Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Pacô le Sam 28 Fév 2009 - 23:45



Œuvre majeure de Charles Baudelaire, le recueil de poèmes Les Fleurs du mal, intégrant la quasi-totalité de la production poétique de l’auteur depuis 1840, est publié le 23 juin 1857. C’est l’une des œuvres les plus importantes de la poésie moderne, empreinte d’une nouvelle esthétique où la beauté et le sublime surgissent, grâce au langage poétique, de la réalité la plus triviale et qui exerça une influence considérable sur Arthur Rimbaud et Stéphane Mallarmé.
Source "Wikipédia"

Beaudelaire a traversé la critique et la censure, peignant un nouveau style qui, je dois reconnaitre, n'est pas pour me déplaire. Certaines de ses poésies m'enchantent, m'ensorcellent dirais-je et son vocabulaire est tel que je l'aime ... Et je le comprends xD.

Pour illustrer mes propos, voici quelques exemples de poèmes:
L'albatros

Souvent pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

La Muse Malade

Ma pauvre muse, hélas ! Qu'as-tu donc ce matin ?
Tes yeux creux sont peuplés de visions nocturnes,
Et je vois tour à tour réfléchis sur ton teint
La folie et l'horreur, froides et taciturnes.

Le succube verdâtre et le rose lutin
T'ont-ils versé la peur et l'amour de leurs urnes ?
Le cauchemar, d'un poing despotique et mutin,
T'a-t-il noyée au fond d'un fabuleux Minturnes ?

Je voudrais qu'exhalant l'odeur de la santé
Ton sein de pensers forts fût toujours fréquenté,
Et que ton sang chrétien coulât à flots rythmiques

Comme les sons nombreux des syllabes antiques,
Où règnent tour à tour le père des chansons,
Phoebus, et le grand Pan, le seigneur des moissons.

Bref, voilà de quoi vous enchanter.

Où l'acheter?
Fleur Du Mal


Dernière édition par Pacô le Sam 12 Déc 2009 - 11:07, édité 1 fois

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Hisha le Dim 1 Mar 2009 - 9:40

On a étudié Baudelaire en français en début d'année Laughing Notament L'Albatros, que j'aime bien même si je ne m'intéresse pas tant que ça aux poèmes habituellement.
avatar
Hisha
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 383
Age : 25
Localisation : devant mon ordi, derrière je vois rien!
Emploi/loisirs : écrire, lire, écouter de la musique
Votre talent : Écriture
Points : 335
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Cogale-Vesperale le Mer 11 Mar 2009 - 19:49

J'ouvre ce recueil glorieux tout comme j'ouvre mon frigo pour grailler une mandarine. Résultat, je mange des mandarines en lisant du Baudelaire.
Donc, une perle, trop méconnue par les philistins, trop récupérée par les Rebelles-en-Sucre. J'aime particulièrement Le Balcon.


Mère des souvenirs maîtresse des maîtresses
O toi, tous mes plaisirs ! O, toi, tous mes devoirs !
Tu te rappelleras la beauté des caresses,
La douceur du foyer et le charme des soirs,
Mère des souvenirs maîtresse des maîtresses,

Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon,
Et les soirs au balcon, voiles de vapeurs roses.
Que ton sein m'était doux ! Que ton coeur m'était bon !
Nous avons dit souvent d'impérissables choses
Les soirs illuminés par l'ardeur du charbon,

Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées !
Que l'espace est profond ! Que le coeur est puissant !
En me penchant vers toi, reine des adorées,
Je croyais respirer le parfum de ton sang.
Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées !

La nuit s'épaississait ainsi qu'une cloison,
Et mes yeux dans le noir devinaient tes prunelles,
Et je buvais ton souffle, O douceur ! O poison !
Et tes pieds s'endormaient dans mes mains fraternelles.
La nuit s'épaississait ainsi qu'une cloison,

Je sais l'art d'évoquer les minutes heureuses,
Et revis mon passé blotti dans tes genoux.
Car à quoi bon chercher tes beautés langoureuses
Ailleurs qu'en ton cher corps et qu'en ton coeur si doux ?
Je sais l'art d'évoquer les minutes heureuses !

Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes,
Comme montent au ciel les soleils rajeunis
Après s'être lavés au fond des mers profondes ?
O serments ! O parfums ! O baisers infinis !
avatar
Cogale-Vesperale
Talent Habitué
Talent Habitué

Nombre de messages : 170
Age : 27
Localisation : Ni trop Haut, ni trop Bas.
Votre talent : Écriture
Points : 23
Date d'inscription : 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  R. le Mar 7 Avr 2009 - 8:29

Je regarde la bibliothèque, je me dis que c'est sacrément déserté et puis je vois un post dans Poésie, et O Bonheur : Baudelaire
Il est tout à fait géniallissime.
Je vous conseille d'aller sur dailymotion et de taper "Luchini, par coeur" et vous aller trouver les parties de son spectacle. Dans iune il récite "Le voyage" qui est le plus long poème des Fleurs du mal, 36 strophes, mal connu je trouve ( ben oui, je l'ai appris par coeur", sauf pour son " Etonnants voyageurs" qui a donné le nom du festival littéraire.
Par ailleurs ben ces rimes sont tout simplement divines car elles ont le naturel. Le naturel je l'explique en disant qu'elles ont leur place, on ne pense pas un instant à les déloger, elles existent en elles même ... magnifique ! Et ses alexandrins ont ce doux bercement comme dans ce vers "Et nous allons suivant le rythme de la lame / Berçant notre infini dans le fini des mers"

Dire que les Fleurs du mal ont eu un avis de censure et que tous les exemplaires devaient être brûlés pour atteinte au moeurs ! Je les aurais tué lol

Il y a aussi "Charogne" ... et "La Nature est un temple ou de vivants pilliers ..;" qui a inauguré le mouvement symboliste

Baudelaire est merveilleux. Il est le père de toute la poésie "moderne", père de Mallarmé, de Rimbaud de Verlaine et de bien d'autres, mais gardant l'alexandrin encore, les rythmes classiques qu'il transcende incroyablement. Qui dira qu'un vers de Baudelaire n'est pas habité ...

à lire !

Par ailleurs, vu que je n'ai pas beaucoup de temps à moi, mais que j'aimerais participer, est ce que cela serait possible que je publie une liste de livres, classés par genre, sans commentaire au début ( cela viedra s'ajouter ) pour donner des idées de livres ? ( je lis énormément c'est pour ça, trois ou quatre livres par semaine d'habitude ).
avatar
R.
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Masculin Nombre de messages : 253
Age : 25
Emploi/loisirs : étudiant
Votre talent : Écriture
Points : 336
Date d'inscription : 03/11/2008

http://tapages.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Morganne le Jeu 16 Avr 2009 - 9:38

je suis bien d'accord, Baudelaire est un des plus grand. J'aime aussi énormément l'albatros... j'adore le dernier vers....
peut on nous aussi alimenter cette rubrique?
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  R. le Sam 18 Avr 2009 - 11:24

la rubrique proposée à la fin ?
Il faudrait la créer, cela serait sympa.
avatar
R.
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Masculin Nombre de messages : 253
Age : 25
Emploi/loisirs : étudiant
Votre talent : Écriture
Points : 336
Date d'inscription : 03/11/2008

http://tapages.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Pacô le Dim 19 Avr 2009 - 10:29

La bibliothèque n'est pas réservée à l'administration.
Et je vous encourage ardemment à remplir les rayonnages !

Donc oui, Rêvelin il est possible que tu proposes des listes, en ouvrant autant de sujets que tu voudras.

La Bibliothèque est certes assez mal fréquentée, mais le but serait d'en faire un endroit assez riche, littérairement, où on trouve de tout, pour tous les goûts.

Pareil pour toi Morganne, tu as le feu vert Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Morganne le Jeu 14 Mai 2009 - 13:08

ouais! vais ouvrir un sujet sur mon idole alors^^
avatar
Morganne
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 3649
Age : 24
Localisation : perdue dans un océan blanc dans un monde entre deuc constellations.
Emploi/loisirs : théâtre, chant lecture équitation, écriture.
Votre talent : Écriture
Points : 3625
Date d'inscription : 14/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Karrie le Ven 29 Mai 2009 - 9:34

Au lycée, j'étais assez 'fâchée' avec Baudelaire, mais l'étudier en prépa m'a véritablement passionnée.

Personnellement, j'adore A une passante.

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?


Ailleurs, bien loin d'ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !


Euh, sinon, il y a une erreur dans le titre et le post de Pacô. C'est Baudelaire et pas BEaudelaire.
avatar
Karrie
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : tout là-haut.
Emploi/loisirs : écrire, lire, me baigner
Votre talent : Écriture
Points : 38
Date d'inscription : 27/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  MrSonge le Ven 29 Mai 2009 - 18:34

Je vous conseille d'aller sur dailymotion et de taper "Luchini, par coeur" et vous aller trouver les parties de son spectacle.
Oui, oui, oui, oui, mille fois oui !
Luchini est génial dans ses spectacles !! "Le point sur Robert", à voir absolument aussi ! Ce type est mythique, et les textes qu'il récite le sont encore plus. De quoi se plaindre ?

Sinon, je suis d'accord avec Karrie, "A une passant" est sublime.
Mais de toute façon pour moi, Baudelaire est le dieu absolu de la poésie française. Alors ne venez pas me dire, il y a Hugo, il y a Rimbaud, il y a, il y a, je les adores tous, (Rimbaud, c'est divin), mais Baudelaire, c'est au-dessus de tout. C'est le sommet, le summum, le pic insurpassable, insurpassé, immense, grandiose, éblouissant. What a Face

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Laumie le Ven 29 Mai 2009 - 22:44

J'ai étudié un extrait en 2°, ça m'avait pas emballée des masses. Faudrait peut-être que j'essaye de m'y remettre ...
avatar
Laumie
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 6329
Age : 32
Localisation : Landes
Emploi/loisirs : PC, Lecture, Vélo, Voiture, Balades, Lèche-vitrine, délires ...
Votre talent : Aucun
Points : 6448
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  BlueVelvet le Dim 28 Juin 2009 - 14:15

J'ai acheté ce bouquin hier... Et franchement, j'adore I love you
avatar
BlueVelvet
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 572
Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Chant, Lecture, Equitation
Votre talent : Musique
Points : 589
Date d'inscription : 24/06/2009

http://www.frevent.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  A. N. O'Nyme le Lun 7 Déc 2009 - 13:23

Baudelaire avec un "e", ça craint un peu, quand même.
C'est un génie, un génie. Même que l'étude d'une ? dizaine, vingtaine, trentaine ? de poèmes ne m'a pas dégoutée. Un miracle.
Après, j'avoue avoir une préférence pour le Spleen de Paris.
avatar
A. N. O'Nyme
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 22
Localisation : Ici, par là-bas, loin
Emploi/loisirs : Ptite conne
Votre talent : Écriture
Points : 86
Date d'inscription : 16/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Pacô le Sam 12 Déc 2009 - 11:08

A. N. O'Nyme a écrit:Baudelaire avec un "e", ça craint un peu, quand même.
Je crains être impardonnable sur ce point.
Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours voulu mettre un "e" à Baudelaire. Peut être parce que je le trouve beau, qui sait .

En tout cas, j'ai l'impression que ce ne sera pas la dernière fois que je commettrais l'erreur. Pour tout avouer, aux deux bacs blancs de français l'an passé, j'ai mis un "e" à Baudelaire à chaque fois u_u".

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  petitebrise le Sam 12 Déc 2009 - 11:42

Mon préféré à moi c'est la Charogne :

Rappelez vous l'objet que nous vîmes, mon âme,
Ce beau matin d'été si doux :
Au détour d'un sentier une charogne infâme
Sur un lit semé de cailloux,


Les jambes en l'air, comme une femme lubrique,
Brûlante et suant les poisons,
Ouvrait d'une façon nonchalante et cynique
Son ventre plein d'exhalaisons.


Le soleil rayonnait sur cette pourriture,
Comme afin de la cuire à point,
Et de rendre au centuple à la grande Nature
Tout ce qu'ensemble elle avait joint ;


Et le ciel regardait la carcasse superbe
Comme une fleur s'épanouir.
La puanteur était si forte, que sur l'herbe
Vous crûtes vous évanouir.


Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride
D'où sortaient les noirs bataillons
De larves, qui coulaient comme un épais liquide
Le long de ces vivants haillons.


Tout cela descendait, montait comme une vague,
Ou s'élançait en pétillant ;
On eût dit que le corps, enflé d'un souffle vague,
Vivait en se multipliant.


Et ce monde rendait une étrange musique,
Comme l'eau courante et le vent,
Ou le grain qu'un vanneur d'un mouvement rythmique
Agite et tourne dans son van.


Les formes s'effacaient et n'étaient plus qu'un rêve,
Une ébauche lente à venir,
Sur la toile oubliée, et que l'artiste achève
Seulement par le souvenir.


Derrière les rochers une chienne inquiète
Nous regardait d'un oeil faché,
Epiant le moment de reprendre au squelette
Le morceau qu'elle avait lâché.


- Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
A cette horrible infection,
Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !


Oui ! telle vous serez, ô la reine des grâces,
Après les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l'herbe et les floraisons grasses,
Moisir parmi les ossements.


Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j'ai gardé la forme et l'essence divine
De mes amours décomposés !


Si ça c'est pas un maître !!!
avatar
petitebrise
Talent Génial
Talent Génial

Féminin Nombre de messages : 709
Localisation : orléans
Emploi/loisirs : dessin, peinture
Votre talent : Écriture
Points : 796
Date d'inscription : 28/11/2009

http://petitebrise.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Suiteka le Sam 12 Déc 2009 - 12:06

Baudelaire, en Français il n'y a que lui que j'aurais apprécié étudier !
Il va falloir que je relise Les Fleurs du Mal et Le Spleen de Paris.
avatar
Suiteka
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 28
Emploi/loisirs : Formation CAP Petite Enfance
Votre talent : Écriture
Points : 477
Date d'inscription : 21/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  MrSonge le Sam 12 Déc 2009 - 12:10

Baudelaire, en Français il n'y a que lui que j'aurais apprécié étudier !
N'exagérons rien. Il n'a pas le monopole du génie littéraire français. Very Happy

Mais effectivement, pour moi, il est numéro un des poètes français, suivi de près par Rimbaud et quelques autres. "De près", certes, mais seulement "suivi". ^^

Petitebrise : j'approuve, Une charogne sublime, d'autant plus qu'il est didactique au second degré et explique parfaitement l'esthétique de Baudelaire : faire du beau avec ce qui ne l'est normalement pas.

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Suiteka le Sam 12 Déc 2009 - 12:15

MrSonge a écrit:
Baudelaire, en Français il n'y a que lui que j'aurais apprécié étudier !
N'exagérons rien. Il n'a pas le monopole du génie littéraire français. Very Happy

.

Mais je n'exagère pas, en cours de Français, y'a pas eu grand chose qui a retenu mon attention... Bon y'a eu entre autres Les Contes de Perrault, mais sinon je n'ai pas eu de cours très passionants Razz
avatar
Suiteka
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 440
Age : 28
Emploi/loisirs : Formation CAP Petite Enfance
Votre talent : Écriture
Points : 477
Date d'inscription : 21/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  MrSonge le Sam 12 Déc 2009 - 12:17

Oui mais le fait que tes cours aient été peu intéressant ne veut pas dire qu'il n'y a que Baudelaire qui aurait mérité d'y être étudier. ^^

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Fleurs du Mal - Baudelaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum