orca le Mar 1 Jan 2013 - 20:10

Parce qu'au fond, parler de son roman - aussi intime soit-il - c'est ouvrir une porte sur notre âme.
Alors, allons-y :

- Est-ce votre Premier roman ? :
Non. J'écris depuis douze ans. J'ai commencé sur le vieil ordi de mon père quand j'étais gamine. J'ai écris beaucoup d'histoires, de nouvelles. Je dirai qu'il y en a au moins cinq de terminés. Actuellement, j'en écris un nouveau qui concentre un peu toutes mes vieilles idées.

- Souhaitez-vous être publié ?
Oui. C'est ma finalité et ce serait aussi une belle récompense. Mais tout d'abord, je dois finir mon...euh...roman. ^^'

- Vous connaissez-vous des faiblesses en écriture sur lesquelles vous souhaitez que les correcteurs s’attardent ?
Parfois, je ne me mets pas assez à la place des lecteurs. Du coup, des phrases et des contextes très clairs pour moi apparaissent flous et confus pour d'autres. Au niveau de la psychologie des personnages aussi(quand je ne les connais pas très bien), ça stagne et des personnages se retrouvent avec un charisme d'huître. Je ne dois pas fréquenter assez de gens pour être inspirer par les caractères qui m'entourent, je sais pas.

- Résumé du roman & thèmes abordés ?
"Dans une ère proche de l'Antiquité, une jeune fille est prise comme Esclave par un maître impénétrable après que ce dernier lui ait sauvé la vie. Elle part à la recherche de son identité, alors que son maître la pousse chaque fois à risquer un peu plus son intégrité."
C'est résumé très vite fait. Les thèmes sont principalement : l'accomplissement et la recherche de soi, la vengeance, la loyauté/la traîtrise, amour, violence (à soi-même et aux autres), but de l'existence, l'hérésie (un peu..), le changement, l'adolescence, l'enfance, ...

- Quel lectorat visez-vous ? Adolescents, jeunes adultes
- Dans quel genre sévissez-vous et quels sont vos auteurs de références ? Fantastique, horreur. Très inspirée par Thomas Harris.

- Quelle est votre intention littéraire ? Passe-temps, et peut-être un jour, ça deviendra mon métier à plein-temps. On peut toujours espérer.
avatar
Orca
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Artiste
Votre talent : Écriture
Points : 2
Date d'inscription : 25/12/2012

http://lecorredencre.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une porte sur l'âme

Message  azul le Mar 1 Jan 2013 - 21:31

Parce qu'au fond, parler de son roman - aussi intime soit-il - c'est ouvrir une porte sur notre âme.
Tu veux dire intime pour toi, donc supposé impénétrable pour les autres ? Écrire c'est livrer une partie de soi, consciemment ou non, c'est bien connu.

Au sujet de la psychologie des persos, je ne suis pas certaine qu'il faille forcément fréquenter le monde pour les faire vivre. Souvent, c'est aussi une partie de soi que l'on met en eux. Ce qui est important, surtout, c'est de créer des fiches persos et de leur écrire une histoire, une bio qui détaille leur vie depuis la petite enfance. C'est un bon moyen de se familiariser avec le personnage. Ensuite, il faut quelquefois quelques chapitres avant de le "saisir" totalement. C'est pas évident de mettre en scène quelqu'un qu'on ne connait pas.

Tu en es où de l'écriture de ce roman ?
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une porte sur l'âme

Message  Orca le Mar 1 Jan 2013 - 22:04

Oui, tu as bien résumé le problème. Pour ma part, je me sens souvent inspirée en étant en société, au milieu d'un groupe de gens totalement opposés. Mais malheureusement ma vie sociale s'est effritée très vite avec mes horaires de travail ...

Pour le roman : j'en suis au 3/4 (724 pages A4...)
avatar
Orca
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 29
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Artiste
Votre talent : Écriture
Points : 2
Date d'inscription : 25/12/2012

http://lecorredencre.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une porte sur l'âme

Message  azul le Mer 2 Jan 2013 - 8:13

724 pages !!!!!!!!!! Tu as deux tomes là, je pense, il faudra partager.
Au bout de tant de pages, tu devrais avoir investi tes personnages. Ils doivent normalement avoir une autre épaisseur que les premières pages d'un premier chapitre.
Moi aussi j'ai des horaires de travail qui ne facilitent pas la vie sociale, un travail surtout qui fatigue un peu la tête et te donne envie de te recentrer autour de toi.
Bon courage dans ton travail d'écriture ;-)
avatar
azul
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1557
Age : 59
Localisation : Lot et Garonne
Votre talent : Écriture
Points : 1556
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une porte sur l'âme

Message  El Desdichado le Jeu 21 Mar 2013 - 9:18

Treize ans d'écriture... Même fragmenté, cela me semble être un bon temps, un roman d'une vie, d'un début de vie (d'où le public cible je suppose). Mais pourquoi te réduire à cette phase de l'existence ("adolescents et jeunes adultes") ? Crois-tu vraiment que tu n'es plus la fille qui a commencé à écrire il y a douze ans ? La question est posée dans l'interrogatoire, mais je ne pense pas que ton beau projet doive se limiter ainsi... j'espère que la question n'a pas guidé ton écriture.

Au delà de ces platitudes, je voulais te signaler une petite erreur de grammaire :
"après que ce dernier lui ait sauvé la vie"
se construit avec l'indicatif (puisque c'est du réel)
--> 'après que ce dernier lui a sauvé la vie'.

En tous les cas, j'aime bien ton projet, mais surtout ta persévérance et ton sérieux (encore impressionné que je suis de ton temps de travail sur un seul ouvrage), ainsi que ta conception des personnages "je ne les connais pas encore bien". Le personnage qui échappe, comme s'il était en propre... C'est fascinant pour moi, comme une nécessité interne à l’œuvre qui s'extériorise (beaucoup pensé déjà, notamment par André Gide dans les Faux-Monnayeurs, dont je te conseille la lecture, et par Mauriac dans Le Romancier et ses Personnages). En même temps, c'est cette réduction, et la peur du psychologisme, la réduction de la liberté dans l'écriture qui me tiennent, pour l'instant, loin de la rédaction romanesque.

Bon courage ! Et au plaisir de te lire,

Le Désespéré
avatar
El Desdichado
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 24
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Khâgne
Votre talent : Écriture
Points : 13
Date d'inscription : 20/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une porte sur l'âme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum