Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

T'àimes ?? <3 ou </3

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre = ]]

Message  Nuit Farouche le Mer 24 Déc 2008 - 21:30

Premier Roman - Besoin De Conseil !! Embarassed

Fantasy
Amour - Amitié - Guerre - Héritage

Deux Jeunes Filles se rencontre. Elles sont toutes deux totalement opposées et pourtant, un lien aussi indestructible qu'indescriptile va se former et ne jamais disparaitre.
L'amnésie ls conduit dans Un monde, Owel.
La bas, elles apprennent qu'elles sont héritières de deux royaumes.
Shina, celui des ténèbres.
Alia de La lumière.

& Merde

_____________________________________________




Douceur, calme, silence.
Telle était la nuit.
Le soleil s’était couché depuis une heure et déjà la douleur était intense.
Shina s’accroupit dans le sable, cherchant à cacher son corps si frêle à la lumière argentée de la nuit.
Sa peau douce trembla au contact du vent frais et un nuage fait de coton cacha la pleine lune, offrant quelques temps de répit à la jeune fille. Celle-ci se redressa, dévoilant son corps déjà quelque peu métamorphosé. Ses doigts s’étaient allongés et de longues griffes remplaçaient ses ongles. De menaçants crocs blancs étiraient ses lèvres pulpeuses, lui donnant un aspect démoniaque.
Puis, ses yeux apparurent,
Deux perles jaunes dans la nuit.
Deux soleils dans les ténèbres.

La douleur venait de doubler et elle s’effondra dans un cri. Elle sentait en elle ses os s'allonger, se renforcer. Elle gémit. Ses muscles se décuplèrent douloureusement, sa peau se recouvrit d'une fourrure ébène, faisant luire son nouveau visage à la nuit. Effrayant. Il s'était allongé jusqu'à devenir canin, seul ses yeux bruns, encore humains, ajoutait une touche de charme au tableau étonnant. Elle roula sur elle-même, cherchant à atténuer la chaleur qui rongeait son corps meurtri. Elle le savait, elle savait que si elle cessait de lutter au pouvoir immense de la lune, la douleur s’adoucirait jusqu’à disparaître. Elle serra les dents sous la nouvelle vague de souffrances, relâcha tous ses muscles et céda son corps à la nuit.
Deux fines oreilles percèrent la chevelure brune et bouclée de l'adolescente. Elles étaient recouvertes d'un soyeux duvet de poils noirs, qui ne donnaient qu’une envie, les caresser tant elles paraissaient douces. Puis, ses membres furent saisis de spasmes de plus en plus violents : ses jambes, normalement si fines, se métamorphosèrent soudainement, de telle façon à lui conférer une allure sauvage à la jeune fille. Elle se campa sur ses jambes et fit basculer sa nuque vers l’arrière d’un mouvement aussi calme que gracieux. Elle ouvrit sa gueule, laissant dévoiler ses longues canines, et hurla.

Une belle note grave menaça la nuit.
Un chant de mort qui dura quelques longues minutes, résonnant entre les dunes et arrivant jusqu’à la ville, provoquant quelques cris et pleurs de jeunes enfants terrorisés. Le peu d’oiseaux qui osaient encore braver la lune, astre des ténèbres, s'envolèrent dans un fracas assourdissant, créant l'illusion qu'ils volaient pour la dernière fois.
La danse des oiseaux,
Le chant du loup,
La chorale de la nuit.

Durant ces longues minutes de douleur, Shina avait considérablement grandi et elle atteignait presque deux mètres. Cela provoquait l'impression effrayante de se retrouver en face à face avec un démon.
Celui-ci grogna, et serra les points, faisant cliqueter ses griffes encore dépourvues de sang frais.
Deux yeux maléfiques brillèrent dans l’obscurité, cherchant un repère dans la nuit noire.
Un rayon argenté vint effleurer délicatement le duvet noir du loup-garou, preuve que la cause de ses souffrances était de retour. La lumière se fit d’abord timide et ne caressa que la nuque du monstre ... Puis, elle se montra plus insistante et recouvrit son dos, pour en arriver à envelopper toute la silhouette musclée du démon. Ce dernier ferma les yeux pour savourer la puissance qui arrivait dans ses veines, délicieusement. Il poussa un grognement de remerciement à l’adresse de la lune et laissa exploser son pouvoir.
Une énergie sombre entoura le corps massif de la créature, une énergie noire, noire comme les ténèbres.

Le loup sourit,
Shina céda.

Elle céda sous la volonté du démon, de sa seconde âme. Il exprima sa joie d’un grognement roque et se mit en route vers la forêt. Shina assistait à chaque mouvement de son corps mais n’en était plus le maître. Elle essaya de s’arrêter dans la course folle que ses jambes semblaient avoir entamée, en vain. Le désespoir la gagnait. Pourvu qu’un nuage cache la lune avant que ce démon ne gagne la ville, sinon …


*****________________________________


Voila Pacô J'ai modifié Wink


Dernière édition par Nuit Farouche le Ven 26 Déc 2008 - 13:59, édité 2 fois
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Jeu 25 Déc 2008 - 14:50

Nuit Farouche a écrit:
Premier Roman - Besoin De Conseil !! Embarassed

Fantasy
Amour - Amitié - Guerre - Héritage

Deux Jeunes Filles se rencontrent. Elles sont toutes deux totalement opposées et pourtant, un lien aussi indestructible qu'indescriptible va se former et ne jamais disparaitre.
L'amnésie les conduit dans Un monde, Owel.
Là-bas, elles apprennent qu'elles sont héritières de deux royaumes.
Shina, celui des ténèbres.
Alia, celui de La lumière (pourquoi une majuscule à "La" et pas "lumière"?).

_____________________________________________


Douceur, calme, silence.
Telle était la nuit.
Le soleil s’était couché depuis une heure et déjà la douleur était intense.
Shina s’accroupit dans le sable, cherchant à cacher son corps si frêle à la lumière argentée de la nuit.
Sa peau douce trembla au contact du vent frais et un nuage fait de coton cacha la pleine lune, offrant quelques temps de répit(s) à la jeune fille.
Celle-ci se redressa, dévoilant son corps déjà quelque peu métamorphosé.
Ses doigts s’étaient allongés et de longues griffes remplaçaient ses ongles. De superbes crocs blancs étiraient ses lèvres pulpeuses, lui donnant un aspect démoniaque.
Puis, ses yeux apparurent,
Deux perles jaunes dans la nuit.
Deux soleils dans les ténèbres.

Shina sourit tristement, un sourire de condamné(e). La douleur était intense et elle s’effondra dans un cri. Elle roula sur elle-même, cherchant à atténuer la chaleur qui rongeait son corps si frêle.
Elle le savait, elle savait que si elle cessait de lutter au pouvoir immense de la nuit, la douleur s’adoucirait jusqu’à disparaître. Elle serra les dents sous la nouvelle vague de souffrance, relâcha tous ses muscles et céda son corps à la nuit.
Deux fines oreilles percèrent la chevelure brune et bouclée de la jeune fille.
Elles étaient recouvertes par un beau (soyeux) duvet de poils noirs, qui ne donnaient qu’une envie, les caresser tant elles paraissaient douces …
Puis, ses membres furent saisis de spasmes de plus en plus violents : ses jambes, normalement si fines, se métamorphosèrent soudainement, chacun de ses muscles se décupla, de façon à donner une allure sauvage à la jeune fille.
Elle se campa sur ses jambes et fit basculer sa nuque vers l’arrière d’un mouvement aussi calme que gracieux.
Elle ouvrit sa gueule, laissant dévoiler ses longues canines immaculées, et hurla.

Un bel hurlement (jtrouve que ça ne va pas trop) qui menaça la nuit d’une note grave.
Une note grave qui dura quelques longues minutes, résonnant entre les dunes et arrivant jusqu’à la ville, provoquant quelques cris et pleurs de jeunes enfants terrorisés.
Le peu d’oiseaux qui osait encore braver la lune, reine de la nuit, s’envola dans un fracas assourdissant, provoquant une illusion de répéter une danse infinie.(cette fin de phrase ne va pas du tout. A modifier)
La danse des oiseaux,
Le chant du loup,
La chorale de la nuit.

Durant ces longues minutes de douleur, Shina avait considérablement grandi et elle atteignait presque (les) (pas obligatoire de mettre "les" et ça ferait plus simple) deux mètres. Soudain, elle se cambra, et, un long cri déchira la nuit.
Un cri de fierté, telle une promesse de mort ...
Deux yeux maléfiques brillèrent dans l’obscurité, cherchant un repère dans la nuit noire. (un peu trop de "nuit". Pense aux "ténèbres"...)
Un rayon argenté vint effleurer délicatement le duvet noir du loup-garou, preuve que la cause de ses souffrances était de retour ...
La lumière se fit d’abord timide et ne caressa que la nuque du monstre ... Puis, elle se montra plus insistante et recouvrit son dos, pour en arriver à envelopper toute la silhouette musclée du démon aux crocs immaculés (déjà que le "immaculé" me gênait un peu tout alors, et que je n'ai rien dit, celui-à me semble de trop).
Ce dernier ferma les yeux pour savourer la puissance qui arrivait dans ses veines à une vitesse folle. Il poussa un grognement de remerciement à l’adresse de la lune et laissa exploser son pouvoir.
Une énergie sombre entoura le corps musclé de la créature, une énergie noire, noire comme les ténèbres.

Le loup sourit,
Shina céda.

Elle céda sous la volonté du démon, de sa deuxième (seconde) âme ...
Il exprima sa joie d’un long hurlement et se mit en route vers la forêt.
Shina assistait à chaque mouvement de son corps mais n’en était plus le maître. Elle essaya de s’arrêter dans la course folle que ses jambes semblaient avoir entamée (c'est la course), en vain.
Le désespoir la gagnait. Pourvu qu’un nuage cache la lune avant que se démon ne gagne la ville sinon …

*****

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Jeu 25 Déc 2008 - 14:54

*De service même à Noel... je préviens, ce sera pas pareil pour le jour de l'an Rolling Eyes *

En fait, j'ai pas tout à fait compris le rapport avec le petit descriptif du début. Tu ne montres pas tout le passage "avant" lorsqu'elles découvrent le monde d'Orwell?

Sinon, je pense que le texte est bien mais qu'il mériterait une revue plus approfondie. Par exemple, je développerai davantage les sens et surtout la douleur. Tu dis qu'elle souffre mais on ne sait pas vraiment où et comment...
Tu fais aussi un peu trop de "..." à mon goût, comme un peu trop de sauts à la ligne. Je sais que ça peut donner un effet d'angoisse... mais trop ça peut aussi énerver le lecteur, donc attention aussi Razz.

Bref, le sujet à traiter par contre me semble très captivant (pour ceux qui aiment la fantasy bien sûr) et je t'encourage à poursuivre et à poster les suites Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Jeu 25 Déc 2008 - 18:23

Merki ^^
Rhaaa, tu ne fais donc aucune pose, vénérable Admin Razz

Euh ... Juste pour dire, la elle est pas à Owel, c'est juste une métamorphose.
& Ouais je vais essayer de changer au niveau de la douleur
Merki Pour les conseils =)
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Jeu 25 Déc 2008 - 19:17

Voila c'est fait, J'ai modifié, tu peux re-corriger plz ?
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Jeu 25 Déc 2008 - 20:38

Nuit Farouche a écrit:
Douceur, calme, silence.
Telle était la nuit.
Le soleil s’était couché depuis une heure et déjà la douleur était intense.
Shina s’accroupit dans le sable, cherchant à cacher son corps si frêle à la lumière argentée de la nuit.
Sa peau douce trembla au contact du vent frais et un nuage fait de coton cacha la pleine lune, offrant quelques temps de répit à la jeune fille. Celle-ci se redressa, dévoilant son corps déjà quelque peu métamorphosé. Ses doigts s’étaient allongés et de longues griffes remplaçaient ses ongles. De menaçants crocs blancs étiraient ses lèvres pulpeuses, lui donnant un aspect démoniaque.
Puis, ses yeux apparurent,
Deux perles jaunes dans la nuit.
Deux soleils dans les ténèbres. (pas mal comme métaphore)

La douleur venait de doubler et elle s’effondra dans un cri. Elle sentait en elle ses os s'allonger, se renforcer. Elle gémit. Ses muscles se décuplèrent douloureusement, sa peau se recouvrit d'une fourrure ébène, faisant luire son nouveau visage à la nuit. Effrayant. Il s'était allongé jusqu'à devenir canin, seuls ses yeux bruns, encore humains, ajoutait une touche de charme au tableau cauchemardesque (du charme à un cauchemar?). Elle roula sur elle-même, cherchant à atténuer la chaleur qui rongeait son corps meurtri. Elle le savait, elle savait que si elle cessait de lutter au pouvoir immense de la lune, la douleur s’adoucirait jusqu’à disparaître. Elle serra les dents sous la nouvelle vague de souffrances, relâcha tous ses muscles et céda son corps à la nuit.
Deux fines oreilles percèrent la chevelure brune et bouclée de l'adolescente. Elles étaient recouvertes d'un soyeux duvet de poils noirs, qui ne donnaient qu’une envie, les caresser tant elles paraissaient douces. Puis, ses membres furent saisis de spasmes de plus en plus violents : ses jambes, normalement si fines, se métamorphosèrent soudainement, de telle façon à donner une allure sauvage à la jeune fille ("à lui conférer une allure sauvage"). Elle se campa sur ses jambes et fit basculer sa nuque vers l’arrière d’un mouvement aussi calme que gracieux. Elle ouvrit sa gueule, laissant dévoiler ses longues canines, et hurla.

Une belle note grave qui (le "qui" me semble de trop Wink) menaça la nuit.
Un chant de mort qui dura quelques longues minutes, résonnant entre les dunes et arrivant jusqu’à la ville, provoquant quelques cris et pleurs de jeunes enfants terrorisés. Le peu d’oiseaux qui osaient encore braver la lune, astre des ténèbres, s'envolèrent dans un fracas assourdissant, créant l'illusion qu'ils volaient pour la dernière fois.
La danse des oiseaux,
Le chant du loup,
La chorale de la nuit.

Durant ces longues minutes de douleur, Shina avait considérablement grandi et elle atteignait presque deux mètres. Cela provoquait l'impression effrayante de se retrouver en face à face avec un démon.
Celui-ci grogna, et serra les poings, faisant cliqueter ses griffes encore vierges de sang frais ("encore dépourvues de sang frais" ou "encore innocentes des futurs meurtres qu'elles allaient perpétrer en cette sombre nuit" mais c'est plus lourd Wink).
Deux yeux maléfiques brillèrent (luisirent) dans l’obscurité, cherchant un repère dans la nuit noire.
Un rayon argenté vint effleurer délicatement le duvet noir du loup-garou, preuve que la cause de ses souffrances était de retour. La lumière se fit d’abord timide et ne caressa que la nuque du monstre ... Puis, elle se montra plus insistante et recouvrit son dos, pour en arriver à envelopper toute la silhouette musclée du démon. Ce dernier ferma les yeux pour savourer la puissance qui arrivait dans ses veines à une vitesse folle (j'aime moyennement... à éviter le plus possible, c'est trop du langage "parler" et non littéraire). Il poussa un grognement de remerciement à l’adresse de la lune et laissa exploser son pouvoir.
Une énergie sombre entoura le corps massif de la créature, une énergie noire, noire comme les ténèbres.

Le loup sourit,
Shina céda.

Elle céda sous la volonté du démon, de sa seconde âme. Il exprima sa joie d’un grognement rauque et se mit en route vers la forêt. Shina assistait à chaque mouvement de son corps mais n’en était plus le maître. Elle essaya de s’arrêter dans la course folle (répétition... tu l'as déjà mis pour la vitesse, attention Smile) que ses jambes semblaient avoir entamée, en vain. Le désespoir la gagnait. Pourvu qu’un nuage cache la lune avant que ce démon ne gagne la ville, sinon …

Voilou. J'ai re-corrigé. Bah il me plaît déjà beaucoup mieux ce texte. C'est bien, tu l'as retravaillé comme il faut. Quelques ptites choses que je t'ai soulignées histoire de faire gaffe, mais l'ensemble est assez correcte, ne t'en fais pas Wink. Tu as bien suivi mon conseil de la douleur, et tu vois, ça donne quelque chose de plus concrêt, de plus "ressenti" tu trouves pas?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  kirlim le Ven 26 Déc 2008 - 13:18

Personnellement j'aime bien ^^.
En effet pour la seconde métaphore (si c'en est une... moi et le français... u__u') on ne peut pas ajouter du charme à une vision cauchemardesque. Ou ça fait un peu bizarre, il faudrait plutôt dire que ça atténue cette vision, tout en la laissant démoniaque (mais moins).
Enfin bon, sinon, c'est bien, je crois que pacô a vu toutes les fautes...
J'aime bien le prologue aussi, mais c'en est bien un ? ou est-ce une quatrième de couverture ?

__________________________________
<br>

kirlim
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3190
Votre talent : Écriture
Points : 2761
Date d'inscription : 12/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Ven 26 Déc 2008 - 13:51

Je pense qu'on appellerait plus ça une antithèse qu'une métaphore cher ami Smile.
Ouais, moi aussi, j'le verrais plus en quatrième de couverture Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Ven 26 Déc 2008 - 13:53

Pacô ::
Oup's Y a encore plus de fautes O.o'

Kirlim ::
C'est juste un piti résumé pour vous montrer un " avant gôut "
Après si vous aimez bien, j'peux metter sa comme 4e de couverture Razz

( J'ai re-re-corriger, je met la suite ?? )
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Ven 26 Déc 2008 - 14:11

Shina soupira, un soupir de soulagement. Le démon s’était arrêté à la lisière de la forêt. Ses yeux avaient retrouvé leur magnifique couleur sombre et le loup s’était endormi lorsque les grands arbres de la forêt avaient empêché toute lumière de passer. Shina se releva avec hésitation, pour s’effondrer de nouveau.
Elle grimaça, la métamorphose laissait ses traces, de douloureuse courbatures saisissaient ses fines jambes et des dizaines d’hématomes couvraient ses bras et son torse. La jeune fille rampa avec difficulté vers le grand chêne, celui qui défiait la lune toute les nuits, et s'y adossa, soulageant ainsi sa douleur. Ses longs cheveux bruns couvraient ses épaules légèrement carrées, cachant ainsi de longues griffures que lui avait laissées le monstre en cadeau.
Un cadeau douloureux.
Puis, un terrible détail s’offrit à elle, le démon n’avait jamais attint la lisière de la forêt, le plus souvent il s’arrêtait dés que Shina le lui intimait.
Comment avait il fait pour devenir aussi puissant ?
Shina frémit, la prochaine fois ...
Il pourrait y a voir des morts !
Shina chassa cette pensée d’un mouvement sec de la main, il n’y aura pas de prochaine fois.

Son teint était pâle et ses yeux entourés de cernes.
Sang.
Elle s’essuya la bouche du revers de sa main et regarda se liquide de vie avec intérêt. . Soudain, ses épaules ployèrent sous l’apesanteur et elle s’affaissât dans l’herbe fraîche de la forêt
Elle ferma les yeux.
Adieu ...
Et le dernier souffle de vie se dissipa dans un courant d’air.
Noir.


*****
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Ven 26 Déc 2008 - 19:46

Nuit Farouche a écrit:Shina soupira, un soupir de soulagement. Le démon s’était arrêté à la lisière de la forêt. Ses yeux avaient retrouvé leur magnifique couleur sombre et le loup s’était endormi lorsque les grands arbres de la forêt avaient empêché toute lumière de passer. Shina se releva avec hésitation, pour s’effondrer de nouveau.
Elle grimaça, la métamorphose laissait ses traces, de douloureuses courbatures saisissaient ses fines jambes et des dizaines d’hématomes couvraient ses bras et son torse. La jeune fille rampa avec difficulté vers le grand chêne, celui qui défiait la lune toutes les nuits, et s'y adossa, soulageant ainsi sa douleur. Ses longs cheveux bruns couvraient (répétition) ses épaules légèrement carrées, cachant ainsi de longues griffures que lui avait laissées le monstre, en cadeau.
Un cadeau douloureux.
Puis, un terrible détail s’offrit à elle, le démon n’avait jamais atteint la lisière de la forêt, le plus souvent il s’arrêtait dès (sinon ce sont les ptits cubes que tu lances ^^) que Shina le lui intimait.
Comment avait-il fait pour devenir aussi puissant ?
Shina frémit, la prochaine fois ...
Il pourrait y avoir des morts !
Shina chassa cette pensée d’un mouvement sec de la main, il n’y aura pas de prochaine fois.

Son teint était pâle et ses yeux entourés de cernes. (arf', les cernes n'entourent pas les yeux... ils les pochent Wink)
Sang.
Elle s’essuya la bouche du revers de sa main et regarda ce liquide de vie avec intérêt... Soudain, ses épaules ployèrent sous l’apesanteur et elle s’affaissât dans l’herbe fraîche de la forêt
Elle ferma les yeux.
Adieu ...
Et le dernier souffle de vie se dissipa dans un courant d’air.
Noir.

La fin... c'est une victime de la bête/Shina? Ou j'ai rien compris?

Bon ce passage est plus court (et plus rapide à corriger Very Happy) mais sache que si je te mets pleins de petites annotations, ce n'est pas pour t'emmerder, mais juste pour rendre ton texte encore meilleur Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Lun 29 Déc 2008 - 20:50

Naàn la fin c'est Shina Razz
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Lun 29 Déc 2008 - 20:57

Shina meurt dès le début?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Ven 2 Jan 2009 - 11:52

Hé hé Vous verrez Vous verrez ^^ Niark Niark Niark'
Suspens !
Sinon sa se voit pas que c'est Shina ?? Neutral
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Dim 25 Jan 2009 - 12:11

*****


Je marche vers la sortie du village, ignorant ces regards moqueurs qui me brûlent la nuque.
« He toi ! »
Voie Masculine, assez jeune. Ignorer, ne pas se retourner...
« Eh l’orpheline, tu perds la boule ? »

« T’as peur, Tout le monde le sais que tu perds la boule ! Tu ne connais même pas ton vrai nom ! Amnésique, amnésique, amnésique ...
Comme une impression que des centaines de voie scandaient ce mot, Amnésique !
Je me recouvre de mes mains tremblantes les oreilles dans l’espoir d’étouffer cette voix
Courir, loin de cette ville, loin ...
Enfin j’ai passé la frontière. Je cours dans l’herbe, elle est fraîche, verte, douce. Sans aucune grâce je m’affale dans celle-ci et roule sur moi-même. Ca fait du bien ! Je m’allonge et savoure quelques instants cette tranquillité si rare. Le vent me murmure à l’oreille quelques mots de consolation et les feuilles viennent embrasser ma peau, comme pour me consoler, Je souris ...
Je m’assoie. Le vent joue avec mes cheveux, créant une gracieuse danse aléatoire autour de mon visage. Juste une impression de liberté ...
Mes yeux se posent sur la ligne d’horizon, oh ! Le soleil se couche.
Hum ... Je dois rentrer au village.
Oui mais si je m’abrite dans la forêt je ne risque rien ...
Je me lève et mes pieds me portent jusqu’à l’orée de la forêt. Là, un grand chêne semble m’attendre. Je m‘adosse sur son tronc et admire le coucher de soleil, je me sens enfin bien. La lune ne semble pas vouloir arriver ... Et si ? Non, elle est trop loin, ce serait risquer des vies pour mon propre plaisir ...
Mais peut-être qu’aujourd’hui est une nuit sans lune ...
Je me dirige vers la lisière de la forêt mais il semble que le chêne veuille m’en empêcher.
De lourdes branches me barrent le passage et des racines me font trébucher.
« Laisse- moi ! La lune n’est pas là, je veux juste voir la plage quand il fait nuit »
...
Je me jette vers l‘arrière, frôle le tronc de l’arbre protecteur et sors de la forêt avec souplesse. Je cours vers la plage sans un regard vers celui qui a tenté de m’aider et roule dans le sable.
Fou rire,
Grand sourire.
Je saisis le sable dans ma main et le fait couler entre mes doigts légèrement écarté.
Je ferme mes yeux pour savourer la douceur de ce geste. Soudain, je sens comme une sorte de chaleur sur ma nuque. Je me redresse, m’assoie et ouvre les yeux :
La lune !
Je bondis hors de l’étreinte de la dune, tel un chat effrayé, et atterris souplement sur mes membres endoloris.
Trop Tard,
Le loup est de retour ...
Je m’accroupis dans le sable, cherchant à cacher mon corps fragile à la lumière argentée de la nuit...


*****
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Hybrid le Lun 26 Jan 2009 - 15:52

Bon je m'y colle...

Nuit Farouche a écrit:Je marche vers la sortie du village, ignorant ces/les? regards moqueurs qui me brûlent la nuque.
« Hé toi ! »
Voix Masculine, assez jeune. Ignorer, ne pas se retourner...
« Eh l’orpheline, tu perds la boule ? »

« T’as peur, Tout le monde le sait que tu perds la boule ! Tu ne connais même pas ton vrai nom ! Amnésique, amnésique, amnésique ...
Comme une impression que des centaines de voix scandaient (pourquoi un imparfait ici alors que tout le texte est au présent ?) ce mot, Amnésique !
Je (me) recouvre de mes mains tremblantes les oreilles (la tournure me paraît bizarre) dans l’espoir d’étouffer cette voix(point ?)
Courir, loin de cette ville, loin ...
Enfin j’ai passé la frontière. Je cours dans l’herbe, elle est fraîche, verte, douce. Sans aucune grâce je m’affale (vocabulaire familier... faut voir si ça ne jure pas avec le reste !) dans celle-ci et roule sur moi-même. Ca fait du bien ! Je m’allonge et savoure quelques instants cette tranquillité si rare. Le vent me murmure à l’oreille quelques mots de consolation et les feuilles viennent embrasser ma peau, comme pour me consoler, je souris ...
Je m’assois (non, ce n'est pas le verbe assoyer ! ;-) ). Le vent joue avec mes cheveux, créant une gracieuse danse aléatoire (encore une fois, je saisis l'image mais la tournure me paraît étrange) autour de mon visage. Juste une impression de liberté ...
Mes yeux se posent sur la ligne d’horizon, oh ! Le soleil se couche.
Hum ... Je dois rentrer au village.
Oui mais si je m’abrite dans la forêt je ne risque rien ...
Je me lève et mes pieds me portent jusqu’à l’orée de la forêt. Là, un grand chêne semble m’attendre. Je m‘adosse à/contre son tronc et admire le coucher de soleil, je me sens enfin bien. La lune ne semble pas vouloir arriver ... Et si ? Non, elle est trop loin, ce serait risquer des vies pour mon propre plaisir ...
Mais peut-être qu’aujourd’hui est une nuit sans lune ...
Je me dirige vers la lisière de la forêt mais il semble que le chêne veuille m’en empêcher.
De lourdes branches me barrent le passage et des racines me font trébucher.
« Laisse- moi ! La lune n’est pas là, je veux juste voir la plage quand il fait nuit(point ?) »
...
Je me jette vers l‘arrière, frôle le tronc de l’arbre protecteur et sors de la forêt avec souplesse. Je cours vers la plage sans un regard vers celui qui a tenté de m’aider et roule dans le sable.
Fou rire,
Grand sourire.
Je saisis le sable dans ma main et le fait couler entre mes doigts légèrement écartés.
Je ferme mes/les (on se doute que c'est les siens, ça évite un possessif) yeux pour savourer la douceur de ce geste. Soudain, je sens comme une sorte de chaleur sur ma nuque. Je me redresse, m’assois et ouvre les yeux :
La lune !
Je bondis hors de l’étreinte de la dune, tel un chat effrayé, et atterris souplement sur mes membres endoloris.
Trop tard,
Le loup est de retour ...
Je m’accroupis dans le sable, cherchant à cacher mon corps fragile de la lumière argentée de la nuit...


Alooors bin moi j'ai tout lu... les extraits sont courts, donc ça aide à se faire une idée sans y passer la journée^^
J'ai un peu les mêmes questions que Pacô, sinon, qui est qui ? Qui est le loup-garou ? Et si c'est Shina, pourquoi est-elle griffée ?... (masochiste ?... ok je sors xD)

Sinon ça peut être sympa. Un peu court pour me prononcer, mais je serais bien tentée de lire la suite^^. Par contre, attention aux répétitions ! Là, va falloir te trouver un dico des synonymes Wink Si tu écris sur word, sache qu'un clic droit> synonymes peut sinon t'aider, te donner des pistes (attention tout de même, hier j'ai eu "poumon" comme synonyme de "indolent"... que celui qui trouve le rapport me le dise !!!). Je trouve aussi que tu as parfois des tournures assez laborieuses. A mon avis, c'est sur le style que tu devrais travailler le plus (après, ça ne gêne peut-être que moi, je te laisse juger par toi-même au vu des différents commentaires xD).
J'ai une question concernant ce dernier extrait : "je" décide de partir à la place pour la voir de nuit... elle ignore que la lune va se lever ? Non, parce que je trouve ça assez étrange qu'elle l'ignore, si elle sait qu'elle y est sensible. Je ne sais pas si le monde dans lequel on se trouve est le même que le nôtre, mais sur notre bonne vieille terre, le cycle des lunes est bien connu et même marqué sur le calendrier... Donc pour une personne qui paraît prise de remords à l'idée de sacrifier des innocents pour simplement profiter de la plage, je la trouve très mal informée...
C'est ce qui me gêne le plus, en fait, dans cet extrait, parce que là c'est pour moi un vrai problème sur l'histoire et le caractère du personnage.

(non quoi, je ne suis pas toujours négative...) (disoulay, c'est généralement ce que je remarque en premier)

Mais je le redis, l'histoire me paraît sympa. J'attends malgré tout la suite Wink

__________________________________
Une sorcière amnésique à la recherche de son passé... Que s'est-il passé, il y a trois ans ?
L'Hybride : le Démon
avatar
Hybrid
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 34
Localisation : devant mon pc
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, musique (guitare, piano)
Votre talent : Écriture
Points : 294
Date d'inscription : 06/01/2009

http://lhybrideenligne.wix.com/lhybride

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Sam 31 Jan 2009 - 13:09

Nuit Farouche a écrit:
Je marche vers la sortie du village, ignorant ces regards moqueurs qui me brûlent la nuque.
« Hé toi ! »
Voix masculine, assez jeune. Ignorer, ne pas se retourner...
« l’orpheline, tu perds la boule ? »

« T’as peur, Tout le monde le sait que tu perds la boule ! Tu ne connais même pas ton vrai nom ! Amnésique, amnésique, amnésique ...
Comme une impression que des centaines de voix scandaient ce mot, Amnésique !
Je me recouvre de mes mains tremblantes les oreilles, dans l’espoir d’étouffer cette voix.
Courir, loin de cette ville, loin ...
Enfin j’ai passé la frontière. Je cours dans l’herbe, elle est fraîche, verte, douce. Sans aucune grâce je m’affale
(affaler, c'est un verbe assez familier...) dans celle-ci et roule sur moi-même. Ça fait du bien ! Je m’allonge et savoure quelques instants cette tranquillité si rare. Le vent me murmure à l’oreille quelques mots de consolation et les feuilles viennent embrasser ma peau, comme pour me consoler. Je souris ...
Je m'assieds. Le vent joue avec mes cheveux, créant une gracieuse danse aléatoire autour de mon visage. Juste une impression de liberté ...
Mes yeux se posent sur la ligne d’horizon. Oh ! Le soleil se couche
(vu que tu répètes en-dessous "le coucher de soleil" je te conseille le verbe "décline").
Hum ... Je dois rentrer au village.
Oui mais si je m’abrite dans la forêt je ne risque rien ...
Je me lève et mes pieds me portent jusqu’à l’orée de la forêt
("à l'orée des bois" pour éviter la répétition). Là, un grand chêne semble m’attendre. Je m‘adosse sur son tronc et admire le coucher de soleil (voir au-dessus), je me sens enfin bien. La lune ne semble pas vouloir arriver ... Et si ? Non, elle est trop loin, ce serait risquer des vies pour mon propre plaisir ...
Mais peut-être qu’aujourd’hui est une nuit sans lune ...
Je me dirige vers la lisière de la forêt
(lisière et l'orée... c'est pareil non? Donc comment peux-tu t'y diriger si tu y es déjà?) mais il semble que le chêne veuille m’en empêcher.
De lourdes branches me barrent le passage et des racines me font trébucher.
« Laisse- moi ! La lune n’est pas là, je veux juste voir la plage quand il fait nuit »
...
Je me jette vers l‘arrière, frôle le tronc de l’arbre protecteur et sors de la forêt avec souplesse. Je cours vers la plage sans un regard vers celui qui a tenté de m’aider et roule dans le sable.
Fou rire,
Grand sourire.
Je saisis le sable dans ma main et le fait couler entre mes doigts légèrement écartés.
Je ferme mes yeux pour savourer la douceur de ce geste. Soudain, je sens comme une sorte de chaleur sur ma nuque. Je me redresse, m’assieds et ouvre les yeux :
La lune !
Je bondis hors de l’étreinte de la dune, tel un chat effrayé, et atterris souplement sur mes membres endoloris.
Trop Tard,
Le loup est de retour ...
Je m’accroupis dans le sable, cherchant à cacher mon corps fragile à la lumière argentée de la nuit...

C'est assez spécial. Je pense que certains passages sont à améliorer (à étoffer) mais l'ensemble est correct.
J'espère que mes corrections t'apporteront une aide constructive pour l'élaboration de la suite Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Sam 7 Fév 2009 - 12:13

Je marche vers la sortie du village, ignorant les regards moqueurs qui me brûlent la nuque.
« Hé toi ! »
Voix Masculine, assez jeune. Ignorer, ne pas se retourner...
« Eh l’orpheline, tu perds la boule ? »

« T’as peur, Tout le monde le sait que tu perds la boule ! Tu ne connais même pas ton vrai nom ! Amnésique, amnésique, amnésique ...
Comme une impression que des centaines de voix scandent ce mot, Amnésique !
Je recouvre de mes oreilles de mes mains tremblantes dans l’espoir d’étouffer cette voix
Courir, loin de cette ville, loin ...
Enfin j’ai passé la frontière. Je cours dans l’herbe, elle est fraîche, verte, douce. Sans aucune grâce je m’affale dans celle-ci et roule sur moi-même. Ca fait du bien ! Je m’allonge et savoure quelques instants cette tranquillité si rare. Le vent me murmure à l’oreille quelques mots de consolation et les feuilles viennent embrasser ma peau, comme pour me calmer, je souris ...
Je m’assieds. Le vent joue avec mes cheveux, créant une gracieuse danse aléatoire autour de mon visage. Juste une impression de liberté ...
Mes yeux se posent sur la ligne d’horizon, Oh ! Le soleil décline.
Hum ... Je dois rentrer au village.
Oui mais si je m’abrite dans les bois je ne risque rien ...
Je me lève et mes pieds me portent jusqu’à l’orée de la forêt. Là, un grand chêne semble m’attendre. Je m‘adosse contre son tronc et admire le coucher de soleil, je me sens enfin bien. La lune ne semble pas vouloir arriver ... Et si ? Non, elle est trop loin, ce serait risquer des vies pour mon propre plaisir ...
Mais peut-être qu’aujourd’hui les nuages la masqueront, comme hier.
Je me dirige vers la plage avec assurance mais il semble que le chêne veuille m’en empêcher.
De lourdes branches me barrent le passage et des racines me font trébucher.
« Laisse- moi ! La lune n’est pas là, je veux juste voir la merquand il fait nuit. »
...
Je me jette vers l‘arrière, frôle le tronc de l’arbre protecteur et sors de la forêt avec souplesse. Je cours vers la plage sans un regard vers celui qui a tenté de m’aider et roule dans les bras rassurants de la dune.
Fou rire,
Grand sourire.
Je saisis le sable dans ma main et le fait couler entre mes doigts légèrement écarté.
Je ferme les yeux pour savourer la douceur de ce geste. Soudain, je sens comme une sorte de chaleur sur ma nuque. Je me redresse, m’assieds et ouvre les yeux :
La lune !
Je bondis hors de l’étreinte de la dune, tel un chat effrayé, et atterris souplement sur mes membres endoloris.
Trop tard,
Le loup est de retour ...
Je m’accroupis dans le sable, cherchant à cacher mon corps fragile de la lumière argentée de la nuit...

________________________________
Correction
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Nuit Farouche le Sam 7 Fév 2009 - 12:19

Shina se réveilla en hurlant, son corps légèrement musclé était recouverts de perle de sueur et ses poings étaient tellement serrés que ses phalanges en blanchissaient. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle.
Noir
« AAAAAAAH, JE SUIS AVEUGLE ! A L’AIDE !

-Calme-toi, tu n’es pas aveugle. Tu dois juste te reposer un peu, dit une voix calme et appaisante à ses côté.  »

Shina tenta de se redresser mais elle s’effondra dans un gémissement. Les douleurs des courbatures n’avaient pas disparues. Elle plissa les yeux, tentant de distinguer le visage de la personne qui veillait sur elle, en vain.
Seule des formes apparaissaient et disparaissait dans cette nuit sans fin.
Elle essaya d’analyser la voix qui lui avait parlé, elle était féminine et jeune.
Shina grimaça, si seulement elle avait pu la voir ...


« Qui... qui es-tu ? » demanda-t-elle d’une voix mal assurée

« On me surnomme Alia. D’après ce qu’on dit, cela signifierai lumière en elfique. Et toi, qui es-tu ?  »

Lueur d’espoir

« J’ignore mon nom, je … je suis amnésique. On me surnomme Shina parce qu’on trouve que ça fait un peu sauvage.

-Tu...tu es ... amnésique ? »

Raté

Shina frissonna, elle avait perçut la surprise dans la voix de la jeune fille. Elle aussi était comme les autres après tout, elle avait peur de la différence.

« Depuis Combien de temps ? »

Alia avait prononcé ces mots avec insistance, comme si la réponse eut été vitale.
Shina n’avait pas entièrement retrouvé la vue mais elle voyait à présent les formes plus distinctement et les couleurs les plus vives. Elle vit qu’Alia était agenouillé à ses côté.
Elle l’a détailla en silence.
Elle était fine et ses yeux rieurs donnaient l’impression de se noyer dans un océan sans fin tellement leur bleu était profonds. Shina sourit, à la lumière on aurait crut voir quelque nuance de turquoise .Ses longs cheveux blonds tombaient en cascade sur ses belles épaules, mettant en valeur son teint légèrement mat.
Son visage inspirait la joie de vivre, dans cette forêt, elle semblait représenter le soleil.
Ses mouvements dégageaient une élégance éclatante. Sa longue tunique bleu pâle ne faisait que rehausser un peu plus la beauté de ses yeux, et son jean gris moulait des fines jambes.
Shina ne put s’empêcher de réprimander un grognement de jalousie sous la beauté de la jeune fille, elle rayonnait.
Un jour, elle avait regardée son reflet dans la vitre du boucher de Rochelia, La ville qui l’hébergeait, et avait poussé un soupir de désespoir devant cette apparition.
Sa crinière brune et bouclée cachait sa nuque avec jalousie et terminait sa course sur ses omoplates, telle une cascade enragée. Une dizaine de brindilles s’y mêlaient, créant l’illusion de voir apparaître une bête sauvage. Quelque trace de boue et de griffures, produit des ronces acérées qui bordaient la ville, ne faisait que renforcer cette image.
Son visage légèrement ovale, malgré la finesse de son corps, était orné de beaux yeux bruns. Ils étaient sombres comme la nuit et leur forme rappelait quelque peu ceux d’une biche, c’était surement la seule chose que Shina appréciait chez elle.
Son teint, lui aussi délicatement mat, ne faisait qu’assombrir un peu plus la couleur sombre de ses cheveux.
Quelque trace de sang, témoin de ses escapades en dehors de la cité,
Shina se renfrogna à cette pensée.

Shina, Alia.
Ténèbres, lumière.
Farouche, majestueuse.
Démon, ange.

« Depuis combien de temps es-tu amnésique ? »

La question d’Allia tira Shina de ces pensée.

« Il y a deux mois ... Pourquoi ? 

-Deux mois, tu ... tu en es sûre ? »

Alia était troublé, cela s’entendait dans sa voix. Shina hocha la tête d’un mouvement affirmatif. Elle se souvenait parfaitement de ces instants de terreur, terreur de ne pas savoir qui l’on est, et de savoir que l’on est qu’une bête de cirque aux yeux du monde ...

Souvenir.

« Comment cela c’est-il passé ?  Raconte-moi.

Méfiance

-Pourquoi veux-tu savoir sa alors que toute les personnes à qui j’ai dit que j’étais amnésique, fuyait, terrifier par la différence.

-Pourquoi aurais-je peur ? Et puis, ton problème me rappelle celui d’un ami, riposta-t-elle d’un ton soudain mélancolique.

Curiosité
Espoir
Soulagement

-Il est amnésique ?

-En quelque sorte, soupira-t-elle, maintenant, raconte moi ton histoire et je soignerai tes yeux ...

-Je veux bien te raconter, mais pour mes yeux, ce ne sera pas nécessaire, je vois déjà beaucoup mieux, railla-t-elle.

Stupéfaction

-C’est impossible, cela fait à peine dix minutes que tu es réveillée, ça ne ... »

Shina lui intima de se taire d’un mouvement de la main et se redressa avec souplesse. Elle testa d’abord ses jambes, les pliants et les dépliants avec hésitation. Puis elle vérifia que ses bras n‘éprouvaient, eux non plus, aucune douleur, et se campa sur ses jambes, à l’affut.
Alia n’en croyait pas ses yeux, cette jeune fille était phénoménale, une personne normale aurait mis une plus d’une semaine pour reprendre le contrôle de son corps et même jusqu’à un mois pour percevoir à peu près normalement les couleurs.
De plus, elle aurait dut être morte, vu l’état ou Alia l’avait trouvé, c’était un miracle qu’elle soit encore en vie.
Shina ferma les yeux et plissa le nez, sous l’air ébahie de Lumière.

Hé, hé, hé ...
Malgré ses défauts, la métamorphose a tout de même quelques qualités,
J’hérite de dons un peu particuliers, j’obtiens les sens de ce démon.
Donc, Une ouïe et une odora aussi développée qu’un chien !
Et puis il y a aussi cette étrange découverte de pouvoir communiquer avec différents éléments.
La dernière fois, je me suis surprise à entendre l’eau me murmurer une chanson à l’oreille ... Et avant ‘‘ l’accident ‘’, lorsque le vent et la terre m’ont offert cette paix intérieure ...
C’était magique !
Mais ... Alia ? Qui était-elle vraiment ?
Je sens que cette fille me cache quelque chose, quelque chose de trop important pour que je le laisse passé. Mais quoi ?
Et puis, c’est incroyable, elle dégage une aura si ...  Rassurante ! C’est étrange, moi qui est de naturel si méfiant ... Non, je ne dois pas lui faire confiance.
Contant mes craintes au grand-chêne, qui me protège depuis déjà deux mois, dans l’espoir d’une réponse, en vain. Seulement un doux murmure réconfortant.

Sourire.
Merci.

Consolation
Chant de la forêt à mes oreilles ...
Odeur des arbres chatouillant mes narines ...
Plaisir banal, mais féérique.
Ne faire plus qu’un avec les arbres.
Ressentir la vie dans chacune des parcelles de mon corps.
Je suis La forêt.

Un bruit à peine audible,
Un long sifflement suivit d’un frôlement insignifiant
Mais ! Quelle est donc cette odeur, quasiment imperceptible ? un doux arôme de feuille encore humide et de terre saine, pure. Puis, un infime parfum de ... sang.
Du sang ?
Un serpent !
Séparation ! La paix de la forêt disparaît soudain, laissant la place à la panique.

« Shina attention ! »
avatar
Nuit Farouche
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 20
Localisation : Là où Mon Instint Me Portera ...
Emploi/loisirs : Rêver, me battre ...
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Sam 7 Fév 2009 - 12:34

Nuit Farouche a écrit:Je marche vers la sortie du village, ignorant les regards moqueurs qui me brûlent la nuque.
« Hé toi ! »
Voix Masculine, assez jeune. Ignorer, ne pas se retourner...
« l’orpheline, tu perds la boule ? »

« T’as peur, Tout le monde le sait que tu perds la boule ! Tu ne connais même pas ton vrai nom ! Amnésique, amnésique, amnésique ...
Comme une impression que des centaines de voix scandent ce mot, Amnésique !
Je recouvre (de) mes oreilles de mes mains tremblantes dans l’espoir d’étouffer cette voix.
Courir, loin de cette ville, loin ...
Enfin, j’ai passé la frontière. Je cours dans l’herbe, elle est fraîche, verte, douce. Sans aucune grâce je m’affale
(peut être familier...) dans celle-ci et roule sur moi-même. Ça fait du bien ! Je m’allonge et savoure quelques instants cette tranquillité si rare. Le vent me murmure à l’oreille quelques mots de consolation et les feuilles viennent embrasser ma peau, comme pour me calmer. Je souris ...
Je m’assieds. Le vent joue avec mes cheveux, créant une gracieuse danse aléatoire autour de mon visage. Juste une impression de liberté ...
Mes yeux se posent sur la ligne d’horizon, Oh ! Le soleil décline.
Hum ... Je dois rentrer au village.
Oui mais si je m’abrite dans les bois je ne risque rien ...
Je me lève et mes pieds me portent jusqu’à l’orée de la forêt. Là, un grand chêne semble m’attendre. Je m‘adosse contre son tronc et admire le coucher de soleil, je me sens enfin bien. La lune ne semble pas vouloir arriver ... Et si ? Non, elle est trop loin, ce serait risquer des vies pour mon propre plaisir ...
Mais peut-être qu’aujourd’hui les nuages la masqueront, comme hier.
Je me dirige vers la plage avec assurance mais il semble que le chêne veuille m’en empêcher.
De lourdes branches me barrent le passage et des racines me font trébucher.
« Laisse- moi ! La lune n’est pas là, je veux juste voir la mer quand il fait nuit. »
...
Je me jette vers l‘arrière, frôle le tronc de l’arbre protecteur et sors de la forêt avec souplesse. Je cours vers la plage sans un regard vers celui qui a tenté de m’aider et roule dans les bras rassurants de la dune.
Fou rire,
Grand sourire.
Je saisis le sable dans ma main et le fait couler entre mes doigts légèrement écartés.
Je ferme les yeux pour savourer
(tu n'as pas déjà utiliser ce verbe avant? ça peut faire lourd, même si c'est plus haut...) la douceur de ce geste. Soudain, je sens comme une sorte de chaleur sur ma nuque. Je me redresse, m’assieds et ouvre les yeux :
La lune !
Je bondis hors de l’étreinte de la dune, tel un chat effrayé, et atterris souplement sur mes membres endoloris.
Trop tard,
Le loup est de retour ...
Je m’accroupis dans le sable, cherchant à cacher mon corps fragile de la lumière argentée de la nuit...

________________________________
Correction

Bon bah, tu as presque tout revu. Peut être était-ce des fautes que je n'avais pas corrigé à la base... Ce qui est en rouge est essentiel. En bleu, pas obligatoire. Plus pour le style, mais pas fondamental.

Voilou Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Liven d'Eleissen le Sam 7 Fév 2009 - 18:55

Nuit Farouche a écrit:Shina se réveilla en hurlant, son corps légèrement musclé était recouvert [pas de s] de perles, il y en a plus d'une. de sueur et ses poings [j'évite la répétition entre les deux auxiliaires] tellement serrés que ses phalanges en blanchissaient. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle.
Noir.
-AAAAAAAH, JE SUIS AVEUGLE ! A L’AIDE ! [pas de guillemets, un "-" suffit Wink ]

-Calme-toi, tu n’es pas aveugle. Tu dois juste te reposer un peu, fit une voix calme et appaisante à ses côté. [pas de faute mais ça me semble mieux convenir avec le sujet]
Shina tenta de se redresser mais elle s’effondra dans un gémissement. Les douleurs des courbatures n’avaient pas disparu. Elle plissa les yeux, tentant [mets un autre verbe à la place de l'un des deux]de distinguer le visage de la personne qui veillait sur elle, en vain.
Seules des formes apparaissaient et disparaissaient dans cette nuit sans fin.
Elle essaya d’analyser la voix qui lui avait parlé, elle était féminine et jeune.
Shina grimaça, si seulement elle avait pu la voir ... [Ecrit ainsi, on dirait que Shina cherche à voir la voix...]

-Qui... qui es-tu ? demanda-t-elle d’une voix mal assurée.

- On me surnomme Alia. D’après ce qu’on dit, cela signifierait lumière en elfique. Et toi, qui es-tu ?  

Lueur d’espoir.

-J’ignore mon nom, je … je suis amnésique. On me surnomme Shina parce qu’on trouve que ça fait un peu sauvage.

-Tu...tu es ... amnésique ?

Raté.

Shina frissonna, elle avait perçu la surprise dans la voix de la jeune fille. Elle aussi était comme les autres après tout, elle avait peur de la différence.

-Depuis combien de temps ? 

Alia avait prononcé ces mots avec insistance, comme si la réponse eût [je crois...] été vitale.
Shina n’avait pas entièrement retrouvé la vue mais elle voyait à présent les formes plus distinctement et les couleurs les plus vives. Elle vit qu’Alia était agenouillée à ses côté.
Elle la détailla en silence.
Elle était fine et ses yeux rieurs donnaient l’impression de se noyer dans un océan sans fin tant [pas de fautes, c'est simplement pour alléger] leur bleu était profond. Shina sourit, à la lumière on aurait cru voir quelque nuance de turquoise. Ses longs cheveux blonds tombaient en cascade sur ses belles épaules, mettant en valeur son teint légèrement mat.
Son visage inspirait la joie de vivre, dans cette forêt, elle semblait représenter le soleil.
Ses mouvements dégageaient une élégance éclatante. Sa longue tunique bleu pâle ne faisait que rehausser davantage [plus élégant] la beauté de ses yeux, et son jean gris moulait de fines jambes.
Shina ne put s’empêcher de réprimer [réprimander signifiant gronder^^] un grognement de jalousie devant la beauté de la jeune fille, elle rayonnait.
Un jour, elle avait regardé son reflet dans la vitre du boucher de Rochelia, la ville qui l’hébergeait, et avait poussé un soupir de désespoir devant cette apparition. [je mettrais vision mais bon...]
Sa crinière brune et bouclée cachait sa nuque avec jalousie [tu pourrais remplacer par farouchement] et terminait sa course sur ses omoplates, telle une cascade enragée. Une dizaine de brindilles s’y mêlait, créant l’illusion d'une bête sauvage. Quelques traces de boue et de griffures, produits des ronces acérées qui bordaient la ville, ne faisaient que renforcer cette image.
Son visage légèrement ovale, malgré la finesse de son corps, était orné de beaux yeux bruns. Ils étaient sombres comme la nuit et leur forme rappelait quelque peu ceux d’une biche, c’était sûrement la seule chose que Shina appréciait chez elle.
Son teint, lui aussi délicatement mat, ne faisait qu’assombrir un peu plus la couleur sombre de ses cheveux.
Quelque trace de sang, témoin de ses escapades en dehors de la cité, [je vois mal la phrase, là, on dirait qu'il en manque un bout...]Shina se renfrogna à cette pensée.

Shina, Alia.
Ténèbres, lumière.
Farouche, majestueuse.
Démon, ange.

-Depuis combien de temps es-tu amnésique ?

La question d’Allia tira Shina de ses pensée.

-Il y a deux mois ... Pourquoi ? 

-Deux mois, tu ... tu en es sûre ?

Alia était troublée, cela s’entendait dans sa voix. Shina hocha la tête d’un mouvement affirmatif. Elle se souvenait parfaitement de ces instants de terreur, terreur de ne pas savoir qui l’on est, et de savoir que l’on n'est qu’une bête de cirque aux yeux du monde ...

Souvenir.

-Comment cela s'est-il passé ?  Raconte-moi.

Méfiance.

-Pourquoi veux-tu savoir cela alors que toutes les personnes à qui j’ai dit que j’étais amnésique, fuyaient, terrifiées par la différence?

-Pourquoi aurais-je peur ? Et puis, ton problème me rappelle celui d’un ami, riposta-t-elle d’un ton soudain mélancolique.

Curiosité.
Espoir.
Soulagement.

-Il est amnésique ?

-En quelque sorte, soupira-t-elle. Maintenant, raconte-moi ton histoire et je soignerai tes yeux ...

-Je veux bien te raconter, mais pour mes yeux, ce ne sera pas nécessaire, je vois déjà beaucoup mieux, railla-t-elle.

Stupéfaction.

-C’est impossible, cela fait à peine dix minutes que tu es réveillée, ça ne ... »

Shina lui intima de se taire d’un mouvement de la main et se redressa avec souplesse. Elle testa d’abord ses jambes, les pliant et les dépliant avec hésitation. Puis elle vérifia que ses bras n‘éprouvaient, eux non plus, aucune douleur, et se campa sur ses jambes, à l’affut.
Alia n’en croyait pas ses yeux, cette jeune fille était phénoménale, une personne normale aurait mis [suppression de "une"] plus d’une semaine pour reprendre le contrôle de son corps et même jusqu’à un mois pour percevoir à peu près normalement les couleurs.
De plus, elle aurait être morte, vu l’état dans lequel Alia l’avait trouvée, c’était un miracle qu’elle fût encore en vie.
Shina ferma les yeux et plissa le nez, devant l’air ébahi de Lumière.

Hé, hé, hé ...
Malgré ses défauts, la métamorphose a tout de même quelques qualités,
J’hérite de dons un peu particuliers, j’obtiens les sens de ce démon.
Donc, une ouïe et un odorat aussi développés que ceux d'un chien !
Et puis il y a aussi cette étrange découverte de pouvoir communiquer avec différents éléments. [formulation un peu incorrecte... Je la reverrais]
La dernière fois, je me suis surprise à entendre l’eau me murmurer une chanson à l’oreille ... Et avant ‘‘ l’accident ‘’, lorsque le vent et la terre m’ont offert cette paix intérieure ...
C’était magique !
Mais ... Alia ? Qui est-elle vraiment ?
Je sens que cette fille me cache quelque chose, quelque chose de trop important pour que je le laisse passer. Mais quoi ?
Et puis, c’est incroyable, elle dégage une aura si ...  Rassurante ! C’est étrange, moi qui suis d'un naturel si méfiant ... Non, je ne dois pas lui faire confiance.
Contant mes craintes au grand-chêne, qui me protège depuis déjà deux mois, dans l’espoir d’une réponse, en vain. [Là aussi formulation étrange ou il manque un bout]Seulement un doux murmure réconfortant.

Sourire.
Merci.

Consolation.
Chant de la forêt à mes oreilles ...
Odeur des arbres chatouillant mes narines ...
Plaisir banal, mais féérique.
Ne faire plus qu’un avec les arbres.
Ressentir la vie dans chacune des parcelles de mon corps.
Je suis la forêt.

Un bruit à peine audible,
Un long sifflement suivi d’un frôlement insignifiant.
Mais... quelle est donc cette odeur, quasiment imperceptible ? Un doux arôme de feuille encore humide et de terre saine, pure. Puis, un infime parfum de ... sang.
Du sang ?
Un serpent !
Séparation ! La paix de la forêt disparaît soudain, laissant [suppression du la] place à la panique.

-Shina attention !

Correction rapide ^^
J'aime bien le début de ton texte, c'est assez mystérieux mais encore assez léger. Pour moi, tu gagnerais plus en t'attardant sur les sentiments, en prenant le temps de te poser, que le lecteur comprenne un peu ce qu'il se passe. Tu devrais également travailler ton style, je le trouve un peu léger (peut-être un manque de rigueur?). J'apprécie les phrases courtes, ou d'un seul mot, elles donnent un certain charme au texte mais il ne faut pas en abuser non plus Wink

__________________________________

*from my book

+Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime.
+L'écrivain original n'est pas celui qui n'imite personne mais celui que personne ne peut imiter.

+Je déplace ton pion sur ce maudit échiquier. Prends garde à la Reine. Elle te prendra et t'emportera dans cet empire de décadence. Le Fou veille. Le Cavalier te regarde.Échec et mat, trésor. [By a friend, Elilah]
avatar
Liven d'Eleissen
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1865
Age : 26
Localisation : Over the stars, in my dreams...
Emploi/loisirs : Khâgne Lettres Modernes
Votre talent : Écriture
Points : 1766
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Pacô le Ven 27 Fév 2009 - 11:00

Le problème des phrases courtes, c'est qu'elles peuvent très vite énervées!
Comme ça. Tu vois? Ce que je veux dire. Tout ça m'énerve. Très vite. Mais alors, très très vite. Parce que c'est ainsi. Tu remarques ce que je veux dire? Ou pas ?

(ah, on a le droit de s'amuser non? Rolling Eyes )

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tit Début de Roman Fantasy [[ Pas encore de Titre =\ ]]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum