Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 11:24

Voilà la suite Wink C'est court, j'espère que ça vous surprendras encore, comme j'aime le faire Wink

Il y a pas mal de tournure à revoir, manque de descriptif, etc... Bref tout ça sera revu. Je vous le pose surtout pour l'histoire et on s'arrêtera là. Ce passage à lui seul révèle pas mal de choses, il sera épaissis par pas mal de rajouts Wink

----

9. Eve

Il s'était mis à courir énergiquement en direction de l'autre enfant, quand il prit conscience que les formes de couleur dans cette immense pièce n'étaient autre que des bibliothèques.

Une fois arrivé au niveau du sans-rang, il vit clairement que comme avec Jhad, les nuances bleutées se déplaçaient avec une certaine logique et une hypothétique discipline.
Il s'arrêta net à une dizaine de mètres de son adversaire, puis prit une posture de défense sommaire, une bonne garde et une position solide sur ses jambes.

Il ne supportait pas, probablement pour la première fois de sa vie, de devoir participer à un affrontement qui ne lui semblait pas nécessaire.

L'ennemi ne faisait qu'attendre, attendre un geste de Velk.
Mais soudain les couleurs devinrent sombres, tellement sombres quelles furent rapidement remplacées par l'obscurité. Où se trouvait à présent son adversaire? Pourquoi l'aura de Velk ne le soutenait-elle plus? Son incompétence au combat de Maraudeurs allait-elle lui coûter la vie?

C'est alors qu'une voix fluette résonna dans l'immense bibliothèque souterraine. Malgré la douceur dont elle était remplie, on sentait une once de caprice la voiler. Nul doute qu'elle appartenait à une jeune fille.

“ Père !! Ton apprenti est incapable de conserver son aura, je dois quand même le tuer ? “

Velk se retournait vers ce qu'il supposait être l'escalier, tout en serrant les poings, il prit une grande inspiration. Il gardait les yeux clos au milieu de cet espace sans lumière, préférant se fier aux autres sens qu'à la vue. C'est ainsi que son odorat lui révéla la présence d'une odeur de vieux papiers en abondance. Il se mit à parler suffisamment fort pour que les deux autres individus l'entendent sans peine. Et il se découvrit une maturité nouvelle dans sa réaction, il allait demander des comptes plutôt que d'agresser à tout va.

“ Cette mascarade a assez duré... Si c'est votre fille, j'en déduis que vous êtes l'Embaumeur, mais des choses m'échappent dans cette histoire. Je ne suis pas votre pantin et vous me devez des réponses. Il semblerait que jusqu'ici les non-dits n'aient réussi qu'à me mettre en danger ! “, dit Velk avec vigueur, mais avec retenu pour ne pas froisser ses semblables.

Soudain il sentit une légère pression sur son avant bras. Il faillit la repousser quand il comprit l'inutilité de son geste, de plus ce n'était qu'une main d'enfant qui semblait vouloir l'aider à se guider dans le noir...
Puis il entendit à nouveau cette petite voix qui s'exprimait cette fois de manière à peine audible, et il comprit :

“ Moi c'est Eve... “

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  kirlim le Ven 5 Juin 2009 - 20:39

Encrier_virtuel a écrit:9. Eve

Il s'était mis à courir énergiquement en direction de l'autre enfant quand il prit conscience que les formes de couleur (berk...) dans cette immense pièce n'étaient autre que des bibliothèques.

Une fois arrivé au niveau du sans-rang, il vit clairement que, tout comme avec Jhad, les nuances bleutées se déplaçaient avec une certaine logique et une hypothétique discipline (j'avoue ne pas comprendre..).
Il s'arrêta net à une dizaine de mètres de son adversaire, puis prit une posture de défense sommaire, une bonne garde et une position solide sur ses jambes.

Il ne supportait pas, probablement pour la première fois de sa vie, de devoir participer à un affrontement qui ne lui semblait pas nécessaire.

L'ennemi ne faisait qu'attendre, attendre un geste de Velk.
Mais soudain les couleurs devinrent sombres, tellement sombres qu'elles furent rapidement remplacées par l'obscurité. Où se trouvait à présent son adversaire? Pourquoi l'aura de Velk ne le soutenait-elle plus? Son incompétence au combat de Maraudeurs allait-elle lui coûter la vie?

C'est alors qu'une voix fluette résonna dans l'immense bibliothèque souterraine. Malgré la douceur dont elle était remplie, on sentait une once de caprice la voiler. Nul doute qu'elle appartenait à une jeune fille.

“ Père !! Ton apprenti est incapable de conserver son aura, je dois quand même le tuer ? “

Velk se retournait vers ce qu'il supposait être l'escalier, tout en serrant les poings, il prit une grande inspiration. Il gardait les yeux clos au milieu de cet espace sans lumière, préférant se fier aux autres sens qu'à la vue. C'est ainsi que son odorat lui révéla la présence d'une odeur de vieux papiers en abondance. Il se mit à parler suffisamment fort pour que les deux autres individus l'entendent sans peine. Et il se découvrit une maturité nouvelle dans sa réaction, il allait demander des comptes plutôt que d'agresser à tout va.

“ Cette mascarade a assez duré... Si c'est votre fille, j'en déduis que vous êtes l'Embaumeur, mais des choses m'échappent dans cette histoire. Je ne suis pas votre pantin et vous me devez des réponses. Il semblerait que jusqu'ici les non-dits n'aient réussi qu'à me mettre en danger ! “, dit Velk avec vigueur, mais avec retenue pour ne pas froisser ses semblables.

Soudain il sentit une légère pression sur son avant bras. Il faillit la repousser quand il comprit l'inutilité de son geste, de plus ce n'était qu'une main d'enfant qui semblait vouloir l'aider à se guider dans le noir...
Puis il entendit à nouveau cette petite voix qui s'exprimait cette fois de manière à peine audible, et il comprit :

“ Moi c'est Eve... “

Wall-e ! Eve !
(ou bon...)

Et sinon, je pense très sérieusement que ton texte doit (comme tu l'as précisé) être retravaillé. J'avoue avoir eu l'impression d'être face à un texte pour enfants là... Mais peu de fautes. Juste le style à revoir pour ce passage.

__________________________________
<br>

kirlim
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3190
Votre talent : Écriture
Points : 2761
Date d'inscription : 12/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 20:45

Un texte pour enfant? Oo

Il est court effectivement et il manque de descriptif, mais dire que c'est "pour les enfants" c'est un peu poussif. De plus ce n'est pas un texte seul mais un passage au milieu du livre, il faut garder cette idée en tête et ne pas le juger individuellement.

Merci pour ce coup de couteau Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  kirlim le Ven 5 Juin 2009 - 21:01

Mais de rien, ce fut un plaisir !

Et bien évidemment, j'ai jugé ce texte individuellement, si je le remets dans son contexte, je vais juste voire un morceau qui se fond dans les autres, mais qui va tout de même moins bien passer. Disons que l'on s'approche beaucoup des états de l'âme et des faits magiques (je parle du combat). Et pour tout t'avouer, mon passage préféré (dans cet extrait) est le dernier paragraphe et la dernière ligne. Qui, eux, retournent dans quelque chose d'original, et 'loin' de la vision un peu cliché jeunesse que j'ai eu auparavant.

Mais évidemment rien de méchant dans ma remarque, pas taper é_è

__________________________________
<br>

kirlim
Talent Divin
Talent Divin

Masculin Nombre de messages : 3190
Votre talent : Écriture
Points : 2761
Date d'inscription : 12/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Ven 5 Juin 2009 - 21:09

Kirlim a écrit:Mais de rien, ce fut un plaisir !

Et bien évidemment, j'ai jugé ce texte individuellement, si je le remets dans son contexte, je vais juste voire un morceau qui se fond dans les autres, mais qui va tout de même moins bien passer. Disons que l'on s'approche beaucoup des états de l'âme et des faits magiques (je parle du combat). Et pour tout t'avouer, mon passage préféré (dans cet extrait) est le dernier paragraphe et la dernière ligne. Qui, eux, retournent dans quelque chose d'original, et 'loin' de la vision un peu cliché jeunesse que j'ai eu auparavant.

Mais évidemment rien de méchant dans ma remarque, pas taper é_è

Et moi qui pensais ce passage remplis de révélations surprenantes... Rolling Eyes

Et non je tape pas ^^ merci Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Pacô le Sam 6 Juin 2009 - 21:20

[quote="Encrier_virtuel"]
9. Eve

Il s'était mis à courir énergiquement en direction de l'autre enfant, quand il prit conscience que les formes de couleur (mouais, à voir à voir. Si ça rentre dans le contexte, pourquoi pas ?) dans cette immense pièce n'étaient autre(s) (je suis pas sur sur le coup =/) que des bibliothèques.

Une fois arrivé au niveau du sans-rang, il vit clairement que comme avec Jhad, les nuances bleutées se déplaçaient avec une certaine logique et une hypothétique discipline.
Il s'arrêta net à une dizaine de mètres de son adversaire, puis prit une posture de défense sommaire, une bonne garde et une position solide sur ses jambes.

Il ne supportait pas, probablement pour la première fois de sa vie, de devoir participer à un affrontement qui ne lui semblait pas nécessaire.

L'ennemi ne faisait qu'attendre, attendre un geste de Velk.
Mais soudain, les couleurs devinrent sombres, tellement sombres qu'elles furent rapidement remplacées par l'obscurité. Où se trouvait à présent son adversaire? Pourquoi l'aura de Velk ne le soutenait-elle plus? Son incompétence au combat de Maraudeurs allait-elle lui coûter la vie?

C'est alors qu'une voix fluette résonna dans l'immense bibliothèque souterraine. Malgré la douceur dont elle était remplie, on sentait une once de caprice la voiler. Nul doute qu'elle appartenait à une jeune fille.

« Père !! Ton apprenti est incapable de conserver son aura, je dois quand même le tuer ? »

Velk se retournait vers ce qu'il supposait être l'escalier, tout en serrant les poings, il prit une grande inspiration. Il gardait les yeux clos au milieu de cet espace sans lumière, préférant se fier aux autres sens qu'à la vue. C'est ainsi que son odorat lui révéla la présence d'une odeur de vieux papiers en abondance. Il se mit à parler suffisamment fort pour que les deux autres individus l'entendent sans peine. Et il se découvrit une maturité nouvelle dans sa réaction, il allait demander des comptes plutôt que d'agresser à tout va.

« Cette mascarade a assez duré... Si c'est votre fille, j'en déduis que vous êtes l'Embaumeur, mais des choses m'échappent dans cette histoire. Je ne suis pas votre pantin et vous me devez des réponses. Il semblerait que jusqu'ici les non-dits n'aient réussi qu'à me mettre en danger ! », dit Velk avec vigueur, mais avec (une répétition qui alourdit sacrément ôO) retenue pour ne pas froisser ses semblables.

Soudain il sentit une légère pression sur son avant bras. Il faillit la repousser quand il comprit l'inutilité de son geste, de plus ce n'était qu'une main d'enfant qui semblait vouloir l'aider à se guider dans le noir...
Puis il entendit à nouveau cette petite voix qui s'exprimait cette fois de manière à peine audible, et il comprit :

« Moi c'est Eve... »

Mon dieu ! Une virgule, un apostrophe, un e, et une légère répétition! Je me suis déchainé sur ce texte XD.
J'aime, je suis dedans, vas-y, balance la suite Shocked Shocked .

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Sam 6 Juin 2009 - 21:32

C'est pas trop "enfantin" pour toi? Laughing

C'était le dernier que je vous poserais Smile Par respect envers mes bêtas-lecteurs Smile.

Je posais celui-ci pour que vous ayez quelques révélations. Tu voulais que ce sois surprenant, de mémoire. C'est assez imprévisible pour toi? On ne s'y attend pas?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Pacô le Sam 6 Juin 2009 - 21:36

Arrrgh. Pourquoi par respect? Ils aiment pas partager ? Si c'est une question de temps ... j'attends Smile . Si c'est autre chose ... j'attends Le bangueur .

Surprenant, oui sûrement. J'aime beaucoup. Mon style se rapproche du tiens sur ce coup là. Tous mes livres sont basés sur le surprenant, sur le côté: je fais l'inverse de ce que l'auteur attend, afin de casser les préjugés.

Donc oui, je ne peux que aimer sinon ce serait me renier moi-même !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Sam 6 Juin 2009 - 21:46

Pacô a écrit:Arrrgh. Pourquoi par respect? Ils aiment pas partager ? Si c'est une question de temps ... j'attends Smile . Si c'est autre chose ... j'attends Le bangueur .

Surprenant, oui sûrement. J'aime beaucoup. Mon style se rapproche du tiens sur ce coup là. Tous mes livres sont basés sur le surprenant, sur le côté: je fais l'inverse de ce que l'auteur attend, afin de casser les préjugés.

Donc oui, je ne peux que aimer sinon ce serait me renier moi-même !

Extrêmement flatteur.

Juste qu'on leur balance les mini-chapitres au ralenti pour ne pas qu'ils bâclent le travail.

Donc vous en donner + qu'eux ce serais vite irrespectueux Wink

Oui on verras beaucoup plus tard Wink

Déjà là on retravaille beaucoup sur ceux que vous avez déjà eu. Il va y avoir des gros rajouts de descriptions, suppressions de virgules et de points de suspensions.

Le texte sera beaucoup plus agréable et accessible Wink

Vos corrections ont était très utile en tout cas. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Pacô le Sam 6 Juin 2009 - 21:59

Tant mieux Wink !

On peut au moins relire les passages corrigés alors? Rolling Eyes

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 25
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Invité le Sam 6 Juin 2009 - 22:01

Pacô a écrit:Tant mieux Wink !

On peut au moins relire les passages corrigés alors? Rolling Eyes

Dans quelques temps oui Smile Toujours la priorité aux b-l Wink

De plus on est loin d'en avoir fini avec les corrections et rajouts Smile

Mais ce sera avec plaisir oui Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiver 86 : Les Maraudeurs.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum